Universe image The Berenstain Bears Universe image The Berenstain Bears

The Berenstain Bears

The Berenstain Bears is a celebration of furry family values and good old-fashioned Bear Country living for your family to enjoy.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Too Much TV - Trick or Treat

The cubs have fun without TV. The cubs find out what their neighbour is really like.


Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

[Chanson thème]
[CHOEUR:]
♪ Dans un pays loin d'ici ♪
♪ Vivent des oursons
et leurs amis ♪
♪ La seule différence
entre eux et nous ♪
♪ C'est qu'ils sont un peu
plus coquins, c'est tout ♪
♪ Être des ours, c'est
s'amuser tous ensemble ♪
♪ Et c'est bien vrai si on me
dit qu'ils nous ressemblent ♪
♪ La famille Berenstain ♪
♪ Même si parfois
les choses tournent mal ♪
♪ Quelqu'un trouvera bien
une idée géniale ♪
♪ Papa, Maman, Léa et Léon ♪
♪ S'aimeront toujours
d'un amour profond ♪
♪ Être des ours, c'est
être doux comme le miel ♪
♪ Et c'est bien vrai
qu'ils rient d'une bagatelle ♪
♪ La faille Berenstain ♪
♪ Berenstain ♪ [Fin chanson thème] [Début information à l’écran] [Trop de Télévision] [Fin information à l’écran]
[MAMAN:] [Narrateur]
Quand le téléviseur reste
allumé toute la journée,
Maman sait que c'est trop,
et Maman est inquiète. [MAMAN et PAPA
travaillent dans le jardin.]
[PAPA:]
Voilà! Y a-t-il d'autres
réparations à faire pendant que
ma boîte à outils est sortie?
[MAMAN:]
Le frein du vélo de Léon
est desserré.
[PAPA:]
Je l'ai déjà réparé
la semaine dernière.
[MAMAN:]
C'est étonnant. Je me demande
pourquoi il ne l'utilise pas. [LÉON et LÉA
écoutent la télévision.]
[LÉON ET LÉA:]
Ha! Ha! Ha!
[MAMAN:]
Les enfants, il fait un temps
splendide dehors.
Regardez comme
le soleil brille!
[LÉON:]
Je sais, c'est trop,
on ne voit plus l'image. [LÉON ferme
les rideaux
de la fenêtre.]
[MAMAN:]
Vous ne voulez pas aller
jouer dehors?
[LÉA:]
Non, merci.
[LÉON:]
On est samedi, maman,
ce sont les meilleures émissions.
[MAMAN:]
Vous avez déjà lu vos livres
de la bibliothèque? Ils sont
à rendre mercredi.
[LÉA:]
D'accord.
[LÉON ET LÉA:]
Ha! Ha! Ha!
[MAMAN:]
Hum...
[MADAME:] [À la télévision]
Détective Bonmiel, pensez-vous
qu'on va retrouver celui qui a
volé mes châtaignes?
[BONMIEL:] [À la télévision]
Ne vous inquiétez pas, madame.
Nous avons déjà relevé de
nombreux indices.
[MAMAN:] [De la cuisine]
Léon! Léa!
Le déjeuner est prêt.
[BONMIEL:] [À la télévision]
Regardez cette photo, madame.
[LÉON:]
Je savais depuis le début que
ce gars était méchant.
[LÉA:]
Moi aussi.
[BONMIEL:] [À la télévision]
Vous reconnaissez cet ours?
[LÉON:]
Oui, c'est l'ours Hot Dog...
[MADAME:] [À la télévision]
N'est-ce pas l'ours Hot Dog?
[MAMAN:]
Les oursons!
Le déjeuner est servi.
[LÉA:]
On arrive, maman.
[BONMIEL:] [À la télévision]
Ne vous inquiétez pas, madame.
[LÉON:]
C'est la pub.
Viens. Dépêche-toi.
[LÉA:]
Attends! Regarde, Léon.
L'ours Buggybug.
[LÉON:]
Ha! Ha! Ha!
J'adore la pub de
l'ours Buggybug!
[MAMAN:]
Je suis sûre qu'elle repassera.
Allez, venez maintenant! [MAMAN ferme la télévision
et emmène LÉON et LÉA manger.
Plus tard, LÉON et LÉA
mangent devant la télévision.
MAMAN mange seule à la table.
PAPA entre. On entend les enfants
rire dans le salon.]
[PAPA:]
Qu'est-ce que c'est?
Une adorable dame qui déjeune
toute seule. Puis-je me joindre
à vous, chère madame ourse?
[MAMAN:]
Oui, avec plaisir. Nos chers
petits ont trouvé mieux.
[PAPA:]
Oh? Où sont-ils?
[MAMAN:]
Ils mangent devant
la télévision. Avant, c'était
occasionnel; maintenant,
c'est tous les jours.
[PAPA:]
Oh. [On entend les enfants
se chicaner.]
[LÉON:]
Donne-la-moi!
[LÉA:]
Non! C'est mon tour de
choisir! Je te préviens: je ne
regarderai pas Les ours
catcheurs.
[LÉON:]
Et moi, je ne veux pas
regarder La petite maison
d'arbre dans la prairie!
[MAMAN:]
Bon, parfait.
[LÉON ET LÉA:]
Ah! [LÉON et LÉA se disputent
la télécommande qui revole
dans la main de MAMAN.]
[MAMAN:]
Pas de télévision pendant
une semaine.
[LÉON:]
Quoi?
[LÉA:]
Maman...
[MAMAN:]
Non, jeunes gens,
je suis sérieuse.
[LÉA:]
Papa, Maman nous a punis,
on est privés de télé pendant
une semaine.
[PAPA:]
Votre maman a raison. Depuis
quelque mois, vous passez trop
de temps devant cet écran, tous
les deux. Maintenant, si vous
voulez bien vous pousser,
je vais me détendre devant
un match de hockey.
[MAMAN:]
Toi aussi, Papa. Pour
une fois, toute la famille,
parents et enfants vont se
passer de télévision.
[LÉON:]
Oh... [LÉON et LÉA sont assis
dans les marches devant la maison.]
[LÉON:]
Hum! Je trouve ça incroyable
qu'on soit obligés de rester dehors.
[LÉA:]
Tu imagines toutes
les émissions qu'on rate. [PAPA écoute la partie
de hockey à la télévision
dans son cabanon.
LÉON et LÉA entendent
et s'approchent.]
[COMMENTATEUR:] [À la télévision] Allez! Allez! Allez!
[PAPA:]
Joli contrôle avant!
Vas-y, lâche pas!
[COMMENTATEUR:] [À la télévision] Une passe...
Oh! Sur le poteau!
[PAPA:]
Dommage...
[COMMENTATEUR:] [À la télévision] Volvor se lance,
traverse la glace... [MAMAN sort pour arroser les fleurs
et aperçoit LÉON et LÉA
qui regardent quelque chose
dans le cabanon.]
[MAMAN:]
Oh?
[COMMENTATEUR:] [À la télévision] Ourspince se heurte
au bâton de Patteski.
[PAPA:]
Oh! Il l'a pas vu venir!
[MAMAN:]
Toi non plus,
tu ne m'as pas vue venir.
[LÉON:]
Maman...
[PAPA:]
Oh... Coucou, chérie.
J'étais en train de teinter le
cadre du téléviseur.
Je voulais redonner
ce petit côté
légèrement brillant...
[MAMAN:]
Tu peux teindre cet
encadrement bois sans
regarder la télévision, non?
Tu dois donner l'exemple
aux enfants, chéri.,
[PAPA:]
Tu as raison. [Plus tard dans la journée.
Il pleut. MAMAN, LÉON
et LÉA sont dans le salon.]
[LÉON:]
Je m'ennuie.
[LÉA:]
Moi aussi. Je trouve
qu'on devrait lever
l'interdiction de télévision
pour cause de mauvais temps.
[MAMAN:]
Pluie ou pas, pas de
télévision pendant une semaine
veut dire pas de télévision
pendant une semaine.
[LÉON:]
Qu'est-ce qu'on pourrait faire
pour s'amuser?
[MAMAN:]
Tu peux ouvrir un bon livre.
[LÉON:]
Hum... D'accord. [LÉON qui est couché
sur le tapis s'étire un bras
et attrape une revue sur la
table du salon.]
[MAMAN:]
Ce sont les programmes
de télévision.
[LÉON:]
Eh bien, c'est de la lecture.
Devine quel film passe ce soir?
[LÉA:]
Quoi?
[LÉON:]
"Chérie, j'ai rétréci les
oursons".
[LÉA:]
Oh! Un fabuleux classique!
Maman, s'il te plaît, autorise-
nous à le voir!
[MAMAN:]
Je suis désolée, mes petits
enfants, mais la seule façon
de briser cette mauvaise
habitude, c'est de garder
la télévision fermée.
Je crois qu'il vous faut
découvrir des lectures
différentes pour penser à autre
chose. Ah, voilà! Essaie de lire
ceci à la place.
[LÉON:]
"Les ours, la campagne
et les oiseaux".
[MAMAN:]
Tu peux apprendre plein de
choses dans ce livre.
[LÉON:]
Je pourrais aussi apprendre
plein de choses dans une
émission de La vie sauvage.
[MAMAN:]
Oui, tu pourras... la semaine
prochaine. Et maintenant,
si tu veux bien, j'ai des mots
croisés à finir.
Hum... Un emballage carré en
carton en 5 lettres.
[LÉON:]
Boîte.
[MAMAN:]
Boîte! Oh, c'est exact!
Merci, Léon.
[LÉON:]
Boîte!
On peut utiliser une boîte!
[LÉA:]
Une boîte?
[LÉON:]
Je sais comment contourner
l'interdiction de maman.
Viens vite! [Plus tard. LÉON et LÉA
arrivent dans le salon
avec une télévision qu'ils ont
fabriquée à l'aide d'une boîte
en carton.]
[LÉA:]
Regarde, maman, maintenant
on a notre télé à nous.
[MAMAN:]
Ha! Ha! Ha! Et elle marche?
[LÉA:]
Bien sûr. N'est-ce pas, Léon?
[LÉON:]
Je vais te montrer.
[LÉA:]
Clic! [LÉON se place derrière la boîte
et joue à être un animateur météo.]
[LÉON:]
Bonjour et bienvenue pour
le bulletin météo du pays des
oursons. Comme vous voyez
aujourd'hui, il pleut dehors,
alors nous recommandons aux
téléspectateurs de passer la
journée à regarder leurs
émissions préférées.
[MAMAN:]
Est-ce qu'elle reçoit
d'autres chaînes?
[LÉA:]
Clic! Clic!
[LÉON:]
Tout récemment, une nouvelle
étude a démontré que regarder la
télé prévient les caries.
[MAMAN:]
Ha! Ha! Ha!
[LÉON:]
Hé, papa! Est-ce qu'on peut
prendre d'autres boîtes dans
ton atelier?
[PAPA:]
Oui, allez-y.
[LÉON:]
Viens, Léa, on va fabriquer
autre chose.
[LÉA:]
Est-ce qu'on peut faire une
maison? Ou un vaisseau spatial?
[MAMAN:]
Je suis ravie de voir nos
oursons faire travailler à
nouveau leur imagination.
Tu n'es pas d'accord, Papa?
[PAPA:]
À ton avis, tu penses
que leur télé retransmet
les matchs de hockey?
[MAMAN:]
Oh! Papa! Ha! Ha! Ha! [LÉON et LÉA passent
la journée à fabriquer des maisons
avec des boîtes, lire, faire de la
bicyclette, observer les oiseaux, etc.]
[LÉA:] [Appercevant un oiseau.] Wow! [Avec PAPA, LÉON
et LÉA ont fabriqué
une cabane à oiseaux.]
[LÉA:]
Regarde! Notre premier invité:
une mésange.
[LÉON:]
Désolé, Léa. Il est bleu,
c'est un oiseau, mais ce n'est
pas une petite mésange.
[LÉA:]
C'est quoi, alors?
[LÉON:]
Un beau geai. Tu vois?
[MAMAN:]
Eh bien, dis-moi, tu reconnais
assez facilement tous ces
oiseaux, mon grand.
[LÉON:]
Oui, un peu, maintenant.
C'est très drôle, j'ai commencé
une liste de tous les oiseaux
différents que j'ai identifiés,
et j'en compte déjà 41.
[MAMAN:]
Quarante et un?
Je suis très
impressionnée. [LÉA place la télévision
que LÉON et elle ont fabriquée
dans un angle où on voit le geai
perché sur le portique de la cabane.]
[LÉA:]
Hé! Regardez ça!
Notre émission sur
le monde sauvage...
je l'ai appelée L'oiseau de télé. [La nuit arrivée.
Toute la famille regarde
les étoiles dehors.]
[LÉA:]
Ces 3 étoiles très brillantes,
c'est le baudrier d'Orion, et
les autres qui descendent, c
'est sûrement son épée.
[PAPA:]
Tu en sais des choses.
[MAMAN:]
Un astronome dans la famille,
je suis convaincue que c'est
fort utile.
[LÉON:]
Une épée... Bien, dis donc, il
faut que tu aies une imagination
incroyable pour voir ça.
[LÉA:]
Hum-hum. Attends, j'en ai
une autre à te montrer. Regarde
un peu plus loin au nord et tu
verras une belle constellation:
c'est le Grand Chariot, ou
la Grande Ourse.
[MAMAN:]
Oh oui, je la vois.
[PAPA:]
Elle est là.
[LÉON:]
Un ours? Je n'en vois pas!
[PAPA:]
Attends, fiston. Je vais
envoyer un rayon de lumière.
[MAMAN:]
Ha! Ha! Ha! Papa... [Une étoile filante
traverse le ciel.]
[PAPA:]
Wow!
[LÉA:]
Vous avez vu ça?
[PAPA:]
Une étoile filante!
[LÉON:]
C'était magnifique!
[LÉA:]
C'est encore plus beau que
si on était au cinéma!
[LÉON:]
Oui, mais il n'y a pas une
salle de cinéma avec un écran
comme ça.
[PAPA:]
Ha! Ha! Ha!
[MAMAN:]
Eh bien, les oursons, je crois
qu'il est temps d'aller dormir.
[LÉA:]
Oh, mais demain, c'est samedi.
[LÉON:]
Hé, Léa! On va pouvoir
regarder à nouveau la télé!
[LÉA:]
Oui, c'est vrai, c'est samedi.
Et vive le retour de la télé!
[PAPA:]
Hé! Je pourrais regarder
le dernier match de hockey!
[LÉON:]
Allez, viens te coucher.
Il faut qu'on se lève tôt pour
voir Ours Dingo.
[PAPA:]
Je vais vous border.
[LÉON ET LÉA:]
Bonne nuit, maman.
[MAMAN:] [Découragée]
Bonne nuit, les oursons.
[LÉA:]
À demain matin.
[MAMAN:]
Je l'espère bien... si vous
n'êtes pas trop occupés
à regarder la télévision. [Le lendemain. LÉON et
LÉA sont captivés par
la télévision.]
[LÉA:]
Wow!
[PAPA:]
Bonjour, Maman. Est-ce que
mon journal est déjà là?
[MAMAN:]
Il est posé sur la table
de la cuisine.
[PAPA:]
Bonjour, les oursons.
[LÉON ET LÉA:]
Bonjour, papa.
[PAPA:]
On dirait qu'il va faire beau
aujourd'hui.
[MAMAN:]
Oui, dommage que les petits ne
le remarquent pas. Ils sont
autant accrochés à la télévision
que l'autre semaine. [Un oiseau rouge vient
se poser sur le bord
de la fenêtre. LÉON
se lève pour le voir de plus près.]
[LÉON:]
Oh!
Wow!
[LÉA:]
Quoi?
[LÉON:]
Vous avez vu cet oiseau?
[MAMAN:]
C'est quoi, Léon?
[LÉON:]
Je vous le montre!
C'était celui-ci. Un tangara
écarlate.
[PAPA:]
C'est quelque chose qu'on ne
voit pas tous les jours.
[LÉA:]
Est-ce que tu as vu vraiment
cet oiseau?
[LÉON:]
Hum-hum, là, sur le rebord
de la fenêtre.
[LÉA:]
Je veux le voir aussi!
[LÉON:]
Viens vite! Il est peut-être
encore dans le jardin!
[PAPA:]
Je vais chercher mes jumelles
Je ne voudrais pas rater ça.
[LÉON:]
Si tu trouves cet oiseau
superbe, je t'en montrerai un
couleur indigo. [Seule dans la maison,
MAMAN ferme la télévision.] [Fin épisode] [Début information à l’écran] [Un Bonbon ou un Gage] [Fin information à l’écran]
[MAMAN:] [Narrateur]
Les choses ne sont
pas toujours ce qu'elles
paraissent quand les oursons
sortent pour les friandises
d'Halloween. [LÉON et LÉA marchent
aux alentours de la maison.]
[LÉON:]
J'ai vraiment hâte d'essayer
mon super déguisement.
Cette fête d'Halloween va être
plus effrayante que jamais.
[LÉA:]
C'est très amusant, un bonbon
ou un gage. J'ai demandé
à Lizzie de venir avec nous.
[LÉON:]
Super! Freddy vient aussi.
[LÉA:]
Il faut sortir tout de suite
après le coucher de soleil.
[LÉON:]
Tu parles, on a beaucoup de
bonbons à récupérer. [Une corneille passe
au-dessus de la tête
des oursons.
LÉON et LÉA sont devant
la maison de madame Widder Jones.]
[LÉON ET LÉA:]
Oh!
[LÉON:]
Mais il y a un endroit où on
ne s'arrêtera pas pour un bonbon
ou un gage:
chez madame Widder Jones.
J'ai entendu dire qu'elle
volait sur son balai
pendant la nuit.
[LÉA:]
Moi, j'ai entendu dire qu'elle
récitait des formules magiques
sur un chaudron.
[LÉON:]
Benji a appris de Freddy, qui
lui l'a su par Lenny qui l'a
entendu dire par Podzy, qu'elle
transformait les oursons en
statue.
[LÉA:]
En statue...
[LÉON:]
Hum-hum, en statue. [Par la fenêtre de la maison,
on voit une ombre bouger.
Les oursons ont peur et se sauvent.] [Plus tard, à la maison des oursons.]
[MAMAN:]
Coucou, je suis rentrée!
Il y a quelqu'un? [LÉON et LÉA sont cachés
sous la table de la cuisine.
LÉON rigole fort.]
[LÉA:]
Chut!
[MAMAN:]
Il me semble que je suis seule
dans cette maison...
[LÉON ET LÉA:]
Bou!
[MAMAN:]
Oh là là! Ces costumes sont
véritablement effrayants.
[LÉON:]
Grrr!
[MAMAN:]
J'ai tellement peur que
je ne peux même pas ranger
mes courses.
[LÉON:]
Grrr!
[LÉA:]
On va le faire, maman.
[MAMAN:]
S'il vous plaît, on ne touche
pas aux bonbons: ils sont pour
les enfants qui passeront
à la maison.
[LÉON:]
Ne t'inquiète pas, on en
récoltera plein, nous aussi,
ce soir. [PAPA entre dans la maison,
déguisé en fantôme, avec une citrouille
sur la tête. Il ne voit rien en
se déplaçant et accroche la lampe
de la cuisine et renverse la table.]
[LÉON ET LÉA:]
Oh?
[PAPA:]
Ouille! Ah, je ne vois rien!
[LÉON:]
Oh...
[LÉA:]
Oh...
[LÉON:]
Papa?
[LÉA:]
C'est toi?
[PAPA:]
Oui, un vieux papa qui essaie
d'épouvanter ces oursons
pour Halloween.
[LÉA:]
Tu sais, au début, tu nous as
fait peur.
[MAMAN:]
Cela nous montre que certaines
apparences sont parfois
trompeuses.
[LÉA:]
Qu'est-ce que ça veut dire?
[MAMAN:]
C'est une expression de grands
qui signifie que les choses
ne sont pas toujours ce qu'elles
paraissent., [LÉON et LÉA font
le tracé de leur parcours
de bonbons dans le village
sur une carte qu'ils ont dessinée.]
[LÉON:]
Nous irons ici et là.
[LÉA:]
N'oublie pas cette maison,
ils donnent toujours
des caramels durs.
[LÉON:]
J'adore les bons
caramels durs.
[MAMAN:]
Qu'est-ce que vous faites,
mes oursons?
[LÉON:]
C'est un plan du quartier.
[LÉA:]
On marque les maisons qu'on va
visiter ce soir.
[LÉON:]
On ira chez Ben le fermier et
chez madame Grizzle, d'habitude
elle prépare des gâteaux spécial
Halloween.
[LÉA:]
Et là, chez la maîtresse Jane,
elle donne aussi de bonnes choses.
[LÉON:]
Ensuite, dans la maison du
docteur Grizzly, même si elle
n'offre que des friandises
bonnes pour la santé.
[LÉA:]
Seulement par politesse.
[MAMAN:]
Ha! Ha! Ha!
[LÉA:]
Et puis chez grand-mère et
grand-père où ils ont toujours
beaucoup de bonbons pour nous.
[MAMAN:]
N'oubliez pas la maison de
madame Widder Jones.
[LÉON:]
Oh... Non, non,
on l'a fait exprès.
[MAMAN:]
Vraiment? Pourquoi?
[LÉON:]
Parce que c'est une sorcière.
[MAMAN:]
Oh là là, ridicule! C'est une
personne gentille et généreuse.
[LÉON:]
Maman, écoute, je parle de
Widder Jones qui habite chemin
Tortueux, cette Widder Jones-là.
[MAMAN:]
Oui, je sais de qui tu parles.
Nous avons pris un cours de
patchwork ensemble. Elle est
charmante et serviable.
[LÉON:] [Chuchotant à l'oreille de LÉA] Jusqu'à ce qu'elle te
transforme en statue...
[MAMAN:]
En fait, je l'ai rencontrée au
marché aujourd'hui, elle prépare
des confiseries spéciales pour
les enfants qui sonneront à sa
porte. Quand vous rentrerez,
je veux vous entendre dire que
vous êtes passés chez madame
Widder Jones. N'oubliez pas,
mes enfants, on ne juge jamais
les gens sur leur apparence.
[LÉA:]
Alors, on va y aller chez elle?
[LÉON:]
Bien obligé. Toi, tu sonnes,
moi je t'attends dans la rue.
[LÉA:]
Pas question! [C'est le soir. On se prépare
à faire le tour des maisons.]
[LÉA:]
Tu viens, Lizzie?
[LIZZIE:]
Je veux manger des bonbons!
[PAPA:]
Surtout, ne vous éloignez pas d'ici.
[MAMAN:]
Et ne mangez pas tous
les bonbons avant de rentrer
à la maison.
[PAPA:]
Amusez-vous bien!
[TOUS:]
Oui, merci! [La soirée est bien avancée.]
[LÉON:]
Tu as vu les tonnes de bonbons
qu'on a, Freddy!
[FRED:]
Oui, je sais, je sens même
plus mon bras.
[LIZZIE:]
C'est notre meilleure
Halloween depuis longtemps.
[FRED:]
Ah! Regardez où on arrive maintenant.
[LÉON:]
La maison de Widder Jones.
[LIZZIE:]
Personne n'a aperçu le vol
d'une sorcière sur un balai? [Il y a du bruit dans le buisson.
C'est THÉO et sa gang.]
[FRED:]
Oh!
[THÉO:]
Bou!
[TOUS:]
Ah!
[MÉDIOCRE:]
Ha! Ha! Ha!
[THÉO:]
Regardez donc qui se balade
par ici, des petits oursons en
quête d'un bonbon ou d'un gage.
Comme leurs costumes font peur!
[AMI:]
Admirez ça, les gars. C'est
la danseuse la plus terrifiante
que j'aie jamais vue.
[MÉDIOCRE:]
Ce monstre-là est tellement
effrayant que j'en ai la chair
de poule. Oh, mais attendez une
seconde, c'est Léon! Ha! Ha! Ha!
[LÉON:]
Ha! Ha! Ha! Très, très drôle,
Médiocre. Et vous, vous êtes
déguisés en quoi? En Double
Patte et Patachon?
[MÉDIOCRE:]
C'est toi Double Patte.
[AMI:]
Alors tu es le Patachon masqué.
[MÉDIOCRE:]
Mais non, c'est toi, Patachon.
[THÉO:]
Silence!
[LÉON:]
Alors, les gars,
un bonbon ou un gage.
[THÉO:]
Pas vraiment. On est là pour
s'amuser un maximum à Halloween.
[MÉDIOCRE:]
Nous, on inverse la ruse:
c'est un gage et pas de bonbon.
[THÉO:]
C'est toi qui le dis, Médiocre.
Avant, on commence par
décorer la maison de Widder
Jones avec ce rouleau de papier. [THÉO présente un rouleau
de papier de toilette.]
[LIZZIE:]
Et vous n'avez pas trop peur?
[MÉDIOCRE:]
Nous, on n'a peur de rien.
[LÉON:]
Avant de la rendre furieuse,
on peut aller chercher nos bonbons?
[FRED:]
Tu veux vraiment entrer là-dedans?
[LIZZIE:]
Tu es sérieux?
[LÉON:]
Maman m'a dit que
Widder Jones était très gentille.
[LÉA:]
Elle nous a fait
des sucreries spéciales.
[THÉO:]
Sucreries spéciales... Vous
savez quoi? On a déjà frappé à
la porte, juste pour s'assurer
que tout irait bien pour vous.
[LÉON:]
Très sympa.
[LÉA:]
Merci.
[THÉO:]
Autant profiter d'un petit
goûter avant de commencer le
travail, n'est-ce pas, les gars?
[MÉDIOCRE:]
T'as raison.
Tu l'as dit. [THÉO et sa gang s'approchent
de la maison et une grosse
araignée décorative descend
juste devant eux. La porte de la
maison ouvre et on voit
l'ombre d'une sorcière.]
[THÉO:]
Hein?
Sauve qui peut!
[LIZZIE:]
Ah, la sorcière Jones!
[LÉA:]
Faut pas rester ici!, [Tout le monde se sauve.
LÉON est seul et tombe
face à face avec une statue
en cherchant ses amis.]
[LÉON:]
Oh... Léa? Lizzie? Freddy?
Y a personne? Ils ont bien dû
aller quelque part. Oh!
Ah! Oh non... La sorcière Jones
a transformé Lizzie en statue.
[WIDDER JONES:]
C'est très gentil à vous de me
rendre visite, chers petits
amours. Ha! Ha! Ha! Ne bougez
pas de là. Je reviens tout de
suite. Ha! Ha! Ha! [Par la fenêtre, LÉON voit
madame Jones parler à des enfants.]
[LÉON:]
C'est une vraie sorcière.
Je dois aller les secourir. [LÉON entre par la fenêtre.
FRED, LÉA et LIZZIE sont
là et ils très heureux.]
[FRED:]
Super, la décoration!
[LÉA:]
Oui, on dirait que les toiles
d'araignée sont réelles.
[FRED:]
Ah, enfin tu es là!
[LÉA:]
Léon!
[LÉON:]
Vite, on peut s'échapper par
la fenêtre.
[LÉA:]
Non, non, tout va bien.
[FRED:]
On ne peut pas partir
maintenant, elle est allée
chercher les sucreries.
[LÉON:]
La sorcière Jones vous a
ensorcelés tous les deux ou quoi?
[LIZZIE:]
Hé, vous tous! Elle a même
pensé à décorer sa belle salle
de bains. Vous devriez voir ça!
[LÉON:]
Lizzie? Tu n'es pas une statue.
[LIZZIE:]
Ha! Ha! Ha!
Ah non, t'as remarqué?
[LÉA:]
Tu as tout faux. Widder Jones
est très, très gentille, comme
maman l'a dit. Viens voir.
Maman ne pourrait pas être amie
avec une sorcière, n'est-ce pas? [LÉA montre un cadre
sur le mur à LÉON.
Sur la photo, il y a
madame Jones et
MAMAN qui font
du patchwork.]
[LÉON:]
Je crois que tu as raison.
[WIDDER JONES:]
Et voilà, mes oursons,
des pommes d'amour.
[LIZZIE:]
Merci!
[LÉA:]
Oh, des pommes d'amour!
[WIDDER JONES:]
J'imagine que tu es Léon.
Très heureuse de t'accueillir.
[LÉON:]
Je... Je trouve votre
décoration magnifique.
[WIDDER JONES:]
Halloween est pour moi un
moment que j'aime
par-dessus tout. J'adore préparer
cette fête pour mes adorables voisins,
me déguiser, installer un décor
surprenant dans mon jardin. [On cogne à la porte.]
[WIDDER JONES:]
Magnifique! D'autres visiteurs
pour un bonbon ou un gage. Hum?
C'est bizarre, il n'y a personne.
[THÉO:]
Hé! Arrête de pousser, Médiocre!
[LÉON:]
C'est Théo et sa bande. Ils ne
viennent pas pour les bonbons,
seulement pour le gage.
[WIDDER JONES:]
Oui, je comprends parfaitement
et je crois que je peux leur
rendre service. Regardez bien. [Madame Jones tire sur une corde
et cela fait balancer des chauves-souris
au-dessus de la tête de THÉO et sa gang.]
[THÉO:]
Attention!
Des chauves-souris vampires!
Ah!
[MÉDIOCRE:]
Partons d'ici!
[THÉO:]
Elles foncent sur nous!
[LÉON:]
Wow! Quelle leçon!
[LIZZIE:]
Regardez, ils reviennent!
[WIDDER JONES:]
Ils n'ont peut-être pas eu
suffisamment peur. [Madame Jones tire sur une autre corde
et des fantômes viennent se balancer
au-dessus de THÉO et sa gang.]
[THÉO:]
Des fantômes!
Aaah!
Aaah!
[WIDDER JONES:]
Dis-moi, Léon, ça t'amuserait
d'envoyer le dernier gage?
[LÉON:]
D'accord.
[WIDDER JONES:]
Tu relèves juste cet
interrupteur et tu vas voir
quelque chose de drôle.
[LÉON:]
Cinq, quatre, trois, deux...
[MÉDIOCRE:]
Ce n'est vraiment pas aussi
drôle que je l'aurais cru. [LÉON actionne le dernier gage.
Ce sont des squelettes suspendus
qui descendent tout près de
THÉO et sa gang.]
[MÉDIOCRE:]
Aaaah!
[THÉO:]
Filons d'ici, vite!
[WIDDER JONES:]
Dommage que ces pauvres
garçons ne nous aient pas rejoints.
[LÉON:]
Ils ne savent pas ce qu'ils ont raté.
[LÉA:]
Hé, les gars, l'année prochaine,
contentez-vous des sucreries! [De retour à la maison des ours.]
[LÉON:]
On a été drôlement gâtés.
[PAPA:]
Hum-hum. Qui vous a offert ces
magnifiques pommes d'amour?
[LÉON:]
Madame Widder Jones.
[PAPA:]
Widder Jones? Cette ronchon
perpétuelle qui habite en bas du
chemin tortueux?
[LÉA:]
Tu sais, papa, elle est très
gentille. On ne doit pas juger
les gens sur leur apparence,
rappelle-toi.
[PAPA:]
Tu as raison.
[LÉON:]
Qu'est-ce que tu fais, papa?
[PAPA:]
Eh bien, on n'est jamais trop
vieux pour jouer à un bonbon ou
un gage, surtout pour des pommes
d'amour. J'espère que Widder
Jones en a gardé. [PAPA met une citrouille
sur sa tête et sort de la maison.]
[MAMAN:]
Oh! Papa... [Chanson thème] [Générique fin émission]

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Fiction

Résultats filtrés par