Universe image The Berenstain Bears Universe image The Berenstain Bears

The Berenstain Bears

The Berenstain Bears is a celebration of furry family values and good old-fashioned Bear Country living for your family to enjoy.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

The Summer Job - The Big Red Kite

Brother and Sister are given the opportunity to learn about farming. A store window display full of novelty kits gets the cubs excited enough to enter a kite flying contest.



Production year: 2002

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

[Chanson thème]
[CHOEUR:]
♪ Dans un pays loin d'ici ♪
♪ Vivent des oursons
et leurs amis ♪
♪ La seule différence
entre eux et nous ♪
♪ C'est qu'ils sont un peu
plus coquins, c'est tout ♪
♪ Être des ours, c'est
s'amuser tous ensemble ♪
♪ Et c'est bien vrai si on me
dit qu'ils nous ressemblent ♪
♪ La famille Berenstain ♪
♪ Même si parfois
les choses tournent mal ♪
♪ Quelqu'un trouvera bien
une idée géniale ♪
♪ Papa, Maman, Léa et Léon ♪
♪ S'aimeront toujours
d'un amour profond ♪
♪ Être des ours, c'est
être doux comme le miel ♪
♪ Et c'est bien vrai
qu'ils rient d'une bagatelle ♪
♪ La faille Berenstain ♪
♪ Berenstain ♪ [Fin chanson thème] [Début information à l’écran] [Un travail d'été] [Fin information à l’écran]
[LÉON:] [Narrateur]
Quand l'école est finie, que les vacances sont arrivées,
un travail d'été peut parfois vous amuser. [BEN le fermier visse la porte de sa clôture.
LÉON et LÉA arrivent en vélo.]
[BEN:]
Voilà! Ça devrait tenir, maintenant.
[LÉON ET LÉA:]
Bonjour, Ben!
[BEN:]
Bonjour à vous deux, Léon et Léa.
Vous me semblez bien joyeux aujourd'hui!
[LÉA:]
C'est parce que l'école est finie.
[LÉON:]
Oui! C'est notre premier jour de vacances.
[BEN:]
Ce n'est pas vrai! Vous avez prévu quelques occupations?
[LÉON:]
Non.
[LÉA:]
Seulement nous amuser!
[BEN:]
Ha! Ha! Ha!
Ça me paraît une activité sympathique.
[LÉON:]
Qu'est-ce que vous faites, cet été?
[BEN:]
Oh, ce sont les mois de l'année ou j'ai le plus de travail!
J'ai mes récoltes qui me prennent beaucoup de temps
et qui s'ajoutent aux tâches quotidiennes du fermier.
Et il y a toujours des choses à réparer ou à restaurer.
Comme cette porte! Ha! Ha! Ha! Écoutez-moi ça! [BEN le fermier ouvre et ferme la porte de la clôture
pour indiquer qu'elle ne fait plus de bruit.]
[LÉON:]
Je n'entends rien du tout.
[LÉA:]
Moi non plus.
[BEN:]
Normal, vous ne devez rien entendre.
Et c'est ce silence que j'aime. [Un coq chante au loin et une vache beugle.]
[BEN:]
Ha! Ha! Ha! La paix et le calme ne durent pas bien longtemps, par ici! Bien!
Il faut que j'aille traire mes vaches et nourrir mes poules.
[LÉON:]
Hé! Ça doit être super amusant!
[LÉA:]
On peut vous aider?
[BEN:]
Eh bien, ma foi! Pourquoi pas!
[LÉON:]
Génial!
[LÉA:]
Super! [Dans le poulailler]
[BEN:]
Alors, la plupart du temps, les poules pondent dans leur nid. [La poule caquette.]
[BEN:]
Mais pas toujours!
Quelques fois, elles les cachent un peu partout dans le poulailler,
à l'intérieur comme à l'extérieur.
[LÉA:]
Oh! Alors vous devez les chercher!
[LÉON:]
Comme les oeufs de Pâques!
[LÉA:]
On joue à celui qui en trouve le plus?
[LÉON:]
D'accord.
[BEN:]
Pendant ce temps-là, moi, je vais nourrir les cochons! [LÉON et LÉA cherchent des œufs.
Quand ils ont terminé, LÉON et LÉA viennent rejoindre BEN.
On entend le couinement des cochons.]
[LÉON:]
Ben! Ben! On a trouvé 6 oeufs chacun!
[LÉA:]
Regardez!
[BEN:]
Eh bien, si je ne me trompe pas, ça fait une douzaine!
[LÉON:]
C'était trop amusant!
[LÉA:]
Han, han!
[BEN:]
Maintenant, il est l'heure de traire Bessy. [Dans l'étable, LÉON est en train de traire la vache.]
[BEN:]
Ça, c'est du bon travail, Léon! Elle ne doit pas en avoir beaucoup plus!
Ha! Ha! Ha! On va en donner un peu à mes agents de sécurité anti-souris! [BEN donne du lait frais aux chats de l'étable.
Un plus petit n'atteint pas l'assiette de lait, alors LÉA l'aide.]
[LÉA:]
Toi aussi, tu as le droit de boire, bébé!
[LÉON:]
Merci de nous avoir permis de travailler avec vous!
[BEN:]
Oh non! Merci à vous deux! Vous m'avez bien aidé, vraiment!
Et ça me plaît bien, la compagnie!
[LÉON:]
Oh! J'aimerais beaucoup faire ça tous les jours!
[LÉA:]
Moi aussi! C'est amusant de travailler à la ferme!
[BEN:]
Eh bien, puisque vous n'avez pas d'occupations précises cet été,
je vous propose un petit stage à la ferme! Avec moi!
[LÉON:]
Avec plaisir!
[LÉA:]
D'accord! [Un peu plus tard, BEN explique à LÉON et LÉA
les tâches qu'ils auront à effectuer. Ils sont présentement
dans le champ de maïs.]
[BEN:]
Donc, votre parcelle de récolte de maïs commence au gros chêne,
là-bas, et descend jusqu'ici.
[LÉON:]
Notre parcelle de maïs à nous?
[BEN:]
Bien sûr! Si vous travaillez avec moi à la ferme,
il vous revient une partie de la production.
[LÉA:]
Oh! J'adore le mais, mais je ne crois pas que je serais
capable de manger tout un champ!
[BEN:]
Ha! Ha! Ha! Non, appelez ça votre gain au comptant!
[LÉON:]
Gain au comptant?
[BEN:]
Oui. Certaines cultures sont plantées pour nourrir les animaux de la ferme
et d'autres, comme ce mais doux, sont plantées pour être vendues au marché.
[LÉON ET LÉA:]
Oh!
[BEN:]
Vous pourrez utiliser mon stand au bord de la route.
Beaucoup de gens s'arrêtent pour acheter des légumes frais aux producteurs.
[LÉA:]
Je peindrai une pancarte avec un épi de maïs dessus.
[LÉON:]
Et moi, je vendrai!
"Approchez! Approchez, mesdames et messieurs!
Achetez mes bons maïs! Les meilleurs maïs de tout Ourseville!"
[BEN:]
Ha! Ha! Ha! Je crois que tu feras un excellent vendeur ourson!
[LÉON:]
Peut-être, mais en tant que fermier, je ne suis pas mal!
[LÉA:]
Ah, moi aussi! Allez, viens, Léon! On a encore du travail avant ce soir!
[LÉON:]
À plus tard, Ben! [Le lendemain matin, le coq chante.
LÉA et LÉON sont déjà au travail à la ferme de BEN.
Les journées passent, le soleil est tous les jours très chaud.
LÉON et LÉA commencent à être épuisés de travailler à la ferme.]
[LÉA:]
Oh!
[LÉA:]
Cet été commence à se montrer très, très long.
[LÉON:]
Tu l'as dit. Je croyais que le métier de fermier était amusant.
[LÉA:]
Est-ce que tu penses à ce que je pense?
[LÉON:]
Tu veux dire arrêter?
Alors oui, je pense à ce que tu penses.
Mais comment le dire à Ben le fermier?
[LÉA:]
Eh bien, en lui expliquant qu'on a tout appris sur le travail de la ferme
et qu'on aimerait profiter du reste des vacances pour apprendre autre chose.
[LÉON:]
Et on le remerciera!
[LÉA:]
Et il ardera notre parcelle de champ de maïs.
[BEN:]
C'est l'heure de la pause!
J'ai pensé qu'un grand verre de limonade fraîche serait bienvenu!
En tout cas, moi, j'en ai besoin!
[LÉON:]
Merci, Ben.
[LÉA:]
Merci!
[BEN:]
Je vous en prie.
[LÉA:]
Fermier Ben, il y a quelque chose qu'on aimerait vous dire.
[BEN:]
Eh bien, j'ai moi aussi quelque chose à vous dire.
Vous avez réalisé un excellent travail! Grâce à votre aide,
j'ai pu faire plein d'autres choses et, notamment, réparer mon tracteur!
Et je voulais tout simplement vous dire merci.
[LÉON:]
Euh, je vous en prie!
[BEN:]
Bon, alors, qu'est-ce que vous vouliez me dire, vous?
[LÉON:]
Eh bien, on voulait seulement vous...
[LÉA:]
Vous remercier pour la limonade! On avait drôlement soif!
[BEN:]
Ça ne me surprend pas, il fait très chaud.
Parlant de chaleur, je m'inquiète beaucoup pour la récolte de maïs.
[LÉA:]
Comment ça? [Dans le champ de maïs.]
[BEN:]
Il n'a pas plu depuis des semaines.
C'est une triste aventure pour notre maïs.
Nous allons perdre toute la récolte.
[LÉON:]
Perdre toute la récolte?
[LÉA:]
Après tout ce travail?
[BEN:]
Ah, ce sont les dures réalités du métier de fermier.
Mère Nature décide et ne vous laisse pas le choix.
[LÉON:]
Et on ne peut absolument rien faire?
[BEN:]
Oh, seulement espérer que la pluie tombe
et continuer à remplir vaillamment les autres travaux indispensables.
D'ailleurs, je ferais bien d'y aller. À plus tard, les oursons!
[LÉA:]
Au revoir!
[LÉON:]
Au revoir!
[LÉA:]
Oh! Ben le fermier risque de perdre toute sa récolte.
C'est pas le moment de lui apprendre qu'on veut le quitter.
[LÉON:]
Je sais. Le temps va peut-être le laisser tomber, mais pas nous!
[LÉA:]
Tu as raison! C'est dommage qu'on puisse pas créer la pluie.
Hé! Tu as vu la pompe? On pourrait prendre l'eau d'ici!
[LÉON:]
Tu veux dire arroser le champ à la main? On en a pour des siècles!
[LÉA:]
Alors on n'a pas de temps à perdre, d'accord, Léon?
[LÉON:]
D'accord. [Un peu plus tard, LÉA pompe l'eau et LÉON va vider les seaux.]
[LÉA:]
Ah! Je n'en peux plus! Mes bras vont se décrocher!
[LÉON:]
S'ils font ça, je les utilise pour porter 2 seaux de plus!
Je n'ai même pas encore arrosé le 3e rang de maïs!
[LÉA:]
On pourrait ne pas arroser notre parcelle à nous,
mais il faut au moins essayer de sauver l'autre partie du champ. [BEN arrive avec son tracteur.]
[BEN:]
Si vous avez pris l'option d'arroser par vos propres
moyens, alors je vais vous donner un coup de main.
Mets tes seaux dans ma charrette, Léon.
[LÉON:]
Entendu!
[BEN:]
Entre fermiers, faut se serrer les coudes!
[LÉA:]
Oui, vous avez raison! [Le soleil se couche.]
[BEN:]
C'est assez pour aujourd'hui.
[LÉON:]
Mais il y a encore beaucoup à faire!
[LÉA:]
On ne peut pas arrêter maintenant!
[BEN:]
Vous êtes déjà en retard pour le dîner.
Je ne voudrais pas que vous soyez en retard pour vous coucher!
On continuera très tôt demain matin.
[LÉON:]
D'accord.
[LÉA:]
Entendu.
[LÉON:]
À demain, Ben!
[LÉA:]
Au revoir!
[BEN:]
Ha! Ha! Ha! Ces oursons sont vraiment pleins de ressources! [Le lendemain matin, il pleut.
LÉA et LÉON viennent rejoindre BEN dans son champ.
[LÉON:]
Oh! Léa! Il pleut à torrents! Ben! Ben!
[LÉA:]
Ha! Ha! Ha! [La pluie cesse et le soleil se pointe.]
[BEN:]
Ah! C'est ma récolte la plus belle depuis bien longtemps!
Je crois que cette année, on va bien s'en sortir!
[LÉON:]
Oui, je crois qu'on va très bien s'en sortir!
[LÉA:]
Ah! Oui, très bien! [À l'heure du dîner. PAPA et MAMAN sont venus rejoindre
BEN le fermier, LÉA et LÉON chez BEN.]
[MAMAN:]
C'est fort aimable à toi de nous recevoir
pour fêter cette fin de moisson, Ben!
[BEN:]
Euh, tu peux remercier tes oursons!
C'est leur idée! Et en plus, c'est leur maïs!
[LÉA:]
On en a donné aussi à Mamie et à Papy, à Mme Jones
et quelques épis à Mlle Jane.
[LÉON:]
Et on a vendu le reste sur le stand de Ben au bord de la route.
[PAPA:]
On dirait vraiment 2 fermiers heureux de leur réussite!
[LÉON:]
On a appris plein de choses, cet été!
[LÉA:]
Je suis contente d'avoir persévéré quand c'était dur.
[LÉON:]
Moi aussi.
[BEN:]
Voyons, qui en reprendra?
[PAPA:]
Moi, s'il te plaît.
[LÉA:]
Ha! Ha! Ha! C'est ton 5e, papa!
[PAPA:]
C'est ma façon de faire honneur
à la belle récolte de nos apprentis fermiers!
[MAMAN:]
Ha! Ha! Ha! Oh, Papa!
[LÉON ET LÉA:]
Ha! Ha! Ha! Merci, papa! [Fin épisode] [Début information à l’écran] [Le grand cerf-volant rouge] [Fin information à l’écran]
[LÉON:] [Narrateur]
Les jeux qu'on possède ne proviennent pas toujours du magasin.
[LÉA:] [Narrateur]
Souvent, ils deviennent plus intéressants
quand on les fabrique de ses mains. [LÉON et LÉA regardent à travers la vitrine d'une boutique de jouets.
LIZZIE et QUEENIE sont là aussi. Et plein d'amis arrivent.]
[LÉON:]
Wow! Regarde celui-là!
[LIZZIE:]
Celui-là, c'est un des plus beaux!
[QUEENIE:]
Moi, je ne trouve pas! Ce bleu est carrément mieux!
[FRED:]
Oh, ils sont tous magnifiques!
[LÉA:]
Oh!
[THÉO:]
Le dragon m'appartient, compris?
C'est lui qui gagnera la compétition des cerfs-volants!
[FRED:]
Désolé de te décevoir, Théo, mais si j'en crois mes
différents calculs, le plus aérodynamique est le
cerf-volant carré. Il volera beaucoup mieux!
[QUEENIE:]
C'est ce qu'on verra! Moi, je dis que le papillon bleu va gagner!
[LIZZIE:]
Hé! regardez!
Si on ne rentre pas maintenant demander à nos parents d'en
acheter très vite, tous les cerfs-volants seront vendus!
[TOUS:]
Oh! [Un vendeur enlève un cerf-volant de la vitrine.
Tous quittent rapidement.
À la maison de la famille Ours, PAPA siffle.
MAMAN vient le rejoindre alors qu'il quittait la maison.]
[MAMAN:]
Papa, tu n'es pas encore parti à la pêche?
[PAPA:]
Je prends mon matériel et alors je m'en... Oh! [LÉON et LÉA arrivent tellement vite
à la maison qu'ils bousculent PAPA dans l'entrée.]
[TOUS:]
Oh!
[PAPA:]
... vais.
[LÉON ET LÉA:]
Désolé, papa!
[PAPA:]
Pourquoi tant de précipitation?
[LÉA:]
À cause des cerfs-volants à la boutique de jeu.
[LÉON:]
Et ils sont cool! Drôlement cool!
[LÉA:]
Et si on ne court pas immédiatement en acheter un,
ils seront tous vendus!
[LÉON:]
Et on ne pourra pas participer à la compétition.
[PAPA:]
Une compétition de cerf-volant? Ah! Vous m'en direz tant!
[LÉON:]
On peut y aller, papa?
[PAPA:]
Eh bien, savez-vous que votre papa
est un expert en cerfs-volants depuis longtemps?
[LÉA:]
Ça veut dire oui?
[PAPA:]
Oui, ma grande!
[LÉA:]
Super, on y va!
[LÉON:]
En avant!
[LÉON ET LÉA:]
Ouais!!
[MAMAN:]
Je suppose que ça signifie pas de pêche aujourd'hui?
[PAPA:]
Non, pas quand il y a du cerf-volant dans l'air!
[MAMAN:]
Ah, je connais cette attitude! [PAPA sort dehors. LÉON et LÉA attendent dans la voiture.
PAPA se dirige vers son atelier de travail.]
[LÉON:]
Papa! Où est-ce que tu vas?
[PAPA:]
Et vous, ou est-ce que vous allez, tous les deux?
[LÉA:]
À la boutique de jeu, acheter des cerfs-volants!
[PAPA:]
Ha! Ha! Ha!
Pas besoin de dépenser de l'argent quand on peut le fabriquer!
[LÉON ET LÉA:]
Le fabriquer?
[PAPA:]
Vous avez devant vous le plus grand des grands spécialistes
d'Ourseville et de sa région. Non seulement on va en construire un,
mais je peux vous assurer que ce sera celui qui volera le plus haut de tous!
Les cerfs-volants des magasins n'ont aucune chance!
[LÉON ET LÉA:]
Cool!
[LÉA:]
Tu voudrais qu'il soit de quelle couleur papa?
[LÉON:]
Est-ce qu'il sera très grand?
[PAPA:]
Ah oui, très grand! [Dans l'atelier de PAPA.]
[PAPA:]
Voyons... Il nous faut de longs bâtons, droits et solides.
De la corde bien résistante. [LÉON et LÉA rassemblent tout ce que PAPA énumère.
LÉON et LÉA tirent sur le même carton sans le savoir.]
[LÉON ET LÉA:]
C'est coincé! Ha! Ha! Ha!
[PAPA:]
Bâtons!
[LÉON:]
Bâtons!
[PAPA:]
Corde!
[LÉA:]
Corde!
[PAPA:]
Papier!
[LÉON ET LÉA:]
Papier!
[PAPA:]
Ciseaux!
[LÉON ET LÉA:]
Ciseaux!
[PAPA:]
Pierre!
[LÉON ET LÉA:]
Pierre?
[PAPA:]
Ha! Ha! Ha! Oh, je plaisantais. Colle! Eh bien! [Le cerf-volant est terminé et PAPA, LÉON et LÉA le regardent.]
[LÉON ET LÉA:]
Wow!
[LÉON:]
Fantastique!
[LÉA:]
Oh, c'est trop beau!
[LÉON:]
Ce cerf-volant volera plus haut que tous les autres dans le ciel!
[LÉA:]
Même encore plus haut que ça!
[PAPA:]
Ouais, il n'est pas mal. Pas mal du tout.
[LÉA:]
Si on sortait Grand Rouge dehors pour l'essayer, papa?
[PAPA:]
Ha! Ha! Ha! Grand Rouge, dis-tu?
[LÉON:]
Oui, on a très envie de le faire voler!
[PAPA:]
Bien! Ça nous conduit à la dernière touche importante
de la fabrication: la patience!
[LÉON ET LÉA:]
Quoi?
[PAPA:]
Nous devons attendre un moment que la colle soit bien sèche.
Ensuite on sortira Grand Rouge pour ses premiers essais.
[LÉON ET LÉA:]
D'accord! [Un peu plus tard, dans l'atelier de PAPA.]
[LÉA:]
Papa a dit d'attendre encore un petit peu.
[LÉON:]
Je sais, je veux juste le regarder encore une fois.
[LÉA:]
Tu imagines quand ils vont le voir? Ils vont être drôlement jaloux!
[LÉON:]
Han, han! Mais, prudence! Il ne faut pas trop se vanter parce
que ça risque de nous jouer un mauvais tour.
[LÉA:]
On pourra leur apprendre comment on les fabrique!
[LÉON ET LÉA:]
Après la compétition! Ha! Ha! Ha! [On entend rire au-dehors.
LÉA voit un cerf-volant par la fenêtre.
LÉON et LÉA sortent dehors et voient plein de cerfs-volant.]
[LÉA:]
Hé! Regarde, Léon!
[LÉON:]
Wow! C'est dans le champ de Ben le fermier. Allons-y!
[LÉA:]
Oh! Regarde! Un cerf-volant fleur! Oh! Qu'est-ce qu'il est joli!
[FRED:]
Hé, Léon! Tu as vu le mien?
[LÉON:]
Wow! Freddy, quelle hauteur!
[FRED:]
Je suis le seul à m'entraîner J'ai hâte d'être à la compet'!
Hé! Où est votre cerf-volant? Vous l'avez pas encore?
[LÉA:]
Non, en réalité, on ne l'a pas acheté.
[FRED:]
Vous n'avez pas de cerf-volant?
Mais vous ne participez pas au concours?
[LÉON:]
Oh, si, bien sûr! On va entrer dans la compétition.
Mais on a construit notre cerf-volant!
[LÉA:]
On l'a fabriqué tout seuls
Enfin, avec la complicité de notre papa!
[QUEENIE:]
À quoi ça sert de le fabriquer alors qu'on peut acheter
un superbe papillon bleu comme le mien?
[THÉO:]
Je vous parie 2 euros que votre cerf-volant maison
ne décollera même pas!
[LÉA:]
Grand Rouge volera! Tu verras!
[LÉON:]
Et ce sera le vol le plus élevé que tu aies encore jamais vu!
[LÉA:]
Tu n'en reviendras pas!
[LÉON:]
Rendez-vous à la compétition! [LÉON et LÉA reviennent à la maison.]
[PAPA:]
Impeccable! On peut l'essayer!
[LÉON:]
Oui!
[LÉA:]
Oui! Ha! Ha! Ha!
[PAPA:]
Alors nous allons courir
jusqu'à ce que Grand Rouge attrape le vent. Prêts?
[TOUS:]
Partez! [PAPA et les oursons courent autour de la maison,
le cerf-volant ne s'envole pas.]
[LÉON:]
Plus vite! Papa, il faut courir plus vite!
[PAPA:]
On essaie... on essaie encore [Ils sont tous essoufflés.]
[PAPA:]
Je.. Je ne... comprends pas.
[LÉA:]
C'est peut-être parce qu'il est nouveau.
Il ne sait pas encore très bien ce qu'il doit faire exactement.
[PAPA:]
Ah! Allez! On recommence une fois!
[MAMAN:]
Hum! [De la fenêtre, MAMAN observe tout.
Le cerf-volant s'envole pendant deux secondes
mais retombe rapidement au sol.]
[LÉON ET LÉA:]
Oui!
Ha! Ha! Ha!
[PAPA:]
Oh! Ce genre de chose de ne devrait pas arriver!
[MAMAN:]
Je crois que, dans toute cette exaltation, Papa a oublié qu'un
cerf-volant ne peut en aucun cas se stabiliser sans queue.
Pour un grand spécialiste en cerfs-volants, quand même...
Tut tut tut! Hum!
[LÉA:]
Grand Rouge vole, papa! Grand Rouge... [Après un autre essai, le cerf-volant tombe rapidement.]
[PAPA:]
Ah! J'ai peut-être encore oublié quelque chose.
Je vais consulter une nouvelle fois tous mes plans de cerf-volant. [THÉO et sa gang passent par là et se moquent des oursons.]
[THÉO:]
Ha! Ha! Ha! Tu peux préparer 2 euros!
Je t'avais dit que ton cerf-volant fait maison ne décollerait pas! [PAPA revient et THÉO quitte.]
[PAPA:]
Grand Rouge est parfaitement construit!
C'est un bon et solide cerf-volant qui doit voler très haut.
"Un peu lourd, un cerf-volant comme celui-ci exige un vent fort, sinon..."
Ah! Ah! Tout est de ma faute! Je l'ai fabriqué trop grand.
Vous savez quoi? Il n'est pas trop tard pour en acheter un à la boutique des jeux!
[LÉON:]
Mais Grand Rouge est notre cerf-volant.
[LÉA:]
On l'a fabriqué.
[LÉON:]
Il est exceptionnel, n'est-ce pas, papa?
[PAPA:]
Je pense qu'on a réalisé un super cerf-volant, mais il faut
que le vent souffle très fort pour qu'il puisse voler.
[LÉON:]
On a fabriqué Grand Rouge tous les trois ensemble,
alors c'est avec lui qu'on participera à la compétition!
[LÉA:]
Exactement! Si le vent ne se lève pas, eh bien, tant pis!
Il ne volera pas! Et puis ne se lève ce n'est pas grave
si on ne gagne pas la compétition.
[LÉON:]
Léa a raison! On veut surtout voir Grand Rouge voler.
[PAPA:]
Alors d'accord! Si c'est ce que vous voulez, eh bien,
voilà ce qu'on va faire! Tout ou rien pour Grand Rouge! [Le jour de la compétition.]
[PAPA:]
Hum! Légère brise. Eh bien, cette fois, c'est vous qui allez
tenir la ficelle. Comme ça, moi je tiendrai le cerf-volant
plus haut.
[LÉON:]
Il n'y a pas assez de vent!
[PAPA:]
Ah! J'ai remarqué!
[LÉA:]
S'il te plaît, papa! On ne peut pas abandonner!
Le vent va se lever, j'en suis sûre. Il faut qu'on essaie encore une fois.
[LÉON:]
Une fois seulement, d'accord?
[PAPA:]
D'accord. Mais mettons toutes nos chances de notre côté.
On court en descendant la colline. C'est plus facile.
[LÉON ET LÉA:]
Oui!
[LÉON:]
En avant! Ha! Ha! Ha!
[LÉA:]
Je sens... [Le vent se lève et il est très puissant.
Les cerfs-volant des amis ne peuvent
supporter ce grand vent et se mêlent en tombant.]
[PAPA:]
Ha! Ha! Ha! Le vent! Plus vite! Plus vite!
[FRED:]
Ah! Mon cerf-volant boite! Il est trop aérodynamique!
[LIZZIE:]
Oh, oh! [Le cerf-volant de LÉON et LÉA les soulève de terre.
PAPA vient les aider mais ce n'est pas suffisant.
Tous les amis viennent tenir le cerf-volant.]
[LÉA:]
Oh!
[PAPA:]
Attendez!
Ah! Grand Rouge veut partir dans l'espace! Ah!
[THÉO:]
Je n'aurais pas dû me moquer.
Excuse-moi, Léon. Tu pourras me montrer comment on les fabrique?
[QUEENIE:]
À moi aussi?
[LÉON:]
Oh, pas de problème! N'est-ce pas Léa?
[LÉA:]
Vraiment pas! [De retour à la maison de la famille Ours]
[MAMAN:]
Alors? Qui a gagné?
[PAPA:]
Personne, finalement
[LÉA:]
Tout le monde s'est tellement amusé avec Grand Rouge
qu'on a complètement oublié la compétition.
[LÉON:]
Et tu sais pourquoi on a pris autant de plaisir à le faire voler?
[LÉA:]
Parce qu'on l'a fabriqué avec vous deux, maman et papa.
[LÉON ET LÉA:]
Tous ensemble! [Chanson thème] [Générique fin émission]

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Fiction

Résultats filtrés par