Universe image The Berenstain Bears Universe image The Berenstain Bears

The Berenstain Bears

The Berenstain Bears is a celebration of furry family values and good old-fashioned Bear Country living for your family to enjoy.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Trouble With Pets - The Sitter

The cubs get a pet. The cubs try to hide a mistake.


Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

[Chanson thème]
[CHOEUR:]
♪ Dans un pays loin d'ici ♪
♪ Vivent des oursons
et leurs amis ♪
♪ La seule différence
entre eux et nous ♪
♪ C'est qu'ils sont un peu
plus coquins, c'est tout ♪
♪ Être des ours, c'est
s'amuser tous ensemble ♪
♪ Et c'est bien vrai si on me
dit qu'ils nous ressemblent ♪
♪ La famille Berenstain ♪
♪ Même si parfois
les choses tournent mal ♪
♪ Quelqu'un trouvera bien
une idée géniale ♪
♪ Papa, Maman, Léa et Léon ♪
♪ S'aimeront toujours
d'un amour profond ♪
♪ Être des ours, c'est
être doux comme le miel ♪
♪ Et c'est bien vrai
qu'ils rient d'une bagatelle ♪
♪ La faille Berenstain ♪
♪ Berenstain ♪ [Fin chanson thème] [Début information à l’écran] [Le Petit Chien] [Fin information à l’écran]
[MAMAN:] [Narrateur]
Les oursons
n'imaginent pas le travail
qu'ils auront avec un
petit animal domestique,
qu'ils réclament pourtant
avec enthousiasme. [La famille est à
l'extérieur de la maison.
LÉON a un oiseau
rouge-gorge sur la main.]
[LÉON:]
Ça va mieux, tu crois?
[PAPA:]
Nous allons voir ça. [PAPA enlève un pansement
qu'il avait fait sur l'oiseau.]
[LÉA:]
Au revoir, rouge-gorge!
Tu vas nous manquer.
[LÉON:]
J'aurais aimé qu'on le garde.
[LÉA:]
Les autres personnes
ne laissent pas partir
leurs animaux.
[MAMAN:]
Le rouge-gorge n'était pas
un véritable animal domestique.
Sa place est dans la nature,
là où on l'a trouvé un jour.
[LÉA:]
Alors je voudrais
un animal domestique.
[LÉON:]
Tous les oursons du voisinage
en ont un, maman.
[MAMAN:]
Ah! Je ne sais pas.
S'occuper d'une petite bête,
c'est une lourde responsabilité.
[LÉA:]
On a drôlement bien pris soin
de rouge-gorge.
[LÉON:]
On lui a construit
un joli nid avec de l'herbe
et des fleurs de pissenlit.
[LÉA:]
Et je lui ai même raconté
des histoires pour l'endormir.
[PAPA:]
Il est difficile de trouver
meilleurs soins que cela.
[LÉON ET LÉA:]
S'il vous plaît!
[MAMAN:]
Alors d'accord!
[PAPA:]
C'est entendu.
[LÉA:]
Oui!
[LÉON:]
Penses-tu à ce que je pense?
[LÉA:]
Un cheval!
[LÉON:]
On ira à l'école avec.
[PAPA:]
Woo! Une minute!
On n'a pas parlé de cheval.
[MAMAN:]
Il faudrait avoir un terrain
clos, avec beaucoup de place
pour qu'il puisse courir. Notre
jardin est 1000 fois trop petit.
[PAPA:]
Et vous savez tout ce que
mange un cheval par jour? Plus
d'avoine que je peux en payer.
[MAMAN:]
Nous choisirons notre petit
animal avec sagesse, un qui
convient à notre famille.
[PAPA:]
Et à mon porte-monnaie.
[MAMAN:]
Je vous propose de réfléchir
et de venir nous dire votre idée.
[LÉON ET LÉA:]
D'accord. [LÉON et LÉA
sont à l'animalerie.
LÉON tient un iguane
dans ses mains et LÉA
le nourrit.]
[LÉA:]
Oh! Baah!
[LÉON:]
Ha! Ha! Ha!, [LÉA prend une tortue
mais elle n'aime pas ça.
[LÉA:]
Aaah! [Sur le chemin de la maison
LÉON et LÉA discutent.]
[LÉON:]
Tu as vu comme sa langue
était longue?
[LÉA:]
Si je l'ai vue? Aaah! Je l'ai
sentie quand elle a touché
mes doigts. C'était dégoûtant.
[LÉON:]
Qu'est-ce que tu penses d'une
tortue? C'est cool. Elle est
livrée avec une maison gratuite.
[LÉA:]
C'est vrai?
[LÉON:]
Bien oui!
Tu sais leur grosse coquille.
[LÉA:]
Les tortues sont trop...
Euh! Tortues. Je préfère
quelque chose de chaud
que je peux câliner.
[LÉON:]
Si tu veux quelque chose
de chaud à câliner, pourquoi
ne pas prendre ton vieux doudou?
[LÉA:]
Si tu veux un animal froid
et visqueux, cherche de la bave.
[PAPA:]
Qu'est-ce que c'est que
tout ce vacarme, les enfants?
[LÉON:]
Tous les animaux que Léa
veut ne sont pas drôles.
[LÉA:]
Tous les animaux que Léon
veut sont trop bizarres.
[LÉON:]
Non, pas du tout.
[LÉA:]
Bien sûr que si!
[PAPA:]
Allons, allons! On se calme.
On va aller ensemble au magasin.
Il y aura peut-être un petit
animal pour lequel vous serez
tous les deux d'accord.
[LÉON:]
Au magasin? D'accord. [En route pour le magasin.
Toute la famille est en voiture.]
[MAMAN:]
Souvenez-vous bien!
[LÉON ET LÉA:]
Oui, on sait.
[LÉON:]
Pas un animal qui mange
des bestioles.
[LÉA:]
Ha! Ha! Ou qui sent mauvais. [En passant devant la maison
de BEN le fermier, LÉON
remarque qu'il court dans
toutes les directions.]
[LÉON:]
Hé! Il fait quoi,
Ben le fermier?
[PAPA:]
On dirait que ses
poulets se sont échappés.
Donnons-lui un coup de main!
[BEN:]
Aaah! Revenez ici! Au pied!
Ah! Ah! Assis!
[LÉON:]
"Au pied"?
[LÉA:]
"Assis"?
[PAPA:]
Hmm! Ben le fermier essaie
sans doute de dresser ses poulets.
[BEN:]
Hé! Hé! [Des petits chiots s'approchent
de la famille ours.]
[LÉON:]
Des petits chiots!
[LÉA:]
Oh!
Comme ils sont mignons!
[BEN:]
Ouf! Ah! Ces chiots
commencent vraiment à...
me poser des problèmes.
Je vais être obligé de passer
une annonce dans le journal
pour leur trouver un foyer.-
[LÉON ET LÉA:]
Ha! Ha! Ha!
[LÉON:]
On peut en prendre un?
S'il vous plaît!
[PAPA:]
Hmm! Euh! Je ne sais pas.
[MAMAN:]
Bien, nous allons réfléchir
à la question.
[LÉA:]
Vous allez réfléchir
à quoi, au juste?
[PAPA:]
Au moins à une chose:
Il y aura la note
du vétérinaire à payer.
[MAMAN:]
Sans parler du tatouage et
du carnet de vaccination. Tout
cela coûte beaucoup d'argent.
[LÉON:]
On peut vous aider à payer
avec notre argent de poche. [LÉON met un petit
chiot dans les mains
de MAMAN.]
[MAMAN:]
Oh! Quel amour! Il est
croquant, tu ne trouves pas?
[PAPA:]
Bon, nous allons le prendre.
[LÉA:]
Oui! On va avoir
un petit chien.
[LÉON:]
Si on l'appelait "Prince"?
[BEN:]
Ha! Ha! Ha! C'est un nom
magnifique pour un mâle,
certainement, mais je crains
fort que cette gentille bête
soit une Petite Lady.
[LÉA:]
Alors on va l'appeler
comme ça: "Petite Lady".
[LÉON:]
Tu vas voir ta nouvelle
maison. Je suis sûr
qu'elle va te plaire. [À la maison, LÉON fait
faire la visite à Petite Lady.]
[LÉON:]
Dans ce placard, on range tous
nos jouets. Hmm! Voyons si je
te trouve une balle pour jouer. [Pendant que LÉON
cherche une petite balle
dans le placard, LÉA vient
prendre Petite Lady et
l'apporte dans sa chambre.]
[LÉON:]
Oh!
[LÉA:]
Tu aimes quand je te caresse
le ventre, hein, Petite Lady?
[LÉON:]
Et tu aimes encore plus quand
je te caresse les oreilles,
hein, Petite Lady?
[LÉA:]
Tu lui caresseras les oreilles
après, quand je l'aurai
emmenée se promener.
[LÉON:]
Non. Je lui ai déjà dit
que c'était moi qui la sortais.
[LÉA:]
D'accord, mais quand
tu reviens, c'est moi
qui joue avec elle. [Dehors, LÉON est avec
son ami MILTON.]
[LÉON:]
On va lui apprendre à attraper
la balle et à sauter dans le
cerceau. Ensuite, on l'emmènera
aux jeux et on lui fera
faire du toboggan. Oh?
[MILTON:]
Oh-oh! Où elle est passée?
[LÉON:]
Je ne sais pas, mais je parie
que ma soeur le sait, elle. [Un peu plus loin,
LÉA fait une promenade
avec Petite Lady qu'elle
a habillée en bébé et placée
dans un carrosse.]
[LÉA:]
Tu es le plus joli bébé chien
du monde. Oh! Ma toute belle!
[LÉON:]
Qu'est-ce que tu fais
exactement? Oh!
[LÉA:]
Je promène Petite Lady.
On va rendre visite à Lizzie.
[LÉON:]
C'est à mon tour
de veiller sur elle.
[LÉA:]
Ton tour? Oh! Tu plaisantes?
Tu l'as eu beaucoup
plus souvent que moi.
[LÉON:]
C'est pas vrai.
[LÉA:]
Si, c'est vrai. [LÉON est au parc
avec MILTON et
Petite Lady.]
[LÉON:]
Bien, Petite Lady! Maintenant,
saute dans le cerceau!
Félicitations, Petite Lady!
[MILTON:]
Elle apprend drôlement vite.
[LÉON:]
Qu'est-ce que je t'ai dit?
Elle est incroyable. [LÉON lance un frisbee
à Petite Lady.]
[LÉON:]
Va chercher, Petite Lady!
Oui, vas-y! Prends-le! [Au lieu d'attraper le frisbee,
Petite Lady s'éloigne un peu
vers LÉA.]
[MILTON:]
Où elle se sauve?
[LÉA:]
Coucou, Petite Lady!
Tu arrives juste à temps
pour prendre le thé.
[LÉON:]
J'essaie de l'entraîner pour
le concours de chiens.
[LÉA:]
Eh bien! Tu le feras quand on
aura pris notre thé, mon cher.
De toute façon, tu as joué
avec elle toute la matinée.
C'est mon tour, maintenant.
[MAMAN:]
Léa! Téléphone!
[LÉA:]
Je reviens tout de suite!
[MILTON:]
Oh! Notre match de foot
commence dans 15 minutes.
[LÉON:]
Match de foot? Oh!
Je l'avais oublié, celui-là.
[MILTON:]
Je vais à la maison
chercher mes affaires.
[LÉON:]
Je te rejoins chez toi. [LÉA a terminé son téléphone
et s'apprête à quitter la maison.]
[LÉON:]
En fait, tu peux t'amuser
à la dînette avec Petite Lady,
si tu veux.
[LÉA:]
Ce n'est pas grave.
Va l'entraîner pour
la présenter au concours!
[LÉON:]
Non! J'ai un match
de foot super important.
L'équipe a besoin de moi.
[LÉA:]
Je viens d'avoir Lizzie
au téléphone. Elle m'invite
à aller au cinéma avec elle.
[MAMAN:]
Avant que l'un de vous
s'en aille, je vous signale
que Petite Lady a déposé
quelque chose devant le portail.
[LÉON ET LÉA:]
Oh! Encore?
[MAMAN:]
Il faut nettoyer avant que
l'un de nous ne marche dedans,
les enfants.
[LÉON:]
Quoi? Hé! Ne me regarde pas
comme ça, c'est pas mon tour.
[LÉA:]
Alors ne me regarde pas
comme ça non plus!
J'ai nettoyé
son petit accident hier.
[LÉON:]
C'est ton tour.
[LÉA:]
Non, c'est le tien.
[LÉON:]
Je sais comment on va régler
ça. Face, c'est moi qui le fais;
pile, c'est toi. [C'est LÉON qui doit
ramasser le petit quelque chose.]
[LÉA:]
Amuse-toi bien!
[LÉON:]
La prochaine fois, c'est toi. [Devant le cinéma.]
[LIZZIE:]
Ha! Ha! Ha! C'est aussi
ce que je pensais. [À la partie de foot.]
[MILTON:]
Ouais! Bien joué!
Allez, vas-y, Léon! Oui!
[LÉON:]
Oh!
[AMIS:]
Ouais! Bravo! [Pendant que LÉON est au foot,
LÉA est au cinéma avec LIZZIE.
Petite Lady est seule à la maison
et fait du dégât. LÉON et LÉA
se croisent devant la crèmerie.]
[LÉON:]
Léa?
[LÉA:]
Qu'est-ce que tu fais ici?
[LÉON:]
Qu'est-ce que je fais ici?
Qu'est-ce que toi, tu fais là?
Tu n'es pas censée t'occuper
de Petite Lady?
[LÉA:]
Non, pas du tout. J'ai gagné
à pile ou face, souviens-toi.
[LÉON:]
C'était seulement
pour nettoyer son accident.
[LÉA:]
C'était pour nettoyer son
accident ET s'occuper d'elle.
[LÉON:]
N'importe quoi!
[LÉA:]
Non, pas n'importe quoi!
[LÉON:]
Alors si tu ne t'occupes pas
de Petite Lady, qui s'en occupe? [LÉON et LÉA arrivent
à la course à la maison.
Petite Lady est sur le point
de faire tomber un vase.]
[LÉA:]
Non, Petite Lady!
[LÉON:]
Arrête! [Trop tard, le vase tombe et se casse.]
[LÉON:]
Ça, c'est une catastrophe.
[MAMAN:]
Bonjour!
[PAPA:]
On est là.
[MAMAN:]
Oh! Mon canapé!
[PAPA:]
Ma chaise! [Plus tard. Petite Lady
est dans sa niche à l'extérieur.
PAPA et MAMAN sont à la
table et LÉON et LÉA viennent
les rejoindre.]
[LÉON:]
On aurait dû demander
un poisson rouge à la place.
Au moins, on n'aurait pas
eu autant de problèmes.
[LÉA:]
Ce n'est pas juste
pour Petite Lady. C'est nous qui
méritions une bonne punition.
[PAPA:]
Ce vase a plus de pièces à
recoller qu'un véritable puzzle.
[MAMAN:]
Qu'est-ce qui a bien pu
la perturber pour en arriver
à faire une chose pareille?
[LÉON:]
Nous, on sait ce qu'elle a eu.
[MAMAN:]
Que veux-tu dire au juste?
[LÉON:]
On ne s'est pas vraiment
occupé d'elle. C'est pour ça
qu'elle a fait des bêtises.
[PAPA:]
Vous ne vous êtes pas
vraiment occupés d'elle?
[LÉA:]
Elle n'est pas sortie de la
maison de tout l'après-midi.
Elle n'a pas couru.
Elle n'a même pas marché.
[LÉON:]
C'est pour ça qu'elle
a dévasté le salon. Elle voulait
seulement s'amuser, je crois.
[MAMAN:]
Prendre en charge
un jeune chiot, c'est un travail
de tous les instants.
[PAPA:]
Ce n'est pas une activité que
vous pouvez remettre à plus tard
au moment où ça vous arrange.
[LÉON:]
On est désolés.
[LÉA:]
Je crois qu'on n'a pas été
de bons maîtres.
[PAPA:]
Vous pouvez peut-être
lui pardonner ses sottises.
[MAMAN:]
Et lui donner une petite
sucrerie lorsque vous allez
la faire rentrer à la maison.
[LÉA:]
On peut aller la chercher,
vous voulez bien?
[LÉON:]
Vous acceptez?
[MAMAN:]
Maintenant que nous savons
ce qui s'est passé, je pense
que nous pouvons lui accorder
une autre chance.
[LÉON:]
Viens vite, Léa! Allons
lui annoncer la bonne nouvelle! [En arrivant dehors,
LÉA et LÉON
se bouchent le nez.]
[LÉON:]
Oh-oh!
[LÉA:]
Oh non! Pas encore!
[LÉON:]
Tu devrais aller chercher
la pelle et le seau.
[LÉA:]
Moi? C'est à toi de le faire.
[LÉON:]
Non, je ne crois pas.
[LÉA:]
Ah si! J'en suis sûre.
[LÉON:]
J'ai une idée! Pourquoi on ne
nettoierait pas tous les deux?
[LÉA:]
D'accord! [Fin épisode] [Début information à l’écran] [La Baby-Sitter] [Fin information à l’écran]
[LÉON:] [Narrateur]
Maman et papa
vont sortir aujourd'hui.
[LÉA:] [Narrateur]
Grand-mère
et grand-père aussi.
[LÉON:] [Narrateur]
Qui va rester
à la maison avec nous?
[LÉON ET LÉA:] [Narrateur]
Pas n'importe qui, j'espère. [LÉON et LÉA jouent
au baseball.]
[LÉON:]
Attention, Léa!
Tiens-toi prête!,
Ah!
[LÉA:]
Oh?
[LÉON:]
Elle est sortie du parc.
C'est un home run pour Léon.
Wow! Wow!
[LÉA:]
Hé! Tu ne vas pas la chercher?
[LÉON:]
Moi, je l'ai tapée.
Je ne la ramasse pas.
En plus, c'est ta balle.
[LÉA:]
En vérité, c'était ta balle.
[LÉON:]
Ma balle? Celle qui était
dédicacée par Ours Rudy?
[LÉA:]
Han-han!
[LÉON:]
Qu'est-ce qu'on attend?
Viens vite!
[LÉA:]
Aaah!
On ne devrait pas demander
à madame Grizelle avant?
[LÉON:]
Non. On serait obligés
de faire tout le tour. [LÉA et LÉON traversent
la clôture. LÉA marche
sur de belles fleurs.]
[LÉA:]
Oh-oh! Madame Grizelle
ne va pas être contente.
[LÉON:]
On cherche vite la balle
et on se sauve d'ici.
Elle est sûrement tombée
dans ce coin. Toi, tu cherches
par là et moi, par ici.
[LÉA:]
D'accord! [LÉON et LÉA cherchent
la balle dans le champ de maïs.
LÉON se cogne la tête sur
un épouvantail qui tombe
sur la tête de LÉA.]
[LÉON:]
Aïe!
[LÉA:]
Aaah!
[LÉON:]
Léa! Chut!
[GRIZELLE:]
Oui, qui est là?
[LÉA:]
Oh! Madame Grizelle!
On fait quoi, maintenant?
[LÉON:]
On se sauve. [Madame GRIZELLE
voit LÉON et LÉA courir
au loin. LÉA s'accroche le
pied dans l'arrosoir qui
finira par bouger et
asperger Madame GRIZELLE.]
[GRIZELLE:]
Ah?
[LÉA:]
Oh! Ah!
[GRIZELLE:]
Aaah!
[LÉON:]
Il ne faut pas rester là.
[LÉA:]
Aaah [À la maison, PAPA
est en train de répéter
un discours devant MAMAN.]
[PAPA:]
En conclusion,
moi, Papa Ours, je m'adresse
à vous tous, mesdames
et messieurs, élus, membres
du conseil municipal et vous
demande d'agir afin de révoquer
cette décision stupide
et extravagante.
[MAMAN:]
Est-ce vraiment grave s'ils
arrêtent de servir des cafés
et des beignets, chéri?
[PAPA:]
C'est une récréation et
un ours a besoin de se détendre
dans ces réunions interminables.
[LÉON:]
Tu vas à une réunion, papa?
[PAPA:]
Oui, mon grand.
[LÉA:]
Oh! Quand est-ce que
grand-mère et grand-père
arrivent pour nous garder?
[MAMAN:]
Je crains qu'ils ne viennent à
la réunion aussi. Tante Maude et
cousin Wilbur également. J'ai dû
trouver une autre baby-sitter.
[LÉON:]
Qui?
[MAMAN:]
Madame Grizelle.
[LÉON ET LÉA:]
Madame Grizelle?
[MAMAN:]
Oui. Qu'est-ce qui
ne vous convient pas?
[LÉON:]
Bien... rien, tout va bien.
C'est simplement que...
madame Grizelle ne s'est jamais
occupée de nous avant.
[LÉA:]
Et si elle ne sait pas
comment faire?
[MAMAN:]
Oh! Je lui accorde
toute ma confiance.
Madame Grizelle a élevé
toute seule 7 beaux oursons.
[PAPA:]
Il n'y a pas meilleure
expérience que celle-ci,
mes enfants. [On cogne à la porte.]
[MAMAN:]
Justement, la voilà.
[LÉON:]
Si elle nous voit,
on est fichus.
[LÉA:]
Oui, je sais.
[GRIZELLE:]
Bonsoir, tout le monde!
[MAMAN:]
Bonsoir, madame Grizelle.
Entrez, je vous en prie!
[PAPA:]
Je ne sais pas où sont allés
les petits. Ils étaient là
il y a 2 secondes.
[GRIZELLE:]
Oh! Je vais les retrouver.
Mais vous, vous feriez mieux
de filer à votre réunion.
[MAMAN:]
Nous essaierons de ne pas
rentrer trop tard.
[GRIZELLE:]
Oh! Ne vous inquiétez pas pour
nous! Ça va très bien se passer.
[PAPA:]
Au revoir!
À tout à l'heure!
[GRIZELLE:]
Oui. Bonne soirée à vous! [PAPA et MAMAN quittent.
Madame GRIZELLE arrive
dans le salon. LÉON et LÉA
se cachent le visage avec des livres
qu'ils font semblant de lire.]
[GRIZELLE:]
Bonsoir, Léon et Léa!
[LÉA:]
Bonsoir!
[LÉON:]
Bonsoir!
[GRIZELLE:]
Oh! Ça fait plaisir
de voir des jeunes absorbés
par la lecture. Bon alors!
Qui vient m'aider à préparer
un délicieux gâteau?
[LÉON:]
Euh! Merci, je n'ai pas faim.
[LÉA:]
Euh! Moi non plus.
[GRIZELLE:]
Oh! Bon! Peu importe!
Je vais quand même faire
une pâtisserie. Vous en aurez
sans doute envie plus tard.
[LÉON:]
On l'a échappé belle.
[LÉA:]
On fait quoi maintenant?
[LÉON:]
On monte à l'étage.
Elle ne va pas s'amuser
à grimper toutes ces marches. [À l'étage, LÉON et LÉA
jouent aux échecs.
Tour à tour, ils font
un bon coup.]
[LÉON:]
Vraiment désolé, Léa!
[LÉA:]
Ha! Ha! Ha! Avec
toutes mes excuses!
[GRIZELLE:]
Léon? Léa?
[LÉON:]
Elle arrive. Vite! Vite!
Éteins la lumière! [Madame GRIZELLE
frappe à la porte de la chambre.]
[GRIZELLE:]
Coucou! Oh-oh! Déjà couchés?
Je n'en reviens pas. Si tôt?
Il n'est que 19h, je crois. [LÉON et LÉA répondent
cachés sous leur couverture
sans montrer leur visage.]
[LÉA:]
Euh! Nous sommes
très, très fatigués.
[LÉON:]
On aime bien
se coucher de bonne heure.
[GRIZELLE:]
Hmm! Je suppose que vous
mangerez ces succulents petits
gâteaux demain. Bonne nuit!
[LÉON ET LÉA:]
Bonne nuit!
[LÉON:]
Ah! Oh! Délice au miel,
avoine, pépites de chocolat.
[LÉA:]
Oh! Je sais. J'ai presque
le goût en bouche.
[LÉON:]
Oh! On n'a plus qu'à attendre
jusqu'à demain.
[LÉA:]
Sûrement! Si elle avait vu qui
on était, elle ne nous donnerait
pas de gâteaux. Pas après
les dégâts qu'on a faits.
[LÉON:]
Oui, c'est vrai, tu as raison.
Elle devrait être drôlement
fâchée. "Hé! C'est vous,
les oursons qui avez saccagé
mes fleurs! Grr!"
[LÉA:]
"Et vous m'avez arrosée
avec le tuyau." Écoute!
Elle joue du piano?
[LÉON:]
Oui. Et tu sais où?
Dans notre salon.
[LÉA:]
Ah! Et les succulents gâteaux
sont dans la cuisine. [LÉON et LÉA réussissent
à se rendre à la cuisine
sans être vus.]
[LÉON:]
Hmm! Merveilleux!
[LÉA:]
Avec un petit verre de lait,
ils seront meilleurs.
[LÉON:]
Attention! Oh! [LÉA renverse le lait
sur le comptoir et LÉON
fait tomber un tabouret.
Madame GRIZELLE arrive
dans la cuisine.]
[LÉA:]
Oh?
[LÉON:]
Oh-oh!
[GRIZELLE:]
Tiens, tiens? Regardez
qui est sorti du lit! Oh!
Ne vous inquiétez pas pour
le lait renversé, les enfants!
Je vais chercher la serpillière
et nettoyer ça.
Ça ne se verra plus.
[LÉON:]
Elle ne nous a pas reconnus.
[LÉA:]
Je sais.
[LÉON:]
Elle n'a peut-être pas pu
nous voir avec le jet d'eau
qui est arrivé dans sa figure. [À l'hôtel de ville]
[MAIRE:]
Le délicat problème
des égouts bouchés soucie
prodigieusement notre conseil
municipal. Je peux vous assurer
qu'une décision appropriée sur
la question sera prise en temps
voulu, mesdames et messieurs.
[MAMAN:]
Je crois que c'est
l'occasion ou jamais. [Au moment où PAPA
se lève pour faire son discours,
un villageois le devance.]
[VILLAGEOIS:]
Le mois dernier,
le conseil municipal a approuvé
l'aménagement d'une déchetterie
derrière chez moi.
J'aimerais savoir qui
a eu cette idée géniale.
[PAPA:]
Tu peux le croire, toi?
Il y a vraiment des gens qui
rouspètent pour n'importe quoi. [À la maison.]
[GRIZELLE:]
Bien!
Alors qui veut jouer? Il y a
un jeu de cartes, des dominos
et un jeu de puces. Choisissez!
[LÉA:]
Un jeu de puces?
Qu'est-ce que c'est?
[GRIZELLE:]
Attends! Je vais te montrer.
Ça, c'est une puce. Tu la poses
sur le bord d'une autre,
tu appuies fort et...
[LÉA:]
Ha! Ha! Ha! Très bien visé,
madame Grizelle!
[LÉON:]
En plein dans le mille!
Enfin, dans la boîte.
[TOUS:]
Ha! Ha! Ha!
[LÉA:]
Je veux bien essayer.
[LÉON:]
Moi aussi. [À l'hôtel de ville]
[PAPA:]
9h moins 5 et pas la moindre
chance de dire un mot!
[MAMAN:]
Je vais appeler à la maison
pour prendre des nouvelles.
[MAIRE:]
Le problème
du marécage de canneberges
soucie prodigieusement
notre conseil municipal.
Je peux vous assurer qu'une
décision appropriée sur la
question sera prise en temps
voulu, mesdames et messieurs. [À la maison, les enfants
ont fait un château
avec les dominos.]
[LÉON:]
Youhou! On a réussi.
[LÉA:]
Oui, on a utilisé
tous les dominos.
[GRIZELLE:]
C'est l'Empire Ours Building,
la plus grande tour de tous
les pays des oursons.
Oh! Ma bouilloire siffle.
[LÉON:]
Elle est gentille,
madame Grizelle.
[LÉA:]
Oh oui! Très, très gentille.
Du coup, je me sens encore plus
mal de ne lui avoir rien dit.
[LÉON:]
Moi aussi. Est-ce que
tu penses à ce que je pense?
[GRIZELLE:]
Est-ce que vous voulez une
bonne tasse de chocolat chaud,
les enfants? Oh! Regardez-moi
ces petits visages tout tristes!
On dirait que je vais leur
donner de l'huile de foie
de morue. Vous n'aimez
pas le chocolat chaud?
[LÉON:]
Euh! C'est pas ça.
C'est seulement que... Euh!
Eh bien! On doit vous présenter
nos excuses pour quelque chose.
[LÉA:]
C'est nous qui avons abîmé
vos fleurs aujourd'hui.
[LÉON:]
Et fait tomber
votre épouvantail.
[LÉA:]
Et c'est nous qui vous
avons arrosée avec le tuyau.
Je vous demande pardon.
[LÉON:]
Moi aussi.
[GRIZELLE:]
Tiens! À propos, ça me
rappelle quelque chose. Vous
avez peut-être besoin de ça?
[LÉON:]
Ma balle d'Ours Rudy!
[GRIZELLE:]
Hmm! Je me doutais que
tu aimerais la récupérer. C'est
une jolie balle de collection.
[LÉON:]
Vous voulez dire que
vous saviez que c'était nous?
[GRIZELLE:]
Ha! Ha! Ha! Oui, bien sûr.
Je connais tous les petits
oursons du voisinage.
[LÉA:]
Et vous n'êtes pas fâchée?
[GRIZELLE:]
Ha! Ha! Ha! Je n'aime pas
tellement les douches froides,
mais je m'en suis remise.
Quand j'ai trouvé votre balle,
j'ai tout de suite compris
ce qui s'était passé.
[LÉON:]
En fait, c'était un accident.
[GRIZELLE:]
J'en suis convaincue.
[LÉA:]
On pourra vous aider
à replanter vos fleurs.
[LÉON:]
À réparer votre épouvantail.
[GRIZELLE:]
Marché conclu! [À l'hôtel de ville]
[MAIRE:]
L'augmentation des taxes
soucie prodigieusement
notre conseil municipal.
Je peux vous assurer qu'une
décision appropriée sur la
question sera prise en temps
voulu, mesdames et messieurs.
[PAPA:]
Comme j'essayais de le dire
précédemment... j'ai pu
constater que... le conseil
municipal avait pris une
décision regrettable. Euh!
[MAMAN:]
Ça ne répond pas à la maison.
J'ai peur qu'il soit
arrivé quelque chose. [MAMAN accroche PAPA
par le bras et l'incite à quitter
l'hôtel de ville en le traîner
jusqu'à la voiture pendant
qu'il continue de parler.]
[PAPA:]
Euh! Dommage, mesdames et
messieurs, que vous n'ayez pas
entendu jusqu'au bout Papa Ours! [À la maison.
LÉON et LÉA regardent
les étoiles avec madame GRIZELLE.
PAPA et MAMAN arrivent.]
[GRIZELLE:]
Et au-dessus, vous
voyez la constellation "le petit
chariot", "la Petite Ourse".
[LÉON:]
Hé! T'as entendu, Léa?
Il y a la "Grande Ourse"
et la "Petite Ourse".
[MAMAN:]
Oh! Vous êtes là.
[LÉON:]
Maman! Papa! Madame Grizelle
nous montre des constellations.
[LÉA:]
Et avant ça, vous savez,
on a joué à plein de jeux.
Madame Grizelle dit que
je suis la future championne
du jeu de puces.
[PAPA:]
Ça, c'est ma Léa.
[MAMAN:]
J'ai l'impression qu'on
s'est dépêchés de rentrer
pour rien, chéri.
[PAPA:]
Je pense que nous pourrions
y retourner.
[MAMAN:]
Ça ne vous dérange pas
de rester, madame Grizelle?
[GRIZELLE:]
Tout va bien. Pas de problème!
J'attends avec impatience
de leur raconter une belle
histoire avant de dormir.
[LÉON:]
Super!
[LÉA:]
Je suis pressée de l'écouter.
Venez, venez, madame Grizelle!
Il est l'heure de se coucher.
[GRIZELLE:]
Ha! Ha! Hé j'arrive.
Au revoir!
À plus tard!
[MAMAN:]
Merci, madame Grizelle!
[PAPA:]
Bonne nuit, les oursons!
[LÉON ET LÉA:]
Bonne nuit!
[MAMAN:]
Alors chéri,
est-ce que nous repartons?
[PAPA:]
Tu sais, je suis tellement
fatigué que j'ai oublié
ce qui m'agaçait.
[MAMAN:]
Aahh...
[PAPA:]
Qu'est-ce que tu dirais
de prendre 2 chaises, de nous
installer sous la fenêtre
des oursons et d'écouter
l'histoire que raconte
madame Grizelle aux enfants.
[MAMAN:]
Je pense que c'est
une merveilleuse idée. [Chanson thème] [Générique fin émission]

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Fiction

Résultats filtrés par