Universe image The Hipaloulas Universe image The Hipaloulas

The Hipaloulas

Welcome to the Hipalouparc where you will find Dario on guitar, Léa on keyboards and Hugo on drums. They're the Hipaloulas, a talented trio of musicians who sing, dance and give quite the show. Bémol and Octave are the Hipaloulas' mischievous friends, who never miss an opportunity to play a trick on them.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Misunderstanding

Mr. Lavoie prepares a show as Bemol and Octave explore the world of ears.



Réalisateur: Alain Jacques
Production year: 2014

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Les Hipaloulas sont un trio musical formé par DARIO à la guitare, LÉA au clavier et HUGO à la batterie. Ils vivent dans le Hipalouparc en compagnie d'OCTAVE et BÉMOL, deux marionnettes espiègles, de MADAME TOUBON qui tient une roulotte-restaurant et de MONSIEUR LAVOIX, le gardien du parc.

Début chanson thème


LÉA, DARIO ET HUGO

Hip!


MONSIEUR LAVOIX

Hippo?


BÉMOL ET OCTAVE

Non!


MADAME TOUBON

Hipa?


LÉA, DARIO ET HUGO

Pa!


BÉMOL ET OCTAVE

(Marmonnant)

Gngngn!


MONSIEUR LAVOIX

Hibou?


BÉMOL

(Hochant la tête négativement)

Han han!


OCTAVE

(Imitant le cri du hibou)

Hou, hou, hou, hou!


MADAME TOUBON

Caribou!


MONSIEUR LAVOIX

Loup!


LÉA, DARIO ET HUGO

LOUP!


BÉMOL ET OCTAVE

OUI!

MONSIEUR LAVOIX ET MADAME TOUBON

Hipalou?


BÉMOL ET OCTAVE

Oui!

(BÉMOL ET OCTAVE pointent vers le sol.)


MONSIEUR LAVOIX

En bas?

(BÉMOL ET OCTAVE pointent à nouveau vers le sol.)


MADAME TOUBON

Là!


LÉA, DARIO ET HUGO

Là!

MONSIEUR LAVOIX ET MADAME TOUBON

Hipaloula!


BÉMOL ET OCTAVE

OUI!


LÉA, DARIO ET HUGO

Es-tu hip? Es-tu là?

Es-tu Hipaloula?


TOUS

♪ Hipa-paloula ♪

♪ Hip hip pa pa palou ♪

♪ Ou ou loula ♪

♪ Hipaloula ♪

♪♪


LÉA, DARIO ET HUGO

Es-tu hip? Es-tu là?

Es-tu Hipaloula?


TOUS

♪ Hipaloula ♪

♪ Hipa paloula ♪

♪ Hip hip pa ♪

♪ Pa palou ou ou loula ♪

♪ Hipaloula ♪


LÉA, DARIO ET HUGO

♪ Es-tu hip? Es-tu là?

Es-tu Hipaloula? ♪

(Fin chanson thème)


OCTAVE

« Le malentendu »

(Le chant d'un oiseau retentit dans le parc. OCTAVE est à l'affût.)


BÉMOL

Il est là.

(BÉMOL s'immobilise et pousse un petit cri.)


BÉMOL

Hou.

(OCTAVE imite BÉMOL.)


OCTAVE

Hou.


BÉMOL

Qu'est-ce que tu fais, Octave?


OCTAVE

Bien, je fais comme toi,

Bémol, je joue à la statue.


BÉMOL

Je suis pas en train de jouer

à la statue, j'écoute un oiseau

chanter.


OCTAVE

Oh. Ah, c'est moins drôle.

(L'oiseau chante.)


OCTAVE

Ah! moi aussi, je l'entends!


BÉMOL

J'ai pas dit que tu

l'entendais pas.


OCTAVE

Sûr que je l'entends, parce

que j'ai de bonnes oreilles.


BÉMOL

Moi aussi, j'ai de bonnes

oreilles.


OCTAVE

Tu sais...

(S'éclaircissant la voix pour donner de l'importance à ce qu'il va dire)

Ahem! J'ai rien

contre tes oreilles, mais je

pense que les miennes

entendent encore mieux parce

qu'elles sont plus grandes.


BÉMOL

Ça n’a rien à voir.

(OCTAVE s'approche de BÉMOL et l'observe intensément.)


BÉMOL

Qu'est-ce que...

Qu'est-ce qu'il y a?


BÉMOL

Es-tu sûr que tu as des

oreilles? Je les vois pas.


BÉMOL

Comment veux-tu que j'entende

si j'ai pas d'oreilles? C'est

juste qu'elles sont petites,

c'est tout.


OCTAVE

Ça doit pas être facile

d'entendre avec de si petites

oreilles.


BÉMOL

C'est quand même moi qui ai

entendu l'oiseau en premier.

Quand t'es arrivé, toi, tu

l'entendais même pas.


OCTAVE

Mais oui, je l'entendais!


BÉMOL

Pourquoi tu faisais la statue,

alors?


OCTAVE

Pour jouer, c'est tout.


BÉMOL

(Sceptique)

Hum. En tout cas. Moi, je

pense que si mes oreilles

sont plus petites, c'est

justement parce qu'elles

entendent si bien qu'elles ont

pas besoin d'être grandes comme

les tiennes.


OCTAVE

Qu'est-ce que tu dis, Bémol?

Des petites oreilles, ça peut

pas entendre mieux que des

grandes. Je suis sûr que

j'entends mieux que toi.


BÉMOL

Non, c'est sûr que c'est moi!


OCTAVE

Bémol!


BÉMOL

Octave!

(Quelqu'un fait des vocalises en faussant beaucoup.)


OCTAVE ET BÉMOL

Je l'ai entendu!

Moi aussi!

(Devant son atelier, MONSIEUR LAVOIX cloue une planche. MONSIEUR LAVOIX interrompt son travail pour faire des vocalises.)

(OCTAVE et BÉMOL arrivent à l'atelier en se disputant.)


OCTAVE

C'est moi qui l'ai entendu

en premier!


BÉMOL

Non, c'est moi!


MONSIEUR LAVOIX

Tiens, déjà des spectateurs

qui arrivent. Ne vous pressez

pas, l'artiste vous attend.


OCTAVE

C'est moi qui vous ai entendu

en premier, monsieur Lavoix.


BÉMOL

Non, on l'a entendu

en même temps.


OCTAVE

Non, toi, tu écoutais

les oiseaux.


MONSIEUR LAVOIX

C'est normal que vous m'ayez

entendu parce que quand on a

une belle grosse voix qui

porte...

(Se raclant la gorge)

Ahem!

(MONSIEUR LAVOIX se met à chanter et fausse terriblement.)


MONSIEUR LAVOIX

Ça attire les spectateurs.


OCTAVE

Des spectateurs?


MONSIEUR LAVOIX

♪ Si ça branle, branle, branle

Si ça casse, casse, casse

Si ça tombe en morceaux... ♪♪


BÉMOL

Je pense que je commence

à avoir mal aux oreilles.


OCTAVE

Moi aussi. Fais quelque chose!


BÉMOL

Monsieur Lavoix...

Monsieur Lavoix!


MONSIEUR LAVOIX

Hum, quoi?


BÉMOL

Pourquoi vous êtes si joyeux?


MONSIEUR LAVOIX

Parce que j'ai décidé de

participer au spectacle

des Hipaloulas.


OCTAVE

Quoi?


BÉMOL

Êtes-vous sûr que c'est

une bonne idée?


MONSIEUR LAVOIX

Certainement. J'ai déjà donné

des spectacles quand j'étais

plus jeune, et c'est pas pour

me vanter...

Mais pour moi, donner des

spectacles, c'est un peu comme

faire du vélo; c'est quelque

chose qui ne s'oublie pas.


OCTAVE

Vous avez déjà été dans des

spectacles?


MONSIEUR LAVOIX

Certainement. Et je suis

convaincu que les enfants

vont aimer ça.

(Les Hipaloulas sont en répétition.)


LÉA, DARIO ET HUGO

♪ Toi et moi et les amis

on va jouer ensemble ♪♪


DARIO

Oui! Ha! Ha! Ha!

Bon, on devrait être prêts, non?


LÉA

Oui, tout est au point.

(OCTAVE et BÉMOL arrivent à la salle de répétition.)


HUGO

Tiens, voilà nos deux premiers

spectateurs.


OCTAVE

Euh... M. Lavoix répète pas

avec vous?


DARIO

Non, pourquoi?


BÉMOL

C'est bizarre parce qu'il nous

a dit qu'il allait faire le

spectacle avec vous.


LÉA

Il va faire le spectacle

avec nous?


OCTAVE

Bien, c'est ça qu'il a dit.


HUGO

Mais il va faire quoi?


BÉMOL

Aucune idée. Mais il a dit que

les enfants allaient aimer ça.


DARIO

Êtes-vous sûrs d'avoir

bien entendu?


OCTAVE

Je sais pas ce que Bémol a

entendu parce que c'est moi

qui entends le mieux, mais je

sais que M. Lavoix a dit qu'il

voulait faire le spectacle

avec vous.


BÉMOL

Tu sauras que moi aussi, je

l'ai entendu dire ça.


OCTAVE

Si tu le dis.


BÉMOL

Comment ça, si je le dis?

Je te le dis, là, que je l'ai

entendu. Je pense que t'as des

problèmes avec tes oreilles

parce que tu comprends pas

ce que je dis.


OCTAVE

J'ai tout compris! J'ai aucun

problème avec mes oreilles,

moi!


BÉMOL

Si tu le dis. Hum!


HUGO

Mais qu'est-ce que M. Lavoix

a dit, précisément?


OCTAVE

Moi, mes oreilles sont

tellement bonnes que même quand

j'avais mes mains dessus,

j'entendais M. Lavoix.


BÉMOL

Moi, mes oreilles sont

tellement bonnes que quand

je les bouchais, en plus

d'entendre M. Lavoix, j'étais

capable de t'entendre toi

aussi, c'est fort, hein?!


LÉA

Bon bon, bon! On dirait

que vous entendez mal

tous les deux parce que Hugo

vous demande ce qu'a vraiment

dit M. Lavoix puis vous répondez

même pas.


OCTAVE

Oh, excuse-nous, Hugo. Il a

dit qu'il avait déjà donné des

spectacles dans sa vie.


HUGO

Qu'est-ce que vous en pensez?

Est-ce que M. Lavoix peut donner

le spectacle avec nous?


LÉA

Bien... est-ce qu'il connaît

nos chansons?


HUGO

Je sais pas. Peut-être qu'il

joue d'un instrument.


DARIO

Si c'est le cas, on pourrait

peut-être lui donner une

chance, non?


LÉA

Pourquoi pas? Ça pourrait

être amusant.


HUGO

Je vais aller voir ce qu'il

prépare puis on décidera après.


LÉA ET DARIO

Bonne idée.


DARIO

En attendant, on va prendre

une pause?

(DARIO et LÉA s'assoient sur le fauteuil pour se reposer. OCTAVE et BÉMOL observent DARIO et LÉA bizarrement.)


DARIO

Qu'est-ce que vous faites?


BÉMOL

On regarde vos oreilles.


LÉA

Qu'est-ce qu'elles ont

nos oreilles?


OCTAVE

Bien, comme les miennes sont

plus grandes que les vôtres,

ça veut dire que c'est

moi qui entends le mieux.


BÉMOL

Mais non. Comme les miennes

sont plus petites, ça veut dire

que c'est moi qui entends

le mieux.

(OCTAVE et BÉMOL font une transition musicale.)


BÉMOL

♪ Lui, c'est Bémol

et moi, c'est Octave


OCTAVE

Être différents

ce n'est pas grave ♪


BÉMOL

♪ Lui, c'est Octave

et moi, c'est Bémol

On est différents

et on rigole ♪


OCTAVE ET BÉMOL

♪ Différents, différents

comme le jour et la nuit

Différents oui, différents,

mais toujours meilleurs amis ♪


BÉMOL

♪ Je suis la terre,

tu es le ciel ♪


OCTAVE

♪ Je suis le poivre,

tu es le sel


BÉMOL

Mes yeux sont verts,

les tiens sont bleus ♪


OCTAVE

♪ Être différents

y a rien de mieux ♪


OCTAVE ET BÉMOL

♪ Différents, différents

comme le jour et la nuit

Différents oui, différents,

mais toujours meilleurs amis ♪


OCTAVE

♪ Tu raffoles du froid

et moi j'aime le chaud ♪

♪ Différents, différents


OCTAVE ET BÉMOL

Comme le jour et la nuit ♪


BÉMOL

♪ Quand tu dis...


OCTAVE

Ho ho ho


BÉMOL

Moi je dis: ha ha ha ♪

♪ Différents oui, différents

comme le jour et la nuit

Différents, différents


OCTAVE ET BÉMOL

Comme le jour et la nuit

Différents oui, différents,

mais toujours meilleurs amis ♪♪

(HUGO arrive à l'atelier. MONSIEUR LAVOIX est toujours en train de clouer sa planche.)


HUGO

Bonjour, bonjour!


MONSIEUR LAVOIX

Ah, salut, Hugo!


HUGO

Il paraît que vous avez le

goût de participer à notre

spectacle.


MONSIEUR LAVOIX

On dirait que les nouvelles

voyagent vite, hein.

Oui, en effet, j'ai décidé

de faire ma part.


HUGO

Et qu'est-ce que vous comptez

faire?


MONSIEUR LAVOIX

Tu veux vraiment savoir?


HUGO

Oui.


MONSIEUR LAVOIX

Il va falloir que tu

patientes! Parce que tu vas le

découvrir tantôt.


HUGO

C'est juste qu'on a besoin de

savoir parce que ça va peut-être

changer quelque chose

au spectacle.


MONSIEUR LAVOIX

Inquiétez-vous pas, je vous

le promets, je serai pas

dans vos jambes.


HUGO

Est-ce que vous allez jouer

d'un instrument?


MONSIEUR LAVOIX

Bien, justement, je suis

en train de le travailler,

mon instrument.


HUGO

Je suis pas sûr que jouer du

marteau, c'est la meilleure

façon de faire de la musique.


MONSIEUR LAVOIX

Mais voyons, Hugo, qu'est-ce

que tu dis là? J'ai jamais eu

l'intention de jouer du

marteau! Ha! T'es drôle!

Jouer du marteau! Ha! Ha!


HUGO

J'ai eu peur que vous me

disiez que vous aviez

inventé, je sais pas...

un solo de marteau ou la

chanson du marteau.


MONSIEUR LAVOIX

Ou encore mieux: la symphonie

du marteau. Ha! Ha! Ha!


HUGO

Elle est bonne, celle-là!

La symphonie du marteau.


MONSIEUR LAVOIX

Mesdames et messieurs,

assistez à la symphonie

du marteau!

(MONSIEUR LAVOIX fredonne en marquant le rythme avec ses outils.)


HUGO

Bravo! Bravissimo!


MONSIEUR LAVOIX

Merci, merci. Mais non, mon

cher Hugo, je vais pas jouer du

marteau, je vais jouer de ça.


HUGO

Quoi? Vous allez jouer de...

de la planche?


MONSIEUR LAVOIX

Je t'en dis pas plus.

(On retrouve OCTAVE et BÉMOL dans le parc.)


BÉMOL

Il y a même pas d'oiseaux,

alors fais pas semblant

que tu les entends.


OCTAVE

C'est pas des oiseaux

que j'écoute.


BÉMOL

C'est quoi alors?


OCTAVE

Laisse faire, c'est quelque

chose que tu peux pas entendre.


BÉMOL

Dis-le pour voir.


OCTAVE

C'est le vent.


BÉMOL

Le vent? Hum! Il y en a même

pas, tu peux pas l'entendre.


OCTAVE

Y en a plein.

Tu l'entends pas, hein?

(Imitant le bruit du vent)

Chhhh... Chhhh...


BÉMOL

De toute façon, ça me dérange

pas. Parce que moi, je peux

entendre quelque chose qui

vient d'encore plus loin.


OCTAVE

Ah oui? Quoi?


BÉMOL

La mer.

(BÉMOL place un coquillage contre son oreille.)


BÉMOL

Est-ce que tu la vois dans le

parc, la mer? Non, hein?

Eh bien moi, je suis capable de

l'entendre quand même.


OCTAVE

Ça veut rien dire!

Moi aussi, je pourrais

l'entendre si je mettais un

coquillage sur mon oreille.


BÉMOL

(Agacé)

Ah...

(BÉMOL range son coquillage. OCTAVE reste figé.)


BÉMOL

Qu'est-ce qu'il y a?


OCTAVE

Chut!


BÉMOL

Quoi?


OCTAVE

Écoute.


BÉMOL

Écoute quoi?

Y en a pas de vent.


OCTAVE

Je me suis trompé, c'est pas

le vent que j'entends, c'est

une feuille qui tombe.

(Une feuille tombe à cet instant précis.)


BÉMOL

Ah oui?


OCTAVE

Je suis bon, hein?


BÉMOL

Euh... Je peux pas l'entendre

parce que... parce que...


OCTAVE

Parce que?

(BÉMOL disparaît.)


OCTAVE

Mais... Mais qu'est-ce

qu'il y a?

(BÉMOL a l'oreille collée au sol.)


BÉMOL

Parce que je suis en train

d'écouter le gazon qui pousse.


OCTAVE

Quoi?! Je te crois pas.


BÉMOL

Je te le dis que je l'entends.


OCTAVE

Ah oui? Ça fait quoi, alors,

comme bruit, du gazon

qui pousse?


BÉMOL

(Hésitant)

Hum...

C'est difficile à imiter.


OCTAVE

Essaie.


BÉMOL

C'est comme un petit...

(Imitant le bruit du gazon qui pousse)

Crsss! crsss!


OCTAVE

Crsss? Crsss? Tu veux dire que

le gazon qui pousse fait crsss?


BÉMOL

Oui, oui, c'est ça, crsss,

crsss.


OCTAVE

Tu dis n'importe quoi!

Ça fait pas de bruit du gazon

qui pousse.


BÉMOL

Alors, imite donc le son d'une

feuille qui tombe, hum?


OCTAVE

C'est facile, ça fait quelque

chose comme...

(Imitant le bruit d'une feuille qui tombe)

Fch.... fch.... pounk.


BÉMOL

Je te crois pas.

Une feuille qui tombe,

ça fait pas de bruit.


OCTAVE

Oui! Beaucoup plus que du

gazon!

(Imitant la feuille qui tombe)

Fch... fch...


BÉMOL

(Imitant le gazon qui pousse)

Crsss! Crsss! Crsss!


OCTAVE

(Imitant la feuille qui tombe)

Fch... fch... fch!


BÉMOL

(Imitant le gazon qui pousse)

Crsss! Crsss! Crsss!


OCTAVE

(Imitant la feuille qui tombe)

Fch... fch... fch!


BÉMOL

(Imitant le gazon qui pousse)

Crsss! Crsss! Crsss!


OCTAVE

(Imitant la feuille qui tombe)

Fch... fch... fch!

(HUGO est de retour à la salle de répétition.)


LÉA

Puis?


DARIO

Est-ce que M. Lavoix est prêt

à monter sur scène avec nous?


HUGO

Pour être prêt, il dit qu'il

l'est. Mais il y a juste un

petit problème.


LÉA

Lequel?


HUGO

Il veut jouer de la planche.


DARIO

De la planche?


HUGO

Oui, oui, de la planche.


DARIO

Mais qu'est-ce qu'il veut

faire avec?


HUGO

Je pense qu'il veut l'utiliser

pour faire des percussions.


LÉA

Sur quoi il va frapper?


HUGO

Aucune idée.


DARIO

Je sais bien qu'on avait dit

qu'on lui donnerait une chance,

mais... jouer de la planche?


LÉA

Quant à moi, on n'a pas

le choix, il nous reste juste

une chose à faire.


DARIO

T'as raison, Léa, c'est

dommage pour M. Lavoix,

mais il va falloir lui dire...

(LÉA interrompt DARIO.)


LÉA

Qu'on va refaire tout le

spectacle.


DARIO

Wô, wô! Comment ça, refaire

tout le spectacle?


HUGO

Oui, Dario, il faut qu'on

change tout le spectacle pour

que ça devienne...

le concert de la planche.


DARIO

Le concert de la planche?


LÉA

Oui, en plein ça. Pendant que

M. Lavoix va jouer de la

planche, moi, je vais faire la

danse de la planche.


DARIO

La danse de la planche?

Mais voyons, c'est pas

une danse, ça!


LÉA

Mais oui, regarde. Je suis

une planche qui danse.

(LÉA écarte ses bras et ses jambes et bouge de façon rigide.)


HUGO

♪ Planches, planches,

nous sommes des planches!

Planches, planches,

nous sommes des planches! ♪

(HUGO se met lui aussi à bouger de façon rigide.)


HUGO ET LÉA

♪ Planches, planches,

nous sommes des planches... ♪♪


DARIO

Mais qu'est-ce que vous

faites? On n'a jamais répété

cette chanson-là! Puis je vais

pas commencer à danser

comme ça.


HUGO

Tu devrais te voir l'air.

T'es trop drôle.


LÉA

C'est juste une blague, Dario,

on s'amuse.


DARIO

Ah... La danse de la planche.

J'y ai presque cru!


HUGO

Un peu plus et tu te mettais

à chanter avec nous.


DARIO

Ha! Ha! Ha! C'est bien drôle

tout ça, mais ça règle pas

notre problème. Qu'est-ce qu'on

va faire avec M. Lavoix?


LÉA

Peut-être que je pourrais le

convaincre d'utiliser sa voix

au lieu de jouer de la planche?


HUGO

Tu veux qu'il chante?


LÉA

Pourquoi pas?


DARIO

Il me semble que la dernière

fois que je l'ai entendu,

il chantait pas très juste.


LÉA

Oui, mais on sait jamais,

peut-être qu'il a travaillé sa

voix depuis ce temps-là. Je vais

aller le voir si vous voulez.


HUGO

C'est soit ça ou la danse

de la planche.


DARIO

Je pense que c'est mieux

si tu vas le voir.

(LÉA retrouve MONSIEUR LAVOIX devant son atelier. MONSIEUR LAVOIX sable une planche.)


LÉA

Tiens! Justement, je venais

vous parler de vos planches.


MONSIEUR LAVOIX

Elles sont belles, hein?

Regarde.


LÉA

Oui.

C'est du beau travail.


MONSIEUR LAVOIX

Ça faisait longtemps que je

voulais en fabriquer, mais là,

j'ai décidé de passer

à l'action. Mais...

pourquoi tu veux m'en parler,

en fait?


LÉA

Euh... Bien... Vous trouvez

pas que ça vaudrait la peine

de répéter avec avant de les

utiliser pour le spectacle?


MONSIEUR LAVOIX

Répéter... C'est vraiment pas

nécessaire. J'en ai fait quand

j'étais plus jeune, je suis sûr

que ça va me revenir très vite.


LÉA

Euh... vous trouvez pas

qu'elles sont un peu

trop longues?


MONSIEUR LAVOIX

Trop longues? Bien non. Au

contraire, si elles sont trop

courtes, les enfants verront

pas la différence.

Elles sont parfaites.


LÉA

En tout cas, ça doit pas être

facile à manipuler pour faire

de la musique.


MONSIEUR LAVOIX

Pour faire de la musique?

Qu'est-ce que tu veux dire?


LÉA

Hugo nous a dit que vous

vouliez jouer de la planche

pour le spectacle.


MONSIEUR LAVOIX

Ha! Ha! Il a dû avoir mal

compris. J'ai jamais eu

l'intention de faire ça.


LÉA

Ah non?


MONSIEUR LAVOIX

T'es drôle. Faire de la

musique avec des planches?


LÉA

Il me semblait aussi que

ça se pouvait pas.


MONSIEUR LAVOIX

Non, non, pour le spectacle,

moi, je vais surtout utiliser ma

belle voix.


LÉA

C'est parfait, c'est

exactement ce que je venais

vous proposer.

(MONSIEUR LAVOIX fait de drôles de grimaces.)


LÉA

Ça... ça va bien, M. Lavoix?


MONSIEUR LAVOIX

Oui, oui, oui, oui.

C'est seulement des exercices

de préparation.

(MONSIEUR LAVOIX chante à tue-tête.)


LÉA

Vous savez... c'est peut-être

pas nécessaire de chanter si

fort pour le spectacle.


MONSIEUR LAVOIX

Bien voyons! Au contraire! Ça

prend une belle grosse voix

pour que les enfants

m'entendent de partout.


LÉA

Peut-être ajouter un petit peu

de mélodie?


MONSIEUR LAVOIX

De la mélodie? Hum. C'est

vraiment pas nécessaire, tout

ce que ça prend, c'est une voix

qui porte.

(MONSIEUR LAVOIX chante fort et mal.)

(HUGO et DARIO s'approchent silencieusement d'OCTAVE et BÉMOL pour les surprendre. OCTAVE et BÉMOL se retournent, mais HUGO et DARIO se cachent.)


OCTAVE

Je pensais avoir entendu

quelque chose.


BÉMOL

Moi aussi.

(HUGO et DARIO sortent de leur cachette et se tiennent derrière OCTAVE ET BÉMOL.)


BÉMOL

Il me semble qu'il y a

quelque chose tout près.


OCTAVE

Moi aussi, je pense.


HUGO ET DARIO

Salut!

(OCTAVE et BÉMOL sursautent et crient de surprise.)


OCTAVE

Mais qu'est-ce que

vous faites là?


HUGO

On voulait vérifier lequel de

vous deux entendait le mieux.


DARIO

Et on dirait bien que c'est un

match nul.


HUGO

(Acquiesçant)

Hum hum.


BÉMOL

Comment ça, un match nul?


OCTAVE

Je vous avais entendus.


BÉMOL

Moi aussi.

(LÉA arrive à cet instant.)


LÉA

Bonne nouvelle. M. Lavoix

jouera pas de la planche

pendant notre spectacle.


HUGO

Parfait! Donc il va chanter?


LÉA

La mauvaise nouvelle, c'est

qu'on dirait qu'il a décidé

qu'il allait crier au lieu de

chanter.


DARIO

Pourquoi il veut crier?


LÉA

Il dit qu'il veut que les

enfants l'entendent de partout.

(Les vocalises de MONSIEUR LAVOIX résonnent à travers le parc.)


LÉA

Qu'est-ce que je disais?


DARIO

On n'a plus le choix, il faut

lui annoncer qu'il ne peut pas

monter sur scène avec nous.


HUGO

Je serai pas capable

de lui dire. Ça va le rendre

trop triste.


LÉA

Moi non plus.


DARIO

Je vais le faire, moi.


BÉMOL

Oh... je veux pas entendre ça.


OCTAVE

Moi non plus.

(OCTAVE et BÉMOL font une transition musicale.)


BÉMOL

♪ Quand on me dit

t'es trop petit ♪


OCTAVE

♪ Quand c'est jamais mon tour ♪


BÉMOL

♪ Quand c'est pas

comme je veux ♪


OCTAVE

♪ Des fois je suis pas heureux ♪


OCTAVE ET BÉMOL

♪ Je suis triste

je suis déçu

J'aimerais mieux être heureux ♪


BÉMOL

♪ Si je me fais mal aux doigts ♪

Ouche!


OCTAVE

♪ Et quelqu'un se moque de moi ♪


BÉMOL

♪ Si je peux pas jouer dehors ♪


OCTAVE

♪ Parce qu'il pleut trop fort ♪


OCTAVE ET BÉMOL

♪ Je suis triste

je suis déçu

J'aimerais mieux être heureux ♪


BÉMOL

♪ Si tu es triste toi aussi ♪


OCTAVE

♪ Si on a un problème ♪


BÉMOL

♪ Si on s'est chicanés ♪ Grrr!

♪ On va vite se pardonner ♪


OCTAVE ET BÉMOL

♪ Je ne suis plus triste

C'est fini

On aime mieux être heureux

Être heureux

c'est ce qu'on veut ♪♪

(LÉA aperçoit MONSIEUR LAVOIX qui s'approche.)


LÉA

Wow! Il est grand!


HUGO

Ses planches de bois,

c'était des échasses!


MONSIEUR LAVOIX

Salut, vous autres!

Est-ce que vous êtes prêts

pour le spectacle?


DARIO

Est-ce que vous pensez monter

sur scène avec nous comme ça?


MONSIEUR LAVOIX

Monter sur scène?

Non. Pourquoi?


DARIO

Mais qu'est-ce que

vous faites, alors?


MONSIEUR LAVOIX

Vous avez jamais vu ça, un

artiste de cirque qui répète?


HUGO

Un artiste de cirque?


MONSIEUR LAVOIX

Certainement. J'ai fait du

cirque, moi, quand j'étais plus

jeune, puis j'ai décidé de m'y

remettre pour souhaiter la

bienvenue aux enfants.


LÉA

On pensait que vous vouliez

faire le spectacle avec nous.


MONSIEUR LAVOIX

J'ai jamais dit ça.


OCTAVE

Mais je vous ai entendu dire

que vous alliez participer

au spectacle.


BÉMOL

Et moi aussi, j'ai entendu

la même chose.


MONSIEUR LAVOIX

Participer au spectacle, ça

veut pas nécessairement dire

embarquer sur la scène avec les

Hipaloulas. Ma façon à moi de

participer au spectacle sera de

souhaiter la bienvenue aux

enfants.


BÉMOL

Mais pourquoi vous exercez

votre voix, alors?


MONSIEUR LAVOIX

Pour avoir une grosse voix

qui porte.

(S'éclaircissant la voix)

Ahem!

Approchez! Approchez,

les enfants!


BÉMOL

Ah!


LÉA

Ce qui compte, les deux

coquins, c'est pas d'avoir de

grandes ou de petites oreilles,

mais de bien comprendre

ce qu'on entend.


BÉMOL

Et finalement, on dirait qu'on

entend aussi mal l'un que

l'autre.


OCTAVE

Quoi? Je t'entends pas!


HUGO

Dans le fond, vous êtes un peu

comme des canards.


OCTAVE ET BÉMOL

Quoi?


HUGO

Eh oui. On dit que les

canards entendent mal parce

qu'ils répètent tout le temps

quoi-quoi-quoi?


OCTAVE ET BÉMOL

Quoi? Quoi?

Quoi, quoi, quoi?

Quoi. Quoi. Quoi.

Quoi. Quoi. Quoi!


DARIO

Bon! C'est l'heure d'aller

se préparer?


OCTAVE ET BÉMOL

Quoi. Quoi. Quoi.

Quoi. Quoi. Quoi!


MONSIEUR LAVOIX

Approchez, approchez! Venez

voir le spectacle le plus

magnifique, le plus amusant,

le plus coloré, le plus

spectaculaire: Les Hipaloulas!

(LÉA, DARIO et HUGO se préparent pour le spectacle. BÉMOL et OCTAVE leur donnent leurs costumes de scène.)


HUGO

Merci, Bémol!

(MONSIEUR LAVOIX regarde dans des jumelles. On voit des ENFANTS qui tapent des mains.)


ENFANTS

Hipaloulas!

Hipaloulas!

Hipaloulas!

(Les Hipaloulas montent sur scène.)


LÉA, DARIO ET HUGO

♪ Un peu comme les fourmis

Les abeilles ont tout compris

C'est ensemble qu'on réussit

ensemble avec nos amis

Hé! Bras dessus bras dessous,

viens donc chanter avec nous

Hé! Bras dessus bras dessous,

ensemble on peut tout tout tout

Bras dessus bras dessous,

viens donc chanter avec nous

Hé! Bras dessus bras dessous

ensemble on peut

tout tout tout ♪


HUGO

♪ Une couleur, ça me réjouit

Et deux couleurs, ça embellit

Si trois couleurs

c'est très joli

Un arc-en-ciel, ça m'éblouit ♪


LÉA, DARIO ET HUGO

♪ Bras dessus bras dessous,

viens donc chanter avec nous

Hé! Bras dessus bras dessous

ensemble on peut tout tout tout

Bras dessus bras dessous,

viens donc chanter avec nous

Hé! Bras dessus bras dessous,

ensemble on peut

tout tout tout ♪


LÉA

♪ Comme les cinq doigts

de la main,

c'est ensemble qu'on est forts ♪


DARIO

♪ Comme les wagons de ton train,

c'est ensemble qu'on va loin ♪


LÉA, DARIO ET HUGO

♪ Bras dessus bras dessous,

viens donc chanter avec nous

Hé! Bras dessus bras dessous,

ensemble on peut tout tout tout

Un peu comme les fourmis

Les abeilles ont tout compris

C'est ensemble qu'on réussit

ensemble avec nos amis

Bras dessus bras dessous,

viens donc chanter avec nous

Hé! Bras dessus bras dessous,

ensemble on peut tout tout tout

Bras dessus bras dessous,

viens donc chanter avec nous

Hé! Bras dessus bras dessous

ensemble on peut

tout tout tout ♪♪

(Les ENFANTS applaudissent et acclament les Hipaloulas.)


DARIO

(S'adressant au public de l'émission)

Es-tu hip?


LÉA

(S'adressant au public de l'émission)

Es-tu là?


HUGO

(S'adressant au public de l'émission)

Es-tu Hipaloula?


DARIO

(S'adressant au public de l'émission)

Tu peux faire de la musique

avec nous sur ta tablette.

Demande à un de tes parents

d'aller à cette adresse et...

[Début information à l'écran]

tfo.org/hipaloulas

[Fin information à l'écran]


TOUS

(S'adressant au public de l'émission)

Viens jouer avec nous!

(Générique de fermeture)

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Season

Résultats filtrés par

Coloring

4 images