Universe image The mysteries of Alfred Hedgehog Universe image The mysteries of Alfred Hedgehog

The mysteries of Alfred Hedgehog

Alfred is a young detective who carries a Smartphone device called a "Detectaberry". With the help of his friends and family, he uses these clues in order to solve the mysteries, most of which have something to do with the natural world or science. His primary catchphrase in most episodes is, "This is serious mysterious!" He is really athletic and gets into fights a lot.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Sleepless Night

Nobody can sleep, because a tree was cut down, a beating sound can be heard and water is flooding the forest.



Réalisateur: Frédéric Dybowski
Production year: 2009

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

TITRE

(Les mystères d’Alfred)


Début chanson thème


VOIX FÉMININE

Dans la nature,

il y a des mystères♪

Qui sont très compliqués,

mais Alfred a du flair♪

Milo, Camille, Alfred,

c’est un trio super♪

Nos héros sont

toujours prêts♪

Ils lâchent pas l’affaire♪


ALFRED

Quelque chose s’approche


MILO

Je l’entends♪


CAMILLE

Quelle est cette odeur?


ALFRED

Derrière toi♪


MILO

Voilà un indice♪


VOIX FÉMININE

Dans la nature,

il y a des mystères♪

Personne ne trouve la clé,

mais Alfred sait y faire♪

Milo, Camille, Alfred,

c’est un trio super♪

Ils collectent

les indices et tout...♪

est clair♪♪


Fin chanson thème


Titre :
Nuit blanche


ALFRED et sa sœur LILI sont sur la tyrolienne.


ALFRED ET LILI

Oui! Ha! Ha! Ha!


LILI

Wow!


ALFRED

(Descendant de la tyrolienne)

Oh!


LILI

Ah! Il y a personne.


ALFRED

Oui, c’est étrange.

Je ne les vois pas.


MILO

Aïe!


ALFRED

Ah! Mais là,

je les entends.


ALFRED et LILI sont arrivés au quartier général.


CAMILLE et MILO sont en plein air, assis autour d’une table constituée d’un bas de tronc d’arbre.


MILO

(Souffrant)

Ouille! Ouille! Ouille!

Ouille! Ouille! Ouille!


CAMILLE

(Tenant le marteau et regardant MILO, désolée)

Oups!

Alfred! Regarde!


LILI

Eh oui! Regarde,

Alfred! C’est toi.


ALFRED

Une plaque de

détective! C’est génial!


CAMILLE

Ben quoi? Comment tu veux

qu’on te retrouve sans ça?


ALFRED

Je sais pas, moi.

Sur Internet?


CAMILLE

Euh... c’est vrai!

(Vexée)

Mais ça, c’est mieux

qu’Internet.

Ça va marcher,

j’en suis sûre.


TONY et CHLOÉ arrivent chevauchant OCTAVE l’orignal.


TONY

Moi d’abord!


CHLOÉ

Non, moi d’abord.


TONY

Non, c’est moi.

C’est moi, qui commence.


CHLOÉ

Pas question!

C’est moi qui commence.


TONY

(S’adressant à OCTAVE)

Avance!


CHLOÉ

(S’adressant à OCTAVE)

Oui, avance!


OCTAVE

Hé, laissez-moi tranquille!


ALFRED

Woh! Mais qu’est-ce

qui se passe?


CHLOÉ

C’est moi qui commence.


OCTAVE

C’est moi.


TONY

Laissez-moi parler!


OCTAVE

C’est à moi de parler.


CAMILLE

(Furieuse)

Taisez-vous!


CHLOÉ, OCTAVE ET TONY

(Interloqués)

Hum?


CAMILLE

Là, ça va mieux.


ALFRED

On commence par

le haut. Chloé, vas-y.


CHLOÉ est assise sur la tête d’OCTAVE.


CHLOÉ

Je n’ai pas pu fermer l’œil

de la nuit. Mon arbre a disparu.


CAMILLE

Tu veux dire

que ton nid a disparu?


CHLOÉ

Non! Pas seulement mon nid,

Camille. Tout l’arbre.


Parti! Volatilisé.

Envolé. Pffuitt!


L’arbre a complètement

disparu, je te dis.

Je... Je dormais à poings

fermés dans mon nid.

Tout à coup, un bruit

épouvantable m’a réveillée.


MILO

C’est vraiment

épouvantable.


CHLOÉ

Non, ça, c’est

moi qui ronfle.


Le bruit

épouvantable, c’est ça...


L’on voit l’arbre trembler.


CHLOÉ

(Se réveillant)

Hum?


Elle se lève et sort du nid, de bout sur une branche et l’arbre disparaît brutalement.


CHLOÉ

(Chutant dans le vide)

Ah!

(S’adressant aux autres)

J’ai cherché partout, ah!


Et mon nid,

mon arbre... envolés.

(S’adressant à ALFRED)

Il faut que

tu m’aides, s’il te plaît.


ALFRED

(Déconcerté)

Oui, euh...


OCTAVE

Hé, ho! Et moi, Alfred?


ALFRED

Qu’est-ce qui t’est arrivé?


OCTAVE

Moi non plus, je n’ai pas

fermé l’œil de la nuit.


Je dormais, bien à

l’abri sous un arbre,

parce que j’adore dormir

à la belle étoile, quand tout à

coup, j’ai rêvé que j’entendais

un bruit monstrueux.


C’est le même bruit que dans l’anecdote de CHLOÉ.


OCTAVE

Mais c’était pas un rêve.

(Parlant à la cantonade)

Hé ho! Je vous préviens,

je suis pas commode.


Alors, laissez-moi dormir

parce que je vais me fâcher.


Ça suffit, ce boucan!


Oh! Alfred il faut que

tu trouves d’où vient ce bruit.


J’ai besoin de

dormir, moi aussi.


Sinon, ah! je suis de

très mauvaise humeur.


ALFRED

Euh... oui.

Et toi, Tony?


LILI

Qu’est-ce

qui s’est passé?

TONY

J’étais en train

de me préparer

un délicieux sandwich

aux vers de terre, quand...

(Regardant son sandwich en se léchant les babines)

Mmm...


La terre tremble. La porte de sa tanière saute sous la pression de l’eau du torrent. En quelques secondes, tout l’habitat de TONY est inondé.


TONY se retrouve dans un tourbillon d’eau tout comme le mobilier de sa cuisine.


TONY

(Se retrouvant sur la berge)

C’était quoi, ce truc?


La narration revient au réel.


TONY

(S’adressant à ALFRED)

C’est un désastre,

je te dis!

Alfred, il faut que tu

découvres ce qui est arrivé.

Et surtout, retrouve

(Pleurant)

mon sandwich.


OCTAVE

(Furieux)

Minute, chacun son tour.


CHLOÉ

J’étais la première.


OCTAVE

Et alors?


ALFRED

Oh, attendez.

Je crois qu’on peut élucider

ces 3 mystères en même temps.


OCTAVE

Génial!

Commence par moi.


CHLOÉ

Quoi? Non!


ALFRED

Il y a pas mal

de points communs


dans chacune

de vos histoires.


Vous avez tous entendu

des bruits étranges,


vous n’avez pas pu dormir,

et ça s’est passé la même nuit.


Pour moi, ça ne peut

pas être une coïncidence.


CAMILLE

Alors, il faut

trouver des indices.


Partons tout de suite.

On a 3 mystères à éclaircir.


ALFRED

Ces mystères,

j’en fais mon affaire.


Ils partent tous en chemin pour enquêter.


ALFRED

Minute! Qui est-ce

qui va garder Lili?


LILI

(Riant)

Hum? S’il te plaît,

je peux venir avec

vous?


ALFRED

Hum... J’ai une

meilleure idée.


Quelques instants plus tard, TONY et CHLOÉ sont autour de la table extérieure.


LILI

(Sautillant sur la table)

Oui! Ha! Ha! Ha!


On joue

à saute-mouton?

(S’adressant à TONY)

S’il te plaît! S’il te plaît,

on joue? Jouons à saute-mouton.


ALFRED, CAMILLE et MILO arrivent à l’endroit où vivait CHLOÉ, à dos d’original.


ALFRED

Alors, c’est ici que se

trouvait l’arbre de Chloé.


CAMILLE

Incroyable!


MILO

Wow! Mais il n’y a plus de

place pour un nid de chouette

dans cet arbre-là.


CAMILLE

C’est pas un arbre,

c’est ce qui reste de l’arbre.

Ça s’appelle

une souche.


MILO

(Vexé et moqueur)

"Ça s’appelle

une souche." Gna, gna, gna!


ALFRED

Hé, regardez!

Là! Vous voyez

ces marques?

Voyons ça

de plus près.


CAMILLE

(Regardant l’analyse sur le téléphone d’ALFRED)

Hum... On dirait

des marques de dents.


MILO

Ça voudrait dire que...

que quelqu’un l’a mangé.

Ça doit être un monstre!


Pendant que MILO parle, l’on voit une ombre menaçante s’avancer.


MILO

(Se retournant et s’apercevant qu’il s’agit des cornes d’OCTAVE)

(Sursautant)

Aaah!


OCTAVE

Ben quoi?


MILO

T’es pas

drôle, Octave.


ALFRED

On tient

notre premier indice.

Maintenant, il est

temps d’aller chez Octave.


LILI, TONY et CHLOÉ sont au quartier général. TONY pousse LILI sur la balançoire.


LILI

Après, on fera une

bataille d’oreillers. Oui!


CHLOÉ

(Abattue)

C’est l’heure

de la sieste, non?


LILI

Non! J’aime

mieux m’amuser.


TONY

(Se faisant violemment percuter par la balançoire Aaah! [LILI éclate de rire.)


ALFRED, CAMILLE et MILO se trouvent à l’endroit boisé où dormait OCTAVE.


OCTAVE

C’est là que

j’ai dormi.


Enfin, que j’ai

essayé de dormir.


OCTAVE bâille.


ALFRED

(Réfléchissant)

Hum... On

n’entend plus rien.


Octave, tu te souviens

du bruit que tu as entendu?


OCTAVE

Oh ça, oui! Je l’entends

encore dans ma tête.


ALFRED

Tu pourrais refaire

ce bruit pour moi?


OCTAVE

Milo, tape-moi.


MILO

Moi? Tu veux que...

Mais pourquoi?


OCTAVE

Vas-y, je vais

pas me fâcher.


MILO

Hum...


MILO donne une petite tape.


OCTAVE

Plus fort.


MILO

(Surpris)

Oh?


MILO donne des tapes plus appuyées.


OCTAVE

Voilà. C’est ça.

C’est exactement ça.


ALFRED

Continue, je

vais l’enregistrer.


Super! On tient

notre 2e indice. Oui...


OCTAVE grogne.


CAMILLE

Hum... Milo, c’est bon,

tu peux t’arrêter, là.


OCTAVE s’énerve et met son front contre celui de MILO.


MILO

(Intimidé)

Ah! Sage,

Octave! Sage!


ALFRED

Allez, venez.

On va chez Tony, maintenant.


Ils arrivent au bord de l’étang où se trouvait la tanière de TONY.


MILO

T’as vu? Tony nous a

pas raconté de blagues.


Sa maison est

complètement sous l’eau.


Regardez!

(Ramassant la porte qui se disloque)

Tout ce

qu’il reste c’est...

Oh! Euh...

il ne reste plus rien.


CAMILLE

Mais d’où vient

toute cette eau?


Il y a jamais

eu de lac, ici.


ALFRED

Ah-ah! Ça, c’est

exactement ce qu’il me faut.


ALFRED lance le bout de bois à l’eau.


CAMILLE

(Étonnée)

Ah?


ALFRED

Ce bout de bois va nous aider

à trouver d’où vient cette eau.

(Réfléchissant)

Hum...


Le bout de bois

suit le courant

qui descend

dans cette direction.


Alors ça veut dire que si on

veut savoir d’où vient l’eau,

il faut aller

par là-bas.


ALFRED indique la gauche.


CAMILLE

C’est la rivière

qui est de ce côté.


À mon avis, elle a dû

déborder. J’ai résolu l’énigme.


MILO

Mais il

n’a pas plu.


Comment peut-elle

déborder s’il n’a pas plu?

Je suis génial,

pas vrai?


ALFRED

Voilà notre 3e indice.

Il ne nous reste plus qu’à

trouver la clé du mystère.


CAMILLE

(Se grattant la tête)

C’est encore plus

mystérieux que je croyais.


ALFRED, CAMILLE et MILO arrivent au quartier général.


ALFRED

(Ouvrant la porte)

Chloé? Tony? On a

nos 3 indices. Il faut...


LILI berce TONY et CHLOÉ dormant dans le hamac.


LILI

Chut! Ils se

sont endormis.


ALFRED analyse les trois indices sur son ordinateur.


ALFRED

Bon, voyons ça.


On a trouvé des marques

de dents sur la souche.


MILO

Après, il y a eu ce "tap tap"

qui faisait beaucoup de bruit.


CAMILLE

Et enfin, l’eau qui a

englouti le terrier de Tony

vient de la rivière,

apparemment.

La rivière est ici et le terrier

de Tony est ici, dans ce creux.

(Réfléchissant)

Hum...


Alors, l’eau vient sûrement

de cette partie de la rivière.

Mais pourquoi la rivière

a-t-elle débordé?


MILO

C’est pas à cause

de la pluie...


CAMILLE

Mais quelque chose

a bloqué la rivière

et l’a fait

sortir de son lit.


MILO

(Apeuré)

Ah! Oh! Alors là, c’est

sûrement un truc énorme!


ALFRED

Un instant.


On cherche quelque

chose ou quelqu’un

qui peut faire

déborder les rivières,

qui tambourine et qui ronge

les troncs d’arbres...

Hum... Et tout ça

pendant la nuit.


CAMILLE ET MILO

Hein?


MILO

(Lui demandant si elle comprend le raisonnement d’ALFRED)

Hum?


CAMILLE hausse les bras et les épaules.


ALFRED

Ça y est,

j’ai trouvé!


CHLOÉ ET TONY

(Se réveillant en sursautant)

Quoi? Aaah!


ALFRED

Allez, suivez-moi,

les amis!


OCTAVE

Qu’est-ce que

t’as trouvé, Alfred?


Ils retournent au bord de l’étang.


ALFRED

Voilà l’explication

des 3 mystères. Regardez.


TOUS ENSEMBLE

(Surpris)

Oooh!


CAMILLE

Un barrage de castor.


ALFRED

Bâti par Carlos.


CHLOÉ

Regardez,

c’est mon arbre!


OCTAVE

Ça, c’est le bruit

que j’ai entendu.


TONY

Et ça, c’est l’eau

qui a englouti ma maison.


ALFRED

Et les castors travaillent

presque toujours la nuit.


Hé, salut Carlos!


CARLOS

Oh! Salut, Alfred!


ALFRED

Carlos, tu ne peux pas

construire ton barrage ici,

ça dérange tous

les amis de la forêt.


CARLOS

Tu crois? Mais j’ai

besoin d’un barrage, moi.

Parce que l’entrée de

ma hutte doit rester sous l’eau.


MILO

Tu pourrais construire

ton barrage ailleurs?


CARLOS

Si je peux construire

mon barrage ailleurs?


Mais évidemment.

Après tout,

je suis un castor,

et les castors

sont des bâtisseurs.

Où veux-tu

que je m’installe?


ALFRED, CAMILLE ET MILO

Loin d’ici!


CARLOS

Bon, d’accord, je me mets

tout de suite au travail.


ALFRED

Merci!

Comme ça, mes amis pourront

enfin dormir tranquilles. Oh!


OCTAVE, TONY et CHLOÉ dorment les uns contre les autres.


ALFRED, CAMILLE et MILO sont à leur quartier général.


MILO dort dans le hamac et CAMILLE lit un livre. ALFRED est occupé assis derrière sa table.


LILI

Qu’est-ce que

tu fais, Alfred?


ALFRED

Il manquait quelque chose

sur ma plaque. Voilà!


Il montre sa plaque avec les visages de CAMILLE, MILO et LILI dessinés qu'il a rajoutés.


Début générique de fermeture


VOIX MASCULINE

Comme tous les castors,

Carlos utilise ses dents

pour couper les arbres

qui serviront à construire

son barrage.

L’entrée de sa hutte

est sous la surface de l’eau,

pour se protéger des prédateurs.


Fin générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Fiction

Résultats filtrés par