Universe image The mysteries of Alfred Hedgehog Universe image The mysteries of Alfred Hedgehog

The mysteries of Alfred Hedgehog

Alfred is a young detective who carries a Smartphone device called a "Detectaberry". With the help of his friends and family, he uses these clues in order to solve the mysteries, most of which have something to do with the natural world or science. His primary catchphrase in most episodes is, "This is serious mysterious!" He is really athletic and gets into fights a lot.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Panic at the Lake

A monster attacks during the grand opening of a fruit stand near the lake. Alfred and the others all saw something different and argue about what they saw.



Réalisateur: Frédéric Dybowski
Production year: 2009

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

TITRE

(Les mystères d’Alfred)


Début chanson thème


VOIX FÉMININE

Dans la nature,

il y a des mystères♪

Qui sont très compliqués,

mais Alfred a du flair♪

Milo, Camille, Alfred,

c’est un trio super♪

Nos héros sont

toujours prêts♪

Ils lâchent pas l’affaire♪


ALFRED

Quelque chose s’approche


MILO

Je l’entends♪


CAMILLE

Quelle est cette odeur?


ALFRED

Derrière toi♪


MILO

Voilà un indice♪


VOIX FÉMININE

Dans la nature,

il y a des mystères♪

Personne ne trouve la clé,

mais Alfred sait y faire♪

Milo, Camille, Alfred,

c’est un trio super♪

Ils collectent

les indices et tout...♪

est clair♪♪


Fin chanson thème


Titre :
Panique au lac


L’action se déroule autour du lac par une belle journée ensoleillée.


ALFRED, MILO et CAMILLE se prélassent sur des chaises longues sirotant des jus de fruits frais.


ALFRED

(Se faisant servir un breuvage)

Quelle magnifique

journée!


CAMILLE

Mais comment faisait-on avant

que Polly installe sa cabane?

(Interrogeant ses camarades du regard)

Hum?


MILO

(Aspirant à la paille son verre)

Et ses jus

de fruits!

(Rafraîchi par sa boisson)

Ah...


CHLOÉ

(Arrivant)

Bonjour, les amis.


CAMILLE ET MILO

Bonjour, Chloé!


LUGU

Bonjour, Chloé!


LUGU la tortue se baigne dans l’eau. OCTAVE s’y baigne également.


CHLOÉ rentre dans l’eau avec sa bouée.


CHLOÉ

(Nageant)

Bonjour, Lugu!

(Barbotant et chantonnant)

La, la, la, la, la la!


Des bulles d’eau témoignent de mouvements subaquatiques.


CHLOÉ

(Constatant les remous dans l’eau)

Ah?

(Inquiète)

Ah!

(Effrayée)

Aaah...

(Sortant de l’eau avec précipitation)

Un monstre!

Un monstre! Un monstre!


Des grognements se font entendre. Tous les autres baigneurs sortent de l’eau en courant.


ALFRED, CAMILLE ET MILO

(Apeurés et étonnés)

Ah?


Quelques instants plus tard, les berges du lac se sont vidées de ses occupants.


ALFRED

Qu’est-ce

que c’était?


POLLY

Mais qu’est-ce

qui est arrivé?


Où sont-ils tous passés?


ALFRED

(Troublé)

Hein!


POLLY

Tout à l’heure,

il y avait plein de clients

heureux sur la plage.


CAMILLE

Un verre

de jus?


POLLY

(Prenant le verre)

Hum... Puis on a entendu

un hurlement, un grognement;

et maintenant,

tout le monde est parti.


MILO

Chloé a dit qu’il y

avait un monstre.


CAMILLE

Milo, Chloé a dû

se tromper, voilà tout.


MILO

Je ne crois pas.

Elle a dit...


POLLY

Toute ma vie,

j’ai rêvé d’avoir une cabane

à fruits sur la plage et...

dès le premier jour,

c’est la catastrophe!


MILO

Qu’est-ce que

Chloé a bien pu voir?


ALFRED

Je ne sais pas. En tout

cas, c’est très mystérieux.

Et ce mystère,

j’en fais mon affaire.


ALFRED, CAMILLE et MILO se déplacent avec la tyrolienne.


CAMILLE

(Amortissant le choc en descendant de la tyrolienne)

Hum!


MILO

(Chutant)

Ah!


CHLOÉ

(Entendant le bruit fait par ALFRED et ses amis)

Ah! Le monstre! Il est

là! Il a mon adresse!

À l’aide! à l’aide!

(Sautillant avec agitation sur la branche de son arbre)

Il... il va m’attraper!


CAMILLE

Chloé! C’est Camille

et les garçons!


CHLOÉ

(Soulagée et rassurée)

Oh, Camille!


Elle descend de son nid pour parler à CAMILLE.


CAMILLE

Tu es en

sécurité ici.

Alors, raconte. Est-ce

que tu te rappelles de ce...


CHLOÉ

Monstre!


ALFRED

Euh... oui.

Commence par le début.


CHLOÉ

Hum... J’étais ravie d’aller à

la cabane à fruits aujourd’hui.

J’avais même acheté

un bonnet de bain tout neuf.


CAMILLE

Il est génial!


CHLOÉ

J’étais dans l’eau,

je barbotais

bien tranquille,

avec ma bouée

autour de la taille,

quand j’ai senti quelque chose

qui bougeait sous l’eau.


Il est passé rapidement

près de mes pieds,

et puis il m’a

éclaboussée copieusement.

Et il a gr...

gr... grogné!


CAMILLE

Comme ceci?


CHLOÉ sursaute et prend ses jambes à son cou.


CAMILLE

(Satisfaite)

Ça veut dire que

je l’ai bien imité?


CHLOÉ

(Volant au-dessus de CAMILLE)

Je... je ne me

baignerai plus jamais!


Et d’ailleurs,

personne à Bois Touffu n’ira

plus jamais se baigner!

(Alarmée)

Plus jamais.


ALFRED

Bon, ce grognement,

c’est notre indice

(Enregistrant l’indice sur son téléphone)

numéro un.

Tu es prête, Camille?

(ALFRED enregistre le grognement de CAMILLE.)


CAMILLE

Si cette créature grogne, ça

doit être un animal terrestre.


CHLOÉ

Alors, c’est un

énorme animal terrestre.


MILO

Un énorme animal?


ALFRED

Hum... Probablement.


Mais ça pourrait aussi

être un phoque ou un morse.


Ils grognent aussi.

Mais, Chloé...


CHLOÉ

(Repartant)

Ben moi,

je ne reste pas là!


MILO

(S’éclipsant)

Moi, je pense que c’est une

mission pour quelqu’un d’autre.

Quelqu’un de plus

grand et de plus fort.

(Tentant en vain de grimper sur l’arbre de CHLOÉ)

Chloé, attends-moi!


ALFRED

(Consterné)

(Regardant CAMILLE)

Hum...


ALFRED, CAMILLE et MILO se rendent sur les rives du lac.


ALFRED

Il faut qu’on trouve

d’autres indices.

Séparons-nous,

on couvrira plus de terrain.


MILO

Mais...


CAMILLE

Bonne idée. Polly et moi

allons sur le rivage.


ALFRED

Moi, j’examinerai le sable.

Milo, tu t’occupes des arbres.


MILO

(Apeuré)

Là-bas? Mais il

fait tout sombre.


MILO, CAMILLE et ALFRED voient successivement passer un animal de manière furtive.


MILO

(Surpris et effrayé)

Ah!


ALFRED ET CAMILLE

(Surpris et effrayés)

Ah!


ALFRED

Ah! Vous avez vu ça?


CAMILLE

C’était une

énorme bête poilue!


MILO

Quoi? Pas du tout!

Elle n’avait pas de poils!


Elle a surgi de

derrière ce rocher.

C’est une créature

qui vit dans les rochers!


ALFRED

(Énervé)

Hein? Mais vous

dites n’importe quoi!


Je n’ai pas vu de poils!

Et la créature se

dirigeait vers l’eau!


CAMILLE

(Vexée)

Je suis certaine

de ce que j’ai vu.


ALFRED

(Vexé)

Moi aussi, je suis

certain de que j’ai vu.


MILO

Quelqu’un ici a

des hallucinations,

et ce n’est pas moi!


CAMILLE

(Énervée)

Je l’ai vue de

mes propres yeux.


MILO

Mais moi,

j’ai des lunettes,

et j’ai vu une créature

qui vit dans les rochers.


POLLY

Allons, ne vous

disputez pas!


Maintenant, on va

faire une petite pause.


ALFRED, CAMILLE et MILO partent dans trois directions opposées laissant POLLY toute seule.


POLLY

Ouh, c’est lui.

Le... le monstre!


POLLY prend la fuite.


ALFRED continue ses recherches dans le sous-bois.


ALFRED

Une énorme bête poilue

qui a surgi des rochers!

N’importe quoi!

(Sentant quelqu’un le heurter)

Hé!


M. RUSARD

Ha! Ha! Bonjour, Alfred!

Tu as un problème?


ALFRED

Milo et Camille ne

veulent pas m’aider

à rechercher le

monstre du lac!


M. RUSARD

Je vois, vous n’arrivez

pas à vous mettre d’accord?

ALFRED

Eh bien...


M. RUSARD

Tu sais, je pense

que la meilleure façon

de travailler

en équipe,

c’est d’écouter

le point de vue des autres,

et ce, même quand on

n’est pas d’accord.


Le fait d’avoir des

opinions différentes,

c’est un atout

pour une équipe.


Allez! Au revoir! Et bonne

chance pour l’enquête.


CAMILLE et POLLY sont sur la plage du lac.


POLLY

Camille, qu’est-ce

que tu es en train de lire?


Je suis sûre que

ce livre plairait à Milo.


CAMILLE

(Dépitée)

Milo ne s’intéresse

qu’à la nourriture.


POLLY

(Réfléchissant)

Hum... Hum!


De l’ananas

bien juteux!

Milo, Camille, il y

en a pour tout le monde.


MILO

(S’étant assis à la table)

Je n’ai pas

faim, merci.


CAMILLE

Non, merci!


ALFRED

(Arrivant)

Hé, Milo! Camille!

Les amis, il faut qu’on parle.


Je viens de comprendre

quelque chose grâce à M. Rusard.


Je n’arriverai pas à résoudre

ce mystère sans toi, Camille,

ni toi, Milo.


Alors, écoutez.

On a tous vu quelque

chose de différent.


On devrait réfléchir à toutes

ces informations contradictoires

et voir

où ça nous mène.


Si on trouve

des indices,

on finira peut-être par

découvrir la vérité.


Qu’est-ce que vous en dites?

Désolé, Camille. Pardon, Milo.


MILO

Pardon.


CAMILLE

Moi aussi, je te

demande pardon aussi.


Allez! On reprend

notre enquête.


Les trois amis reprennent leurs fouilles en trois points différents.


MILO

Hé! Venez voir!


Je crois que j’ai

trouvé quelque chose

près de ces coquilles vides.


CAMILLE

(Agacée)

Tu nous as fait venir pour

des empreintes de canard?


Milo, c’est normal qu’il y ait

des canards près du lac.

Ce n’est

pas un indice.


ALFRED

Sauf que ces empreintes

sont un peu spéciales.

Regardez! Les 2 paires

de pattes sont rapprochées.


MILO

C’est... c’est...

c’est un monstre!


Un canard à 4 pattes,

c’est un monstre!


CAMILLE

Bien sûr que non.


MILO soupire de soulagement.


CAMILLE

La bête que j’ai vue était

grosse, avec des poils,

et elle grognait.


Ce n’est

pas un canard.


ALFRED

Regardez! Les empreintes

vont jusqu’à l’eau.


MILO

Euh, l’un de nous devrait

rester sur la terre ferme.


Il faut quelqu’un pour faire

le guet. Je serai vigilant.


ALFRED

Ne t’en fais pas, Milo,

on ne va pas aller dans l’eau.


CAMILLE

(Inquiète)

Mais qui

va y aller?


Plus tard, CARLOS le castor, équipé d’un appareil photographique sous-marin, parvient à saisir une image fugace de l’animal mystérieux.


CARLOS

(Revenant à la surface puis rejoignant la rive)

Voilà! J’ai vu

votre coupable!


ALFRED

Génial!

Notre 3e indice.


Carlos, tu es sûr que

tu as pointé l’appareil

dans le bon sens?


CARLOS

Cette queue ne peut pas être

la mienne, elle est poilue.

Alors que la mienne

est couverte d’écailles.


ALFRED

(S’adressant à CAMILLE)

Des poils! Ça veut dire

que tu avais raison, toi aussi.


POLLY

Je suis contente que

ça vous fasse plaisir,

mais j’aimerais savoir ce

qui effraie mes clients.


Un animal terrestre qui

grogne, qui a des poils,

une sorte de

canard à 4 pattes

ou un monstre aquatique

à queue de castor?


ALFRED

Et si c’était

ces 3 choses à la fois?


MILO

Dans ce cas,

on a...

on aurait découvert

un vrai monstre, hein?


POLLY

C’est effrayant!


POLLY a eu un évanouissement.


ALFRED, CAMILLE et MILO sont à leur quartier général.


MILO

Polly... Polly, réveille-toi!


POLLY

Euh... Ah!

Où suis-je?


CAMILLE

Ne t’inquiète pas, tu es dans

notre quartier général, Polly.


POLLY

Alors, que faisons-

nous pour ma cabane?


ALFRED

L’enquête n’est

pas terminée.


CAMILLE

Passons nos

indices en revue!


ALFRED

(Effectuant ses analyses sur son ordinateur)

Donc, notre premier indice,

c’est le grognement.


CAMILLE

Oui, et le grognement

est le cri de l’ours.


ALFRED

Ensuite,

Milo a trouvé des empreintes

de pieds palmés.


MILO

Ça ferait plutôt

penser à un canard.


ALFRED

Mais on a la photo de la queue

de castor prise par Carlos.


Alors... qu’est-ce qui

grogne comme un ours,

a des pieds palmés et une queue

semblable à celle d’un castor?

(Ayant une idée)

Ah-ah!


CAMILLE

Comment ça,

"ah-ah"?


ALFRED

Ha! suivez-moi!

Je crois que j’ai compris.


Ils sont de retour sur le lac. Ils observent le rivage à l’aide des jumelles.


ALFRED

(Apercevant l’animal)

Là, tu le vois, Camille?


CAMILLE

Le monstre est

un ornithorynque!


MILO

Quoi? Camille,

articule,

je ne comprends

rien du tout.


CAMILLE

Mais qu’est-ce

que cet ornithorynque

peut bien faire

à Bois Touffu?


ALFRED

La pollution de l’eau

pousse les ornithorynques

à quitter leur

lieu d’habitation.


Notre lac est

tellement propre

que cet ornithorynque

a dû être attiré ici.


CAMILLE

Mais pourquoi

était-il aussi agressif?

Personne n’a tenté

de lui faire de mal.


MILO

Attendez! Vous vous

souvenez des coquilles vides?


Il y avait des morceaux de

coquille à côté des empreintes.


Les ornithorynques pondent

des œufs, comme les reptiles.


Cet ornithorynque

essaie probablement

de protéger ses petits,

tout simplement!


Plus tard, OCTAVE l’orignal, LUGU la tortue et les autres folâtrent dans l’eau.


CHLOÉ

(Courant et plongeant dans l’eau)

Attention! Wouh!


OURS

Merci, Polly!


POLLY

(S’adressant à tous les baigneurs)

Je vous demande

de faire attention.


N’oubliez pas que c’est

notre première pouponnière

pour ornithorynques

à Bois Touffu.


Il ne faut

pas les déranger.


L’on voit un ornithorynque tourner autour de ses petits en roucoulant avec bienveillance.


Début générique de fermeture


VOIX MASCULINE

L’ornithorynque est un animal à l

l’allure étrange. On le retrouve

seulement en Australie.

C’est l’un des rares mammifères

à pondre des œufs.


Fin générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Fiction

Résultats filtrés par