Universe image The mysteries of Alfred Hedgehog Universe image The mysteries of Alfred Hedgehog

The mysteries of Alfred Hedgehog

Alfred is a young detective who carries a Smartphone device called a "Detectaberry". With the help of his friends and family, he uses these clues in order to solve the mysteries, most of which have something to do with the natural world or science. His primary catchphrase in most episodes is, "This is serious mysterious!" He is really athletic and gets into fights a lot.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Lost, Lost and Away

Alfred, Camille and Milo are at Alfred`s when something lands on the house, plunging them into darkness. The trio rushes outside and realize it`s the school principal`s hot air balloon.



Réalisateur: Frédéric Dybowski
Production year: 2009

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

TITRE

(Les mystères d’Alfred)


Début chanson thème


VOIX FÉMININE

Dans la nature,

il y a des mystères♪

Qui sont très compliqués,

mais Alfred a du flair♪

Milo, Camille, Alfred,

c’est un trio super♪

Nos héros sont

toujours prêts♪

Ils lâchent pas l’affaire♪


ALFRED

Quelque chose s’approche


MILO

Je l’entends♪


CAMILLE

Quelle est cette odeur?


ALFRED

Derrière toi♪


MILO

Voilà un indice♪


VOIX FÉMININE

Dans la nature,

il y a des mystères♪

Personne ne trouve la clé,

mais Alfred sait y faire♪

Milo, Camille, Alfred,

c’est un trio super♪

Ils collectent

les indices et tout...♪

est clair♪♪


Fin chanson thème


Titre :
Ballon en perdition


MILO et CAMILLE sont chez ALFRED.


MILO

(Tournant en rond)

Oh... je m’ennuie!


ALFRED travaille à l’ordinateur.


CAMILLE

(Agacée)

Ah... Ah! Hum!


MILO

Mais qu’est-ce

que je m’ennuie!


CAMILLE

Ah, Milo!


MILO

Il me faut de l’aventure, moi!

Ça me rend fou de ne rien faire!


CAMILLE

(S’énervant)

Ah! C’est toi qui vas nous

rendre fous à déambuler comme ça!


Tu me donnes

le tournis!


MILO

Non, mais vous

vous rendez compte?


Pas une seule

enquête depuis...


depuis... depuis

combien de temps, déjà?


ALFRED

(Bâillant)

Tu sais, Milo...

les enquêtes, ça ne

tombe pas du ciel comme ça.


CAMILLE

(Inquiète)

(Entendant un homme crier)

Ah! Hum?


Soudainement, la chambre d’ALFRED s’obscurcit.


MILO

Qu’est-ce qui se passe?


Je vous jure que...

que j’ai vraiment rien fait.


On est enfermés!

Sortez-nous de là!


ALFRED

Du calme, Milo, je crois

que j’ai trouvé la sortie.


ALFRED avance à tâtons sous une sorte de bâche qui recouvre toute la maison.


ALFRED

Mais qu’est-ce que

c’est que ce truc!


Un homme semble se débattre sous ladite bâche.


MILO

(Paniquant)

Aaah! Aaah! Mais ça bouge.

C’est... c’est un monstre.


ALFRED

Attends, Milo!

Je vais aller voir.


M. THOMAS

Oh! Alfred!

Oh, tu tombes bien.


Il s’agit de M. THOMAS le directeur de l’école.


M.THOMAS a un problème d’équilibre. Il vacille et se reprend.


CAMILLE

Est-ce

que ça va?


M. THOMAS

Bien, bien.

Juste un peu secoué.


MILO

Mais monsieur, qu’est-ce

que c’est que ce truc?


M. THOMAS

C’est ma montgolfière.


Bien qu’elle n’en ait

plus vraiment l’apparence.


MILO

Votre quoi?


CAMILLE

Une montgolfière, Milo.


L’une des premières machines

volantes jamais inventées.


M. THOMAS

Tout à fait, Camille


ALFRED

Mais qu’est-il arrivé?


Les dialogues suivants alternent entre ceux rattachés au récit de M.THOMAS et les propos qu’il échange avec ALFRED, CAMILLE et MILO.


M. THOMAS

C’est ce que

j’aimerais bien savoir.


Vous voyez, j’étais

dans ma montgolfière,


qu’on appelle aussi

un ballon dirigeable,


naviguant dans le ciel.


Je m’entraînais pour la

prochaine course de ballons.


Vous savez, celle que j’ai

gagnée l’année dernière.


Je retournais

vers Bois Touffu,


lorsque soudain...


HOMME

Frank! Frank!


M. THOMAS

Impossible de me diriger

dans cette purée de pois.

(S’adressant à l’HOMME)

Hé-ho!

Il y a quelqu’un?


HOMME

Frank! Frank! Frank?


M. THOMAS

Quoi? Hé-ho!

Je suis là!

Frank?


HOMME

Frank! Frank! Frank!


M. THOMAS

J’ai immédiatement

lâché des sacs de lest

pour regagner de l’altitude.


MILO

Des sacs de quoi?


M. THOMAS

Des sacs de lest.


Ce sont de petits

sacs assez lourds


qui sont utilisés

pour réguler l’altitude.


Lorsque l’on

perd de l’altitude,


on en jette pour

alléger le ballon.


Je les ai tous jetés,

mais sans succès.


La montgolfière descend vertigineusement.


M. THOMAS

(Perdant de l’altitude)

Je ne sais vraiment

pas ce qui s’est passé.


MILO

Moi, je sais!

On vous a tendu un piège!

Quelqu’un ne veut pas

que vous gagniez la course.


M. THOMAS

Non! Impossible. Oh non,

je ne peux pas le croire.

À moins que...


ALFRED

Ne vous

inquiétez pas, monsieur.


Il doit bien y

avoir une explication.


Ce mystère,

j’en fais mon affaire!


MILO

(Sautillant de joie)

Enfin de l’aventure!


ALFRED

Monsieur le directeur,

pouvez-vous nous refaire le cri

que vous avez entendu?


M. THOMAS

Euh...


Euh... Je ne suis pas

très fort en imitation.


CAMILLE

Mais si, allons!


Est-ce que c’était

un "Frank" ou un "Frank"?


M. THOMAS

Frank? Frank!


Frank?


Frank! Frank? Frank!


MILO

Eh bien... ce Frank,

il doit être très dangereux.


CAMILLE

C’est étrange.


Il n’y a pourtant personne qui

s’appelle Frank à Bois Touffu.


MILO

Donc, j’avais raison.


C’est probablement

un concurrent jaloux.


ALFRED

Nous n’en savons

encore rien.


En tous cas,


ce mystérieux Frank

sera notre premier indice.


Maintenant, il faudrait

bien voir ce ballon

d’un peu plus près.


Ils sont à l’école. L’enveloppe de la montgolfière est disposée à même le terrain de basket.


CAMILLE

(Inspectant l’enveloppe)

Hum! Bon.


ALFRED

Cherchons ce qui a bien

pu faire tomber ce ballon.


Milo, as-tu

trouvé quelque chose?


MILO

Non, mais j’ai faim.


M. THOMAS

Attention où tu mets

les pieds, Milo.


Il peut y avoir...


MILO

(Trébuchant)

Aaah... Hum!


M. THOMAS

.. des trous.


CAMILLE

Regardez, ici aussi

il y a un trou.


ALFRED prend une photographie.


MILO

Encore un trou.

Et là aussi!


M. THOMAS

Mon ballon est

une vraie passoire.


Voilà pourquoi j’ai perdu

brusquement de l’altitude.


ALFRED

Hum... Les trous

dans la toile du ballon

seront notre

2e indice.


CAMILLE

Mais enfin, qu’est-

ce qui peut faire

des trous

partout comme ça?


MILO

Oh, je sais.

C’est ce Frank.


Il a dû tirer des flèches

dans le ballon.

(Imitant le bruit d’une flèche que l’on décoche)

Chouk! Chouk!


ALFRED

D’accord, Milo,

mais où sont les flèches?


MILO

Euh... Hum...

Bonne question.


ALFRED

Il faudrait inspecter

le lieu de l’attaque.


MILO

Quoi? Dans l’air?


CAMILLE

Plutôt sur

le sol, Milo.


M. THOMAS

Mais c’est impossible!


Avec ce brouillard,


je n’ai aucune idée de

l’endroit où j’ai été attaqué.


ALFRED

Hum... Je crois savoir

comment le retrouver.


ALFRED, MILO et CAMILLE retournent devant la maison d’ALFRED.


CAMILLE

Pourquoi on est

revenu ici, Alfred?


ALFRED

C’est simple, Camille,

en retrouvant les sacs

de lest jetés du ballon

et en suivant

leurs traces,


ça nous mènera

au lieu de l’attaque.


M. THOMAS

Quelle brillante idée.

J’aurais dû y penser.


MILO

Oh mince!


Je croyais qu’on

cherchait des flèches, moi!

(Trébuchant)

Aaah! Je... je crois

que j’ai trouvé un sac.


CAMILLE

C’est une chance que

tu sois maladroit, Milo.


Autrement, on ne

trouverait jamais d’indice.


ALFRED

Bien, tâchons de

trouver les autres.


MILO

(Vexé)

(Se remettant d’aplomb)

Hum! Hum!


Quelques instants plus tard, ils arpentent le sous-bois.


MILO

(Tirant des sacs)

Hé, c’est encore loin?


J’espère qu’il n’y

en a plus beaucoup,


je suis vraiment fatigué.


CAMILLE

Mais qu’est-ce

que tu fais, Milo?


Pourquoi tu as

ramassé tous les sacs?


MILO

Les sacs? Euh...


ALFRED

Ben oui,

on les suit juste pour

trouver le lieu de l’attaque.


Pas besoin de

les ramasser.


MILO

Vous ne pouviez

pas le dire plus tôt?


M. THOMAS

On ne doit pas être loin.

Il doit rester un sac à trouver.


HOMME

Frank! Frank! Frank!


MILO

(Frissonnant)

Ouh...


M. THOMAS

Écoutez!


C’est exactement ce que

j’ai entendu avant l’accident.


CAMILLE

Mais qui appelle?


MILO

Encore ce Frank!


ALFRED

Attendez, on dirait

que ça vient de par là.


C’est du côté du lac.


Ils arrivent sur les berges du lac au-dessus duquel flotte un brouillard épais.


CAMILLE

Hum... On ne voit

pas grand-chose.


MILO

Oui, mais on cherche qui?

Frank ou celui qui l’appelle?


ALFRED

Bien, à mon avis,

les deux.


MILO

Hein?


ALFRED

Regardez!

Le dernier sac!


MILO

Je vais le chercher.


CAMILLE

Donc c’est à peu

près ici, près du lac,


que le ballon

a été attaqué.


M. THOMAS

Alors, il doit bien

y avoir des indices

laissés par l’agresseur.


ALFRED visualise les environs du lac dans l’écran de son téléphone.


ALFRED

Hum... Intéressant.


CAMILLE

(Reniflant)

Ça ne sent

pas très bon.


MILO

Ça doit

être ce Frank!


En tous cas, il aurait besoin

d’une bonne douche. Regardez!

(Ramassant un poisson mort)

Beurk!


ALFRED

Hum... Il m’a l’air

d’avoir été pêché récemment.


Peut-être que ça peut nous

renseigner sur l’agresseur.


Je crois que nous avons

là notre 3e indice.


ALFRED, MILO et CAMILLE sont à leur quartier général avec M. THOMAS.


ALFRED

Bon, tentons de

faire le point.

Après avoir entendu les

cris de notre premier indice

à cet endroit...


MILO

(Faisant marcher l’enregistreur)

(Ricanant)

Hein?


ALFRED

Donc, le ballon a commencé

à perdre de l’altitude

à cause des trous.


Deuxième indice: les sacs

de lest ont été trouvés

là où il y a

les petites croix;


et là, le ballon a fini

sa course sur ma maison.


Mais il faut surtout

examiner le lieu de l’attaque,


là où l’on a trouvé

le 3e indice.


Milo, peux-tu montrer

les images que j’ai prises?


MILO

Oups, pardon.


CAMILLE

Regarde, Alfred,

c’est quoi, ça?


Ce truc pointu là,

à côté du buisson?


ALFRED

Tiens... oui, c’est curieux.

Mets sur "pause" Milo.


On dirait une pointe.


CAMILLE

C’est comme

une grosse aiguille.


Ça pourrait avoir

percé le ballon.


M. THOMAS

C’est assez pointu?


MILO

C’est Frank des Bois

avec ses flèches.


Attendez, je vais

faire un agrandissement.


ALFRED

Hum... Je ne vois toujours

pas ce que c’est.


MILO

Ce Frank commence

vraiment à m’ennuyer.


ALFRED

Repasse l’indice

numéro un.


CAMILLE

Et si c’était comme

un cri de guerre?


ALFRED

Un cri? Mais oui!

Camille, tu es géniale!


Monsieur le directeur,

avec quelques réparations,

je crois que vous pourrez

voler dans très peu de temps.


ALFRED, MILO et CAMILLE retournent aux abords marécageux du lac.


MILO

Frank! Sors de

là! Tu es cerné.


On sait que

c’est toi qui as...


TOUS ENSEMBLE

(Intrigués)

Hum?


Ils aperçoivent de grands oiseaux.


ALFRED

C’est bien ce que je pensais:

ce sont des hérons cendrés.


Ils sont

magnifiques, hein?


M. THOMAS

Mais qu'est-ce

qu'ils font là?


ALFRED

Ils sont venus

pondre leurs œufs ici,

bien tranquillement

au bord du lac.


MILO

Quoi? Frank est un...

c’est un de ces oiseaux?


ALFRED

Ouais.


Lorsque la montgolfière

est arrivée ici,

au milieu de la brume,

les hérons ont pensé

que c’était un intrus.


Les images de l’accident repassent.


M. THOMAS

Hé-ho! Frank!

Je suis là!


ALFRED

Effrayés par

la corne de brume,

les hérons se sont envolés

dans tous les sens.


Et c’est alors

que pif! paf!


ils ont accidentellement

crevé le ballon

avec leurs longs becs pointus

comme des aiguilles.


M. THOMAS

Et le ballon a commencé

à perdre de l’altitude.


MILO

Mais... et les

poissons, alors?


ALFRED

Les hérons

aiment le poisson.


C’était simplement des hérons

qui mangeaient des poissons

et, effrayés par

les sacs qui tombaient,

ils se sont envolés

en laissant leur déjeuner.


MILO

Il n’y a donc pas de

Frank, alors! J’en étais sûr.


Quelques instants plus tard, les hérons lâchent des poissons entamés sur MILO.


MILO

Hé, tout doux,

les oiseaux!


Tout le monde rit, sauf MILO.


Début générique de fermeture


VOIX MASCULINE

Les hérons sont parmi les

oiseaux les plus intelligents

du règne animal, car ils ont

plusieurs techniques pour se

procurer de la nourriture.


Les hérons font leurs nids dans

les arbres ou au milieu des roseaux

qui bordent les lacs et les rivières.


Fin générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Fiction

Résultats filtrés par