Universe image The mysteries of Alfred Hedgehog Universe image The mysteries of Alfred Hedgehog

The mysteries of Alfred Hedgehog

Alfred is a young detective who carries a Smartphone device called a "Detectaberry". With the help of his friends and family, he uses these clues in order to solve the mysteries, most of which have something to do with the natural world or science. His primary catchphrase in most episodes is, "This is serious mysterious!" He is really athletic and gets into fights a lot.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Starry Night

When Milo, Alfred and Camille camp with Alfred`s dad, they get lost after their compass stops working.



Réalisateur: Frédéric Dybowski
Production year: 2009

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

TITRE

(Les mystères d'Alfred)


Début chanson thème


VOIX FÉMININE

Dans la nature,

il y a des mystères♪

Qui sont très compliqués,

mais Alfred a du flair♪

Milo, Camille, Alfred,

c’est un trio super♪

Nos héros sont

toujours prêts♪

Ils lâchent pas l’affaire♪


ALFRED

Quelque chose s’approche


MILO

Je l’entends♪


CAMILLE

Quelle est cette odeur?


ALFRED

Derrière toi♪


MILO

Voilà un indice♪


VOIX FÉMININE

Dans la nature,

il y a des mystères♪

Personne ne trouve la clé,

mais Alfred sait y faire♪

Milo, Camille, Alfred,

c’est un trio super♪

Ils collectent

les indices et tout...♪

est clair♪♪


Fin chanson thème


Titre :
La nuit des étoiles


ALFRED, MILO et CAMILLE font de la randonnée en montagne.


MILO

(Essoufflé)

Alfred, je n’en

peux plus! Ah...


On est perdus, pas vrai?

On est perdus, je le sais!


Gravissant un monticule rocheux

Alfred!


MILO est en retrait par rapport à ALFRED et CAMILLE.


ALFRED

Ne t’inquiète pas,

Milo, on va retrouver

notre chemin.


MILO

Continuez sans moi, je...

je n’ai plus d’énergie.

Plus rien à manger!

(Se tenant l’estomac)

Oh!


L’instant suivant, MILO est dans une tente, se réveillant en pleine nuit.


MILO

(Entendant un vrombissement et une sorte d’éboulement)

Aaah! Dites,

vous avez entendu ça?


ALFRED

(Somnolant)

Hum... C’est

très mystérieux.


CAMILLE

Milo, rendors-toi,

ce n’est rien.


MILO

Quoi, je dormais?

Ah oui! C’est vrai.


Le lendemain matin, le soleil illumine le campement. ALFRED et CAMILLE sortent de leur tente et bâillent.


ALFRED

J’espère que

l’enregistrement a fonctionné.


M. HÉRISSON

Prêts, les enfants?


ALFRED

Tu es déjà prêt à

repartir, papa?


M. HÉRISSON

Bien sûr! On attend

plus que vous deux!


Il est temps de

rentrer à la maison.


MILO

Alors, partons! J’ai hâte

de rentrer à la maison, moi.


ALFRED

Ça irait plus vite

si tu nous aidais.


MILO

Ah, j’aurais mieux

fait de me taire.


Quelques instants plus tard, ils marchent sur le sentier de la forêt.


ALFRED

Milo, t’es

pressé ou quoi?


MILO

(Marchant vite)

Plus vite on sera rentrés,

mieux je me porterai.


CAMILLE bâille.


M. HÉRISSON

Tu n’as pas

bien dormi?


CAMILLE

Non, je n’ai pas

fermé l’œil de la nuit.


MILO

C’est à cause du bruit

que j’ai entendu?


CAMILLE

Non, à cause de

tes dents, Milo!

Elles ont claqué

toute la nuit.


MILO

(Pressant le pas pour arriver à sa hauteur)

Ah...

Dites,

M. Hérisson,

on devrait pas déjà

être arrivés à Bois Touffu?


M. HÉRISSON

Ne t’inquiète pas, Milo,

on y sera dans quelques minutes.

(Voyant la clairière d'où ils sont partis)

Quoi? On est revenus à

notre point de départ!


MILO

Mais qu’est-ce

qui s’est passé?


M. HÉRISSON

C’est vraiment

incompréhensible.


Je me suis orienté

à la boussole.


MILO

On est...

on est perdus!


ALFRED

C’est vrai, papa?


M. HÉRISSON

Hum... Euh... je ne

sais pas quoi vous dire,


je me suis bien orienté

avec la boussole

et elle nous a ramenés

à notre point de départ.


ALFRED

Oh! C’est très étrange!


M. HÉRISSON

Elle fonctionnait

pourtant très bien hier.


MILO

Donc, on est perdus!


CAMILLE

Mais il n’y a aucune raison

de s’inquiéter, pas vrai?


M. HÉRISSON

Je n’en sais rien.


MILO

Oh, je le savais!

Le bruit!

Le bruit que j’ai entendu a

sûrement un rapport avec ça.

Oh... oh! Mais...

mais j’y pense...


Oh non, oh non,

calme-toi! Calme-toi!

(Ouvrant son sac à dos)

Il n’y a plus

rien à manger!


M. HÉRISSON

Allons, inutile

de paniquer, Milo,

on va finir par

retrouver notre chemin.


MILO

Comment? Notre

boussole ne marche plus!


ALFRED

Hum... la boussole devrait

marcher. Ça n’a aucun sens.

C’est même

carrément mystérieux!


MILO

Alors, qu'est-ce

qu'on fait?


ALFRED

Ce qu’on fait toujours:

on cherche des indices.

Ce bruit que

tu as entendu, Milo.


MILO

Le bruit?

C’était comme ça:


«Aaah! Clac-clac

-clac-clac!» Voilà!


ALFRED

Attends un peu:

le Détectaberry!


Il enregistré toute

la nuit dernière.

Voyons ce

que ç’a donné.


MILO

Attends, c’est à

peu près à ce moment-là

que j’ai entendu

le bruit horrible.


L’enregistreur fait entendre le vrombissement qu’a perçu MILO la nuit précédente.


M. HÉRISSON

Qu’est-ce

que c’était?


ALFRED

Hum... Je n’en ai

pas la moindre idée.


Mais ce grand boum est

notre indice numéro un.


MILO

Alors, qu’est-ce

que je vous disais!


Oui, ce n’est pas

demain la veille

que quelque chose pourra

échapper à Milo.

(Butant sur une pierre et trébuchant)

Oh!


CAMILLE rit.


ALFRED

Il faut trouver

d’autres indices

qui nous aideront

à comprendre

pourquoi la boussole

ne fonctionne plus.


Ils commencent leurs recherches dans le sous-bois.


CAMILLE

Rien par ici.


ALFRED

Rien par

là non plus.


MILO

Dites, on ne devrait

pas chercher notre chemin

plutôt que

des indices?


M. HÉRISSON

Mais bien sûr!

Bonne idée, Milo!


MILO

Bonne idée? J’ai

eu une bonne idée?


M. HÉRISSON

Je vais grimper

en haut d’un arbre.


De là, je verrai peut-être le

chemin qui mène à Bois Touffu.

(Se hissant)

Et hop!


Il se hisse à la force des bras sur une branche et grimpe jusqu’au sommet de l'arbre.


CAMILLE ET MILO

Vous voyez quelque chose?


ALFRED

Tu vois quelque chose, papa?


M. HÉRISSON

J’y suis presque!

Alfred, je vois quelque chose!

(Prenant une photo)

Quelque chose d’étrange.


ALFRED

(Regardant la photo quelques instants plus tard)

Toutes les cimes

des arbres sont coupées.


M. HÉRISSON

C’est impressionnant. Qu’est-

ce qui a bien pu faire ça?


ALFRED

Hum... Surtout à

cette hauteur-là!


M. HÉRISSON

(Acquiesçant)

Hum!


MILO

Et où sont passées

les cimes des arbres?

(Reculant et trébuchant sur une cime)

Aaah! Je n’ai

rien dit.


ALFRED

(L’inspectant)

Intéressant, la sève

n’est même pas sèche.


Ça doit être

très récent.


MILO

Récent? La nuit dernière?


CAMILLE

Il se passe des

choses vraiment bizarres

dans cette forêt.

(Tentant d’effrayer MILO)

C’est peut-être

un géant!

Quelque chose qui peut

arracher la cime des arbres

d’un seul coup.


MILO est terrifié.


M. HÉRISSON

Ce qui a fait

devait être énorme et rapide.


ALFRED

On ne sait pas ce

qui a cassé les arbres,

mais ça

(Prenant une photo de la cime)

c’est notre 2e indice.


Ils reprennent leurs investigations dans le sous-bois, tout autour de la clairière.


ALFRED

Encore un arbre dont

la cime est coupée.

Il y a peut-être un autre

indice dans les parages.


CAMILLE

Je vais

chercher par ici.


CAMILLE regarde à quelques mètres à côté d’un tronc arraché.


CAMILLE

(Entendant un craquement de branche et un grognement)

Aaah!


CAMILLE court, paniquée.


MILO

C’est sûrement

l’énorme monstre!


M. HÉRISSON

Ne craignez

rien, les enfants.


M. THOMAS

(Surpris)

Oh!


M. THOMAS est le directeur de l’école d’ALFRED, CAMILLE et MILO.


MILO

C’est M. le directeur!

On est sauvés! Youpi!


M. THOMAS

Euh... mais qu’est-ce

que tu veux dire, «sauvés»?


M. HÉRISSON

Euh... voyez-vous,

on est un peu perdus.


MILO

Mais maintenant que vous

êtes là, on va rentrer.


M. THOMAS

Ah oui, oui!

L’ennui, c’est que

je suis perdu moi aussi.


MILO

Quoi? Mais on s’est

perdus en premier!


Et vous êtes le directeur,

vous ne pouvez pas vous perdre.


M. THOMAS

Voyez vous-mêmes,

ma boussole est cassée.

Je n’ai fait que tourner

en rond depuis ce matin.


Ah non, je n’y

comprends rien.


ALFRED

Cassée? Je

peux la voir?


Les 2 boussoles sont cassées!

C’est vraiment bizarre, papa!

C’est notre 3e indice.


M. THOMAS

Un instant! J’oubliais!

J’ai une carte!


MILO

Wouh-ouh!

On est sauvés!


M. THOMAS

Ah, zut alors! Qu’est-ce

que j’en ai fait?

(Cherchant dans sa poche arrière complètement trouée)

Ah! Hé! Hé! Hé!


MILO

(Abattu)

On est

perdus! Perdus!


M. THOMAS

Attends, Milo,

j’ai là quelque chose qui

va peut-être te remonter

le moral.


M. THOMAS partage ses vivres qu’ils mangent ensemble assis sur une couverture.


MILO

On est peut-être

perdus, mais au moins,

on ne mourra pas de faim.


M. THOMAS

Oui, je n’aime pas faire

de la randonnée

l’estomac vide.


MILO

Je suis d’accord,

il n’y a rien de pire.


ALFRED

Bon, passons les

indices en revue.


MILO

Mais on ne serait pas

mieux au quartier général?


ALFRED

C’est une blague?


MILO

Euh... qu’est-ce

que je raconte!


ALFRED

Indice numéro un.

Tu as entendu ce bruit

affreux dans la nuit.


MILO

Affreux et énorme!


C’était comme un

vrombissement puis un

impact.


ALFRED

Et je parie que ça a un

rapport avec notre 2e indice:

les arbres dont

les cimes ont été coupées.


CAMILLE

Donc, ce qui a

provoqué ce bruit

a aussi coupé

le haut des arbres.


M. THOMAS

Et les boussoles

déboussolées alors?


MILO

Oui, notre 3e indice.


ALFRED

Ce qui a coupé

le haut des arbres

a aussi cassé

les boussoles.


On ne sait pas

ce que c’est,

mais ça ne doit

pas être bien loin.


MILO

C’est ce que

je vous disais.


M. HÉRISSON

Mais où?


MILO

Oui! On ne sait même

pas où se trouve le nord.


CAMILLE

La réponse ne va pas

tomber du ciel, j’imagine.


ALFRED

Du ciel, hein?


Hum... Attendez un peu.

J’ai trouvé!


MILO

(Toussant)

Quoi?


M. THOMAS

Qu’est-ce que

tu as trouvé?


ALFRED

On va suivre

les boussoles.


CAMILLE

Mais elles

sont cassées.


ALFRED

Peut-être, mais en tout cas,

elles indiquent une direction.


Et c’est la direction

de notre mystère. Venez!


Ils se remettent en chemin.


M. THOMAS

(Entendant son estomac gargouiller)

La prochaine fois, rappelez-

moi de... de manger moins.


MILO

Ah! Alfred, tu sais

où tu nous mènes, là?


On ne va pas se perdre

encore plus, j’espère!


ALFRED

C’est par là!


ENSEMBLE

(Abasourdis)

Quoi?


MILO

C’est une soucoupe volante

qui a atterri ici!


Faites attention,

il y a peut-être des petits

hommes verts qui nous

observent!


M. HÉRISSON

Allons, ne t’inquiète

pas pour rien, Milo.


ALFRED

Exact, ce n’est

qu’une météorite. Regarde.


MILO

C’est ça qui a fait un tel

vacarme la nuit dernière?


ALFRED

Exactement. Et c’est

cette météorite qui a coupé

le haut des arbres en tombant.


Oui, tout s’explique.

Allons voir ça de plus près.


Ils se dirigent vers le point d’impact de la météorite.


M. HÉRISSON

Mais ça n’explique

pas pourquoi

les boussoles

ne fonctionnent plus.


ALFRED

C’est sans doute

parce que cette météorite

doit contenir

beaucoup de fer.


MILO

Et... et alors?


ALFRED

Et alors? Milo, le fer

pur attire les aimants!


L’attraction magnétique

de la météorite

a fait dévier les boussoles

et leur a fait perdre le nord.


CAMILLE

Donc la météorite a attiré

les aiguilles aimantées?


ALFRED

Exactement,

Camille! Regarde.


En général, une météorite ne

peut agir sur une boussole

que quand

elle est tout près.


Pas comme quand elle est très

éloignée comme les nôtres.


Mais cette

météorite doit avoir

une puissance

d’attraction très forte.


CAMILLE

J’imagine que tout peut

arriver dans l’espace.


M. HÉRISSON

Bon, voilà un nouveau

mystère résolu! Bravo, Alfred!


MILO

D’accord, mais on n’a toujours

pas retrouvé notre chemin.


M. THOMAS

Et il va bientôt

faire nuit.


CAMILLE

Attendez...

J’ai une idée!


On va se servir des

étoiles pour rentrer.


M. HÉRISSON

Excellente idée, Camille!


En suivant

l’étoile Polaire,

on n’a aucun

risque de se perdre.


MILO

Youpi!


La nuit tombe, ils sont sur le chemin du retour, s’enfonçant dans l’obscurité.


MILO

Vous savez que

je n’ai jamais cru

qu’on ne retrouverait

pas notre route.

C’est vrai.


ALFRED

(Ironique)

Oui, tu es

très convaincant.


CAMILLE

Hé, regardez là-haut,

une étoile filante!

Fais un vœu, Milo!


MILO

C’est déjà fait.


ALFRED

Laisse-moi deviner: ç’a

un rapport avec le dîner?


MILO

Ah! Il faut être

un super détective

pour avoir

trouvé ça!


Début générique de fermeture


VOIX MASCULINE

Il existe de nombreuses sortes

de météorites. Certaines sont

constituées de fer et d’autres

métaux, d’autres sont constituées

de matières rocheuses. Leur point

commun est qu’elles viennent

toutes de l’espace.


Fin générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Fiction

Résultats filtrés par