Universe image The mysteries of Alfred Hedgehog Universe image The mysteries of Alfred Hedgehog

The mysteries of Alfred Hedgehog

Alfred is a young detective who carries a Smartphone device called a "Detectaberry". With the help of his friends and family, he uses these clues in order to solve the mysteries, most of which have something to do with the natural world or science. His primary catchphrase in most episodes is, "This is serious mysterious!" He is really athletic and gets into fights a lot.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Weird Illness

When everyone in the woods begins to suffer flu symptoms – runny nose, red eyes, etc. – Dr. Anna can`t figure out why.



Réalisateur: Frédéric Dybowski
Production year: 2009

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

TITRE

(Les mystères d’Alfred)


Début chanson thème


VOIX FÉMININE

Dans la nature,

il y a des mystères♪

Qui sont très compliqués,

mais Alfred a du flair♪

Milo, Camille, Alfred,

c’est un trio super♪

Nos héros sont

toujours prêts♪

Ils lâchent pas l’affaire♪


ALFRED

Quelque chose s’approche


MILO

Je l’entends♪


CAMILLE

Quelle est cette odeur?


ALFRED

Derrière toi♪


MILO

Voilà un indice♪


VOIX FÉMININE

Dans la nature,

il y a des mystères♪

Personne ne trouve la clé,

mais Alfred sait y faire♪

Milo, Camille, Alfred,

c’est un trio super♪

Ils collectent

les indices et tout...♪

est clair♪♪


Fin chanson thème


Titre :
Une étrange maladie


RUDY est dans le sous-bois. Il taille les buissons à l’aide d’un sécateur.


RUDY

Éternuant

Ah! Ah! Ah!

Atchoum!


GRIZZ

Rudy, est-ce

que ça va?


RUDY

Oui, mais...

Ah! Ah! Ah!


GRIZZ

Mais quoi?


RUDY

Atchoum!


Je crois que j’ai

attrapé un rhume.


J’ai éternué

toute la matinée.


Je ferais mieux de ranger mes

outils et de rentrer chez moi.


GRIZZ

Oui, il vaut mieux rester

au chaud quand on est malade.

À plus tard.


RUDY

À plus tard, Grizz.

Éternuant

Ah... ah...

Atchoum!


GRIZZ

Atchoum!

Éternuant

(Se mouchant)

Bizarre.

Atchoum!

Atchoum!


GRIZZ est arrivé aux abords du fleuve à l’endroit du barrage de CARLOS le castor.


CARLOS transporte des fétus de branches.


CARLOS

Grizz, est-ce

que ça va?


GRIZZ

Oui, mais... atchoum!


Je crois que j’ai

attrapé quelque chose.

Je ferais mieux de

rentrer chez moi.


CARLOS

Bonne idée. J’espère

que tu iras mieux.

Éternuant

Ah... ah... ah... atchoum!

(Tombant dans sa hutte et renversant son fétu)

Ah... atchoum! Oh!


ALFRED, CAMILLE et MILO courent dans les bois.


ALFRED

Vite! On va être en retard

pour le déjeuner!


La famille HÉRISSON s’apprête à dîner.


LILI

(Jouant avec des voitures miniatures)

Vroum! Vroum!


MME HÉRISSON

Ah, les enfants!


ALFRED

(Arrivant)

Bonjour, maman.


CAMILLE ET MILO

Bonjour, Mme Hérisson.


ALFRED

(Soulevant le couvercle de la marmite)

Miam! Elle sent

bon, cette soupe.


MILO

Merci de m’avoir invité.

Je vais mettre la table.


MME HÉRISSON

Ne touchez à rien avant

de vous être lavé les mains.


Il y a un microbe

dans les parages,

et je ne veux pas

qu’il vienne ici.


LILI

Un microbe? Où il est?

Est-ce que je

peux le voir?


MME HÉRISSON

Il est trop petit, Lily.


En fait, les microbes sont

des bactéries ou des virus

qui donnent des

maladies comme la grippe.


Et tout le monde

l’a attrapé.


MILO

En quoi le fait

de se laver les mains

nous empêcherait

d’attraper la grippe?


MME HÉRISSON

C’est une

bonne question.


Quand on se

lave les mains,

on réduit

considérablement nos chances

d’attraper la

grippe ou un rhume.

Ça élimine

les microbes.


Le repas est terminé, ALFRED, CAMILLE et MILO sont sur le chemin de l’école.


MILO

Ta mère m’a enseigné

quelque chose aujourd’hui.


Je vais m’assurer que tout

le monde se lave les mains.


ALFRED

(Voyant un panneau d’interdiction sur la porte)

Ça, alors! Si l’école

est fermée,

ça veut dire que le virus s’est

propagé très rapidement.


CAMILLE

Ça devient inquiétant!


Mes parents l’ont

attrapé tous les deux.


MILO

Hé! Les miens aussi!


CAMILLE

(S’adressant à ALFRED)

Je crois que tes

parents sont les seuls

à être encore en

bonne santé, Alfred!


ALFRED

Allô? Maman?


MME HÉRISSON

Bonjour, mon chéri.


Je viens d’apprendre que l’école

était fermée aujourd’hui.


ALFRED

Oui, c’est exact. Maman, On

dirait que tu as le nez bouché.


MME HÉRISSON

Eh oui!

Ton père et moi,

on a tous les deux

attrapé ce virus absurde.


Ç’a commencé il y a

quelques minutes.


Ton père est allongé sur

le canapé. C’est terrible!


ALFRED

Pourquoi est-ce que

tout le monde est malade?


MME HÉRISSON

Je ne sais pas. Le Dr Anna

est partie en vacances,

et elle ne revient

pas avant ce soir.

Éternuant

Atchoum!

Bon, à tout à l’heure.


MILO

Ta mère a

attrapé le virus?


ALFRED

Mon père aussi. C’est

vraiment très mystérieux!


Ils n’avaient aucun

symptôme, et maintenant,

ils sont tous les deux

malades, et ils éternuent.


CAMILLE

Il faut

agir rapidement,

parce que les prochaines

victimes, ce sera nous!


ALFRED

Peut-être qu’il y a

quelque chose dans l’eau.


Allons voir si le

problème vient de là.


ALFRED, CAMILLE et MILO sont à leur quartier général.


ALFRED

(Observant au microscope)

Hum?


CAMILLE ET MILO

(Inquiets)

Hein?


ALFRED

Voyons les résultats.

Et notre eau est...

non contaminée!


CAMILLE

Tant mieux!


ALFRED

Tant mieux, oui,

mais ça veut dire

qu’on doit

continuer à chercher.


CAMILLE

Il faut

interroger tout le monde.


ALFRED

Oui. Mais pour les approcher,

on va avoir besoin de ça.


ALFRED enfile un masque anti-microbes comme ceux que portent les chirurgiens.


ALFRED, CAMILLE et MILO rendent visite à CYNTHIA.


CYNTHIA

Quoi? Mais Rudy et moi n’avons

absolument rien en commun.

(Réprimant un éternuement)

Ah... Ah...

Oh! Je ne l’ai pas vu

depuis plusieurs jours.


CAMILLE

Je suis vraiment désolée

que tu sois malade, Cynthia,

mais, dis-moi, est-ce que tu

as approché un autre malade

ces derniers jours?


CYNTHIA

(Réprimant un éternuement)

Ah... Ah...

Non.


ALFRED

Bon, merci. J’espère que

tu vas guérir vite.


CYNTHIA

Moi aussi!

Atchoum!


Ils passent voir TONY.


TONY

Ah... Ah... Atchoum!

Personne. Je n’ai vu

absolument personne.


CAMILLE

Tu as de la fièvre?


TONY

Ah... Atchoum!


Non. Pas du tout.


MILO

Merci, Tony.

Bon! Allons-y.


Je ne veux pas

attraper ce virus.


C’est fou, tous

ces éternuements!


Moi, j’ai jamais vu ça.


CAMILLE

Salut, Tony!


TONY

Atchoum!


ALFRED, CAMILLE et MILO longent la rivière.


CAMILLE

C’est la 3e

ou la 4e personne

qui dit ne

pas avoir de fièvre.


MILO

Oui. En général, quand on a

la grippe, on a de la fièvre.


ALFRED

Tu as raison, Milo.

C’est notre indice numéro un.


Tout le monde semble

avoir le même virus,

mais ce virus

est un peu étrange,

car il n’est pas

accompagné de fièvre.

Allons voir Rudy.


Ils sont chez RUDY.


MILO

Oh! Ç’a l’air d’aller mieux!


Alors, comment

ça a commencé?


RUDY

Au début, je n’arrêtais

pas d’éternuer.


J’avais le nez

rouge et irrité.

(Refermant une porte)

Alors, je suis resté

chez moi pendant 3 jours

sans mettre le nez dehors.


Les éternuements se

sont arrêtés subitement,

et là, je vais

beaucoup mieux.


ALFRED

Je suis content

que tu ailles mieux!


Il faut qu’on continue

à chercher des indices.

Prends soin de toi.


RUDY

Ne t’inquiète pas.

Éternuant

Ah... Atchoum!


CAMILLE

(Inquiète)

Hein?


RUDY

Ah... ah...

Atchoum!


CAMILLE

Ça va?


RUDY

Je suis sûr

que je... Ah... Ah...

Atchoum!


CHLOÉ

Ah...

Éternuant

Atchoum! Atchoum!


ALFRED

Chloé, toi aussi,

tu es malade?


CHLOÉ

Ça allait beaucoup mieux,

mais quand je suis

sortie de chez moi,

au bout de 10 minutes...

ah... atchoum!

ç’a recommencé!


RUDY

Moi, c’est pareil!


CHLOÉ ET RUDY

Atchoum!


ALFRED

Voilà notre 2e indice


MILO

Atchoum?


CAMILLE

Oh non! Milo!


Toi aussi,

tu l’as attrapé?


MILO

Non. Je demandais juste si

notre 2e indice était «atchoum».


ALFRED

Non, pas «atchoum».


C’est qu’au bout

de quelques jours,

les gens se

sentent mieux,


mais que dès qu’ils sortent,

ils sont à nouveau malades.


CHLOÉ

Atchoum!


RUDY ET CHLOÉ

Au revoir!


CHLOÉ

Atchoum!


MILO

J’ai trouvé!


C’est l’air qui

est empoisonné!


Il y a une substance très

toxique, terrible, qui...


ALFRED

Tu as peut-être raison, Milo.

Prenons un échantillon d’air.


MILO

(Saisissant une poignée d’air avec les mains)

Tiens, prends cet air!

(Fatigué)

Ah...


CAMILLE

Merci beaucoup, Milo.


ALFRED, CAMILLE et MILO sont à leur quartier général.


ALFRED

(Procédant aux analyses)

Hum...


CAMILLE

(Intriguée)

Oh?


MILO

Tiens, regarde!

Je ne comprends pas.


ALFRED

Il va falloir

demander à mon père.


Ils sont chez son père.


M. HÉRISSON

Ces résultats montrent

qu’il n’y a rien

de toxique dans l’air.


On ne voit que quelques...

ah... particules... atchoum!

naturelles que l’on retrouve

toujours dans l’air.


De minuscules fragments

de plantes et autres.


Il y en a beaucoup

dans cet échantillon.


C’est Dame Nature qui

fait son travail. Atchoum!


ALFRED

Il n’y a que des

particules naturelles?


M. HÉRISSON

Oui. De

minuscules particules

qui flottent

librement dans l’air.


Il y en a tout le temps,

même si... même si... Atchoum!


même s’il semble y en avoir


beaucoup plus que

d’habitude, en ce moment.


ALFRED

Bon, je pense que ces

particules sont notre 3e indice.


MILO

Des particules?

Mais c’est minuscule!


Ça ne peut pas

rendre malades

tous les habitants

de Bois Touffu!


M. HÉRISSON

Atchoum!


ALFRED

Nous ne savons pas. Alors,

retournons au quartier général

pour faire le

point sur nos indices.


ALFRED, CAMILLE et MILO sont à leur quartier général.


ALFRED

OK...


Examinons nos indices.


CAMILLE

Ce virus ressemble

à la grippe, mais il

est différent car personne

n’a de fièvre. Et il a aussi

l’air contagieux.


ALFRED

Oui. Ça s’est

propagé très vite.


En quelques jours à peine,

tout le monde était malade.


Et maintenant,

notre 2e indice,


qui est très étrange.


Les gens se sentent beaucoup

mieux au bout de quelques jours,

mais dès qu’ils

sortent de chez eux...


CAMILLE

Ils sont à

nouveau malades.


ALFRED

Oui. Ce qui nous

amène à notre 3e indice.


MILO

De minuscules particules

de plantes.


Il y en a des centaines,

ou plutôt des milliers qui

flottent partout dans les airs.


ALFRED

Mon père a dit qu’il y

en avait tout le temps.


CAMILLE

Oui, mais il a aussi

dit qu’en ce moment,

il y en avait

plus que d’habitude.


ALFRED

Eh bien, s’il y a plus de

particules que d’habitude,

il doit y avoir

une raison.


Je dois vérifier

quelque chose.


MILO

Et alors?


ALFRED

(Cherchant sur son ordinateur)

«À cette période

de l’année.»

Eurêka!


Venez, il faut qu’on retourne

à la maison et vite!


ALFRED, CAMILLE et MILO arrivent chez les parents d’ALFRED.


ALFRED

(Parlant du masque anti-microbes)

Pas besoin de

le mettre, Camille.


Dehors, oui, mais à l’intérieur,

ce n’est pas la peine.


LILI

T’as trouvé

un remède, Alfred?


J’arrête pas de... atchoum!

d’éternuer tout le temps.


Et j’aimerais bien que

ça arrête. Atchoum!


ALFRED

Ne t’en fais pas, Lili.


Si tout le monde éternue en ce

moment, c’est lié à la saison.

C’est ce qu’il y a dans l’air

qui vous fait éternuer.


LILI

Qu’est-ce qu’il

y a dans l’air?


ALFRED

Du pollen.


LILI

Quoi? Des poulets?


ALFRED

Du pollen. Ce sont des petites

cellules végétales mobiles


qui sont portées par le vent

et vont d’une plante à l’autre

(Chatouillant sa sœur LILI)

pour leur permettre

de se reproduire.


MME HÉRISSON

Exact. Sans le pollen,

certaines plantes ne pourraient

plus fabriquer de graines


qui deviendraient

de nouvelles plantes.


ALFRED

Important,

mais très agaçant.


Cette saison est

l’une des pires

pour les personnes

qui sont allergiques au pollen.


LILI

(Se précipitant sur MME HÉRISSON)

Maman!


ALFRED

C’est la saison

du rhume des foins.


MILO

Mais, pourtant, je

ne vois pas de foin ici.


ALFRED

Je ne sais pas pourquoi on

appelle ça le rhume des foins.

C’est un mystère.


CAMILLE

Bravo!!

Ce mystère n’était pas

facile à élucider.


Il faut que le Dr Anna

trouve une solution

pour soulager tout le monde.


MILO

Oui, mais on ne sait

pas quand elle revient.


Le DOCTEUR ANNA est rentrée.


LILI

Atchoum!


DOCTEUR ANNA

Pauvre Lili...


Tu as le rhume des

foins toi aussi, hein?


LILI

Atchoum!


ALFRED

C’est bien ce qu’elle a.


Mais Dr Anna,

ce qui est bizarre,

c’est que nous,

on ne l’a pas.


CAMILLE

Et pourtant, on

respire le même air.


DOCTEUR ANNA

Je sais comment

élucider ce mystère.


Vous vous rappelez

la semaine dernière

quand vous avez marché

dans le sumac vénéneux?


Je vous ai donné à tous

les trois des antihistaminiques

pour soulager

vos démangeaisons.


Et ce sont ces

antihistaminiques


qui vous protègent à présent

contre le rhume des foins.


Les antihistaminiques

sont des médicaments


que l’on prend pour calmer

les réactions allergiques,


comme les éternuements

ou les démangeaisons.


Beaucoup de gens en prennent

pendant la saison des allergies.


ALFRED

Dr Anna, vous

êtes un bon détective.


DOCTEUR ANNA

Merci. C’est un compliment,

surtout venant de toi.


Maintenant, il faut que

je sois un bon médecin.


Qui dois-je examiner?


M. HÉRISSON, MME HÉRISSON ET LILI

Éternuant

Moi! Ah... atchoum!


Début générique de fermeture


VOIX MASCULINE

Il existe toutes sortes d’agents

allergènes qui peuvent provoquer

des réactions allergiques. Les plus

communs sont: pollen, acariens, produits

ménagers, noix et œufs. Certaines réactions

peuvent avoir des conséquences graves si elles

ne sont pas traitées immédiatement.


Fin générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Fiction

Résultats filtrés par