Universe image The ranch Universe image The ranch

The ranch

The Ranch folow the adventures of four teenagers who love horse-riding. But one day, Lena one of the girls of the group, finds an injured stallion and decides to adopt him. The four friends decide to set-up a Ranch to rescue him and other horses.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Kevin´s disappeared

While our teens are preparing for a race, Kevin hangs around and insists on helping them. Without wanting to, he causes a couple of incidents which provoke a hostile reaction from Lea and her friends who explain that they´d prefer to prepare for the race without him! Kevin leaves, sad and angry. The teens continue to train for the race when they find out that Kevin´s missing! Samantha holds the teens responsible for his absence and threatens them. Lea and her friends set out to find Kevin. After many surprises, they find him but he refuses to come back! Our teens aren´t at fault either- he left because of his sister who teased and humiliated him through jealousy of his closeness to the teens at the ranch. Angelo is touched by Kevin´s plight and suggests that he becomes their personal assistant for the next day´s race. Kevin finds back his smile: they can count on him and they´re going to show Samantha who´s boss! He accepts to come home. Lea and Angelo are victorious at the race and Kevin has revenge on his sister!



Production year: 2013

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Léna et ses amis, liés par la passion du cheval, ont réaménagé un ranch appartenant au grand-père de Léna pour y accueillir Mistral, un cheval sauvage, ainsi que d'autres montures et animaux.

Début chanson thème

♪♪♪


CHANTEUR

♪ Léna rêve de grandes aventures

De soleil et d'air pur

Libre comme le vent

D'un petit paradis sur terre

De plaines et de rivières

Bordées par l'océan

Léna se sent pousser des ailes

À la seule vue de son pur-sang

Léna court et part au galop

Léna chante et parle aux chevaux

Et pour Léna

tout ça c'est normal

Léna rit le monde est plus beau

Léna dit je t'ai dans la peau

Et va dans la vie

avec Mistral ♪♪

(Fin chanson thème)

(Début information à l’écran)

(Kévin a disparu)

(Fin information à l’écran)

(LÉNA chevauche MISTRAL au galop. Elle devance ANGELO sur un parcours de course. ANAÏS les observe.)


[LÉNA:] Ya! [ANAÏS:] Elle est devant.

Je l'avais dit.


[LÉNA:] Ya! Mistral! Ya!

(LÉNA et ANGELO terminent un parcours de course en sautant par-dessus un obstacle.)

[ANAÏS:] À mon avis, vous avez explosé

votre temps.


[ANGELO:] Elle m'a lâché dès le départ.

Pas cool.


[LÉNA:] Ha! Ha! Ha! Mais tu m'as

rattrapée au deuxième obstacle.

Combien on a fait?

(ANAÏS hausse les épaules. Au loin, KÉVIN approche très lentement sur BILBO, un chronomètre au cou.)


[KÉVIN:] Allez, avance!

Ah! Arrête de manger ça!

Il s'empiffre de champignons.

Il y en a qui sont empoisonnés.

Je lui ai dit pourtant.


[LÉNA:] Mais Kévin, le chrono...

Tu l'as pas arrêté?


KÉVIN (à BILBO)

Hum...

C'est à cause de toi!

T'es un goinfre! Ah, je passe

mon temps à te surveiller.


[HUGO:] Quelle idée de lui confier

le chrono aussi!


[ANGELO:] Ah, il voulait nous aider.
[KÉVIN:] Non. Je voulais être ton

écuyer comme au Moyen Âge.

Les chevaliers, ils avaient

toujours quelqu'un pour les aider.


[ANGELO:] Voilà. Et comme en ce

temps-là, il n'y avait pas de

chronos, la prochaine fois,

l'écuyer restera au ranch

pour nettoyer.


[KÉVIN:] Ah! Trop nul! [ANAÏS:] Mais c'est fini, là?

Vous arrêtez? Le cross, c'est

demain. Si on n'a pas la

récompense, on peut dire adieu

à nos box.


[LÉNA:] Anaïs, c'est notre troisième

parcours aujourd'hui et on a été

plutôt bons sur celui-là...

enfin, surtout moi.


[KÉVIN:] Ah ouais! Trop bons, même.

Ma soeur, même avec le super

entraîneur qu'elle a pris,

elle pourra jamais vous battre.

[ANAÏS:] Samantha a pris un coach

pour le cross? Elle est prête à

tout pour gagner.

Tu sais, Kévin, c'est gentil

de vouloir nous aider, mais il

faut que tu nous écoutes et que

tu fasses comme on te dit.

Tu comprends?


KÉVIN (en soupirant)

Compris. Je passe devant!

Pour vous protéger des méchants!

Yahou!


[ANGELO:] On lui montre comment

on montait au temps des

chevaliers? Allez. Yahou!

(Les quatre amis cambrent leurs chevaux sur deux pattes et dépassent KÉVIN au galop. KÉVIN tente de les rejoindre en tirant la bride, mais BIILBO demeure impassible.)

(De retour au ranch, KÉVIN est seul avec BILBO.)


[KÉVIN:] Ça suffit!

Là, c'est sûr, tu es puni,

tu es puni!

(Plus loin, LÉNA trace un plan sur le sol à l’aide d’une branche.)

[ANAÏS:] Voilà. Et les deux autres box

seront là, avec les portes

de ce côté.

Et si un jour, on veut

accueillir d'autres chevaux,

il nous restera encore toute

cette place.


[HUGO:] La vie de château, quoi.

Le problème, c'est que les

travaux sont très chers.


[LÉNA:] Angelo et moi, on fera tout

pour remporter ce cross et

gagner la récompense.

D'ailleurs, il va falloir

travailler les sauts.

(KÉVIN arrive à ce moment au galop. Il n’a pas le contrôle sur BILBO qui pourchasse JUJU.)


[KÉVIN:] Attention! Ah!

Hé! Arrêtez-le! Ah!

(KÉVIN et BILBO foncent sur une barrière et tombent par terre. KÉVIN gémit )

ANAÏS (mécontente)

Kévin!
[KÉVIN:] Couché! Couché!

C'est pas de ma faute.

Il est zinzin, votre jars.

Un peu plus et il me croquait

le pied.


[HUGO:] On t'a dit de faire attention

à Bilbo quand tu viens.


[KÉVIN:] J'ai oublié. Pardon.
[ANGELO:] Hé, Kévin, viens un peu

par là. Aide-moi à installer

ce gué.


[KÉVIN:] J'arrive!

LÉNA (soupirant)

Ah,

il va tout détruire.

(KÉVIN rejoint ANGELO qui construit un obstacle en briques.)


[ANGELO:] Tu fais ça

pour que Léna s'entraîne?


[ANGELO:] Pour elle et moi.

Regarde, il est mal mis là-bas.


[KÉVIN:] C'est un peu comme

ta princesse, Léna?


[ANGELO:] C'est mon amie!

Bon, Kévin, lâche-moi

avec tes questions.

Attrape plutôt la pelle.


[KÉVIN:] J'ai fait un truc pour toi,

hier. Tadam!

(KÉVIN présente un coloriage d’un chevalier et d’un écuyer.)


[KÉVIN:] Ça, c'est toi...

et ça, c'est moi.


[ANGELO:] OK. Pas mal dessiné.

Allez, Kévin, faut qu'on fasse vite.


[KÉVIN:] Moi, j'adore être ton écuyer.

Les autres, je les aime bien

aussi, mais ils disent toujours

que j'écoute pas.


[ANGELO:] C'est peut-être

parce que c'est un peu vrai.

(À ce moment, BILBO renverse des planches de bois et tombe à la renverse. ANAÏS accourt.)

[ANAÏS:] Kévin! Ah, la poisse.

C'est pas vrai! Il faut

l'attacher. Il faut te répéter

les choses combien de fois?


[KÉVIN:] Euh, bien, de toute façon,

Hugo disait que c'était pas un

endroit pour entasser des bouts

de bois.

(ANAÏS soupire. Un peu plus tard, HUGO chronomètre les tours de parcours à obstacles faits par ANGELO dans l’enclos d’exercice.)


[HUGO:] Angelo! Une seconde et six

dixièmes de moins pour

l'instant. Et encore, t'as pas

Samantha aux fesses.

Regardez cette légèreté!

Mistral l'intrépide nous

impressionnera toujours.

Admirez la belle Léna et la

pureté de son style. Wow!

Quelle élégance dans le saut!

(LÉNA saute au-dessus de l’obstacle de briques.)


[ANGELO:] C'est bien, Léna,

mais fais attention à ta réception.


[KÉVIN:] Il dit que non, mais moi,

je sais que Léna, c'est sa

princesse. Il fait attention à

elle, il veut toujours qu'elle

réussisse.


[HUGO:] Et depuis quand les écuyers

disent n'importe quoi?

[ANAÏS:] Ah. La vérité sort toujours

de la bouche des enfants.


[HUGO:] Bon, c'est mou, tout ça.

Allez, on se remue un peu, là!

Allez, Angelo, dépêche-toi.


[ANGELO:] T'es soûlant, Hugo.

Contente-toi de regarder

le chrono.

(ANGELO saute au-dessus de l’obstacle de briques, mais touche les poutres de bois.)


[HUGO:] Ah bien, bravo!

Recalé, le chevalier Angelo.


[LÉNA:] N'oublie pas qu'au cross,

ce genre de touche est

éliminatoire. Ça m'embêterait

de finir toute seule.

(LÉNA galope ensuite à toute vitesse sur le parcours à obstacles. KÉVIN remarque une brique tombée de l’obstacle. Il la ramasse. Au même moment, LÉNA saute l’obstacle. HUGO se jette sur KÉVIN pour le protéger. La brique que tenait KÉVIN entre ses mains frappe MISTRAL au visage. LÉNA et MISTRAL chutent au sol.)


[ANGELO:] Mistral! [ANAÏS:] Léna!

(LÉNA se relève. ANGELO se précipite pour examiner MISTRAL.)


[ANGELO:] Tout doux.
[LÉNA:] Angelo, comment il va?
[ANGELO:] Le fanon a été touché.
[LÉNA:] Mistral!

(MISTRAL hennit de douleur.)


[KÉVIN:] Pardon! Pardon! Pardon!
[HUGO:] C'est un vrai boulet, ce

gamin. Mais t'as quoi dans

la tête, Kévin?

[ANAÏS:] T'es un vrai danger public.
[LÉNA:] Il y a des règles et tu dois

les suivre. Sinon, tu restes

chez toi.


KÉVIN (larmoyant)

Euh... mais la brique était tombée.


[ANGELO:] Je pensais pouvoir te faire

confiance.


[KÉVIN:] Mais je voulais juste

la remettre, je vous dis.


[ANGELO:] À se demander si c'est pas

Samantha qui t'envoie pour nous

mettre hors course.


[KÉVIN:] Vous êtes méchants!

Méchants! Méchants! Plus jamais

vous me reverrez ici! Plus jamais!

Et vous valez pas mieux que ma soeur!

[ANAÏS:] La pire insulte qu'il pouvait

me faire.


[LÉNA:] On a peut-être été un peu durs.
[ANGELO:] T'inquiète. Demain, il sera là

à la première heure. Il faut

qu'il comprenne. Il aurait très

bien pu briser la jambe de Mistral.

(Un peu plus tard au ranch. LÉNA et son père, M. STEINER, pansent la jambe blessée de MISTRAL.)

M. STEINER

Tu lui repasseras l'onguent ce

soir. Et tu lui remets la bande

pour la nuit. Vu comment tu vas

le bichonner, il n'y a pas de

souci à se faire. Il sera sur

pied pour le cross de demain.


[LÉNA:] Demain? T'es sûr?

Mais il faut qu'il se remette du choc.

M. STEINER

Justement! Si j'étais toi, je

lui ferais même faire quelques

tours de piste. Ça évitera à

sa jambe de refroidir.

[ANAÏS:] Regarde comme il est robuste.

Hein, Mistral? Dis-lui que

demain, tu seras au top.

Si on construit ces box, tu

seras bien au chaud cet hiver.

M. STEINER

Ça va devenir un ranch

quatre étoiles, ici.

Allez, ne t'en fais pas.


[LÉNA:] Merci pour ton aide, papa. [M. STEINER:] Et le petit Kévin,

dites-lui de faire attention

quand même.

Il aurait très bien pu se

prendre un sabot au passage.

(M. STEINER quitte le ranch.)


[HUGO:] Bon, qu'est-ce que vous diriez

d'un petit casse-croûte pour se

remettre de nos émotions?

[ANAÏS:] Si j'avais la force de

reprendre les courses, j'irais

à ta place. Tu le sais?


[LÉNA:] Oui, je le sais.

(Un peu plus tard, LÉNA fait des tours de parcours sur MISTRAL.)


[ANGELO:] Prends le petit gué!

Il sera plus en confiance.


[LÉNA:] Allez, Mistral!

On va y aller tout doucement.

(MISTRAL s’élance au galop devant un petit obstacle, mais LÉNA le freine. )


[ANGELO:] Mais qu'est-ce

qu'elle fabrique? Elle le retient.

[ANAÏS:] C'est impossible qu'il fasse

un cross dans son état. Il est

beaucoup trop faible. En plus,

il va pleuvoir et le terrain

sera glissant demain.

Je préfère renoncer.

J'ai trop peur pour Mistral.

Tu iras sans moi.

[ANAÏS:] Si t'as peur, Mistral va le

sentir... alors que si tu lui

fais confiance, et…


[LÉNA:] Ah, c'est bon, Anaïs. J'ai pas

besoin d'un cours de

psychologie.

(HUGO surgit à ce moment, la bouche pleine et un morceau de pain dans les mains.)


[HUGO:] À table!

(LÉNA et ANAÏS sont suspicieuses. Elles viennent d’apercevoir SAMANTHA qui approche du ranch.)


[ANGELO:] Manquait plus qu'elle.
[SAMANTHA:] Qu'est-ce

que vous avez fait à Kévin?


[HUGO:] De quoi tu parles?
[SAMANTHA:] Il a disparu.

Il est rentré de chez vous

complètement abattu.

Il a quitté la manade sans

manger, en douce. Qu'est-ce que

vous lui avez fait?


[LÉNA:] Mais rien, enfin.

On l'a juste un peu grondé.


SAMANTHA

Mon père et les gardiens

ratissent tout. Mon frère est

introuvable! Et la nuit va

bientôt tomber. Je vous

préviens: s'il lui arrive quoi

que ce soit, vous serez

directement tenus pour

responsables!

(SAMANTHA s’éloigne.)


[HUGO:] Disparu?!

C'est quoi cette histoire?

[ANAÏS:] C'est vrai qu'on

l'a carrément éjecté.


[LÉNA:] On n'aurait pas dû

lui parler comme ça.


[ANGELO:] Faut le retrouver.

S'il est avec Bilbo, il doit

être déjà loin.


[LÉNA:] Le mieux, c'est de se séparer

pour augmenter nos chances.


[HUGO:] OK. Je vais voir au village. [ANAÏS:] Moi, je vais sur les routes.

LÉNA (à MISTRAL)

Kévin a besoin de nous.

Alors on va y aller doucement. D'accord?

(HUGO cherche KÉVIN au village sous la pluie. Il colle sur les murs des affiches et sollicite les passants.)


[HUGO:] Vous n'avez pas vu ce petit

garçon? Il s'appelle Kévin et

il a disparu cet après-midi.

(Pendant ce temps, sur une route de campagne, ANAÏS interroge une mère et sa fille.)

[ANAÏS:] Il est blond.
[MÈRE:] On n'a vu personne par ici.

Avec ce temps...

[ANAÏS:] Si jamais vous le voyez,

prévenez-moi. Nous sommes

très inquiets.


[MÈRE:] Oui, évidemment.

Ne vous en faites pas,

vous allez le retrouver.

(Au village, LÉNA et ANGELO font le porte-à-porte.)


[LÉNA:] Vous êtes sûre que

vous ne l'avez pas vu?


[FEMME:] Non, j'en suis sûre!

(Plusieurs heures plus tard, LÉNA et ANGELO sont seuls sur un terrain vague.)


[LÉNA:] Ça fait des heures qu'on

cherche et toujours rien.


[ANGELO:] T'inquiète, on va le trouver.

(Un peu plus tard, ANGELO sollicite deux hommes sur la plage.)


[HOMME BRUN:] Non, ça ne me dit rien

du tout.


[ANGELO:] Vous en êtes vraiment sûr?
[HOMME GRIS:] Désolé. Bon courage!

(Un peu plus loin, LÉNA galope et croise SAMANTHA et le PÈRE DE KÉVIN discutant avec des policiers. SAMANTHA voit LÉNA et la fusille du regard.)


[POLICIER:] On a quadrillé tout

le secteur.


PÈRE DE KÉVIN

Faites votre maximum,

je vous en prie!


[POLICIER:] Bien, monsieur Cavaletti.

(LÉNA s’éloigne. De retour au ranch, HUGO, ANAÏS et LÉNA font le point.)


[HUGO:] Alors?
[LÉNA:] Rien.

Ils ont une piste?

[ANAÏS:] J'ai dit qu'il était ici

aujourd'hui et qu'on s'était

un peu énervés.

Et si c'était vraiment de notre

faute!


[LÉNA:] J'ai vu des équipes qui

quadrillaient tout le secteur.

Ils vont le retrouver.

[ANAÏS:] Mais les gendarmes ont dit

qu'à 3 h, il n'était plus dans

sa chambre. Il est parti avec

Bilbo et son déguisement

d'écuyer sur le dos.

(ANGELO arrive à ce moment et montre le coloriage que lui avait donné KÉVIN.)


[ANGELO:] Il m'a donné ça, cet

après-midi. Et moi,

je l'ai envoyé balader.


[LÉNA:] Angelo, c'est Kévin qui a

dessiné ça?


[ANGELO:] Oui.

(LÉNA remarque un bâtiment dessiné à l’arrière du chevalier.)


[LÉNA:] Mais c'est Oppède-le-Vieux.

Les grands-parents Cavaletti ont

des vignes là-bas.


[ANGELO:] Pourquoi j'y ai pas pensé

plus tôt?

(ANGELO et LÉNA courent vers leurs chevaux.)


[HUGO:] Qu'est-ce que vous faites?
[LÉNA:] On croit savoir où est Kévin. [ANAÏS:] Léna, je peux y aller

si tu préfères.


[LÉNA:] C'est gentil, mais je connais

un raccourci. On peut y être rapidement.


[HUGO:] C'est pas cool d'être seule

ici dans la nuit. Je vais rester avec toi.


[ANGELO:] Allez! C'est parti.

(Sous un ciel orageux, LÉNA et ANGELO se rendent à Oppède-le-Vieux.)


[LÉNA:] Il y a une autre route par le

vieux village. C'est moins

dangereux, mais c'est trois

fois plus long,

et Mistral est affaibli.


[ANGELO:] Il va réussir. Je passe

devant.

(Au même moment, les parents de KÉVIN et SAMANTHA discutent avec un POLICIER à leur domicile.)


[POLICIER:] On reprend les recherches

demain à la première heure.

Je suis désolé, monsieur

Cavaletti.


[PÈRE DE KÉVIN:] Ne t'inquiète pas,

ma chérie. Ils vont le retrouver.


MÈRE DE KÉVIN (en pleurs)

Ah.

(À Oppède-le-Vieux, LÉNA et ANGELO poursuivent leurs recherches sur une pente escarpée. Une rivière déborde soudain et bloque leur chemin. )


[ANGELO et LÉNA:] Ah!
[LÉNA:] On n'y arrivera jamais.

Mistral est blessé à la patte.

Il ne pourra pas sauter.


[ANGELO:] Mais si, il peut le faire.

Fais-lui confiance.

Ya! Allez, Sila! Un petit effort.

Ya! Ya!

(ANGELO tente de traverser la rivière en crue. Il échoue et glisse avec SILA plus bas.)


[LÉNA:] Oh non!
[ANGELO:] Léna! Aide-nous!
[LÉNA:] Wô! Mistral, à toi!

(LÉNA et MISTRAL parviennent à franchir la rivière en crue.)


[ANGELO:] Elle l'a fait!
[LÉNA:] Bravo, Mistral!

Je suis fière de toi.


[ANGELO:] Léna! Sila est sous le choc.

Il n'arrive pas à se relever.


[LÉNA:] Angelo, reste avec Mistral.

(LÉNA s’approche de SILA.)


[LÉNA:] Hé, c'est moi.

Tu me connais.

Sila, il faut que tu me fasses

confiance. Moi aussi, j'ai peur,

parfois. Mais on va y arriver.

Tu vas me suivre. D'accord?

Vas-y, Sila. Lève-toi.

(SILA se lève.)


[ANGELO:] Merci.
[LÉNA:] C'est pas moi qu'il faut

remercier, c'est Mistral.

Il est incroyable. Et moi qui

doutais de lui à cause de sa

blessure.

Allez, il faut retrouver Kévin.

(À l’intérieur de la maison du ranch, ANAÏS, inquiète, regarde son cellulaire.)

[ANAÏS:] Pas de message.

(HUGO entre alors.)


[HUGO:] Damoiselle? Un verre de soda

pour se détendre un peu?

Dès qu'on retrouve Kévin, je lui

demande de me prêter sa

panoplie de chevalier servant.

(ANAÏS et HUGO rient.)

(À Oppède-le-Vieux, LÉNA et ANGELO poursuivent leurs recherches à l’intérieur d’un château de pierre en ruine.)


[LÉNA ET ANGELO:] Kévin! Ohé!

Kévin! Hé-oh! Kévin, oh-oh! T'es là?


[ANGELO:] Kévin, c'est Angelo!

Réponds-moi!

Je croyais vraiment qu'il serait

venu dans cet endroit.


[LÉNA:] T'as fait ce que t'as pu,

Angelo.

Ah! Angelo, regarde. Là!

(LÉNA pointe vers une cape d'écuyer sur le sol.)


[ANGELO:] Il est bien ici. Kévin!
[LÉNA:] Kévin! Si tu es là, réponds!

Kévin!

C'est Léna. Où es-tu?

(LÉNA et ANGELO entendent soudain le hennissement de MISTRAL à l’extérieur du château. Ils sortent le rejoindre et voient BILBO à ses côtés.)


[LÉNA ET ANGELO:] Bilbo?!
[LÉNA:] Montre-nous où est Kévin.

(BILBO hennit et les conduit vers KÉVIN.)


[ANGELO:] Kévin?

(KÉVIN monte en courant les marches d’une tour du château.)


[KÉVIN:] Laissez-moi!
[LÉNA:] Il est là. Je préviens

tout le monde.


[KÉVIN:] Je ne veux plus jamais

vous voir!


[ANGELO:] Kévin, on est désolés.

Si on m'avait parlé comme on t'a

parlé, moi aussi j'aurais été

triste. Arrête-toi, Kévin,

c'est une ruine ici. Hum.

Allez, ça peut s'écrouler

en un rien de temps.

C'est hyper dangereux.


[KÉVIN:] "Kévin fais-ci,

Kévin fais pas ça!

Hé, Kévin, c'est hyper

dangereux!" Vous me parlez

toujours comme si j'étais un

gamin! Mais j'ai pas besoin

de vous maintenant. Partez!

(LÉNA revient à moment.)


[LÉNA:] Angelo, ça va?
[ANGELO:] Chut!
[KÉVIN:] Si vous partez pas,

je monte tout là-haut!


[ANGELO:] Kévin! Moi aussi,

j'avais un cavalier

que j'admirais quand

j'étais petit. Je le suivais

tout le temps en cachette.

C'était comme un chevalier pour

moi. Il montait tellement bien,

et puis il s'occupait de

taureaux, aussi. Pour être avec

lui, je faisais n'importe quoi.

Pire que toi, tu sais. Du coup,

il était souvent dur avec moi.

Un jour, j'ai pas voulu

l'écouter. Je voulais lui

montrer que j'étais capable

de calmer ses taureaux. Alors

je suis entré dans l'enclos.

Je me suis retrouvé enfermé.

Les bêtes m'ont encerclé.

Elles étaient au moins 100.

J'ai eu la peur de ma vie.

Ce jour-là, j'ai compris que

s'il me grondait, c'était pour

me protéger. Et tu sais qui

c'était? C'était M. Cavaletti,

ton père.


[KÉVIN:] Mon papa? C'est pas vrai.

N'importe quoi! Tu dis ça pour

que je descende.

(ANGELO s’est alors rapproché discrètement de KÉVIN.)


[ANGELO:] Je t'ai peut-être déjà mal

parlé, mais est-ce que je t'ai

déjà menti?


[KÉVIN:] Il le savait, mon père,

que tu le suivais partout?


[ANGELO:] Un pot de colle

comme moi, on pouvait pas le rater.

(LÉNA s’approche à son tour.)


[LÉNA:] J'ai été dure avec toi au

ranch. Je suis désolée.

Et Mistral va bien maintenant.

Il t'attend en bas avec Bilbo.


[ANGELO:] Allez, viens, mon pote,

on rentre.

(KÉVIN sourit et se dirige vers ANGELO et LÉNA. Mais KÉVIN trébuche et ANGELO le sauve d’une chute.)


[ANGELO:] Tout va bien maintenant.

LÉNA (moqueuse, à ANGELO)

Tu m'avais pas raconté tout ça.


[ANGELO:] Y a des tas de choses que

tu ne sais pas sur moi.

(Quelques minutes plus tard, à la sortie du château.)


[KÉVIN:] Et quand je suis rentré chez

moi, j'étais vraiment triste,

mais ma soeur, elle s'en fichait

complètement. Elle voulait

surtout savoir comment se

déroulait votre entraînement.

Hum! Les seules fois où elle me

parle, c'est pour me poser des

questions sur vous, alors bien,

je suis parti.

(ANAÏS et HUGO arrivent en marchant.)

[ANAÏS:] Kévin! On a pris la route

du vieux village, et on n'est

pas venus tout seuls.

(SAMANTHA et le PÈRE DE KÉVIN arrivent alors.)


[PÈRE DE KÉVIN:] Mon chéri!

Tu nous as fait tellement peur!


[SAMANTHA:] Kévin!

Je suis trop contente!

Je sais que parfois, je suis...

Euh, je suis désolée.

(KÉVIN fait l’accolade à son père. ANGELO pointe une fausse moustache dessinée sur le visage d’HUGO.)


[ANGELO:] Et ça... C'est quoi?
[HUGO:] Euh... Qu'est-ce qu'on ferait

pas pour avoir un petit sourire?

(Ils rient en chœur.)


[LÉNA:] Ouais, bon. On a un cross

dans deux heures.

[ANAÏS:] C'est vrai. Tu penses que

ça va aller?


[LÉNA:] Mistral et moi, on est prêts.

En venant ici, j'ai réalisé

qu'il était en pleine forme.

On peut compter sur lui.


[PÈRE DE KÉVIN:] Allez viens, mon fils,

on rentre à la maison.


[ANGELO:] Et est-ce qu'on pourra vous

l'emprunter deux heures, demain

matin, monsieur Cavaletti?

On va avoir besoin

d'un vrai assistant.


[KÉVIN:] C'est vrai? Je peux venir avec

vous? Ah, papa, dis oui, s'il te plaît!


[PÈRE DE KÉVIN:] Tu as retrouvé Kévin.

Comment pourrais-je te refuser

quoi que ce soit? Merci.

(Deux heures plus tard, une foule encourage les participants au cross. ANGELO est en tête, mais heurte un obstacle et chute. LÉNA le suit de peu et réussit l’obstacle.)


LÉNA (pensées intérieures)

À moi de jouer maintenant.

(KÉVIN sort des buissons pour aider ANGELO.)


[KÉVIN:] Angelo! Ça va?
[ANGELO:] Kévin, évacue Sila

de la piste.

(Un peu plus tard, la course est chaude entre LÉNA et SAMANTHA.)


[KÉVIN:] Léna! On compte sur toi!
[LÉNA:] Vas-y, Mistral.

Je te fais confiance.

(LÉNA réussit le dernier obstacle et gagne la course. Elle lâche la bride, étend les bras, et rit de joie.)

(Début chanson thème)

♪♪♪


CHANTEUR

♪ Léna rêve de grandes aventures

De soleil et d'air pur

Libre comme le vent

D'un petit paradis sur terre

De plaines et de rivières

Bordées par l'océan

Léna se sent pousser des ailes

À la seule vue de son pur-sang

Léna court et part au galop

Léna chante et parle aux chevaux

Et pour Léna

tout ça c'est normal

Léna rit le monde est plus beau

Léna dit je t'ai dans la peau

Et va dans la vie

avec Mistral ♪♪

(Fin chanson thème)

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Season
  • Category Fiction

Résultats filtrés par