Universe image The ranch Universe image The ranch

The ranch

The Ranch folow the adventures of four teenagers who love horse-riding. But one day, Lena one of the girls of the group, finds an injured stallion and decides to adopt him. The four friends decide to set-up a Ranch to rescue him and other horses.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Kidnapping

While everybody is at the Feria, Samantha and Bonbon, and then Lea and Mistral are kidnapped in an old van by traffickers who want to sell their horses at the border. Lea and Samantha have to pull together to get out of their tricky situation but their mutual hostility works against them. Their escape plan fails and they find themselves in an even more complicated situation than before. The traffickers leave the girls in an abandoned house while they make haste with the horses. The two enemies have no choice but to work together. Helped by Anais, Angelo and Hugo who join them, they manage to get their horses back. In doing so, the two girls discover heroic qualities in each other: Samantha´s fury and daring versus Lea´s bravery and generosity. Together, they could achieve anything! But the adventure comes to an end and they both return to their `sides´, with some fond memories of their short alliance.



Production year: 2013

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Léna et ses amis, liés par la passion du cheval, ont réaménagé un ranch appartenant au grand-père de Léna pour y accueillir Mistral, un cheval sauvage, ainsi que d'autres montures et animaux.

Début chanson thème

♪♪♪


CHANTEUR

♪ Léna rêve de grandes aventures

De soleil et d'air pur

Libre comme le vent

D'un petit paradis sur terre

De plaines et de rivières

Bordées par l'océan

Léna se sent pousser des ailes

À la seule vue de son pur-sang

Léna court et part au galop

Léna chante et parle aux chevaux

Et pour Léna

tout ça c'est normal

Léna rit le monde est plus beau

Léna dit je t'ai dans la peau

Et va dans la vie

avec Mistral ♪♪

(Fin chanson thème)

(Début information à l’écran)

(Kidnapping)

(Fin information à l’écran)

(Un hérisson sort d'un marais et marche sur une route passante. Les voitures passent près de l'écraser. Pendant ce temps, en ville, M. CAVALETTI parle au cellulaire.)

M. CAVALETTI

Le défilé démarre dans une

heure. Non, mais qu'est-ce que

tu fabriques? Hein? Mais tous

les gardiens sont occupés.

Tu crois qu'ils n'ont que ça

à faire, de venir te chercher?

J'envoie Émir te récupérer,

mais c'est la dernière fois.

(ÉMIR s'approche alors de M. CAVALETTI.)

[M. CAVALLETI:] Émir, après l'abrivado,

prends le van et va chercher

Samantha, s'il te plaît.

(Un peu plus loin, ANGELO parle doucement à SILA.)


[SILA:] C'est bien, Sila,

j'ai presque fini.

(ÉMIR approche à ce moment d'ANGELO. ANAÏS les regarde.)


[ÉMIR:] Angelo, Sila doit être

impeccable. C'est un honneur

de participer au concours

des manades et tu vas assurer,

j'en suis certain.

[ANAÏS:] Moi aussi, je vote Angelo.

T'es le meilleur

et tu vas les épater.


[ANGELO:] Léna et Hugo ne sont pas

encore là?

[ANAÏS:] Ils vont pas tarder. Notre

Angelo guidant des taureaux

dans la ville, wow! Léna ne

raterait ça pour rien au monde.

(Pendant ce temps au ranch, LÉNA regarde son cellulaire en soupirant.)


[LÉNA:] Qu'est-ce qu'il fabrique?

(Au même moment, HUGO traîne son scooter sur une route. Son cellulaire vibre et il répond.)


[LÉNA:] Hugo, où est-ce que tu es?

Tu vas être en retard.


[HUGO:] J'ai un pneu crevé.
[LÉNA:] Un pneu crevé? Pfft!

Laisse tomber, j'y vais

avec Mistral, on se rejoint

à la féria, d'accord?


[HUGO:] Hé, non, attends-moi,

je suis à deux minutes du ranch.

Il y a une bombe anticrevaison

rangée dans mes affaires.

Tu peux la récupérer? J'arrive.

(HUGO raccroche et continue d'avancer en parlant à voix haute.)


[HUGO:] J'ai un rendez-vous avec une

jolie fille. Je me fais beau,

je mets mon plus beau sweat,

mes baskets neuves

et toi, tu crèves!

Franchement, t'abuses.

(À ce moment, un gros camion noir passe près d'HUGO à vive allure. La poussière soulevée le fait tousser. À l'intérieur du gros camion, deux hommes au visage sévère regardent au loin.)


[GASPARD:] Voilà, on est arrivés.

(Le camion arrive sur le ranch de M. CAVALETTI. Le camion s'immobilise. Une voix insolente se fait entendre et les deux hommes sursautent.)


[SAMANTHA:] C'est pas trop tôt.

Je suis hyper en retard

et je vous rappelle que je suis

la star du défilé.


[RAOUL:] C'est qui, celle-là?
[GASPARD:] T'inquiète, je m'en occupe.
[SAMANTHA:] C'est quoi, ce van pourri?

Vous croyez quand même pas

que je vais monter dans cette épave!


RAOUL (voix douce)

Une voiture arrive pour vous,

mademoiselle. Nous, on

transporte juste le cheval.


SAMANTHA

Ah, je préfère ça.

Attendez, je vous connais,

vous étiez palefrenier pour le

concours complet régional.

C'est quoi, cette histoire?

Vous ne travaillez pas

pour la manade.


[RAOUL:] Mais si, on est embauchés

pour la féria, mademoiselle.


[SAMANTHA:] Ah oui? Ne bougez pas,

j'appelle mon père.

(GASPARD surgit derrière SAMANTHA et plaque un foulard sur sa bouche pour étouffer ses cris.)

(Pendant ce temps, à la maison du ranch, LÉNA recherche la bombe anticrevaison d'HUGO.)


[LÉNA:] C'est ça que Hugo appelle

ranger? Hein?

(Le gros camion noir s'immobilise alors au milieu du ranch.)


RAOUL

Quelle bête magnifique!

Gaspard, je te le dis,

ce cheval vaut de l'or.


GASPARD

Oui. Il va falloir l'attraper. Allez!

(LÉNA apparaît à ce moment.)


[LÉNA:] Hé! Qui êtes-vous?

Qu'est-ce que vous voulez?


[GASPARD:] Super, ton plan, Raoul!

"Ils seront tous à la féria."

Tu parles!

(Des cris étouffés et des martèlements se font entendre à ce moment. LÉNA regarde à l'intérieur du camion noir et voit SAMANTHA et BONBON à l'intérieur.)


[LÉNA:] Samantha!

(RAOUL et GASPARD s'emparent à ce moment de LÉNA. Plus tard, pendant la féria, ANGELO guide fièrement les taureaux dans la ville. Pendant ce temps au ranch, à l'intérieur du camion noir, RAOUL retire le bandeau de la bouche de LÉNA.)


[LÉNA:] Laissez-moi!
[RAOUL:] Désolé, mademoiselle,

ça va pas être possible.

(À ce moment, SAMANTHA donne un coup de pied à RAOUL.)


[RAOUL:] Aïe! Aaah!
[LÉNA:] Mais vous êtes qui?

Et qu'est-ce que vous voulez?

Libérez-nous immédiatement!


[RAOUL:] Qu'est-ce qu'on va faire

de ces filles?

(À ce moment, MISTRAT hennit, saute par-dessus l'enclos et galope vers le camion noir.)


[LÉNA:] Mistral, non! N'approche pas!

Va-t'en!


[RAOUL:] Tu veux rejoindre ta chère

cavalière? Eh bien, viens.

(MISTRAL entre dans le camion noir en galopant. RAOUL ligote LÉNA et la pousse au fond du camion. [Pendant ce temps au village, la foule en liesse acclame ANGELO et les participants de la féria.)


[ANGELO:] Mais ils sont où,

Léna et Hugo?

[ANAÏS:] Je ne sais pas,

ils devraient être là.

(Un peu plus tard, HUGO s'approche du ranch en traînant son scooter. Le camion noir passe de nouveau près de lui à vive allure.)


[HUGO:] Oh, je ne sens plus mes pieds!

(HUGO entend alors un hennissement puissant en provenance du camion.)


[HUGO:] Mais c'est quoi, ça?

Mais c'est Mistral! Léna! Léna!

(HUGO court au ranch, sort son cellulaire et compose un numéro.)


[LÉNA:] Bonjour, vous êtes bien

sur le répondeur de Léna.

Je ne suis pas là...

(HUGO compose un autre numéro. Au milieu de la bruyante féria, ANAÏS sent son cellulaire vibrer, puis répond.)

[ANAÏS:] Ah?
[HUGO:] Anaïs! Il se passe un truc

bizarre au ranch.

Je crois bien qu'on a enlevé

Mistral, et Léna a disparu.

[ANAÏS:] Quoi? J'entends rien.
[HUGO:] Je te rappelle.

(HUGO raccroche, puis se met en selle sur RÉGLISSE.)


[HUGO:] Allez, ma grosse,

mets le turbo, on va essayer

de rattraper ce van!

(Un peu plus tard, à la féria, ÉMIR rejoint ANGELO qui prend soin de SILA.)


[ANGELO:] Bravo, Angelo!

La manade, c'est un sans-faute

pour son abrivado. Pour la

course, tu prends le trident.

(ANGELO a un sourire reconnaissant.)


[ÉMIR:] Prends-le.

Tu le mérites.


[ANGELO:] Merci, papa.

(Tout près d'ANGELO, ANAÏS compose un numéro sur son cellulaire. Au même moment, HUGO sent la vibration de son cellulaire alors qu'il galope. Il tente de sortir son cellulaire de sa poche, mais est incapable.)


[HUGO:] Wô!

Oh, doucement, Réglisse!


HUGO (voix enregistrée)

Vous êtes sur le répondeur

d'Hugo. Laissez un message.

[ANAÏS:] C'est Anaïs. Vous êtes où?

Rappelle-moi.

(À la féria, ANAÏS raccroche.)


[ANGELO:] Qu'est-ce qui se passe? [ANAÏS:] Hugo m'a appelée. Mistral

est parti dans un van

et Léna a disparu.

Et maintenant, ni Léna ni Hugo

ne répondent. Je suis inquiète.

Il faut qu'on aille au ranch.


[ANGELO:] Je peux pas lâcher l'équipe

comme ça. C'est moi qui mène

la prochaine épreuve.

[ANAÏS:] Angelo, si Léna et Hugo

ne sont pas là, c'est sûrement

que c'est sérieux!


[ANGELO:] OK. Je vais prévenir mon père.

(Quelques instants plus tard, ANGELO et ANAÏS fouillent la foule du regard.)

[ANAÏS:] Ton père n'a pas l'air

d'être là.


[ANGELO:] M. Cavaletti non plus.

Tant pis.

(Un peu plus tard, ANGELO et ANAÏS chevauchent SILA. Pendant ce temps, dans le camion noir, SAMANTHA donne de solides coups de pied sur les parois du camion. À ce moment, LÉNA parvient à déchirer le foulard placé devant sa bouche.)


[LÉNA:] Samantha, calme-toi,

tu fais peur aux chevaux.

Il faut les rassurer, sinon

ils vont vraiment se faire mal.

(SAMANTHA parvient à déchirer également son foulard.)


[SAMANTHA:] Tu t'es vraiment fait avoir

comme une gourde! Arrgh!

À cause de toi, je vais rater

le défilé! Et en plus, ma robe

est toute tachée!


[LÉNA:] On vient de se faire enlever

avec nos chevaux, et toi,

tu penses à ta robe! Je rêve!

(Au même moment, RAOUL et GASPARD ont une discussion à l'avant du camion.)


[RAOUL:] C'est de la folie! Notre

boulot, c'est de voler des

chevaux. Enlèvement d'enfants,

tu sais combien ça va chercher?

Tu veux finir ta vie en prison?


[GASPARD:] Détends-toi. Raoul.

Ces filles nous ont vus voler

des chevaux

et c'est pas bon pour elles.

Et qui a parlé d'enlèvement?

Soit elles restent sages et on

les jettera dans un coin perdu

avant de passer la frontière,

soit elles nous embêtent et...

(GASPARD sort alors un fusil de chasse. Au même moment, HUGO arrive au galop derrière le camion noir.)


[LÉNA:] Hugo!
[SAMANTHA:] Vas-y, Hugo!

Allez, bouge-toi, sors-nous de là!


HUGO (surpris)

Samantha?

(HUGO saute et parvient à s'agripper à la porte arrière du camion. Son atterrissage fait un bruit sourd.)


[GASPARD:] T'as entendu ça? Hein?

(GASPARD regarde dans le rétroviseur et voit RÉGLISSE qui court seule.)


[GASPARD:] Ah!

(Au même moment, SAMANTHA pousse LÉNA du coude afin d'observer HUGO.)


[LÉNA:] Hugo, fais attention à toi.
[SAMANTHA:] Pousse-toi de là! J'ai le

droit de regarder aussi!


[HUGO:] Salut, les filles! Besoin

d'un coup de main?

(Le camion heurte alors un nid de poule et HUGO perd pied. Il ne reste accroché que par une seule main.)


[HUGO:] Oh! Oh-oh!
[LÉNA:] Hugo!

(À l'avant du camion, GASPARD remarque HUGO qui tente de reprendre pied.)


[GASPARD:] On a un petit rigolo

accroché derrière.

(RAOUL fait alors de brusques changements de direction avec le volant. HUGO chute du camion.)


[HUGO:] Aaaah!
[LÉNA:] Ah non!

(Le camion s'immobilise. HUGO se rapproche, mais RAOUL et GASPARD sortent avec le fusil de chasse. Quelques instants plus tard, HUGO ligoté est projeté à l'arrière du camion.)


[RAOUL:] Allez, superman, en voiture!
[LÉNA:] Ça va, Hugo? T'as fait une

de ces cascades.


[SAMANTHA:] Ouais!

Dans le genre discret, t'as fait fort.

(Pendant ce temps, ANGELO et ANAÏS arrivent au ranch.)

[ANAÏS:] Regarde!

Mais qu'est-ce qui s'est passé ici?


[ANGELO:] Allez, Sila!

Wô!

(ANGELO dirige SILA un peu plus loin sur le ranch.)

[ANAÏS:] Léna? Hugo? Mistral?

Réglisse? Joséphine?

(JOSÉPHINE hennit bruyamment.)

[ANAÏS:] Joséphine! Tu es là, toi,

au moins! Dommage que tu ne

puisses pas nous raconter

ce qui s'est passé.


[ANGELO:] Mistral est parti

dans un van,

c'est ça qu'il disait?

[ANAÏS:] Ah! Ils sont injoignables!

Encore leur messagerie!

(Quelques instants plus tard, ANAÏS et ANGELO chevauchent à toute vitesse. Ils aperçoivent RÉGLISSE qui galope seule dans un champ.)


[ANGELO:] C'est Réglisse!

On dirait qu'Hugo abandonne

toutes ses montures aujourd'hui.

(Pendant ce temps, dans le camion, un cellulaire vibre dans le coffre à gants. GASPARD regarde le cellulaire en souriant.)


[RAOUL:] On n'aurait jamais dû

les emmener, ces gosses!

Il fallait prendre que les

chevaux. Les chevaux, ils ont

pas de téléphone et ils nous

envoient pas en prison.


[GASPARD:] Regarde, voilà ce que j'en

fais de tes téléphones!

(GASPARD balance trois cellulaires par le fenêtre ouverte du camion. Pendant ce temps, LÉNA, HUGO et SAMANTHA tentent de se déligoter à l'arrière du camion. LÉNA est debout sur les épaules d'HUGO et cherche à scier ses liens avec un crochet situé en hauteur.)


[SAMANTHA:] Hé, ils balancent

nos téléphones!


[HUGO:] Ah non! Mon smartphone!

Bande de barbares!

Hé, ça me donne une idée!


[LÉNA:] J'y suis presque.

Hugo, bouge pas comme ça,

je vais tomber!


[HUGO:] Anaïs et Angelo sont sûrement

à notre recherche. On peut

les aider en leur laissant des

indices, comme les cailloux

du Petit Poucet et... hop!

(Les liens de LÉNA cèdent et elle tombe en s'agrippant à HUGO.)


[LÉNA:] Aaah! J'ai réussi!

(Après que LÉNA l'ait déligoté, HUGO lance l'une de ses chaussures par la fenêtre arrière du camion.)


[HUGO:] Adieu, ma belle basket

toute neuve.

(Un peu plus tard au village, ÉMIR parle à M. CAVALETTI.)


[ÉMIR:] Je suis vraiment désolé,

mais je n'ai pas trouvé votre fille.

M. CAVALETTI

J'essaie de la joindre,

mais elle refuse de répondre.

Elle doit bouder quelque part.

Ma fille finira par me rendre fou.

EMPLOYÉ DE M. CAVALETTI

Monsieur Cavaletti, on va

être en retard pour la course!

[M. CAVALETTI:] On y va,

j'ai pas le temps

de m'occuper de ses caprices.

Tant pis pour elle.

(ÉMIR et M. CAVALETTI marchent quelques pas vers l'écurie. Un homme balaie devant les écuries vides.)

M. CAVALETTI

Où est passé Angelo?


[BALAYEUR:] Il est parti précipitamment

avec son amie.

[ÉMIR ET M. CAVALETTI:] Parti! [M. CAVALETTI:] Décidément,

c'est mon jour!

Je comptais sur lui

pour la course!


[ÉMIR:] Si Angelo n'est pas là,

c'est qu'il s'est passé

quelque chose de grave.

[M. CAVALETTI:] En attendant,

on est vraiment

dans le pétrin. Aucune chance de

gagner la course avec un gardien

en moins. Angelo a intérêt

à avoir une bonne excuse.

(Un peu plus tard, ANAÏS et ANGELO chevauchent sur la route à la recherche de leurs amis. ANAÏS compose un numéro sur son cellulaire.)

[ANAÏS:] Allez, décroche, décroche!
[ANGELO:] Anaïs! Stop! [ANAÏS:] Qu'est-ce qu'il y a?
[ANGELO:] Tu veux pas refaire

le numéro d'Hugo?

(Tout près, sur le sol, le cellulaire d'HUGO vibre avec une sonnerie bruyante.)

[ANAÏS:] C'est clair qu'il pouvait pas

répondre.


[ANGELO:] On est sur la bonne voie,

on continue.

(Pendant ce temps, dans le camion HUGO retire son t-shirt et le jette par la fenêtre arrière du camion.)


[HUGO:] Adieu mon t-shirt fétiche.

J'oublierai pas les soirées

qu'on a passées ensemble.

Il va falloir participer,

les filles, hein. Ou vous

préférez que j'enlève le bas?

(Pendant ce temps, sur la route, ANGELO et ANAÏS s'approchent de la chaussure lancée par HUGO.)

[ANAÏS:] T'inquiète, Réglisse,

on va retrouver Hugo bientôt.


[ANGELO:] Hé!

Une basket d'Hugo?

C'est pas rassurant.

[ANAÏS:] Je préviens les parents

de Léna et d'Hugo.

(ANAÏS compose un numéro. Au même moment, dans le camion, LÉNA déligote SAMANTHA.)


[SAMANTHA:] Ah! Enfin libre! Bon, on

oublie votre plan pourri et on

passe aux choses sérieuses.


[LÉNA:] Samantha, attends!

Ils sont armés! Si on s'évade

d'ici dans la plaine,

on a aucune chance.

Attendons qu'ils passent

par les marais et, là,

on pourra se cacher.


[HUGO:] Léna a raison, ça vaut le coup

d'attendre. Et puis, avec ce

que j'ai semé sur la route,

les secours vont bientôt

nous retrouver, c'est sûr.


[SAMANTHA:] Si vous préférez moisir ici,

comme vous voulez,

mais ce sera sans moi. Hia!

(SAMANTHA donne un solide coup de pied sur la porte arrière du camion. La porte cède. RAOUL et GASPARD entendent le bruit de la porte tombée.)


[RAOUL ET GASPARD:] Hein?

(RAOUL immobilise le véhicule. SAMANTHA sort alors du camion en chevauchant BONBON.)


[SAMANTHA:] Allez, Bonbon! Hia!
[LÉNA:] On n'a plus le choix.

Il faut y aller.


[RAOUL:] Les sales gosses!

Ils ont réussi à se détacher!

(LÉNA et HUGO sortent du camion sur MISTRAL. RAOUL et GASPARD les poursuivent en courant. MISTRAL hennit de façon agitée.)


[LÉNA:] Hé, tout doux, Mistral!

C'est Hugo qui est avec moi.


[GASPARD:] S'ils croient qu'on va les

laisser filer sans rien faire.

(GASPARD sort son fusil de chasse. Il vise et tire une fléchette qui atteint BONBON au postérieur. BONBON tombe à la renverse.)


[SAMANTHA:] Aaah!
[LÉNA ET HUGO:] Samantha!
[HUGO:] Il faut pas rester là.
[LÉNA:] On ne peut pas

abandonner Samantha.

(LÉNA descend de MISTRAL et s'agenouille près de SAMANTHA.)


[LÉNA:] Sam? Ça va?

SAMANTHA

Mais qu'est-ce que vous faites

là? Vous vous êtes pas enfuis?


[HUGO:] On n'allait pas

te laisser tomber.


[SAMANTHA:] Vous auriez dû,

c'est ce que j'aurais fait

à votre place.


[LÉNA:] J'en suis pas si sûre.

(GASPARD et RAOUL les rejoignent. GASPARD vise et tire une fléchette sur MISTRAL. MISTRAL s'effondre sur la route.)


[LÉNA:] Hé, qu'est-ce que vous faites?

Non, arrêtez!


[GASPARD:] Avec cette dose

de tranquillisant, il fera moins

le fier et il m'en reste pour

vous aussi si vous ne vous tenez

pas tranquilles. Compris?

Allez, tout le monde dans le

van, la plaisanterie a

assez duré.

(Un peu plus loin sur la route, ANGELO et ANAÏS s'approchent du t-shirt d'HUGO.)


[ANGELO:] On dirait qu'Hugo se prend

pour le Petit Poucet.

Si ça continue, on va

le retrouver en caleçon.

(Un peu plus tard, LÉNA, HUGO et SAMANTHA sont dans le camion. Ils ne sont pas ligotés.)


[HUGO:] La prochaine fois, écoute-nous

un peu au lieu de faire n'importe quoi.


[SAMANTHA:] D'accord, ça va,

j'ai eu tort,

désolée! Je vais pas me mettre

à genoux non plus.


[LÉNA:] Pourquoi pas? Ça te ferait

peut-être du bien de redescendre

sur terre, madame la duchesse.


[SAMANTHA:] J'y suis pour rien si vous

m'arrivez pas à la cheville.


[HUGO:] Génial, tout ça, c'est super

constructif. Et on fait quoi

maintenant?


[LÉNA:] Anaïs et Angelo se sont

forcément inquiétés. Il faut

laisser d'autres indices.


[SAMANTHA:] Eh bien, voilà.

Ma contribution.

(SAMANTHA prend un petit foulard et le jette par la fenêtre arrière.)


[LÉNA:] Bon, il faudrait pouvoir

les ralentir.


[SAMANTHA:] J'ai peut-être un plan,

mais seulement si vous êtes

d'accord, bien sûr.


[LÉNA:] Vas-y, dis toujours.
[SAMANTHA:] Dès que le van s'arrête,

on lui crève un pneu.

Ils mettront un moment

avant de repartir. Ça permettra

au moins aux chevaux

de retrouver la forme.

(SAMANTHA prend un pieu laissé dans le camion et pointe vers un trou du camion situé près d'une roue arrière.)


[LÉNA:] Pourquoi pas?

Ça vaut la peine d'essayer.


[HUGO:] Faudrait encore

qu'ils s'arrêtent.


[SAMANTHA:] On va faire en sorte.

(Quelques instants plus tard, LÉNA, HUGO et SAMANTHA se mettent à frapper de toutes leurs forces sur les parois du camion en criant.)


[LÉNA:] Notre ami a mal au coeur!
[GASPARD:] C'est pas vrai! Qu'est-ce

qu'ils ont encore? Arrête-toi.

(Le camion s'arrête en campagne près d'une maison en ruine. GASPARD et RAOUL sortent et regardent la maison.)


[RAOUL:] Tu penses comme moi?
[GASPARD:] Je crois que oui.
[LÉNA:] Vite! Ils sont là.

(SAMANTHA perce à ce moment le pneu arrière avec le pieu.)


[GASPARD:] Ah, c'est pas vrai!

Allez, descendez.

Change la roue en vitesse

pendant je vais les attacher

dans la ruine.

(Quelques minutes plus tard, GASPARD termine de ligoter LÉNA, HUGO et SAMANTHA à un anneau de la maison en ruine.)


[GASPARD:] Voilà. Avant que quelqu'un

vous trouve ici, on sera loin.


[SAMANTHA:] Je vous conseille

de nous libérer tout de suite

et de nous rendre nos chevaux

ou vous allez le regretter!

Vous ne savez pas

qui est mon père.


GASPARD (sarcastique)

J'ai peur! Là où on va,

ton père n'est rien du tout.

Une fois passé la frontière,

ton joli cheval sera vendu

à un très bon prix.

(GASPARD sort de la maison. Au même moment, ANGELO et ANAÏS s'approchent en catimini de la maison en ruine.)


[SAMANTHA:] Ces gars,

je les ai déjà vus.

Ils étaient palefreniers

sur le concours complet.


[LÉNA:] C'est sûrement comme ça

qu'ils repèrent les chevaux.


[SAMANTHA:] Si Mistral et Bonbon

passent à l'étranger,

on ne les retrouvera jamais.


[HUGO:] Il faut se libérer. Si on s'y

met tous les trois et qu'on tire

de toutes nos forces, on peut

peut-être faire céder l'anneau.


[LÉNA:] OK, allons-y. Un, deux, trois!

(Ils tirent de toutes leurs forces sur leurs liens alors que le camion quitte les lieux. Au même moment, ANAÏS et ANGELO surgissent à l'intérieur de la maison.)

[ANAÏS:] Hello! Vous allez bien?
[LÉNA:] Angelo! Anaïs! Vous avez

donné l'alerte?

[ANAÏS:] Oui, oui, vous inquiétez pas.

Qu'est-ce qu'elle fait là, elle?

(ANAÏS déligote SAMANTHA.)


[SAMANTHA:] File ton téléphone. Il faut

que je prévienne mon père.

[ANAÏS:] Désolée, il y a pas

de réseau ici.


[SAMANTHA:] C'est pas drôle! Hum! [ANAÏS:] Bon, ça va. On a même récupéré

le tien, de portable. Tiens.

Et reste pas trois heures.


[HUGO:] Mon sweat, mes baskets,

mon téléphone! Anaïs, je t'aime!

(ANAÏS embrasse HUGO sur la joue pendant que SAMANTHA compose un numéro.)


[ANGELO:] Vite, les chevaux sont

juste derrière.

(Quelques instants plus tard en ville, M. CAVALETTI termine un appel téléphonique devant l'écurie.)

[M. CAVALETTI:] Quoi?

Vous êtes où? Surtout,

ne bougez pas! J'arrive!


[ÉMIR:] Qu'est-ce qui se passe? [M. CAVALETTI:] Ma fille et Léna

ont été kidnappées

par des voleurs de

chevaux. Angelo et Anaïs les

ont retrouvées. Ils sont à la

cabane de gardien de Croix

des vents. Allez, on y va!

Damien, tu gères le défilé final.

(M. CAVALETTI pointe DAMIEN du doigt, puis quitte l'écurie avec ÉMIR. Un peu plus tard, les quatre amis et SAMANTHA ont rattrapé le camion. )


[ANGELO:] Ils filent vers le fleuve!
[LÉNA:] Le fleuve? Il y a pas de pont

à moins de dix kilomètres.


[SAMANTHA:] Mais il y a un vieux bac

qui ne sert presque plus.

Très pratique pour traverser

discrètement. On peut couper

à travers la forêt et les

attendre là-bas cachés.


[LÉNA:] Tu es sûre de toi, Samantha?
[SAMANTHA:] Faites-moi confiance

pour une fois!

(Un peu plus tard, le camion se stationne sur un petit traversier au bord du fleuve. Les quatre amis et SAMANTHA sont cachés près de la berge à quelques mètres.)


[HUGO:] Qu'est-ce qu'on fait? [ANAÏS:] Les gendarmes seront là

d'une minute à l'autre.


[ANGELO:] Oui, mais si les voleurs

passent le fleuve avant qu'ils

n'arrivent, c'est pas sûr qu'ils

puissent les rattraper,

et là, adieu nos chevaux.


[LÉNA:] Il faut récupérer Mistral

et Bonbon avant qu'ils

atteignent l'autre rive.


[SAMANTHA:] Faites diversion.

Léna et moi,on va monter

en douce sur le bac.

(Quelques instants plus tard, RAOUL et GASPARD désamarrent le petit traversier. ANGELO et ANAÏS s'approchent d'eux en hélant.)


[ANGELO:] Holà! Oui, messieurs.

Je cherche mon chien,

un bouledogue anglais.

Vous ne l'auriez pas vu?


[RAOUL:] Non, on a pas vu de chien.

(LÉNA et SAMANTHA embarquent à ce moment sur le petit traversier sans être vues.)


[ANGELO:] Bon, c'est pas grave.

Peut-être qu'il est parti

de l'autre côté. On va

aller chercher par là[]bas.

Merci, en tout cas.

Au revoir, messieurs,

et passez une bonne soirée!


[RAOUL:] Bonne soirée? Tu trouves pas

que ce garçon est bizarre?


[GASPARD:] Occupe-toi de larguer

les amarres. On a déjà perdu

assez de temps.

(Quelques instants plus tard, à l'arrière du petit traversier, LÉNA et SAMANTHA ouvrent la porte arrière du camion. Le traversier a quitté le quai.)


[LÉNA:] Doucement, Mistral.

Chut, je suis là.


[SAMANTHA:] Allez, pas de temps à perdre.

(MISTRAL et BONBON sortent du camion en hennissant fortement. À l'avant du traversier, RAOUL et GASPARD sursautent. Ils se dirigent vers l'arrière avec le fusil de chasse.)


[RAOUL:] Hé! Arrêtez!
[LÉNA:] Allez, Mistral!

(LÉNA saute à l'eau avec MISTRAL. RAOUL cherche à agripper SAMANTHA, mais elle lui donne un coup de pied. RAOUL est projeté sur GASPARD. Les deux tombent sur le plancher du traversier. Déséquilibrée par son coup de pied, SAMANTHA tombe à l'eau. Un peu plus loin sur la berge, ANAÏS, HUGO et ANGELO assistent à la scène.)

[ANAÏS:] Samantha!
[HUGO:] J'arrive, les filles!

(HUGO s'apprête à courir vers le fleuve, mais ANGELO lui bloque la voie.)


[ANGELO:] Non! Ici, le courant est trop

fort. Un cheval peut y nager,

mais pas un homme.

(Dans le fleuve, LÉNA, en selle sur MISTRAL, s'approche de SAMANTHA.)


[SAMANTHA:] Aah! À l'aide!
[LÉNA:] Mistral, demi-tour.
[SAMANTHA:] Au secours!
[LÉNA:] Sam! Prends ma main!

(SAMANTHA agrippe la main de LÉNA. LÉNA hisse SAMANTHA sur BONBON qui nageait tout près. À ce moment, une voiture de police arrive près du quai.)


[GASPARD:] Arr! Ce cheval, on l'aurait

vendu une fortune!


[RAOUL:] On aura peut-être pas

les chevaux, mais ils ne nous

auront pas non plus.

(RAOUL et GASPARD sourient aux policiers en leur envoyant la main.)


[POLICIER ROUX:] Ils se dirigent

vers vous.

Prêts à l'autre rive?


[RAOUL ET GASPARD:] Hein?

(RAOUL et GASPARD se tournent et voient des policiers sur l'autre rive.)


[RAOUL:] Mais on est entourés

de tous les côtés!


[GASPARD:] Tout ça, c'est de ta faute!
[POLICIER ROUX:] Et voilà,

ils ne peuvent plus

nous échapper maintenant.

On n'a plus qu'à les cueillir.

Ces trafiquants de chevaux

sévissaient depuis un moment

dans la région et, grâce à vous,

ce sera leur dernier coup

avant longtemps.

(LÉNA et SAMANTHA émergent alors du fleuve sur MISTRAL et BONBON.)

[ANAÏS:] Vous nous avez fait

une de ces peurs!


[SAMANTHA:] Merci... Vous..

Vous m'avez... sauvé la vie,

toi et Mistral.


[LÉNA:] Tu aurais fait la même chose

pour moi.


[SAMANTHA:] Oui, j'aurais fait la même

chose pour toi.


[LÉNA:] On aurait presque pu être de

bonnes amies dans une autre vie.


[SAMANTHA:] Si t'arrêtais de gagner

avec ton satané cheval,

on aurait pu l'envisager.


[LÉNA:] Et si t'étais pas aussi peste.

(À ce moment, ÉMIR et M. CAVALETTI arrivent en camion.)


[SAMANTHA:] Papa!
[ANGELO:] Papa!
[ÉMIR:] Angelo! [M. CAVALETTI:] Angelo m'a fait

faux bond pour la course, mais enfin,

je lui pardonne.

Merci à vous! Vous avez sauvé

ma Samantha. Et sans votre aide,

on aurait jamais retrouvé les chevaux.


[SAMANTHA:] Quoi? Mais ça, papa,

c'est grâce à moi,

ils y sont pour rien!

C'est moi qui ai réussi à

ralentir les voleurs au péril

de ma vie, sinon on aurait

jamais revu Mistral et Bonbon.


HUGO (à voix basse)

Samantha,

c'est Samantha.

(Les quatre amis rient en choeur. Un peu plus tard, au ranch, les quatre amis se reposent.)

[ANAÏS:] Ah, quelle journée!

Ce soir, c'est carottes

à volonté pour les dadous!


[HUGO:] Et pour nous,

c'est sieste à volonté.

Superman est vraiment

super vanné.


[ANGELO:] Et toi, Léna? Pas trop

fatiguée? Tu peux rentrer

chez toi pour te reposer.

On veille sur ton Mistral.


[LÉNA:] Non, je reste

avec lui ce soir.

J'ai demandé à mes parents.

Je n'ai pas envie de le quitter.

J'ai tellement eu peur

de le perdre.


[ANGELO:] Moi, c'est toi que j'ai cru

perdre quand tu as sauté dans

le Rhône. Je reste aussi.

[ANAÏS:] Ce soir, on campe tous ici!

Mais les émotions, ça creuse.

(Un ronflement se fait alors entendre. ANAÏS se retourne et voit HUGO qui dort dans un hamac.)

[ANAÏS:] Hein?

Dis, Hugo, viens nous aider.

Tu dormiras plus tard.


[HUGO:] Troublez pas le repos

du superhéros.

(HUGO se rendort immédiatement.)

[ANAÏS:] Oh?

(ANAÏS, LÉNA et ANGELO rient en choeur.)

(Début chanson thème)

♪♪♪


CHANTEUR

♪ Léna rêve de grandes aventures

De soleil et d'air pur

Libre comme le vent

D'un petit paradis sur terre

De plaines et de rivières

Bordées par l'océan

Léna se sent pousser des ailes

À la seule vue de son pur-sang

Léna court et part au galop

Léna chante et parle aux chevaux

Et pour Léna

tout ça c'est normal

Léna rit le monde est plus beau

Léna dit je t'ai dans la peau

Et va dans la vie

avec Mistral ♪♪

(Fin chanson thème)

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Fiction

Résultats filtrés par