Universe image Timothy Goes to School Universe image Timothy Goes to School

Timothy Goes to School

Timothy and his friends face new challenges and the rewards of learning. The lessons learned are not only about themselves but also about school and life.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Charles the Athlete / Be My Valentine

Poor Charles needs someone to coach him, after he came in last in all of his competitions. His friends help him and show him how to jump really high.


Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début chanson thème


VOIX MASCULINE

♪ C’est une belle journée,

alors viens jouer ♪

♪ Tout le monde n’attend

que toi ♪

♪ Ça va commencer ♪

♪ Viens sans hésiter ♪

♪ L’école, c’est comme un festin

de roi ♪

♪ Quand on a des amis comme

Timothée ♪

♪ Il n’y a rien qui puisse nous

arrêter ♪

♪ On veut tout essayer ♪

♪ L’aventure est à nous ♪

♪ Car tout peut arriver ♪

♪ Joins-toi donc à nous ♪

♪ à l’école de Timothée ♪

♪ Car tout peut arriver à

l’école de Timothée ♪♪


Fin chanson thème


Titre :
Charles l’athlète


FRANK 1 et FRANK 2 sont dans la cour d’école et font la course.


FRANK 1

Je suis le premier!


FRANK 2

Non, le premier, c’est moi!


ENSEMBLE

On est premiers

tous les deux!

Encore une fois.


FRANK 1 et FRANK 2 franchissent la ligne d’arrivée en même temps, un ruban tenu par MADAME JENKINS et HENRI.


MADAME JENKINS

Toutes mes félicitations

Frank et Frank!


HENRI

Bravo! Vous êtes les champions du jour!


FRANK 1

On a gagné toutes les épreuves.


FRANK 2

Oui! On les a toutes gagnées!


MADAME JENKINS leur remet une médaille.


FRANK 2

Merci beaucoup.


FRANK 1

Merci.


FRANK 2

Oh, je meurs de soif!


FRANK 1

Oui!

Moi aussi je meurs de soif!


FRANK 2

Hé! On fait la course!


FRANK 1

Oui, jusqu’à la fontaine!


CLAUDE et DORIS franchissent alors le fil d’arrivée.


MADAME JENKINS

Très bonne course Claude et

Doris!


D’autres amis franchissent à leur tour la ligne d’arrivée, sous le regard de MADAME JENKINS et d’HENRI.


MADAME JENKINS

Timothée-- Fritz-- Lilly et

Grace, je dis bravo!


TIMOTHÉE

La course était vraiment

longue!


LILLY

(Essoufflée)

Oh oui!

Je suis fatiguée!


YOKO et NORA arrivent à ce moment, sous les encouragements des autres amis.


TIMOTHÉE

Vas-y Yoko!


FRITZ

Oui, vas-y!


MADAME JENKINS

Très belle course Yoko et

Nora!


TIMOTHÉE

Hé!

--Où est Charles?


HENRI

Là!

Il arrive!

Vas-y Charles!


TIMOTHÉE

Courage Charles!


FRITZ

Tu es presque arrivé!


CHARLES franchit finalement la ligne d’arrivée.


ENSEMBLE

Oui!

Bravo Charles!

Bravo!

Tu as réussi.


HENRI

Tu as réussi!


MADAME JENKINS

Excellente course, Charles!


CHARLES

Merci!


FRANK 1 et FRANK 2, qui boivent de l’eau à la fontaine, aperçoivent CHARLES qui vient d’arriver.


FRANK 1

Charles est encore arrivé le

dernier!


FRANK 2

Oui!

Il doit être triste!


FRANK 1

Oh oui!

Il doit être vraiment triste!

Il lui faut un entraîneur!


FRANK 2

Il lui faut peut-être deux

entraîneurs!


FRANK 1

On peut lui apprendre à

courir plus vite!


FRANK 2

Et à sauter plus haut.


FRANK 1

On peut aussi lui apprendre à

jouer au football--


FRANK 2

Et alors, il aura de

meilleurs résultats aux

prochaines journées sportives et

il ne sera plus triste.


Plus tard, FRANK 1 et FRANK 2 sont à la maison et racontent leur journée à GRAND FRANK.


FRANK 1

Et après, on a fait la course

autour de l’école!


FRANK 2

Et on a aussi gagné!


GRAND FRANK

Alors, vous avez passé une

belle journée sportive!


FRANK 1

C’est vrai!

Mais Charles n’a pas eu une

belle journée.


GRAND FRANK

Oh?

Et pourquoi ça?


FRANK 2

Il était le dernier dans

toutes les épreuves.


GRAND FRANK

Oh!

Le pauvre!


FRANK 1

On va devenir ses

entraîneurs!


FRANK 2

Oui, il fera mieux la

prochaine fois.


FRANK 1

Et alors, il sera moins

triste.


GRAND FRANK

C’est une bonne idée

les garçons!

Je suis très fier de vous.

C’est bien de vouloir aider

votre ami.


FRANK 2

Merci beaucoup papa.


FRANK 1

Merci papa.


Le lendemain, à l’école, FRANK 1 et FRANK enseignent quelques trucs à CHARLES.


FRANK 1

Tourne autour des cônes avec

le ballon et tu dois les faire

tous!


FRANK 2

Essaie de le faire aussi vite

que possible.


CHARLES

D’accord!

Hm!


CHARLES donne un coup sur le ballon qui frappe le premier cône.


FRANK 1

Ça ne fait rien!

On va te montrer!

Tu es prêt, Frank?


FRANK 2

Je suis prêt, Frank!


FRANK 1 ET FRANK 2

Feu!


FRANK 1 et FRANK 2 partent chacun de leur bout et zigzaguent entre les cônes.


CHARLES s’approche de l’un des cônes.


CHARLES

Mm!

Oui, ce cône me convient-

- ça doit marcher!


FRANK 1 et FRANK 2 arrivent alors face à face et aucun des deux ne souhaite laisser l’autre passer.


FRANK 1

Moi d’abord!


FRANK 2

Non, moi d’abord, moi

d’abord!


ENSEMBLE

D’accord, on le

fait tous les deux!


FRANK 1 passe à gauche et FRANK 2 à droite.


FRANK 1

(Arrivant au bout de la rangée de cônes)

J’ai fini!


FRANK 2

J’ai fini moi aussi!

À ton tour Charles!


FRANK 2 regarde partout autour de lui.


FRANK 2

Je ne vois pas Charles!


FRANK 1

Moi non plus je ne le vois pas.

Il est peut-être triste parce

qu’il n’arrive pas à faire

rouler le ballon!


FRANK 2

Alors, essayons autre chose.


FRANK 1

Si on essayait le saut?


FRANK 2

D’accord!


Pendant ce temps, DORIS, LILLY et GRACE glissent.


DORIS

Et voilà!


LILLY

Youppie!


GRACE

Waw!


CHARLES, un peu plus loin, ramasse des cailloux.


CHARLES

Mm!

Oh oui!

C’est parfait!


FRANK 1

(Arrivant à ce moment)

Le voilà Frank!


FRANK 2

Maintenant, on va t’apprendre

à sauter très haut.


CHARLES

D’accord.


FRANK 1 plante un bout de bois dans le sol.


FRANK 1

D’abord, tu cours jusqu’à ce

bâton.


FRANK 2

Et ensuite, tu sautes aussi

loin que possible.


FRANK 1

Et on mesurera la longueur de

ton saut.


CHARLES

D’accord.


CHARLES court et, rendu au bout de bois planté dans le sol, il saute.


FRANK 1

C’est très bien Charles!


FRANK 1 et FRANK 2 tiennent un bout de ficelle pour mesurer la longueur du saut.


FRANK 2

Tu as sauté cette

longueur-là!


FRANK 1

Maintenant regarde-moi. Je

vais te montrer comment sauter

vraiment loin.


FRANK 2

On est prêts Frank!


FRANK 1 prend son élan et saute. FRANK 2 et CHARLES utilisent la ficelle pour mesurer la longueur du saut, mais la ficelle est trop courte.


FRANK 2

Il nous faudrait une ficelle

plus longue Frank!


FRANK 1

Allons demander à Henri.

Il a beaucoup de ficelles.


FRANK 2

On revient tout de suite,

Charles!


CHARLES

D’accord.

(Ramassant la ficelle)

Je pourrais utiliser ça aussi.


Plus tard, FRANK 1 et FRANK 2 entraînent CHARLES plus loin dans la cour. Ils sont à côté des modules de jeux. Ils se placent au pied de l’un d’eux, à côté d’une planche de bois.


FRANK 1

Maintenant, nous allons

t’apprendre à sauter encore plus

haut!


FRANK 2

Oui! Tu verras, tu seras capable de

sauter très haut.


CHARLES

Oui, d’accord.


FRANK 1

J’indiquerai la hauteur de

ton saut avec cette craie.


FRANK 2

Et tu essaieras de sauter

encore plus haut la fois

suivante!

Tu es prêt?


CHARLES

Je suis prêt!


CHARLES saute et FRANK 1 marque d’un trait de craie l’endroit où la main de CHARLES a touché la planche de bois.


FRANK 1

Cette fois-ci tu vas te

courber exactement comme ceci.


FRANK 2

Et ensuite, tu t’étires

autant que possible comme ceci!


CHARLES

D’accord!


CHARLES applique les conseils et saute de nouveau.


FRANK 1

Maintenant, je vais

t’apprendre à sauter encore plus

haut!


FRANK 2

Et moi, je vais t’apprendre à

sauter encore plus haut que

Frank!

Mm!


FRANK 1

Et moi, je vais sauter encore

plus haut que Frank!


FRANK 2

Et moi je vais sauter encore

plus haut que toi!

Hm--


Pendant que FRANK 1 et FRANK 2 sont occupés à sauter, CHARLES en profite pour prendre une craie dans la boîte.


CHARLES

Hé, c’est exactement ce

qu’il me faut!


FRANK 1

Je peux sauter encore plus

haut!


FRANK 2

Tu as vu?

J’ai sauté plus haut que toi!


FRANK 1

Non! J’ai sauté plus haut que toi!


FRANK 2

Demandons à Charles!


FRANK 1

Charles?


FRANK 2

Où est-il allé?


FRANK 1

Ça n’a pas l’air de

fonctionner, Frank!


FRANK 2

Ça n’a pas l’air de

fonctionner, non.


Plus tard, FRANK 1 et FRANK 2 sont de retour à la maison. Ils mangent en compagnie de GRAND FRANK.


GRAND FRANK

Et alors?

Comment vont mes deux

entraîneurs?


FRANK 1

Pas très bien papa--


GRAND FRANK

Ah bon?

Qu’est-ce qu’il y a?


FRANK 2

On a voulu apprendre à

Charles comment faire rouler le

ballon--


FRANK 1

Ensuite, on a voulu lui

apprendre le saut en longueur.


FRANK 2

Et après ça, le saut en

hauteur--


FRANK 1

Mais ça n’a rien donné, papa!

Charles n’a fait aucun progrès.


FRANK 2

Eh oui, il doit être encore

plus triste maintenant.


GRAND FRANK

Aider votre ami prendra

peut-être plus de temps que

prévu!


FRANK 1

Tu as raison, papa.


FRANK 2

On va encore essayer.


GRAND FRANK

Ah, je vous reconnais bien

là, mes garçons!


Le lendemain, FRANK 1 FRANK 2 et CHARLES sortent dans la cour de récréation.


FRANK 1

Maintenant, on va t’apprendre

à lancer le ballon.


FRANK 2

À le lancer très loin!

Comme ça!


FRANK 2 lance son ballon.


CHARLES

(Impressionné)

Wow!


FRANK 1

Et comme ça!


FRANK 1 lance à son tour son ballon.


FRANK 2

À ton tour Charles!


FRANK 1

Oui!

Lance le ballon aussi loin que

possible!


CHARLES

D’accord!


CHARLES lance son ballon à quelques mètres seulement devant eux.


FRANK 1

Hm!

On va peut-être te le montrer

encore une fois.


FRANK 2

Oui!

On va te le montrer encore une

fois Charles!


FRANK 1

Je vais chercher mon ballon!


FRANK 2

Je vais chercher le mien

aussi.


Pendant que FRANK 1 et FRANK 2 vont chercher leur ballon, CHARLES récupère le sien et s’en va.


CHARLES

Ce ballon sera parfait.


FRANK 1

Charles est de nouveau parti!


FRANK 2

On va essayer les pneus cette

fois, Frank.


FRANK 1

D’accord.


Plus tard, FRANK 1 tient un ballon de football et marche dans des pneus posés au sol, sous le regard de FRANK 2 et de CHARLES.


FRANK 1

Terminé!


FRANK 2

Maintenant, à toi Charles!


FRANK 1

Et n’oublie pas: tu dois

marcher dans chaque pneu!


FRANK 2

Oui, mais attention!

Tu ne peux pas perdre le ballon!

Avec ce chronomètre on verra le

temps que tu mettras!


CHARLES

D’accord.


FRANK 1

Tu es prêt?

Attention


FRANK 2

(Activant le chronomètre)

Vas-y!


CHARLES monte avec difficulté sur un premier pneu, puis en descend tout aussi difficilement.


FRANK 1

L’aiguille ne bouge pas

Frank!


FRANK 2

Quoi?

Il ne fait pas tic-tac non plus!

Oh, il est peut-être cassé!


TIMOTHÉE arrive à ce moment.


TIMOTHÉE

Qu’est-ce qui est cassé?


FRANK 1

Le chronomètre!

Il ne fait pas tic-tac!


TIMOTHÉE

Est-ce que tu l’as remonté?


FRANK 1 ET FRANK 2

Euh--


FRANK 2

Non, on ne l’a pas remonté!


TIMOTHÉE le remonte pour eux.


FRANK 2

Ha, il fonctionne!

Merci Timothée!


TIMOTHÉE

Pourquoi vous avez besoin de

ce chronomètre?


FRANK 1

Nous chronométrons Charles.


FRANK 2

Pour voir en combien de temps

il passera les pneus!


TIMOTHÉE

Mais, je ne vois pas Charles

courir dans les pneus!


FRANK 1 ET FRANK 2

(Étonnés)

Quoi, il n’est pas là!?


TIMOTHÉE

J’ai vu un des pneus rouler

de ce côté-là!


FRANK 1 ET FRANK 2

Ah oui?


FRANK 2

Il faut le retrouver!


TIMOTHÉE

À tout à l’heure Frank et

Frank!


Plus loin, CHARLES ramasse une feuille par terre et la déchire légèrement.


CHARLES

Oui, c’est mieux.


FRANK 1 et FRANK 2 arrivent à ce moment.


FRANK 1

Ah te voilà!


FRANK 2

On t’a cherché partout.


FRANK 1

Tu ne dois pas être triste

Charles.


CHARLES

Triste?


FRANK 1

Tu vas faire des progrès.


FRANK 2

Oui!

On sera tes entraîneurs, alors

tu vas courir plus vite, tu vas

sauter plus haut et tu lanceras

le ballon très loin!

Tu vois?

Tu ne dois pas être triste!


CHARLES

Mais je ne suis pas triste.

Je m’amuse bien.


FRANK 1 ET FRANK 2

C’est vrai?


FRANK 1

Alors pourquoi tu as cessé de

courir dans les pneus?


FRANK 2

Oui, et pourquoi tu as cessé

de t’entraîner à sauter plus

loin?


FRANK 1

Et plus haut aussi?


CHARLES

Tout ça, c’était amusant,

mais moi, ce que je veux faire

surtout, c’est jouer avec mon

vaisseau spatial!


FRANK 1 ET FRANK 2

Euh, ton quoi?


CHARLES entraîne alors FRANK 1 et FRANK 2 plus loin, au pied d’un arbre. Des objets sont suspendus aux branches et une immense boîte est posée sur le sol.


FRANK 1

(Impressionné)

Wow!


FRANK 2

Tu as fait ça?


CHARLES

Eh oui!


FRANK 1

Oh, regarde ça, Frank!


CHARLES

Ça, c’est la flamme de la

fusée de lancement!


FRANK 2

Regarde toutes les étoiles

dans le ciel.


FRANK 1

Oh!

Et ça?

Qu’est-ce que c’est?


CHARLES

Ces pierres sont des

astéroïdes!


FRANK 1 ET FRANK 2

Oh!


FRANK 1

On peut aller à l’intérieur?


CHARLES

Oui, d’accord!

Mais d’abord on doit mettre nos

casques de l’espace.


FRANK 1, FRANK 2 et CHARLES enfilent leur casque de football.


FRANK 1

Tu ressembles à un

astronaute, Frank!


FRANK 2

Toi aussi, Frank, tu

ressembles à un astronaute.


CHARLES ouvre la porte de son vaisseau spatial. FRANK 1 et FRANK 2 pénètrent à l’intérieur.


FRANK 1 ET FRANK 2

(Impressionnés)

Wow!


FRANK 1

Et ça?

(Pointant en direction d’un tableau de bord)

Qu’est-ce que c’est?


CHARLES

La mise à feu de la fusée de

lancement.


FRANK 1

Ah!


FRANK 2 ouvre une fenêtre et aperçoit un pneu au pied de l’arbre.


FRANK 2

Que représentent ces

pneus-là?


CHARLES

C’est un trou noir!

Il nous engloutira si on

s’approche trop près de lui.


FRANK 2

Oh!


FRANK 1

Ça ce serait embêtant!


FRANK 2

Oui!

Ça ce serait très embêtant.


FRANK 1

On dirait ton ballon!


Le ballon de CHARLES fait partie des objets suspendus aux branches.


CHARLES

C’est la terre!


FRANK 2

Elle a l’air très petit!


FRANK 1

Oui!

Et pourquoi elle est si loin?


CHARLES

Parce que nous sommes dans

l’espace.


FRANK 1 ET FRANK 2

Oh!


CHARLES leur explique ensuite les différents cadrans.


CHARLES

Ça, c’est la jauge de

carburant. Elle est

pratiquement pleine!

Ça suffira pour retourner sur la

terre.


FRANK 1

Comment on part d’ici?


CHARLES

D’abord, pousser sur ce

bouton et la mise à feu de la

fusée de lancement.

Attention!


ENSEMBLE

Vroum--


CHARLES

Regardez, une météorite droit

devant nous!


FRANK 1

Je vais la chercher Charles!

Oh-oh!

(Ramassant une pierre à l’extérieur)

Elle est encore toute brûlante!


Tous rigolent.


Fin épisode


Titre :
Mon amie préférée


TIMOTHÉE est à la maison, dans la cuisine. MAMAN décore un gâteau. PAPA entre dans la cuisine.


PAPA

Sniff!

Oh! Ça sent bon les petits

gâteaux!


MAMAN

Oui, regarde!

J’en fais!


PAPA

Mm!

J’adore tes petits gâteaux!


PAPA s’apprête à en prendre un, quand TIMOTHÉE intervient.


TIMOTHÉE

Non papa!


PAPA

Oh?


TIMOTHÉE

Je dois les amener demain à

l’école pour la journée de

l’Amitié.


PAPA

Je peux en prendre un?

Rien qu’un seul?


TIMOTHÉE

D’accord.

Tu peux en avoir un.


TIMOTHÉE s’installe à la table et découpe des feuilles.


PAPA

Qu’est-ce que tu fais?


TIMOTHÉE

Je fais une carte de

l’Amitié, regarde.


PAPA

Bravo Timothée!

Elle est très belle.


TIMOTHÉE

Oh merci.

On fête la journée de l’Amitié à

l’école, mais j’en fais

spécialement une pour Yoko--

parce que c’est ma meilleure

amie.


PAPA

Tu dois beaucoup l’aimer car

c’est une belle carte.


TIMOTHÉE

Je devrais ajouter quelques

décorations.

Mm!

Yoko n’aime pas les autocollants

d’insectes.


TIMOTHÉE observe sa MAMAN qui décore les gâteaux. Elle dépose un cœur en bonbon au centre d’un des gâteaux.


TIMOTHÉE

Hé!

J’ai une idée!

Je peux en avoir un peu maman?


MAMAN

Tu pourras lécher le bol

quand j’aurai fini!


TIMOTHÉE

Ce n’est pas pour manger--

j’ai une autre idée!


MAMAN

Oui?


TIMOTHÉE prend un cœur en bonbon et demande à sa MAMAN de mettre un peu de glaçage dessus.


TIMOTHÉE

Mets-en un peu dessus, s’il

te plaît.


MAMAN

D’accord.

Et voilà!


TIMOTHÉE

Merci.


TIMOTHÉE colle le cœur en bonbon au centre du cœur dessiné sur sa carte.


TIMOTHÉE

Regarde.

Qu’est-ce tu en penses?


PAPA

Quelle bonne idée!


MAMAN

Oui!

C’est ravissant Timothée.


TIMOTHÉE

Je vais mettre une double

ration de sucre sur cette carte.

Yoko va adorer cette carte de

l’Amitié.


Plus tard, TIMOTHÉE attend l’autobus pour se rendre à l’école. L’Autobus arrive et TIMOTHÉE monte.


HENRI

Bonjour Timothée.


TIMOTHÉE

Bonjour Henri.


DORIS

Bonne fête de l’Amitié

Timothée.


TIMOTHÉE

Bonjour Doris.


TIMOTHÉE s’assoit à côté de CHARLES, juste devant DORIS.


DORIS

Oh! Ce sont les petits gâteaux de

l’Amitié?


TIMOTHÉE

Oui, avec du sucre rouge.


DORIS

Moi aussi, j’ai apporté un

gâteau!

Ah!

J’adore la Journée de l’Amitié!


CHARLES

Tu as tout préparé pour la

journée de l’Amitié?


TIMOTHÉE

Oui, oui.

J’ai tout préparé.

Et toi?


CHARLES

Oui, oui.

Je peux montrer quelque chose?


TIMOTHÉE

Bien sûr.

Qu’est-ce que c’est?


CHARLES

J’ai préparé une surprise

pour quelqu’un en particulier.

J’ai dessiné des fleurs avec un

cœur en bonbon rouge!


TIMOTHÉE

Wow!

J’ai fait une carte de l’Amitié

moi aussi!


CHARLES

Wow!

Tu as fait des cœurs à la crème

de cerise! Pour qui c’est, Timothée?


TIMOTHÉE

C’est pour Yoko.


CHARLES

La mienne est pour Lilly.

Elle ne devinera jamais de qui

ça vient!


TIMOTHÉE

Je ne savais pas que Lilly

aimait les bonbons rouges.


CHARLES

Je ne savais pas que Yoko

aimait la crème de cerise.


TIMOTHÉE

Si jamais Yoko n’aimait pas

la crème de cerise, elle ne va

pas aimer ma carte!


Assises un peu plus loin, YOKO et LILLY discutent.


LILLY

Charles et Timothée

n’arrêtent pas de nous regarder.

Ils se disent des secrets, tu

crois?


YOKO

Ça, je ne sais pas Lilly.

Mais tout ce que j’espère c’est

qu’ils ne connaissent pas mon

secret.


LILLY

Quel est ton secret?


YOKO

Tu promets de ne pas le dire?


LILLY

Je te le promets--


YOKO

Regarde!

J’ai fait une carte de l’Amitié

pour Timothée.

C’est un origami spécial sur

lequel j’ai posé des bonbons

acidulés.

J’espère que Timothée aimera mes

bonbons.


LILLY

Oh!

Je voulais lui faire une

surprise pour la Journée de

l’Amitié à Charles-- mais-- j’ai

oublié.


YOKO

Tu peux encore la faire en

arrivant à l’école. Je

t’aiderai, si tu veux.


LILLY

Oui, c’est une bonne idée

Yoko!


YOKO

Ne la lui montrer pas, c’est

un secret.


LILLY

C’est promis!


Plus tard, les enfants sont à l’école.


ENSEMBLE

Bonne journée de

l’Amitié Mademoiselle Jenkins.


MADAME JENKINS

Merci beaucoup les enfants.

Bonne journée de l’Amitié à vous

aussi!

Nous allons bien nous amuser

aujourd’hui.


NORA

C’est l’heure de jouer?


MADAME JENKINS

Pas encore.

Nous allons jouer après manger

Nora.

Nous nous offrons les cadeaux

d’abord.

Et n’oubliez surtout pas de

faire un cadeau à tout le monde!


Les enfants s’installent pour faire du bricolage.


NORA

Moi, je vais faire un cadeau

à Mademoiselle Jenkins.


DORIS

Moi aussi.


FRANK 1

Moi, comme cadeau, je vais

faire un ballon de football.


FRANK 2

Et mon cadeau sera un ballon

de rugby!


MADAME JENKINS

Après la récréation, vous

allez tous prendre votre boîte

de cadeau et vous la déposerez

sur votre pupitre-- comme ceci.


LILLY

Je dessine des étoiles et des

vaisseaux spatiaux sur la carte

de Charles.


YOKO

Charles adore les vaisseaux

spatiaux.


LILLY et YOKO essaient de prendre le même crayon en même temps et rigolent.


CHARLES et TIMOTHÉE les observent.


CHARLES

Timothée, elles sont

occupées.


TIMOTHÉE

Allons vite déposer nos

cartes de l’Amitié dans leur

boîte avant la récréation.


CHARLES

D’accord.


CHARLES et TIMOTHÉE se rendent au casier de LILLY et de YOKO.


TIMOTHÉE

(Hésitant)

Et si jamais Yoko n’aimait

pas la crème de cerise?


CHARLES

Et si jamais Lilly n’aimait

pas mes bonbons rouges?


TIMOTHÉE

Alors, je suis certain que

Yoko aimera tes bonbons rouges.


CHARLES

Et moi, je suis certain que

Lilly aimera ta crème de cerise.


TIMOTHÉE

On échange nos cartes?


CHARLES

D’accord.


CHARLES et TIMOTHÉE déposent leur carte dans la boîte appropriée.


Pendant ce temps, LILLY et YOKO poursuivent leur bricolage.


LILLY

(Regardant sa carte en la tournant dans tous les sens)

J’ai terminé!


YOKO

Mais qu’est-ce qu’il y a

Lilly?


LILLY

Je me demande si cette carte

est assez particulière.

C’est vrai, toi, tu as collé des

bonbons dessus.


YOKO

Mm.

Je peux t’en donner, si tu veux,

j’en ai encore.


LILLY

Merci.

Lesquels c’est?


YOKO

Les pastilles du Mont Fuji--

tu veux en goûter une?


LILLY

Oh! Wow!

Elles explosent dans ta bouche

comme un volcan.

Charles va adorer ces bonbons!


CHARLES et TIMOTHÉE entrent dans la classe à ce moment.


CHARLES

Hé, qu’est-ce que vous

faites?


LILLY

(Cachant sa carte)

Nos cartes de l’Amitié!


TIMOTHÉE

Nous les faisons nous aussi--

pas vrai Charles?


CHARLES

C’est vrai.


CHARLES et TIMOTHÉE retournent à leur place.


LILLY

Ils connaissent le secret de

nos cartes de l’Amitié, tu

crois?


YOKO

Non, je ne crois pas,

rassure-toi, Lilly!


MADAME JENKINS

C’est l’heure de la

récréation, les enfants, on

s’offrira les cadeaux juste

après!


YOKO

Et si nous allions cacher nos

cadeaux dans leurs boîtes

pendant qu’ils sont dehors tous

les deux?


LILLY

D’accord.


CHARLES et TIMOTHÉE sont devant leur casier. LILLY et YOKO cachent dans leur dos leur carte et attendent.


LILLY

Qu’est-ce qu’on attend Yoko?


YOKO

Eh bien!

On attend que Timothée et

Charles aillent jouer dehors.

À ce moment-là, tu iras mettre

ma carte de l’Amitié dans le

casier de Timothée et tu iras

mettre après ta carte de

l’Amitié dans le casier de

Charles!


YOKO donne sa carte à LILLY.


TIMOTHÉE

Alors, Yoko?

Tu viens jouer dehors?


YOKO

D’accord.


CHARLES

Et toi, tu viens jouer Lilly?


LILLY

Euh, pas maintenant.

Je dois d’abord retrouver mon

écharpe!

On se voit dehors!


YOKO

Elle nous retrouve dehors.

À tout à l’heure Lilly.


LILLY

À tout à l’heure.


LILLY, CHARLES et TIMOTHÉE s’en vont dehors.


YOKO

Le casier de Timothée est le

dernier de la rangée, je crois--

Euh, à moins que ce soit celui

de Charles-- Oh non!

Je-- Je ne me rappelle plus

quels sont leurs casiers!

Ça, c’est le casier de

Timothée!

Et celui-ci, c’est le casier

de Charles-- J’espère ne pas

m’être trompée.


YOKO dépose une carte dans chacune des boîtes et rejoint les autres dehors.


LILLY

Hé! Je suis là.


CHARLES

Mais où est ton écharpe,

Lilly?


LILLY

Euh-- je-- je euh-- je ne

l’ai pas retrouvée.


YOKO

Je suis impatiente de

distribuer les cadeaux de

l’Amitié.


LILLY

Oui, moi aussi!


TIMOTHÉE

On sait quelque chose que

vous ne savez pas.


LILLY

Eh bien-- on sait aussi

quelque chose que vous ne savez

pas.


LILLY touche l’épaule de TIMOTHÉE.


LILLY

Touché!

Tu es pris!


Plus tard, les enfants sont de retour en classe.


MADAME JENKINS

C’est l’heure maintenant

d’offrir les cadeaux.


ENSEMBLE

Oui-- Youppie!


DORIS

Alors, cette carte-ci est

pour toi, Timothée.


TIMOTHÉE

Oh, merci Doris.


DORIS

Bonne Journée de l’Amitié

Yoko.


NORA dépose une carte dans la boîte de CHARLES.


NORA

Bonne Journée de l’Amitié

Charles.


CHARLES

Oh, merci Nora.

Bonne Journée de l’Amitié à toi

aussi.


FRANK 1 dépose une carte en forme de ballon dans la boîte de NORA.


FRANK 1

Alors, ce ballon-ci est pour

Nora--


FRANK 2

(L’imitant)

Et celui-ci aussi!


NORA

Bonne Journée de l’Amitié à

vous Frank-- et Frank.


FRANK 1

Euh-- merci.


FRANK 2

Merci beaucoup Nora.


DORIS

Oh, regarde tous les cadeaux

de l’Amitié que j’ai reçus!

Oh-- Ah!


Chacun regarde le contenu de sa boîte.


LILLY

Qu’est-ce que c’est?


YOKO

C’est une surprise pour la

Journée de l’Amitié, je crois--

J’en ai reçu une moi aussi,

regarde!

Je me demande si elle vient de

Timothée.


LILLY

Je me demande si celle-ci

vient de Charles.


YOKO

Oh, comme c’est joli!

Mais il y a de gros bonbons

rouges dessus!

Et je ne peux pas manger ces

bonbons-là!

Ils me brûlent la langue!


TIMOTHÉE et CHARLES, plus loin, rigolent.


YOKO

Et je n’ai vraiment pas envie

de faire de peine à Timothée.


LILLY

Moi non plus, je n’ai pas

envie de faire de peine à

Charles.

Je ne peux pas manger la crème

de cerise.

Les cerises me font mal à

l’estomac.

Qu’est-ce qu’on va faire alors?


YOKO

Mais je n’en sais rien Lilly.


CHARLES

(Découvrant une de ses cartes)

Des fleurs en papier!

Oh non!

Il n’y a que Yoko qui sache

faire des fleurs en papier.

Elle m’offre un cadeau pour la

Journée de l’Amitié et moi, je

ne lui offre rien!


TIMOTHÉE

Qu’est-ce que c’est Charles?


CHARLES

Yoko m’a donné une carte de

l’Amitié--


TIMOTHÉE

Hé, regarde!

J’en ai reçu une moi aussi!

Hein?

La fusée et les étoiles sont

belles mais Yoko sait bien que

je n’aime pas les pastilles du

Mont Fuji!


TIMOTHÉE et CHARLES, mal à l’aise, vont voir YOKO et LILLY pour les remercier.


TIMOTHÉE

Euh-- Merci beaucoup pour ton

cadeau de l’Amitié, Yoko.


CHARLES

Et merci aussi pour le mien.


YOKO

Mais Timothée, pourquoi tu as

donné mon cadeau de l’Amitié à

Charles?

Je l’avais fait spécialement

pour toi!


TIMOTHÉE

Je n’ai pas donné mon cadeau

de l’Amitié à Charles!

J’ai reçu ce cadeau de

l’Amitié-ci!

Et je sais qu’il vient de toi

À cause des pastilles du Mont

Fuji.

Pourtant, tu sais qu’elles ne

sont pas mes préférées.


YOKO

Mais je les avais donnés à

Lilly pour qu’elle les colle sur

la carte de l’Amitié qu’elle

faisait pour Charles!

Lilly!

Tu t’es trompée en distribuant

les cadeaux, je crois.


LILLY

Euh-- oui, tu as raison, je

le crois-moi aussi.


TIMOTHÉE et CHARLES échangent leur carte.


TIMOTHÉE

Tiens Charles.


YOKO

Merci beaucoup pour ton

cadeau de l’Amitié, Timothée--

mais-- ces gros bonbons rouges

me brûlent la langue.


TIMOTHÉE

Eh bien, normalement-- la

carte avec les bonbons à la crème

de cerise, je l’avais faite pour

toi, Yoko!


LILLY

Tu parles de celle-là?

Tiens Yoko.


LILLY donne sa carte à YOKO.


CHARLES

Et celle avec les gros

bonbons rouges, je l’avais faite

pour toi, Lilly.


LILLY

Oh, merci beaucoup Charles.

Toi, tu aimes les vaisseaux

spatiaux.


CHARLES

Merci beaucoup Lilly.

Tu as raison.


LILLY

Et tu aimes les pastilles du

Mont Fuji, j’espère.


CHARLES

Miam.

Wow!

Elles sont délicieuses!

Elles explosent dans la bouche!


Tous rigolent.


MADAME JENKINS

Approchez-vous les enfants.

Nous allons jouer.

Prenez tous un ruban!


ENSEMBLE

Youppie!

Un ruban!


Tous les enfants tiennent un bout de ruban. Ces bouts de ruban sont reliés à un ballon au-dessus de leur tête.


MADAME JENKINS

Trois-- deux-- un-- tirez!


Chacun tire sur son bout de ruban et le ballon se déchire. Des confettis et des guirlandes en tombent.


ENSEMBLE

Bonne Journée de

l’Amitié!

Youppie!


Générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Season

Résultats filtrés par