Universe image Wendy Universe image Wendy

Wendy

Wendy is the kind of girl who makes a great best friend, with her big heart and positive approach to life.  Modern and fun loving, she likes hanging out with her friends chatting about fancying boys and even falling in love. Horses are her passion and she has a special way with them that some people call a 'sixth sense'.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

The Horse Thief

Horses are mysteriously disappearing during an equestrian competition. Wendy tries to find the culprit, ignoring protests from Bianca and her father`s. She won`t hear any of it: she accuses an innocent man, and endangers Bajan.



Production year: 2012

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Wendy est une jeune fille passionnée d'équitation qui nous entraîne dans ses aventures au cœur du monde hippique, vibrant au rythme de la compétition.

Début chanson thème


CHANTEUSE

♪ Rose Vallée

c'est l'endroit rêvé

Du matin jusqu'au soir

Wendy attend de nous y voir

On va vraiment s'amuser

Des chevauchées endiablées

C'est l'aventure

toute la journée

Allons jusqu'aux écuries

Pour faire la fête

c'est parti allez ♪♪

(Fin chanson thème)

(Début information à l’écran)

(Le voleur de chevaux)

(Fin information à l’écran)


Sur un parcours de compétition, WENDY réussit plusieurs sauts d'obstacles. CARRIE et le PÈRE DE WENDY l'encouragent.


COMMENTATEUR (voix hors champ)

Quelle maîtrise! Elle contrôle

parfaitement son cheval.

Son temps est excellent.

Wendy Thorburn pourrait bien

gagner. Tout va se jouer sur

les derniers obstacles.

Va-t-elle y arriver?


[CARRIE:] Bien sûr qu'elle va y arriver.

COMMENTATEUR (voix hors champ)

Elle a réussi! Wendy et Penny

terminent à la première place.


[PÈRE DE WENDY:] Magnifique!

[CARRIE:] Ouais! Wendy! Wouhou!

(WENDY quitte le parcours sur PENNY et croise JERRY.)


[WENDY:] Bravo, ma belle.
[JERRY:] Bien joué.

[WENDY:] Merci. Mais heureusement

que Christian est en vacances.

Sinon, il m'aurait taquinée sur

mon dernier saut.


[JERRY:] En tout cas, pour le reste du

monde, t'es une star. T'as vu?

Il y a même des paparazzi.


Des photographes s'approchent à ce moment en prenant plusieurs clichés. PENNY hennit légèrement.


[WENDY:] Oh! C'est rien.

Vous pourriez prévenir avant.

Les flashes font très peur

aux chevaux.


[TED:] Désolé.
[ELLIE:] Ce serait plutôt à moi de

m'excuser. C'est moi qui lui ai

demandé de prendre une photo.

Merci, Ted. Je suis

journaliste. Je me présente:

Ellie Briscoe. Auriez-vous

une minute?



[WENDY:] Hum? Bien sûr.

(Un peu plus tard, ELLIE discute avec WENDY et JERRY.)



[ELLIE:] J'écris une série d'articles

sur de jeunes cavaliers très

prometteurs. Et elle serait

incomplète si je ne parlais pas

de Wendy Thorburn et Jerry

Kellermann. Vous avez fini

premier et deuxième

aujourd'hui. Dites-moi, comment

ça se fait qu'il y a autant de

talent dans ce bled?

(Le PÈRE DE WENDY approche à ce moment.)



PÈRE DE WENDY

Je suppose que c'est parce

qu'on a beaucoup de chance.


[ELLIE:] Ha! Ha! Alors, cet article?
[JERRY:] Je suis partant.
[WENDY:] D'accord. Pourquoi pas?

[ELLIE:] Super!

(BAJAN donne alors deux coups de sabot sur le sol et un coup de queue au visage de JERRY.)


[JERRY:] Ah! Bajan!
[WENDY:] Ha! Deux coups de sabot et

un coup de queue en plein

visage. Il fait toujours ça

quand quelque chose ne lui plaît pas.


[JERRY:] Ouais, c'est sa marque de

fabrique. Peut-être qu'il

aime pas les interviews.


[ELLIE:] Chut... N'aie pas peur, je ne

mords pas. Tu sais quoi? Tu me

rappelles mon premier cheval.


[WENDY:] Vous montez à cheval?
[ELLIE:] Plus maintenant. Pas depuis

ma blessure au dos. Ça fait des

années que je n'ai plus de cheval.



IVY (voix hors champ)

C'est pas possible! Je me

suis absentée une minute, pas plus!


WENDY et JERRY courent alors vers IVY qui pleure près d'un inspecteur.



[INSPECTEUR:] Peut-être

qu'il s'est enfui.


[IVY:] Non, inspecteur. Midas était

attaché dans le van et je me

souviens avoir fermé la porte.

Je suis absolument sûre que

quelqu'un me l'a volé.



[JERRY:] C'est le troisième vol en

trois mois!

(ELLIE s'approche à ce moment avec une enregistreuse à la main.)


[ELLIE:] Inspecteur Kramer, est-ce que

vous avez trouvé de nouvelles

pistes dans cette affaire.

Avez-vous des suspects?



INSPECTEUR

Désolé, je ne ferai aucun

commentaire. L'enquête est

toujours en cours.

Reculez, s'il vous plaît.


[WENDY:] Inspecteur! Ce crin sur la

porte, à qui appartient-il?

Celui de Midas est noir.


[IVY:] Mais c'est vrai. Aucun de mes

chevaux n'est de cette couleur.


[INSPECTEUR:] Ça pourrait appartenir à

n'importe quel cheval.


[WENDY:] Peut-être que ce sont les

cheveux blonds du voleur.

C'est possible.



[INSPECTEUR:] Ha! Ha! Ha!

Peut-être. Tu veux me faire des aveux,

Wendy? Allons, laisse-moi donc

m'occuper de cette enquête.


[WENDY:] Ah.

L'INSPECTEUR sort alors son talkie-walkie.


[INSPECTEUR:] Ici Kramer. On vient

de me signaler un vol

de chevaux. Surveillez

l'entrée principale. Et

fouillez bien tous les camions

et les vans avant que les gens

ne sortent de l'hippodrome.

Nous sommes à la recherche

d'un cheval noir.

(Un peu plus tard, WENDY discute avec JERRY et BIANCA dans l'écurie du ranch.)



[JERRY:] Ne crois pas que moi aussi,

je vais tomber dans le panneau,

blondinette. Où est-ce que tu

étais à l'heure du crime?


[WENDY:] C'est pas le moment de jouer

les détectives. C'est pas très drôle.



[BIANCA:] Ouais. Et si c'était Penny

qui avait été volée? Ou Bajan?


[JERRY:] Je plaisantais, c'est tout.

C'est vrai que c'est carrément

affreux. Comment est-ce que le

cheval peut disparaître?

En plein jour, en plus!


[BIANCA:] Mon père m'a dit qu'ils

portaient tous des couvertures

de protection. Pratique pour

passer inaperçu.



[WENDY:] Pour les chevaux, oui.

Mais le voleur n'est pas invisible.

S'il n'est pas d'ici, les gens

devraient le repérer.

Ah! à moins que nous le

connaissions.



[JERRY:] Je croyais qu'il fallait pas

jouer les détectives!

(VANESSA et CARRIE entrent à ce moment dans l'écurie avec des caisses de matériel entre les mains.)


[VANESSA:] Pour le box inoccupé!

Je vais en faire mon atelier artistique.


Une plume se soulève à ce moment d'une des caisses de matériel et se dépose sur le dos de BAJAN. BAJAN donne un coup de queue à JERRY.



[JERRY:] Ah! Hum. Bajan!

C'est moi que tu vises ou je rêve?


[BIANCA:] Qu'est-ce que c'est que tous

ces trucs?


[VANESSA:] Un aller simple pour la

célébrité! C'est pour le

concours photo d'Équitation

magazine. Tout ce que j'ai à

faire, c'est de déguiser

Tarik en Pégase, le cheval de

la mythologie grecque, et de

leur envoyer une photo!


[CARRIE:] Celui qui créera le meilleur

costume gagnera plein de

matériel. Et le cheval gagnant

apparaîtra dans une publicité

du magazine.


[VANESSA:] Et son propriétaire aussi!

Je pourrais devenir la reine de

leur prochaine campagne de pub!

Avec Tarik, bien sûr.


[CARRIE:] Je lui donne un coup de main

parce que Pablo a besoin d'une

nouvelle bride.


[VANESSA:] Alors, qui d'autre veut

participer au triomphe de

Tarik? Bianca, je parie que

t'es très douée avec un

pistolet à colle.



[BIANCA:] Tu ne crois pas si bien dire.

(WENDY sursaute soudain.)



[WENDY:] Bianca!
[BIANCA:] Hein?
[WENDY:] Je sais comment on peut savoir

qui commet tous ces vols.

Désolée, on a des recherches

à faire. Viens!



[VANESSA:] C'est Wendy

qui commande, Bianca?


[BIANCA:] Bien sûr que non!

Mais cette fois, c'est

quelque chose d'important.


Quelques instants plus tard, WENDY et BIANCA font des recherches sur un ordinateur dans la maison.


[WENDY:] Le concours de photo de

Vanessa m'a donné une idée.

Si on regarde les photos des

autres compétitions où des

chevaux ont été volés, peut-être

qu'on trouvera notre suspect.


[BIANCA:] C'est vraiment pas gagné.

Qu'est-ce qu'on cherche, en fait?


[WENDY:] Quelqu'un qui vient

régulièrement aux compétitions

et que personne ne

suspecterait. Peut-être

quelqu'un qui est blond.



[BIANCA:] Ah-ha! Ça y est. J'ai trouvé

le coupable.

(BIANCA pointe une photo de chien touffu blond.)



[WENDY:] Bien, très drôle!

Hé! C'est un article sur Ivy et

Midas. Il a été écrit il y a

trois mois, après une compétition.

Sur la photo, il y a la mère d'Ivy

et son entraîneur.



[BIANCA:] Et lui, c'est qui?

(BIANCA pointe un homme blond sur la photo.)


[WENDY:] Je ne sais pas. Mais je l'ai

déjà vu quelque part.


[BIANCA:] Comment ça se fait qu'il

connaisse Ivy et Midas?


[WENDY:] Je sais comment obtenir une

réponse à cette question.


Un peu plus tard, au Café Bleu, WENDY et BIANCA discutent avec ELLIE.



[ELLIE:] Oui, c'est moi qui ai écrit

cet article. Ça, c'est Bill

Hobbs, le commentateur.

Il vend des chevaux.

Et d'ailleurs, c'est à Bill Hobbs

qu'Ivy a acheté Midas. Pourquoi?


[WENDY:] On cherche des gens qui ont

été en contact avec les chevaux volés.



[ELLIE:] Ah, oui... Mais j'y pense,

Bill Hobbs a également vendu

Mercure et il a été volé le

mois dernier. Cela dit, il est

possible qu'il arrête de vendre

des chevaux. J'ai entend dire

qu'il allait réduire ses

effectifs. Je crois qu'il a des

problèmes d'argent, de gros

problèmes. Et le vol de chevaux,

c'est lucratif comme

activité. La police le suspecte?


WENDY s'apprête à parler, mais BIANCA lui donne un coup de pied sous la table en pointant sa montre.



[BIANCA:] Il est si tard que ça?

Il faut qu'on se sauve.

Merci beaucoup, Ellie!

(BIANCA tire alors WENDY par le bras hors du Café Bleu.)


[ELLIE:] Hum.
[WENDY:] Pourquoi tu m'as frappée?
[BIANCA:] Je pouvais pas te laisser

accuser Bill Hobbs comme ça!

Et devant une journaliste, en plus.


[WENDY:] Je n'étais pas en train de

l'accuser. Je le suspectais,

c'est tout. Dans une enquête,

on parle de suspects.



[BIANCA:] C'est la police qui parle

comme ça. Tu fais pas partie de

la police.


[WENDY:] Mais ton père, si. Peut-être

que c'est à lui qu'on devrait

parler de ça.



[BIANCA:] Enfin! On est d'accord.

(Un peu plus tard, BIANCA et WENDY discutent avec l'INSPECTEUR.)


[WENDY:] Bill Hobbs a vendu au

moins deux des chevaux

volés. Donc, ces chevaux

le connaissaient et n'avaient

pas peur de lui.

Et en tant que vendeur, il

saurait comment et à qui les

revendre à l'étranger. Le vol

de chevaux est une activité lucrative.


[INSPECTEUR:] Sans rire!
[BIANCA:] Et il paraît qu'il a été

obligé de réduire les effectifs

de son entreprise.



INSPECTEUR

C'est vrai qu'un commentateur

de courses n'attire pas l'attention.


[WENDY:] Et en plus, il est blond.

[INSPECTEUR:] C'est intéressant.

Je crois que je vais interroger

Bill Hobbs.


[WENDY:] Vous allez faire fuir Hobbs.

On devrait lui tendre un

piège pour le prendre la main

dans le sac.



[INSPECTEUR:] Merci pour ton offre,

Wendy, mais c'est une affaire

extrêmement grave. Nous devons

suivre la procédure. Laisse-nous

régler ça. De plus, nous avons

plusieurs autres suspects.

Mais merci pour le tuyau.

Je vais suivre cette piste.

À tout à l'heure, ma chérie!


[BIANCA:] Salut, papa.

L'INSPECTEUR repart alors en voiture.


[WENDY:] Ah, j'arrive pas à croire

qu'il ne fasse rien pour

coincer Hobbs.



[BIANCA:] Comment ça, rien?

Papa a dit qu'il allait l'interroger.


[WENDY:] Super! Parce que tu crois

qu'il va avouer?


[BIANCA:] Mon père ne peut pas

l'arrêter. On a aucune preuve.

La police doit mener l'enquête.


[WENDY:] Ça fait des semaines qu'il

mène l'enquête. Et maintenant,

trois chevaux ont disparu.


[BIANCA:] Mon père sait ce qu'il fait,

figure-toi.


[WENDY:] Je dis pas le contraire.

Mais j'aimerais tant que cette

enquête soit enfin résolue.


Plus tard, WENDY et BIANCA s'occupent de leurs chevaux sur le terrain de la compétition.


[BIANCA:] Wendy, arrête. Ça fait une

heure que tu la brosses.


[WENDY:] Ha! Désolée. Je ne m'en

rendais pas compte. J'essaye de

garder un oeil sur tout. Merci

d'être venue me tenir compagnie.


[BIANCA:] Je sais que cette situation

te rend nerveuse. Mais ne

t'inquiète pas; papa sera là

toute la journée.



[WENDY:] Je sais. Mais... pourquoi

est-ce que c'est lui qu'il interroge?

(ELLIE s'approche à ce moment.)


[ELLIE:] Je me le demande. Pourquoi

est-ce qu'il s'acharne sur mon

assistant au lieu de parler à

Bill Hobbs, par exemple?


[WENDY:] Pas de souci! Je garde un

oeil sur Hobbs. Hum... il

retourne vers son van. Je me

demande bien pourquoi.


[BIANCA:] Wendy! Papa t'a dit de rester

en dehors de ça. Tu pourrais

faire échouer l'enquête.


[WENDY:] Mais non. J'aide la police.

C'est mon devoir de citoyenne.

Je ne sais pas ce qu'il

fabriquait dans ce van, mais

il a fini. Il repart en

direction de la piste.



[ELLIE:] Tu sais quoi? Je pense que tu

aurais une meilleure vue depuis

le bar. Est-ce que je peux vous

inviter à déjeuner? Et si vous

pensez que ce n'est qu'une ruse

pour finir mon article, vous

avez raison.

(Le PÈRE DE WENDY approche à ce moment.)


[PÈRE DE WENDY:] Je regrette,

mais Wendy doit rester ici.

Je dois sortir pour

faire une course et Jerry est

en train de se préparer. Donc,

Wendy doit monter la garde ici.

Il y a un voleur dans la

nature. Nous devons prendre

nos précautions.


[ELLIE:] Oh, je comprends. Eh bien,

dans ce cas, je vais aller voir

Jerry, en espérant qu'il ait

quelques minutes à m'accorder.

Bonne chance!


[WENDY:] Merci!

PÈRE DE WENDY

Je reviens tout de suite.



[WENDY:] Puisque je dois garder les

chevaux, c'est toi qui vas

garder Bill Hobbs. Tiens.

Ton déguisement.

(WENDY tend une casquette rouge à BIANCA.)


[BIANCA:] Non, mais t'es folle!

Je vais pas mettre ça.


[WENDY:] D'accord, pas de casquette.

[BIANCA:] Non, rien. Rien du tout.

Je suis venue te tenir compagnie,

pas jouer les espionnes.


[WENDY:] Mais je suis coincée ici.

Tu dois surveiller Bill Hobbs!



[BIANCA:] Pourquoi? Parce que tu me

l'ordonnes? Ce n'est pas mon

travail, ni le tien, d'ailleurs.

C'est celui de mon père.


[WENDY:] Mais Bianca, il ne le

surveille même pas!


[BIANCA:] Puisque t'es tellement plus

intelligente, tu n'as qu'à

prendre sa place dans la

police! Ah! Il faut toujours

que t'en fasses qu'à ta tête.


[WENDY:] Oh...

Un peu plus tard, WENDY surveille PENNY et BAJAN.


[WENDY:] Dis, Penny, est-ce que c'est

vrai, ce qu'elle a dit?

(PENNY hennit légèrement.)


[WENDY:] Merci pour ton soutien.

À ce moment, Bill Hobbs quitte le terrain dans son camion.



[WENDY:] Ah non!

Papa! Jerry! Bianca! Hum...

(WENDY s'élance alors vers l'INSPECTEUR.)


[WENDY:] Inspecteur Kramer,

il a volé un autre cheval!


[INSPECTEUR:] Qui?

[WENDY:] Hobbs! Il a un cheval volé

dans son van et il se dirige

vers la sortie!


[INSPECTEUR:] Tu en es sûre?
[WENDY:] Oui! Pour quelle autre raison

partirait-il avant la fin de la

compétition? Et pourquoi est-ce

qu'il est venu avec un van?


[INSPECTEUR:] Hum.

WENDY et l'INSPECTEUR courent alors vers le camion et l'interceptent.



[INSPECTEUR:] Monsieur Hobbs!

Sortez de la camionnette, s'il vous plaît.


[BILL:] Qu'est-ce qui se passe?

Je suis pressé.


[WENDY:] Bien, voyons! Dites-lui

d'ouvrir son van tout de suite.



[INSPECTEUR:] Si cela ne

vous ennuie pas, monsieur.


[BILL:] À vrai dire, ça m'ennuie.

J'ignore ce que vous

espérez trouver.


[WENDY:] Je sais pas, moi, un cheval de

course volé, par exemple!


BILL sort de son camion et ouvre la porte arrière.


Un cheval miniature se trouve seul à l'arrière du camion.



[BILL:] C'est une blague!

Je vends des chevaux miniatures

maintenant.

Ha! J'appelle ça "réduire mes

effectifs". Je devais la

montrer à un acheteur potentiel

un peu plus tard, mais j'ai

reçu un texto important.

Il y a une urgence à la ferme.

Alors, vous avez terminé ou

est-ce que je vais devoir

aller me plaindre auprès

de votre supérieur?



[INSPECTEUR:] Excusez-moi

de vous avoir retardé.

Avec tous ces vols de

chevaux, on doit être très prudents.

(Soudain, une voix parle sur le talkie-walkie de l'INSPECTEUR.)



POLICIER (voix hors champ)

Inspecteur Kramer?

On a besoin de vous au box du

Club de Rose Vallée.


Quelques instants plus tard, le PÈRE DE WENDY parle à un POLICIER. BIANCA, JERY et ELLIE sont à leurs côtés.



[PÈRE DE WENDY:] Wendy et Bajan

étaient là quand je suis parti,

il y a 20 minutes.

(WENDY et l'INSPECTEUR s'approchent à ce moment.)


[PÈRE DE WENDY:] Wendy!

Merci, mon Dieu! Depuis que

j'ai trouvé Penny toute seule,

je suis fou d'inquiétude.


[WENDY:] Où est Bajan?

[BIANCA:] Il a disparu.

On pense que c'est un autre vol.


[ELLIE:] Si je comprends bien,

inspecteur Kramer, vous n'avez

pas du tout progressé dans

votre enquête.


[BIANCA:] Peut-être qu'elle aurait

avancé si Wendy n'avait pas

joué les détectives.



[WENDY:] Moi, au moins, j'essaye de

régler le problème! Toi,

tu m'as laissée seule avec les

chevaux. Tu es partie.


[JERRY:] Et alors? C'était à toi de

monter la garde, pas à Bianca.

T'étais passée où?


Un peu plus tard, au ranch, WENDY balaie l'écurie. Son père discute au téléphone près d'elle en marchant.



[PÈRE DE WENDY:] Non.

Il est évident que ce

n'est pas comme ça que je

conçois la sécurité.

C'était un... Oui, oui, j'en suis

conscient, mais...

Monsieur, il n'est pas

nécessaire de confier vos

chevaux à quelqu'un d'autre.

Ils sont parfaitement en

sécurité chez nous.

Oui! C'est certainement ce que

pensait la famille Kellermann.


WENDY (anxieuse)

Ah...

WENDY marche ensuite vers JERRY qui est assis un peu plus loin.


[WENDY:] Jerry, je suis vraiment

désolée. Je ne sais pas quoi

dire. J'ai honte.



[JERRY:] Ça tombe bien! Parce que moi,

je ne veux rien entendre.

Pas pour l'instant.

(JERRY s'éloigne. VANESSA s'approche à ce moment.)


[VANESSA:] Wendy!
[WENDY:] Il manquait plus que toi

pour m'achever.



[VANESSA:] Viens voir. Tu vas adorer.

(VANESSA conduit WENDY devant TARIK déguisé en cheval ailé. CARRIE tient TARIK par la bride.)


[VANESSA:] Alors? Il n'est pas super,

mon Pégase?


[WENDY:] Wow! Tarik est magnifique!
[VANESSA:] Il est trop beau. Je vois pas

comment la victoire pourrait

nous échapper.


[CARRIE:] Et toi, ça va?
[WENDY:] C'est l'horreur! Papa et

Jerry sont tous les deux

furieux contre moi. Je l'ai

bien mérité. Et Bianca ne me

parle plus.


[VANESSA:] On dirait que tu n'as plus

d'amis!


[CARRIE:] T'es trop dure envers

toi-même. Tu croyais empêcher

un vol de chevaux.


[WENDY:] Ah, oui. Mais j'ai aidé le

voleur à en commettre un autre.



[VANESSA:] Oh, pauvre Wendy!

Ça irait peut-être mieux

si t'allais faire un tour.

Et si t'allais faire les magasins?


[WENDY:] Je n'en ai pas trop envie.

Mais j'irais bien en ville pour

boire un milk-shake à la fraise.


[VANESSA:] C'est une bonne idée, ça.

Pendant que tu y es, tu

pourrais aller à la boutique

d'équipement équestre pour

m'acheter ce truc? Ça sera la

touche finale du costume de Tarik.


[WENDY:] Ah... c'est bon. Au moins,

comme ça, je serai utile à quelqu'un.


Un peu plus tard en ville, WENDY croise BIANCA et l'INSPECTEUR.


[WENDY:] Salut! Est-ce que ça roule?
[BIANCA:] Ah, tu parles de l'enquête,

je suppose. La réponse

officielle est qu'on ne fera

aucun commentaire.


[INSPECTEUR:] Bianca!
[WENDY:] Non. Je l'ai mérité.

Inspecteur Kramer, je vous prie

de m'excuser d'avoir perturbé

votre enquête. Je n'aurais pas

dû me mêler de ça. J'étais sûre

que c'était Hobbs, le voleur.



[INSPECTEUR:] Je sais.

Tu voulais à tout

prix trouver le coupable.

Si ça peut te consoler, grâce à toi,

on a du nouveau. Le texto que

Bill Hobbs a reçu n'était

qu'une diversion. Le voleur

savait que nous le suspections.

Il s'est servi de lui pour nous

occuper.


[WENDY:] Qui aurait pu savoir ça?

Ah! Peut-être que...

Non, rien. Cette fois, c'est

terminé. Je ne jouerai plus les

détectives. Je vous le promets.


[BIANCA:] Ravi de l'entendre.
[WENDY:] Alors, vous allez

au Café Bleu?


[BIANCA:] Ouais. On a envie d'être tous

les deux tranquilles.


[WENDY:] Oh. Je vois. De toute façon,

je dois aller à la boutique

d'équipement équestre.

Bon. Euh, à plus tard.


[BIANCA:] Ouais.
[INSPECTEUR:] Au revoir, Wendy.

Quelques instants plus tard, WENDY croise ELLIE à l'entrée de la boutique d'équipement équestre.


[WENDY:] Ellie! Bonjour!

ELLIE (nerveuse)

Oh! Ha, ha...

Salut, ça va?

Désolée, j'étais perdue dans

mes pensées.


[WENDY:] Qu'est-ce que vous venez

faire à la boutique? Je croyais

que pour vous, c'était fini,

les chevaux.



[ELLIE:] Oh... euh, je suis venue ici

pour... pour faire des recherches.

Des nouvelles de Bajan?


[WENDY:] Posez la question à la

police. Je ne me mêlerai plus

de ce genre de chose. Mais j'ai

le temps de vous parler pour

votre article, si ça vous

intéresse toujours.


[ELLIE:] Ah, j'aurais bien voulu.

Malheureusement, je suis très

pressée. J'ai énormément de

travail. Mais je t'appellerai

très bientôt.



[WENDY:] OK. Au revoir!

(ELLIE s'éloigne. WENDY entre ensuite dans le magasin.)



[WENDY:] Excusez-moi.

Je voudrais acheter

une... une queue de cheval

amovible. C'est le modèle

Crin de l'amour. En blanc

mystique. Vous avez?


[VENDEUR:] Non, je n'en ai plus en

stock. Ces fausses queues se

vendent bien en ce moment.

Oh! Ma cliente précédente a fait

tomber ces bandes de transport.

Vous la connaissez? Je vous ai

vues discuter devant la porte.

Pouvez-vous les lui donner?


[WENDY:] Vous parlez d'Ellie Briscoe?

Pourquoi avait-elle besoin de

bandes de transport?


WENDY s'élance à ce moment à l'extérieur et enfourche son vélo. Un peu plus tard, ELLIE stationne sa voiture près d'une ferme abandonnée. WENDY, cachée derrière un buisson, l'épie.


TED (voix hors champ)

Te voilà enfin.

Tu as tout ce qu'il faut?


ELLIE (voix hors champ)

Oui, j'ai tout,

ne t'inquiète pas.


[WENDY:] Je dois absolument me

rapprocher.


WENDY s'approche alors près d'une fenêtre de la ferme. À l'intérieur, TED et ELLIE discutent autour de BAJAN.


[TED:] On est en retard.
[ELLIE:] Je sais. Calme-toi.

Est-ce que l'autre est prêt?


[TED:] Oui. Je l'ai attaché dehors.

Aide-moi à poser les bandes.


[ELLIE:] J'arrive pas à croire que

j'ai perdu un rouleau.


[TED:] Tant pis. On doit filer

dans dix minutes.


[ELLIE:] Là, tout doux.

(BAJAN donne à ce moment deux coups de sabot sur le sol et un coup de queue.)


[TED:] J'espère qu'il ne fera pas ça

à l'aéroport. Si quelqu'un se

rend compte que c'est une

fausse queue, on va avoir

des ennuis.


WENDY sort alors son cellulaire et compose un numéro. Au Café Bleu, BIANCA répond.


[BIANCA:] Allô?

[WENDY:] Bianca, écoute.

Ça y est, je sais qui est le voleur.

C'est Ellie Briscoe. Et Ted,

son pseudo-photographe.



[BIANCA:] Vingt minutes, Wendy.

C'est le temps qu'il t'a fallu pour

manquer à ta parole.



[WENDY:] Je sais, je suis désolée.

Mais il faut que tu me laisses

parler à ton père.



[BIANCA:] Pourquoi? Tu as un

autre tuyau qui pourrait lui causer

des problèmes?


[WENDY:] Non! J'ai...
[BIANCA:] Mon père n'a pas du tout

besoin de ton aide.



[WENDY:] Je sais. Je t'avoue même

que... j'ai besoin de la

sienne. Je t'en supplie, c'est

urgent. Passe-lui ton téléphone.

(BIANCA tend alors son cellulaire à son père en soupirant.)


[BIANCA:] C'est pour toi.

C'est Sherlock Thorburn.


[INSPECTEUR:] Allô!

[WENDY:] Inspecteur Kramer?

Je suis à la vieille ferme, celle qui se

trouve près de l'autoroute.

Il y a deux chevaux ici.

L'un d'entre eux a une queue

blanche. Mais j'ai vu la façon

dont il remue la queue; aucun

doute, c'est Bajan.



[INSPECTEUR:] Wendy,

c'est loin d'être une

preuve suffisante. Tu es entrée

dans une propriété privée...


[WENDY:] Peut-être. Peu importe!

[INSPECTEUR:] Comment ça?

Tu vas me faire

le plaisir de rentrer! J'irai

faire un tour à la ferme après

le déjeuner. Au revoir, Wendy.



[WENDY:] Mais vous arriverez trop tard!

(L'INSPECTEUR raccroche à ce moment.)


[BIANCA:] Désolée. Qu'est-ce qu'elle

te voulait?


[INSPECTEUR:] Elle m'a raconté qu'elle

avait vu plusieurs chevaux dans

une ferme. L'un d'entre eux a

remué la queue. Elle est

persuadée que c'était Bajan.



[BIANCA:] Elle a dit qu'elle avait vu

Bajan?

(Pendant ce temps, à la vieille ferme, WENDY continue d'épier TED et ELLIE.)


[TED:] Tu sais, ça commençait à me

plaire de jouer les photographes.


[ELLIE:] Oui, mais ça, ça rapporte

plus. On va se faire une

fortune grâce à ces deux-là.



WENDY (à voix basse)

Ça, c'est ce qu'on va voir!


WENDY s'approche alors de MIDAS et détache la corde qui le maintenait attaché à une clôture.


[WENDY:] Dépêche-toi, Midas, cours!

MIDAS s'éloigne. ELLIE et TED approchent à ce moment.


[ELLIE:] Zut! Il s'est détaché. On n'a

pas de temps à perdre.


[TED:] Je vais le chercher.
[ELLIE:] Je vais faire monter l'autre

dans le van.


WENDY court alors vers le camion-remorque de TED et tente en vain de séparer la remorque du camion. Quelques instants plus tard, ELLIE s'approche de TED qui tente d'attraper MIDAS.


[ELLIE:] Chut... doucement.

Tu l'as attrapé?


[TED:] Non. Aide-moi. Je n'y arrive

pas sans la corde. Elle a dû

se détacher.


[ELLIE:] J'arrive dans une minute.

Quelques instants plus tard, ELLIE amène MIDAS dans la remorque. WENDY court alors vers la sortie du terrain et met une porte rouillée et une brouette sur le sol. Quelques minutes plus tard, TED et ELLIE freinent en arrivant devant la sortie.


[ELLIE:] Qu'est-ce que ça fait là, ça?
[TED:] Quelqu'un a laissé ces

encombrants sur le chemin?


ELLIE et TED sortent du camion pour déplacer les objets. WENDY entre alors dans le camion et prend les clés.


[WENDY:] Vous ne volerez pas

ces chevaux!



[ELLIE:] Toi, petite fouineuse, tu vas

regretter d'avoir fait ça, je te le garantis.

(Deux voitures de police arrivent à ce moment.)



[INSPECTEUR:] Ne bougez plus.

Éloignez-vous de la fillette et

mettez vos mains sur le camion

tout de suite.



[WENDY:] Inspecteur!

Vous m'avez crue, finalement.



[INSPECTEUR:] Au début, non.

Mais Bianca m'a dit

que tu étais plus douée

avec les chevaux

que pour les enquêtes.


[BIANCA:] Oui. Si tu dis que c'est

Bajan, c'est que c'est Bajan.


BIANCA fait l'accolade à WENDY. Un peu plus tard, sur le ranch, WENDY ramène BAJAN à JERRY.


[JERRY:] Bajan! Ça va, mon vieux?

Tu n'as rien? Pourquoi est-ce

que sa queue est blanche?



[INSPECTEUR:] Ellie s'est servi d'une

fausse queue pour cacher sa véritable

couleur. C'est comme ça qu'elle

a réussi à le faire sortir de

l'hippodrome, parce que mes

agents cherchaient un cheval de

couleur noire.


[WENDY:] Et aujourd'hui, Ellie et Ted

comptaient se servir de cette

ruse pour emmener Bajan dans je

ne sais quel pays.



[PÈRE DE WENDY:] Ellie Briscoe...

Je ne m'y attendais pas.


[INSPECTEUR:] Ils avaient une bonne

couverture. C'est pour ça que

ça marchait. Elle choisissait

les cibles, et ensuite, elle

organisait les vols. Parfois,

elle créait même des diversions

en interviewant les propriétaires.


[BIANCA:] Ou en envoyant de faux

messages comme avec Bill Hobbs.



[WENDY:] Et pendant que

tout le monde cherchait ailleurs,

Ted avait le champ libre pour aller voler

les chevaux.



[INSPECTEUR:] En fait, j'avais déjà

repéré Ted. Il a un casier judiciaire.


[JERRY:] J'étais persuadé que je ne

reverrais jamais Bajan.

Merci à vous.



[INSPECTEUR:] Ne me remercie pas.

C'est Wendy qui a empêché Ellie de

sortir de la ferme et qui a

jeté ses clés dans les buissons.


[WENDY:] Mais c'est à cause de moi

qu'ils avaient réussi à

l'enlever. Alors... disons que

le mal est réparé.



[INSPECTEUR:] En tout cas,

ce qui est certain, c'est que la journée a

été bonne!

(VANESSA s'approche alors avec CARRIE et TARIK.)


[VANESSA:] Wendy!

Où t'étais passée? Tout est prêt

pour la photo. Est-ce que tu as

acheté la fausse queue?

Est-ce que c'est... Bajan?


BAJAN donne à ce moment deux coups de sabot sur le sol et un coup de queue au visage de VANESSA.


[WENDY:] Ha! Je crois que ce coup de

queue répond à ta question.

Oui, c'est bien lui!

(WENDY et BIANCA rient en choeur.)

(Générique de fin)

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Fiction

Résultats filtrés par