Image univers 1, 2, 3... Géant! Image univers 1, 2, 3... Géant!

1, 2, 3... Géant!

L'histoire du Géant Jean-Jean qui habite au pays d'Arbra. Un jour de Grand Braoum, un immense arbre a poussé à l'extérieur de son château. Dedans, il y découvre deux minuscules enfants, Rose et Olivo, qu'il décide d'adopter. Il y a aussi Rosa, la fée qui a perdu sa baguette magique, Blou, Mouline et Monsieur Ding Dong.

Site officielpour 1, 2, 3... Géant!
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

La lyre endormie

Jean-Jean revient d’un long séjour en forêt avec un instrument de musique très intrigant : une lyre! Mosa qui s’y connaît en instrument de fées propose aux enfants de leur montrer comment l’utiliser.
Après plusieurs jours de travail ardu, Jean-Jean ne rêve que d’une chose : se reposer dans son hamac neuf. Barbichette et Nez Bleu voient leur cacophonique gazou se changer en une lyre au son mélodieux.



Année de production: 2012

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Au royaume d'Arbra, habite une famille de géants; ceux-ci sont joués par des comédiens humains. Sous la terre, habitent les SOUSSIS, des marionnettes qui parlent un langage inventé. Un appareil, le soussiscope, permet aux géants d'observer chez les SOUSSIS.

Début chanson thème


JEAN-JEAN

Un, deux, trois…

Trois géants.

♪ Ma famille-mille-mille ♪

♪ Deux petits, un très grand ♪


EN DUO

♪ Ça fourmille tout le temps ♪


JEAN-JEAN

♪ Une fée bien rigolote

qui voudrait une baguette ♪

♪ Un marchand et sa roulotte

CHŒUR

et son joyeux baratin ♪


JEAN-JEAN

♪ Une amie qui virevolte ♪

♪ Un copain qui vient de loin ♪

♪ Un gros chien qui roupille ♪

♪ Ils font partie

de la famille ♪

CHŒUR

♪ Et puis il y a ♪

♪ Les soussis ♪


LES SOUSSIS

♪ Kek, kekek, kek, kek,

kekek, kekek, kekek, kekek ♪

♪ Youh ♪

CHŒUR

♪ Des bêtises, des bêtises ♪

♪ Par ici les malappris ♪


JEAN-JEAN

♪ Un papa, deux enfants ♪

♪ Ma famille-mille-mille ♪

♪ Viens chez moi…

CHŒUR

...on est là ♪

♪ 1, 2, 3 ♪

♪ Géant ♪♪

(Fin chanson thème)

(Dans la cour, OLIVO court rejoindre MOSA et MOULINE qui sont cachées.)


OLIVO

(Chuchotant)

Il arrive!


JEAN-JEAN

(Arrivant dans la course)

Quelle longue marche!

Ah... mais...

mais où sont-ils?

(S'adressant au public de l'émission)

Ah! Heureusement

que tu es là, toi.

Bon.

(JEAN-JEAN dépose un coffre par terre.)


ROSE OLIVO et MOSA

(Se préparant à sortir de leur cachette)

Un, deux, trois.

Géant!

(ROSE OLIVO et MOSA sortent de leur cachette et serrent JEAN-JEAN dans leurs bras.)


JEAN-JEAN

Ah! Mes petits géants!

Mon Cocolivo!

Ma petite Rose aux joues roses.


ROSE ET OLIVO

Ah, papa!


JEAN-JEAN

Ah! Attention!

Je vais tomber.


ROSE

C'est parce qu'on t'aime

beaucoup, nous.


OLIVO

Oui, on t'aime gros comme...

comme un gros ours.


ROSE

Non, gros comme...

un gros éléphant!


OLIVO

Deux gros éléphants!


ROSE

Deux éléphants

et beaucoup, beaucoup,

beaucoup d'ours!


MOSA

C'est beaucoup d'amour,

ça, Jean-Jean.


JEAN-JEAN

Ça, tu peux le dire!

Ha! ha! ha!

Oh, et moi qui croyais

que vous aviez oublié

que je revenais aujourd'hui.


MOSA

(Montrant son doigt illuminé)

Même Dougue n'a pas voulu

rater ton arrivée.


ROSE

On s'est levés

très tôt.


OLIVO

Oui.

On avait très hâte

de te faire un gros câlin.

Hein, Rose?


ROSE

Oui.

On s'est ennuyés,

nous, tu sais.


JEAN-JEAN

Ah, mes amours!

Si vous saviez comment je suis

content d'être à la maison.

Ah, comme j'ai hâte de voir

le soleil se lever

sur notre beau coin de pays.

Ah!

(Un coq fait ''cocorico''.)


JEAN-JEAN

Tiens, justement,

le coq nous annonce

que le soleil est

en train de se lever.

Bon! Vous voulez voir

ce que vous ai apporté?


ROSE ET OLIVO

Oui!


JEAN-JEAN

(Allant chercher le coffre)

Ha! ha! ha!

Alors...

Tadam!


ROSE

Oh, c'est

un vieux coffre.


JEAN-JEAN

Hmm-hmm.


OLIVO

Il est plein

de poussière.

Regarde sur mon doigt.

(JEAN-JEAN souffle sur la poussière qui se retrouve sur le visage de ROSE.)


ROSE

(Éternuant)

Atchoum!

(JEAN-JEAN et MOSA rient.)


ROSE

Qu'est-ce qu'il

y a de drôle?

(ROSE se prépare à éternuer et MOSA l'arrête en mettant un doigt devant son nez.)


MOSA

À tes souhaits,

ma chérie.


ROSE

Est-ce qu'il y a un trésor

dans ton coffre?


JEAN-JEAN

Un trésor?

Euh... oui, on peut dire

que c'est un trésor.


MOSA

Je crois que je connais

ce genre de coffre.


ROSE

(Approchant du coffre)

Est-ce qu'on

peut l'ouvrir?

S'il te plaît,

on veut voir le trésor.


MOSA

Oh, tout

doucement, Rose.

Un trésor,

c'est immensément fragile.


JEAN-JEAN

Hmm-hmm.

Alors...

Regardez-moi ça.

(JEAN-JEAN ouvre le coffre.)


MOSA

Par tous les Dougue de la

Terre, j'en étais certaine! Ah!

C'est une lyre, un instrument

extraordinairement féerique.


JEAN-JEAN

Hmm, je l'ai trouvée

dans un arbre creux.

Elle était toute triste,

abandonnée, sans fée,

sans personne

pour en jouer.


ROSE

Est-ce que je peux

la prendre?


JEAN-JEAN

Tout doucement.


MOSA

Il faut la manipuler

avec soin.

Il n'en reste que quelques-unes

dans tout le royaume d'Arbra.


JEAN-JEAN

Hmm-hmm.


MOSA

(S'adressant à JEAN-JEAN)

Tu as eu beaucoup

de chance.


JEAN-JEAN

Hmm-hmm.


OLIVO

Est-ce qu'on peut

en jouer?


MOSA

Mais bien sûr.

C'est tout simple: il suffit

d'aimer la musique.


ROSE

Nous, aimer

la musique?


OLIVO

Ah! On adore

la musique!


JEAN-JEAN

(Baîllant)

Moi, je vous laisse.

Je vais aller défaire

mon sac à dos.

Avec toutes ces montagnes

à franchir

et ces rivières à traverser,

tous ces pas de géant

m'ont un peu fatigué.


OLIVO

Je peux t'aider à défaire

ton sac à dos?

J'aimerais ça,

être avec toi un petit peu.


JEAN-JEAN

Ha! ha! Mais volontiers.

Tu viens?

(JEAN-JEAN s'en va.)


ROSE

Mais, Olivo...

Tu ne viens pas jouer

de la lyre avec nous?


OLIVO

Tantôt.

Attends, papa!

Hé, qu'est-ce que tu as

sur l'épaule?

(OLIVO va rejoindre JEAN-JEAN qui transporte un tissu.)


JEAN-JEAN

Ah, tu vas voir.


ROSE

(Criant)

Olivo!


MOSA

Ce n'est pas grave,

ma Rose.

Laisse-le aller,

il s'est beaucoup ennuyé.

Allons dépoussiérer

cette lyre.


ROSE

Ah, c'est moi

qui vais le faire!


MOSA

Marché conclu.

(Chez les Soussis, NEZ BLEU dort. BARBICHETTE joue du gazou tout près de lui et le réveille en sursaut.)

(Chez MOSA, ROSE nettoie la lyre.)


MOSA

Doucement.

Avant d'en jouer,

il faut enlever

toute la poussière.


MOSA

(Récitant une comptine)

♪♪ Bella, bella lyre-lyre ♪


ROSE

♪ Bella, bella lyre-lo ♪


MOSA

♪ Ici, bella lyre-lyre ♪


ROSE

♪ Et là, la la lyre-lo ♪


ROSE ET MOSA

♪ Et là,

la la lyre-lo ♪♪


ROSE

Ça y est, elle brille.

Regarde.

Est-ce que je peux

l'essayer?


MOSA

Bien sûr.

Pour en jouer,

il faut frotter les cordes,

mais du bout des doigts.


ROSE

Oh, d'accord.


MOSA

C'est comme si tu caressais

un petit, petit chaton.


ROSE

Oh! Un petit, petit chaton

doux, doux, doux.


MOSA

Un, deux, trois.

(ROSE joue de la lyre mais aucun son ne sort.)


ROSE

Je n'entends rien, Mosa.


MOSA

Comme c'est étrange.

Essaie un tout petit peu

plus fort.


ROSE

Comme si je caressais...

pas un petit, petit chaton,

mais un petit,

petit ourson?


MOSA

Pourquoi pas?

(aucun son)


ROSE

Je n'entends pas

la lyre, Mosa.


MOSA

Essaie encore,

tu vas y arriver.


ROSE

Mais regarde.

Je le fais comme il faut,

et ça ne fonctionne pas.


MOSA

Tu as raison.

Oh, malheureux malheur!

C'est ce qui arrive

aux lyres

qui sont restées

trop longtemps sans jouer.

J'ai bien peur

que cette lyre

soit endormie.


ROSE

Endormie?

Mais il faut la réveiller.


MOSA

Parole de fée!

(Cherchant dans ses livres)

Il y a sûrement quelque chose

sur les lyres endormies.

Ah... Ah!

(Lisant)

Li... li... lion, licorne...

lyre endurcie, lyre en folie.

Ça y est! Lyre endormie!


ROSE

Ah! Et puis?


MOSA

Voilà. Alors:

(Lisant)

"Pour réveiller

une lyre bien endormie,

il faut frotter les cordes

avec une potion

à base de..." Ah!

"Poils de ouistiti!"

(ROSE et MOSA rient.)


ROSE

Ah oui! Des poils

de ouistiti.

Ça va chatouiller la lyre,

et elle va se réveiller.

Ah! Est-ce que

je peux mettre

les poils de ouistiti

sur le chiffon?


MOSA

Les poils de ouistiti sont

plutôt délicats à manipuler.

Je préfère le faire moi-même.

Ah, mais tu pourrais sortir

ma jolie nappe étoilée.

Et ça m'aiderait tout autant.


ROSE

D'accord.


MOSA

Place-la sur la table

et dépose le chiffon dessus.

(Cherchant dans son armoire)

Poils de ouistiti.

Poils de ouistiti, où êtes-vous?

Oh! Oh! Hmmm...

Oh!

C'est bien embêtant,

je n'en ai plus.


ROSE

Oh non!


MOSA

Euh... Ah, tiens,

tiens, tiens!

Mais j'ai des flocons

de plumes de paon.

Des plumes,

ça chatouille.


ROSE

C'est une bonne idée.

(Chez les Soussis, BARBICHETTE s'est endormi avec le gazou dans la bouche. NEZ BLEU lui enlève et le réveille en soufflant dans le gazou.)


BARBICHETTE

(Fâché)

Nip, nip, nip!

(Chez JEAN-JEAN)


OLIVO

Oh, il est beau,

ton hamac, papa!

Il est doux,

en plus.


JEAN-JEAN

Oh oui!

J'ai bien hâte

de l'essayer, mon Olivo.

Et de faire une sieste géante.


OLIVO

Mais papa, tu penses qu'il est

assez solide, ton hamac?


JEAN-JEAN

Euh...


OLIVO

Tu sais, tu es grand.

Tu es fort...

Tu...


JEAN-JEAN

Oui, oui, bien sûr.

Ne t'inquiète pas,

je m'occupe de tout.

(Des sons étranges se font entendre.)


OLIVO

Tu entends?


JEAN-JEAN

Oui, bizarre de bruit.


OLIVO

Je vais aller voir

ce qui se passe.


OLIVO

Bien. Je suis content

que tu sois revenu, papa.


JEAN-JEAN

Oh, moi aussi, mon coeur.


OLIVO

À plus tard.

(OLIVO s'en va.)


JEAN-JEAN

À tout de suite,

mon Olivo.

Je vais tout de suite aller

l'installer dans la cour.

Et vivement un petit roupillon.

(OLIVO entre chez MOSA. Le même son étrange se fait entendre.)


OLIVO

Oh, là, là, mais qu'est-ce que

c'est que ce bruit?


ROSE

C'est la lyre.

Elle ronfle!

On a mis des flocons de plumes

de paon pour la chatouiller--


MOSA

Mais elle s'est endormie

encore plus profondément.


OLIVO

Des flocons de plumes de paon?

Des plumes comme

dans nos oreillers?


MOSA

(Réalisant)

Un oreiller!

On lui a donné

un oreiller!

Mais pas surprenant

qu'elle ronfle maintenant.

(ROSE rit.)


OLIVO

Elle ronfle fort comme papa.

(rires)


ROSE

Allez, petite lyre.

Arrête de ronfler.


OLIVO

Mais il y a

un chiffon ici.

Elle ne va plus faire

de bruit si je...

(OLIVO recouvre la lyre avec le chiffon. ROSE et MOSA crient.)


OLIVO

Qu'est-ce que j'ai fait?


ROSE

C'est le chiffon rempli

de flocons de plumes de paon.


MOSA

Oh, là, là, là.

Elle ronfle encore plus.


OLIVO

Oups.


ROSE

Ah! Son coffre.

On va la mettre dans son coffre.


MOSA

Bonne idée.

(MOSA la met dans le coffre et referme le coffre. On n'entend plus les ronflements de la lyre.)


ROSE ET MOSA

Ah oui!

(Les ronflements repartent de plus belle.)


ROSE ET MOSA

Ah non!


MOSA

Oh, là, là, là.

Ça continue, malheureux malheur.


OLIVO

Elle est très fatiguée,

la lyre.


ROSE

Mais qu'est-ce qu'on

va faire, maintenant?


MOSA

Il n'y en a qu'un

qui peut nous aider.


ROSE ET OLIVO

Dougue!


MOSA

(Récitant une formule magique)

♪♪ Zou zou magimagi zou ♪

♪ Zou za magimagi ma! ♪

♪ Lyre enchantée,

tu vas te réveiller ♪

♪ Lyre-li, lyre-la ♪

♪ Zazi, zazou,

zouzi, zouza ♪

♪ Zazoum! ♪♪

(Le sort jeté par le doigt de MOSA se rend jusque chez les Soussis et fait disparaître le gazou que BARBICHETTE tenait dans sa bouche.)


BARBICHETTE

(Surpris)

Couc?

(Chez MOSA)


MOSA

(Ouvrant le coffre)

Ah!


OLIVO

Mais... Elle est où,

la lyre?

Rose?

Qu'est-ce que tu as

dans la bouche?

(ROSE a le gazou dans la bouche.)


ROSE

Je ne sais pas.


MOSA

Ah! Dougue, je t'avais demandé

de réveiller la lyre,

pas de la changer en gazou.

(ROSE joue du gazou.)


ROSE

Mais ce n'est pas du tout

le son de la lyre, ça.


MOSA

Dougue, Dougue,

où as-tu mis la lyre?

(Chez les Soussis, BARBICHETTE et NEZ BLEU pleurent. Ils trouvent la lyre et tentent de souffler sur la lyre pour la faire jouer.)


BARBICHETTE

Nip, nip, nip.


NEZ BLEU

Nip, nip.

(Ils découvrent comment jouer de la lyre.)


BARBICHETTE

Zouzouzou.


NEZ BLEU

Zouzouzou.

(Ils embrassent la lyre.)

(Dans la cour, JEAN-JEAN installe son hamac.)


JEAN-JEAN

Ha! ha! Et voilà!

Un peu d'ombre,

bien à l'abri du vent.

L'endroit rêvé

pour une sieste géante.

Ha! ha!


ROSE

Papa! Papa!


JEAN-JEAN

Que se passe-t-il?


ROSE

On a perdu la lyre!


OLIVO

C'est Dougue,

il l'a fait disparaître.


JEAN-JEAN

Oh, mes petits géants,

elle ne peut pas être bien loin.

Hein?

(Un son de lyre se fait entendre.)


JEAN-JEAN

Mais qu'est-ce que j'entends?


ROSE

Hé! C'est le son de la lyre.


JEAN-JEAN

On dirait que ça vient

de tout près d'ici.


ROSE

Ah!

Ça vient de chez

les soussis.

(Regardant dans le soussiscope)

Ah!

C'est Nez Bleu qui a notre lyre.

Et Barbichette aussi!


OLIVO

Dougue a envoyé notre lyre

chez les soussis?


ROSE

Vite, il faut aller

le dire à Mosa.


OLIVO

Oui.


ROSE

Mais... papa?


JEAN-JEAN

Quoi donc, ma Rose?


ROSE

Euh... ta corde de hamac,

elle est toute petite.


JEAN-JEAN

Petite?


ROSE

Mais oui.

Toi, tu es un géant.

Et les géants, c'est...

comme ça.

(ROSE fait un signe avec ses bras pour indiquer très grand.)


JEAN-JEAN

Bien oui, comme ça.


OLIVO

(L'appelant au loin)

Rose!


ROSE

Je dois y aller.

(ROSE s'en va.)


JEAN-JEAN

Mais Rose!

Mais...

(JEAN-JEAN observe la corde de son hamac.)


JEAN-JEAN

(S'adressant au public de l'émission)

Tu crois qu'elle est

assez solide, ma corde?

Assez solide pour un géant

comme...

(Indiquant sa propre taille)

comme ça?

Ah! Je sais

ce que je vais faire.

(Chez MOSA)


MOSA

La lyre est chez les soussis?


ROSE ET OLIVO

Oui!


MOSA

Ah!


ROSE

Je les ai vus.

Ils jouaient

avec la lyre et ils s'amusaient

beaucoup, beaucoup.


OLIVO

Ils ne voudront jamais

nous la redonner.


MOSA

Tut, tut, voyons, voyons.

Attendez.

Je me souviens d'un passage

qui disait...

Ah!

(Lisant)

"Les lyres sont des instruments

au son doux et mélodieux."

Ah! "Et elles sont très attirées

par les jolies chansons."


ROSE

Ah, une chanson!

Ah oui! On n'a qu'à lui chanter

une chanson.


MOSA

Bonne idée.

Et j'en connais une fantastique.


OLIVO

Sur les lyres?


ROSE

Une chanson sur les lyres

et les fées?


MOSA

Tout à fait,

mes petits géants.

Allez, on n'a plus

de temps à perdre.


OLIVO

Oui.

(Ils sortent tous les trois.)


JEAN-JEAN

(Attachant son hamac)

Ha! ha! ha!

Regarde-moi cette grosse corde.

Comme ça, ce sera

beaucoup plus solide.

(S'adressant au public de l'émission)

Tu permets que je l'essaie?

(ROSE, MOSA ET OLIVO arrivent dans la cour.)


JEAN-JEAN

Ha! ha!

Ah, qu'est-ce que

vous faites ici?


ROSE

On s'en va

chercher la lyre.


JEAN-JEAN

Vous voulez

que je vous aide?


MOSA

Ah, non, non, non.

Fais ta sieste, Jean-Jean,

je m'occupe de tout.


ROSE ET OLIVO

Bon repos.


JEAN-JEAN

Ah, merci. Ha! ha!

Oh, là, là!

Que d'action aujourd'hui!

Bon.

Enfin, il n'y a personne.

Ha! ha! ha!

(Baîllant)

Ah, l'heure du repos a sonné.

Ce sera le bonheur.

(Plus loin, OLIVO regarde dans le soussiscope.)


OLIVO

Il y a Barbichette

et Nez Bleu.

Ils dorment juste

à côté de la lyre.


MOSA

C'est le bon moment.


ROSE

Oh, vas-y, Mosa, chante.


MOSA

♪♪ La la lou,

la la li ♪

♪ La la lou ♪

♪ La la li ♪♪

(Chez les Soussis, la lyre se soulève légèrement.)


OLIVO

Ça marche!

La lyre a bougé.

Chante, Mosa, chante.


MOSA

♪♪ Allez, viens avec moi ♪

♪ Pose-toi juste là ♪

♪ Sur mon coeur, dans mes bras ♪

♪ Lyre, lyre-la ♪

♪ Allez, viens, envole-toi ♪

♪ Jusqu'ici, jusqu'à moi ♪

♪ Suis le son de ma voix ♪

♪ Lyre, lyre-la ♪

♪ Lyre, lyre, te voici ♪

♪ Lyre, lyre, te voilà ♪

♪ Viens, mon coeur,

dans mes bras ♪

♪ Belle lyre que voilà ♪♪

(Chez les Soussis, la lyre vole alors que BARBICHETTE ET NEZ BLEU dorment.)


MOSA

Et puis? Est-ce que

tu la vois toujours?


OLIVO

Oui! Elle suit le son

de ta voix, Mosa.


MOSA

♪♪ Lyre, lyre, te voici ♪

♪ Lyre, lyre, te voilà ♪

♪ Viens, mon coeur,

dans mes bras ♪

♪ Lyre, lyre, lyre-la ♪


OLIVO

(voyant la lyre dans le trou de l'arbre)

Mais... mais... Ah!

Elle est là! Oui!


ROSE

Oh, je l'ai!

(ROSE embrasse la lyre.)


MOSA

Tu as vu? C'est fou ce qu'on

peut faire avec une chanson.


OLIVO

On a failli

te perdre, petite lyre.


ROSE

Est-ce que tu crois

que les soussis sont fâchés?


OLIVO

(Regardant dans le soussiscope)

Ils dorment encore.

(ROSE ET MOSA rient.)


ROSE

Est-ce que je peux

l'essayer, Mosa?


MOSA

Bien sûr,

tu l'as bien mérité.

Oh, installez tous les deux

vos petits doigts.

Et au compte de trois--


ROSE

On caresse les cordes

comme un petit chaton.


OLIVO

D'accord.


MOSA

Un, deux, trois.

(Un fracas se fait entendre.)


MOSA

Oh, là, là.

(Chez les Soussis, le fracas fait tomber des objets, ce qui les réveille.)

(Dans la cour)


ROSE

Mais qu'est-ce que c'était?


OLIVO

Un Grand Braoum?


JEAN-JEAN

(Voix au loin)

Ayoyoyoye!


MOSA

Je ne crois pas, non.


JEAN-JEAN

(Voix au loin)

Aïe! Oh!


ROSE ET OLIVO

Papa?


JEAN-JEAN

(Voix au loin)

Ayoyoyoye!

(Chez les Soussis, BARBICHETTE et NEZ BLEU cherchent la lyre.)


[NEZ BLEU:]Houhou!

Houhou!

(Dans la cour, JEAN-JEAN est étendu sur le sol.)


JEAN-JEAN

Ah!


OLIVO

Ça va, papa?


MOSA

Tu ne t'es pas

fait mal, au moins?


JEAN-JEAN

Non, ça va bien.

Ça va très bien.


ROSE

Ce n'était pas

un Grand Braoum.


OLIVO

Non, c'était

un Jean-Jean Braoum.

(ROSE et OLIVO rient.)


MOSA

Un si joli hamac.


JEAN-JEAN

Et j'avais pourtant

pris la peine

d'installer des cordes

bien solides.

Mais j'ai oublié

de solidifier le crochet.

(ROSE, OLIVO et MOSA aident JEAN-JEAN à se lever.)


ROSE

Ah, c'est lourd,

un géant.


OLIVO

On le savait, nous.


JEAN-JEAN

Que vous êtes brillants,

mes enfants.

Oh! Ouf!

Ha! ha! Que d'émotions!


ROSE

Ne bouge pas, papa.

On va te jouer

de la lyre.


OLIVO

Oui! Ça va

te faire du bien.


MOSA

Quelle bonne idée.


JEAN-JEAN

Ah, mais

je vous écoute.


OLIVO

N'oublie pas, Rose.

Comme une caresse

sur un petit chaton.


ROSE

Oui, oui, oui.

(ROSE joue de la lyre.)


TOUS

C'est beau!

(Chez les SOUSSIS, BARBICHETTE et NEZ BLEU fouillent parmi les objets.)


BARBICHETTE

Alala, houhou!


NEZ BLEU

Ho, houhou, houhou!

(Ils entendent le son de la lyre venant d'en haut.)

(BARBICHETTE ET NEZ BLEU)

(Chantant ensemble)

Hah, zouzouzou!

(Dans la cour, ROSE termine de jouer de la lyre.)


JEAN-JEAN

Ah, ça fait tellement

de bien. Ha! ha! ha!


OLIVO

À mon tour, Rose.


ROSE

D'accord. Fais attention.

C'est très fragile.


OLIVO

Et voilà.

(OLIVO joue.)


OLIVO

Hé, j'aime ça,

jouer de la lyre.


MOSA

Et vous en jouez

merveilleusement bien.

N'est-ce pas,

Jean-Jean?

Jean-Jean?

(JEAN-JEAN s'est endormi.)


MOSA

Ah, le pauvre.


ROSE

Ah, on va lui jouer

un tour!


OLIVO

Oui! On va

le réveiller.


MOSA

Oh, pas avec les flocons de

plumes de paon, s'il te plaît.


ROSE

Non, non, non.

Avec... mon gazou!


MOSA

Attends, Rose.


ROSE

Ah, mais

s'il te plaît, Mosa.

C'est juste

pour faire une blague.


OLIVO

Oui, il va sauter comme ça:

Hop, là!

Avec le bruit du gazou.


MOSA

C'est que votre papa,

il a travaillé très fort,

ces derniers temps.

Je pense qu'il a mérité

de faire une bonne sieste.

Vous ne pensez pas?


OLIVO

Oui. Il a marché

toute la nuit.


ROSE

Et il a traversé

des grosses rivières

et il a grimpé

des montagnes géantes.


OLIVO

Il a l'air bien,

papa Jean-Jean, quand il dort.


MOSA

Un vrai petit ange.

(JEAN-JEAN se gratte le nez en dormant. Les autres rient.)


OLIVO

Lui, ce n'est pas le bruit

du gazou qu'il aime.

C'est la lyre.


ROSE

Ah!

Encore un petit peu

de lyre, papa chéri?


MOSA

Un, deux, trois.

(ROSE joue de la lyre.)


ROSE

Tu as entendu, Olivo?

Il ronfle!


OLIVO

Il ronfle

comme une lyre endormie.

(ROSE et OLIVO rient.)


MOSA

(S'adressant au public de l'émission)

Chut...

(Générique de fermeture)

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par

Coloriage

3 images