Image univers 1, 2, 3... Géant! Image univers 1, 2, 3... Géant!

1, 2, 3... Géant!

L'histoire du Géant Jean-Jean qui habite au pays d'Arbra. Un jour de Grand Braoum, un immense arbre a poussé à l'extérieur de son château. Dedans, il y découvre deux minuscules enfants, Rose et Olivo, qu'il décide d'adopter. Il y a aussi Rosa, la fée qui a perdu sa baguette magique, Blou, Mouline et Monsieur Ding Dong.

Site officielpour 1, 2, 3... Géant!
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Rose-Neige et la pomme

Blou, Olivo et Rose veulent jouer à Blanche-Neige et préparer un spectacle. Rose a mal au ventre, Bou craint de l’avoir empoisonnée avec une pomme ensorcelée. Elle a mangé trop de gâteaux.



Année de production: 2013

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Au royaume d'Arbra habite une famille de géants; ceux-ci sont joués par des comédiens humains. Ils ont pour amie une fée dont un des doigts, nommé Dougue, s'est transformé en baguette magique. Un gentil marchand ambulant qui transporte tout dans sa Touthèque vient également leur rendre visite. Sous la terre habitent les SOUSSIS, des marionnettes qui parlent un langage inventé. Un appareil, le soussiscope, permet aux géants d'observer chez les SOUSSIS.

Début chanson thème


JEAN-JEAN

♪ Ma famille-mille-mille ♪

♪Deux petits, un très grand ♪


EN DUO

♪ Ça fourmille tout le temps ♪


JEAN-JEAN

♪ Une fée bien rigolote

qui voudrait une baguette ♪

♪ Un marchand et sa roulotte


CHOEUR

Et son joyeux baratin ♪


JEAN-JEAN

♪ Une amie qui virevolte ♪

♪ Un copain qui vient de loin ♪

♪ Un gros chien qui roupille ♪

♪ Ils font partie

de la famille ♪


CHOEUR

♪ Et puis il y a ♪

♪ Les Soussis ♪


LES SOUSSIS

♪ Kek, kekek, kek, kek,

kekek, kekek, kekek, kekek ♪

♪ Youh ♪


CHOEUR

♪ Des bêtises, des bêtises ♪

♪ Par ici les malappris ♪


JEAN-JEAN

♪ Un papa, deux enfants ♪

♪ Ma famille-mille-mille ♪

♪ Viens chez moi...


CHOEUR

...on est là ♪

♪ 1, 2, 3 ♪

♪ Géant ♪♪

(Fin chanson thème)

(OLIVO et ROSE viennent rejoindre JEAN-JEAN dans la cour. Celui-ci tient un panier rempli de pommes.)


OLIVO

Coucou, papa.


JEAN-JEAN

Hé, hé, hé!


ROSE

Mmm, les bonnes pommes.


JEAN-JEAN

Elles sont belles, hein?

Ah, les fruits!

C'est comme...

C'est comme des bonbons

qui poussent dans les arbres.


OLIVO

Des bonbons?


JEAN-JEAN

Mais oui.

Parfois, c'est sucré.

Parfois, c'est suret.

Parfois, c'est sucré et suret.

Exactement comme...

Comme...


ROSE ET OLIVO

Comme des fruits.


JEAN-JEAN

Oui, c'est ça,

mes petits ouistitis.


ROSE

Moi, les pommes,

ça me fait penser à l'histoire

que tu nous as racontée

ce matin.


JEAN-JEAN

Ah!


OLIVO

Oui!

Blanche-Neige et les sept nains.


ROSE

Oh! Est-ce que tu veux

jouer à

Blanche-Neige?


OLIVO

Oui.

On pourrait jouer

avec Blou.


ROSE

Oui.


OLIVO

Oui! Est-ce qu'on peut

avoir une pomme

pour jouer,

s'il te plaît, papounet?


JEAN-JEAN

Tiens, mon Livo.


OLIVO

Merci.


MONSIEUR DING DONG

(Arrivant avec sa Touthèque)

Ding dong!

Me voici!

Hé, hé!

(Propos en italien)

Buongiorno,

les enfants.


ROSE ET OLIVO

Buongiorno,

monsieur Ding Dong.


JEAN-JEAN

Ah! Vous m'apportez les pots

que je vous ai demandés?


MONSIEUR DING DONG

Exactement,

Géant-Géant.

Vous n'oubliez pas

notre marché, hein?

Une demi-douzaine de pots vides

contre un pot rempli

de votre délicieuse compote.


JEAN-JEAN

Promesse de géant.

Vous m'apportez tout ça

à la cuisine?

Je vais commencer

à peler les pommes.

(JEAN-JEAN se dirige vers sa maison.)


MONSIEUR DING DONG

Bon! Voyons voir.

Alors...

(Fouillant dans sa Touthèque)

Un râteau,

un poteau, un manteau.

Ah, voilà! Des pots!

Ah, mais non!

Ha! ha! ha!

Ça, ce n'est pas la boîte

qui contient les pots.

C'est la boîte

qui contient les gâteaux.


ROSE

Des gâteaux?


OLIVO

Je veux les voir.


MONSIEUR DING DONG

Ah, ils sont si jolis,

on voudrait les manger

tout rond, regardez.


OLIVO

Est-ce qu'ils sont

pour nous?


MONSIEUR DING DONG

Ah, je vous

en donnerais bien,

mais ils sont

pour monsieur Flagada.


OLIVO

Ce n'est pas grave.

Papa fait une bonne compote

aujourd'hui.


ROSE

Oui, c'est vrai,

c'est bon, ça aussi.


OLIVO

On va chercher Blou?


ROSE

Oui.


OLIVO

Au revoir.


ROSE

Au revoir.

(ROSE et OLIVO s'en vont.)


MONSIEUR DING DONG

Au revoir, les enfants.

Bon, bon, cherchons dans les

objets qui finissent en "po".

Chapeau, drapeau, pipeau.

Ah, bien, voilà! Pots!

(En déposant la boîte qui contient les pots, MONSIEUR DING DONG fait tomber celle contenant les gâteaux. Ceux-ci s'écrasent sur le sol.)


MONSIEUR DING DONG

Ah! Ah non! Ah non!

Ah non! Ah non!

Ah non, ding, ding, ding, ding!

Ah! Ah!

Ah, ding dong de ding dong

de ding dong!

Ah! Ah, ding dong de ding dong.

Ah, ding dong de ding dong.

Ah non! Ah non!

Ah, ding, ding!

Ah, ding, ding, ding!

Ah, ding, ding, ding, ding!

Ah, ding, ding, ding, ding!

Ah, ding, ding, ding, ding!

Ah, ding, ding, ding, ding!

Ah, ding, ding!

Ah, ding, ding, ding, ding!

À l'aide!

Ah, ding, ding, ding!

À l'aide!


JEAN-JEAN

(Arrivant)

Bottes de géant!

Mais qu'est-ce qui se passe?


MONSIEUR DING DONG

Ah, ding, ding!

Ding... Ouf!

Ding, ding,

ding... dong.


JEAN-JEAN

Venez à la maison,

vous m'expliquerez tout ça.


MONSIEUR DING DONG

Ah, mais ding,

ding, ding!


JEAN-JEAN

Allez, allez,

venez, venez.

(BARBICHETTE apparaît et s'enfuit avec la boîte de gâteaux écrasés. MONSIEUR DING DONG le voit faire. Il essaie d'avertir JEAN-JEAN, mais il est trop agité pour parler.)


MONSIEUR DING DONG

Non, non, non.

Non, non!

Ah! Ding dong de malheur!

C'est... c'est parce que...


JEAN-JEAN

(L'entraînant chez lui)

Mais non. Oui, oui, ding dong

de malheur, je comprends.

Je comprends.

(BARBICHETTE revient chez les SOUSSIS avec la boîte de gâteaux. NEZ BLEU s'amuse avec un sandwich en plastique qui fait du bruit quand on le presse.)


BARBICHETTE

(Mangeant les gâteaux)

Minam, minam.

Minam.

Minam, minam.


NEZ BLEU

(Voulant prendre des gâteaux)

Alalal.

Alalal!

Hoh, koukou!

Koukou.

(NEZ BLEU va pour prendre des gâteaux, mais il s'aperçoit que BARBICHETTE les a tous mangés.)

(MONSIEUR DING DONG est chez JEAN-JEAN. Il est toujours dans un état de panique.)


MONSIEUR DING DONG

Ah, ding, ding,

ding, ding, ding!


JEAN-JEAN

Du calme!


MONSIEUR DING DONG

(Faisant un exercice de respiration)

Tu, tu, tu, tu.

Dong. Ah!


JEAN-JEAN

Bon. Mais que s'est-il passé?


MONSIEUR DING DONG

J'ai échappé les petits

gâteaux par terre.

Ils sont fichus,

ruinés, immangeables.


JEAN-JEAN

Bon, bon, je comprends que

vous aimez les petits gâteaux,

mais il n'y a pas de quoi

s'affoler autant.


MONSIEUR DING DONG

Ils étaient

pour monsieur Flagada

qui organise une petite fête.


JEAN-JEAN

Oh!


MONSIEUR DING DONG

Ah, il comptait sur moi

et ma touthèque.

Sa petite fête sera complètement

gâchée à cause de moi.

Ah, il va m'en vouloir

terriblement.

Et il ne me parlera plus jamais.

Il va dire que...


JEAN-JEAN

Un instant.

Et si on faisait d'autres

gâteaux pour monsieur Flagada?


MONSIEUR DING DONG

Oui, d'accord, mais je n'ai

aucun talent en cuisine, moi.


JEAN-JEAN

Eh bien, moi, oui.

Ha! ha!

Enfin, j'ai... j'ai un peu

de talent en cuisine.

Je vais les faire pour vous.


MONSIEUR DING DONG

Ah! Vous... vous... vous

feriez ça pour moi, Géant-Géant?

Ah! Ah, vous me sauvez la vie!


JEAN-JEAN

Ces petits gâteaux,

ils étaient au chocolat

ou à la vanille?


MONSIEUR DING DONG

Oh! Je ne me souviens plus.

Ah non, non, non.


JEAN-JEAN

On n'a qu'à aller chercher

la boîte et regarder.


MONSIEUR DING DONG

Oui, oui!

Mais non, mais non,

on ne peut pas.

Une de ces bestioles

est partie avec.


JEAN-JEAN

Une bestiole?

Ah, un soussi?


MONSIEUR DING DONG

Oui, oui, oui.

C'est ça, c'est ça.


JEAN-JEAN

Ah, ces malappris!

Attendez! Hum-hum.

Essayez de vous souvenir

en sentant

cette gousse de vanille

et ce morceau de chocolat.

Les odeurs,

ça réveille la mémoire.


MONSIEUR DING DONG

(Sentant les deux)

Vanille. Ah, vanille!

Chocolat, ah!

Vanille, chocolat.

Van... van... van... vanille.

Ça y est, ça y est.

Ça y est, ça me revient.

Ça y est, ça me revient.

Ces petits gâteaux,

ils sentaient bon la vanille!


JEAN-JEAN

Bon! Vous voyez?

Il ne faut jamais se décourager.


MONSIEUR DING DONG

L'honneur est sauf,

je pourrai aller

chez monsieur Flagada

la tête haute,

fier de moi

et de ma touthèque.


JEAN-JEAN

(Consultant un livre de recettes)

Bon!

(Chez les SOUSSIS, NEZ BLEU met dans la boîte vide un petit gâteau en plastique qui fait du bruit quand on le presse.)


NEZ BLEU

(Appelant BARBICHETTE)

Alalal!


BARBICHETTE

(Arrivant)

Kekek?


NEZ BLEU

(Sentant le gâteau)

Mmmmh...

Nanoum, nanoum.


BARBICHETTE

(Prenant le gâteau)

Nanoum, nanoum.

(BARBICHETTE met le gâteau dans sa bouche et sursaute quand celui-ci émet un son aigu. NEZ BLEU se moque de lui.)

(ROSE et OLIVO sont dans l'aire de jeu avec BLOU.)


BLOU

D'accord.


OLIVO

Oui?


BLOU

Je veux bien jouer à

Blanche-Neige et les sept nains.


OLIVO

Oui! Et après,

on pourrait faire un spectacle

pour papa Jean-Jean.


ROSE

Ah oui!

Un spectacle!

Moi, je vais faire

Blanche-Neige.

Mais je vais m'appeler...

Rose-Neige.


BLOU

Mais Olivo et moi,

on est un, deux.

On est deux.

On n'est pas sept.


OLIVO

On pourrait jouer

à Rose-Neige

et les deux lutins.


ROSE

Ah oui!


BLOU

Tope l'ananas!


ROSE

Et moi,

je vais me faire

empoisonner par la pomme

comme dans la vraie histoire.

On va commencer l'histoire

quand Rose-Neige est perdue.

Et c'est là qu'elle rencontre

les deux lutins.


OLIVO

OK!


ROSE

(Dans le rôle de Rose-Neige)

Oh, la la la la.

Je suis perdue.

Je ne retrouve plus mon chemin.

Mais qu'est-ce

que je vais faire?


OLIVO

(En lutin)

Bonjour!


ROSE

Oh! Bonjour.

Qui êtes-vous?


BLOU

Nous sommes

les deux lutins.


ROSE

Oh! Moi, je suis Rose-Neige

et je suis perdue.

Je ne peux plus

retourner chez moi.


OLIVO

Tu peux rester

dans notre maison, si tu veux.


ROSE

Oh! Merci!

C'est très gentil.

Je commençais

à avoir froid.


OLIVO

Allons chercher du bois

dans la forêt.


BLOU

(Sortant de son personnage de lutin)

Quoi? Aller chercher du bois?


OLIVO

(Sortant de son personnage aussi)

Mais oui, on va dire que

c'est pour chauffer la maison.

Et c'est pendant

ce temps-là

que la sorcière va donner

la pomme avec du poison

à Rose-Neige.


ROSE

D'accord.


BLOU

Oui.


ROSE

Mais il ne faut pas aller

dans la forêt pour vrai.


OLIVO

Non, on va

faire semblant.


ROSE

D'accord. Et moi,

pendant ce temps-là,

je vais installer

des toutous partout.

Parce que dans l'histoire,

Blanche-Neige,

c'est l'amie des animaux

de la forêt.


OLIVO

N'oublie pas

Toutoussou.


ROSE

Ah oui, c'est vrai,

il va être content

de jouer avec nous,

je vais le chercher.


OLIVO

Allez, on va dans la forêt.

Viens, lutin Blou.


BLOU

Ah!

(OLIVO et BLOU s'en vont.)


ROSE

(Se dirigeant vers la maison)

Mmm, ça sent le bon gâteau.

(JEAN-JEAN est dans la cuisine avec MONSIEUR DING DONG. Il a sorti du four plusieurs petits gâteaux.)


JEAN-JEAN

(S'adressant au public de l'émission)

Avec mes grosses

paluches de géant,

j'ai réussi à faire de petits

gâteaux à la vanille.

Regarde. Mmm.


ROSE

(Arrivant)

Mmm, ça sent bon.

Est-ce qu'ils sont pour nous,

ces petits gâteaux-là?


MONSIEUR DING DONG

Ah non, je suis désolé,

ma petite Rose.

Ils sont pour monsieur Flagada.


ROSE

Encore?

Oh, zut de zut, zut.


MONSIEUR DING DONG

C'est pour remplacer ceux

que j'ai fait tomber par terre.


JEAN-JEAN

Mais j'en ai fait

plus que moins.

On en aura assez pour une petite

collation spéciale.


ROSE

Oh, youp, youp, youpi!


JEAN-JEAN

Ah, il reste juste

à mettre un bon glaçage.

De quelle couleur?


MONSIEUR DING DONG

Euh... euh...

Il y avait deux couleurs.

Euh... mais...

je ne m'en souviens plus.

Ah, ding, ding, ding, ding.

Je suis si énervé.

Ding, ding, ding, ding, ding.


ROSE

Il y en avait des roses.


MONSIEUR DING DONG

Tu... tu en es sûre?


ROSE

Oui, je m'en souviens

parce que Rose, c'est mon nom.


MONSIEUR DING DONG

Oui.


JEAN-JEAN

Et l'autre couleur?


MONSIEUR DING DONG

Hein?


ROSE

Euh...

Je ne m'en souviens plus,

moi non plus.


MONSIEUR DING DONG

Ah non!


ROSE

(En sortant)

Attendez!


MONSIEUR DING DONG

Monsieur Flagada avait été

très strict sur les couleurs.

Ah, tout ceci

est tellement énervant.

Ding, ding, ding, ding, ding.

Ah, ding, ding, ding.

(Prenant un petit gâteau et s'adressant à lui)

Ah! Dites-moi

de quelle couleur vous étiez.

Allez, je vous en supplie.


JEAN-JEAN

(Voyant que MONSIEUR DING DONG s'apprête à manger le gâteau)

Hé, tut, tut,

tut, tut!

Tut, tut, tut.

Oui.


ROSE

(Revenant)

Voulez-vous mes pastilles

de gouache, monsieur Ding Dong?

Si vous regardez

les couleurs,

peut-être que vous allez

vous en rappeler.


JEAN-JEAN

Mais quelle bonne idée,

ma Rose aux joues roses.


MONSIEUR DING DONG

Eh bien, voyons voir.

Euh....

Vert.


JEAN-JEAN

Ah!


MONSIEUR DING DONG

Non, non, non, non.

Orange?

Non. Non, non, non, non.

Bleu!


JEAN-JEAN

Ah! Ha! ha! ha!


MONSIEUR DING DONG

Non. Non, non.

Non, c'est fini, c'est fini.

Nous n'y arriverons

jamais. Ah non!


JEAN-JEAN

Commençons par aller cueillir

une bonne grosse bouffifraise

pour faire

ce glaçage rose.

Vous vous souviendrez de l'autre

couleur plus tard. Allez.

(JEAN-JEAN et MONSIEUR DING DONG sortent. ROSE s'approche des petits gâteaux.)


ROSE

(Parlant à son toutou)

Mmm.

Papa a dit qu'il en a fait

un petit peu plus pour nous.

J'ai le droit d'en prendre.

Juste un.

(Goûtant au gâteau)

Mmm. Mmm!

Délibon!

Mais ils sont tout petits.

(ROSE mange un autre petit gâteau.)

(OLIVO et BLOU sont devant la porte grillagée donnant sur la forêt. OLIVO fait semblant de casser des branches et les donne à BLOU.)


OLIVO

Crac.


BLOU

Merci.


OLIVO

Crac.


BLOU

Merci.


OLIVO

Cric.


BLOU

Bon! Est-ce qu'on a assez de

bois, maintenant, lutin Olivo?


OLIVO

Je pense que oui,

lutin Blou.

Nous allons faire

un bon feu dans la maison.


BLOU

Ah oui, ça va

réchauffer Rose-Neige.

Elle a eu si peur et si froid,

perdue dans la forêt.

Pauvre Rose-Neige.


OLIVO

On pourra faire cuire

une bonne soupe.


BLOU

Ah oui, une soupe

aux ravilunes.


OLIVO

(Cassant une vraie branche)

Hé! Regarde.

La drôle de branche.


BLOU

Hé! Oui, on dirait

une baguette magique.


OLIVO

Hé!


BLOU

On pourrait s'en servir

pour notre histoire.

Est-ce que je peux faire

le sorcier

qui empoisonne la pomme

pour Rose-Neige?


OLIVO

D'accord!


BLOU

Je vais jeter un mauvais sort

à la pomme

avec ma baguette magique.

Elle va devenir

pleine de poison.

(Récitant une formule magique)

Belle pomme rouge

qu'on veut croquer,

tu n'es plus bonne à manger,

car avec ce sortilège...


OLIVO

Hein? Un sortilège?


BLOU

Euh, oui. Un sortilège,

c'est comme... un sort.

Oui, comme un sort.

Car avec ce sortilège...

tu empoisonneras Rose-Neige.

(BLOU fait semblant de jeter un sort sur la pomme.)


BLOU

J'ai hâte qu'on donne

la pomme à Rose-Neige.


OLIVO

Oui, mais avant,

il te manque quelque chose

pour que tu ressembles

à un vrai sorcier.

Viens!

(OLIVO et BLOU s'en vont.)

(Chez les SOUSSIS, BARBICHETTE manigance quelque chose avec la boîte vide.)


BARBICHETTE

(Appelant NEZ BLEU)

Alalal!


NEZ BLEU

(Arrivant)

Kekek?

Hoh, menoum, menoum.

(NEZ BLEU ouvre la boîte et sursaute en voyant des serpentins en sortir. BARBICHETTE se moque de lui.)


NEZ BLEU

Hoh!

Grrr.

(Furieux, NEZ BLEU lance la boîte sur le plancher. Le fond de la boîte est maintenant troué.)

(BLOU et OLIVO viennent rejoindre ROSE dans la cour.)

​​​​​[OLIVO:]

(Chuchotant)

Vas-y.


BLOU

Oui.

(Dans son rôle de sorcier)

Oh, hé!

Est-ce qu'il y a quelqu'un

dans cette maison?

Oh, ah!

Bonjour,

mademoiselle.


ROSE

(Dans son rôle de Rose-Neige)

Bonjour, monsieur.


BLOU

Vous habitez ici

avec des lutins?


ROSE

Oui, mais ils sont partis

chercher du bois.


BLOU

Ah! Avez-vous faim?

Voulez-vous

une bonne pomme?


ROSE

Oh!

Merci, monsieur.

Ah, non, je n'ai pas faim.


BLOU

(Décrochant de son personnage)

Mais Rose, c'est toi

qui voulais faire

comme dans

la vraie histoire.


OLIVO

Oui, tu voulais être

empoisonnée par la pomme.

Il faut la croquer.


BLOU

J'ai mis du poison dans la

pomme avec ma baguette magique.


OLIVO

Mais oui, juste

une petite bouchée.


ROSE

Bon.

Mmm.


OLIVO

(Dans son rôle)

Alors, mademoiselle

Rose-Neige...

est-ce qu'elle est bonne,

notre belle pomme?


ROSE

(Souffrante)

J'ai mal au ventre.


OLIVO

(À l'oreille de ROSE)

Tu es bonne, Rose.

On ne dirait pas du tout

que tu fais semblant.


ROSE

Je ne fais pas

semblant, Olivo.

J'ai mal au ventre

pour vrai.

(JEAN-JEAN a commencé à mettre du glaçage sur les petits gâteaux.)


MONSIEUR DING DONG

Devant ces gâteaux roses,

je me sens un peu morose, car,

ding dong de malheur,

quelle est la deuxième couleur?


JEAN-JEAN

Fermez les yeux

et essayez de vous souvenir.

Essayez de voir les gâteaux

dans votre tête.

Et quelle couleur voyez-vous?


MONSIEUR DING DONG

Noir!


JEAN-JEAN

Des gâteaux noirs?


MONSIEUR DING DONG

Mais non, mais non.

Quand je ferme les yeux,

je vois du noir.


JEAN-JEAN

Mais non!


MONSIEUR DING DONG

Ah! Et si vous essayiez

de m'hypnotiser? Hmm?


JEAN-JEAN

Vous hypnotiser?


MONSIEUR DING DONG

Oui, oui!

Oui, oui, ça aide à se

concentrer et à se souvenir.


JEAN-JEAN

Bon, euh...

Je n'y connais rien là-dedans,

mais je veux bien essayer.

Je crois que ma Rosie-Rose

a laissé traîner

un pendentif quelque part.

(BARBICHETTE essaie d'entrer par la fenêtre pour voler des petits gâteaux.)


MONSIEUR DING DONG

Ah non!

Toi, mon petit malappris, tu

ne voleras pas ces gâteaux-là.

Hmm!


BARBICHETTE

Minam!


JEAN-JEAN

Allez!

(BARBICHETTE s'en va.)


JEAN-JEAN

(Trouvant le pendentif)

Bon!

Ah! Le voilà.

Ça devrait faire l'affaire.

(Hypnotisant MONSIEUR DING DONG)

Regardez bien

ce pendentif.


MONSIEUR DING DONG

Je me souviens!


JEAN-JEAN

Mais... j'ai réussi

à vous hypnotiser?


MONSIEUR DING DONG

Non, non, pas du tout,

mais les petits gâteaux,

ils étaient mauves, exactement

comme cette colorine. Oui!

Oui, ça me revient.

Ah, et ils sentaient bon

le raisin.

Ah, j'ai même failli

en manger un.


JEAN-JEAN

Alors, nous allons

colorer ce glaçage

avec du bon sirop de raisin.


MONSIEUR DING DONG

Ding dong de bonheur!

Ah, mais... mais...

mais qu'est-ce qui m'arrive?

J'ai comme une envie

irrésistible de, de, de...


JEAN-JEAN

De chanter?


MONSIEUR DING DONG

Oui!

♪♪ Pour les garçons

et pour les filles ♪

♪ Au chocolat, à la vanille ♪

♪ Qu'ils sont jolis,

ces petits gâteaux ♪

♪ Sortant du four,

moelleux et chauds ♪

♪ Petits gâteaux tout ronds,

tout ronds dans mon bedon ♪

♪ Vous avez l'air si bon,

c'est toute une tentation ♪

♪ Au chocolat, à la vanille ♪

♪ Je vous regarde

et mes yeux brillent ♪

♪ Mais je ne vous toucherai pas,

vous êtes à monsieur Flagada ♪

♪ Petits gâteaux tout ronds,

tout ronds dans mon bedon ♪

♪ Je vais vous regarder, mais

jamais je ne vous mangerai ♪

♪ Je vais vous regarder,

je vous résisterai ♪

(MONSIEUR DING DONG va pour manger un gâteau, mais JEAN-JEAN l'en empêche.)


JEAN-JEAN

Hé, pop, pop, pop!

(Chez les SOUSSIS, NEZ BLEU a passé sa tête dans le trou de la boîte, qu'il referme.)


NEZ BLEU

Alalal!

(BARBICHETTE arrive et voit la boîte fermée.)


BARBICHETTE

Kek kekek?

Minam, minam.

(BARBICHETTE ouvre la boîte. NEZ BLEU en sort.)


NEZ BLEU

(Hurlant)

Alalal!


BARBICHETTE

(Effrayé)

Hah! Kekek?

(NEZ BLEU et BARBICHETTE rient de la blague.)

(BLOU et OLIVO sont dans l'aire de jeu et regardent ROSE, qui a très mal au ventre.)


BLOU

(Chuchotant)

J'ai empoisonné la pomme

pour vrai avec ma baguette.


OLIVO

(Chuchotant)

C'est une vraie

baguette magique?


BLOU

(Chuchotant)

Oui. Rose a mal au ventre.

C'est à cause

de la pomme empoisonnée.


ROSE

Qu'est-ce que vous faites?


BLOU

Euh, on décide comment

on va continuer l'histoire.


OLIVO

(Chuchotant)

Il faut enlever

le mauvais sort

pour qu'elle arrête

d'avoir mal au ventre.


BLOU

(Chuchotant)

Je vais essayer

une autre formule magique.


OLIVO

(Jouant un rôle)

Qu'est-ce que tu as fait,

méchant sorcier?

Tu as empoisonné

Rose-Neige!


BLOU

Oui, c'est parce que je suis

un méchant sorcier.


OLIVO

Oui! Enlève le sort

tout de suite,

sinon le prince va arriver

et te combattre avec son épée.


BLOU

Ah! D'accord,

d'accord.

Je défais le mauvais sort.

Tu n'as plus mal au bedon!

C'est le sorcier le plus fort.

Il est plus fort qu'un dragon.

(Jetant un sort sur ROSE)

Pschttt.


OLIVO

Est-ce que tu as encore

mal au ventre, Rose?


ROSE

Oui!


BLOU

Ah! La baguette magique

ne fonctionne plus!


OLIVO

Essaie avec une autre formule

magique, méchant sorcier.


BLOU

Euh...

Baguette, fais ta magie

pour guérir Rose-Neige!

Baguette, fais ta magie,

défais le sortilège!

(Jetant un sort sur ROSE)

Pschttt.


OLIVO

Est-ce que

tu vas mieux, Rose?


ROSE

Non.


OLIVO

Ça ne marche pas!


ROSE

Mais qu'est-ce

qui ne marche pas?


OLIVO

Il faut aller dire

à papa Jean-Jean

qu'on a fait

de la vraie magie.


BLOU

Oui.

(OLIVO et BLOU s'en vont.)


ROSE

Mais quelle vraie magie?

(ROSE se dirige vers la maison aussi.)

(JEAN-JEAN a terminé le glaçage des petits gâteaux. MONSIEUR DING DONG lui tend la boîte contenant les petits pots.)


MONSIEUR DING DONG

Voici vos pots!


JEAN-JEAN

Ah, merci.

Et voilà!

Mais... il manque...

Il manque quatre gâteaux.


MONSIEUR DING DONG

Ah oui?


JEAN-JEAN

Ah! Vous n'avez pas résisté.


MONSIEUR DING DONG

Je n'ai pas touché

à ces gâteaux.

Bras de bois,

bras de pierre,

si je mens, je ne suis pas fier.

(OLIVO et BLOU arrivent.)


OLIVO

Papa! On a fait

de la magie.


JEAN-JEAN

De la magie? Vraiment?


BLOU

On jouait à

Blanche-Neige

et on a jeté un sort

à une pomme pour mettre

du poison dedans.


OLIVO

Oui, et Rose a pris

une bouchée dedans...


BLOU

Et elle a été empoisonnée.

Elle a mal au ventre.


JEAN-JEAN

(Voyant ROSE arriver)

Oh! Tu as mal au ventre,

ma Rosinette.


ROSE

Oui.

Mais...

C'est parce que j'ai mangé

trop de gâteaux.


JEAN-JEAN

Ah! C'est toi.


OLIVO

Tu as mangé

des gâteaux?


BLOU

Alors, ma baguette

n'est pas magique.


MONSIEUR DING DONG

Pauvre petite Rose.

C'est vrai qu'ils

ont l'air délicieux.

Moi-même, si ton papa

ne m'avait pas fait

des gros yeux de géant,

je n'aurais pas pu résister.

Bon, je vais aller porter

ces petites merveilles

à monsieur Flagada.

Ne t'en fais pas, j'ai déjà été

gourmand, moi aussi.

Ça va passer.

Merci encore, Géant-Géant.

Et n'oubliez pas ma compote.


JEAN-JEAN

Promis.


MONSIEUR DING DONG

(Propos en italien)

Arrivederci.


BLOU ET OLIVO

(Propos en italien)

Arrivederci.

(MONSIEUR DING DONG sort.)


ROSE

Papou géant?


JEAN-JEAN

Oui, ma Rosie-Rose?


ROSE

Les gâteaux, ils avaient

l'air trop délibon.

Alors, je n'ai pas demandé

la permission.


JEAN-JEAN

Tu sais, j'aurais dit oui

pour un gâteau.

Pas pour quatre.


BLOU ET OLIVO

Quatre?


ROSE

C'est trop!

C'est mon bedon qui me le dit.


OLIVO

Est-ce qu'il en reste

pour moi, des petits gâteaux?


JEAN-JEAN

Il en reste deux.

Un pour toi

et un pour Blou.


BLOU

Merci, Jean-Jean.


JEAN-JEAN

Quant à toi, ma Rose,

tu as besoin de repos.


OLIVO

Mais le spectacle?


JEAN-JEAN

Quel spectacle?


OLIVO

On avait préparé un spectacle

de

Blanche-Neige

pour toi.


JEAN-JEAN

Ah!


ROSE

Mais je suis

trop fatiguée.


JEAN-JEAN

Ah, j'ai une idée.

Puisque Rose a besoin de repos,

que diriez-vous

de faire le spectacle

de la

Belle au bois dormant?


ROSE

Oh oui!

Comme ça, je vais

pouvoir me reposer.


BLOU

Ah oui!

On va jouer dans la chambre.

Rose va se coucher dans le lit,

comme la princesse.


OLIVO

Ah oui. Et on fera

notre spectacle de

Blanche-Neige

quand Rose ira mieux.


JEAN-JEAN

Bon. Moi, je vais mettre

mes pommes à cuire

et je vous rejoins.

(JEAN-JEAN donne un petit gâteau à BLOU et OLIVO.)


BLOU

Merci!

(♪♪♪)

(ROSE, OLIVO et BLOU s'en vont. JEAN-JEAN salue le public de l'émission.)

(Générique de fermeture)

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par

Coloriage

3 images