Image univers Bande de sportifs Image univers Bande de sportifs

Bande de sportifs

Théo, jeune reporter intrépide, part à la rencontre de jeunes sportifs qui vont lui présenter leur discipline. Mais attention, il ne s'agit pas juste de filmer les pratiquants. Non, non, non. Théo s'essaiera lui-même à la pratique de tous les sports, avec une réussite plus ou moins grande.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Le kendo

Au Kendo, on salue son adversaire.



Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Générique d'ouverture


THÉO

(S'adressant au public de l'émission)

Salut, bande de sportifs!


Titre :
Bande de sportifs


THÉO est dans un dojo et s'adresse au public de l'émission.


THÉO

Aujourd'hui avec "Kendo", on

découvre le "kenza". Euh... Avec

Kenza, on découvre le kendo.


KENZA porte une armure de kendo et manipule un sabre de bambou. Elle pousse de grands cris à chaque nouveau mouvement.


KENZA

Ya!

Ah! Ya!


THÉO s'approche de KENZA avec un casque de chevalier sur la tête.


THÉO

Ah! Terrible, mais ça peut

faire mal, ton épée, non?


KENZA

Mais non, Théo. Notre sabre,

le shinai, est en bambou.

Comme ça, on peut se donner

des coups sans se blesser.

Et puis on a notre tenue,

le kendo-gi. Avec le masque,

les gants et le plastron,

on est bien protégé. Alors,

tu peux changer d'armure.


KENZA tape THÉO sur le dos et le poids de son casque se fait tomber sur le sol.


THÉO

Ouh!


KENZA

Au kendo, on salue

son adversaire. C'est très

important. Pour gagner un

combat, il faut être le premier

À marquer deux points en

cinq minutes maxi. On obtient

un point lorsqu'on touche son

adversaire sur le dessus de la

tête, aux flancs, aux poignets

ou au cou. Et on doit

crier pour montrer

sa détermination. Comme ça.

(Hurlant)

Gui-ya!


THÉO est intimidé.


THÉO

(Faiblement)

Guii-ah...


KENZA

Mais non, pas comme ça.

Il faut montrer ton courage, ta

force. Ça aussi, ça s'apprend.


THÉO

D'accord, mais faut être

drôlement costaud au kendo, non?


KENZA

Pas tant que ça. Bien sûr, les

jambes, les bras et les hanches

travaillent beaucoup.

Mais le kendo, c'est surtout

une histoire de discipline,

de volonté et de concentration.

Il faut travailler avec sa tête.


KENZA cogne sur le casque de kendo de THÉO.


THÉO

Aïe! Si je reçois des coups,

je vais avoir du mal

à me concentrer.


KENZA

Le kendo vient du Japon. Il y

a plusieurs centaines d'années,

les samouraïs armés de leur

katana se livraient des guerres

sans pitié. Puis vint la paix,

mais on continua à enseigner

l'escrime des samouraïs.

C'est ainsi qu'est né le kendo.

Allez, Théo. Yaïe!


KENZA se met en place pour un combat.


THÉO

Terrible, le kendo!


Début générique de fermeture


THÉO est dans sa chambre à côté d'une piñata.


THÉO

(S'adressant au public de l'émission)

Pour devenir un bon kendoka,

tu peux t'entraîner avec

une piñata.


THÉO frappe la piñata et se penche lorsqu'elle revient vers lui.


THÉO

Ouf! Elle est pas

passée loin cette fois.


La piñata revient et frappe THÉO en plein visage.


THÉO

Aaah!


L'adresse internet suivante apparaît: «www.mangerbouger.fr».


Fin générique de fermeture

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par