Image univers Barbapapa Image univers Barbapapa

Barbapapa

Les aventures de Barbapapa, Barbamama et leurs sept enfants : Barbidou, Barbouille, Barbabelle, Bardidur, Barbotine. Barbibul et Barbalala.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Problème de maison

La nouvelle maison des Barbapapas va être démolie, Il leur faut déménager à nouveau.



Année de production: 1974

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Générique d’ouverture

Chanson thème des Barbapapa


♪♪♪

[CHOEURS:] Voici venir les Barbapapa

On fait les fous

Dans la famille des Barbapapa

Viens avec nous chez Barbapapa

Ils se transforment à volonté

Courts longs carrés

Minces gros ou ronds

Viens avec nous chez Barbapapa

Il y a Barbapapa Barbamama

Barbidou Barbouille

Barbabelle et Barbidur

Barbotine et Barbibul et Barbalala

Viens avec nous chez Barbapapa


Fin du générique d’ouverture


(pépiements)

(Une magnifique maison qui ressemble à un petit château.)


[NARRATEUR:] Qu'elle est belle

la nouvelle maison des Barbapapa.


BARBALALA est à une fenêtre. BARBALALA est souriante et secoue une nappe. BARBOUILLE sort de la maison avec son matériel d’artiste. BARBOUILLE se place devant la maison. Il est heureux.


[NARRATEUR:] Elle est tellement belle

que Barbouille a décidé de la peindre.


BARBOUILLE commence à peindre

la maison sur une toile.

Des oiseaux passent au-dessus

de sa tête.

Les oiseaux semblent affolés.

Il y a des bruits de moteur au loin.

BARBOUILLE est interloqué.

Un chien aboie.

BARBOUILLE s’adresse

au chien qui jappe.]


[BARBOUILLE:] Qu'est-ce qu'il y a?

Ah, tu veux figurer aussi

sur le tableau!


Le chien continue d'aboyer. BARBOUILLE sourit et recommence à peindre.

Un gros bruit de fracas

se fait entendre.

BARBOUILLE cesse

immédiatement de peindre.

BARBOUILLE lève les yeux.

Un gros camion de démolition

s’affaire à détruire une belle maison.


[BARBOUILLE:] Mais

qu'est-ce qui se passe?


BARBOUILLE crie en direction de sa maison.

[BARBOUILLE:] Venez voir!

Le camion continue de détruire une maison voisine. Un deuxième camion arrache une toiture. BARBOUILLE pointe les camions du doigt.


[BARBOUILLE:] Regarde, papa.
[Les Barbapapa viennent rejoindre BARBOUILLE devant leur maison. Ils sont tous interloqués. Un troisième camion arrive. Les camions sont très menaçants. Ils démolissent tout. BARBIDUR est fâché. BARBIDUR ferme les poings et boxe dans le vide. Il y a beaucoup de poussière et de débris. Un homme arrive et présente un papier à BARBAPAPA. [MONSIEUR:] Très cher monsieur,

votre maison doit être démolie.

Et voici vote nouvel appartement.


Sur la feuille de MONSIEUR, il a une photo d’un complexe immobilier à plusieurs étages. Le complexe immobilier est gris et triste. BARBAPAPA est bouleversé. MONSIEUR, lui, est très joyeux et fier.


[MONSIEUR:] Il est merveilleux,

n'est-ce pas?


La famille Barbapapa marche dans la rue avec leurs valises. Ils sont très tristes. BARBIDUR est encore fâché et boxe dans le vide en direction des démolitions. Sa tête a pris la forme d’une pelle mécanique. BARBAMAMA transporte BARBOTINE dans ses bras.


[BARBAMAMA:] Allons, Barbidur,

on ne peut rien y faire.


BARBIDUR est toujours en train de boxer. BARBAMAMA le prend par la main.


[BARBAMAMA:] Allez, viens.

Les camions détruisent la maison des Barbapapa. La maison tombe en miette. BARBAMAMA tire BARBIDUR vers elle. Elle le force à marcher. Les Barbapapa arrivent devant leur nouvel appartement. MONSIEUR est là. BARBAPAPA est perplexe.


[MONSIEUR:] Entrez donc!

Voici votre nouvelle demeure!


[C’est un complexe immobilier. Il y a de tout petits balcons entassés les uns sur les autres. Des ouvriers travaillent sur un chantier tout juste à côté. Il n’y a pas d’arbres. Tout est gris. BARBAPAPA et BARBAMAMA sont tristes. [BARBAPAPA:] Merci, monsieur.

Il y a des immeubles gris. Par la fenêtre de l’un d’eux, on voit la famille Barbapapa. Ils sont littéralement entassés les uns sur les autres.


[BARBAMAMA:] Mais c'est trop

petit pour nous!

Comment allons-nous faire

pour vivre ici?


Chacun essaie de vaquer à ses occupations, mais c’est impossible. BARBOUILLE essaie de dessiner. BARBIDOU est obligé de maintenir son bocal à poisson rouge sur la tête. BARBALALA essaie de jouer de la flûte. BARBOTINE essaie de lire. BARBIDUR soulève des haltères, mais dérange. BARBIBUL essaie de déployer son télescope. Il n’y a pas assez de place. BARBAPAPA soulève sa valise et s’adresse à BARBAMAMA.


[BARBAPAPA:] Maman,

nous ne pouvons pas rester là.

Allons-nous-en.


Tout le monde fait sa valise. On se prépare à quitter l’appartement exigu. Les Barbapapa descendent les nombreux étages. Les portes d’un ascenseur s’ouvrent. Ils sortent et s’engagent dans la rue. Leurs valises et leurs objets de valeur dans les bras, les Barbapapa marchent dans la rue. Ils sont tristes et ont la tête basse. Avec eux, il y a leur petit chien. Ils passent devant une grosse usine avec des dizaines de cheminées qui crachent de la fumée noire. C’est une vision horrible. Les Barbapapa n’apprécient pas du tout ce paysage. Une rivière coule le long de la route. BARBOUILLE remarque quelque chose au loin.


[BARBOUILLE:] Hé! Regardez!

BARBOUILLE pointe du doigt et se met à courir. Tous le suivent en courant. Ils sont tout à coup joyeux. BARBIDOU aperçoit un canard sur l’eau. BARBIDOU s’approche du CANARD. BARBIDOU présente son PERROQUET au CANARD. Les oiseaux se font la bise.


[CANARD:] coin-coin!

BARBOUILLE est ravi. BARBOUILLE pointe une belle rivière avec des cascades. La rivière est bordée d’arbres. Il y a aussi un joli petit pont qui la traverse.


[BARBOUILLE:] Regardez

comme cet endroit est ravissant!


BARBAPAPA sourit devant ce beau paysage. BARBOTINE descend des bras de BARBAPAPA. Tous marchent. Ils traversent le petit pont. Le soleil se couche. Tous sont rassemblés autour de BARBAPAPA.


[BARBAPAPA:] Pour passer

la première nuit... Oulaoup!

Barbatruc.


BARBAPAPA et BARBAMAMA se transforment en tente. Les Barbabébés se blottissent sous la tente. Ils se couchent et s’endorment. Au loin, il y a un joli petit village. On entend les criquets chanter.


[NARRATEUR:] Et au petit matin...
[BARBAPAPA:] Debout tout le monde!

BARBAPAPA et le PERROQUET se réveillent. BARBAPAPA reprend sa forme et bâille. Le PERROQUET s’envole. Tous se lèvent, s’étirent et bâillent. BARBOUILLE et BARBIDOU ouvrent une valise et en sortent de gros sacs. Ils vident le contenu des sacs par terre. Il s’agit de poudre grise.


[NARRATEUR:] Au travail!

Grâce au barbaplastique,

les Barbapapa vont se construire

une belle maison.


BARBAPAPA et BARBAMAMA sont enlacés et regardent leurs enfants travailler. BARBOUILLE ajoute de l’eau à la poudre grise. Cela créé un espèce de mortier. À l’aide d’une pelle, les Barbabébés mettent le mortier dans un sceau. BARBAPAPA a pris la forme d’un gros ballon. BARBAMAMA verse le mortier sur BARBAPAPA. BARBAPAPA sert de moule pour la nouvelle maison. BARBAPAPA est couvert de mortier, excepté son visage. Il sourit. BARBIBUL lisse le mortier sur son papa à l’aide d’une truelle. BARBOUILLE montre les plans de leur nouvelle maison à BARBABELLE. Il s’agit d’une maison formée de plusieurs grosses bulles.


[BARBOUILLE:] Regarde,

Barbabelle!

C'est moi qui l'ai dessinée!


BARBIDOU creuse une fenêtre dans le mortier. Une cheminée a été ajoutée.


[BARBIDOU:] Ça y est, papa,

c'est fini!


Le mortier est enfin sec. BARBAPAPA sort de la bulle de mortier par la fenêtre en prenant la forme d’un long serpent. Le mortier reste en place et garde la forme de bulle, car il est bien sec. Une première pièce de la maison est prête. BARBOTINE et BARBIBUL recouvrent BARBAMAMA de mortier. Ils s’affairent à créer une autre pièce de la maison. BARBAPAPA a maintenant pris la forme d’une grue et hisse un sceau en haut de la maison. BARBOTINE, qui se trouve sur le toit de la maison, prend le sceau. BARBOUILLE peint les murs à l’intérieur de la maison. BARBAPAPA et BARBAMAMA sont enlacés et regardent leur nouvelle maison. Ils sont extrêmement heureux et fiers.


[BARBAPAPA :] Maman,

tu ne trouves pas qu'elle est belle?


La maison est terminée. Elle est constituée d’une multitude de pièces rondes. Il y a aussi des fenêtres rondes et des cheminées. Les Barbabébés sont sur le balcon et près de la porte d’entrée. Ils sont tous très joyeux. Ils saluent leurs parents de la main.


[BARBAPAPA:] Là

au moins, on est chez nous.

Et les enfants sont bien contents.


Début musique générique de fin

♪♪♪


Fin musique générique de fin


Sous-titrage:CNST, Montréal


























Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par

Coloriage

7 images