Image univers Benjamin Image univers Benjamin

Benjamin

Benjamin est une sympathique tortue qui vit toutes sortes d'aventures avec sa famille et ses amis les animaux. Chaque jour, il rencontre un problème mais il fini toujours par le régler grâce au soutien de ses amis et de ses parents.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Benjamin a perdu un livre - Benjamin et Betty

Benjamin estime qu’il a lu le même livre trop souvent à Arieltte.
Benjamin rencontre une amie qui a les mêmes goûts que lui.


Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début chanson thème


VOIX MASCULINE

♪ C’est Benjamin ♪

♪ Il est là pour jouer avec

toi ♪

♪ Regarde-le grandir ♪

♪ Comme toi et moi ♪

♪ Le voici avec ses amis ♪

♪ Ils ont des histoires,

ils ont tout leur temps

pour toi ♪

♪ C’est Benjamin ♪

♪ Il entre chez toi ♪

♪ C’est Benjamin ♪

♪ Il entre chez moi ♪

♪ C’est Benjamin ♪


Fin chanson thème


Titre :
Benjamin a perdu un livre


NARRATRICE

Benjamin savait

compter deux par deux et lacer

ses chaussures.

Il aimait jouer avec sa petite

sœur, et lui lire une histoire

avant sa sieste.

Mais il y avait un livre que

Benjamin estimait avoir lu

trop souvent.


HARRIET LA TORTUE et BENJAMIN LA TORTUE sont à la maison. HARRIET LA TORTUE lit un livre et BENJAMIN LA TORTUE lui raconte l’histoire.


BENJAMIN LA TORTUE

"Et alors la petite

grenouille sauta dans l’étang en

faisant un grand "sploush"!

Et elle vécut heureuse pour

toujours.

Fin."


HARRIET LA TORTUE

Encore, encore.


BENJAMIN LA TORTUE

Voyons, Harriet, tu sais ça

fait cent fois que je t’ai déjà

lu ce livre.

Et si tu choisissais un autre

livre, je te lirai volontiers.

(Lui montrant un livre sur le plancher)

Regarde celui-là par exemple.

C’est aussi une très belle

histoire.

Il raconte l’histoire du grand

méchant loup qui poursuit les

trois petits cochons.


HARRIET LA TORTUE

Non.

Je veux le livre de la petite

grenouille.


BENJAMIN LA TORTUE

(Épuisé)

Oh.

(Lisant le livre)

"Il était une fois une petite

grenouille verte qui vivait

heureuse.

Alors la gentille petite

grenouille verte tira la

langue.

Et elle avala d’un coup un

énorme insecte."

Mm!


HARRIET LA TORTUE

Mm!

Insecte, hihihi.


BENJAMIN LA TORTUE

"Fin."


HARRIET LA TORTUE

La petite grenouille, la

petite grenouille.


BENJAMIN LA TORTUE

"Et elle avala d’un coup un

énorme insecte."


HARRIET LA TORTUE rigole.


BENJAMIN LA TORTUE

(Bondissant en imitant la grenouille)

Coin, coin, coin.


HARRIET LA TORTUE

Encore, encore.


BENJAMIN LA TORTUE

"Et elle vécut heureuse pour

toujours.

Fin."

Ah.

Bon, Harriet, regarde le petit

oiseau à la fenêtre.


Un oiseau se pose sur l’appui de la fenêtre. Pendant que HARRIET LA TORTUE jette un œil, BENJAMIN LA TORTUE en profite pour cacher le livre de la petite grenouille sous les pages d’un journal qui traîne là.


HARRIET LA TORTUE

La petite grenouille.


BENJAMIN LA TORTUE

Comme c’est bizarre.

Je ne vois pas où est ce livre.


HARRIET LA TORTUE

Où est ce livre de la petite

grenouille?


BENJAMIN LA TORTUE

Écoute: si tu veux, je peux

te lire un autre livre?

Je suis certain qu’on finira par

le retrouver, tu sais.

Ne t’en fais pas, Harriet.

On le retrouvera.

Et alors, c’est promis: je te le

relirai juste avant ta sieste,

d’accord?


HARRIET LA TORTUE

Oui, d’accord.


BENJAMIN LA TORTUE

(Soulagé)

Ah.


Plus tard, BENJAMIN LA TORTUE se rend chez MARTIN L’OURS et les deux amis se lancent une balle de base-ball.


BENJAMIN LA TORTUE

Et pourtant, elle a toute une

pile d’autres livres, tu sais.

Mais voilà, elle refuse

absolument que je lui lise un de

ceux-là.


MARTIN L’OURS

Dans ce cas-là, ce livre-là

doit vraiment être un très beau

livre.

Est-ce-que tu pourrais me le

prêter pour que je le lise à ma

sœur?


BENJAMIN LA TORTUE

D’accord.

Mais à condition que tu me le

ramènes dès que tu as fini.

J’ai promis à Harriet de le lui

relire juste avant sa sieste.


Quelques instants plus tard, BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L’OURS arrivent à la maison de BENJAMIN LA TORTUE.


BENJAMIN LA TORTUE

Chut, je l’ai caché dans le

journal, derrière le coussin du

fauteuil.


MARTIN L’OURS

De quel journal, tu parles?


BENJAMIN LA TORTUE

Mais--

Papa?


PAPA TORTUE

Eh bien, qu’est-ce qu’il y a,

mon garçon?


BENJAMIN LA TORTUE

Est-ce que tu sais où se

trouve le journal qui était dans

le fauteuil?


PAPA TORTUE

Mm, ah oui, je crois

l’avoir mis dans la caisse

bleue.


BENJAMIN LA TORTUE

(Paniqué)

Ahh, tu l’as mis dans la

caisse bleue?

Ah non!

Ah!


BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L’OURS vont regarder à la fenêtre et aperçoivent le camion de poubelles. MONSIEUR MOUFETTE, l’éboueur, prend la caisse bleue et en jette le contenu dans le camion.


BENJAMIN LA TORTUE se précipite à l’extérieur, mais c’est trop tard.


MARTIN L’OURS

(Arrivant à ce moment)

Qu’est-ce qu’on va faire

maintenant?


BENJAMIN LA TORTUE

J’ai une idée.

Allez, viens vite, Martin.


MARTIN L’OURS

Mais où tu veux aller comme

ça?


BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L’OURS se rendent au dépotoir, là où sont stockés les déchets.


MARTIN L’OURS

On le retrouvera assez

rapidement, je crois.

Regarde, ils ont déjà trié tous

les déchets pour nous.

Ici, ce sont les bouteilles en

verre.


BENJAMIN LA TORTUE

Et ici, toutes celles en

plastique.

Et là toutes les boîtes de

conserve.


MARTIN L’OURS

Ne cherche plus.

Je crois que j’ai trouvé.

Tous les journaux sont dans ce

coin-ci.


BENJAMIN LA TORTUE

(Impressionné de voir autant de journaux)

Ouah!


MARTIN L’OURS

Euh--


BENJAMIN LA TORTUE

Ça nous prendra peut-être un

peu plus de temps que je ne le

pensais.

Mais qu’est-ce qu’on peut faire?

Ça va nous prendre des années

avant de retrouver le livre

d’Harriet.


MARTIN L’OURS

Ce n’est peut-être pas

nécessaire de retrouver son

livre après tout.


BENJAMIN LA TORTUE

Qu’est-ce que tu veux dire?


MARTIN L’OURS

Il y a beaucoup de livres

pour enfants à la bibliothèque,

alors nous aurons peut-être la

chance de trouver son livre là-bas.


BENJAMIN LA TORTUE

Ça c’est une très bonne idée,

Martin.


BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L’OURS se rendent ensuite à la bibliothèque.


MARTIN L’OURS

Non, je ne le trouve pas et

toi?


BENJAMIN LA TORTUE

Et moi non plus, Martin, mais

où peut-il bien être?


MADAME BERNACHE

Je peux vous aider, les

enfants?

Quel livre cherchez-vous?


BENJAMIN LA TORTUE

Ben, nous cherchons un livre

qui s’appelle "La petite

grenouille verte."


MADAME BERNACHE

Oui, je pense bien que nous

l’avons.

Je vais consulter l’ordinateur

pour en être certaine.

Ah, j’avais raison.

Oui, nous l’avons.

Oh!


BENJAMIN LA TORTUE ET MARTIN L’OURS

Quoi?


MADAME BERNACHE

Malheureusement, j’ai bien

peur que le livre soit déjà parti

en location.


BENJAMIN LA TORTUE

Oh, non.

Et qui l’a emprunté?

Vous savez?


MADAME BERNACHE

Mais oui, il s’agit de Madame

Lapin, mais si vous le désirez,

je peux toujours vous le

réserver à la date où elle

viendra le ramener.


BENJAMIN LA TORTUE

Et à quelle date ce sera?


MADAME BERNACHE

Attends, je vais voir.

Elle est venue hier, et c’est

alors qu’elle l’a emprunté.

Donc si je compte bien, elle

devra le ramener ici dans vingt

jours.


BENJAMIN LA TORTUE

Quoi, dans vingt jours?

Mais je dois absolument l’avoir

avant la sieste d’Harriet.


BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L’OURS se rendent chez MADAME LAPIN. MADAME RAGONDIN est dans le jardin et arrose les fleurs.


BENJAMIN LA TORTUE

Madame Ragondin.


MADAME RAGONDIN

Benjamin, Martin?


MARTIN L’OURS

Qu’est-ce que vous faites

ici?


MADAME RAGONDIN

J’ai promis à Monsieur et

Madame Lapin de venir arroser

leurs fleurs pendant leur

absence.


BENJAMIN LA TORTUE

Leur absence?


MADAME RAGONDIN

Ils sont en vacances.


BENJAMIN LA TORTUE ET MARTIN L’OURS

(Surpris)

Ils sont en vacances?


MADAME RAGONDIN

Oui, ils seront de retour

dans deux semaines.


BENJAMIN LA TORTUE

(Déçu)

Oh, non.


MADAME RAGONDIN

Y a-t-il un problème?


BENJAMIN LA TORTUE

Oui, ils ont loué un livre à

la bibliothèque et j’ai besoin

de ce livre.


MADAME RAGONDIN

Ah, bon.


MARTIN L’OURS

Oui, c’est le livre préféré

d’Harriet.


BENJAMIN LA TORTUE

Elle en avait un exemplaire à

la maison, mais je l’ai perdu.


MADAME RAGONDIN

Ah oui, je comprends.

(Réfléchissant)

Est-ce que tu es allé voir à

la librairie de Monsieur Héron?

Oui, tu le trouveras peut-être

là-bas.


BENJAMIN LA TORTUE

Oui, c’est une très bonne

idée!

Merci Madame Ragondin.


BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L’OURS se rendent alors à la librairie de MONSIEUR HÉRON.


MONSIEUR HÉRON

Alors, ça nous fait

vingt-trois et j’ajoute deux.

(Apercevant BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L’OURS qui entrent)

Oh, bonjour les garçons, alors

dites-moi, qu’est-ce que je peux

faire pour vous?


BENJAMIN LA TORTUE

Nous sommes à la recherche du

livre "La petite grenouille

verte."


MONSIEUR HÉRON

Hahaha, mais quelle

coïncidence extraordinaire, car

l’autre jour, quelqu’un est venu

acheter toute une caisse de

livre d’occasion.

Et justement ce livre-là était

parmi eux.

J’étais sur le point d’en faire

le tri et d’en liquider

certains mais j’ai eu la chance

de vendre toute la caisse avant

de le faire.


BENJAMIN LA TORTUE

Vous l’avez vendu?


MARTIN L’OURS

Et qui l’a achetée?


MONSIEUR HÉRON

Attendez, je vais regarder.

Ah, mais oui, maintenant je

m’en rappelle très bien:

c’était Monsieur Taupe.


BENJAMIN LA TORTUE

Viens vite, Martin.


BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L’OURS quittent aussitôt la librairie.


MONSIEUR HÉRON

Attendez, j’ai encore

beaucoup d’autres livres aussi

passionnants.


BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L’OURS arrivent chez MONSIEUR TAUPE qui est en train de peindre une cabane à oiseaux.


BENJAMIN LA TORTUE ET MARTIN L’OURS

Bonjour, Monsieur

Taupe.


MONSIEUR TAUPE

Benjamin, Martin, quelle

agréable surprise de vous voir.


MARTIN L’OURS

Excusez-moi, mais

vous avez encore la caisse de

livre que vous avez acheté à

Monsieur Héron?


MONSIEUR TAUPE

Oui, naturellement, je l’ai

achetée parce que je voulais

l’offrir à mon neveu.


BENJAMIN LA TORTUE

Eh bien, dans cette caisse,

il y a un livre que ma petite

sœur Harriet adore.

Est-ce que vous accepteriez de

me le vendre?


MONSIEUR TAUPE

Haha haha!

Voyons, Benjamin.

Tu penses bien que je ne vais

pas te le vendre.

Et si nous allions chercher ce

livre dans la caisse?


Plus tard, BENJAMIN LA TORTUE, MARTIN L’OURS et MONSIEUR TAUPE regardent chacun des livres.


BENJAMIN LA TORTUE

Oh, non, je ne l’ai pas

trouvé.


MONSIEUR TAUPE

Je me souviens-

- il y avait

encore un autre livre qui

m’a paru ne plus être de l’âge

de mon neveu.


BENJAMIN LA TORTUE

Lequel c’était?


MONSIEUR TAUPE

Je l’ai donné ce matin à la

petite sœur d’Éloïse quand

elles sont venues me rendre

visite toutes les deux.


BENJAMIN LA TORTUE

Oh, vous le lui avez donné?


MONSIEUR TAUPE

Oui, je trouvais ce livre

tellement mignon.

Sur la couverture, il y avait

une petite grenouille verte qui

tirait la langue.

Comme ça.


BENJAMIN LA TORTUE

Oui, c’est celui-là.

Viens vite, Martin.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE et LA SŒUR D’ÉLOÏSE LA MOUFETTE jouent à cache-cache dans la forêt. BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L’OURS arrivent à ce moment.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Attention: prêt ou pas, me

voilà!


BENJAMIN LA TORTUE

Éloïse, Éloïse!

Est-ce que ta petite sœur a

encore le livre qu’elle a reçu

de Monsieur Taupe?


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Oui.


BENJAMIN LA TORTUE

Elle l’a encore?


MARTIN L’OURS

C’est vrai, tu en es

certaine?


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Oui, pourquoi?


BENJAMIN LA TORTUE

Parce que c’est le livre

préféré d’Harriet, mais je l’ai

perdu et je dois absolument en

trouver un autre.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Oui, je comprends, alors

allons lui demandez si elle

accepte de te le donner, mais je

crois qu’elle voudra bien.


BENJAMIN LA TORTUE

Magnifique.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Mais avant ça, il va falloir

la trouver.


BENJAMIN LA TORTUE, MARTIN L’OURS et ÉLOÏSE LA MOUFETTE cherchent LA SŒUR D’ÉLOÏSE LA MOUFETTE dans la forêt.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Je t’ai trouvée!

Nous allons offrir ce livre à

Harriet, et je t’en donnerai un

autre à la place, d’accord?


ÉLOÏSE LA MOUFETTE enlève le livre de la bouche de LA SŒUR D’ÉLOÏSE LA MOUFETTE et le remet à BENJAMIN LA TORTUE.


BENJAMIN LA TORTUE

Heu--


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Il est un peu mouillé.


BENJAMIN LA TORTUE

Ça ne fait rien.

Merci beaucoup Éloïse, et à

toi aussi, petit cœur.


MARTIN L’OURS

Au revoir.


Plus tard, BENJAMIN LA TORTUE revient chez lui avec MARTIN L’OURS. HARRIET LA TORTUE joue avec des blocs.


BENJAMIN LA TORTUE

Bonjour, Harriet.

Regarde, je l’ai retrouvé.

Je te l’avais promis, tu te

souviens?


HARRIET LA TORTUE

(Contente)

La petite grenouille.

Oui, la petite grenouille.


BENJAMIN LA TORTUE s’assoit à côté de HARRIET LA TORTUE pour lui lire l’histoire.


BENJAMIN LA TORTUE

Alors allons-y: "La petite

grenouille verte."

Oui.

Oh!

(Déçu)

Oh non, toutes les pages

collent ensemble.


HARRIET LA TORTUE

La petite grenouille.


BENJAMIN LA TORTUE

Mais je ne peux pas, Harriet,

car toutes les pages collent

ensemble.

Regarde.


HARRIET LA TORTUE

La petite grenouille.


BENJAMIN LA TORTUE

Mais qu’est-ce que je vais

faire, Martin?


MARTIN L’OURS

Écoute, tu lui as lu cette

histoire tellement souvent que

tu l’as connaît sûrement par

cœur, non?


BENJAMIN LA TORTUE

Euh oui, je suppose que je

l’a connaît mais--


MARTIN L’OURS

Je te propose de lui lire

l’histoire sans le livre.


BENJAMIN LA TORTUE

Mais oui!

C’est vrai, je peux faire ça.


HARRIET LA TORTUE

Bravo, bravo.


BENJAMIN LA TORTUE

Il était une fois une très

gentille petite grenouille

verte.

Cette petite grenouille sautait

partout où elle allait, et un

jour elle sauta dans un étang

où vivaient plein d’autres

grenouilles.


MARTIN L’OURS imite la grenouille et HARRIET LA TORTUE rigole.


BENJAMIN LA TORTUE

Et alors la gentille petite

grenouille verte leur dit:

croa, croa.


HARRIET LA TORTUE

(Imitant BENJAMIN LA TORTUE)

Croa, croa.


BENJAMIN LA TORTUE

Croa, croa, croa.


HARRIET LA TORTUE

(Rigolant)

Ouh, la petite grenouille.


Fin épisode


Titre :
Benjamin et Betty


NARRATRICE

Benjamin savait

compter deux par deux et lacer

ses chaussures.

Il aimait jouer au chevalier et

construire des châteaux forts.

Un jour, Benjamin rencontra une

amie qui avait les mêmes goûts

que lui.


BENJAMIN LA TORTUE construit un château de sable.


BENJAMIN LA TORTUE

Et voilà.

Alors maintenant je vais

creuser les fenêtres.


LILI LE CASTOR

Bonjour, Benjamin.


BENJAMIN LA TORTUE

(Saluant LILI LE CASTOR sans se retourner)

Bonjour, Lili.


BENJAMIN LA TORTUE regarde alors LILI LE CASTOR et voit une personne à côté d’elle qui lui ressemble beaucoup.


BENJAMIN LA TORTUE

Je devrai plutôt dire les sœurs

Lili.


LILI LE CASTOR

Je te présente ma cousine

Betty.


BETTY LE CASTOR

Bonjour, Benjamin.


BENJAMIN LA TORTUE

Bonjour.


BETTY LE CASTOR

C’est un très beau château de

sable.


BENJAMIN LA TORTUE

Oh, merci beaucoup.


LILI LE CASTOR

Allez, viens, Betty.

On va nager.

La dernière dans l’eau a un

gage.


LILI LE CASTOR se dirige vers le quai pour se baigner.


BETTY LE CASTOR

Et où sont les douves?


BENJAMIN LA TORTUE

Je ne les ai pas encore

faites.


BETTY LE CASTOR

On ne voit pas non plus le

pont-levis.


BENJAMIN LA TORTUE

Lui non plus, je ne l’ai pas

encore fait.


BETTY LE CASTOR

Alors comment vas-tu barrer

le passage au dragon cracheur de

feu?


LILI LE CASTOR est sur le point de sauter à l’eau.


LILI LE CASTOR

Betty, regarde-moi!

Je vais plonger!


BETTY LE CASTOR

Oui, vas-y Lili.

Tu peux plonger.

Moi je vais rester ici.

Je vais aider Benjamin.

(S’adressant à BENJAMIN LA TORTUE)

Enfin, je veux dire si tu es

d’accord, bien sûr.


BENJAMIN LA TORTUE

Oh oui, ça me fait très

plaisir.


LILI LE CASTOR

D’accord, tous les deux, vous

avez un gage.

(Sautant à l’eau)

Wouhou!


BENJAMIN LA TORTUE

(Pointant une broche en forme de cheval qu’elle porte sur son chandail)

Oh, j’adore ta broche.


BETTY LE CASTOR

Oui, ça c’est mon très fidèle

coursier.

C’est le cheval le plus rapide

du royaume.


BENJAMIN LA TORTUE

Toi aussi, tu aimes les

chevaliers et les châteaux

forts?


BETTY LE CASTOR

Oh oui, j’adore ça.

J’ai construit un château aussi

grand que ça avec tous les

objets que j’ai trouvés à la

maison.


BENJAMIN LA TORTUE

(Impressionné)

Waouh.


BETTY LE CASTOR

Tiens, regarde ça.


BENJAMIN LA TORTUE

Une plume?

Et alors?


BETTY LE CASTOR

C’était une plume tu veux

dire, mais maintenant c’est le

drapeau de notre château.


BENJAMIN LA TORTUE

Oui, il est très beau.

(Ramassant un bout de bois)

Regarde ce que j’ai trouvé.


ENSEMBLE

(Rigolant)

C’est un dragon.


BENJAMIN LA TORTUE

Oh Betty, c’est le plus beau

château de sable du monde.

J’aurais voulu avoir mon appareil

photo.


BETTY LE CASTOR

Tu as raison, moi aussi.


LILI LE CASTOR

(Arrivant à ce moment)

C’est incroyable ça!

Vous êtes toujours occupé à

construire votre château de

sable?

Vous n’avez pas envie de

venir nager?


BETTY LE CASTOR

D’accord.

Il fait un peu chaud, non?

Tu viens avec nous?


BENJAMIN LA TORTUE

Euh non, je dois m’en aller.

J’ai promis de jouer au foot

avec les autres.

Et si tu venais avec moi?


BETTY LE CASTOR

D’accord.


LILI LE CASTOR

(Fâchée)

Hum!


BETTY LE CASTOR

Euh--

Je passerai peut-être après

avoir nagé avec ma cousine,

d’accord?


BENJAMIN LA TORTUE

Oui, d’accord.

À plus tard, alors.


LILI LE CASTOR

Au revoir, à plus tard.


BETTY LE CASTOR

À tout à l’heure au terrain

de foot.


Quelques instants plus tard, BENJAMIN LA TORTUE joue au soccer avec ses amis.


MARTIN L’OURS

Plus vite, plus vite!

Vas-y, Raffin!


BENJAMIN LA TORTUE

Vas-y!


RAFFIN LE RENARD

Attention!


BASILE LE LAPIN

Oh!


MARTIN L’OURS

Par ici, Raffin!

Lance-moi le ballon!


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Arrête, le ballon!


BASILE LE LAPIN

(Plongeant pour arrêter le ballon)

Ah!


MARTIN L’OURS ET RAFFIN LE RENARD

Goal, youpi!


LILI LE CASTOR

(Arrivant à ce moment)

Allez, continue, Martin.

Bonjour, voilà ma cousine Betty.


BETTY LE CASTOR

Bonjour.

Vous jouez très bien.


BASILE LE LAPIN

Est-ce que tu aimes le

football?


BETTY LE CASTOR

Oui, mais je préfère de loin

jouer que de regarder.


BENJAMIN LA TORTUE

C’est vrai.

Viens jouer dans notre équipe.


BETTY LE CASTOR

C’est pas une blague?

Je veux bien.


RAFFIN LE RENARD prend le ballon aux pieds de BENJAMIN LA TORTUE.


BENJAMIN LA TORTUE

Eh!


RAFFIN LE RENARD

Alors, toi, Lili, tu viens

dans notre équipe, tu veux bien?


LILI LE CASTOR

Je veux bien.


RAFFIN LE RENARD envoie le ballon dans les airs, d’un coup de queue, LILI LE CASTOR l’envoie ensuite à BETTY LE CASTOR. LILI LE CASTOR et BETTY LE CASTOR s’échangent ensuite le ballon entre elles.


LILI LE CASTOR

Viens, Betty, on va jouer.


BENJAMIN LA TORTUE

Attends un instant.

Écoute, je voudrais que tu

portes ça.


BENJAMIN LA TORTUE noue un foulard autour du cou de BETTY LE CASTOR pour ne pas la confondre avec LILI LE CASTOR.


BENJAMIN LA TORTUE

Comme ça je n’enverrai pas le

ballon au mauvais castor.

Maintenant on peut jouer.


BETTY LE CASTOR

Merci beaucoup.


La partie commence.


BENJAMIN LA TORTUE

Éloïse, par ici!


LILI LE CASTOR enlève le ballon à BENJAMIN LA TORTUE.


LILI LE CASTOR

Je l’ai!

Martin?


BETTY LE CASTOR

(Volant le ballon à MARTIN L’OURS)

Knock, knock, non, c’est

moi qui l’ai.

(Faisant la passe à BENJAMIN LA TORTUE)

Hey, passe!


BENJAMIN LA TORTUE

Heu--


BENJAMIN LA TORTUE envoie le ballon au fond du filet d’un coup de tête.


BÉATRICE L'OIE

(Incapable d’arrêter le ballon)

Non.


BASILE LE LAPIN, ÉLOÏSE LA MOUFETTE ET BETTY LE CASTOR

Youpi, bravo!


BENJAMIN LA TORTUE

Très bien joué, Betty.


BETTY LE CASTOR

Oui, tu as raison.

Très bon travail d’équipe.


BASILE LE LAPIN, ÉLOÏSE LA MOUFETTE, BENJAMIN LA TORTUE ET BETTY LE CASTOR

Oui, youpi, oui on a gagné!


Plus tard, BENJAMIN LA TORTUE et ses amis mangent une glace au restaurant.


BASILE LE LAPIN

Nous avons très bien

joué.


RAFFIN LE RENARD

Ouais, on

recommence demain?


BÉATRICE L'OIE

Mm, c’est délicieux.


LILI LE CASTOR

Je peux goûter ta

glace?


MARTIN L’OURS

J’ai envie de goûter

ta glace à la banane.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

J’en prendrai bien une autre.


MARTIN L’OURS

J’ai réussi à sauver ma glace

aux fraises jusqu’à la fin.


BETTY LE CASTOR

(Levant sa cuillère)

En garde!


BENJAMIN LA TORTUE lève alors sa cuillère pour engager le combat, mais la crème glacée qui se trouve dans sa cuillère coule sur la table.


BENJAMIN LA TORTUE

Oups, attends un instant.

(Léchant sa cuillère)

En garde!


RAFFIN LE RENARD

(S’adressant à BASILE LE LAPIN)

Je crois bien que Benjamin

est amoureux de Betty.

Regarde.


BASILE LE LAPIN

Et moi, je crois bien que

Betty est amoureuse de Benjamin.


BASILE LE LAPIN et RAFFIN LE RENARD rigolent.


BENJAMIN LA TORTUE

Est-ce que tu veux qu’on se

retrouve à l’étang pour terminer

notre château de sable?


BETTY LE CASTOR

Et comment!

Et n’oublie pas d’apporter tes

épées.


BENJAMIN LA TORTUE

Je n’oublierai pas.


BASILE LE LAPIN et RAFFIN LE RENARD rigolent.


LILI LE CASTOR

(Intervenant)

Dis Betty, je croyais que

c’était moi que tu venais voir?


BETTY LE CASTOR

Ah oui, tu as raison.

Et pourquoi on n’irait pas à la

bibliothèque?


LILI LE CASTOR

Oh oui, et justement ils

viennent de recevoir de nouveaux

livres.

Et comme tu le sais sûrement,

j’adore lire des livres moi.


BETTY LE CASTOR

Et j’en trouverai peut-être

sur les châteaux de sable et je

les montrerai à Benjamin.

Oh, j’aurais dû me douter que tu

avais une bonne raison pour y

aller.


BETTY LE CASTOR

Au revoir, tout le monde.


ENSEMBLE

Au revoir, Betty.


BENJAMIN LA TORTUE

À tout à l’heure à l’étang,

Betty.


BETTY LE CASTOR

Oh, attends une minute.

Je dois d’abord te rendre ton

foulard, Benjamin.


BENJAMIN LA TORTUE

Non, ça va.

Tu peux le garder si tu veux.

J’en ai beaucoup d’autres à la

maison.


BASILE LE LAPIN et RAFFIN LE RENARD rigolent.


BENJAMIN LA TORTUE

Qu’est-ce-qu’il y a?


RAFFIN LE RENARD

Il y a rien du tout.


BASILE LE LAPIN

Ouais, c’est ça, il n’y a

rien du tout.


BETTY LE CASTOR

Alors, merci.

À tout à l’heure.


BENJAMIN LA TORTUE

À tout à l’heure.


BASILE LE LAPIN et RAFFIN LE RENARD rigolent.


BENJAMIN LA TORTUE

Pourquoi vous riez?

Dites-le moi.


RAFFIN LE RENARD

Je crois que tu aimes

beaucoup Betty.


MARTIN L’OURS

Moi aussi, je l’aime

beaucoup.


BASILE LE LAPIN

Oui, peut-être, mais lui, il

l’aime vraiment beaucoup, pas

vrai, Benjamin?


BENJAMIN LA TORTUE

Je ne vois pas ce que vous

voulez dire.


RAFFIN LE RENARD

Je veux dire que Betty est ta

petite amie, voilà.


BENJAMIN LA TORTUE

Quoi?


BETTY LE CASTOR

(Revenant à ce moment)

Je suis de retour!

Écoute, Benjamin, j’avais moi

aussi envie de t’offrir un

cadeau.


BETTY LE CASTOR accroche sa broche sur la casquette de BENJAMIN LA TORTUE.


BENJAMIN LA TORTUE

Mais c’est ta broche.


BETTY LE CASTOR

Bien sûr.

Toi tu m’as offert ceci, alors,

moi je t’offre ça.

Bon, c’est pas tout ça, mais

je me dépêche maintenant.

Tu connais ma cousine, je crois.

À tout à l’heure.


BASILE LE LAPIN et RAFFIN LE RENARD rigolent.


BENJAMIN LA TORTUE

Elle n’est pas ma petite

amie.


Plus tard, BENJAMIN LA TORTUE est assis, seul, près de la rivière et lance des cailloux dans l’eau. Il soupire et regarde la broche au fond de sa casquette.


MARTIN L’OURS

(Arrivant à ce moment)

Ah, te voilà enfin.

Nous formons des équipes pour

jouer au ballon.

Tu viens?


BENJAMIN LA TORTUE

Non, je n’ai pas envie de

jouer au ballon.


MARTIN L’OURS

Mais pourquoi?


BENJAMIN LA TORTUE

Je n’en sais rien.

Je n’en ai pas envie.

C’est tout ce que je peux dire.


BETTY LE CASTOR

(Arrivant à ce moment)

Benjamin!


BENJAMIN LA TORTUE

Oh non!


BETTY LE CASTOR

Mais où étais-tu passé?

Je t’ai attendu près de l’étang

pendant très longtemps.


BENJAMIN LA TORTUE

Bien, oui-

- je--


BETTY LE CASTOR

Regarde, j’ai trouvé deux

beaux livres à la bibliothèque.

Il y a beaucoup d’images de

châteaux dedans.


BENJAMIN LA TORTUE

Euh, désolé, j’avais oublié

que j’avais promis de jouer au

base-ball avec les autres.


BETTY LE CASTOR

(Déçue)

Oh.


BENJAMIN LA TORTUE

Et en plus, je crois que Lili

aimerait que tu passes un peu

plus de temps avec elle.


BETTY LE CASTOR

Oui, je crois que tu as

raison.

Alors, on se verra plus tard.


BENJAMIN LA TORTUE

Au revoir, Betty.


MARTIN L’OURS

Mais enfin, dis-moi pourquoi

tu as fait ça.


BENJAMIN LA TORTUE

Parce que je ne veux pas que

tout le monde s’imagine qu’elle

est ma petite amie, voilà.


MARTIN L’OURS

Voyons, quel mal il y a à

avoir une amie fille?


BENJAMIN LA TORTUE

Parce que tout le monde se

moque de toi, voilà pourquoi.


MARTIN L’OURS

Ne te laisse pas faire, voilà

tout.

J’ai entendu Raffin dire

qu’il aimait Betty et Basile,

lui, il lui a demandé de faire

partie de son équipe.


BENJAMIN LA TORTUE

C’est vrai?


MARTIN L’OURS

Oui, oui, mais elle lui a

répondu qu’elle avait promis de

jouer avec toi.


BENJAMIN LA TORTUE

Oh.

Et moi qui lui ai dit que

j’allais jouer au base-ball.


BENJAMIN LA TORTUE remet la broche sur sa casquette.


MARTIN L’OURS

Et où tu t’en vas comme ça

maintenant?


BENJAMIN LA TORTUE

Je vais rendre visite à une

amie.


Pendant ce temps, LILI LE CASTOR et BETTY LE CASTOR partagent un breuvage.


LILI LE CASTOR

Alors, combien de glaçon tu

veux?

Un ou deux?

(Voyant que BETTY LE CASTOR ne réagit pas)

Houhou!


BETTY LE CASTOR

Quoi?

Ah- oui, j’en veux bien, merci.


LILI LE CASTOR

Je te trouve très silencieuse

depuis ton retour de l’étang.

Je suppose que c’est parce que

tu aurais préféré être là-bas,

pas vrai?


À ce moment, on frappe à la porte. BENJAMIN LA TORTUE ouvre la porte.


LILI LE CASTOR

Oh, tu as bien fait de

passer, Benjamin.


BETTY LE CASTOR

Ah?


LILI LE CASTOR

Tu pourras peut-être m’aider

à la rendre plus joyeuse.


BETTY LE CASTOR

Qu’est-ce que tu viens faire

ici, Benjamin?


BENJAMIN LA TORTUE

Je suis venue te demander

pardon.

En effet, je n’ai pas été très

gentil avec toi.


LILI LE CASTOR

Est-ce que quelqu’un pourrait

m’expliquer ce qui se passe?


BETTY LE CASTOR

Écoute, si tu préfères jouer

au base-ball, alors, tu peux y

aller.


BENJAMIN LA TORTUE

Non, je préfèrerais aller

construire le château de sable

avec toi.

Je n’y suis pas allé.

C’est parce que tout le monde se

moque de moi.


BETTY LE CASTOR

Il se moque de toi?


BENJAMIN LA TORTUE

Oui, ils disent tous que tu

es ma petite amie.


BETTY LE CASTOR

Ils disent que je suis ta

petite amie?


LILI LE CASTOR

Non, attends, tu ne parles

pas sérieusement?


BENJAMIN LA TORTUE

Alors, est-ce que tu veux

toujours venir construire le

château de sable avec moi?


BETTY LE CASTOR

Non, je ne crois pas que j’en

ai encore envie.


BENJAMIN LA TORTUE

Oh, je pense que je n’ai pas

le droit de t’en vouloir si tu

ne veux plus jouer avec moi.


BETTY LE CASTOR

Non, c’est pas ça.

Nous ne pouvons pas aller au

château de sable parce que le

dragon cracheur de feu ne nous

laisse pas sortir de sa tanière.


LILI LE CASTOR

Quoi?

Où voyez-vous un dragon?

Je n’ai pas envie d’être un

dragon!

J’ai envie d’être une

magnifique princesse.


BENJAMIN LA TORTUE et BETTY LE CASTOR rigolent.


BETTY LE CASTOR

Bon, d’accord.


BENJAMIN LA TORTUE

(Prenant deux parapluies en guise d’épées)

Voici votre épée, mon amie.


BETTY LE CASTOR

Je vous remercie, Chevalier

Benjamin.


LILI LE CASTOR

Sauvez-moi, sauvez-moi.


BETTY LE CASTOR et BENJAMIN LA TORTUE brandissent leur parapluie en guise d’épée et font semblant de défendre LILI LE CASTOR.


BETTY LE CASTOR

Ah!


BENJAMIN LA TORTUE

Arrière!


BENJAMIN LA TORTUE, BETTY LE CASTOR et LILI LE CASTOR rigolent.


Générique de fermeture


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par