Image univers Benjamin Image univers Benjamin

Benjamin

Benjamin est une sympathique tortue qui vit toutes sortes d'aventures avec sa famille et ses amis les animaux. Chaque jour, il rencontre un problème mais il fini toujours par le régler grâce au soutien de ses amis et de ses parents.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Le voyage en canoe de Benjamin - L'interview de Benjamin

Benjamin apprend que certains endroits ne sont pas facilement accessibles – Benjamin ne trouve personne à interviewer.


Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début chanson thème


VOIX MASCULINE

♪ C’est Benjamin ♪

♪ Il est là pour jouer avec

toi ♪

♪ Regarde-le grandir ♪

♪ Comme toi et moi ♪

♪ Le voici avec ses amis ♪

♪ Ils ont des histoires,

ils ont tout leur temps

pour toi ♪

♪ C’est Benjamin ♪

♪ Il entre chez toi ♪

♪ C’est Benjamin ♪

♪ Il entre chez moi ♪

♪ C’est Benjamin ♪


Fin chanson thème


Titre :
Le voyage en canoë de Benjamin


NARRATRICE

Benjamin savait

compter deux par deux et lacer

ses chaussures.

Il aimait

aller à la

bibliothèque et faire

du vélo

sur le terrain de jeu.

Mais, certains endroits ne sont

pas aussi accessibles.


BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L’OURS regardent un album photo avec PAPA TORTUE.


BENJAMIN LA TORTUE

Waouh, magnifique!

Tu en as des choses dans ton

canoë.


PAPA TORTUE

C’est un voyage en canoë que

j’ai fait avec monsieur Castor,

oh, il y a des années.

Ce sont nos provisions de

nourriture et de matériel.

Nous sommes partis assez

longtemps dans des régions

sauvages.


MARTIN L’OURS

Oh!

Ça doit être drôlement amusant.


BENJAMIN LA TORTUE

(Rigolant)

Très beau chapeau, papa!


PAPA TORTUE

Là, nous effectuons un

portage.

Lorsqu’on ne peut pas se rendre

au lac suivant en pagayant on

est obligé de tout porter.

Comme les voyageurs.


PAPA TORTUE prend l’album photo et le met au-dessus de sa tête pour leur montrer comment faire du portage.


BENJAMIN LA TORTUE

Voyageurs?


PAPA TORTUE

Ce sont les premiers

aventuriers qui ont traversé le

pays à la rame.


MARTIN L’OURS

Waouh!

Ça doit être génial de devenir

un aventurier.


BENJAMIN LA TORTUE

Oui!

Hé papa, tu crois que tu

pourrais nous emmener faire un

voyage comme ça?


PAPA TORTUE

Hum.

Tu sais, j’avoue que souvent les

cris de joie des enfants qui

résonnent en écho à travers un

lac me manquent.


BENJAMIN LA TORTUE

Alors, on peut y aller?


PAPA TORTUE

Mm hm.


BENJAMIN LA TORTUE

Oui!


MARTIN L’OURS

Youpi.


Quelque temps plus tard, BENJAMIN LA TORTUE, MARTIN L’OURS et PAPA TORTUE sont dans un canoë.


ENSEMBLE

♪ Rame, rame, rame et pousse,

pousse sur le canoë ♪

♪ Souris, souris à la vie,

tout est tellement joli ♪


MARTIN L’OURS

Je me sens déjà comme un

grand voyageur.


BENJAMIN LA TORTUE

Moi aussi.

Il faut combien de temps pour

arriver au lac Bellevue, papa?


PAPA TORTUE

Si tout va bien, nous y

serons surement demain

après-midi les enfants.


MARTIN L’OURS

Oh, chouette!


BENJAMIN LA TORTUE

Génial!

En avant matelot, cap sur le lac

Bellevue!


ENSEMBLE

♪ Rame, rame, rame et pousse,

pousse sur le canoë ♪

♪ Souris, souris à la vie,

tout est tellement joli ♪


PAPA TORTUE

(Consultant une carte)

Si je ne me trompe pas, le

premier portage se fera juste

après cette petite courbe.


MARTIN L’OURS

Tu as entendu ça, Benjamin?

Nous allons faire un portage!


BENJAMIN LA TORTUE

Exactement comme les vrais

voyageurs, n’est-ce pas papa?


PAPA TORTUE

Oui, en effet, exactement

comme les vrais voyageurs.


Plus tard, PAPA TORTUE effectue un portage du canoë. BENJAMIN LA TORTUE suit derrière en chassant les moustiques avec sa pagaie.


BENJAMIN LA TORTUE

Va-t’en de là, tu veux!

Hm!


MARTIN L’OURS

Je crois qu’elle te suit

Benjamin.


BENJAMIN LA TORTUE

Oui, je l’avais remarqué.


MARTIN L’OURS

Ne t’inquiète pas.

La prochaine fois qu’elle se

pose sur toi, je l’attrape.


MARTIN L’OURS essaie de frapper le moustique avec son chapeau, mais le rate et frappe plutôt BENJAMIN LA TORTUE.


MARTIN L’OURS

Raté!


BENJAMIN LA TORTUE

Martin!


MARTIN L’OURS

Oh, encore raté!


BENJAMIN LA TORTUE

Martin!


MARTIN L’OURS

Ne t’en fait pas, tu ne

crains rien, je vais l’avoir.

Ne bouge pas.


BENJAMIN LA TORTUE

Arrête Martin, tu commences à

être pénible.


MARTIN L’OURS

Je suis désolé mais elle va

très vite et, elle est rusée.


BENJAMIN LA TORTUE

Oui, drôlement plus futée que

ton chapeau.


PAPA TORTUE

Voulez-vous un petit goûter,

Messieurs?


BENJAMIN LA TORTUE

Un goûter?


MARTIN L’OURS

Des bonbons?


PAPA TORTUE

Non, ce sont des abricots

séchés.


BENJAMIN LA TORTUE

(Légèrement déçu)

Oh, oh.


MARTIN L’OURS

(Légèrement déçu)

Oh!


PAPA TORTUE

Quand vous aurez déposé les

pagaies, vous pourrez revenir

m’aider à porter le reste du

matériel.


BENJAMIN LA TORTUE

Il y en a beaucoup?


PAPA TORTUE

Hm hm.

Nos bagages, nos sacs de

couchage et plusieurs paquets.

Plus que trois portages avant

d’arriver à notre campement.

Vous êtes formidables les

enfants.


MARTIN L’OURS

Il a dit encore trois

portages.


BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L’OURS soupirent de découragement.


Plus tard, sur l’île où les trois voyageurs vont camper, BENJAMIN LA TORTUE finit de planter un piquet qui tient la tente.


BENJAMIN LA TORTUE

Voilà, je crois que c’est

bon.


MARTIN L’OURS

Je trouve cela vraiment bien

d’avoir notre tente à nous.


BENJAMIN LA TORTUE

Oui, je suis tellement

fatigué que je pourrais aller me

coucher tout de suite.


MARTIN L’OURS

(Bâillant)

Moi aussi.


PAPA TORTUE

Voulez-vous manger

quelques petites choses?


MARTIN L’OURS

Je préférerais plutôt des

grosses choses.


PAPA TORTUE donne à MARTIN L’OURS et à BENJAMIN LA TORTUE des barres qui s’avèrent être dures.


BENJAMIN LA TORTUE

Comment tu appelles ça,

papa?


PAPA TORTUE

(Lisant la boîte)

Le délice des randonneurs.

"Un mélange subtil de germes de

blé et de raisins secs qui

apporte toute l’énergie dont

vous avez besoin."


MARTIN L’OURS

Il faut déjà que j’utilise

toute mon énergie rien que pour

le mâcher.


BENJAMIN LA TORTUE

Tu ne crois pas qu’on devrait

manger la même chose que les

voyageurs, papa?


PAPA TORTUE

En fait, les gens se

nourrissaient de pemmican, de la

viande séchée écrasée comme une

pâtée et mélangée avec de la

graisse.


MARTIN L’OURS

Ah, je pense que je vais

continuer avec le délice des

randonneurs.


BENJAMIN LA TORTUE

Moi aussi, Martin.


BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L’OURS essaient tant bien que mal de prendre une bouchée de leur barre. Plus tard, alors que BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L’OURS sont couchés sous la tente, un moustique virevolte au-dessus de leur tête.


MARTIN L’OURS

(Essayant de chasser le moustique)

Hé, Benjamin.

Est-ce que tu es réveillé?


BENJAMIN LA TORTUE

Ben oui, comment veux-tu que

je dorme avec un moustique dans

la tente, Martin?


MARTIN L’OURS

Si j’ouvre il va peut-être

sortir rejoindre sa famille.

(Ouvrant la porte de la tente)

Zou, allez sors de là le

moustique!

Oh non.


Plusieurs moustiques en profitent pour entrer dans la tente.


BENJAMIN LA TORTUE

Vite, descend la fermeture.


MARTIN L’OURS

Je ne peux pas, elle est

coincée.


BENJAMIN LA TORTUE

Ah.

Sous la couette, Martin, vite!


ENSEMBLE

Aïe, aïe, aïe.


Le lendemain matin, BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L’OURS se réveillent et sont exténués.


BENJAMIN LA TORTUE

Hé, Martin?

Est-ce que tu es réveillé?


MARTIN L’OURS

Mm, oui.


BENJAMIN LA TORTUE

Tu sais quoi, je pense que je

suis trop fatigué pour me lever.


MARTIN L’OURS

Et moi, je suis trop fatigué

pour penser qu’il faut se lever.


Pendant ce temps, PAPA TORTUE prépare le petit-déjeuner.


BENJAMIN LA TORTUE

(Reniflant)

Des crêpes?


MARTIN L’OURS

Oui, des crêpes!


PAPA TORTUE

(Apercevant MARTIN L’OURS et BENJAMIN LA TORTUE)

Voilà du monde qui a

faim?


MARTIN L’OURS

Oh, j’ai toujours faim pour

manger des crêpes.


BENJAMIN LA TORTUE

(Fouillant dans la glacière)

Il y a même du sirop

d’érable!

Oh!


BENJAMIN LA TORTUE trébuche sur une racine d’arbre et renverse le contenant de sirop d’érable.


MARTIN L’OURS

Oh non!


BENJAMIN LA TORTUE

(Se relevant)

Oh, je ne me suis pas blessé,

Martin.


MARTIN L’OURS

Le sirop est renversé.

Attends!

Je crois qu’il y en a encore un

petit peu.


MARTIN L’OURS réussit à en verser une goutte.


MARTIN L’OURS et BENJAMIN LA TORTUE

(Déçus)

Oh.


Quelques instants plus tard, MARTIN L’OURS et BENJAMIN LA TORTUE sont sur la berge et lance des cailloux à l’eau. Ils ne sourient et semblent s’ennuyer.


BENJAMIN LA TORTUE

Finalement, ce n’est pas

aussi plaisant qu’on imaginait

d’être un voyageur comme avant.


MARTIN L’OURS

Oh oui, pourtant ça avait

l’air drôlement amusant.


BENJAMIN LA TORTUE

C’est beaucoup plus de

travail que d’amusement.


MARTIN L’OURS

Ce serait beaucoup plus

agréable si ces bestioles nous

laissaient tranquille.


BENJAMIN LA TORTUE

(Bâillant)

Et si on n’était pas aussi

fatigué.


MARTIN L’OURS

Et si on avait un peu de

sirop d’érable à mettre sur nos

crêpes.


BENJAMIN LA TORTUE

Tu veux que je demande à mon

papa de rentrer à la maison?


MARTIN L’OURS

Oh, tu n’y penses pas!

C’est notre idée, c’est nous qui

avons voulu cette expédition.


PAPA TORTUE arrive à ce moment en sifflant.


PAPA TORTUE

Alors, comment vont mes deux

jeunes voyageurs?

Impatients de repartir?


ENSEMBLE

Oui.


MARTIN L’OURS

Enfin, je suppose.


PAPA TORTUE

(Mettant le canoë à l’eau)

Vous savez, c’est une

merveilleuse idée ce voyage en

canoë.


BENJAMIN LA TORTUE

Oui, papa, tu as surement

raison.


Plus tard, un orage sévit, alors que BENJAMIN LA TORTUE, MARTIN L’OURS et PAPA TORTUE sont en canoë.


BENJAMIN LA TORTUE

Il faut encore combien de temps

pour arriver au lac Bellevue?


PAPA TORTUE

Je ne sais pas exactement, à

peu près une heure.


BENJAMIN LA TORTUE

Une heure!


PAPA TORTUE

Ou deux heures au plus.


BENJAMIN LA TORTUE, MARTIN L’OURS et PAPA TORTUE arrivent finalement à destination. L’orage s’est arrêté.


PAPA TORTUE

Alors, qu’en pensez-vous?


BENJAMIN LA TORTUE

Il est très joli ça c’est sûr

mais, il ressemble à tous les

autres lacs.

Je ne vois pas beaucoup de

différence.


PAPA TORTUE

J’ai une surprise à vous

montrer.


BENJAMIN LA TORTUE

Oui, c’est vrai?


MARTIN L’OURS

Chouette!

Quel genre de surprise?


PAPA TORTUE

Suivez-moi.


PAPA TORTUE s’enfonce dans la forêt. BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L’OURS le suivent.


PAPA TORTUE

(Fredonnant)

♪ Hm hm hm ♪


BENJAMIN LA TORTUE

(Se plaignant)

Je ne savais pas que ça me

demanderait autant d’effort.


PAPA TORTUE

Nous y sommes presque!


BENJAMIN LA TORTUE

J’ai l’impression de grimper

depuis que je suis né.


MARTIN L’OURS

Mes jambes sont toutes

molles.


PAPA TORTUE

Ce n’est plus très loin

maintenant.


BENJAMIN LA TORTUE, MARTIN L’OURS et PAPA TORTUE s’arrêtent sur le sommet d’une montagne. De cet endroit, ils ont une magnifique vue.


MARTIN L’OURS

Waouh!


BENJAMIN LA TORTUE

Superbe!


MARTIN L’OURS

Je peux voir à des

kilomètres à la ronde.


BENJAMIN LA TORTUE

Maintenant, je sais

pourquoi il s’appelle le lac

Bellevue.


PAPA TORTUE

Les garçons vous pouvez être

vraiment fiers de vous.

Vous avez vaincu beaucoup

d’obstacles pour arriver ici, et

j’ai bien souvent cru que vous

alliez abandonner.

Mais vous avez tenu bon et vous

vous en sortez avec les

honneurs.


BENJAMIN LA TORTUE

Oui!

Il faut croire qu’on a réussi.


MARTIN L’OURS

Oui!

Nous sommes de vrais voyageurs.


PAPA TORTUE

(Rigolant)

Ça ne fait aucun doute.

Et d’ailleurs, nous allons

fêter cet événement.

Qui veut un goûter?


BENJAMIN LA TORTUE

Je euh-

- je n’ai pas vraiment

euh très très faim.

Et toi, Martin, tu veux quelque

chose?


MARTIN L’OURS

Je...


PAPA TORTUE

Ne vous inquiétez pas, j’ai

laissé la boîte d’abricot

séché au campement.


BENJAMIN LA TORTUE ET MARTIN L’OURS

(Heureux)

Oui!

Des guimauves!


PAPA TORTUE

Tu tiens le paquet pendant

que j’allume un feu?


MARTIN L’OURS

Hm.


BENJAMIN LA TORTUE

Ne les écrase pas, Martin.


MARTIN L’OURS

Tu plaisantes, je leur fais

juste un petit câlin.


Plus tard, BENJAMIN LA TORTUE, MARTIN L’OURS et PAPA TORTUE font griller les guimauves sur le feu.


MARTIN L’OURS

C’est prêt!

Ils sont bien dorés.


BENJAMIN LA TORTUE

Hm, délicieux.


MARTIN L’OURS

Parfait.

Monsieur Tortue, est-ce que les

voyageurs mangeaient des

guimauves?


PAPA TORTUE

(Riant)

Non, je ne le pense pas mon

petit Martin.


MARTIN L’OURS

Hm, et bien maintenant ils

en mangent.


BENJAMIN LA TORTUE, MARTIN L’OURS et PAPA TORTUE rigolent.


Fin épisode


Titre :
L’interview de Benjamin


NARRATRICE

Benjamin savait

compter deux par deux et lacer

ses chaussures, fermer des

fermetures éclair et boutonner

des boutons.

Il pouvait aussi trouver des

pierres pour faire des

ricochets.

Mais, un jour, il n’arriva pas

à trouver quelqu’un de spécial

à interviewer.


BENJAMIN LA TORTUE rentre de l’école. MAMAN TORTUE fait du repassage.


BENJAMIN LA TORTUE

Je suis là, maman.


MAMAN TORTUE

Bonjour mon chéri.

Comment s’est passée cette

journée?


BENJAMIN LA TORTUE

Très bien.

Mais mes devoirs sont encore

plus passionnants.


MAMAN TORTUE

Oh?


BENJAMIN LA TORTUE

On doit interviewer quelqu’un

et prouver pourquoi cette

personne est spéciale.


PAPA TORTUE

(Arrivant à ce moment)

Mm, ça m’a l’air très

intéressant.

Et qui penses-tu interviewer?


BENJAMIN LA TORTUE

Je ne sais pas encore.


PAPA TORTUE

Mm, chérie?

Est-ce que tu as bientôt fini

ton repassage?


BENJAMIN LA TORTUE

(Voyant ce que sa mère repasse)

Des feuilles?


MAMAN TORTUE

(Rigolant)

Harriet a ramassé de belles

feuilles d’automne cet

après-midi.

Je les repasse pour qu’elles

restent jolies.


BENJAMIN LA TORTUE

Jolies pour quoi faire?


MAMAN TORTUE

Pour sa collection de

feuilles.


BENJAMIN LA TORTUE

Oh!

Elle devrait ramasser toutes

celles qui sont dans notre

jardin.

Ça m’éviterait de les balayer.


À ce moment, on frappe à la porte.


BENJAMIN LA TORTUE

Oui, j’arrive.

(Ouvrant la porte)

Oh, bonjour Lili.


LILI LE CASTOR

Bonjour!


BENJAMIN LA TORTUE

(Demandant à ses parents)

Est-ce que je peux aller

jouer dehors?


LILI LE CASTOR

Non, attends.

En fait, je ne suis pas venue te

voir.


BENJAMIN LA TORTUE

Euh, tu plaisantes?


LILI LE CASTOR

(Entrant dans la maison)

Non, aujourd’hui je rends une

petite visite à tes parents.


BENJAMIN LA TORTUE

(Ne comprenant pas bien)

Tu as l’intention de jouer

avec mes parents?


LILI LE CASTOR

Non, gros bêta.

Est-ce que je peux vous

interviewer pour mon exposé?


MAMAN TORTUE

Oh, bien sûr ma petite Lili,

nous serons très heureux de te

rendre ce service.


PAPA TORTUE

Oui, nous sommes même très

flattés.


LILI LE CASTOR

Merci, c’est gentil.


BENJAMIN LA TORTUE

Dis donc, tu ne perds pas de

temps pour commencer tes

devoirs.


LILI LE CASTOR

Oui, mais je ne voulais pas

que quelqu’un d’autre voit tes

parents avant moi.


BENJAMIN LA TORTUE

Hé!

Peut-être que je peux aller

interviewer les tiens!


LILI LE CASTOR

C’est une bonne idée, mais

dommage pour toi Odile les a

déjà choisis.


BENJAMIN LA TORTUE

Vraiment?

(Déçu)

Oh.

Ben, monsieur et madame

Blaireaux sont un peu spéciaux

aussi.

Je peux peut-être--


LILI LE CASTOR

Trop tard!

Basile s’en charge.


BENJAMIN LA TORTUE

Alors qui je pourrais bien

interviewer?


PAPA TORTUE

Ne t’inquiète pas, je suis

sûr que tu vas trouver

quelqu’un.


LILI LE CASTOR

C’est exact.

Maintenant si tu veux bien

m’excuser Benjamin, j’ai une

multitude de questions à poser.


BENJAMIN LA TORTUE sort de la pièce en soupirant.


LILI LE CASTOR

Alors, voyons.

Est-ce que toutes les tortues

font la collection de feuilles

d’automne?


MAMAN TORTUE

(Rigolant)

Non, c’est uniquement la

particularité d’une seule petite

tortue qui s’appelle Harriet.


LILI LE CASTOR

(Prenant des notes)

Intéressant.

Est-ce que les tortues

portent des pulls à cols

roulés?


PAPA TORTUE

L’hiver, quand il fait un

froid de canard, j’aime en

porter.


Pendant ce temps, BENJAMIN LA TORTUE entre dans la chambre de sa sœur, HARRIET LA TORTUE.


BENJAMIN LA TORTUE

Coucou Harriet.


HARRIET LA TORTUE

(Surprise)

Ah!

Benjamin!


BENJAMIN LA TORTUE

(Montrant une feuille)

Regarde ce que j’ai apporté

pour toi.


HARRIET LA TORTUE

Feuille!

Petit lapin veut feuille, porte,

porte, porte!


BENJAMIN LA TORTUE

(Soulevant HARRIET LA TORTUE et la déposant par terre)

3, 2, 1 et hop!


HARRIET LA TORTUE va chercher des marionnettes. Quelques instants plus tard, HARRIET LA TORTUE et BENJAMIN LA TORTUE s’amusent ensemble. Chacun a une marionnette. Celle de BENJAMIN LA TORTUE représente un ours et celle de HARRIET LA TORTUE, un lapin.


BENJAMIN LA TORTUE

Tiens c’est pour toi, je

t’offre cette magnifique

feuille.


HARRIET LA TORTUE

Jolie feuille, grande

feuille.


BENJAMIN LA TORTUE

Elle est presque aussi grande

que toi petit lapin.

Qu’est-ce que tu fais?


HARRIET LA TORTUE

Petit lapin fait voler

cerf-volant.


BENJAMIN LA TORTUE

Waouh!

Tu as une imagination

extraordinaire, Harriet.


HARRIET LA TORTUE

Ma-gi-na-tion.


BENJAMIN LA TORTUE

Oui, "magination".


Le lendemain, HARRIET LA TORTUE, BENJAMIN LA TORTUE, MAMAN TORTUE et PAPA TORTUE prennent le petit-déjeuner.


MAMAN TORTUE

(S’adressant à HARRIET LA TORTUE)

Est-ce que ton bol de flocons

d’avoine est trop chaud?


HARRIET LA TORTUE

(Balayant la fumée à l’aide de sa feuille pour refroidir son bol de flocons d’avoine)

Chaud, chaud, chaud!


PAPA TORTUE

Attend, je vais ajouter un

peu de lait pour le refroidir.


HARRIET LA TORTUE

Non!


BENJAMIN LA TORTUE

J’en veux bien un peu,

s’il te plaît papa.


PAPA TORTUE

Bien sûr.


HARRIET LA TORTUE

Benjamin.

Moi!


BENJAMIN LA TORTUE

Ah, bien, maintenant tu en

veux!

D’accord.


PAPA TORTUE

Oh, et bien je suppose que je

ne le verse pas aussi bien que

toi.


HARRIET LA TORTUE

Merci, Benjamin.


BENJAMIN LA TORTUE

Je t’en prie.


MAMAN TORTUE

Benjamin, est-ce que tu as

fini par trouver la personne que

tu voulais interviewer?


BENJAMIN LA TORTUE

Oui, monsieur Taupe!


PAPA TORTUE

Mm, c’est un choix

excellent, président de la

chambre de commerce, historien

local, horticulteur, observateur

des oiseaux.


BENJAMIN LA TORTUE

Je savais qu’il était spécial

mais je ne savais pas qu’il

était aussi spécial que ça.

Je ferais mieux de lui rendre

visite avant que quelqu’un

d’autre ne le fasse.


MAMAN TORTUE

Hum, je crois qu’il est

encore un tout petit peu trop

tôt pour aller frapper à sa

porte un samedi matin.


PAPA TORTUE

Pourquoi est-ce que tu ne

prépares pas d’abord tes

questions?

Nous irons le voir plus tard.


BENJAMIN LA TORTUE

Mes questions?

Bonne idée, papa.


MAMAN TORTUE

Alors, où en es-tu dans ton

questionnaire, mon chéri?


BENJAMIN LA TORTUE

C’est difficile de savoir

quoi demander.

J’ai trouvé une liste que Lili a

oubliée.

Elle avait une quantité

incroyable de questions.


MAMAN TORTUE

(Rigolant)

Ça tu peux le dire!


BENJAMIN LA TORTUE

Mais je ne peux pas prendre

exemple sur les siennes parce

que ses questions concernent

surtout les tortues.

(Lisant la feuille de questions)

Qu’est-ce que tu fais quand

tu deviens trop grand pour ta

carapace?

Comment tu fais pour ôter les

miettes de ta carapace?

Quand fais-tu briller ta

carapace?

Tu vois ce que je veux dire?


MAMAN TORTUE

Lili trouve que nous sommes

particuliers parce que nous

portons une carapace.

Pour quelle raison monsieur

Taupe est spécial d’après toi?


BENJAMIN LA TORTUE

Mm, il a toujours un rouleau

de réglisse dans sa poche.

Je trouve que c’est spécial.


MAMAN TORTUE

Et bien, voilà.

Tu peux lui poser des questions

à ce propos.


BENJAMIN LA TORTUE

Oui!

Merci maman.


Plus tard, BENJAMIN LA TORTUE frappe à la porte de MONSIEUR TAUPE, mais celui-ci indique à BENJAMIN LA TORTUE qu’il ne pourra pas répondre à ses questions, puisque ÉLOÏSE LA MOUFETTE est déjà à l’intérieur. Même scénario chez MONSIEUR OURS, alors que RAFFIN LE RENARD y est déjà. ARNAUD L’ESCARGOT est déjà avec MONSIEUR HÉRON à la librairie. BENJAMIN LA TORTUE revient déçu. Il discute avec son père dans la forêt. Ils sont accompagnés de HARRIET LA TORTUE.


BENJAMIN LA TORTUE

Oh, tous les habitants du

quartier ont déjà été

interviewés.


PAPA TORTUE

Oh, je suis sûr que tu vas

trouver quelqu’un.


HARRIET LA TORTUE

(Ramassant un bâton par terre)

Tiens bâton, Benjamin.


BENJAMIN LA TORTUE

Mais c’est le mien.

Je te remercie Harriet.


LILI LE CASTOR

(Arrivant à ce moment)

Hé, attendez!


PAPA TORTUE

Tiens Lili!


BENJAMIN LA TORTUE

Bonjour Lili.


LILI LE CASTOR

Monsieur Tortue!

J’aimerais vous poser encore

quelques questions,

s’il vous plaît.

Ça ne prendra que quelques

instants.


PAPA TORTUE

J’avais l’impression

que tu n’avais rien oublié mais,

je t’écoute.


LILI LE CASTOR

Merci.

Est-il vrai qu’on peut dire

l’âge d’une tortue simplement en

regardant sa carapace?


BENJAMIN LA TORTUE

Comment tu sais ça Lili?

Moi, je ne le savais même pas.

Mais, où est-ce que tu vas

chercher toutes ces questions?


LILI LE CASTOR

Je crois qu’un certain

Benjamin est légèrement inquiet

et énervé parce qu’il n’a pas

encore commencé ses devoirs.


BENJAMIN LA TORTUE

Si, j’ai commencé!

J’ai même une grande liste de

questions.

Je cherche seulement une

personne qui est très spéciale,

si tu veux savoir.


PAPA TORTUE

Allons, allons, tout va bien.

Laissons Lili finir de poser ses

questions pour l’instant.


BENJAMIN LA TORTUE

Mm, excuse-moi.


LILI LE CASTOR

Bon, alors, votre carapace.


BENJAMIN LA TORTUE

Il faut absolument que je

trouve quelqu’un à interviewer

aujourd’hui.


Plus tard, BENJAMIN LA TORTUE et sa famille sont à la maison, quand on entend frapper à la porte. BENJAMIN LA TORTUE va ouvrir.


LILI LE CASTOR

Bonjour Benjamin.


BENJAMIN LA TORTUE

Bonjour Lili.


LILI LE CASTOR

Je me demandais si tes

parents aimeraient voir mon

exposé.


MAMAN TORTUE

Lili, quelle adorable

intention.


BENJAMIN LA TORTUE

Et moi, je n’ai même pas

encore commencé.


LILI LE CASTOR

Et pour terminer, la carapace

n’est pas la seule chose

originale qui m’a intéressé chez

monsieur et madame Tortue.

Toute l’aide et le temps qu’ils

m’ont consacré pour réaliser mon

exposé en font des gens très

spéciaux.


MAMAN TORTUE

Merci infiniment Lili.


PAPA TORTUE

Oui, c’est un exposé

magnifique, très réussi.


LILI LE CASTOR

Je suis heureuse que ça vous

plaise.


BENJAMIN LA TORTUE

C’est un très bon exposé.

Félicitations, bravo.


LILI LE CASTOR

Je suis certaine que le tien

aussi sera très, très bon.


BENJAMIN LA TORTUE

Si j’arrive à en faire un, un

jour.


HARRIET LA TORTUE

Très beau dessin.


LILI LE CASTOR

Merci Harriet.


HARRIET LA TORTUE

Benjamin, viens dessiner avec

moi.


BENJAMIN LA TORTUE

Avec plaisir, petite sœur.

On va bien s’amuser.


BENJAMIN LA TORTUE et HARRIET LA TORTUE dessinent.


HARRIET LA TORTUE

Très, très beau dessin.


BENJAMIN LA TORTUE

Waouh, oui.

Ton dessin est magnifique.


HARRIET LA TORTUE

Ça c’est Benjamin, ça c’est

Harriet.

Ce sont les feuilles.


BENJAMIN LA TORTUE

Tu sais c’est drôlement

amusant de sauter dans les

feuilles.


HARRIET LA TORTUE

Saute, saute, saute.

Dessin pour Benjamin.


BENJAMIN LA TORTUE

Oh, merci Harriet.

Où est-ce que tu veux que je le

mette?


LILI LE CASTOR

Au revoir tout le monde,

je me sauve maintenant.


BENJAMIN LA TORTUE

Regarde ce beau dessin

qu’Harriet vient de m’offrir.


LILI LE CASTOR

Oh, que c’est beau!

Tu donnes ce magnifique

chef-d’œuvre à ton frère?


HARRIET LA TORTUE

Mm.


LILI LE CASTOR

Et bien dis-moi, il doit être

un grand frère très spécial.


BENJAMIN LA TORTUE

Et elle, elle est une petite

sœur très spéciale.


HARRIET LA TORTUE

Donne gros bisou.


MAMAN TORTUE

Ah, vous voilà.

C’était si calme que je me

demandais où vous étiez.


BENJAMIN LA TORTUE

Harriet m’aide à faire mon

exposé.


PAPA TORTUE

Vraiment?


BENJAMIN LA TORTUE

Oui!

En fait, je suis en train de

l’interviewer.


MAMAN TORTUE

Harriet est la personne

spéciale que tu as choisie?


BENJAMIN LA TORTUE

Exact, elle est toujours--

enfin presque, amusante et de

bonne compagnie.


HARRIET LA TORTUE

(Rigolant)

Amusante.


BENJAMIN LA TORTUE

Oui et en plus elle m’a

beaucoup encouragé ce weekend

quand j’étais inquiet.


PAPA TORTUE

C’est incroyable.


BENJAMIN LA TORTUE

Regardez ce beau dessin

qu’elle a fait pour moi.


MAMAN TORTUE

Harriet pense certainement

que son grand frère est spécial.


BENJAMIN LA TORTUE

Oui.

Et moi, je n’avais pas besoin

d’aller chercher partout dans le

quartier pour trouver une

personne spéciale.

Harriet était là, tout le temps

présente.


MAMAN TORTUE

Et moi, je pense que mes

enfants sont tous les deux

spéciaux.


BENJAMIN LA TORTUE

Je sais maman.


Générique de fermeture

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par