Image univers Benjamin Image univers Benjamin

Benjamin

Benjamin est une sympathique tortue qui vit toutes sortes d'aventures avec sa famille et ses amis les animaux. Chaque jour, il rencontre un problème mais il fini toujours par le régler grâce au soutien de ses amis et de ses parents.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

La migration de Benjamin - Benjamin photographe

Benjamin aimerait voler pour faire une fête de la migration mais à la place il va faire une journée de la tortue. Benjamin découvre la photographie.


Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début chanson thème


VOIX MASCULINE

♪ C'est Benjamin ♪

♪ Il est là pour jouer avec

toi ♪

♪ Regarde-le grandir ♪

♪ Comme toi et moi ♪

♪ Le voici avec ses amis ♪

♪ Ils ont des histoires,

ils ont tout leur temps

pour toi ♪

♪ C'est Benjamin ♪

♪ Il entre chez toi ♪

♪ C'est Benjamin ♪

♪ Il entre chez moi ♪

♪ C'est Benjamin ♪♪


Fin chanson thème


Titre :
La migration de Benjamin


NARRATRICE

Benjamin savait

compter deux par deux et lacer

ses chaussures.

Il savait aussi qu'Halloween

était à l'automne et qu’elle

était le jour de son

anniversaire, mais il n'avait

encore jamais entendu parler

d'une fête qui allait bientôt

avoir lieu.


BENJAMIN LA TORTUE fait du vélo et saute dans une pente.


BENJAMIN LA TORTUE

Wouhou!


BÉATRICE L'OIE est au milieu de la route avec des branches dans les mains. BÉATRICE L'OIE sursaute en voyant BENJAMIN LA TORTUE foncer vers elle. BENJAMIN LA TORTUE arrive de justesse à éviter la collision.


BENJAMIN LA TORTUE

Excuse-moi Béatrice, je ne

t'avais pas vu.


BÉATRICE L'OIE

Tout va bien.

Heureusement que tu n'as pas

roulé sur mes branches.


BENJAMIN LA TORTUE

Oh! Qu'est-ce que tu veux en

faire?


BÉATRICE L'OIE

Je veux décorer notre maison

avec pour la fête de la

migration.


BENJAMIN LA TORTUE

C'est quoi la fête de la

migration?


BÉATRICE L'OIE

Tu ne n'as jamais entendu

parler?

(Voyant BENJAMIN LA TORTUE faire non de la tête)

Hum, c'est sûrement parce que ta

famille ne la célèbre pas.

Eh bien, mes parents restent à

Boisville toute l'année, mais le

reste de ma famille s'envole

vers le sud où il fait chaud

pour passer l'hiver.


BENJAMIN LA TORTUE

Oh oui, ils migrent.


BÉATRICE L'OIE

Oui et chaque année nous

faisons une fête pour leur

départ, la fête de la migration,

et c'est demain.

Maman a dit que je pouvais

inviter un ami.

Ça te dirait de venir?


BENJAMIN LA TORTUE

Oh oui, avec plaisir!

J'adore les fêtes.


BÉATRICE L'OIE

Super!


BENJAMIN LA TORTUE

Je dois y aller,

j'ai rendez-vous avec Martin.

À bientôt.


BÉATRICE L'OIE

À plus tard Benjamin.


BENJAMIN LA TORTUE s'en va et rejoint MARTIN L'OURS devant chez lui.


MARTIN L'OURS

Hé, tu es en retard.

J'ai cru que tu avais oublié

notre balade à vélo.


BENJAMIN LA TORTUE

Non, mais je suis tombé sur

Béatrice.

Ha! Ha! Ha!

Enfin j'ai plutôt failli la

faire tomber.

Elle m'a invité à venir chez

elle pour la célébration

annuelle de la fête de la

migration.


MARTIN L'OURS

Jamais entendue parler.

Il faut se déguiser ou apporter

un cadeau?


BENJAMIN LA TORTUE

Je n'en ai aucune idée c'est

la première fois que je suis

invité à une fête comme

celle-ci.


MARTIN L'OURS

Tu devrais te renseigner

avant d'y aller.

Pourquoi tu ne demandes pas à

Béatrice?


BENJAMIN LA TORTUE

Non je me suis déjà sentie

trop bête parce que je ne

connaissais pas cette fête.


MARTIN L'OURS

Bah, tu peux aller te

renseigner à la bibliothèque.


BENJAMIN LA TORTUE

Ouais tu as raison il y a

sûrement un livre qui en parle.

On y va?

Tu m'accompagnes?


MARTIN L'OURS

D'accord.


BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L'OURS sont alors à la bibliothèque.


BENJAMIN LA TORTUE

Ça doit être

quelque part par là.


MARTIN L'OURS

Petit encyclopédie des

traditions des oies.


BENJAMIN LA TORTUE

C'est ça!

(Fouillant dans le livre)

Fête de la migration.


MARTIN L'OURS

Tu vois, tu dois

apporter quelque chose à manger.


BENJAMIN LA TORTUE

Je ne vois aucune

tortue sur ces images.

Et si jamais j'étais le seul à

venir sans plume?


MARTIN L'OURS

Tu risques d'avoir encore un

plus gros problème Benjamin.


BENJAMIN LA TORTUE

Va falloir que je

danse!


VOIX

Chut!


ENSEMBLE

Oh!


MADAME OIE arrive auprès de BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L'OURS.


MADAME OIE

S'il vous plaît les enfants

on parle moins fort.


ENSEMBLE

Pardon.


MADAME OIE

Oh, Benjamin Béatrice m'a dit

que tu venais à notre fête

demain.


BENJAMIN LA TORTUE

Hum...


MADAME OIE

Je suis sûre que tu vas bien

t'amuser.

N'oublie pas tes chaussons de

danse.


MADAME OIE s'en va.


BENJAMIN LA TORTUE

Oh non Martin aide moi à

trouver une solution pour me

sortir de là.


Par la suite, BENJAMIN LA TORTUE arrive devant chez BÉATRICE L'OIE à vélo.


BÉATRICE L'OIE

Salut Benjamin.


BENJAMIN LA TORTUE

Salut.

Hum je suis juste venu te dire

que, en fait, je crois que je...


BÉATRICE L'OIE

Je suis vraiment très

contente que tu viennes à notre

fête.

Tu sais quoi?

Tu es le premier ami que

j'invite.


BENJAMIN LA TORTUE

Oh.

Merci.


BÉATRICE L'OIE

Alors qu'est-ce que tu

voulais me dire?


BENJAMIN LA TORTUE

Que je suis vraiment

impatient d'y être.


Le soir venu, BENJAMIN LA TORTUE a une tarte dans les mains et est en compagnie de MAMAN TORTUE.


BENJAMIN LA TORTUE

Maman est-ce que tu es sûre que

les oies aiment les tartes aux

mouches?

Et tu connais la danse de la

migration?


MAMAN TORTUE

Ha! Ha! Ha!

Benjamin détend-toi.

C'est une fête on t'y a invité

pour que tu t'y amuses.


BENJAMIN LA TORTUE

Oui à condition d'être une

oie.


MAMAN TORTUE

(Embrassant BENJAMIN LA TORTUE)

Aller va maintenant ils vont

t'attendre.


BENJAMIN LA TORTUE se rend chez la famille OIE et sonne. BÉATRICE L'OIE vient répondre.


BÉATRICE L'OIE

Bonsoir Benjamin.

Oh, c'est une tarte.


BENJAMIN LA TORTUE

Oui.


BENJAMIN LA TORTUE suit BÉATRICE L'OIE à l'intérieur.


BÉATRICE L'OIE

Hé dites, vous tous, je vous

présente mon ami Benjamin.


BENJAMIN LA TORTUE

Bonsoir.


GRAND-PAPA OIE

Bonsoir Benjamin.

Mais serait-ce une petite

tortue?


BÉATRICE L'OIE

Viens t'asseoir entre papa et

moi.


MONSIEUR OIE

Grand-père était en train de

nous raconter l'histoire de sa

première migration.


BÉATRICE L'OIE

Ha! Ha! Ha!

Il nous la raconte chaque

année.


GRAND-PAPA OIE

Je n'étais encore qu'un tout

petit oiseau quand mes parents

m'ont expliqué que nous allions

faire un long voyage.

Moi je ne voulais pas partir

parce que j'avais peur de perdre

mes amis et de me sentir seul.

Alors tu sais ce que j'ai fait

Gisèle?


GISÈLE

Tu t'es caché dans un

buisson.


GRAND-PAPA OIE

Exactement.

Je pensais que si personne ne me

trouvait je ne partirais pas, mais

mon père m'a retrouvé et

savez-vous ce qu'il m'a dit :

"Espèce de gros bêta tu seras

encore bien plus seul si tu

restes là parce que tous tes

amis vont migrer eux aussi."

Ha! Ha! Ha!


TOUS rient.


BENJAMIN LA TORTUE

C'est un peu comme l'histoire

de mon grand-père quand il est

venu à Boisville.

Il avait entendu dire qu'il

faisait froid dans cette région

alors il a mis ses vêtements

d'hiver pour voyager.

Mais quand il est arrivé ici

tout le monde l'a pris pour un

fou, c'était en plein mois de

juillet.


TOUS rient, sauf GRAND-PAPA OIE.


GRAND-PAPA OIE

Hum.

Je ne vois pas ce qu'il y a de

drôle.


GRAND-MAMAN OIE

Mesdames, Mesdemoiselles et

messieurs les oies et la tortue,

Le dîner est servi.


GRAND-PAPA OIE

À table!


BENJAMIN LA TORTUE

Je meurs de faim.


Tous les convives se rassemblent autour de la table. BENJAMIN LA TORTUE s'apprête à manger, mais BÉATRICE L'OIE l'arrête.


BÉATRICE L'OIE

Non attends Benjamin on

récite un poème avant de

commencer.


GISÈLE

(S'adressant à BENJAMIN LA TORTUE)

Bah moi, je connais tous les

mots et toi?


BÉATRICE L'OIE

Gisèle!


MONSIEUR OIE

Alors donnons-nous tous les

mains.


ENSEMBLE

« Nous sommes réunis

en cette veille de voyage pour

célébrer notre migration.

Même si nos ailes nous emportent

loin dans nos cœurs nous savons

que nous reviendrons à la

maison. »


GRAND-MAMAN OIE sanglote.


GRAND-PAPA OIE

Ha! Ha! Ha!

Ça lui fait ça chaque année.


MADAME OIE

J'espère que vous avez très

très faim nous avons préparé

tous les plats traditionnels.


BENJAMIN LA TORTUE

C'est de la cuisine

traditionnelle?


MADAME OIE

Oh oui bien sûr.

Tout a une signification

particulière.

La purée de pommes de terre

symbolise les nuages cotonneux

dans le ciel.


BÉATRICE L'OIE

Et nos pains de maïs sont

jaunes et friables comme le

sable sur la plage.


GISÈLE

Qu'est-ce qu'elle veut dire

ta tarte Benjamin?


BENJAMIN LA TORTUE

Ma tarte?

Euh...euh...le dessert.


TOUS rient, sauf GRAND-PAPA OIE.


GRAND-PAPA OIE

Hum...humour de tortue.


Plus tard.


BÉATRICE L'OIE

Hum! C'est ton troisième pain

de maïs.


BENJAMIN LA TORTUE

Hum! J'adore ça.

J'ai tout aimé à ce dîner même

ce que je goûtais pour la

première fois.


GRAND-PAPA OIE

Ah de la bonne cuisine, de la

bonne compagnie.

Il ne manque plus qu'une seule

chose.

(Sortant un violon)

De la bonne musique.


BENJAMIN LA TORTUE avale sa salive avec difficulté.


GRAND-MAMAN OIE

Oh j'espère que je n'ai pas

oublié les pas de la danse de la

migration.

Ah qui veux danser avec moi?

Benjamin?


BENJAMIN LA TORTUE, qui buvait un verre d'eau, s'étouffe.


GRAND-MAMAN OIE

Tu veux bien m'aider à ouvrir

la danse?


BENJAMIN LA TORTUE

Moi?

Euh enfin maintenant?


GRAND-PAPA OIE

Ha! Ha! Ha!

Fais attention qu'il ne

t'écrase pas les orteils.


TOUS rient.


BENJAMIN LA TORTUE

Euh bien sûr, mais avant...

excusez-moi.


BENJAMIN LA TORTUE s'en va en courant.


BÉATRICE L'OIE

Hum il doit sûrement chercher

les toilettes.


BÉATRICE L'OIE rattrape BENJAMIN LA TORTUE à l'extérieur.


BÉATRICE L'OIE

Benjamin où vas-tu?


BENJAMIN LA TORTUE

Bah, je ne connaissais déjà

pas votre poème ni ce que

symbolisaient tous vos plats et je

crois que ton grand-père ne

m'aime pas beaucoup.

Je ne veux pas en plus gâcher

votre danse de la migration.


BÉATRICE L'OIE

Benjamin, mais personne ne

s'attendait à ce que tu saches

tout ça.

Grand-mère voulait seulement

t'apprendre cette danse.


BENJAMIN LA TORTUE

Vraiment?


BÉATRICE L'OIE

Oui.

Et ne t'inquiète pas pour

grand-père.

Il est juste un peu vexé parce

que tes plaisanteries sont

mieux que les siennes.

Ça me fait plaisir de partager

nos traditions avec toi.

Reste s'il te plaît.


BENJAMIN LA TORTUE

Bon je reste.

Mais si j'écrase les pieds de ta

grand-mère au moins je t'aurais

prévenu.


ENSEMBLE

Ha! Ha! Ha!


De retour à l'intérieur, GRAND-PAPA OIE joue du violon et MONSIEUR OIE du banjo. Les convives, dont BENJAMIN LA TORTUE, dansent.


GRAND-MAMAN OIE

Hop, hop, marche, marche, frappe.


BENJAMIN LA TORTUE

Ha! Ha! Ha!

Hé, c'est facile.


GRAND-PAPA OIE

(S'adressant à MONSIEUR OIE)

La tortue remue drôlement

bien ses plumes n'est-ce pas?


MONSIEUR OIE approuve. Puis, c'est le moment de se dire au revoir.


BÉATRICE L'OIE

Au revoir grand-père.

Au revoir grand-mère.

Faites un bon vol.


GRAND-MAMAN OIE

Merci ma chérie.

Oh Benjamin tu me gardes une

danse pour l'année prochaine

hein.


BENJAMIN LA TORTUE

Ha! Ha! Ha!

Bien sûr.

Bon voyage.


GRAND-PAPA OIE

Merci mon petit.

(Pointant avec son aile)

Hé, tu as quelque chose sur ton

foulard.


BENJAMIN LA TORTUE

Ah bon?


GRAND-PAPA OIE

(Mettant une plume dans le visage de BENJAMIN LA TORTUE)

Je t'ai eu.

Ha! Ha! Ha!

À l'année prochaine Benjamin.


BENJAMIN LA TORTUE

Oh oui, avec plaisir!


GRAND-PAPA OIE

Nous nous envolons à l'aube.

Il est temps de rentrer se

reposer.


ENSEMBLE

Au revoir.

Au revoir.


Après la fête, BENJAMIN LA TORTUE est chez lui et regarde par la fenêtre.


BENJAMIN LA TORTUE

J'aimerai bien que les

tortues puissent voler.


MAMAN TORTUE vient rejoindre BENJAMIN LA TORTUE.


MAMAN TORTUE

Ah oui et pourquoi?


BENJAMIN LA TORTUE

Comme ça on pourrait faire

une fête de la migration.


MAMAN TORTUE

Ha! Ha! Ha!

Allez viens.

Il est l'heure de dormir.


BENJAMIN LA TORTUE

Maman pourquoi il n'y a pas

un jour spécial pour les

tortues?

On a des traditions nous aussi.

On pourrait inviter toute la

famille et raconter des

histoires et manger tout ce

qu'on aime et je pourrais

inviter mon amie Béatrice.


MAMAN TORTUE

C'est une bonne idée.

Nous devrions mettre en place la

journée de la tortue.

Nous en reparlerons demain

d'accord?


BENJAMIN LA TORTUE

Maman tu sais faire

des pains de maïs?


MAMAN TORTUE

Oui mon chéri je sais

faire des pains de maïs.

Bonne nuit Benjamin.


BENJAMIN LA TORTUE

Bonne nuit maman.


Fin épisode


Titre :
Benjamin photographe


NARRATRICE

Benjamin savait

compter deux par deux et lacer

ses chaussures.

Il aimait dessiner et peindre

et il aimait aussi construire

des modèles réduits avec son

papa.

Mais un jour Benjamin découvrit

la photographie.


Tout le village participe à une exposition de photographie. HARRIET LA TORTUE et BÉRÉNICE L'OURSONNE se pourchassent en riant. BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L'OURS regardent une photographie.


BENJAMIN LA TORTUE

J'aime beaucoup cette photo.


MARTIN L'OURS

Ah oui moi aussi.


BENJAMIN LA TORTUE

Tu as vu comme les

bougies éclairent son visage?


MARTIN L'OURS

Oh je n'avais même pas

remarqué.

Je regardais le gâteau.


BENJAMIN LA TORTUE

Ha! Ha! Ha!

Tu es incroyable Martin.


LILI LE CASTOR

Ah, voilà.

Celle-ci monsieur Hibou.

Parmi toutes les photos qui sont

exposées, c'est la vôtre que je

préfère.


MONSIEUR HIBOU

Oh merci Lili.

Merci.


BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L'OURS vont rejoindre MONSIEUR HIBOU et LILI LE CASTOR.


BENJAMIN LA TORTUE

Oui c'est vrai monsieur Hibou

elle est très réussi.


MARTIN L'OURS

Hé, regardez.

Monsieur Taupe aussi a

photographié le vieux moulin,

mais la photo est différente.


MONSIEUR HIBOU

C'est parce que nous voyons

les choses différemment Martin

et la photographie est un

excellent moyen de montrer aux

autres comment chacun de nous

voit les choses.


LILI LE CASTOR

J'aimerais bien qu'il y ait un

club de photos ici.


MONSIEUR HIBOU

Nous pourrions peut-être en

créer un à l'école.


BENJAMIN LA TORTUE

Ah oui!


MARTIN L'OURS

Ce serait chouette!


LILI LE CASTOR

Je mettrais tout de suite.


MONSIEUR HIBOU

Ha! Ha! Ha!

Ravi que cette proposition

vous plaise.


LILI LE CASTOR

C'est fantastique je me

charge de dire à tout le monde

d'apporter son appareil.


BENJAMIN LA TORTUE

Oui bonne idée.

Vivement qu'on commence.


BENJAMIN LA TORTUE et SES AMIS participent alors au club de photographie.


MONSIEUR HIBOU

Et avec ce bouton tu peux

sortir le zoom pour faire des

gros plans.


LILI LE CASTOR

Attention Arnaud je vais

faire un gros plan de toi.

Un très gros plan.

Un petit sourire.


ARNAUD L'ESCARGOT sourit alors que LILI LE CASTOR prend la photo.


BENJAMIN LA TORTUE

Quand on aura pris plein de

photos, on pourra organiser une

exposition, monsieur?


MONSIEUR HIBOU

Oui bien sûr nous exposerons

les plus belles dans la classe.


MARTIN L'OURS

Mais qu'est-ce qu'on va

photographier?


BÉATRICE L'OIE

C'est si beau dehors si on

prenait des photos de la nature.


LILI LE CASTOR

Oui et on appellera notre

expo beauté de la nature.


MONSIEUR HIBOU

Excellente idée Lili.

À vous de jouer les enfants.


BENJAMIN LA TORTUE

Allons dans la forêt Martin.

Je parie qu'on va trouver des

choses magnifiques.


Par la suite, BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L'OURS se promènent dans la forêt.


BENJAMIN LA TORTUE

Finalement ce n'est peut-être

pas une si bonne idée que ça.

Il n'y a que des gros arbres

dans cette forêt.


MARTIN L'OURS

Wow! Regarde ça.

Elles sont énormes ces

framboises.


MARTIN L'OURS va dévorer les framboises.


BENJAMIN LA TORTUE

Martin nous sommes venu ici

pour prendre des photos pas pour

manger.


MARTIN L'OURS

Oh avec le zoom on dirait

qu'elle est encore plus grosse

et plus appétissante.


MARTIN L'OURS photographie une framboise en gros plan.


MARTIN L'OURS

Maintenant je sais ce que je

vais photographier.


BENJAMIN LA TORTUE

Ah!

Tu as bien de la chance.

Il y a sûrement quelque chose de

beau à prendre en photo par ici.

Hé un papillon!

Ça y est j'ai trouvé.


BENJAMIN LA TORTUE suit le papillon, qui se pose sur un roseau.


BENJAMIN LA TORTUE

Joli papillon.

Ne bouge surtout plus.


BENJAMIN LA TORTUE se place pour prendre la photo du papillon.


VOIX DE MARTIN L'OURS

Benjamin!


Le papillon s'envole.


BENJAMIN LA TORTUE

Grrr!


MARTIN L'OURS rejoint BENJAMIN LA TORTUE.



MARTIN L'OURS

Ah, tu es là.


BENJAMIN LA TORTUE

Martin! Tu as fait fuir mon

papillon juste au moment où

j'allais le photographier.


MARTIN L'OURS

Oups.

Excuse-moi.

Je ferai attention la prochaine

fois.


BENJAMIN LA TORTUE

C'est trop tard maintenant.

Je ne le retrouverai sans doute

plus jamais.


MARTIN L'OURS

Je n'en suis pas si sûr.

Il est sur ta tête.


BENJAMIN LA TORTUE

Je vais peut-être y arriver

finalement.

Je reviens tout de suite Martin.


BENJAMIN LA TORTUE part à la poursuite du papillon.


MARTIN L'OURS

(Apercevant un nid d'abeille)

Ah, hum, très intéressant.


Plus loin, BÉATRICE L'OIE croise ODILE LA BLAIRELLE qui photographie un arbre. ARNAUD L'ESCARGOT est sur l'épaule de BÉATRICE L'OIE.


BÉATRICE L'OIE

Oh! Hé! Odile.

Il est vraiment beau ce vieil

arbre.


ODILE LA BLAIRELLE

Oui.

Et je crois qu'en photo il sera

superbe.


ODILE LA BLAIRELLE prend l'arbre en photo à répétition.


BÉATRICE L'OIE

Pourquoi tu prends autant de

photos à la suite?


ODILE LA BLAIRELLE

Je photographie différentes

parties de l'arbre et ensuite je

les assemblerais pour faire une

immense image.


ARNAUD L'ESCARGOT

Comme un immense puzzle.


ODILE LA BLAIRELLE

Oui en quelque sorte.


VOIX

Grrr!


ARNAUD L'ESCARGOT

Oh, oh, ça c'est sûrement Lili.


Plus loin, LILI LE CASTOR tente de faire un autoportrait en utilisant le déclencheur retardé.


LILI LE CASTOR

Grrr!

Bon je recommence une

dernière fois.

Je mets le déclencheur

automatique et je cours.


VOIX DE BÉATRICE L'OIE

Coucou Lili.


LILI LE CASTOR

(Se retournant)

Salut Béatrice.

(Voyant que l'appareil a pris la photo)

Oh non!

Grrr!


BÉATRICE L'OIE et ARNAUD L'ESCARGOT arrivent auprès de LILI LE CASTOR.


BÉATRICE L'OIE

Oups.


ARNAUD L'ESCARGOT

On a fait quelque chose qui

ne fallait pas?


LILI LE CASTOR

Non, mais j'en ai assez.

Depuis tout à l'heure j'essaie

de me prendre en photo devant ce

parterre de fleurs et...le

retardataire de mon appareil ne

fonctionne pas comme je veux.

Je devrais peut-être le régler

sur un temps plus long.


LILI LE CASTOR va se placer et attend un long moment sans bouger.


LILI LE CASTOR

(Se dirigeant vers l'appareil)

Qu'est-ce qui se passe encore?

(Voyant que l'appareil prend la photo)

Oh!

Grrr!


BÉATRICE L'OIE

Tu n'as plus besoin de

déclencheur automatique.

Nous allons te prendre en photo.


LILI LE CASTOR

Ah oui merci les amis.

Voilà je suis prête.

Une beauté au milieu de la

nature.


BÉATRICE L'OIE

Ha! Ha! Ha!


De retour à BENJAMIN LA TORTUE, qui pourchasse toujours le papillon. BENJAMIN trébuche sur une racine. Puis, le papillon se pose sur une fleur.


BENJAMIN LA TORTUE

Ah, voilà.

Cette fois je vais enfin t'avoir

gentil papillon.


VOIX DE MARTIN L'OURS

Ah Benjamin!


Le papillon s'envole.


BENJAMIN LA TORTUE

Oh Martin!

(Voyant le papillon virevolter devant lui)

Hé! Pose-toi une seconde.

Ne bouge plus.

Stop.

Ah...



VOIX DE MARTIN L'OURS

Ah! laissez-moi!

Allez ouste!

Laissez-moi tranquille!


MARTIN L'OURS arrive en courant, des abeilles aux trousses.


BENJAMIN LA TORTUE

Martin, mais enfin tu le fais

exprès ou quoi?


MARTIN L'OURS

Je suis vraiment désolé.

Ces abeilles ont bien voulu que

je les prenne en photo, mais

elles n'ont pas du tout

apprécié que j'essaie de goûter

leur miel.


BENJAMIN LA TORTUE

(Apercevant le papillon)

Hé regarde qui est revenu.


MARTIN L'OURS

Ha! Ha! Ha!

Je crois qu'il t'aime bien.


BENJAMIN LA TORTUE

Il peut toujours me faire

courir.

Je finirai bien par le

photographier.


BENJAMIN LA TORTUE poursuit le papillon.


MARTIN L'OURS

T'inquiète pas je ne bouge

plus d'ici et je me tais.

Oups pardon.


Plus loin, ARNAUD L'ESCARGOT tente de prendre une fleur en photo.


ARNAUD L'ESCARGOT

Ah.

Je ne vois que la tige dans mon

objectif alors que je veux

photographier la fleur.

Elle est trop haute pour moi.

Ah...

Ah, je sais ce que je vais faire.


ARNAUD L'ESCARGOT apporte une pierre près de son appareil. Pendant ce temps, BÉATRICE L'OIE est dans l'étang.


BÉATRICE L'OIE

Une chance que mon appareil

soit étanche parce que sous

l'eau c'est très beau aussi.


BÉATRICE L'OIE plonge la tête sous l'eau et prend une photo d'un poisson. De retour à ARNAUD L'ESCARGOT, qui utilise la pierre pour mettre son appareil en angle et ainsi photographier la fleur.


ARNAUD L'ESCARGOT

Parfait.


Dans un champ de tournesols, BENJAMIN LA TORTUE a retrouvé le papillon.


BENJAMIN LA TORTUE

Ah voilà comme ça.

Ne bouge pas.

Et cette fois pas de Martin dans

les parages.


VOIX DE LILI LE CASTOR

Il est là.

Benjamin!


BENJAMIN LA TORTUE

Oh!


BENJAMIN LA TORTUE tombe du tronc d'arbre sur laquelle il s'était placé. LES AMIS DE BENJAMIN accourent.


BÉATRICE L'OIE

Benjamin!


BÉATRICE L'OIE va aider BENJAMIN LA TORTUE, qui se relève en gémissant.


BÉATRICE L'OIE

Est-ce que tu vas bien?


LILI LE CASTOR

Qu'est-ce que tu faisais

percher sur ce tronc d'arbre?



BENJAMIN LA TORTUE

J'essayais de photographier

un papillon, mais il ne tient pas

en place.

Il s'envole sans arrêt.

Oh.

Mon appareil photo, je l'ai

perdu.


BÉATRICE L'OIE aperçoit l'appareil dans le dos de BENJAMIN LA TORTUE


BÉATRICE L'OIE

Non il est là.

(Appuyant sur le déclencheur)

Oups.


Un cliquetis de l'appareil indique que l'appareil a atteint la fin de la pellicule.


BENJAMIN LA TORTUE

Oh, et en plus c'était ma

dernière photo.


ODILE LA BLAIRELLE

Oh, dommage pour toi parce que

regarde.


Le papillon est sur un bouquet de fleurs tenu par ODILE LA BLAIRELLE.


BENJAMIN LA TORTUE

Mon papillon!

Oui, mais je n'ai pas d'autre

pellicule.


LILI LE CASTOR

Je peux la prendre.


BÉATRICE L'OIE

Moi aussi.


BENJAMIN LA TORTUE

Attendez, c'est à moi de le

faire.


En se plaçant devant le papillon, BENJAMIN LA TORTUE fait fuir le papillon.


BENJAMIN LA TORTUE

Oups.



LILI LE CASTOR

Vite il s'en va.

Rattrapons-le.


BENJAMIN LA TORTUE

Vite, allez!


LES AMIS DE BENJAMIN croisent MARTIN L'OURS.


MARTIN L'OURS

Hé qu'est-ce que...

(Voyant le papillon)

Oh, c'est toi.


LILI LE CASTOR

Martin attention à toi.


LES AMIS DE BENJAMIN foncent dans MARTIN L'OURS et roulent en gémissant.


BÉATRICE L'OIE

(Voyant le papillon passer)

Oh! Ton papillon c'est envolé

pour de bon cette fois.


BENJAMIN LA TORTUE

Ah...

Au revoir joli

papillon.


Par la suite, LES AMIS DE BENJAMIN regardent les photos de leurs camarades à l'exposition dans l'école.


MARTIN L'OURS

Oh jolie photo Arnaud.

Je n'avais encore jamais vu une

fleur sous cet angle.


ARNAUD L'ESCARGOT

Merci.

Moi je les vois toujours de

cette façon.

J'adore cette photo de

framboise.


MARTIN L'OURS

Merci.

On a vraiment envie de les

manger tu ne trouves pas.


BÉATRICE L'OIE

J'adore ta photo puzzle Odile

elle est si grande que j'ai

l'impression d'être au pied de

l'arbre.


ODILE LA BLAIRELLE

Et toi tes photos prisent

sous l'eau sont drôlement

originales Béatrice.

Jolies aussi.


BÉATRICE L'OIE

Merci beaucoup Odile.


MONSIEUR HIBOU va vers BENJAMIN LA TORTUE, assis à une table.


MONSIEUR HIBOU

Tu ne participes pas à

l'exposition Benjamin?


BENJAMIN LA TORTUE

Non je n'ai pas réussis à

photographier ce que je voulais.


MONSIEUR HIBOU

Tu en es sûr?

Je peux regarder.


BENJAMIN LA TORTUE

J'essayais de prendre en

photo un très beau papillon

multicolore, mais à chaque fois

il s'envolait.

Et j'ai gâché une pellicule

entière.


MONSIEUR HIBOU

(Regardant les photos)

Oh, je ne partage pas ton avis

mon garçon.

Celles-ci sont magnifiques.

Tiens regarde ce superbe lys

blanc sur sa tige majestueuse.

Les couleurs sont

extraordinaires.


MARTIN L'OURS

Wow! Vous avez vu le bleu azur

de ce ciel.


ODILE LA BLAIRELLE

Oui.

Oh, on dirait que ce tournesol

est un vrai soleil.


LILI LE CASTOR

Pour moi ces photos

sont des beautés de la nature.


BENJAMIN LA TORTUE

Oh, je les ai prises tout à

fait par accident.


MONSIEUR HIBOU

Ce ne sont pas des accidents,

ce sont de merveilleuses

surprises.


BENJAMIN LA TORTUE

Oui des surprises étonnantes.


MARTIN L'OURS

Aller vient on va les

accrocher.


Les photos de BENJAMIN LA TORTUE sont maintenant exposées.


MONSIEUR HIBOU

Je dois dire que cette

exposition est exceptionnelle

les enfants.

Bravo.


LILI LE CASTOR

Il ne manque qu'une seule

photographie.

Celle du joli papillon de

Benjamin.


BENJAMIN LA TORTUE

En fait je voulais tellement

photographier ce papillon que je

n'ai pas vu les autres choses

merveilleuses qui m'entouraient.

Enfin jusqu'à présent.


TOUS rient.


Générique de fermeture


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par