Image univers Benjamin Image univers Benjamin

Benjamin

Benjamin est une sympathique tortue qui vit toutes sortes d'aventures avec sa famille et ses amis les animaux. Chaque jour, il rencontre un problème mais il fini toujours par le régler grâce au soutien de ses amis et de ses parents.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Benjamin et sa carte préférée - L'expédition de Benjamin

Benjamin est très fier de sa collection de joueur de foot-ball. Benjamin découvre que les choses ne se déroulent pas comme prévu.


Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début chanson thème


VOIX MASCULINE

♪ C'est Benjamin ♪

♪ Il est là pour jouer avec toi ♪

♪ Regarde-le grandir ♪

♪ Comme toi et moi ♪

♪ Le voici avec ses amis ♪

♪ Ils ont des histoires,

ils ont tout leur temps

pour toi ♪

♪ C'est Benjamin ♪

♪ Il entre chez toi ♪

♪ C'est Benjamin ♪

♪ Il entre chez moi ♪

♪ C'est Benjamin ♪


Fin chanson thème


Titre :
Benjamin et sa carte préférée


NARRATRICE

Benjamin savait

compter deux par deux et lacer

ses chaussures.

Il aimait collectionner les

timbres et les pierres.

Mais il était surtout très fier

de sa collection de cartes de

joueurs de football.


BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L'OURS jouent avec des cartes de joueurs de soccer dans la chambre de MARTIN L'OURS.


MARTIN L'OURS

Vas-y, c'est à ton tour.


BENJAMIN LA TORTUE

Attention!

(Montrant une carte)

Dexter Dingo!


MARTIN L'OURS

Oh, très facile, il est

défenseur des Aussie Allbacks et

il a marqué 22 buts au cours de

sa première saison.

(Faisant mine de jouer au soccer)

Allez, oui!

Garde le ballon, allez, allez,

plus vite, tu vas marquer!


BENJAMIN LA TORTUE

(Riant)

Oh, Martin.


MARTIN L'OURS

(Montrant une carte)

Et celui-là, Marloup Forest,

ha han!


BENJAMIN LA TORTUE

Heu, il joue attaquant aux

Black Forest Brothers.


MARTIN L'OURS

Ouais, bravo!


BENJAMIN LA TORTUE

(Regardant l'horloge)

Heu... oh, oh!

Je n'avais pas vu qu'il était

si tard.

Il faut que je rentre faire mes

devoirs.


MARTIN L'OURS

Tu peux me les prêter jusqu'à

demain?


BENJAMIN LA TORTUE

Bien sûr!


MARTIN L'OURS

Je te les rendrai en arrivant

à l'école.


BENJAMIN LA TORTUE

Pas de problème.

À demain, Martin!


MARTIN L'OURS

Merci, Benjamin.

À demain!


Le lendemain, BENJAMIN LA TORTUE sort de chez.


BENJAMIN LA TORTUE

Au revoir, maman!


LA MAMAN DE BENJAMIN

À ce soir, mon grand.

Bonne journée!


BENJAMIN LA TORTUE monte dans l'autobus scolaire et s'assoit à côté de MARTIN L'OURS.


MARTIN L'OURS

Salut, Benjamin!

(Pointant une boîte)

Je t'ai ramené tes cartes.


BENJAMIN LA TORTUE

Ah oui, merci.


MARTIN L'OURS

Tu as entendu parler du match

d'hier soir?

Carl Couguar a marqué cinq buts

à lui tout seul.


BENJAMIN LA TORTUE

Ouais, c'est le plus fort!

Ça veut dire que cette saison il

a marqué 29 buts.


MARTIN L'OURS

Autant que ça, tu en es sûr,

Benjamin?


BENJAMIN LA TORTUE

Sûr et certain!

(Cherchant dans sa boîte)

Je vais te montrer.

Hum, où est cette carte?


MARTIN L'OURS

Je ne me souviens pas l'avoir

vue dans ton paquet.

Tu es sûr de l'avoir?


BENJAMIN LA TORTUE

Je connais ma collection

par coeur.

Elle n'y est pas.

Tu peux vérifier dans ton sac

à dos?


MARTIN L'OURS

Si tu veux, mais je suis sûr

qu'elle n'y est pas.

(Vérifiant dans son sac)

Non, pas de carte.


BENJAMIN LA TORTUE

Alors, tu l'as oubliée dans

ta chambre?


MARTIN L'OURS

Je ne crois pas.

Elle est peut-être dans la

tienne?


BENJAMIN LA TORTUE

Non, j'avais emporté toutes

mes cartes chez toi.


MARTIN L'OURS

Heu... ben heu... je la

chercherai à la maison en

rentrant de l'école, mais--


BENJAMIN LA TORTUE

Merci, Martin, elle y est

sûrement.

Tu as dû la laisser tomber

quelque part.


MARTIN L'OURS affiche un air agacé. Plus tard dans la journée, BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L'OURS sortent de l'école et ils se dirigent vers l'autobus. BASILE LE LAPIN les rattrape.


BASILE LE LAPIN

Hé, ça vous dit une partie de

football?


MARTIN L'OURS

Oui, moi je veux bien.


BENJAMIN LA TORTUE

(S'interposant)

On n'aura pas le temps,

Martin.


MARTIN L'OURS

Et pourquoi?


BENJAMIN LA TORTUE

Il faut qu'on cherche ma

carte de Carl Couguar.

Tu as déjà oublié?


MARTIN L'OURS

Non, mais je la chercherai

après.


BENJAMIN LA TORTUE

Mais tu avais dit en rentrant

de l'école, et on rentre de

l'école, Martin.


MARTIN L'OURS

Oh, d'accord.

Désolé Basile, si tu veux on

jouera demain.


BASILE LE LAPIN

(S'éloignant)

Bien alors heu, à demain.


Nous retrouvons BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L'OURS dans la chambre de MARTIN.


MARTIN L'OURS

Hum, elle n'est pas dans le

coffre.


BENJAMIN LA TORTUE

Elle n'est pas sous le lit

non plus.

C'est quand même incroyable

qu'on ne la retrouve pas.

Ta chambre n'est pas si grande

que ça.

Où est-ce qu'elle a bien pu

passer?


MARTIN L'OURS

Je te le répète, Benjamin.

Je n'ai jamais vu la carte de

Carl Couguar.


BENJAMIN LA TORTUE

Et pourtant elle était dans

le paquet.

Si tu avais été un peu plus

soigneux avec mes affaires.


MARTIN L'OURS

Tes affaires?

Regarde les miennes!

Il y en a dans tous les coins!


En cherchant dans la chambre, celle-ci est devenue désordonnée.


BENJAMIN LA TORTUE

Quand tu rangeras,

profites-en pour vérifier encore

si tu ne la retrouves pas.


MARTIN L'OURS

Quand je rangerai ma chambre?

Mais, et toi, Benjamin?


BENJAMIN LA TORTUE

Je vais jouer au football

avec Basile et les autres.


MARTIN L'OURS

(Énervé)

Bon, amuse-toi bien.

S'ils te demandent pourquoi je

n'ai pas pu venir, dis-leur que

je cherche une carte que je n'ai

même pas perdue.


BENJAMIN LA TORTUE sort de chez MARTIN L'OURS qui claque la porte.


Nous retrouvons les animaux à l'école le lendemain.


MONSIEUR HIBOU

Est-ce que tout le monde a trouvé sa place?


LILI LE CASTOR

Oui, monsieur Hibou.


ARNAUD L'ESCARGOT

Ouais, je suis

installé.


BENJAMIN LA TORTUE

Heu, on peut

commencer?


MONSIEUR HIBOU

Choisissez chacun un crayon

de couleur.


BENJAMIN LA TORTUE

Tu veux quelle couleur,

Arnaud?


ARNAUD L'ESCARGOT

Le jaune.


BENJAMIN LA TORTUE

Tiens!


ARNAUD L'ESCARGOT

Merci, beaucoup.


MARTIN L'OURS

Moi, je prends le violet.

J'avais le même crayon que

celui-là à la maison, mais je

l'ai perdu.


BENJAMIN LA TORTUE

Ça ne m'étonne pas.


MARTIN L'OURS

Quoi?

Ce n'est pas gentil!

Tu dis ça à cause de cette carte

de footballeur, hein?


BENJAMIN LA TORTUE

Ben, oui c'est à cause de ça.


MARTIN L'OURS

Et si tu arrêtais d'en parler

tout simplement?


BENJAMIN LA TORTUE

Et si tu t'excusais tout

simplement?


MARTIN L'OURS

Pourquoi je m'excuserais pour

quelque chose que je n'ai

pas fait.


BENJAMIN LA TORTUE

(Énervé)

Très bien, comme tu veux!


MARTIN L'OURS

(Énervé)

Oui, très bien!


ARNAUD L'ESCARGOT

(Dessinant)

Hé, les gars, si on

dessinait pleins de visages

souriants?


ARNAUD L'ESCARGOT n'obtient aucune réponse.


ARNAUD L'ESCARGOT

Oh, je crois que je vais

m'installer à une table où

l'ambiance est meilleure.


Nous retrouvons plus tard MARTIN L'OURS, BASILE LE LAPIN, LILI LE CASTOR, ARNAUD L'ESCARGOT et BENJAMIN LA TORTUE qui jouent au soccer. ARNAUD L'ESCARGOT se tient sur la carapace de BENJAMIN LA TORTUE.


BASILE LE LAPIN

La grande star Basile Bolide

s'envole vers le but.


ARNAUD L'ESCARGOT

Vas-y, Benjamin!


BENJAMIN LA TORTUE

(Prenant le ballon des pieds de BASILE)

Mais le fabuleux défenseur

Roger Raccoon s'empare du

ballon, cours, traverse le

terrain à toute allure et--


MARTIN L'OURS

(Prenant le ballon des pieds de BENJAMIN)

Et se fait surprendre par

Carl Couguar qui lui subtilise

le ballon.

Carl ajuste son tir et...


LILI LE CASTOR

(Se déplaçant devant le filet pour faire l'arrêt)

Oh, hum!


Le ballon rebondit sur la barre du but.


MARTIN L'OURS

En plein sur la barre, il

perd le ballon!


BENJAMIN LA TORTUE

Normal!

Tu perds toujours tout de toute

façon!


MARTIN L'OURS

Benjamin!

Tu commences vraiment à

m'énerver!


ARNAUD L'ESCARGOT

Oh, oh, ça y est, ça

recommence.


BENJAMIN LA TORTUE

Oui, alors pourquoi tu me

provoques en parlant de Couguar?

Tu sais très bien que je suis

triste d'avoir perdu cette carte.


MARTIN L'OURS

C'était pour rire!

Si on ne peut plus plaisanter

maintenant!

Et puis, c'est juste une carte.

Tu en as d'autres!


BASILE LE LAPIN

Hé, qu'est-ce qui se passe?

Pourquoi vous arrêtez de jouer?


BENJAMIN LA TORTUE

Martin a perdu la carte de

mon footballeur préféré et il ne

veut pas s'excuser.


MARTIN L'OURS

Mais je ne l'ai jamais eue

entre les mains!

Pourquoi tu ne me crois pas?


BENJAMIN LA TORTUE

Et pourquoi je te croirais?

Je t'ai laissé toute ma

collection et tu me l'as rendue

sans cette carte!


MARTIN L'OURS

Bon, ben si tu ne me crois

pas, ça veut dire qu'on n'est

plus les meilleurs amis du

monde!


BENJAMIN LA TORTUE

Tu as raison!

D'ailleurs, je ne vois pas

pourquoi on resterait amis!


MARTIN L'OURS

Bon, très bien!


BENJAMIN LA TORTUE

Parfait!


MARTIN L'OURS prend le ballon et s'éloigne du groupe.


BENJAMIN LA TORTUE

Ah oui?

Ben... moi aussi je m'en vais.


ARNAUD L'ESCARGOT

Hum, Benjamin?


BENJAMIN LA TORTUE

Hein?

Oh, excuse-moi, Arnaud.

Je t'avais un peu oublié.


ARNAUD L'ESCARGOT

C'est pas grave.

Je sais bien que tu penses à

autre chose.


BENJAMIN LA TORTUE

Heu... oui, c'est vrai.

Tu veux que je te ramène chez

toi?


ARNAUD L'ESCARGOT

Je veux bien, merci.

Est-ce que ça va?


BENJAMIN LA TORTUE

Oui, oui, ça va.


BENJAMIN LA TORTUE

Je n'ai pas besoin de Martin.

J'ai beaucoup d'amis, tu sais.

Toi, tu es mon ami.


ARNAUD L'ESCARGOT

Oui, bien sûr.

Mais Martin, c'est ton

meilleur ami.


BENJAMIN LA TORTUE

Alors, tu veux que je te

dise, s'il avait vraiment été

mon meilleur ami, il se serait

excusé tout de suite pour la

carte.


ARNAUD L'ESCARGOT

Mais il est peut-être sûr de

pas l'avoir perdue.

Il avait l'air triste que tu lui

fasses pas confiance.


ARNAUD L'ESCARGOT

J'ai remarqué.

Je suis désolé, mais la carte de

Carl Couguar est très importante

pour moi.


BENJAMIN LA TORTUE

Beaucoup plus importante que

Martin?


BENJAMIN LA TORTUE s'arrête de marcher. Nous nous retrouvons dans se souvenirs. C'est l'hiver et BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L'OURS glissent sur des luges.


BENJAMIN LA TORTUE

Attention!


MARTIN L'OURS

À vos marques, prêts.


BENJAMIN LA TORTUE

Partez!


Le duo rit en glissant. BENJAMIN LA TORTUE fait entrer sa luge en collision avec celle de MARTIN L'OURS pour rire. Cela déstabilise les deux luges et au bas de la pente, les deux amis tombent chacun de leur luge qui se coince dans la neige.


MARTIN L'OURS

Oh, tu ne t'es pas fait mal?


BENJAMIN LA TORTUE

Ça va.

J'ai de la neige sous ma

carapace, mais à part cela, tout

va bien.

Pardon, Martin, je n'aurais pas

dû te pousser.

Tu ne m'en veux pas?


MARTIN L'OURS

(Riant)

Non, tu es mon meilleur ami.


BENJAMIN LA TORTUE

(Riant)

Et toi, tu es le mien.


De retour dans le moment présent.


BENJAMIN LA TORTUE

Tu sais quoi, Arnaud?

Je crois que j'ai fait une

grosse erreur.

Martin est avant tout mon

meilleur ami.


BENJAMIN LA TORTUE reprend sa marche. MARTIN L'OURS le croise.


MARTIN L'OURS

Salut, Arnaud.

(Hésitant)

Salut, Benjamin.


BENJAMIN LA TORTUE

Heu... Martin!

Je croyais que tu étais rentré

chez toi?


MARTIN L'OURS

Ben oui, c'est ce que je

voulais faire et puis j'ai

repensé à tout ce que je t'ai

dit tout à l'heure.


BENJAMIN LA TORTUE

Je suis content que tu sois

encore là.


MARTIN L'OURS

Vraiment?


BENJAMIN LA TORTUE

Oui, je te demande pardon,

Martin.

Et puis tu sais, tu seras

toujours mon meilleur ami.


MARTIN L'OURS

Toi aussi, Benjamin, c'est

vrai.

Mais, et ta carte de Carl

Couguar?


BENJAMIN LA TORTUE

Notre amitié est plus

précieuse qu'une carte!


MARTIN L'OURS

Vraiment!

Même qu'une carte de Carl

Couguar?


BENJAMIN LA TORTUE

Même qu'une carte de Carl

Couguar.

Et puis, après tout, c'est

peut-être moi qui l'ai perdue.

Peu importe de toute façon.


MARTIN L'OURS

Alors, si on retournait finir

le match, qu'est-ce que vous

en pensez?


BENJAMIN LA TORTUE

Je pense que c'est une

bonne idée.


ARNAUD L'ESCARGOT

Moi aussi.


BENJAMIN LA TORTUE

(Partant à la course)

On y va!

J'arriverai avant toi!


MARTIN L'OURS

(Suivant BENJAMIN)

On parie!


BENJAMIN LA TORTUE

(Riant)

Pousse-moi encore plus fort,

Arnaud!


ARNAUD L'ESCARGOT

(Riant)

D'accord, on accélère!


MARTIN L'OURS

(Riant)

Hé, c'est pas du jeu!


Plus tard, BENJAMIN LA TORTUE est chez lui. Il s'assoit à la table avec des cahiers. HARRIET LA TORTUE est y déjà assise.


HARRIET LA TORTUE

Tu viens jouer avec moi?


BENJAMIN LA TORTUE

Tout à l'heure, Harriet.

Il faut d'abord que je termine

mes devoirs.

Où est-ce que tu as mis mon

livre d'astronomie?


HARRIET LA TORTUE

(S'éloignant)

Hum...

(Revenant)

Le voilà!


BENJAMIN LA TORTUE

Merci!

(Ouvrant le livre)

Tu as regardé les images?

(Voyant quelque chose tomber du livre)

C'est quoi ça?


BENJAMIN LA TORTUE voit que ce qui est tombé du livre, c'est en fait la carte qu'il cherchait. Nous nous retrouvons le lendemain à l'école avec BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L'OURS.


BENJAMIN LA TORTUE

Alors, pendant tout ce temps,

elle était dans mon livre, je

l'avais utilisée comme

marque-pages.

Je suis vraiment désolé, Martin.


MARTIN L'OURS

Ce n'est pas grave.

Ce qui compte c'est que tu aies

retrouvé ta carte préférée.


BENJAMIN LA TORTUE

Tu as raison!

Je suis drôlement content, parce

que j'avais envie de l'offrir à quelqu'un.

Tiens, voilà!

C'est pour toi!


MARTIN L'OURS

Quoi?

Je ne peux pas accepter ta carte

préférée!


BENJAMIN LA TORTUE

Bien sûr que si.

Tu es mon meilleur ami, Martin.

Je veux qu'elle soit à toi.


MARTIN L'OURS

Ouah!

Vraiment?

Merci!


BENJAMIN LA TORTUE

De rien.

Carl Couguar est un type

extraordinaire, mais

certainement pas autant que toi.


MARTIN L'OURS

Oh, merci.

Je pense la même chose de toi.


Fin émission


L'expédition de Benjamin]


NARRATRICE

Benjamin savait

compter deux par deux et lacer

ses chaussures.

Il aimait organiser des sorties

quand il faisait beau.

Mais un jour, il découvrit que

les choses ne se déroulaient

pas toujours comme prévu.


BENJAMIN LA TORTUE et MARTIN L'OURS sont chez BENJAMIN. Ils regardent une carte et BENJAMIN tient une boussole. Ils sont vêtus d'un uniforme de scout.


BENJAMIN LA TORTUE

On oriente la

boussole jusqu'à ce que la

grande aiguille pointe vers

le Nord.


MARTIN L'OURS

Et ensuite on la

place sur la carte comme ça.


BENJAMIN LA TORTUE

Avec une bonne carte et une

bonne boussole...


ENSEMBLE

(Levant la main droite)

... un pionnier de

Bois-Ville ne se perd jamais!


LA MAMAN DE BENJAMIN

Félicitations, les garçons!

Nous sommes très fiers de vous.


MARTIN L'OURS

Nous aussi!

(Pointant les badges sur son chapeau)

Le badge de la boussole est un

des plus difficiles à obtenir.


BENJAMIN LA TORTUE

Pour fêter ça, maman, est-ce

qu'on pourrait partir en

randonnée sur la colline aux

myrtilles, samedi?


LE PAPA DE BENJAMIN

Oh, très bonne idée!

Je ferai du jardinage un autre

jour.


LA MAMAN DE BENJAMIN

Et moi, je nous préparerai un

bon pique-nique.


BENJAMIN LA TORTUE

Heu... en fait c'est que...

on aurait bien aimé y aller

seulement tous les deux.


LA MAMAN DE BENJAMIN

Tout seuls?


BENJAMIN LA TORTUE

On ne sera pas seuls, maman,

puisqu'on sera tous les deux.


MARTIN L'OURS

L'union fait la force,

vous savez.


LE PAPA DE BENJAMIN

Hum... Le sentier qui mène au

Belvédère est bien balisé.


MARTIN L'OURS

Et puis on a une carte!


BENJAMIN LA TORTUE

Et une boussole!


LE PAPA DE BENJAMIN

Et avec une bonne carte et

une boussole...


LE PAPA DE BENJAMIN, BENJAMIN LA TORTUE ET MARTIN L'OURS

... un pionnier de

Bois-Ville ne se perd jamais!


LA MAMAN DE BENJAMIN

(Riant)

Bon, très bien.

Mais à condition que la maman de

Martin soit d'accord.


MARTIN L'OURS

Oui, oui, maman a dit que si

vous étiez d'accord, elle était

d'accord.

Et heu... Madame Tortue?


LA MAMAN DE BENJAMIN

Oui, Martin?


MARTIN L'OURS

Et, personnellement, moi je

suis d'accord pour que vous

prépariez le pique-nique.


Tous éclatent de rire. Le soir venu, MARTIN L'OURS et BENJAMIN LA TORTUE sont dans une tente montée dans la chambre de BENJAMIN.


BENJAMIN LA TORTUE

Donc, on continuera

vers le Sud-ouest sur ce petit

chemin, jusqu'ici, tu vois?

Jusqu'à cette aire de repos où

on pourra s'arrêter pour

déjeuner.


MARTIN L'OURS

(Pointant sur la carte)

Et l'étape suivante

sera ici dans le pré aux

papillons.


BENJAMIN LA TORTUE

Un jour, papa m'y a emmené.

Il y avait des milliers et des

milliers de magnifiques

papillons.


LA MAMAN DE BENJAMIN

(Soulevant l'entrée de la tente)

Il faut éteindre, maintenant.


LE PAPA DE BENJAMIN

Nos courageux explorateurs

ont besoin d'une bonne nuit de

sommeil!


BENJAMIN LA TORTUE

(Éteignant la lumière)

Oui, bonne nuit.


MARTIN L'OURS

Bonne nuit.


Les parents de BENJAMIN s'éloignent. MARTIN L'OURS et BENJAMIN LA TORTUE sont couchés et discutent.


BENJAMIN LA TORTUE

Et après le pré aux papillons,

le Belvédère de la colline aux

myrtilles n'est plus très loin.


MARTIN L'OURS

Hé, Benjamin!

Tu crois qu'on pourra apercevoir

nos maisons de là-haut?


BENJAMIN LA TORTUE

Elles auront l'air de toutes

petites fourmis.

(Bâillant)

Bonne nuit, Martin.


MARTIN L'OURS

Bonne nuit.


Le jour venu, MARTIN L'OURS et BENJAMIN LA TORTUE sont prêts à partir.


LA MAMAN DE BENJAMIN

Êtes-vous sûrs d'avoir tout

ce qu'il vous faut?


BENJAMIN LA TORTUE

Je crois que oui, maman.

On y a réfléchi toute la

semaine.


BENJAMIN LA TORTUE ET MARTIN L'OURS

(Enfilant leur sac à dos)

Un pionnier de

Bois-Ville est toujours prêt

pour l'aventure!


LE PAPA DE BENJAMIN

À en juger par la taille de

vos sacs à dos, on croirait que

vous partez en expédition au

Pôle Nord!


Tous éclatent de rire.


BENJAMIN LA TORTUE

(Regardant sur sa boussole)

Par là, Martin!


MARTIN L'OURS

Je sais.

On a tellement étudié la carte

que je pourrais faire le chemin

les yeux fermés sans problème.


BENJAMIN LA TORTUE ET MARTIN L'OURS

Au revoir!


LE PAPA DE BENJAMIN

Bonne chance, les garçons!


LA MAMAN DE BENJAMIN

Soyez prudents!


MARTIN L'OURS et BENJAMIN LA TORTUE arrivent devant un sentier balisé à l'entrée duquel on voit une grande carte.


MARTIN L'OURS

Oh, c'est trop facile

si le chemin est balisé comme ça

jusqu'en haut de la colline.


BENJAMIN LA TORTUE

Oui, mais on fera comme si on

ne voyait pas les pancartes.


MARTIN L'OURS

(Se mettant en marche)

Bonne idée!

On avancera comme deux grands

explorateurs en train de

découvrir une nouvelle voie.


Plus tard, MARTIN L'OURS regarde autour de lui. Le duo s'arrête.


MARTIN L'OURS

Ce n'est pas quelque part par

là qu'on doit quitter le chemin

principal?


BENJAMIN LA TORTUE

(Regardant sur la carte et la boussole)

Hum.

Tu as raison!

L'embranchement du sentier qui

mène au Belvédère devrait se

trouver...

(Voyant un sentier caché par un arbre tombé)

...là!


MARTIN L'OURS et BENJAMIN LA TORTUE passent par-dessus le tronc d'arbre. De l'autre côté, ils voient le panneau du belvédère qui était caché par le feuillage de l'arbre.


MARTIN L'OURS

Bravo!

La boussole fonctionne à merveille.


BENJAMIN LA TORTUE

Ce vieil arbre a dû tomber

pendant la tempête la semaine

dernière.


Le duo reprend sa route sur le sentier. Le sac de MARTIN L'OURS se prend dans une branche de l'arbre tombé.


MARTIN L'OURS

Hé, attends-moi, je suis

coincé.

Oh, han!

Je peux plus bouger.


BENJAMIN LA TORTUE

(Riant)

Tiens bon, Martin.

Je vais te tirer de là.


BENJAMIN LA TORTUE essaie de tirer MARTIN L'OURS vers lui. La branche finit par céder et le duo tombe au sol. Le sac de MARTIN L'OURS se vide.


MARTIN L'OURS

Oh, il ne faut jamais essayer

de lutter contre un arbre.

Il gagne toujours.


MARIN L'OURS ramasse ses effets, puis le duo repart sans voir que la boîte à lunch de MARTIN L'OURS est restée cachée dans le feuillage de l'arbre.



BENJAMIN LA TORTUE

On ferait bien de se dépêcher

si on veut arriver à l'aire de

repos avant l'heure du déjeuner.


MARTIN L'OURS et BENJAMIN LA TORTUE arrivent à une aire de pique-nique. Plusieurs groupes occupent déjà les tables et nous entendons leurs conversations bruyantes.


MARTIN L'OURS

Hé, ça va être difficile de

jouer les explorateurs

solitaires avec une foule

pareille dans les environs.


BENJAMIN LA TORTUE

Il y a un autre endroit pour

pique-niquer un peu plus loin.

Tu peux patienter et déjeuner

plus tard?


MARTIN L'OURS

Bien sûr.


Quelques instants plus tard, MARTIN L'OURS et BENJAMIN LA TORTUE marchent toujours. Le ventre de MARTIN L'OURS se met à gargouiller.


BENJAMIN LA TORTUE

Tu n'avais pas dit que la

prochaine aire de pique-nique se

trouvait après le virage?


BENJAMIN LA TORTUE

Si!

Oh, non!

Je croyais que ce point noir

indiquait une aire de repos pour

se restaurer...

(Retirant le point noir de sur la carte)

...mais c'est un

raisin sec écrasé.


MARTIN L'OURS

(S'assoyant sur une souche d'arbre)

Tu sais, ce coin me semble

parfait pour déjeuner.

Les vrais explorateurs n'avaient

sûrement pas besoin de table

pour manger.


BENJAMIN LA TORTUE

(Riant)

T'as raison, Martin.


MARTIN L'OURS

(Cherchant dans son sac)

Oh!

Où est passé notre pique-nique?


BENJAMIN LA TORTUE

Ohh!

On a dû le perdre quand tu es

tombé à cause de cette énorme

branche.


MARTIN L'OURS

Tu ne l'as pas remis dans le sac?


BENJAMIN LA TORTUE

Non, je pensais que tu

l'avais fait.


MARTIN L'OURS

Ohh.

Heureusement qu'on a rangé le

gros paquet de fruits secs dans

ton sac.


BENJAMIN LA TORTUE

(Hésitant)

Heu... oui, heureusement.

Tiens, tu peux finir si tu veux,

je n'en veux plus.


BENJAMIN LA TORTUE tend le sac à MARTIN L'OURS, mais il est presque vide.


MARTIN L'OURS

Quoi?


BENJAMIN LA TORTUE

C'est pour ça que le raisin

s'est retrouvé écrasé sur la carte.

Je n'ai pas arrêté de grignoter

tout le long du chemin.


MARTIN L'OURS

Ohh.


MARTIN L'OURS et BENJAMIN LA TORTUE se remettent en route. Quelques instants plus tard, ils arrivent à une ravine à traverser. Il y a de l'eau mélangée à de la terre au fond de celle-ci.


BENJAMIN LA TORTUE

Heu... tu penses qu'on doit

faire demi-tour?


MARTIN L'OURS

Mais, on avait prévu d'aller

jusqu'au Belvédère.


BENJAMIN LA TORTUE

Oui, c'est vrai.

Ça ne sert à rien de préparer

une expédition si on ne va pas

au bout.

(Descendant dans la ravine)

Attention!


MARTIN L'OURS

(Essayant de ne pas tomber)

Oh, oh, oh, ouh, ouh, oh,

c'est vraiment très, très

glissant.


BENJAMIN LA TORTUE

Oh...


MARTIN L'OURS

Oh, ne t'inquiète pas, je

te tiens.


BENJAMIN LA TORTUE ET MARTIN L'OURS

(Tombant dans l'eau)

Ahhh!


MARTIN L'OURS et BENJAMIN LA TORTUE sortent de la ravine. Ils sont couverts de boue. Leur équipement est également couvert de boue.


BENJAMIN LA TORTUE

Beuh!

Tout ce que je vois, c'est de

la boue.


MARTIN L'OURS

Beuh!

Tout ce que j'avale, c'est de

la boue!


BENJAMIN LA TORTUE

Dis, Martin, est-ce que tu

veux toujours faire semblant de

ne pas voir les panneaux?


MARTIN L'OURS

Une chose est sûre, c'est que

si j'en vois un marqué douche,

j'y vais au pas de course.


BENJAMIN LA TORTUE

(Pointant un panneau)

Ah, eh bien en attendant,

voici le pré aux papillons.

On est presque arrivés.


MARTIN L'OURS

On va enfin pouvoir s'amuser

un petit peu.


MARTIN L'OURS et BENJAMIN LA TORTUE courent dans un champ de fleurs en riant.


MARTIN L'OURS

(S'arrêtant)

Ho?


BENJAMIN LA TORTUE

Ça alors!

La dernière fois que je suis

venu, c'était envahi de

papillons.


MARTIN L'OURS

Je me demande où ils sont

passés.


BENJAMIN LA TORTUE

(Voyant de nombreuses chenilles sur les fleurs)

Ce ne sont encore que des

chenilles.

Viens, il nous reste à découvrir

le panorama du Belvédère.


MARTIN L'OURS

Je n'ai plus très envie.

Je crois que je préférerais

rentrer.


BENJAMIN LA TORTUE

Mais, on y est presque.

(Reprenant son chemin)

Allez, viens, faisons au moins

une des choses qu'on avait

prévues, sinon on regrettera.


MARTIN L'OURS

(Soupirant)

Bon, allons-y.

Mais j'imagine que la boue ne

colle pas autant sur les tortues

que sur les ours.


BENJAMIN LA TORTUE

Oh, non!


MARTIN L'OURS

Quoi, encore?


BENJAMIN LA TORTUE

On est arrivés au Belvédère

de la colline aux myrtilles,

mais regarde!


Nous ne voyons pas le paysage qui est caché par des nuages.


MARTIN L'OURS

Manquait plus que ça!

Des nuages, encore des nuages,

et rien que des nuages!


MARTIN L'OURS et BENJAMIN LA TORTUE soupirent de déception. MARTIN L'OURS s'assoit sur un banc de parc. BENJAMIN LA TORTUE le rejoint et lui montre la carte.


BENJAMIN LA TORTUE

Martin!

Regarde ça!

Le chemin du retour croise une

rivière.

On pourra s'arrêter pour faire

des ricochets.


MARTIN L'OURS

Si tu veux, on fera au moins

une chose amusante.


Quelques instants plus tard, MARTIN L'OURS et BENJAMIN LA TORTUE sont au bord de la rivière près du chemin. Ils lancent des roches dans l'eau, mais ils ne parviennent pas à leur faire faire des ricochets.


MARTIN L'OURS

Ohh, c'est normal!

Ces pierres sont beaucoup trop

grandes et pas assez plates.


BENJAMIN LA TORTUE

On ne peut même pas les faire

ricocher une fois.

Hum.


MARTIN L'OURS

Je trouve que préparer la

randonnée c'était beaucoup plus

amusant que de la faire, tu es

d'accord?


BENJAMIN LA TORTUE

Complètement.

Pourtant il me semble qu'on

avait tout prévu.


MARTIN L'OURS

Non, pas tout à fait.

On n'avait pas prévu qu'un arbre

nous volerait notre pique-nique.

(Lançant une roche à l'eau)

Han!


BENJAMIN LA TORTUE

(S'assoyant contre une souche d'arbre)

Exact!

(Regardant la carte)

Ni que les arbres morts ne sont

pas indiqués sur les cartes.

Ou qu'une colonie de randonneurs

déjeunerait à l'endroit qu'on

avait choisi.

Et que seule la chenille peut

savoir à quel moment elle va se

transformer en papillon.


MARTIN L'OURS

Et qu'on ne peut jamais

prévoir ce que feront les

nuages.


BENJAMIN LA TORTUE

Exact, Martin.

Et donc, pour résumer, on ne

peut pas tout prévoir.


MARTIN L'OURS

Tu sais quoi?

Je suis sûr que si mon père

était là, il dirait, il faut

toujours prendre les choses du

bon côté.


BENJAMIN LA TORTUE

Ton père est de bon conseil,

Martin.

Alors, regardons les choses du

bon côté.


MARTIN L'OURS

Voyons!

C'est la randonnée la plus ratée

qu'on ait jamais faite.

Alors, c'est quoi son bon côté?

Hum.


BENJAMIN LA TORTUE

Hum, le bon côté, ben

c'est... que ça ne pourrait pas

être pire, non?


De la pluie commence à tomber subitement. MARTIN L'OURS et BENJAMIN LA TORTUE commencent à rire.


BENJAMIN LA TORTUE

(Reprenant la route)

De toute façon, on ne peut

pas être plus sales.


MARTIN L'OURS

Ni plus mouillés.


BENJAMIN LA TORTUE

T'as raison.

Mais on peut encore s'amuser.


MARTIN L'OURS

Bien sûr!

L'important c'est de passer un

bon moment, peu importe comment.


Le chemin détrempé devient glissant. MARTIN L'OURS et BENJAMIN LA TORTUE glissent sur le chemin qui descend à la ravine et atterrissent dedans.


MARTIN L'OURS

(Riant)

Oh, quelle glissade!

Hou, hou!


BENJAMIN LA TORTUE

Le premier arrivé en haut,

ha, ha!


MARTIN L'OURS et BENJAMIN LA TORTUE rient et jouent dans la boue.


Générique de fermeture

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par