Image univers Bouba le petit ourson Image univers Bouba le petit ourson

Bouba le petit ourson

Les aventures du petit ourson Bouba, de sa soeur Frisquette et de Moy, un petit garçon amérindien.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Bouba et Frisquette

Moy est ami avec le petit d’Amandine, la maman ourse. Bouba, l’ourson a une petite soeur, Frisquette et tout le monde s’amuse ensemble, mais la maman ourse est là qui surveille pas très loin.



Année de production: 1977

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début chanson thème

♪ Bouba Bouba

Mon petit ourson

Tu roules et tu glisses

Sur la blanche blanche neige

Bouba Bouba

Fais bien attention

De ne pas t'éloigner

Du chemin de ta maison

Dans la nuit noire et glacée

à côté de ta soeur Frisquette

Tu dors et tu dois rêver

Que tu es le roi de la fête

Amandine ta maman

Tremble de peur elle s'inquiète

Et toi dans ton canoë

Avec moi tu chantes à tue-tête

Bouba Bouba

Mon petit ourson

Tu fais la joie et l'admiration

De ta famille

Bouba Bouba

Mon petit garçon

Tu cours et tu vas à travers

Les champs et les bois

L'oncle Émile

Forestier John

Et surtout Daklahoma

Te font des cadeaux princiers

Que tu gardes pour ton papa

Joy t'aime beaucoup tu vois

Elle pleure quand tu n'es pas là

Et Moy le petit Indien... ♪♪


Titre :
Bouba et Frisquette


NARRATEUR

Bouba est devenu

l'ami de Moy, le petit Indien.

Malheureusement pour lui,

sa mère se méfie des hommes.

Elle prétend qu'ils

représentent le pire des

dangers pour les animaux.

Et les deux petits amis n'ont

pas souvent l'occasion

de se rencontrer.


BOUBA et FRISQUETTE se chamaillent en face de leur grotte, sous la supervision d'AMANDINE, leur maman.


BOUBA

(S'adressant à FRISQUETTE)

Aïe! Laisse-moi tranquille.

(En essayant de se dégager de l'emprise de sa sœur, BOUBA roule jusqu'à un arbre. En cognant l'arbre, BOUBA fait peur à une petite souris qui s'échappe.)


BOUBA

(Parlant à la petite souris)

Reste ici! Attends-moi!


BOUBA poursuit la petite souris.


FRISQUETTE

Bouba? Où tu vas?


BOUBA

(Cherchant la souris)

Bien, où t'es?


BOUBA se rend jusqu'à un ravin. BOUBA remarque tout en bas son ami MOY qui fait du canot avec son père, DAKLAHOMA.


BOUBA

Oh!


FRISQUETTE

Rattrapant BOUBA

Mais qu'est-ce

que tu regardes?

Viens vite!


BOUBA

Tiens, voilà mon ami.


AMANDINE

Rejoignant ses enfants

Bouba, reste ici!

Je te l'ai déjà dit. Depuis

toujours, l'homme est notre

ennemi. Il vaut mieux qu'il ne

te voie pas. Moins tu t'en

approcheras et mieux tu te

porteras.


BOUBA

Hein?


FRISQUETTE

(Repérant la souris et courant après)

Attends! Ne cours pas si vite!

Attends-moi!

Oh non! Ne mords pas!

Personne veut jouer avec moi.

C'est pas juste!


Sur la rivière DAKLAHOMA remarque l'air peiné de son fils.


DAKLAHOMA

Qu'est-ce qu'il y a?

Ah! Je vois! Tu es encore en

train de penser à ton ami Bouba.


MOY

Oui.

C'est vrai, je pense à lui.

Ça va faire longtemps,

maintenant, que je l'ai pas

revu.


DAKLAHOMA

Mais je comprends que tu sois

triste. Bouba est un petit

animal très gentil. Mais, tu

sais, c'est seulement un

animal. Alors, j'aimerais que

tu aies des amis parmi les

autres enfants.


MOY

Ah?


DAKLAHOMA pagaie jusqu'à la rive. DAKLAHOMA descend avec MOY rencontrer des gens de sa tribu.


DAKLAHOMA

(Tendant un paquet contenant des billes à NUAGE BLANC)

Moy et moi te saluons, Nuage

Blanc. Je suis venu apporter

ce modeste cadeau à mes frères

en signe d'amitié.


NUAGE BLANC

Oh... Oh!

Je te remercie au nom de toute

la tribu, mais le plus beau des

cadeaux serait ta présence ici.

Nous en avons longuement parlé

le soir autour du feu. Pourquoi

ne reviens-tu pas vivre

avec les tiens?


DAKLAHOMA

C'est impossible.

Je te l'ai déjà expliqué.


NUAGE BLANC

Tu sais pourtant que tous

tes frères t'accueilleraient

les bras ouverts.

Ils te laisseraient même

prendre tout de suite la place

qu'occupaient tes ancêtres

à la tête de notre tribu.

Tu en serais le chef incontesté.


DAKLAHOMA

Tu connais mes raisons.

Si je refuse, c'est à cause

de mon fils. Je veux qu'il soit

élevé avec les Blancs

et selon leurs coutumes.

Je pense à son avenir.


NUAGE BLANC

Mais son avenir est parmi

nous. Et s'il vivait avec les

siens, il aurait des amis

de son âge!


MOY

Faut pas t'en faire pour moi,

Nuage Blanc. J'en ai plein,

des amis.


NUAGE BLANC

Ah!


DAKLAHOMA

En disant cela, il pense à la

petite fille blanche, la fille

de M. Forestier.


MOY

Ah oui, c'est vrai

Y a Joy. Mais y a pas qu'elle.

Tu sembles oublier que je me

suis fait un nouvel ami, Bouba.


DAKLAHOMA

Ah oui!

(Riant)

Il veut parler du petit ourson

que vient d'avoir Amandine.


NUAGE BLANC

Ah.

Alors, tu es ami avec le petit

d'Amandine, qui règne

sur la montagne.


MOY

Ah oui. C'est un bon copain

et qu'est-ce qu'on s'amuse!


NUAGE BLANC

Si ton oncle, qui fut

le chef de la tribu et aussi un

grand chasseur, t'entendait,

il ne te croirait pas.


DAKLAHOMA

(Riant)

Oui, mais, pour le moment,

il ne pense qu'à s'amuser.

Alors, je le laisse faire.


NUAGE BLANC

De mon côté, Daklahoma,

je n'ai pas grand-chose à

t'offrir. Tu sais que les temps

sont difficiles pour nous.


NUAGE BLANC tend deux grosses défenses blanches à DAKLAHOMA.


DAKLAHOMA

Mais c'est un très beau

cadeau que tu me fais,

et je t'en remercie.


NUAGE BLANC

Mais notre cadeau serait

ton retour parmi nous.


DAKLAHOMA

Merci de votre confiance.

Je reviendrai vous voir.

À bientôt.


NUAGE BLANC

À bientôt.


BOUBA

À bientôt. Ha ha!


DAKLAHOMA retourne sur son embarcation avec MOY et reprend le chemin de la maison.


MOY

(Saluant les membres de sa communauté au loin)

Au revoir.


NUAGE BLANC

(Saluant MOY au loin)

Au revoir!


De retour de l'autre côté de la rive, MOY essaie d'aider son père à traîner le canot. MOY tombe à la renverse. Un chiot accoure vers MOY et se met à le chatouiller.


MOY

Ah! Peggy, c'est toi!

Arrête! Tu me chatouilles.

(Riant)

Si tu es là, c'est que Joy

n'est pas loin.


Le chien aboie et va chercher JOY.


JOY

Houhou! Moy! On est là!


MOY

La voilà!


JOY arrive tranquillement assise dans une carriole tirée par HÉLÈNE, sa gouvernante.


MOY

(Riant et courant vers JOY)

Bonjour, Joy!


JOY

(Courant vers BOUBA)

Ah! Ce que je suis contente

de te revoir!


MOY

Oh oui, ça fait longtemps

que t'étais pas venue. C'était

au moins avant l'hiver.


JOY

Oui. Mais, tu sais, j'ai

pensé à toi. Et je trouve

que tu as drôlement grandi

depuis la dernière fois

qu'on s'est vus.


MOY

Ah! Mais toi aussi.

On est deux grands, maintenant.


HÉLÈNE

Joy! Tu devrais avoir honte.

Je croyais que tu étais une

petite fille bien élevée.


JOY

Oh! Excusez-moi.

Bonjour, monsieur Daklahoma.


DAKLAHOMA

Riant

Bonjour, ma petite Joy.

Mais tu sais que tu es encore

plus jolie que l'an passé.


HÉLÈNE

Bonjour. Comment allez-vous,

monsieur Daklahoma?

Bonjour à toi, Moy!


MOY

Je suis bien content

de vous revoir.


DAKLAHOMA

Moi aussi. Je ne croyais pas

que vous viendriez si tôt

dans la saison.

Qu'est-ce qui vous amène?


HÉLÈNE

Oh! Nous venons pour nettoyer

la cabane. Maintenant que les

beaux jours sont enfin revenus,

M. Forestier compte y venir

très bientôt.


DAKLAHOMA

Ah oui, je comprends.

Eh bien, nous l'attendrons

avec impatience.


JOY

Tu viens jouer avec moi, Moy?


MOY

Ah oui, allons-y!


JOY et MOY se dirigent vers la cabane en courant.


HÉLÈNE

Non, reviens, Joy! Attends!

La cabane doit être pleine

de poussière! Tu vas te salir.

Oh! Cette petite a vraiment

une énergie surprenante.

Si elle continue, elle

m'enverra tout droit

au paradis.


HÉLÈNE rentre dans la cabane avec DAKLAHOMA.


HÉLÈNE

Oh! Ça alors!

Je n'en reviens pas.

Je n'avais jamais vu cette

cabane aussi propre. Mais qui

est-ce qui s'en occupe si bien?


DAKLAHOMA

Eh bien, vous n'allez pas

me croire, mais c'est Moy

qui vient la nettoyer.


MOY

Oui. Comme ça, Joy et

M. Forestier peuvent venir

à n'importe quel moment.

Elle sera toujours propre!


HÉLÈNE

Oh! Merci, mon petit Moy.

C'est très gentil. Mais alors,

nous sommes venus pour rien!

Qu'est-ce que je vais faire?


JOY

Eh bien, vous n'avez qu'à

vous reposer. Vous pouvez vous

asseoir là et faire la sieste.

Pendant ce temps-là,

moi, j'irai jouer avec Moy!


HÉLÈNE

Oh oui, mais où est-ce que tu

iras? C'est dangereux par ici.


MOY

Mais non, c'est pas

dangereux. Elle viendra

s'amuser avec moi près du lac.


HÉLÈNE

Près du lac! Mais qu'est-ce

que tu racontes? Vous n'allez

pas vous baigner.

Il fait trop froid!


JOY

Mais non, on ne va pas

se baigner, on va prendre

le canoë de Moy pour jouer

de l'autre côté. Tu viens?


DAKLAHOMA

Sois bien prudent, mon fils.


MOY

Oui. Ne t'inquiète pas.

Je serai prudent.


JOY

Alors, tu viens? Dépêche-toi!


JOY et MOY se dirigent vers la forêt en courant avec Peggy le chien de JOY.


HÉLÈNE

Mon Dieu! Cette petite

diablesse me tuera. Maintenant,

je vais me faire un sang

d'encre pendant tout le temps

qu'elle sera partie.


JOY et MOY sont sur le canot sur l'eau.


JOY

Non, c'est pas vrai!

Tu me racontes des histoires.

T'es ami avec un petit ours?

Montre-le-moi. Tu dois savoir

où il est.


MOY

Jamais je te raconterais

d'histoires. Moi, je te dis

la vérité. Je l'ai rencontré

y a pas longtemps dans

la montagne. On est tout

de suite devenus amis.

Et, comme il avait pas de nom,

eh bien, je l'ai appelé Bouba.


JOY

Ah! C'est vrai? Bouba?

T'as eu une bonne idée,

c'est très joli. Emmène-moi

le voir. Je veux le rencontrer.


MOY

Je voudrais bien te le

montrer, mais je sais pas

où il est en ce moment.


JOY

Eh bien, c'est pas grave,

on va le chercher. On finira

bien par le trouver. Et puis,

tu sais, Peggy est un vrai chien

de chasse qui n'a pas peur des

bêtes féroces.

Hein, Peggy?


MOY

Bon, d'accord. Si ça te fait

plaisir. Mais t'en parleras à

personne, c'est un secret.


JOY

Ah, bien, si c'est un secret,

j'en parlerai même pas à Hélène.


De retour sur la terre ferme MOY essaie de retrouver le chemin vers la grotte de BOUBA.


MOY

Regarde bien ce piège.

On était dans ce trou, Bouba et

moi, quand sa maman est venue

le chercher. Peggy peut

sentir l'odeur de Bouba?


JOY

Oui, c'est vrai, Peggy!

Maintenant que tu connais

l'odeur de Bouba, trouve-le!


MOY

Viens.


Peggy part en courant, MOY et JOY le suivent.


Au loin, une voix d'homme se fait entendre.


ONCLE ÉMILE

Mais qu'est-ce

que c'est que ça?!


MOY et JOY

Oh!


Peggy a sauté sur les genoux d'ONCLE ÉMILE et le lèche un peu partout.


ONCLE ÉMILE

Oh! Saperlipopette!

Arrête!

(Riant)

Non, mais arrête!

Oh! Ça suffit!

Je vais mourir de rire.

Ah! Ah oui!


MOY

Oh! Tu es là, oncle Émile?


ONCLE ÉMILE

Regardez-moi ça. Joy et Moy!

Descends de là, toi!

La prochaine fois que vous

viendrez me voir, soyez gentils

de me prévenir que c'est vous

qui arrivez. En entendant vos

pas, j'ai lâché dans la rivière

une grosse pépite d'or.


JOY

An! Il faut nous excuser,

oncle Émile. On voulait pas vous

faire peur. Mais, vous voyez,

on suivait Peggy en silence

parce qu'il est sur la trace

de Bouba--


MOY

Chut! Tais-toi, Joy!


JOY

Ah!


ONCLE ÉMILE

Qu'est-ce que tu racontes?

Sur la trace de Bouba?

Mais qu'est-ce que ça veut dire?

Moy, tu n'as pas l'intention

d'aller dans la montagne

avec Joy?


MOY

Mais si. Pourquoi?

C'est Joy qui m'a demandé

d'aller voir Bouba pour

s'amuser avec lui.


ONCLE ÉMILE

Mais il n'en est pas

question! C'est trop dangereux!

Allons, ne faites pas cette

tête-là. J'ai une bonne idée.

Vous allez venir chez moi

et je vais vous préparer

une tarte aux fraises des bois

à vous en lécher les babines!

Ah! Vous m'en direz des

nouvelles. Allez, allez, venez!

Suivez-moi! Allez!


Pendant ce temps, BOUBA et FRISQUETTE cherchent à manger avec AMANDINE sur le bord de l'eau.


BOUBA

Oh! Vous avez vu tous ces

poissons?


AMANDINE

Regardez bien. Je vais vous

apprendre quelque chose.


FRISQUETTE

Hum?

Qu'est-ce que tu fais, maman?


AMANDINE trempe sa patte dans l'eau et la secoue pour la rendre trouble.


AMANDINE

Allez-y. Essayez de sortir

ces poissons de l'eau.


FRISQUETTE

Oh! C'est difficile!


BOUBA

J'y arrive pas moi non plus!


AMANDINE

Essayez encore!

Un peu de courage!


BOUBA et FRISQUETTE réussissent à faire sortir les poissons de l'eau.


AMANDINE

Vous pouvez aller les manger

maintenant.


FRISQUETTE

Merci, maman!


BOUBA

(Tentant de maîtriser son poisson)

Ah! Oups!

Oh!


AMANDINE

Il faut lui tenir la tête

avec les pattes!


BOUBA

Mais il bouge tout le temps!


FRISQUETTE

Attends, je vais t'aider.


AMANDINE

Si ça continue,

il va vous échapper.


BOUBA

Non! Cette fois, je le tiens!


FRISQUETTE

Moi aussi.


BOUBA, FRISQUETTE et AMANDINE, s'apprêtent à manger.


Pendant ce temps, DAKLAHOMA et HÉLÈNE sont à la recherche de MOY et de JOY.


DAKLAHOMA

Moy! Moy!

Où est-ce qu'ils sont partis?

Le canoë n'est plus là. Je me

demande où ils sont allés.


HÉLÈNE

Joy!


DAKLAHOMA

Ah! Voici le canoë.

On dirait bien qu'ils sont

allés dans la montagne.


HÉLÈNE

Mon Dieu! Dans la montagne!

Alors, les bêtes sauvages

vont dévorer la petite Joy.


DAKLAHOMA

Mais non, voyons.

La situation n'est pas aussi

tragique que vous le pensez.


HÉLÈNE

Oh! Je sais bien que vous

dites ça pour me rassurer.

Oh! La pauvre petite Joy

est en danger.


Alors qu'HÉLÈNE et DAKLAHOMA les cherchent, MOY et JOY sont chez ONCLE ÉMILE. JOY et MOY rigolent parce que ONCLE ÉMILE s'est endormi. JOY et MOY se sauvent dans la forêt. Au même moment BOUBA et FRISQUETTE s'éloignent eux aussi de leur mère AMANDINE qui s'est endormie après le repas.


FRISQUETTE

Où tu vas?


BOUBA

Chut!


FRISQUETTE

Attends-moi!


JOY et MOY et BOUBA et FRISQUETTE marchent chacun de leur côté et se rapprochent de plus en plus les uns des autres.


JOY

On ne devrait plus être très

loin maintenant.


Peggy jappe.


FRISQUETTE

Tu entends ce bruit?

Qu'est-ce que c'est?


BOUBA

Viens, on va voir!


FRISQUETTE

Non, Bouba! Attends-moi!


Peggy revient la queue entre les jambes.


JOY

Qu'est-ce qu'il y a, Peggy?

Tu as peur?


MOY

Oh! Regarde! Voilà Bouba!


JOY

Ah oui? Où est-il?


MOY

Là-bas, derrière l'arbre.


JOY

Mais oui! Ah! Ils sont deux.


MOY

Allons, n'aie pas peur, c'est

Moy! Qu'est-ce que tu attends

pour venir me voir, Bouba?

Bouba, viens me dire bonjour.

Pourquoi tu restes là sans

bouger? Tu me reconnais pas?

C'est moi, Moy! Allez, gros

bêta, sors de derrière ton

arbre.


JOY

Ils sont mignons,

tous les deux.

(FRISQUETTE se réfugie en haut de l'arbre.)


MOY

Bouba!

Ça y est, j'ai compris ce qui se

passe. Ils ont peur de Peggy.

Il faut pas avoir peur du chien!

Viens ici, Bouba!

Joy et Peggy sont des amis.


JOY

Allez, approche-toi, Bouba.

Moi aussi, je veux devenir

ton amie.


MOY

Joy, tu veux bien rester ici

et retenir Peggy?


JOY

D'accord.

(Tendant un sac à MOY)

Tiens, donne-lui ça.


MOY

Bouba, regarde, j'ai un sac

de bonbons. Viens les manger.

Tiens, ils sont pour toi.

Ils sont bons!


JOY

Peggy, reste là.

Alors, ça y est?

(Se rapprochant de MOY et BOUBA)

Il n'a plus peur? Il a compris

que j'étais une amie?


BOUBA grogne.


MOY

Oh non! Doucement, Bouba!

Tu ne vas pas te mettre à

grogner! C'est ma meilleure amie

et les bonbons sont à elle.


JOY

Merci.

Tiens, prends, Bouba.


BOUBA mange dans la main de JOY.


JOY

Oh! T'as vu? Il aime ça!

Ça chatouille!


MOY

Mais arrête!

Tu en as eu assez!


Intriguée par la scène FRISQUETTE descend de son arbre.


JOY

Regarde!


MOY

Ah!


JOY

Allez, viens avec nous,

toi aussi.

Prends-en un! Approche-toi!

N'aie pas peur.


FRISQUETTE vient manger dans la main de JOY.


JOY

T'as vu comme il a mangé, lui

aussi. Ces bonbons ont l'air

de leur plaire.


MOY

Cette petite ourse,

c'est la soeur de Bouba.


JOY

Et elle s'appelle comment?


MOY

Oh bien, ça, je sais pas.

J'ai pas encore pensé à lui

trouver un nom.


JOY

Oh! Laisse-moi lui trouver

un nom! Est-ce que je peux?

Dis-moi!


MOY

Mais oui, vas-y,

si ça te fait plaisir!


JOY

Attends. J'ai pas d'idée.

Comment est-ce que je pourrais

l'appeler?

Ah, ça y est! Je vais

l'appeler comme une

de mes poupées, Frisquette!



MOY

Ah oui! Ça me plaît,

Frisquette. C'est joli comme

nom. Maintenant, il y a Bouba

et Frisquette.


BOUBA essaie de manger d'autres bonbons.


MOY

Mais attends! Il faut en

laisser pour Frisquette!


JOY

Viens, Frisquette,

viens jouer avec nous!

Allez, cours!

Saute, Frisquette! Oui!


JOY et MOY courent avec BOUBA et FRISQUETTE.


MOY se roule avec BOUBA. Peggy veut jouer avec les enfants. Peggy court et accroche BOUBA et déboule avec lui. BOUBA lèche le visage de Peggy. Peggy aboie.


MOY

(S'adressant à BOUBA)

Ah! Tu me fais tomber!


JOY

Écoute-moi bien, Frisquette.

Moi, je m'appelle Joy.

Et j'espère que tu ne vas pas

m'oublier.


MOY

Allez, venez ici

tous les deux. Bouba! Peggy!

Essayez de m'attraper!


Pendant ce temps, un renard repère les restes de nourriture d'AMANDINE. AMANDINE se réveille et grogne pour le faire fuir.


AMANDINE

Où sont passés les petits?


DAKLAHOMA

Alors, si je comprends bien,

les enfants étaient ici

et ils ont disparu.


ONCLE ÉMILE

Mais j'ai fait une petite

sieste après manger et ils ont

dû partir pendant ce temps-là.


HÉLÈNE

Et comment allons-nous

les retrouver maintenant?


DAKLAHOMA

Eh bien, nous aussi, nous

allons partir dans la montagne.


ONCLE ÉMILE

Ah bien, je viens avec vous!

Attendez-moi.


Pendant ce temps, JOY, MOY, FRISQUETTE et BOUBA vont s'abreuver à la rivière. BOUBA s'éloigne plus que les autres.


MOY

Ah!

Oh!

Attention! La rivière est

profonde à cet endroit-là.


BOUBA se rapproche de l'eau et finit par tomber dedans.


MOY et JOY

Oh!


JOY

Bouba!


BOUBA essaie de garder sa tête hors de l'eau et de nager. BOUBA a peur.


MOY

Reviens, Bouba!

Essaie de nager!

Accroche-toi, Bouba!

Oh! Bouba!

Essaie de revenir sur la rive,

Bouba!


AMANDINE arrive à temps pour rattraper BOUBA.


MOY

Regarde, Joy! C'est la maman

de Bouba. Elle arrive à temps

pour le sauver.


JOY

C'est Amandine?

Elle vient nous attaquer!


MOY

Mais non! T'as pas à avoir

peur! Mon père m'a dit qu'elle

s'attaquait aux hommes

seulement quand elle se sentait

menacée.


JOY

Oh!

Oh! Ils s'en vont.


MOY et JOY

Au revoir, Bouba!

Au revoir, Frisquette!

Au revoir, Frisquette.

À bientôt!


MOY

Au revoir!


Les voix d'HÉLÈNE et de DAKLAHOMA se rapprochent de MOY et JOY.


HÉLÈNE

Joy!


DAKLAHOMA

Moy!


HÉLÈNE

Joy, tu m'entends?


DAKLAHOMA

Moy, où es-tu?


MOY

Joy, promets-moi une chose.

Promets-moi de garder le

secret, de ne jamais raconter

ce qui s'est passé ici,

même si on te le demandait.


JOY

Promis!

(Plus tard, HÉLÈNE et JOY s'apprêtent à partir avec leur carriole. ONCLE ÉMILE, BOUBA et DAKLAHOMA se prépare à leur dire au revoir.)


HÉLÈNE

Moy, je te remercie encore

pour avoir nettoyé la cabane.


ONCLE ÉMILE

Mais ça lui fait de

l'exercice. Il peut pas toujours

passer son temps à chercher

des ours dans la montagne!


JOY

Si on ne s'en va pas tout de

suite, on va être attaquées par

ce gros ours aux dents féroces.


HÉLÈNE

Joy, tu ne dois pas dire ça.

Ça me fait froid dans le dos.

Hue!


MOY

Au revoir, Joy! Bon retour!


JOY

Au revoir, Moy! à bientôt!

Amuse-toi bien!


NARRATEUR

Ce jour-là, Bouba

et Frisquette se sont fait une

nouvelle amie. Mais leur mère

était inquiète; elle trouvait

que les hommes s'aventuraient

plus souvent et de plus en plus

loin dans la montagne.

Et elle connaissait les hommes.


Début chanson thème.


♪ Bouba Bouba

Mon petit ourson

Tu roules et tu glisses

Sur la blanche blanche neige

Bouba Bouba

Fais bien attention

De ne pas t'éloigner

Du chemin de ta maison

Dans la nuit noire et glacée

à côté de ta soeur Frisquette

Tu dors et tu dois rêver

Que tu es le roi de la fête

Amandine ta maman

Tremble de peur elle s'inquiète

Et toi dans ton canoë

Avec moi tu chantes à tue-tête

Bouba Bouba

Mon petit ourson

Tu fais la joie et l'admiration

De ta famille

Bouba Bouba mon petit garçon

Tu cours et tu vas à travers

Les champs et les bois ♪♪


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par