Image univers Bouba le petit ourson Image univers Bouba le petit ourson

Bouba le petit ourson

Les aventures du petit ourson Bouba, de sa soeur Frisquette et de Moy, un petit garçon amérindien.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Le courageux petit Bouba

Bouba et Frisquette se sont enfuis de la maison de Daklahoma. Moy et Joy partent à leur recherche…Boubas esr sauvé, il s’est défendu bravement contre deux aigles, il avait été blessé mais son coeur battait encore



Année de production: 1977

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début chanson thème

♪ Bouba Bouba

Mon petit ourson

Tu roules et tu glisses

Sur la blanche blanche neige

Bouba Bouba

Fais bien attention

De ne pas t'éloigner

Du chemin de ta maison

Dans la nuit noire et glacée

à côté de ta soeur Frisquette

Tu dors et tu dois rêver

Que tu es le roi de la fête

Amandine ta maman

Tremble de peur elle s'inquiète

Et toi dans ton canoë

Avec moi tu chantes à tue-tête

Bouba Bouba

Mon petit ourson

Tu fais la joie et l'admiration

De ta famille

Bouba Bouba

Mon petit garçon

Tu cours et tu vas à travers

Les champs et les bois

L'oncle Émile

Forestier John

Et surtout Daklahoma

Te font des cadeaux princiers

Que tu gardes pour ton papa

Joy t'aime beaucoup tu vois

Elle pleure quand tu n'es pas là

Et Moy le petit Indien... ♪♪


MOY et JOY se rendent dans la cabane de FORESTIER JOHN. La cabane est sens dessus dessous.


MOY 

Oh?


NARRATEUR

Après la mort

d'Amandine, Moy décide de

recueillir les deux petits

oursons, Bouba et Frisquette.


MOY

Ils sont partis.


JOY

On dirait.


NARRATEUR

Mais pendant l'absence du

petit indien, Bouba, qui refuse

de croire à la mort de sa mère,

décide alors avec sa soeur

de sauter par la fenêtre...


FORESTIER JOHN, DAKLAHOMA et ONCLE ÉMILE rejoignent MOY et JOY à l'intérieur de la maison.


MOY

Ils ne sont plus là, papa,

ils ont quitté la maison.


NARRATEUR

... et de s'enfuir

dans la forêt.


MOY et DAKLAHOMA décident d'aller explorer la forêt à la recherche des deux oursons. Ils reviennent bredouilles.


JOY

Moy!

Vous les avez vus?


MOY fait signe que non.


JOY

Oh...


FORESTIER JOHN

Où ont-ils bien pu se cacher?


DAKLAHOMA

Nous avons perdu leur trace

là-haut dans la montagne.


ONCLE ÉMILE arrive en courant.


ONCLE ÉMILE

J'ai trouvé des empreintes.

Ils sont certainement passés

près du lac. Oh oui.


MOY

Ils essaient peut-être de

retourner dans leur tanière.


JOY

Oui, là où ils sont nés.


MOY

Oh oui, sur la montagne de

Tallac, là où ils habitaient

avec leur maman.


JOY

Mais,

Amandine est morte.


MOY

Oui, mais les oursons, ils le

savent pas. Il faut absolument

les retrouver.


ONCLE ÉMILE

Daklahoma, on pourrait

peut-être y aller à cheval?


DAKLAHOMA

Non, le bruit des sabots

ferait peur aux oursons et ils

iraient se réfugier au plus

profond de la forêt.


MOY

Papa, on va à leur recherche.


DAKLAHOMA fait signe que oui.


ONCLE ÉMILE

Hé, attendez, je viens

avec vous!


MOY, DAKLAHOMA et ONCLE ÉMILE se mettent en route.


JOY

J'y vais, moi aussi.


FORESTIER JOHN

Non. Toi, tu restes là. C'est

beaucoup trop dangereux.

Ils sont suffisamment nombreux

et n'ont pas besoin de toi.

Et si tu les accompagnais,

je serais inquiet.


JOY

Mais...


MOY

T'inquiète pas. Avec mon papa,

on est sûrs de les retrouver.

À tout à l'heure.


JOY

Bonne chance.


Pendant ce temps, dans la forêt, BOUBA et FRISQUETTE se mettent à la recherche de leur maman dans la forêt sur la montagne.


BOUBA

(Reniflant le sol)

Snif! Snif! Snif!


FRISQUETTE

Il faut pas te mettre en

colère, mais maman, elle est pas

par là. Moi, je te dis qu'on est

encore perdus.

Je commence à être fatiguée.

Je veux retrouver maman,

j'en ai assez.


BOUBA

Oh, arrête, tu vas pas

pleurnicher sans arrêt.

Il faut continuer à chercher.


FRISQUETTE a l'air complètement découragée. BOUBA lui lèche un peu le visage pour lui remonter le moral.


BOUBA

Allez, viens.


FRISQUETTE

Ah...


MOY, FORESTIER JOHN et ONCLE ÉMILE continuent leurs recherches.


MOY

Bouba! Frisquette!

Bouba! Frisquette!

Restez pas cachés.


BOUBA et FRISQUETTE repèrent des traces laissées par leur mère sur des troncs d'arbres.


BOUBA

Regarde.

Ça, c'est maman qui l'a fait.


JOY

Oui, c'est maman.


BOUBA

On doit être près de

chez nous.



FRISQUETTE

Oui. Oui!


BOUBA

Viens, on court.

C'est par ici, non?


FRISQUETTE

C'est sous cet arbre.

On est revenus chez nous!


BOUBA

C'est notre maison.


FRISQUETTE

Maman!


BOUBA et FRISQUETTE courent en riant.


BOUBA

Maman!


FRISQUETTE

Maman!


BOUBA

Attends.


FRISQUETTE

Qu'est-ce qu'il y a?


BOUBA

(Reniflant)

Snif. Snif! Snif!

J'ai senti quelque chose.

Snif! Snif! Snif!


FRISQUETTE

Et alors? C'est

sûrement maman.


BOUBA

Oui, mais elle n'a plus

la même odeur.


FRISQUETTE s'approche de la grotte.


FRISQUETTE

Hein?


Tapis dans l'ombre une créature s'apparentant à un PUTOIS, les regarde avec un air méprisant. Tout d'un coup, le PUTOIS bondit hors de la grotte et se met à grogner pour effrayer BOUBA et FRISQUETTE.


PUTOIS

Grrr!


FRISQUETTE

Ah!


PUTOIS

Rrrr!


BOUBA

Ah!


PUTOIS

Arrrr!


FRISQUETTE

J'ai peur.


PUTOIS

Grrrr!


BOUBA

T'inquiète pas.

Je vais te protéger.

(S'adressant au PUTOIS)

Qui es-tu toi? T'es pas chez

toi. Maman va revenir et elle va

te donner une correction. Elle

est beaucoup plus forte que toi.


Le PUTOIS bondit sur BOUBA.


PUTOIS

Arrr!


BOUBA

Han! Han!

Je vais appeler maman.


FRISQUETTE

Bouba.


Le PUTOIS et BOUBA continuent à se battre et à grogner. BOUBA s'incline devant la férocité de son adversaire.


BOUBA

Vite, on s'en va.


Pendant ce temps, JOY continue de s’inquiéter pour les oursons.


FORESTIER JOHN

Je t'en supplie, Joy,

essaie d'oublier ces oursons

une minute. Tu as sûrement

quelque chose d'autre à faire.


JOY

Papa.


FORESTIER JOHN

Qu'est-ce qu'il y a?


JOY

On peut pas attendre

encore un peu? Ils vont

certainement revenir.


FORESTIER JOHN

Tu ne m'as pas écouté.

Je voudrais que tu penses à

autre chose qu'à ces oursons.

Ça devient ridicule. En plus,

Daklahoma sait très

bien ce qu'il fait.


JOY

Papa. Si Frisquette et Bouba

tombent face à face avec

un loup, qu'est-ce qui se

passera? Tu crois qu'ils

sauront se défendre?


FORESTIER JOHN

Mais, je n'en sais rien.

On verra bien. Et maintenant,

n'y pense plus.


JOY

Mais je peux pas m'empêcher de

penser à eux. Ils ont plus

personne pour les défendre.

Ils sont tout seuls dans

cette forêt. Il faut pas oublier

que leur maman est morte.

Pauvre Amandine.


FORESTIER JOHN

Chérie, n'y pense plus.


MOY, ONCLE ÉMILE et DAKLAHOMA parviennent à leur tour à la grotte sous l'arbre qui servait de maison à AMANDINE et ses petits et qui abrite maintenant un PUTOIS.



MOY

Bouba!

Bouba! Frisquette!


ONCLE ÉMILE

Venez voir! J'ai un sac plein

de bonnes choses pour vous.

Venez vite, sinon c'est moi

qui les mange.


DAKLAHOMA

Chut!


ONCLE ÉMILE

Tu as entendu quelque chose?

Ça bouge, là-dedans. C'est

quelque chose de plutôt petit

avec des yeux qui brillent.

Oh, ils sont là.

(Se penchant vers la grotte)

Venez, les petits,

c'est l'heure du goûter.


Le PUTOIS bondit sur l'ONCLE ÉMILE.


PUTOIS

Arrr!


ONCLE ÉMILE

Ah! Ah! Qu'est-ce que

c'est que ça? Oh!


DAKLAHOMA

Un putois.


ONCLE ÉMILE

Oh la la. Bien, celui-là, il

faisait bien 3 mètres de haut.


MOY

Il était tout petit. C'est toi

qui as eu peur. Il est venu

habiter chez Amandine.


ONCLE ÉMILE

J'ai eu peur parce que j'ai

été surpris. Sinon...


MOY

Papa, tu crois que Bouba et

Frisquette sont venus jusqu'ici

et qu'il les a attaqués?


DAKLAHOMA

Hum, dans ce cas, on peut

supposer qu'ils ont pris la

fuite, mais malheureusement,

nous ne savons pas où ils

sont allés.


MOY

Qu'est-ce qu'on va faire?

Tu crois qu'on réussira à les

retrouver avant la nuit?


FRISQUETTE et BOUBA continuent leur chemin. La nuit est maintenant tombée. BOUBA lèche une plaie.


FRISQUETTE

Ça fait mal, Bouba?


BOUBA

Non, c'est juste

une égratignure. Il a même

pas réussi à me mordre. Aïe!

De toute façon, si je le

retrouve sur mon chemin, il

passera un sale quart d'heure.


FRISQUETTE

Moi, je me demande où est

maman. Ça devient inquiétant.


BOUBA

Elle ne doit pas être très

loin. Elle a dit

qu'elle revenait.


FRISQUETTE

Pourquoi elle nous

retrouve pas?


BOUBA

Je sais pas. On a pas dû

suivre le même chemin.

Cette nuit, on dort ici.

Hum...


BOUBA et FRISQUETTE s'endorme.


FRISQUETTE et BOUBA parlent pendant leur sommeil.


FRISQUETTE

(Parlant dans son sommeil)

Maman?


BOUBA

(Parlant dans son sommeil)

C'est pas la peine de rester

dans les pattes de maman.

Viens. Allez, viens!


FRISQUETTE

Maman...


Un hululement les réveille en sursaturant.


BOUBA

Oh!


Des cris de chauve-souris se font entendre.


FRISQUETTE

Bouba, j'ai peur.


BOUBA

Bon, bien alors,

on change de place.


FRISQUETTE

Hum...


BOUBA

Rendors-toi. Demain, on

continuera à chercher maman.


Un hurlement de LOUP se fait entendre.


LOUP

Ahou!

Ahooooou!

Ahooooou!


DAKLAHOMA, ONCLE ÉMILE et MOY retrouvent FORESTIER JOHN et JOY dans leur cabane.


JOY

Moy!


MOY

Toujours rien.


DAKLAHOMA

Monsieur forestier,

qu'est-ce qu'on fait?

La nuit va bientôt tomber.


FORESTIER JOHN

Oui, je sais. Mais ma fille a

tellement insisté pour que--


JOY

Papa est d'accord. Nous aussi,

on va essayer de retrouver

Bouba et Frisquette.


MOY

Ah. Formidable.


MOY, ONCLE ÉMILE et MOY reprennent leurs recherches. JOY et FORESTIER JOHN font de même de leur côté.


MOY

Où est-ce qu'ils sont passés?

Ils ont pas pu aller loin,

ils sont tout petits.

Bouba. Frisquette. Où êtes-vous?


JOY

Bouba! Frisquette!


MOY

Bouba!


ONCLE ÉMILE

Bouba!


DAKLAHOMA repère le grand chef en compagnie de ses deux collègues.


DAKLAHOMA

Allons voir le grand chef.


GRAND CHEF

Que faites-vous ici?

Qui vous a permis de

pénétrer sur ce territoire?


MOY

Mais, grand chef, on est

parti à la recherche des petits

oursons d'Amandine. Si on les

retrouve pas avant la nuit--


Daklahoma, tu vis depuis si

longtemps à côté des visages

pâles que tu as oublié

nos traditions.

Amandine est un animal sacré

dans ces montagnes. Tu n'as pas

le droit d'y toucher. Pas plus

que tu ne peux toucher à

ses petits.


MOY

Oui, ça on le sait bien. Mais

la pauvre Amandine est morte.



GRAND CHEF

Quoi? Amandine est morte?


MOY

Oui, c'est pour ça qu'on

recherche ses petits. Ils sont

tout seuls dans la forêt.

On veut les sauver.


GRAND CHEF

Daklahoma, c'est pour les

échanger contre les pièces d'or

des visages pâles que tu veux

retrouver les oursons?


ONCLE ÉMILE

Oh, non, grand chef. Daklahoma

veut seulement les retrouver

pour leur sauver la vie.

Si on ne les retrouve

pas rapidement...


DAKLAHOMA

Hum! Grand chef, je vais

t'avouer la vérité. C'est moi

le responsable de

la mort d'Amandine.

Et c'est pour cette raison qu'il

est de mon devoir de retrouver

les oursons et de les élever

jusqu'au jour où ils seront

assez grands pour vivre

tout seuls. Tu comprends?


GRAND CHEF

Daklahoma, je connais ta

sagesse. Il doit y avoir une

explication que je ne te demande

pas. Mais j'ai aperçu

les deux oursons.


MOY

C'est vrai? Où ça?


GRAND CHEF

(Pointant l'horizon)

Dans cette direction.


BOUBA et FRISQUETTE continuent leur périple. Ils sont à bout de souffle.


FRISQUETTE

Oh, j'en peux plus.

J'ai mal aux pattes.


BOUBA

Est-ce que tu as faim?

Tiens, j'ai une idée. On

va manger de l'herbe comme

maman nous a montré.


FRISQUETTE

De l'herbe?


BOUBA

Oui, comme faisait maman.

Il faut essayer.

C'est une herbe comme

celle-là qu'elle mangeait.


FRISQUETTE

Alors, c'est bon?


BOUBA

Ah, pouah! Comment elle fait

pour manger ça? Ah, beurk.


FRISQUETTE

On reverra jamais maman.


BOUBA

Je te dis que si.


FRISQUETTE

Non.


BOUBA

Il faut pas dire ça.


BOUBA et FRISQUETTE se remémorent la dernière fois où ils ont vu leur mère en vie. Le souvenir prend la forme d'un retour en arrière.


Début du retour en arrière


FRISQUETTE

Maman, où tu vas?


AMANDINE

Ne vous inquiétez pas,

les enfants.


FRISQUETTE

Maman, j'ai peur.


AMANDINE

Mais non, il n'y a pas

de raison. Restez bien

sagement ici. Je reviens.


FRISQUETTE

Non, non. Nous laisse pas.


AMANDINE

Ça suffit.

Je vous ai dit de

rester sagement ici.


BOUBA

Maman.


FRISQUETTE

Maman!


Fin du retour en arrière


BOUBA

Elle va revenir, tu verras.


FRISQUETTE

Tu crois?


Un aigle repère les deux oursons.


Pendant ce temps, le GRAND CHEF précise où il a repéré BOUBA et FRISQUETTE.


GRAND CHEF

C'était à peu près par ici.

Je les ai aperçus quand je

gravissais la montagne.


MOY

Papa.


DAKLAHOMA

Oui, qu'est-ce que tu as vu?


MOY

Regarde cette empreinte.


DAKLAHOMA

C'est du sang.


MOY

Hum. Mais oui, c'est du sang.

Tu crois que ça veut dire que...


GRAND CHEF

Que l'un des deux a une

blessure. Pour l'instant,

on ne peut pas en dire plus.


MOY

Mais on peut suivre

les traces maintenant.


Le cri de l'AIGLE se fait entendre au loin.


AIGLE

Criii!


MOY

Hein?


AIGLE

Criii!


GRAND CHEF

L'aigle royal a

repéré une proie.


MOY

Oh, non, pas ça. Ça ne

peut pas être les oursons.


ONCLE ÉMILE

Oh, sûrement pas.


MOY, ONCLE ÉMILE et DAKLAHOMA se mettent en route pour sauver BOUBA et FRISQUETTE.


BOUBA

(Remarquant l'AIGLE)

Viens, lève-toi. On nous

voit trop facilement ici.


FRISQUETTE

Oh non, je veux pas marcher.


BOUBA

Allez, il faut te lever.

Fais un effort.


FRISQUETTE

Bouba, où est maman?


BOUBA

Je sais pas, moi. Mais

il faut qu'on se cache.


FRISQUETTE

Et si elle revenait

plus jamais?


BOUBA

Quoi? Dis pas ça. Maman

nous attend sûrement.


FRISQUETTE

Où ça, Bouba? Oh, regarde!


L'AIGLE fond sur eux.


BOUBA

Quoi?


FRISQUETTE

Criii!


FRISQUETTE

Viens vite.


FRISQUETTE parvient à se cacher sous un vieux tronc d'arbre. BOUBA essaie de faire fuir l'AIGLE.


FRISQUETTE

Viens te cacher, vite.


BOUBA rejoint sa sœur. L'AIGLE essaie de les attraper.


BOUBA

Ah. Ah. Arrr!

Rrrr!


BOUBA sort de sa cachette et se met à courir pour détourner l'attention de l'AIGLE et pour protéger sa sœur. L'AIGLE attrape BOUBA dans ses serres.


FRISQUETTE

Bouba! Bouba!


BOUBA

Ah! Ah! Ah!


FRISQUETTE

Bouba!


MOY, ONCLE ÉMILE, DAKLAHOMA, le GRAND-CHEF et ses deux COLLÈGUES parviennent auprès de FRISQUETTE.


MOY

Ah, Frisquette. Mais je

t'ai cherchée partout.

Et Bouba? Où est Bouba?


BOUBA

(Sanglotant au loin)

Ah! Ah!


Tout le monde aperçoit BOUBA qui est emporté par l'AIGLE.


DAKLAHOMA

On est arrivés trop tard.


FRISQUETTE

Bouh!


MOY

Oh... Bouba.


GRAND CHEF

Je sais où se trouve le nid

de l'aigle. Mais nous n'avons

pas de temps à perdre.


L'AIGLE amène BOUBA à ses oisillons et à son partenaire. DAKLAHOMA, ONCLE ÉMILE et MOY parviennent au nid de l'AIGLE. Le GRAND-CHEF et ses deux acolytes y parviennent quelques minutes plus tard.


AIGLE

Cri! Cri! Cri!


BOUBA

Arrr!

Aïe!


AIGLE

Cri! Cri! Cri!


DAKLAHOMA

(S'adressant à un des deux acolytes)

Prête-moi ton arc.


DAKLAHOMA tire plusieurs flèches en direction de l'AIGLE sans parvenir à l'entendre.


DAKLAHOMA

J'essaie de ne pas blesser

l'ourson.


Des coups de feu se font entendre. FORESTIER JOHN tire en direction de l'AIGLE.


JOY

Moy!


DAKLAHOMA escalade la falaise vers le nid de l'AIGLE.


DAKLAHOMA

Bouba.


ONCLE ÉMILE

Fais attention, Daklahoma.


DAKLAHOMA parvient à escalader la falaise et à récupérer BOUBA.


DAKLAHOMA

Bouba.


BOUBA n'arrive pas à se réveiller.


DAKLAHOMA

(Ramenant BOUBA au sol)

Oh, Bouba.

Réveille-toi. Tu es sauvé.


MOY

Je t'en supplie,

Bouba, réveille-toi.


NARRATEUR

Le petit Bouba

s'était défendu bravement

contre deux aigles immenses.

Il avait été blessé, mais

son coeur battait encore.


Début chanson thème


♪ Bouba Bouba ♪

♪ Mon petit ourson ♪

♪ Tu roules et tu glisses ♪

♪ Sur la blanche blanche neige ♪

♪ Bouba Bouba ♪

♪ Fais bien attention ♪

♪ De ne pas t'éloigner ♪

♪ Du chemin de ta maison ♪

♪ Dans la nuit noire et glacée ♪

♪ à côté de ta soeur

Frisquette ♪

♪ Tu dors et tu dois rêver ♪

♪ Que tu es le roi de la fête ♪

♪ Amandine ta maman ♪

♪ Tremble de peur

elle s'inquiète ♪

♪ Et toi dans ton canoë ♪

♪ Avec moi tu chantes

à tue-tête ♪

♪ Bouba Bouba ♪

♪ Mon petit ourson ♪

♪ Tu fais la joie ♪

♪ Et l'admiration

de ta famille ♪

♪ Bouba Bouba ♪

♪ Mon petit garçon ♪


Fin

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par