Image univers Bouba le petit ourson Image univers Bouba le petit ourson

Bouba le petit ourson

Les aventures du petit ourson Bouba, de sa soeur Frisquette et de Moy, un petit garçon amérindien.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Un essaim d'abeilles

Une nuit de tempête, Pedro et Paco viennent traire les chèvres de Daklahoma. Le lendemain, Moy n’a plus de lait à donner aux oursons.



Année de production: 1977

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début chanson thème


CHOEURS D'ENFANTS

♪ Bouba Bouba

Mon petit ourson

Tu roules et tu glisses

Sur la blanche blanche neige

Bouba Bouba

Fais bien attention

De ne pas t'éloigner

Du chemin de ta maison ♪


♪♪♪


VOIX FÉMININE

♪ Dans la nuit noire et glacée

à côté de ta soeur Frisquette

Tu dors et tu dois rêver

Que tu es le roi de la fête

Amandine ta maman

Tremble de peur elle s'inquiète

Et toi dans ton canoë

Avec moi tu chantes à tue-tête ♪


♪♪♪


CHOEUR D'ENFANTS

♪ Bouba Bouba

Mon petit ourson

Tu fais la joie et l'admiration

De ta famille

Bouba Bouba

Mon petit garçon ♪


♪♪♪


VOIX FÉMININE

♪ Tu cours et tu vas à travers

Les champs et les bois ♪

L'oncle Émile

Forestier John

Et surtout Daklahoma

Te font des cadeaux princiers

Que tu gardes pour ton papa

Joy t'aime beaucoup tu vois

Elle pleure quand tu n'es pas là

Et Moy le petit Indien... ♪


Fin chanson thème



Titre :
Un essaim d'abeilles


Des images du dernier épisode défilent durant la narration.


NARRATEUR

Bouba et

Frisquette étaient partis se

promener dans la forêt avec

Moy. C'était la première fois

que le petit Indien ne

les tenait pas en laisse.

Ils pouvaient courir et jouer

autant qu'ils en avaient envie.

Ils pouvaient manger

ce qu'ils voulaient.

C'était sans doute le plus beau

jour de leur vie. Mais l'Oncle

Émile aperçut un piège que

l'ignoble Bonamy a dû poser

dans cet endroit

reculé de la forêt.

Pour que les deux oursons ne

se blessent pas, l'Oncle Émile

a déclenché le piège.


Extrait du dernier épisode


BOUBA

Grrr! Grrr!


Fin de l'extrait


NARRATEUR

Quand Bonamy arriva sur les

lieux avec ses deux acolytes,

il faillit s'étrangler de

colère. Il ne pouvait pas

admettre qu'on se moqua de lui

de cette façon et il jura

de se venger.


La nuit est tombée. Le vent souffle très fort sur les plaines.


NARRATEUR

Ce soir, même le vent se leva

et souffla en rafale.

Deux hommes se glissaient

furtivement jusqu'à

la cabane de Moy.

Il s'agissait de Pedro et de

Paco qui venaient exécuter

les ordres de Bonamy.


PEDRO

Ils dorment tous profondément.

On peut se mettre au travail.

On sera pas dérangé.


PACO

Oh, moi, je suis pas très

rassuré. Tu es sûr qu'on

aura pas de problèmes?


PEDRO

Mais puisque je te le dis! Oh.

Ah, c'est pas possible. Tu n'as

rien dans la tête. Il n'y a

qu'à obéir aux ordres du patron

sans se poser de questions.


PACO

Bon, d'accord. J'y vais.


PEDRO

Hum...

Han... Han!


PACO

Oh... Oh.


PACO et PEDRO marchent vers l'étable face au vent qui souffle très fort. Les chevaux de DAKLAHOMA sont dans leur enclos et henissent.


PEDRO

Oh! Qu'est-ce que c'est?


PACO

Ah! Ah, ah, ah. Ah, mais

attention! J'y vois plus rien.

La nuit est déjà sombre.


PEDRO

Argh, c'est pas possible!


PACO

(Pénétrant dans l'étable)

Oh, elles sont

toutes là. Regarde.


PEDRO

Mais je vois que tu reconnais

une chèvre. Je te signale

qu'on travaille à la ferme.


PACO

C'est juste, c'est juste. Mais

est-ce que nous avons vraiment

le droit d'entrer la nuit

dans une étable?


PEDRO

La question n'est pas là.

Nous devons obéir aux ordres

de Bonamy. Alors, allons-y.

Hum... Han.


PEDRO et PACO se mettent à traire des chèvres Les chèvres bêlent.


PACO

Oh, c'est pas possible. Si

j'ai pas le droit de poser

des questions, alors!


La chèvre que trait PACO se met à bêler de manière plus soutenue.


PACO

Oui, oui. Je sais, je m'y

prends mal. Mais c'est

pas de ma faute.


PEDRO

Qu'est-ce qu'il y a?

Tu peux pas te taire?

On entend tout ici!


PACO

Tu m'embêtes, à la fin!

C'est à la chèvre que je parle.


Les chèvres bêlent.


PEDRO

Ah, toi aussi tu peux faire

un peu de silence, hein!


Les planches de bois qui abritent la cabane vibrent de plus en plus fort à cause du vent. Dans la cabane de DAKLAHOMA, BOUBA et FRISQUETTE se réveillent, réveillant MOY au passage.


MOY

Vous inquiétez pas. C'est

le vent qui fait ce

bruit-là. Dormez.


Les chèvres et les chevaux s'agitent de plus en plus à l'extérieur.


DAKLAHOMA

(Se réveillant à son tour)

Ça souffle de plus en plus fort.

J'ai peur que demain nous

trouvions beaucoup de choses

emportées par le vent.


MOY

Les chèvres sont bien

à l'abri dans l'étable?

Tu les as attachées?


DAKLAHOMA

Oui, ne t'inquiète pas.

Je m'en suis occupé hier soir.

Je pense plutôt à l'Oncle Émile

tout seul dans sa cabane.

Il doit avoir froid.


Pendant ce temps, ONCLE ÉMILE dort dans sa cabane. Le vent souffle fort et une bourrasque emporte le toit de la cabane.


ONCLE ÉMILE

(Ronflant)

Zzz! Zzz! Zzz!

(Se réveillant)

Eh... Gnon... Oh!

Oh, mais quel froid, tout

d'un coup! Oh! Oh... Ho ho.

Oh, c'est bizarre. Je vois

des étoiles, maintenant. Oh...

Mais où est mon toit? Oh, c'est

pas vrai, ça! Kof! C'est pas

possible. Hé hé. Quelqu'un

m'a volé mon toit. Oh! Oh, c'est

incroyable. Mais qu'est-ce qui a

bien pu se passer? Han... Oh.

Oh, mais c'est une tornade! Oh!

Oh... Han! Hah... Je vais

quand même rentrer chez moi.

Ah... Ah... Ah...

Il y a moins de courants d'air,

si je ferme la porte. Pourvu que

ça se calme. Atchoum!

Brrr... Oh...


Le lendemain matin, MOY sort de chez pour jouer avec BOUBA et FRISQUETTE. En sortant dehors, MOY constate l'ampleur des dégâts laissés par la tempête. Des troncs d'arbres jonchent le sol.


MOY

Attendez-moi!

Oh...

Oh... Tu as vu ça?


DAKLAHOMA

Tu te rends compte? Il va nous

falloir au moins une journée

pour arranger tout ça.


ONCLE ÉMILE arrive en courant.


ONCLE ÉMILE

Hé oh!

Daklahoma! Ha ha! Ah... Ah...

Ah... Oh, j'ai mal partout. J'ai

passé une nuit horrible. Comme

je ne souhaite à personne

d'en passer une.


MOY

Qu'est-ce qui t'est

arrivé, Oncle Émile?


ONCLE ÉMILE

J'en tremble, rien que de m'en

souvenir. J'étais plongé dans

un profond sommeil et tout

d'un coup, le vent a

emporté mon toit.


DAKLAHOMA

Quoi? Ton toit?


ONCLE ÉMILE

Excuse-moi, Daklahoma, mais il

faut que tu m'aides à le

remonter. Je n'ai pas envie

de passer une deuxième

nuit à la belle étoile.


DAKLAHOMA

Bien sûr. Tu peux compter

sur moi. Moy, on ne va pas

abandonner l'Oncle Émile.

Je vais commencer par sa cabane.


MOY

J'y vais aussi.


ONCLE ÉMILE

Merci, mon petit Moy!

Tu es gentil. Il me reste encore

quelques forces et avec

ton père, je pourrais

me débrouiller.


DAKLAHOMA

On te laisse. Sois sage!


MOY

À tout à l'heure!

Au revoir, papa!

Ah ha...


BOUBA s'est mis la tête dans un sceau et, ne voyant plus rien, se met à débouler la plaine.


BOUBA

Ah! Ah! Ah!


MOY

Oh!


BOUBA dévale la pente jusqu'à un rocher et se cogne dessus.


BOUBA

Ah! Ah! Ah!


MOY

Oh... Tu ne t'es pas fait mal?


BOUBA

Aaah...


MOY

Ha ha ha! Ça t'apprendra à

mettre la tête dans un seau.

Mais oui, c'est vrai. C'est

l'heure de votre déjeuner.

Vous devez avoir faim.

J'ai complètement oublié de vous

donner à manger, ce matin.

Allez, hop! Venez avec moi.


BOUBA ET FRISQUETTE

Gron! Gron, gron!


MOY se rend à l'étable pour traire les chèvres.


MOY

Oh? Il y a presque

pas de lait.


Les chèvres bêlent.


MOY

Ça, c'est bizarre.


Les chèvres bêlent.


MOY

Elle non plus, elle a

presque pas de lait.


Les chèvres bêlent.


La voix de JOY se fait entendre.


JOY

Moy!

Moy, où es-tu? Moy?


MOY

(Sortant de l'étable)

Hou hou! Je suis là!


JOY

Bonjour! Ah, je te

voyais pas. Oh.


BOUBA ET FRISQUETTE

Grrr...


JOY

Bonjour, Bouba!

Bonjour, Frisquette!


MOY

Bonjour, Joy.


JOY

Eh bien, ils en font une tête,

aujourd'hui. Qu'est-ce qu'il

y a? Ils sont malades?


MOY

Non, ils sont juste un peu

fatigués. C'est normal. Cette

nuit, le vent a soufflé si fort

qu'on n'a pas pu dormir. Les

chèvres ont eu peur. Elles

ont pas donné de lait.


JOY

Quoi? Je veux bien que les

chèvres aient eu peur du vent,

mais c'est pas pour ça

qu'elles ont pas eu de lait.


MOY

Je sais pas pourquoi, mais en

tous les cas, elles ont pas eu

de lait. Et Bouba et Frisquette,

ils ont pas eu à manger.

Regarde-les. Ils n'ont pas eu

leur lait de chèvre au déjeuner

et je sais pas quoi faire.


JOY

Ils peuvent pas rester comme

ça. Oh, j'ai une idée! Si on

les emmenait dans le pré

devant la maison?


MOY

Oh? Pourquoi dans ce pré-là?


JOY

Tu sais bien que papa a

un grand troupeau de vaches.

Alors, ils pourront boire

tout le lait qu'ils veulent.


MOY

Vous avez entendu? Mais il y a

un petit ennui. Depuis qu'ils

sont ici, ils nous boivent que

du lait de chèvre. Je ne sais

pas s'ils aimeront

le lait de vache.


JOY

Oh... C'est dommage, parce

qu'on aurait pu y aller tout de

suite. C'est pas loin. Oh, je me

rappelle! Il y a des chèvres

dans le pré devant

chez Paco et Pedro.


MOY

Tu es sûre qu'ils ont

des chèvres, Paco et Pedro?


JOY

Mais oui. Je les ai même vues

l'autre jour quand je suis

passée devant avec Hélène.

Je vais dire à papa de leur

demander. Je suis sûre

qu'ils accepteront.


MOY

Qu'est-ce que je vais faire

des oursons? Je les laisse ici?


JOY

Emmène-les avec toi.

Je vais tout raconter à papa.

Dépêchez-vous. À tout à l'heure!


JOY enfourche son poney.


MOY

Bien, tu nous attends pas?


JOY galope vers le domaine de son père.


JOY

Si, de l'autre côté du lac!


MOY

Allez. Bouba, Frisquette,

venez avec moi.


BOUBA ET FRISQUETTE

Gron...


MOY prend son canot pour se rendre au domaine de FORESTIER JOHN en compagnie de BOUBA et de FRISQUETTE. JOY discute déjà avec son père de l'autre côté de la rive.


JOY

Ça y est! Tout est arrangé!

Tu peux aller à la grange de

Paco et Pedro. Tu auras du lait.



MOY

Ton père veut bien?


JOY

Oui. Tu peux aller là-bas avec

les oursons et tu n'as qu'à leur

dire que tu viens de sa part.


FORESTIER JOHN

(Sur son cheval)

Moy, la plupart des bêtes

du troupeau de Paco et Pedro

m'appartiennent. Tu leur

demanderas lesquelles il faut

traire et ils se feront

un plaisir de t'aider.


MOY

Si les oursons pouvaient

parler, ils vous diraient merci.


FORESTIER JOHN

Mais c'est tout à fait

normal. Ils sont très gentils.


MOY

Oh oui, très gentils.


FORESTIER JOHN

On m'a dit que tu

t'en occupais bien.


MOY

Ah oui!


FORESTIER JOHN

Ha ha! Ah, si jamais tu avais

des difficultés, n'hésite pas

à m'en parler. Je ferai tout

pour t'aider. Allez, monte, Joy!


JOY

Oui, papa!


FORESTIER JOHN

(Soulevant JOY)

Hop là!


JOY

Je viendrai vous voir,

mais pas tout de suite.

Avant, j'ai des devoirs

à terminer à la maison.


MOY

Merci, Joy. Merci

beaucoup, Forestier.


JOY

Au revoir, Bouba.

Au revoir, Frisquette.


JOY s'en va à cheval avec son père.


MOY se rend à la fermette de FORESTIER JOHN pour rencontrer PEDRO et PACO. Les animaux de la fermette dont un bélier et un chien deviennent hostiles à la vue de BOUBA et de FRISQUETTE.


PEDRO

Ha ha ha! Tu n'as pas à

t'inquiéter pour les oursons,

mon petit ami. Ils sont

bien attachés.


PACO

En parlant des oursons, on

pensait que tu arriverais bien

plus tôt. On commençait

même à s'inquiéter.


PEDRO

Mais tu peux jamais

te taire, imbécile?


MOY

Euh, bonjour. Je viens de

la part de Monsieur Forestier.

Je voudrais un peu

de lait de chèvre.


PEDRO

C'est avec plaisir, puisque tu

viens de la part d'un homme

que nous respectons énormément.

Tu auras ce que tu veux.


MOY

Merci, c'est gentil. Ils

n'ont pas déjeuné, ce matin.


PEDRO

Ne t'inquiète pas. On a dit

qu'on allait te donner du lait.


PACO

C'est d'accord. On va te

donner du lait, mais on n'a

pas dit qu'on te le donnait

gratuitement.



MOY

Il faut payer quelque chose?


PACO

Non, non. Attention, il est

pas question d'argent entre

nous. Mais par contre, si on te

rend ce petit service, tu peux

nous en rendre un de ton côté.

Ça me paraît honnête, non? Nous

sommes très pauvres, mais notre

honneur et notre moralité nous

interdisent de profiter de

la situation. Et pour vivre,

nous gardons le troupeau qui est

là-bas. Et pour être franc, nous

sommes épuisés. Hein?

(Chuchotant à l'oreille de PEDRO)

Je crois

que ça va marcher.

Qu'est-ce que t'en dis?


PACO

(Répondant en chuchotant)

Ha ha ha! Bien joué!


MOY

Pourquoi vous ne dites pas

ce que je peux faire?


PACO ET PEDRO

Ha ha ha!


PEDRO

C'est vrai que tu accepterais

de nous rendre service?


MOY

Bien sûr.


PEDRO

Oh, c'est pas bien compliqué,

hein! Même les enfants peuvent

le faire sans difficulté.

Excuse-nous, mais il fait déjà

tard. Il faut conduire le

troupeau sur les pâturages

le plus vite possible.


MOY

Il faut le conduire

là-haut et revenir?


PEDRO

Oui, mon garçon. Je le

conduirais bien moi-même,

mais aujourd'hui, j'ai

un mal de tête effroyable.


PACO

Ha ha ha! C'est impossible.

Elle est vide, ta tête.


PEDRO

(Donnant un coup de coude à PACO)

Tu parleras quand je te le

demanderai! Pour ne rien te

cacher, j'attends la visite d'un

ami qui s'y connaît en médecine

et il va me donner un remède

efficace. Mais il faut que

le troupeau soit là-haut le plus

vite possible. Nous,

on doit rester ici.


MOY

Ah. Eh bien, moi, je peux

très bien conduire les bêtes.

Et le bélier, il faut

aussi l'emmener là-haut?


PEDRO

Hé hé hé! Non, avec lui,

ça serait trop difficile. Il n'a

pas bon caractère. Il est

préférable qu'il reste ici

avec nous.


MOY

Ah bon? Et le gros chien?


PACO ET PEDRO

Ha ha ha!


PACO

Non, lui, c'est pas possible.

Il est dangereux. C'est un

animal féroce. Il est encore

plus bête que Pedro. Il serait

capable de manger la moitié du

troupeau. Non, toi, tu conduis

seulement les bêtes

qui sont là-bas.


MOY

D'accord, on va se promener.

Venez, Bouba et Frisquette.


BOUBA ET FRISQUETTE

Gron!


PEDRO

Non, attends! Hé... Oh...



MOY

Quoi?


PEDRO

Tu ne penses pas emmener

les oursons avec toi.


MOY

Et pourquoi je

les emmènerais pas?


PEDRO

Ah, non, ça tombe sous

le sens. Mes moutons sont

trop peureux. Je les connais

bien. S'ils voient tes

oursons, ils vont partir

dans toutes les directions.


MOY

Mais je peux pas

les laisser ici.


PACO

Et pourquoi pas? Ils peuvent

rester. On s'en occupera.


MOY

C'est vrai?


PEDRO donne un coup de coude à PACO.


PACO

(Plié en deux)

Oh. Et qu'est-ce qu'on

va faire, maintenant?


PEDRO

J'ai dit qu'on s'en occupera.

D'ailleurs, dans la montagne,

on est habitué à côtoyer des

animaux sauvages. Tu peux partir

tranquille. Avec nous, les

oursons seront bien traités.


PACO

Ah oui, évidemment. Tu as

notre parole. Et on leur donnera

tout le lait qu'ils voudront.

Ils vont se régaler.

Ce qu'elles sont mignonnes,

ces petites bêtes!


MOY

Bon, alors c'est d'accord.

Je vous les laisse.


PEDRO

Tu as raison. C'est bien,

mon petit gars. Hein? Hé hé hé!


MOY

Bouba, Frisquette, il faut que

je vous laisse un petit moment

avec Pedro et Paco. Ils vont

s'occuper de vous.

À tout à l'heure!


BOUBA ET FRISQUETTE

Gron! Gron!


MOY

Soyez sages.


PEDRO

Tu as remarqué? Ils n'ont pas

très envie de rester avec nous.


PACO

Ils s'habitueront.


MOY

Soyez gentils. Je reviens

très vite.


PACO

Tu as vu? Il part en nous

laissant les oursons. Tout

se passe exactement comme

tu l'avais prévu.


PEDRO

Tu devrais le savoir.

Il y en a, là-dedans.


PACO

Ha ha! Et maintenant,

qu'est-ce qu'on fait?


PEDRO

Ha ha!

(Chuchotant à l'oreille de PACO)

Écoute...


PACO

Oh, tu vas chercher ça? Oui.

Oh, Pedro, je retire tout

ce que j'ai dit. Tu es plus

intelligent que le bélier.


MOY s'aventure dans les montagnes et mènent le troupeau de moutons vers le pâturage. Les moutons bêlent.


MOY

Allez, avancez! Han!


Pendant ce temps, PEDRO et PACO tentent de faire avancer FRISQUETTE et BOUBA qui se montre peu coopératifs.


PEDRO

Avancez! Ça sert

à rien de résister.


BOUBA ET FRISQUETTE

Aaah...


PEDRO

Tiens, regarde toutes ces

abeilles. Il y a certainement

du miel, là-dedans.


PACO

Du miel d'abeilles?


NARRATEUR

Attention, on

peut confondre les abeilles

avec les guêpes dont les

piqûres sont également

dangereuses, mais qui,

elles, ne font pas de miel.


PACO

Oh, tu te souviens du jour

où t'es monté sur cet arbre? Tu

voulais jeter le nid d'abeilles

dans la rivière, mais elles

t'ont piqué la main et c'est toi

qui es tombé dans l'eau.

Et comme tu sais pas nager,

t'as failli mourir noyé.


PEDRO

Et toi, tu es tellement bête

que t'es resté planté sur la

berge et elles t'ont piqué sur

tout le corps. Et tu es resté

malade pendant cinq jours.

Et t'as failli mourir.


PACO

Ça va, ça va, c'est compris.

Tu vas te venger des abeilles

grâce aux oursons.


PEDRO

Tu as tout compris.

Alors, maintenant, assez

discuté. On travaille.


PACO

Oui, tout de suite. Toi,

tu vas monter sur l'arbre.

Allez, monte! Tu vois, là-haut?

Il y a de quoi à manger dans

cette grosse boule accrochée

À l'arbre. Allez, monte!

Tu vas te régaler.

Eh bien, c'est ça. Fais comme

ton frère, toi. Vous

allez faire un festin.


PACO force FRISQUETTE et BOUBA à escalader l'arbre au nid de guêpes.


FRISQUETTE

Bouba!


BOUBA

Snif! Snif! Snif!

Il doit y avoir

beaucoup de miel.


FRISQUETTE

Fais attention. Elles sont

sûrement comme celles qui

t'ont piqué l'autre jour.


BOUBA

Ah.

J'en ai peur, mais

j'ai tellement faim.


FRISQUETTE

Ah, n'y touche pas, Bouba.

Elles me font peur. Ah...


BOUBA

Ah.


BOUBA et FRISQUETTE reculent et entreprennent la descente de l'arbre.


PACO

Mais qu'est-ce qu'ils font?

Ils s'en vont, maintenant.


PEDRO

C'est le moment de

les énerver. Hé hé.

Allez! Attaquez les oursons!

On fera d'une pierre deux coups.


PACO et PEDRO lancent des roches sur la ruche et les abeilles se mettent à attaquer les deux oursons.


PACO

Ça y est. Ça marche.


PEDRO

Il ne faut pas rester là!

Hé hé! Ha ha! Hou hou!


BOUBA

Hah... Va-t'en, Frisquette!


FRISQUETTE

Bouba! Viens m'aider! Aaah!


PEDRO

Ah, quand même, hein?


PACO

Bravo! Piquez-les,

ces affreux oursons!


PEDRO

Mais tu vas te taire?


BOUBA

Oh non! Ah... Ah... Ah.


FRISQUETTE

Bouba! Viens

les chasser! Aaah!

Ah... Han... Hiii! Hiii!

Non! Arrêtez!


BOUBA

Allez-vous-en, sales bêtes!

J'arrive, Frisquette! Oh...

Attends!

Oh... Oh...


FRISQUETTE

Ah, laissez-moi tranquille!


BOUBA s'accroche à la ruche, mais à cause de son poids, la ruche se détache et BOUBA tombe à l'eau et est entraîné par le courant.


BOUBA

Han... Han...

Han... Han...

Oh. Oooh! Oooh!



FRISQUETTE se met à courir pour retrouver BOUBA.


FRISQUETTE

Bouba!

Où es-tu?


PACO

C'est drôle, on n'entend plus

rien. Qu'est-ce qui se passe?


PEDRO

Mais oui, hein?


PACO

C'est incroyable. Le nid

d'abeilles n'est plus

là. Il a disparu.


PEDRO

Les oursons aussi.


FRISQUETTE

Bouba!

Ah...

Oh...

Ah. Ah. Oh...


BOUBA refait surface.


FRISQUETTE

Enfin.


BOUBA

Qu'est-ce que tu croyais?


FRISQUETTE

Hi hi! Que tu ressortirais

jamais de l'eau.


BOUBA

Ah... Oh...


PEDRO

Mais qu'est-ce qui leur a

pris à ces oursons?

Où sont-ils passés?


PACO

Et les abeilles?


PEDRO

Hum?


L'essaim d'abeilles poursuit les oursons.


PEDRO

Ah, attention! Les voilà!


PACO

Oh! Oh, au secours!


PEDRO

Oh! Ouh! Aïe! Aïe!

Ah, ça fait mal! Aïe! Aïe!

Allez-vous-en, là! Aïe!


PACO

Pas sur la figure!


PEDRO

Aïe, aïe, aïe! Ça fait mal!


Au moment, BOUBA et FRIQUETTE s'apprêtent à déguster leur repas.


BOUBA

Brrr! Maintenant,

on peut manger tranquillement.


FRISQUETTE

Tant mieux! J'ai faim!


BOUBA

Hi hi! Ah. Han! Ah!

Ah... Slurp!


MOY a fini de s'occuper du troupeau. Il revient jusqu'à la cabane de PACO et de PEDRO.


MOY

(De l'extérieur)

Ça y est! Je suis de retour!

J'ai fait tout ce que vous

m'aviez demandé. J'ai conduit

le troupeau où il fallait.

Je suis là. Pedro? Paco?


PEDRO

(De l'intérieur)

Aïe... Aïe, aïe,

aïe... Ouh là là,

j'ai mal. Ça pique!

Ah... Ah! Oh...

Ouh, ah...


MOY

(Entrant dans la cabane)

Mais qu'est-ce que vous avez?


PEDRO et PACO sont couverts de furoncles.


PEDRO

Ah, c'est toi. Le lait

de chèvre est les cruches,

là-bas. Emporte-le et

laisse-nous tranquilles.


PACO

Ah oui, tranquilles...


MOY

Et Bouba et Frisquette?

On n'en sait rien. Et de toute

façon, on n'a pas du tout

envie de les revoir. Ah...


PEDRO

Aïe,

aïe, aïe, j'ai mal!


MOY part à la recherche de BOUBA et FRISQUETTE. MOY retrouve les deux oursons endormis dans un coin de la forêt.


MOY

Bouba! Frisquette!

Bouba! Frisquette! Oh...

Ah, vous voilà.

Ah...

Ils ont mangé tout le miel.

Et maintenant, ils dorment

tranquillement. Ha ha.


BOUBA ET FRISQUETTE

(Se réveillant et courant vers MOY)

Ah. Aaah... Aaah...


MOY

Ha ha ha! C'est moi, oui.

J'ai mis du temps à revenir,

mais je suis là.Hi hi hi!


Plus tard, MOY reprend le chemin de sa maison en passant par le terrain de FORESTIER JOHN où il revoie JOY.


MOY

Au revoir, Joy! Tu viens

nous voir demain?


JOY

Bien sûr! à demain!

Au revoir, Frisquette!

Au revoir, Bouba!


NARRATEUR

Bouba et Frisquette avaient

enfin trouvé quelque chose à

manger. Ce n'était pas du lait

de chèvre, mais du miel. Et ils

avaient trouvé ça très bon.

Moy les avait retrouvés avec

joie, mais il n'avait aucune

idée du danger auquel les

deux oursons avaient échappé.


Début chanson thème


CHOEURS D'ENFANTS

♪ Bouba Bouba

Mon petit ourson

Tu roules et tu glisses

Sur la blanche blanche neige

Bouba Bouba

Fais bien attention

De ne pas t'éloigner

Du chemin de ta maison ♪


♪♪♪


VOIX FÉMININE

♪ Dans la nuit noire et glacée

à côté de ta soeur Frisquette

Tu dors et tu dois rêver

Que tu es le roi de la fête

Amandine ta maman

Tremble de peur elle s'inquiète

Et toi dans ton canoë

Avec moi tu chantes à tue-tête ♪


♪♪♪


CHOEUR D'ENFANTS

♪ Bouba Bouba

Mon petit ourson

Tu fais la joie et l'admiration

De ta famille

Bouba Bouba

Mon petit garçon ♪


♪♪♪


VOIX FÉMININE

♪ Tu cours et tu vas à travers

Les champs et les bois ♪


Fin chanson thème



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par