Image univers Caillou Image univers Caillou

Caillou

Cette série nous fait vivre les aventures quotidiennes d'un petit héros de quatre ans : nouveaux amis, cauchemars, visite chez le médecin, première journée à la garderie...

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Caillou devient un grand frère

Caillou se souvient qu’il n’avait que deux ans et demi lorsque Mousseline est arrivée à la maison. Tout le monde était très excité – sauf Caillou, qui se sentait un peu négligé.



Année de production: 1997

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

CAILLOU EST UNE SÉRIE D'ANIMATION UN HÉROS DE QUATRE ANS VIT DIFFÉRENTES AVENTURES EN COMPAGNIE DE SA FAMILLE, DE SES AMIS, ET DE SON CHAT.

DÉBUT CHANSON THÈME


MAMAN

TU ES UN GRAND GARÇON,

MAINTENANT.


CAILLOU

♪ CHEZ NOUS À LA MAISON

C'EST MOI LE GRAND GARÇON

J'AIME ÇA TOUCHER À TOUT

JE M'APPELLE CAILLOU

AUTOUR DE MOI

C'EST TELLEMENT BEAU

TOUS LES JOURS

IL Y A DU NOUVEAU

JE TROUVE DES AMIS PARTOUT

JE M'APPELLE CAILLOU ♪


GILBERT LE CHAT

MIAOU!


CAILLOU

♪ J'AI DU PLAISIR

JE N'AI PEUR DE RIEN,

CAR PAPA ET MAMAN

NE SONT JAMAIS BIEN LOIN

MÊME SI JE SUIS GRAND

JE PLEURE DE TEMPS EN TEMPS

ÇA NE DURE JAMAIS LONGTEMPS

JE M'APPELLE CAILLOU

CAILLOU C'EST MOI

JE M'APPELLE CAILLOU

CAILLOU C'EST MOI HI! HI!

VOILÀ! ♪

(FIN CHANSON THÈME)

(DÉBUT INFORMATION À L'ÉCRAN)

(CAILLOU DEVIENT UN GRAND FRÈRE)

(FIN INFORMATION À L'ÉCRAN)


NARRATRICE

CELA SE PASSA ALORS QUE

CAILLOU ÉTAIT ENCORE

UN TOUT PETIT GARÇON.

IL AVAIT ENVIRON

DEUX ANS ET DEMI.


CAILLOU

EST-CE QUE MON PETIT BÉBÉ

SOEUR ARRIVE, MAMAN?


MAMAN

ELLE VA BIENTÔT ARRIVER,

CAILLOU.

JE VAIS ALLER À L'HÔPITAL

AUJOURD'HUI.

GRAND-MAMAN VA S'OCCUPER DE TOI.


NARRATRICE

QUELQUES JOURS PLUS TARD,

CAILLOU ÉTAIT TRÈS EXCITÉ,

CAR IL ALLAIT

RENCONTRER MOUSSELINE

POUR LA PREMIÈRE FOIS.


CAILLOU

(VOYANT LA VOITURE ARRIVER)

MAMAN EST LÀ!

PAPA EST LÀ AUSSI!


PAPA

COUCOU! ON EST LÀ!


MAMAN

ON EST LÀ TOUS LES TROIS!

VIENS DIRE BONJOUR À

TA PETITE SOEUR, CAILLOU.

JE TE PRÉSENTE MOUSSELINE.


NARRATRICE

CAILLOU N'ÉTAIT PAS TRÈS

SÛR D'AIMER MOUSSELINE.


GRAND-MÈRE

OH, ELLE EST TELLEMENT BELLE!

ELLE EST ABSOLUMENT ADORABLE.


MAMAN

N'EST-ELLE PAS SUPERBE?


PAPA

C'EST MA PETITE FILLE ADORÉE!

(MOUSSELINE SE MET À PLEURER.)


NARRATRICE

MOUSSELINE N'ÉTAIT

PAS TRÈS CONTENTE.

CAILLOU NON PLUS. PERSONNE

NE S'OCCUPAIT DE LUI.

IL PENSAIT QUE SES PARENTS

NE S'INTÉRESSAIENT QU'À MOUSSELINE.

CAILLOU ÉTAIT SI MALHEUREUX

QU'IL DÉCIDA QU'IL N'AIMAIT PLUS

SA POUPÉE.

(CAILLOU LANCE SA POUPÉE PAR TERRE.)


PAPA

EST-CE QUE TU VEUX BERCER

LE BÉBÉ, CAILLOU?


CAILLOU

NON!


NARRATRICE

CAILLOU NE SAVAIT PAS

TRÈS BIEN S'IL AIMAIT

BEAUCOUP MOUSSELINE.


PAPA

D'ACCORD. PLUS TARD PEUT-ÊTRE.

(PENDANT QUE PAPA VA CHERCHER UNE COUCHE, CAILLOU EMBRASSE MOUSSELINE. PUIS, IL LA PINCE. MOUSSELINE SE MET À CRIER.)


NARRATRICE

LE PAPA DE CAILLOU N'ÉTAIT

PAS CONTENT DE LE VOIR

PINCER SA PETITE SOEUR.


PAPA

CAILLOU, POURQUOI AS-TU

PINCÉ MOUSSELINE!


CAILLOU

PARCE QUE JE NE L'AIME PAS,

MOUSSELINE.


PAPA

POURQUOI, VOYONS?


CAILLOU

PARCE QU'ELLE NE

JOUE JAMAIS AVEC MOI.


PAPA

MAIS MOUSSELINE

N'EST QU'UN BÉBÉ.

ELLE EST ENCORE TROP PETITE

POUR JOUER AVEC TOI.

CE N'EST PAS TOUJOURS FACILE

D'ÊTRE UN GRAND FRÈRE.

MAIS MAINTENANT QUE TU ES

DEVENU UN GRAND FRÈRE, TU

PEUX PROTÉGER MOUSSELINE.

ELLE EST TELLEMENT

PETITE. TIENS, VEUX-TU M'AIDER?

(CAILLOU FAIT OUI DE LA TÊTE.)


PAPA

JE NE PEUX PAS FAIRE ÇA TOUT SEUL.

CAILLOU, PEUX-TU ME DONNER

LA COUCHE, S'IL TE PLAIT?

(SOUDAIN, UNE VILAINE ODEUR SE DÉGAGE DE LA COUCHE SOUILLÉE.)


PAPA ET CAILLOU

(SE BOUCHANT LE NEZ)

PIOU!


MAMAN

(S'ADRESSANT AU CHAT)

TOI AUSSI, GILBERT, TU DOIS

TROUVER QU'ON NE S'EST PAS

BEAUCOUP OCCUPÉ DE TOI.

(VOYANT REVENIR CAILLOU, PAPA ET MOUSSELINE)

ELLE EST CHANGÉE?


CAILLOU

OUI. J'AI AIDÉ PAPA.


MAMAN

AIMERAIS-TU LA PRENDRE,

CAILLOU?


CAILLOU

OUI, JE VEUX BIEN, MAMAN.


MAMAN

SOUTIENS BIEN SA TÊTE.

(CAILLOU PREND MOUSSELINE, L'EMBRASSE ET FAIT UNE DRÔLE DE MIMIQUE.)


MAMAN

QU'EST-CE QU'IL Y A, CAILLOU?


CAILLOU

ELLE SENT BON, MA PETITE SOEUR.

(FIN DE L'ÉPISODE)

(DÉBUT INFORMATION À L'ÉCRAN)

(LA CACHETTE DE CAILLOU)

(FIN INFORMATION À L'ÉCRAN)


NARRATRICE

PAPA ET MAMAN AVAIENT DÛ

PARTIR QUELQUES JOURS.

CAILLOU ET MOUSSELINE

S'EN ALLÈRENT DONC CHEZ

GRAND-MAMAN ET GRAND-PAPA.

(CAILLOU SE CACHE DANS L'ARMOIRE.)


GRAND-PÈRE

(FAISANT SEMBLANT DE NE PAS VOIR CAILLOU)

CAILLOU? OÙ ES-TU?

ES-TU LÀ?

(S'ADRESSANT À GRAND-MÈRE)

JE NE SAIS VRAIMENT

PAS OÙ IL EST PASSÉ.


GRAND-MÈRE

IL EST PEUT-ETRE CACHÉ!

REGARDE ENCORE!


GRAND-PÈRE

OH!

TIENS, TIENS, TIENS,

QU'EST-CE QUE JE VOIS LÀ?

ON DIRAIT QUE C'EST CAILLOU.


CAILLOU

AH? GRAND-PAPA! GRAND-PAPA!


GRAND-PÈRE

MAIS QU'EST-CE QUE TU FAIS LÀ?


CAILLOU

JE SUIS... COINCÉ.


GRAND-PÈRE

D'ABORD, JE VAIS RETIRER

CETTE BOITE,

ENSUITE, JE VAIS RETIRER ÇA

ET ENFIN...

(TIRANT LES PIEDS DE CAILLOU)

JE VAIS ENLEVER ÇA!


CAILLOU

(SAUTANT AU COU DE SON GRAND-PÈRE)

GRAND-PAPA!


GRAND-PÈRE

MAIS DIS-MOI UN PEU CE QUE

TU FAISAIS LÀ-DEDANS, CAILLOU.


CAILLOU

JE CHERCHAIS UNE CACHETTE.

UNE CACHETTE POUR ME CACHER.


GRAND-PÈRE

TU CHERCHAIS UNE CACHETTE

POUR TE CACHER?

TIENS, CELA ME FAIT PENSER

À QUELQUE CHOSE.


NARRATRICE

CAILLOU SE DEMANDAIT BIEN CE QUE

GRAND-PAPA ALLAIT LUI DIRE.


GRAND-PÈRE

PEUX-TU GARDER UN SECRET,

CAILLOU?


CAILLOU

(CHUCHOTANT)

OUI, GRAND-PAPA.


GRAND-PÈRE

BON, DANS CE CAS,

JE VAIS TE DIRE OÙ TU PEUX

TROUVER UNE CACHETTE SECRÈTE:

DANS LE JARDIN.

EST-CE QUE TU AIMERAIS LA VOIR?

(CAILLOU FAIT OUI DE LA TÊTE ET SORT DANS LE JARDIN AVEC SON GRAND-PÈRE.)


GRAND-PÈRE

(FAISANT LE TOUR D'UN ARBRE)

JE SUIS POURTANT CERTAIN

QUE C'EST CET ARBRE.


GRAND-MÈRE

(OBSERVANT PAR LA FENÊTRE)

AH, JE ME DEMANDE CE

QU'ILS FONT, CES DEUX-LÀ.


GRAND-PÈRE

BON, SI LA CACHETTE N'ÉTAIT

PAS DE L'AUTRE CÔTÉ,

ELLE DOIT ÊTRE DE CE CÔTÉ-CI.


CAILLOU

(REMARQUANT UN TROU DANS LE TRONC DE L'ARBRE)

WOW!


GRAND-PÈRE

VAS-Y, JETTE UN COUP D'OEIL.

(GRAND-PÈRE DONNE UNE LAMPE DE POCHE À CAILLOU, QUI PÉNÈTRE DANS LE TRONC D'ARBRE.)


GRAND-PÈRE

ALORS, QU'EN PENSES-TU?


CAILLOU

C'EST SUPER! JE PENSE QUE C'EST

LA MEILLEURE CACHETTE DU MONDE,

GRAND-PAPA!

(SORTANT DE LA CACHETTE)

MERCI, GRAND-PAPA!


GRAND-PÈRE

TU PEUX GARDER LA LAMPE

DE POCHE, CAILLOU.


CAILLOU

WOW! JE SUIS CONTENT.

(LE SOIR VENU, CAILLOU ÉCLAIRE SES JOUETS DANS SA CHAMBRE, AVEC LA LAMPE DE POCHE.)


GRAND-MÈRE

C'EST L'HEURE DE DORMIR,

CAILLOU! JE VAIS BIENTÔT MONTER.

(CAILLOU ÉTEINT LA LAMPE DE POCHE ET S'ENDORT. LE LENDEMAIN, ALORS QUE CAILLOU SORT DANS LE JARDIN, MOUSSELINE VEUT LE SUIVRE.)


CAILLOU

NON, TU NE PEUX

PAS VENIR AVEC MOI.


MOUSSELINE

(PLEURNICHANT)

OUI!


NARRATRICE

CAILLOU NE VOULAIT PAS

QUE QUELQU'UN D'AUTRE

CONNAISSE SA CACHETTE.

C'ÉTAIT SA CACHETTE

SECRÈTE À LUI.


CAILLOU

(DÉCOUVRANT UN JOUET À L'INTÉRIEUR DE L'ARBRE)

WOW!


GRAND-PÈRE

CAILLOU, ES-TU LÀ?

TU FERAIS MIEUX DE

RENTRER À LA MAISON,

TON PAPA VA BIENTÔT

VENIR TE CHERCHER.

(DANS LA MAISON, CAILLOU MONTRE À SON GRAND-PÈRE LE JOUET QU'IL A TROUVÉ.)


GRAND-PÈRE

AH, ÇA ALORS, C'EST

TOUT À FAIT INCROYABLE.


PAPA

QU'EST-CE QUE C'EST?

JE LE RECONNAIS!

CE QUE GRAND-PAPA

TIENT LÀ, CAILLOU,

C'ÉTAIT UN DE MES JOUETS

PRÉFÉRÉS QUAND J'ÉTAIS UN

PETIT GARÇON COMME TOI.


GRAND-PÈRE

ET MOI, J'ÉTAIS UN PAPA,

TOUT COMME TON PAPA.


PAPA

TU AS DÛ LE TROUVER DANS

MA CACHETTE SECRÈTE.

MAIS C'EST DEVENU TA CACHETTE

SECRÈTE, MAINTENANT.


CAILLOU

OUAIS!

(FIN DE L'ÉPISODE)

(DÉBUT INFORMATION À L'ÉCRAN)

(CAILLOU ET LA PLUIE)

(FIN INFORMATION À L'ÉCRAN)


MAMAN

(S'ADRESSANT À CAILLOU)

J'AI QUELQUES ACHATS À

FAIRE AVEC TOI, CE MATIN.

AVEC CETTE PLUIE, NOUS DEVONS

METTRE DES VÊTEMENTS QUI

VONT BIEN NOUS PROTÉGER.


CAILLOU

(ENFILANT SES BOTTES)

JE VAIS ALLER PATAUGER

DANS TOUTES LES FLAQUES!

OH, OH... ÇA, C'EST BIZARRE.

(CAILLOU RETIRE SA BOTTE ET LA REMET DANS LE BON PIED.)


MAMAN

JE VAIS T'AIDER À

METTRE TON MANTEAU.


CAILLOU

NON, ÇA VA.

JE VAIS LE METTRE TOUT SEUL.

J'AI RÉUSSI!


MAMAN

TRÈS BIEN, CAILLOU!

TIENS, JE VAIS T'AIDER

À L'ATTACHER.

(OUVRANT LA PORTE)

ALLONS-Y!


NARRATRICE

MAIS CAILLOU AVAIT

OUBLIÉ QUELQUE CHOSE

DE TRÈS IMPORTANT.


CAILLOU

MAMAN?


MAMAN

OUI, CHÉRI?


CAILLOU

JE DOIS ALLER AUX TOILETTES.

(MAMAN AIDE CAILLOU À SE DÉVÊTIR.)


MAMAN

JE T'ATTENDS ICI!


NARRATRICE

CAILLOU COURUT AUX TOILETTES.

MAIS EN CHEMIN, QUELQUE CHOSE

ATTIRA SON ATTENTION.

(CAILLOU SE MET À JOUER AVEC SA PETITE VOITURE.)


CAILLOU

(IMITANT DES BRUITS DE VOITURE)

VROUM! VROUM!

HOU... ATTENTION!

VROUM! VROUM! VROUM!

VROUM!

(SOUDAIN, LA VOITURE DE CAILLOU RENCONTRE LES PIEDS DE PAPA.)


PAPA

CAILLOU? CAILLOU?

CAILLOU!


CAILLOU

(LEVANT LA TÊTE ET REGARDANT SON PAPA)

OUI?


PAPA

MAIS QU'EST-CE QUE TU FAIS LÀ?


CAILLOU

JE... J'AI BESOIN

D'ALLER AUX TOILETTES.

OH NON! ÇA ALORS! J'AVAIS

COMPLÈTEMENT OUBLIÉ!

IL FAUT VRAIMENT QUE J'Y AILLE!

(CAILLOU S'ASSOIT SUR LE SIÈGE DE TOILETTE ET JOUE AVEC LA BOÎTE DE MOUCHOIRS COMME AVEC UN AVION.)


CAILLOU

PAPA, REGARDE! UN AVION.


PAPA

EST-CE QUE JE PEUX VOIR

TON AVION, S'IL TE PLAÎT?

MAINTENANT, FAISONS-LE ATTERRIR

À L'AÉROPORT, D'ACCORD?

IL SERA LÀ QUAND TU REVIENDRAS.

TU DEVAIS SORTIR

AVEC MAMAN, NON?


CAILLOU

MAMAN! J'AVAIS OUBLIÉ!

(INQUIET)

EST-CE QUE MAMAN M'ATTEND

ENCORE?


NARRATRICE

CAILLOU RETOURNA VITE

REJOINDRE SA MAMAN.

MAIS QUAND IL ARRIVA

À LA PORTE, SA MAMAN

RACCROCHAIT LES IMPERMÉABLES.


CAILLOU

MAMAN, JE SUIS LÀ!

TU AS DÉCIDÉ QU'ON

NE SORTAIT PLUS?


MAMAN

OH NON, ON Y VA TOUJOURS!

MAIS REGARDE!


NARRATRICE

LE SOLEIL BRILLAIT.

MAMAN ET CAILLOU N'AVAIENT

PLUS BESOIN DE METTRE

LEUR IMPERMÉABLE.

MAIS IL Y AVAIT TOUJOURS

BEAUCOUP DE FLAQUES D'EAU.


CAILLOU

(ENFILANT SES BOTTES)

D'ABORD, CE PIED-LÀ,

ET ENSUITE, CELUI-LÀ

VA DANS L'AUTRE.

MAMAN?

JE CROIS QUE TU AS OUBLIÉ

QUELQUE CHOSE.

(CAILLOU MONTRE À MAMAN QU'ELLE A OUBLIÉ DE METTRE SES BOTTES. CAILLOU ET MAMAN ÉCLATENT DE RIRE ET SORTENT DE LA MAISON.)


CAILLOU

(CONTENT DE PATAUGER AVEC SES BOTTES)

OUAIS! DES FLAQUES D'EAU!

REGARDE, MAMAN!


MAMAN

JE SAIS QUE C'EST AMUSANT,

MAIS NOUS DEVONS ALLER

FAIRE NOS ACHATS.

(CAILLOU EST DÉÇU.)


MAMAN

TU SAIS CE QU'ON PEUT FAIRE?

ON PEUT ALLER AU MAGASIN EN

LAISSANT NOS TRACES. REGARDE!

À TOI!

(CAILLOU TREMPE SES BOTTES DANS L'EAU POUR FAIRE DES TRACES SUR LE TROTTOIR.)

(FIN DE L'ÉPISODE)

(DÉBUT INFORMATION À L'ÉCRAN)

(CAILLOU RÂTELLE LES FEUILLES)

(FIN INFORMATION À L'ÉCRAN)

(CAILLOU JOUE DANS LES FEUILLES AVEC MOUSSELINE.)


CAILLOU

YOUPI!


MOUSSELINE

OUI!


NARRATRICE

CAILLOU ET MOUSSELINE

S'AMUSAIENT TELLEMENT BIEN

QU'ILS N'AVAIENT MÊME PAS REMARQUÉ

QUE LEUR PAPA ET LEUR MAMAN

LES REGARDAIENT.


MAMAN

CAILLOU! MOUSSELINE!


PAPA

VOUS AVEZ L'AIR DE BIEN VOUS

AMUSER, TOUS LES DEUX!


CAILLOU

PAPA! MAMAN! VENEZ

JOUER AVEC NOUS!

(PAPA ET MAMAN ARRIVENT EN LANÇANT DES FEUILLES SUR CAILLOU ET MOUSSELINE, QUI LES REPOUSSENT EN SOUFFLANT DESSUS.)


PAPA

(SOUFFLANT SUR UNE FEUILLE)

MOI AUSSI!


CAILLOU

(RIGOLANT EN S'ADRESSANT À PAPA)

TU SAIS FAIRE TOURNOYER

LES FEUILLES!


MAMAN

MONTRE-MOI UNE FEUILLE ROUGE,

MOUSSELINE.

(MOUSSELINE MONTRE UNE FEUILLE ROUGE.)


CAILLOU

J'EN AI TROUVÉ UNE, MAMAN!

ET UNE AUTRE TOUTE ROUGE!


MAMAN

MERCI, C'EST GENTIL, CAILLOU.

ET MERCI, MOUSSELINE.


NARRATRICE

CAILLOU AIMAIT BEAUCOUP PASSER

LA JOURNÉE AVEC SA FAMILLE,

À JOUER AVEC LES FEUILLES.


MAMAN

BON, IL EST TEMPS DE

RENTRER PRÉPARER LE DINER.

ALLEZ, VENEZ, LES ENFANTS!


PAPA

MOI, JE VAIS RÂTELER

LES FEUILLES.


NARRATRICE

CAILLOU S'AMUSAIT

SI BIEN QU'IL N'AVAIT

AUCUNE ENVIE DE RENTRER.

AU CONTRAIRE, IL

AURAIT AIMÉ QUE CETTE

JOURNÉE DURE TOUJOURS.


CAILLOU

(S'ADRESSANT À MAMAN)

EST-CE QUE JE PEUX RESTER

L'AIDER À RÂTELER LES FEUILLES?


MAMAN

MAIS BIEN SÛR, JE TROUVE

QUE C'EST UNE TRÈS BONNE

IDÉE.


CAILLOU

(CONTENT)

OUAIS!


PAPA

IL Y A VRAIMENT BEAUCOUP

DE FEUILLES, CAILLOU.

PENSES-TU QU'ON POURRA

TOUTES LES RÂTELER?


CAILLOU

OUI!

(CAILLOU ET SON PAPA SE METTENT AU TRAVAIL.)


CAILLOU

TU SAIS, PAPA, J'AIME

RÂTELER LES FEUILLES.


PAPA

OH... EH BIEN, MOI, JE

TROUVE ÇA PLUTÔT FATIGANT.

MAIS C'EST BIEN PLUS

AMUSANT DE LE FAIRE À DEUX.


NARRATRICE

CAILLOU AIMAIT AIDER SON PAPA.

MAIS IL AIMAIT AUSSI JOUER.

IL IMAGINA QUE LES TAS DE

FEUILLES ÉTAIENT EN FAIT

LES MAISONS D'UNE VILLE.


CAILLOU

(CREUSANT UN TROU DANS UN TAS DE FEUILLES)

J'AIMERAIS HABITER

DANS CELLE-LÀ.


NARRATRICE

CAILLOU S'AMUSAIT TELLEMENT

BIEN À PRÉTENDRE QUE LES TAS

DE FEUILLES ÉTAIENT DES MAISONS

QU'IL NE S'ÉTAIT MÊME

PAS RENDU COMPTE QU'IL

FAISAIT PRESQUE NOIR.


CAILLOU

PAPA! VIENS VITE ICI

VOIR MA MAISON!


PAPA

AH, ÇA, C'EST UNE JOLIE MAISON!

EST-CE QUE C'EST TOI

QUI L'AS FAITE?


CAILLOU

OUI!


MAMAN

ALLONS, VENEZ, TOUS LES DEUX!

ON VA SE METTRE À TABLE!


CAILLOU

PAPA! J'AI ADORÉ MA JOURNÉE!


PAPA

AH, MOI AUSSI.

J'AIME BEAUCOUP AVOIR TOUTE

MA FAMILLE AUTOUR DE MOI.


CAILLOU

OUI, MOI AUSSI.

(CAILLOU ET PAPA SE METTENT À TABLE.)


MAMAN

VOUS AVEZ RÂTELÉ

TOUTES LES FEUILLES?


CAILLOU

OUI, ET IL Y EN AVAIT

DES TONNES ET DES TONNES!

MAIS J'AI FAIT UNE

VILLE AVEC LES FEUILLES.


PAPA

IL M'A VRAIMENT AIDÉ.

N'EST-CE PAS, CAILLOU?

HÉ!

QU'EST-CE QUE TU AS SUR LA TÊTE?

(EN VOULANT RETIRER LA FEUILLE QU'IL A SUR LA TÊTE, CAILLOU L'ENVOIE PAR ACCIDENT DANS LA SOUPE. TOUTE LA FAMILLE ÉCLATE DE RIRE.)

(FIN DE L'ÉPISODE)

(DÉBUT INFORMATION À L'ÉCRAN)

(CAILLOU A PEUR DE GRANDIR)

(FIN INFORMATION À L'ÉCRAN)


NARRATRICE

CAILLOU ET SON PAPA ÉTAIENT

DANS LE JARDIN, QUAND

SOUDAIN...


CAILLOU

PAPA, LÀ, REGARDE!


PAPA

QUOI? QU'EST-CE QU'IL Y A?


CAILLOU

(S'APPROCHANT D'UN OISEAU COUCHÉ SUR LE DOS)

EST-CE QU'IL EST MORT,

L'OISEAU?


PAPA

OUI. ON FERAIT MIEUX DE

L'ENTERRER, QU'EN PENSES-TU?

(CAILLOU FAIT OUI DE LA TÊTE. PAPA ET CAILLOU CREUSENT UN TROU DANS LE JARDIN.)


CAILLOU

POURQUOI EST-CE QU'IL EST

MORT, L'OISEAU? TU LE SAIS?


PAPA

LAISSE-MOI RÉFLÉCHIR. C'EST

UNE QUESTION DIFFICILE, CAILLOU.


NARRATRICE

CAILLOU NE PENSAIT

PAS QUE CETTE QUESTION

ÉTAIT SI DIFFICILE.


PAPA

EH BIEN, IL EST

PROBABLEMENT MORT

PARCE QU'IL ÉTAIT TROP VIEUX.


CAILLOU

TROP VIEUX?


PAPA

EH OUI, IL EST MORT PARCE

QU'IL ÉTAIT TROP VIEUX.


NARRATRICE

CAILLOU, LUI, AVAIT TELLEMENT

HÂTE D'ÊTRE UN GRAND GARÇON.

ET C'ÉTAIT LA PREMIÈRE

FOIS QU'IL ENTENDAIT DIRE

QU'ON POUVAIT ÊTRE TROP VIEUX.

(UN PEU PLUS TARD, CAILLOU JOUE AVEC SON DINOSAURE DANS LE SALON. SOUDAIN, IL VOIT PAPA SE RECULER POUR POUVOIR LIRE SON JOURNAL.)


CAILLOU

PAPA, POURQUOI TU FAIS ÇA?


PAPA

OH, JE NE VOIS PLUS

AUSSI BIEN QU'AVANT.

J'AI BESOIN DE LUNETTES.

C'EST UN SIGNE QUE JE DEVIENS

DE PLUS EN PLUS VIEUX.


NARRATRICE

QUAND CAILLOU ENTENDIT

ÇA, IL SE SOUVINT DE

LA PHRASE DE SON PAPA

LUI DISANT QUE LE PETIT

OISEAU ÉTAIT MORT PARCE

QU'IL ÉTAIT TROP VIEUX.

(UN PEU PLUS TARD CE JOUR-, TOUTE LA FAMILLE EST À TABLE.)


MAMAN

OH, REGARDEZ MOUSSELINE!

ELLE SAIT MANGER TOUTE

SEULE!

TU VIEILLIS, MOUSSELINE.

TU DEVIENS UNE GRANDE

FILLE MAINTENANT.

(INQUIET, CAILLOU S'ARRÊTE DE MANGER. PLUS TARD AU PARC, ALORS QU'IL SE BALANCE, CAILLOU VOIT ARRIVER SARAH SUR DES PATINS À ROULETTES.)


CAILLOU

WOW!


SARAH

ALORS, EST-CE QUE TU AIMES

MES NOUVEAUX PATINS?


CAILLOU

ILS SONT CHOUETTES!


SARAH

JE LES AI EUS POUR

MON ANNIVERSAIRE.


CAILLOU

POUR TON ANNIVERSAIRE? WOW!


SARAH

EH OUI, JE SUIS GRANDE,

J'AI VIEILLI D'UN AN.


NARRATRICE

CAILLOU ÉTAIT TRÈS INQUIET.

(L'HEURE DU COUCHER EST ARRIVÉE, ET PAPA SOULÈVE CAILLOU POUR LE DÉPOSER DANS SON LIT.)


PAPA

OH, TU ES VRAIMENT

UN GRAND GARÇON

ET PLUS TU VAS VIEILLIR,

PLUS TU VAS DEVENIR GRAND.


CAILLOU

MAIS JE NE VEUX PAS

DEVENIR VIEUX, MOI!


MAMAN

POURQUOI EST-CE QUE TU DIS ÇA?


CAILLOU

TU AS DIT QUE MOUSSELINE

VIEILLISSAIT ET TOI, TU AS

DIT QUE TU VIEILLISSAIS

ET SARAH AUSSI, ELLE A

DIT QU'ELLE VIEILLISSAIT.

TU AS DIT QUE LE PETIT

OISEAU ÉTAIT MORT PARCE

QU'IL ÉTAIT TRÈS VIEUX.


PAPA

OH, LE PETIT OISEAU...

JE M'EN SOUVIENS.

JE COMPRENDS TRÈS BIEN, CAILLOU.

ÉCOUTE, TU VAS CONTINUER

À GRANDIR ET À GRANDIR

ET À VIEILLIR PENDANT

TRÈS, TRÈS LONGTEMPS.

TU N'AS AUCUNE RAISON DE

T'INQUIÉTER DE ÇA MAINTENANT,

JE TE LE PROMETS. D'ACCORD?


CAILLOU

OUI, PAPA, D'ACCORD.

(PAPA MET TROIS PELUCHES SUR LE LIT DE CAILLOU.)


PAPA

À TON AVIS, LEQUEL

EST LE PLUS VIEUX

ET LEQUEL EST LE PLUS JEUNE?

(CAILLOU MONTRE LE LAPIN COMME ÉTANT LE PLUS JEUNE.)


MAMAN

ALORS, LE DINOSAURE EST

CELUI QUI EST ENTRE LES DEUX?


CAILLOU

OUI.


PAPA

C'EST NOUNOURS, LE PLUS VIEUX?


CAILLOU

OUI.


PAPA

ET IL VA CONTINUER À VIEILLIR

ET À VIEILLIR PENDANT TRÈS,

TRÈS, TRÈS LONGTEMPS.


CAILLOU

OUI, COMME MOI!


PAPA

OUI, COMME TOI.

(GÉNÉRIQUE DE FERMETURE)

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par

Coloriage

16 images