Image univers CinéTFO Image univers CinéTFO

CinéTFO

Retrouvez le meilleur du cinéma sur CinéTFO! Profitez de notre sélection de films offerts gratuitement pour (re)découvrir des classiques et des oeuvres incontournables du cinéma d'auteur contemporain. Pour la programmation en ondes, consultez le Passeport CinéTFO!

Site officielpour CinéTFO Télécharger le document Passeport de Ciné TFO.
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Clean

Emily vit depuis des années dans le milieu du rock. L’homme de sa vie, Lee, fait partie d’un groupe dont elle essaie de faire la promo. Le couple est accroc de longue date à l’héroïne et un jour, après une dispute, Lee fait une overdose. Emily se retrouve en prison. A sa sortie, elle n’a qu’un seul but : décrocher de la dope, se reconstruire et récupérer son fils Jay..



Réalisateur: Olivier Assayas
Acteurs: Maggie Cheung, Béatrice Dalle, Nick Nolte
Année de production: 2004

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION


Titre :
Clean


Défilent des images d'un port la nuit, puis des images d'usines au cœur de la ville.


Texte informatif :
Hamilton, Canada


Une voiture stationne devant un motel. EMILY et LEE en sortent avec leurs valises et leurs instruments de musique. VERNON les accueille.


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

Où vous étiez passé?

Posez vos sacs à

l'accueil. On fonce au

Grizzly.


LEE

(Propos traduits de l'anglais)

Y a pas le feu. On joue

que demain.


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

On doit voir X-Ray, je

t'ai dit.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Il peut bien attendre 5 minutes.

Il va pas nous faire chier.


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

À quoi bon...


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Vernon, commence pas.


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

Il est pas méchant.


LEE

(Propos traduits de l'anglais)

Il paie pas.


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

C'est un club culte...

(S'adressant aux préposés à l'accueil)

On pose les sacs. On revient

dans une heure.


VERNON et LEE sortent. ÉMILY chuchote quelque chose au jeune homme de la réception.


Ils sont maintenant dans un bar.


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

Voilà X-Ray.


X RAY

(Propos traduits de l'anglais)

Je vous rejoins.


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

Vous buvez quelque chose?

Une bière?


Un concert des METRIC avec la chanteuse EMILY HAINES a lieu sur la scène.


EMILY HAINES

(Chantant)

♪ Skip town slow down

Push it to the East Coast ♪

♪ Step down turn around

Push it to the west ♪

♪ Need less use less ♪

♪ We're asking for too much

I guess ♪

♪ Cause all we get is ♪

♪ Dead disco dead funk ♪

♪ Dead rock and roll remodel ♪

♪ Everything has been done ♪

♪ La la la la la la la ♪

♪ Dead disco dead funk ♪

♪ Dead rock ♪

♪ and roll remodel ♪

♪ Everything has been done ♪

♪ La la la la la la la ♪

♪ Tits out pants down

Overnight to London ♪

♪ Touch down look around

Everyone's the same ♪

♪ World wide air tight ♪

♪ No one's got a face

left to blame ♪

♪ All we get is ♪

♪ Dead disco dead funk ♪

♪ Dead rock and roll remodel ♪

♪ Everything has been done ♪

♪ La la la la la la la... ♪


VERNON les rejoint avec des bières.


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

Pour le nouveau disque, Crux

est assez emballé. C'est un

nouveau label, à Austin, Texas.

L'avance est symbolique, mais y

a un bon pourcentage.


LEE

(Propos traduits de l'anglais)

Et leur distribution? Banlieue

d'Austin dans un camion?


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

Non, sur tout le continent,

dans des magasins de disques

alternatifs. Et si ça décolle,

ils peuvent signer avec une

major.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Une seconde. Je devais pas

m'occuper de ça?


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

Si. Il y a trois mois.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Je suis en pourparlers avec

deux gros labels.


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

Il faut prendre ce qu'on a.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Tu brades la musique de Lee!


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

Non, je suis réaliste. Je suis

dans la réalité.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Comment ça, la réalité?


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

Par opposition à un fantasme

psychédélique de junkie.

Je te dis ce qui est.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Ce contrat de merde va tuer sa

carrière.


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

On n'aura rien de mieux.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Je fais mieux en deux coups de

fil.


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

Deux coups de fil? Surtout te

gêne pas, passe tes putains de

coups de fil!

Lui tendant un téléphone

Vas-y, téléphone!

Sa réputation de merde, j'y peux

rien.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

C'est ma faute?


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

Oui. Alors, dégage ou je te

cogne.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Tu vas le regretter.


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

Ça m'étonnerait. T'es pas là.

Je te vois même pas. Je te parle

pas. Je parle à Lee de sa vie.

L'ego de sa femme, c'est son

putain de problème!


LEE s'est éloigné. Il regarde le spectacle.


EMILY HAINES

(Chantant)

♪ I know ♪

♪ I know you tried

to change things ♪♪


EMILY HAINES

(S'adressant à la foule)

(Propos traduits de l'anglais)

On s'appelle Metric.


Le public aupplaudit. EMILY HAINES quitte la scène et va vers VERNON.


EMILY HAINES

(Propos traduits de l'anglais)

J'ai vu Lee.


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

Il vient de partir.


EMILY HAINES

(Propos traduits de l'anglais)

Il avait pas 5 minutes?


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

Il est avec Emily. C'est ma

faute. Elle m'a gonflé. Je les

ai fait fuir.


EMILY HAINES

(Propos traduits de l'anglais)

Il va jamais virer cette meuf?


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

Faudrait qu'il arrête de se

shooter.


Ils sont maintenant dans la loge.


EMILY HAINES

(Propos traduits de l'anglais)

Avec elle, il risque pas.

C'est une junkie finie.


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

C'est une plaie.


EMILY HAINES

(Propos traduits de l'anglais)

Elle lui porte la poisse

depuis 5 ans.


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

Comment s'appelle le petit?


EMILY HAINES

(Propos traduits de l'anglais)

J'ai oublié. Jay...

Jay, c'est ça.

Où est Jay?


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

À Vancouver, chez les parents

de Lee.


EMILY HAINES

(Propos traduits de l'anglais)

Qu'est-ce qu'ils foutent à

Vancouver?


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

Le père de Lee est de là-bas.


EMILY HAINES

(Propos traduits de l'anglais)

Pourquoi faire des gosses, si

on les abandonne?


EMILY rentre au motel, l'homme à la réception, LEWIS, lui écrit un numéro sur un bout de papier.


LEWIS

(Propos traduits de l'anglais)

Dis que Lewis t'a donné ce numéro.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Merci.


EMILY et LEE sont dans leur chambre d'hôtel. LEE est devant un ordinateur. EMILY compose le numéro que lui a donné LEWIS.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Ça marche?


LEE

(Propos traduits de l'anglais)

Non, ça marche pas.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Comment ça se fait? Essaie...

(Parlant au téléphone)

Lewis m'a donné votre numéro...

D'accord. Une seconde. Oui,

allez-y.

Pas de problème, je serai là.

Tout de suite? Dans un quart

d'heure... D'accord, j'arrive.

Je sors.


LEE

(Propos traduits de l'anglais)

C'est ça, à plus.


EMILY s'en va acheter de la drogue. Elle revient à l'hôtel.


LEE

(Propos traduits de l'anglais)

T'as trouvé ce que tu voulais?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Oui.


LEE

(Propos traduits de l'anglais)

J'ai pas aimé ce que t'as dit à

Vernon.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

T'as aimé ce qu'il m'a dit?


LEE

(Propos traduits de l'anglais)

Non, mais il a raison.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Je t'ai dit que Dreamworks

devait me rappeler.


LEE

(Propos traduits de l'anglais)

Ils en ont rien à foutre.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Cette petite garce de Susan,

elle te sucerait quand tu veux.


LEE

(Propos traduits de l'anglais)

C'est pas elle qui signe les

gens chez Dreamworks!


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

C'est qui, alors?


LEE

(Propos traduits de l'anglais)

J'en sais rien. Je connais

plus personne, chez eux. Tu lui

as envoyé les bandes quand?

Quand?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Y a environ deux mois.


LEE

(Propos traduits de l'anglais)

Et tu vois pas pourquoi je

fais appel à Vernon?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

En fait, non. Si tu veux les

refiler à un label de merde,

vas-y, pas de problème.


LEE

(Propos traduits de l'anglais)

Le problème, c'est le disque,

pas le label. Où est le

décapsuleur? J'ai 42 ans. On

n'attend plus rien de moi. Si je

fais un truc, faut que ce soit

exceptionnel, sinon, tout le

monde s'en tape. Et ce disque a

rien d'exceptionnel. Il est

bâclé, médiocre et merdique.

J'ai beau être défoncé la moitié

du temps, je sais ce que je

fais. Et j'ai fait mieux.

J'espère, putain.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Alors, fais mieux.


LEE

(Propos traduits de l'anglais)

Écoute, c'est simple:

peut-être que dans un an, une

semaine, un mois, je ferai

mieux. Mais là, je vaux pas plus

que ces pauvres morceaux,

c'est-à-dire rien.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

C'est ma faute? Mon influence?


LEE

(Propos traduits de l'anglais)

Tu crois que le monde tourne

autour de toi!


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

T'as lu l'article de Q?


LEE

(Propos traduits de l'anglais)

Arrête. Je supporte plus ces

conneries.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

T'as lu ce qu'ils disent de moi?


LEE

(Propos traduits de l'anglais)

On en a parlé mille fois. Sois

sympa, pour toi et pour moi.

Oublie-les cinq minutes,

d'accord?


EMILY sort sur le balcon puis revient à l'intérieur.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Tu veux parler de la dope?

Parlons-en!


LEE

(Propos traduits de l'anglais)

Non! On ne parle que de ça. Je

voulais parler d'autre chose,

pour changer.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

T'es comme Vernon. Tu penses

que sans moi, tout irait mieux!


LEE

(Propos traduits de l'anglais)

Ce que tu peux être chiante!


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Je me casse. Je te fous la

paix, reconstruis ta carrière.


LEE

(Propos traduits de l'anglais)

Fais ce que tu veux, mais

fous-moi la paix. Sérieusement!


EMILY part avec la voiture. Elle se stationne et s'injecte de l'héroïne. Le lendemain, elle s'éveille dans la voiture et fume une cigarette en regardant le fleuve.


EMILY retourne à l'hôtel. Le stationnement est rempli de policiers. Des policiers l'empêchent d'entrer dans la chambre.


POLICIER 1

(Propos traduits de l'anglais)

On n'entre pas.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Je suis sa femme!


POLICIER 1

(Propos traduits de l'anglais)

Je peux voir vos papiers?


EMILY essaie d'entrer de force dans la chambre.


POLICIER 1

(Propos traduits de l'anglais)

On reste là!


Les policiers l'immobilisent et la menottent.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Lâchez-moi! Vous avez pas le

droit!


POLICIER 1

(Propos traduits de l'anglais)

Calmez-vous.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Lâchez-moi! Vous me faites

mal!

Non! Non! Non!


Les policiers trouvent des sachets d'héroïne dans son sac.


Dans la voiture de police, EMILY regarde les ambulanciers emporter le corps de LEE. Elle pleure.


En prison, un détective interroge EMILY. Elle parle tout bas et avec difficulté.


DÉTECTIVE

(Propos traduits de l'anglais)

Bien, Mlle Wang... Saviez-vous

que Lee Hauser se droguait?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Oui.


DÉTECTIVE

(Propos traduits de l'anglais)

Lui avez-vous fourni l'héroïne

qui l'a tué?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Non.


DÉTECTIVE

(Propos traduits de l'anglais)

L'héroïne qu'on a trouvée sur

vous, d'où venait-elle?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

De Lee Hauser.


DÉTECTIVE

(Propos traduits de l'anglais)

Et où l'avait-il trouvée?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Je n'en sais rien.


DÉTECTIVE

(Propos traduits de l'anglais)

Il est mort à 4h du matin. Où

étiez-vous?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Je dormais dans une voiture

près du lac.


DÉTECTIVE

(Propos traduits de l'anglais)

Quelqu'un vous a vue?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Je ne crois pas.


DÉTECTIVE

(Propos traduits de l'anglais)

Reconnaissez-vous être

toxicomane?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Oui.


DÉTECTIVE

(Propos traduits de l'anglais)

Depuis quand prenez-vous de

l'héroïne?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Plusieurs années.


Texte informatif :
Vancouver, Canada.


Des policiers arrivent sur une marina.


POLICIER

(Propos traduits de l'anglais)

Bonjour. Nous cherchons M. Hauser.


HOMME

(Propos traduits de l'anglais)

Il est sur le bateau, là-bas.


POLICIER

(Propos traduits de l'anglais)

Merci.


Les policiers rejoignent ALBRECHT HAUSER.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Vous voulez du café?


POLICIER 1

(Propos traduits de l'anglais)

Non, merci.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Vous êtes sûrs?


POLICIER 2

(Propos traduits de l'anglais)

Ça va, merci.


ALBRECHT est assis dans la maison. ROSEMARY, sa femme, entre avec un petit garçon.


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

Albrecht! Ça va? Qu'est-ce

qu'il y a?

(S'adressant au petit garçon)

Viens, mon chéri. On

va monter. Je t'appellerai pour

le goûter. Finis le dessin de

grand-père.


Le petite garçon s'installe dans l'escalier pour les écouter à leur insu.


Courte ellipse de temps. ROSEMARY en larmes, sort de la maison à la course après avoir appris la mort de son fils. ALBRECHT essaie de la rattraper.


ALBRECHT

Rosemary...

Rosemary!


VERNON vient visiter EMILY en prison.


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

La déposition du

réceptionniste joue plutôt en

ta faveur. Il t'a vue partir

bien avant la mort de Lee. Et tu

n'as pas fourni la drogue. En

plaidant coupable de possession,

tu t'en tireras bien. Mais

n'espère pas sortir demain. Tu

me suis?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Je me sens pas bien.

Je suis sous méthadone.


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

Ça assomme pas mal.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Ça s'arrange?


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

Ça dépend des gens. Pas pour

moi.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Qu'a dit l'avocat?


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

Au pire, six mois.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Et au mieux?


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

Six mois.

J'oubliais... J'ai signé un

contrat pour le disque de Lee.

Il est plus intéressant mort que

vivant. Y a eu des tas

d'articles. Plus que je ne

pensais. Il a fait la couverture

de Mojo.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Merci de ne pas me l'avoir

envoyé.


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

Le ton général à ton sujet

n'était pas très flatteur.

J'ai comparé les offres et

accepté la plus prestigieuse. Je

plaisante. J'ai pris la plus

lucrative. Ça paiera quelques

dettes et les honoraires de ton

avocat.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Merci.


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

Ne me remercie pas. Je l'ai

fait pour Lee. Tu n'auras rien à

payer. En échange, ne me demande

plus jamais rien.

Au moment où je passe la porte,

je cesse d'exister.

Dis-moi un truc: tu étais là

quand il est mort?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Non.


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

Vous vous étiez engueulés?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Oui.


VERNON

(Propos traduits de l'anglais)

Tu avais acheté la poudre?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Non.


Texte narratif :
Six mois plus tard...


EMILY est dans un taxi, elle tient un sac avec ses effets personnels et son passeport. Elle vend sa voiture.


ALBRECHT est à un comptoir. Probablement un centre de location d'auto.


PRÉPOSÉE

(Propos traduits de l'anglais)

Vos clés. En sortant, à

droite. Emplacement numéro 5.


ALBRECHT conduit, une carte routière à la main. Plus tard, il se trouve dans un casse-croûte.


SERVEUSE

(Propos traduits de l'anglais)

Votre salade, monsieur. Tout

est là-bas. Vinaigre, sel et

poivre. Merci.


ALBRECHT s'assoit près de EMILY.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

On aurait pu trouver un

endroit plus intime.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

C'est gentil d'être venu. Vous

n'étiez pas obligé.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Je me suis occupé des affaires

de Lee. Surtout des dettes,

comme vous le savez. J'ai dû

vendre votre appartement à

Londres pour rembourser. Bien

sûr, je l'ai fait vider.

(Lui donnant un papier)

Le reçu du garde-meuble. C'est

votre nom. L'adresse est dessus.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Je ne retourne pas à Londres,

pas tout de suite. Je vais aller

à Paris.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

C'est là où vous viviez avant

de rencontrer Lee?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Oui.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

J'ai arrangé les choses avec

la Barclay's. Ce qui reste de

votre compte joint est à votre

nom. Et votre carte de crédit

est rétablie.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Combien il reste sur le

compte?


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Pas grand-chose. Assez pour

payer votre retour... Peut-être

de quoi tenir quelques semaines,

guère plus. Si vous voulez, je

peux...


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Non, merci. Ça va aller.


SERVEUSE

(Propos traduits de l'anglais)

Le hamburger mi-frites

mi-oignons est prêt.


EMILY va chercher son plat et revient à table.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

J'ai voulu mettre de l'ordre

dans ses contrats, les

différentes maisons de

disques... les compilations...

Mais c'est comme lire de

l'algèbre.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Il y a encore pas mal

d'inédits. Surtout de la fin des

années 80.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Un ami de Lee m'a beaucoup

aidé. Un certain Tricky.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Il est célèbre.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Oui, il paraît.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Une grande star.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Je ne connais pas sa musique,

mais Lee l'appréciait. Il est

resté fidèle à leur amitié.

C'est pas courant. Depuis que

Lee est mort, il a...

Pardon, c'est dur... J'ai du mal à...


EMILY a de la difficulté à avaler.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Ça va?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Oui, je prends de la

méthadone. C'est un substitut

d'héroïne.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Votre avocat a dû vous le

dire. La cour a rendu son

verdict hier. Jay reste avec

nous.

Père décédé... Mère en prison...


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Sans domicile, sans travail,

sans rien...


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Vous comptez faire appel?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Non, bien sûr que non. Je ne

peux pas m'occuper de lui.


EMILY est en voiture avec ALBRECHT.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Vous voyez l'enseigne du motel?

C'est là.


EMILY descend de la voiture.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Merci. Vous savez

comment rentrer?


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Plus ou moins.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Plus ou moins? Ne vous perdez

pas.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Non. Emily...

Il y a une chose que je voudrais

vous demander. C'est un peu

délicat. Ça a été difficile

d'expliquer la mort de son père

à Jay. Je ne sais pas ce qu'il a

pensé ou ressenti. C'est un

garçon équilibré, mais il est

sensible. J'ai peur. Je

préférerais que pendant

quelques années, vous renonciez

à le voir.

Rosemary et moi avons tout fait

pour lui donner une certaine

stabilité. Un foyer, des

attaches... J'ai peur de le

perturber.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Je comprends.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Légalement, vous avez le droit

de le voir. Mais je crois que

vous devriez lui laisser du

temps. Restons en contact. En

cas de problème, on vous aidera.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Goodbye.


Texte narratif :
Paris, quelques semaines plus tard.


EMILY marche dans les rues et ouvre un colis contenant un mini-CD. Elle achète un lecteur de mini-CDs.


EMILY travaille dans un restaurant asiatique. Elle sert des plats à une table.


EMILY

Canard laqué.

Poulet satay.

Poulet curry.

Riz nature?

Bon appétit.


FEMME

Merci.


EMILY se rendant à une autre table.


EMILY

C'est terminé?


FEMME 2

Oui, merci.


EMILY descend aux casiers et sort dans la ruelle fumer une cigarette. Un collègue la croise en rentrant dans l'établissement.


COLLÈGUE

(Propos traduits d'une langue étrangère)

Fais gaffe. Ils sont au courant.

Ils veulent prévenir M. Li.


EMILY termine sa cigarette et rentre à l'intérieur. Son collègue se trouve aux casiers.


COLLÈGUE

(Propos traduits d'une langue étrangère)

Ça va nous faire des emmerdes.

Et avec tes cachets, ça

t'abrutit complètement.


EMILY sert de nouveau une table.


EMILY

Nouilles satay.

Deux riz nature.

Crevettes sautées satay.

Deux canards laqués.

Nouilles sautées.

Bon appétit.


Une collègue bouscule EMILY qui échappe son plateau en poussant un cri.


EMILY est dans un café le soir. JEAN-PIERRE la rejoint. Il remarque sa blessure au nez.


JEAN-PIERRE

Salut.

Qu'est-ce qui s'est passé là?


EMILY

Oh, c'est rien.

Je n'en peux plus

de ce boulot de merde,

c'est tout.


JEAN-PIERRE

Bon bien, j'ai pas pu t'avoir

d'ordonnance.

En plus, je suis hyper inquiet.

Ça fait quatre jours

que j'arrive pas à joindre

Alexis chez lui, il répond pas.


EMILY

Je t'ai dit que j'étais à court.


JEAN-PIERRE

Oui, je sais, et je t'ai dit aussi

que je ferais ce que je peux.

Bon, faut y aller tout de suite.


Ils se rendent en scooter dans un bar rejoindre une fille.


EMILY

C'est qui?


JEAN-PIERRE

Aline, l'ex-copine d'Alexis.

Ils sont séparés

depuis longtemps,

mais elle a gardé les clés

de chez lui.


ALINE les emmène à l'appartement d'Alexis.


ALINE

Ça m'emmerde un peu,

ça fait un an et demi

qu'on s'est pas parlé,

ça fait vraiment chier, quoi.


ALINE débarre la porte, mais ne peut l'ouvrir.


ALINE

En plus, j'ai essayé tout

à l'heure, y a une chaîne.

Tu vois, je t'avais dit.


JEAN-PIERRE

Alexis!


ALINE

Ça sert à rien, j'ai déjà essayé.


JEAN-PIERRE

Bon, attends.


ALINE

Qu'est-ce tu fais?


JEAN-PIERRE

Laisse-moi faire.


JEAN-PIERRE ouvre la porte avec un pied-de-biche. L'appartement est en désordre.


Le corps d'Alexis est étendu devant la télé, il est mort. EMILY s'agenouille près de lui et lui pose une main sur le cœur.


JEAN-PIERRE

On va d'abord nettoyer

ce qu'il y a à nettoyer,

après, on appellera la police.

Passe-moi un sac.


JEAN-PIERRE jette de la drogue dans les toilettes.


EMILY achète des médicaments à la pharmacie.


PHARMACIEN

Merci.


EMILY

Merci.


EMILY sort de la pharmacie, JEAN-PIERRE l'attend.


JEAN-PIERRE

Tu devrais arrêter

ces trucs-là.


EMILY

Je t'emmerde.


JEAN-PIERRE

Holà...

C'est pas mes affaires.

Tu fais ce que tu veux.

Alors, qu'est-ce que tu fais?

Tu viens ou quoi?


EMILY

Pourquoi tu me parles

comme ça?


JEAN-PIERRE

Tu m'as fait chier pour que

je t'accompagne à la pharmacie.

Je t'ai accompagnée, maintenant

je retourne aider Aline.


EMILY

Tu veux quoi? Que j'aille avec

toi pour attendre les flics?


JEAN-PIERRE

Si tu veux, je te dépose,

sur le chemin.

Sinon je te laisse là,

aucun problème.


EMILY

J'ai pas besoin

que tu m'aides.

Je te fais pitié.

J'ai pas besoin de pitié.


JEAN-PIERRE

Oh là là!

Emily, ta gueule.


EMILY

Tu t'intéresses à moi,

parce que j'étais

la femme de Lee.


JEAN-PIERRE

Tu m'emmerdes.


EMILY

Dégage! Dégage!


JEAN-PIERRE

Ouais, bien, pas besoin

de me le dire deux fois.


JEAN-PIERRE démarre son scooter. EMILY le suit à la course.


EMILY

Jean-Pierre! Jean-Pierre!

Jean-Pierre!


JEAN-PIERRE s'arrête.


EMILY

Tu m'as pas dit pour Tricky.


JEAN-PIERRE

J'ai eu le tour manager;

il m'a dit qu'il te mettrait

sur la liste des invités.


EMILY

Mais je m'en fous

de la liste des invités.

Je veux juste le voir

cinq minutes.


JEAN-PIERRE

C'est ce que je lui ai dit,

mais j'ai pas eu de retour.


EMILY

Mais écoute,

il faut que je lui parle.


JEAN-PIERRE

Tu crois qu'il va t'aider

à récupérer ton fils?

Tu rêves. Regarde-toi,

tu crois que t'es en état

de t'occuper d'un enfant?

Tu veux 20 euros

pour prendre un taxi?


EMILY prend l'argent qu'il lui tend. EMILY se rend en taxi dans un bar. Elle y est maintenant assise avec un jeune homme et ELENA.


JEUNE HOMME

J'ai bien compris qu'on était

pas collés au système.

Le seul truc que moi je dis,

c'est que j'aimerais bien

faire une balance

une fois dans ma vie.


ELENA

Les mecs qui ont joué avant

vous ont tout déréglé.

Je peux pas être

partout à la fois.


JEUNE HOMME

Prends pas tout pour toi.

Toujours la même histoire.

Je suis en train de te

dire que les organisateurs,

c'est des enculés. Vendre

de la bière, ça les connaît,

mais la musique, ils en ont

rien à battre.

Moi, ça me saoule.


ELENA

Je prends tout pour moi

parce que tu me parles mal

et j'aime pas ça.


JEUNE HOMME

Je suis sur les nerfs,

il faut que ça sorte.


EMILY

C'est la maquette

que j'ai faite avec Gloria.

Je l'ai reçue ce matin.


ELENA

C'est qui, Gloria?


EMILY

Je t'ai souvent parlé d'elle.

Je l'ai connue en prison.


JEUNE HOMME

Tu m'en veux à mort, là.


ELENA

Oui, je t'en veux,

tu m'emmerdes.

(S'adressant à EMILY)

Comment c'était en taule?

T'étais sa femme

ou c'était la tienne?


EMILY

Non, ça, c'est chez les mecs.

Pour nous, le problème,

c'était de pas se faire violer

par les gardiens.

Mais si ça t'intéresse,

je m'en suis bien sortie,

merci.

Enfin, heureusement

qu'il y avait des lettres,

sinon tout le monde m'a oubliée.


ELENA

T'exagères.


EMILY

Sauf les journalistes qui ont

écrit des choses dégueulasses.


ELENA

Oui, je sais.


EMILY

Saute la première

et la deuxième,

c'est des remix

pas très bien faits.

Va directement à la 3.


ELENA

C'est toi qui chantes?


EMILY

Oui.

J'ai écrit les textes aussi.

La musique, c'est Gloria.


ELENA écoute la musique dans ses écouteurs en jouant au billard avec EMILY.


EMILY

Tu fais n'importe quoi, là.

T'avais un coup facile.


ELENA enlève ses écouteurs.


ELENA

Elle est toujours en taule,

Gloria?


EMILY

Elle est impliquée

dans un hold-up.

En plus, un mec a été blessé.

Elle est en prison

depuis un an et demi,

elle a même pas été jugée.


ELENA

Vous avez beaucoup de morceaux?


EMILY

Une dizaine. Je sais

que c'est pas du tout abouti,

mais ç'a été fait dans

des conditions très mauvaises.


ELENA

Je sais pas quoi dire,

je trouve ça ni bien ni mal.

Ça ressemble à d'autres trucs,

quoi.


EMILY

Tu veux dire que c'est nul.


ELENA

Non, j'ai pas dit

que c'était nul.

Allez, viens, on se casse.


EMILY se trouve dans un bureau.


SANDRINE

Bonjour. Je suis l'assistante

d'Irène Paolini.


EMILY

Bonjour.


SANDRINE

Suivez-moi.

En principe,

elle devrait pas tarder,

mais avec elle, on sait jamais,

elle est toujours en retard.

Moi, je passe mon temps

à m'excuser à sa place.

Franchement,

c'est assez soulant.


EMILY

Oui, j'ai travaillé

avec elle aussi.


SANDRINE

Oui, je sais.


EMILY

Vous savez?


SANDRINE

Oui. Je regardais votre émission

chaque semaine sur le câble.


EMILY

Quand je présentais les clips

sur MTV avec un look de pétasse.


SANDRINE

Moi, je regardais l'émission

pour vous. J'étais hyper fan.

D'ailleurs, je le suis toujours.


EMILY

Merci. Il y a quoi,

au moins... comme six ans.

Vous aviez quel âge?


SANDRINE

Quinze ans.

J'étais au lycée.

Je me coiffais comme vous

et je m'habillais comme vous.


EMILY

Merci.


SANDRINE

Vous voulez boire

quelque chose, un café?


EMILY

Oui, je veux bien.


SANDRINE

Je m'appelle Sandrine.


SANDRINE lui amène un café.


SANDRINE

On s'est parlé,

la semaine dernière.


EMILY

Ah oui?


SANDRINE

C'est moi qui ai transféré

votre appel à Irène.

Depuis, j'arrête pas

de penser à vous.

La nuit dernière,

j'ai même rêvé de vous.


EMILY

Et alors, c'était un bon

ou un mauvais rêve?


SANDRINE

Entre les deux.

C'était dans un hôtel.

J'avais rendez-vous avec vous

et on me laissait pas entrer.

Pourtant, c'était un hôtel

très ordinaire.

Je leur disais: "Je suis

une amie d'Emily Wang."

Ils me croyaient pas et du

coup, je devenais hystérique.

Et je pleurais parce que j'étais

de plus en plus en retard.

Heureusement,

Lee Hauser était là.

Il m'a reconnue

et il m'a fait entrer.

Mais quand on est arrivés

dans la chambre,

vous aviez disparu.

Y avait juste le lit défait.


EMILY

Et?


SANDRINE

Et rien. Je me suis réveillée.

Maintenant, vous allez

rester à Paris?


EMILY

Je ne sais pas.

Ça dépend de beaucoup

de choses.


SANDRINE

Ça dépend d'Irène Paolini?


EMILY

Il faut que je trouve

un vrai boulot,

que je fasse quelque chose

de ma vie.

Et pour l'instant,

c'est pas génial.

C'est vrai que je compte

un peu sur elle.


SANDRINE

Elle vous a proposé

quelque chose de concret?


EMILY

Non, rien.

On s'est juste parlé

au téléphone deux minutes.


SANDRINE

Deux minutes? Ça m'étonne pas,

elle s'intéresse qu'à elle.


Le téléphone sonne.


SANDRINE

Et puis ce n'est plus

comme à l'époque du câble.

Maintenant, on travaille

sur une chaîne généraliste.

Elle ne fait plus

ce qu'elle veut.

C'est hyper fliqué.

Moi, j'ai eu envie de travailler

avec Irène Paolini

parce qu'à une époque,

c'est quelqu'un

qui a fait bouger les choses.


EMILY

Oui, si vous voulez, un peu.


SANDRINE

Maintenant, elle a renoncé.


EMILY

Je vous trouve dure.


SANDRINE

Non. Vous, vous avez pris des coups.

Vous en avez donné aussi.

On vous juge mal, mais

vous n'avez pas renoncé,

et c'est pour ça

que je vous respecte

et pas Irène Paolini.


EMILY retrouve JEAN-PIERRE sur la rue le soir. Ils se font la bise.


JEAN-PIERRE

Yo.


EMILY

Salut.


JEAN-PIERRE

Ça va?


EMILY

Oui.


JEAN-PIERRE

Bon, bien, écoute,

j'ai pas pu lui parler.

Ils sont arrivés

très en retard,

ils sont allés directement

au sound check.

Mais j'ai pu t'avoir un billet.


EMILY

Merci.


JEAN-PIERRE

Par contre, j'ai pas pu

t'avoir de passe

pour aller en backstage.


EMILY

Tu m'avais dit

que c'est possible.


JEAN-PIERRE

Ouais, mais ils sont

complètement maniaques,

ils contrôlent tout.

Moi, c'est à peine

s'ils m'en ont donné un,

c'est pour te dire.


EMILY

Mais Tricky doit parler

au père de Lee.

Je veux revoir mon fils.

Au moins de temps en temps,

c'est humain.

C'est pas demander

grand-chose.


JEAN-PIERRE

Bien sûr, bien sûr.


EMILY

J'ai écrit une lettre.


JEAN-PIERRE

Ah.


EMILY

(Lui tendant la lettre)

Tu lui donneras?


JEAN-PIERRE

Ce qu'on fait, c'est que

tu m'appelles sur mon portable

après le concert, je te dirai

où est-ce qu'on va dîner

et tu nous rejoindras ? OK?

Au fait, est-ce que t'as pu

la joindre, Irène Paolini?


EMILY

Non, elle m'a plantée.

J'attends qu'elle me fixe

un nouveau rendez-vous.


EMILY est dans un bar. Dans sa loge, TRICKY lit la lettre de EMILY. Ensuite on le voit chanter sur scène. EMILY sort du bar et fait un appel. On voit JEAN-PIERRE ailleurs qui répond à son appel.


JEAN-PIERRE

Oui? Ah oui. Euh...

Oui, oui, c'est bon,

il a eu ton message.

Non, je sais pas,

c'est pas moi qui lui ai donné.

Bon, bien, attends.


JEAN-PIERRE va parler directement à TRICKY.


JEAN-PIERRE

(Propos traduits de l'anglais)

Excuse-moi, Tricky. J'ai Emily

au téléphone. Elle est dans la

rue, dehors. Je lui dis quoi?


TRICKY ne répond pas.


JEAN-PIERRE

​[Propos traduits de l'anglais]

Rien.

(Parlant de nouveau au téléphone à EMILY)

OK. Écoute, apparemment,

c'est pas le moment.


Un homme dans le bar salue JEAN-PIERRE.


HOMME

Salut, Jean-Pierre.

Tu vas?


JEAN-PIERRE

Ça va bien, oui.

(Parlant de nouveau au téléphone à EMILY)

Ce que tu fais, c'est que...

tu nous rejoins à la sortie

des coulisses. Tu vois où c'est?

C'est sur la rue Caumartin.


EMILY court à la sortie des coulisses. TRICKY est entouré de fans. Il part en taxi ans que EMILY ne puisse lui parler.


EMILY est maintenant au restaurant où elle travaille.


COLLÈGUE

(Propos traduits d'une langue étrangère)

Monsieur Li veut te voir.


EMILY

(Propos traduits d'une langue étrangère)

J'ai prévenu de mon retard.


Deux hommes discutent à une table.


HOMME

(Propos traduits d'une langue étrangère)

Règle cette histoire, c'est ta nièce.


L'autre homme, l'ONCLE de EMILY, se lève et va parler à cette dernière.


ONCLE

(Propos traduits d'une langue étrangère)

Suis-moi.


Ils vont à l'écart.


ONCLE

(Propos traduits d'une langue étrangère)

Inutile de revenir.


EMILY

(Propos traduits d'une langue étrangère)

Pourquoi?


ONCLE

(Propos traduits d'une langue étrangère)

Tu le sais. Tu n'as pas tenu

parole. Tu dois respecter ta

famille.


EMILY

(Propos traduits d'une langue étrangère)

Elle aussi. Ma mère m'ignore.


ONCLE

(Propos traduits d'une langue étrangère)

Je t'ai traitée comme ma

fille. Je t'ai prêté de l'argent, donné un travail.


EMILY

(Propos traduits d'une langue étrangère)

Quel travail!


ONCLE

(Propos traduits d'une langue étrangère)

C'est pas assez bien pour toi?


EMILY

(Propos traduits d'une langue étrangère)

Si, si...


ONCLE

(Propos traduits d'une langue étrangère)

Tu as honte de travailler pour

des Chinois?


EMILY

(Propos traduits d'une langue étrangère)

Je n'ai jamais dit ça.


ONCLE

(Propos traduits d'une langue étrangère)

On avait dit: pas de drogue ici.


EMILY

(Propos traduits d'une langue étrangère)

Y a pas eu de drogue.


ONCLE

(Propos traduits d'une langue étrangère)

Tu mens. On peut me faire

fermer le restaurant.


EMILY

(Propos traduits d'une langue étrangère)

Donne-moi du feu.

(S'allumant une cigarette)

Je m'en vais. Je te rendrai ton argent.


ONCLE

(Propos traduits d'une langue étrangère)

Pas la peine. Tu peux le garder.


EMILY prend le train. Elle jette par la fenêtre les médicaments qu'elle avait achetés déchire sa prescription.


Texte narratif :
Londres, quelques jours plus tard.


ALBRECHT attend dans un bureau d'une maison de disques.


JEUNE FILLE

​[Propos traduits de l'anglais]

Vous voulez un thé, un café?


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Non, merci.


PATRON DE LA MAISON DE DISQUE

(Propos traduits de l'anglais)

Excusez-moi. Je pensais être à

l'heure.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Vous êtes à l'heure.


PATRON DE LA MAISON DE DISQUE

(Propos traduits de l'anglais)

Suivez-moi.


Ils entrent dans un bureau.


PATRON DE LA MAISON DE DISQUE

(Propos traduits de l'anglais)

Vous restez longtemps à Londres?


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Ma femme est malade. Ça dépend

du résultat des examens.


PATRON DE LA MAISON DE DISQUE

(Propos traduits de l'anglais)

Rien de grave, j'espère.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Non.


PATRON DE LA MAISON DE DISQUE

(Propos traduits de l'anglais)

Voici les premières ébauches

pour la pochette des rééditions.


Il montre à ALBRECHT des images artistiques composées à partir d'une photo du visage de LEE.


PATRON DE LA MAISON DE DISQUE

(Propos traduits de l'anglais)

Un ami de Lee les a faites,

Morris Ort. Vous connaissez? Il

a beaucoup de talent. C'est un

peintre très en vogue. En

principe, il ne fait plus ce

genre de choses. Mais pour Lee,

il a fait une exception. On

pense sortir les trois albums en

même temps en septembre

prochain.

Comme convenu, rien n'est

définitif avant votre accord.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Je crois que ça lui aurait

plu. Et si c'était un ami à

lui...


Plus tard, ALBRECHT montre les photos à sa femme.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Un ami de Lee a fait ça.


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

Qui?


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Mince, j'ai oublié. Un ami de

Londres, je crois.


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

C'est censé être Lee?


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Oui. C'est stylisé.

Mais je trouve ça pas mal.


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

Ça ne lui ressemble pas.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Si, je trouve.


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

Quand est-ce qu'il a ressemblé

à ça?


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Tout jeune, la première fois

qu'il est parti, à Londres, et

qu'on est restés longtemps sans

nouvelles.


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

J'ai lu les livrets des CD.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Moi aussi.


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

Je n'en pense pas beaucoup de

bien.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Non...


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

Ça donne une fausse image de lui.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Oui.


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

Comme s'il n'y avait que la

drogue dans sa vie.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Et la malchance.


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

Ce n'est pas vrai du tout.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Non. C'est les journalistes et leur

mythe de l'autodestruction.


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

Lee n'était pas autodestructeur.


ALBRECHT serre la main de sa femme qui est couchée.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

En tout cas, il était excessif.


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

Moins que ses amis de

l'époque. Tous des alcooliques

finis. C'est bien qu'ils

ressortent ses disques.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Oui, ça me fait plaisir.


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

Malgré ces stupides livrets.


ALBRECHT rit.


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

Lui aussi, ça l'aurait fait rire.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Oui.



JAY, le petit garçon éteint la télévision. Il fouille dans les poches d'un manteau et quitte la chambre d'hôtel où il se trouvait. Il marche seul sur la rue et va s'acheter des bandes dessinées. Il revient à la chambre d'hôtel. ALBRECHT revient.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Je ne suis pas parti trop

longtemps? Tu as regardé des

dessins animés?


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Oui.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Et après, qu'est-ce que tu as

fait?


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

J'ai lu.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Tu as lu! Qu'est-ce que tu as lu?


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

J'ai lu MD Geist.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Je croyais que tu l'avais lu.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Non, je voulais dire le nouveau.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

J'ai quelque chose à te dire.

On va rester à Londres un peu

plus longtemps que prévu.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

On va habiter à l'hôtel?


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Oui. Tu te souviens, je t'avais dit

que les spécialistes devaient

examiner grand-mère à cause de

son dos?


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Oui.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Ils ne savent pas d'où vient

la douleur. Alors, ils

continuent les examens. Elle va

rester à l'hôpital et on va

rester ensemble.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

On va habiter à l'hôtel?


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Oui. Toi et moi, on reste à l'hôtel.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Oui.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Demain, tu viendras avec moi

voir grand-mère Rosemary à

l'hôpital.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

OK.


EMILY rencontre IRÈNE dans un restaurant. Elles se serrent dans leurs bras.


IRÈNE

Excuse-moi pour l'autre jour.

J'ai une réunion qui a débordé.

J'étais avec le directeur

des programmes.


EMILY

Je sais, je sais,

c'est toujours comme ça.


IRÈNE

Je sens une nuance de reproche.


EMILY

C'est pas ça, c'est juste

que je te connais.


IRÈNE

Tu m'en veux pour le passé.


EMILY

Mais non.


IRÈNE

Mais moi, par contre,

je t'en veux encore.

Tu t'es pas vraiment bien

comportée avec moi.


EMILY

On n’est pas obligées

de se revoir.

Si tu veux que je me casse,

je me casse tout de suite.


IRÈNE

Non, te casse pas.


EMILY

Mais si tu es comme ça,

j'ai pas envie de rester.


IRÈNE

Reste.

Alors, Sandrine m'a dit que

tu voulais t'installer à Paris?


EMILY

Je n'ai plus envie de vivre

à Londres, trop de souvenirs.


IRÈNE

Et qu'est-ce que tu vas

faire maintenant?


EMILY

Je pensais en parler avec toi.


IRÈNE

Tu bois quoi?


EMILY

(S'adressant à la serveuse)

Euh, la même chose,

un whisky.

Je disais que je pensais

en parler avec toi,

que peut-être

tu pourrais m'aider.


IRÈNE

Si tu veux, mais c'est

une autre époque.


EMILY

Oui, une époque

où ça marche bien pour toi.


IRÈNE

Oui, parce que...

je fais correctement mon boulot,

je suis bonne en politique interne.

Et si j'avais une petite marge

de liberté-


EMILY

Oh non, vraiment, on oublie.


Un HOMME s'approche de leur table.


HOMME

Vous êtes occupée.

Je voulais juste vous remercier

pour l'émission,

c'était vraiment formidable.


IRÈNE

Ah, merci, c'est gentil

à vous. Merci beaucoup.

Et à très, très vite.

Au revoir.

(S'adressant à EMILY)

Il t'a rien laissé, Lee?


EMILY

On était pas mariés.

On avait un compte commun

presque vide.


IRÈNE

Et ton fils?


EMILY

Si je veux le revoir,

il faut que je change de vie.


IRÈNE

C'est-à-dire?


EMILY

Que j'aie un boulot,

par exemple.


IRÈNE

Que t'arrêtes

de te défoncer aussi.


EMILY

Oh non, ça, c'est fini.


IRÈNE

Ça m'étonnerait.


EMILY

Vraiment, c'est fini, fini.

J'ai fait un traitement

à la méthadone

et j'ai tout arrêté.


IRÈNE

Tu sais combien de fois

par semaine

j'entends ça dans mon bureau?

Excuse-moi, mais je te connais

depuis suffisamment longtemps

et je t'ai assez vue mentir.


EMILY

J'ai changé.


IRÈNE

Les gens changent pas.


EMILY

Ça, c'est ta morale, pas la mienne.


IRÈNE

Sandrine m'a dit que l'autre jour,

t'avais l'air raide défoncée

quand t'es venue.

Tu peux me le dire à moi

parce que je m'en fous,

tu fais ce que tu veux.


EMILY

Elle est jolie, hein, Sandrine.

Elle couche avec toi?


IRÈNE

Non.

Elle m'a plaquée y a deux mois.


EMILY et IRÈNE marchent sur la rue.


EMILY

Tu l'aimes toujours?


IRÈNE

Avant-hier, je l'ai suivie toute la soirée.


EMILY

Elle savait que tu la suivais?


IRÈNE

Oui, mais elle fait comme si

j'existais pas.

Elle était avec une autre femme

avec qui elle a une histoire, je crois.

Enfin, ça, je le sais

depuis longtemps,

ça m'est complètement égal.

C'est une fille qui...

tient un resto près de Beaubourg.

Ça marche pas mal.

Pas très belle,

mais très maternelle.

Pas comme moi.


Elles entrent dans un taxi, puis dans le bureau d'IRÈNE.


IRÈNE

Comme je te dis,

j'ai fait une énorme connerie.

M'engueule pas, de toute façon,

c'est trop tard.

Sandrine est venue me voir

pour me faire signer un papier,

j'ai inventé un prétexte,

je l'ai fait entrer dans la salle de bain,

j'ai fermé la porte à clé derrière elle

et je me suis tirée.


EMILY

Non?


IRÈNE

Si, si, c'est vrai.


EMILY rit.


IRÈNE

Arrête, c'est pas drôle!


EMILY

Mais tu n'as plus 18 ans,

tu peux pas faire des choses comme ça.


IRÈNE

Bah oui. C'est navrant.


IRÈNE tend une clé à EMILY qui ouvre la porte de la salle de bain. SANDRINE y fume une cigarette.


SANDRINE

Irène est là?


EMILY fait signe que oui. Elle s'éloigne. IRÈNE s'approche. Les deux se sourient.


SANDRINE

Approche-toi.

Viens plus près.


IRÈNE s'agenouille devant SANDRINE qui lui flatte les cheveux.


EMILY

(Parlant au téléphone)

Bonsoir, je voudrais

un taxi, s'il vous plaît.

D'accord. OK, merci.


EMILY et SANDRINE se trouvent maintenant en bas de l'immeuble.


EMILY

Tu lui as dit quoi?


SANDRINE

Qu'elle me voyait

pour la dernière fois.


EMILY

Tu es sérieuse?


SANDRINE

Je suis plus que sérieuse.


EMILY

Tu l'as tuée.


SANDRINE

Ça m'étonnerait. Mais

si c'est le cas, tant mieux.


SANDRINE et EMILY sortent d'un taxi.


SANDRINE

C'est par là.

C'est au fond de la cour.


Elles entrent chez SANDRINE. Le téléphone sonne.


SANDRINE

C'est Irène.

Elle va appeler toute la nuit

pour s'excuser.

Vous voulez un whisky?

Moi, j'en prends un.


EMILY

Oui, je veux bien.

Après, je m'en vais.


SANDRINE

C'est vrai que vous avez été

amantes, avec Irène?


SANDRINE lui tend un verre.


EMILY

Merci.

C'est trop, je vais être saoule.


SANDRINE

Pourquoi pas?

Avant d'être avec Lee,

vous étiez avec Irène.


EMILY

Pas avec.

Mais oui, on était des amantes.


SANDRINE

Il le savait, Lee?


EMILY

Oui, bien sûr.


SANDRINE

Excusez-moi de vous

demander tout ça.


EMILY

Non, t'excuse pas.

Je l'ai jamais caché.


SANDRINE met un disque. EMILY respire frénétiquement, elle s'enferme dans la salle de bain et cherche dans les médicaments. Elle avale une pilule et tombe sur le plancher.


SANDRINE

(Cognant à la porte)

Emily? Emily!

Emily!


En plein jour, EMILY marche dans la ville avec plusieurs sacs. Elle sonne chez ELENA qui l'accueille avec un chien à ses côtés.


ELENA

Ça va?


EMILY

Oui.


ELENA

(Prenant un sac)

Je prends celui-là.


EMILY

C'est le plus lourd.


ELENA

Ça va aller.

(Présentant des personnes chez elle)

Yan et Henry, des copains de Jeff.



EMILY

Bonjour.


ELENA

Je te montre ta chambre?

Je pensais que tu aurais

appelé hier soir.


EMILY

J'ai vu Irène.


ELENA

Et ça va marcher?


EMILY

Non, c'est mort.


ELENA

Je t'avais prévenue,

on peut pas compter sur elle.

À 20 ans, c'était déjà une plaie.

Ça fait longtemps que je ne lui

parle plus à celle-là.

Eh bien voilà, tu t'installes.

Si les cartons te dérangent,

tu les mets dans le placard.


EMILY

OK.


ELENA

Ça va aller?


EMILY

C'est très bien.


ELENA

La salle de bain, elle est là.

Et puis lui, c'est le chien

de Jeff. S'il te colle,

t'as le droit de le taper.

(S'adressant au chien)

Allez, hop! Dégage.

(S'adressant à ses amis)

Vous me rejoignez, les garçons?


HENRY

On finit un truc, à plus.


ELENA

OK, à plus.

Moi, j'y vais parce que

j'ai promis à Jeff

d'aller voir les répètes.

Tiens, je te file

le double des clés.

(Montrant des clés)

Ça, c'est la maison

et ça, c'est la grille.

Si t'as besoin de quelque chose,

t'as mon numéro de portable. OK?


EMILY

D'accord.


ELENA

Fais comme chez toi.

Ça va aller?


EMILY

À plus.


ELENA

Allez, les mioches, on y va.


ELENA sort, puis revient dans la maison.


ELENA

Emily?


EMILY est couchée sur le lite et pleure.


ELENA

Ça va pas, Emily?

Tu fais du Di-Antalvic?


EMILY

(Pleurant)

J'en ai pris.

Je voudrais... que Lee soit là.

Qu'il me prenne dans ses bras

pour me dire que tout va bien.

J'en peux plus d'être seule.

Je fais que des conneries.

Pourquoi il m'a abandonnée?


ALBRECHT est assis dans un restaurant.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Je ne vous ai pas vue, hier.


SERVEUSE

(Propos traduits de l'anglais)

J'étais en congé.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Et donc, vous êtes là dimanche.


SERVEUSE

(Propos traduits de l'anglais)

Et je serai là dimanche

prochain.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

C'est bien.


SERVEUSE

(Propos traduits de l'anglais)

Je n'ai pas encore vu Mme Hauser.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Ils ont promis de faire un

scanner aujourd'hui.


SERVEUSE

(Propos traduits de l'anglais)

Que dit le médecin?


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Je ne sais pas. J'ai un

mauvais pressentiment.


ALBRECHT est maintenant dans la chambre d'hôpital avec sa femme.


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

Tu es sûr que le scanner est

aujourd'hui?


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

C'est ce qu'ils m'ont dit.


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

Ils ont dit ça hier et

avant-hier... pareil.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Je n'en sais rien. Je répète

ce qu'on me dit.


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

Je ne me plaignais pas.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Excuse-moi. C'est moi, je suis

tendu.


ROSEMARY tente de saisir un verre d'eau.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Laisse-moi faire.


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

Avec Jay, ça va?


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Bien.


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

Tu n'as jamais été seul avec lui.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Même Lee, je ne m'y suis

intéressé que...


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

Quand c'était déjà un petit adulte.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Les enfants m'intimident.


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

Pourquoi?


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Parce qu'ils comprennent tout.

Ils lisent nos pensées. Ils

savent d'avance ce qu'on va

dire.


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

Et donc... qu'en conclut Jay?


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Il pense que je suis timide,

un peu maladroit, assez ennuyeux

et pas très malin.

Je suis plus malin qu'il ne croit.


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

Ah bon?


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Il me fait les poches et il

croit que je ne remarque rien.

Mais je le remarque. À part ça,

il veut voir sa grand-mère.


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

Attendons demain.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

J'ai parlé à Emily.


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

Qui?


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Ta belle-fille. Elle vit à Paris.

Elle dit qu'elle ne se drogue

plus. Elle va avoir un travail.

Je crois que c'est dur pour

elle. Je ne sais pas, elle me

fait de la peine.


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

Albrecht... Je ne veux pas

parler d'elle.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Bien sûr, mais c'est la mère

de Jay. Un jour, il va bien

falloir qu'on parle...


ROSEMARY

(Propos traduits de l'anglais)

Un jour, pas maintenant.


EMILY attend dans une salle d'attente.


RONALDO

Ronaldo Damachi.


EMILY

Bonjour, monsieur.


RONALDO

Enchanté.

Excusez-moi de vous avoir

fait attendre.

Asseyez-vous.

Je vous le dis sans détour,

je vous reçois parce qu'Irène

Paolini a beaucoup insisté.

C'est vraiment quelqu'un

que je respecte beaucoup.

Mais je voudrais pas

vous faire perdre votre temps.

Alors il faut que les choses

soient extrêmement claires

entre nous.


EMILY

Je crois qu'elles sont très claires.


RONALDO

Donc là, on va ouvrir

une nouvelle boutique

dans l'espace mode du Printemps.

On est d'accord que ça

implique des responsabilités,

mais c'est à peine mieux

que de faire vendeuse.


EMILY

Oui, ça, je le comprends.


RONALDO

C'est un boulot très dur.

Et je vais être franc,

pas particulièrement bien payé.


EMILY

J'ai bien réfléchi et ça me convient.


RONALDO

Vous connaissez notre marque?


EMILY

Bien sûr.


RONALDO

Notre cible, c'est la femme active

qui n'a pas accès

à des griffes plus prestigieuses,

mais qui attend quand même

la qualité. C'est pas exactement

votre profil.


EMILY

Non.


RONALDO

L'intérêt, c'est qu'au Printemps,

y a une clientèle de touristes,

souvent asiatiques.

Alors le fait de parler

les langues, c'est clair,

c'est un grand plus.

Je vais vous présenter

Mme Gregory.

C'est elle qui s'occupe

de tout chez nous.

Actuellement,

elle est en surface,

elle surveille l'implantation


de la nouvelle collection

de lingerie.


EMILY et RONALDO marchent das un corrido. RONALDO salue une employée.


RONALDO

Bonjour, madame.


EMLOYÉE

Bonjour, monsieur Damachi.


RONALDO

Évidemment, ça implique

certains efforts de votre part.


EMILY

Ça veut dire?


RONALDO

Faudra pas venir fringuée

comme aujourd'hui.

Ou comme quand vous présentiez

des clips sur le câble.

Ça la foutrait assez mal.


EMILY porte des vêtements colorés, excentriques et probablement griffés.


EMILY

Vous regardiez ça?


RONALDO

Bien sûr, c'était ma génération.

C'était vraiment sympa.

À l'époque, on était très peu

à avoir le câble.

Alors il y avait comme

un phénomène de tribu,

de regroupement comme ça.


Ils prennent l'ascenseur et en ressortent.


RONALDO

Ah, voilà Mme Gregory.


EMILY rentre chez ELENA avec des paquets dans les mains.


EMILY

Tu es là?


ELENA

Oui, mais j'allais bientôt partir.

Comment ça s'est passé?


EMILY

Atroce.


ELENA

Ça a pas marché, alors?


EMILY

Si, ça va marcher.

Mais de toute façon,

je n'ai pas le choix.

J'ai appris ça en prison.


ELENA

T'as appris quoi?


EMILY

À m'adapter.

Si je veux revoir Jay, je dois

changer ma façon de vivre,

même si c'est une vie de con.


ELENA

T'exagères. C'est un peu

la vie de tout le monde.


EMILY

Elle est moche quand même.


ELENA

Ta vie de junkie,

ça t'allait mieux?


EMILY

Je sais pas.

Franchement, je ne sais pas.


ELENA

T'as fait des achats.


EMILY

Un peu, pour Jay.


ELENA

Il peut dormir dans

le séjour, si tu veux.


EMILY

Non, t'embête pas.

Je vais lui faire un coin

dans ma chambre.

Il sera très bien.


ELENA

Ça m'embête pas,

c'est pour un week-end.


EMILY

Mais justement,

si j'ai que deux jours,

je préfère le garder

avec moi tout le temps.


EMILY installe un lit avec des peluches.


ELENA

Te fais pas trop d'illusions

quand même.


EMILY

Pourquoi tu me dis ça?


ELENA

Comment ça va se passer

quand il faudra le rendre?

Il va repartir pour Londres.

Puis pour Vancouver.

C'est loin, Vancouver, non?

Excuse-moi d'être dure.


EMILY

Non, tu as raison.

C'est peut-être mieux si je

ne le vois pas, je ne sais plus.


ELENA

Il t'a dit pourquoi il venait

à Paris, Albrecht?


EMILY

Je lui ai écrit pour lui dire

que je vais bien.

J'ai trouvé un boulot.

J'imagine qu'il me croit pas.

Il veut vérifier.


ELENA

T'es prête pour l'examen?


EMILY

J'essaie de changer.

Mais je sais pas si je peux

m'occuper d'un enfant.


EMILY et ELENA roulent en voiture de nuit. Elles s'arrêtent à une station-service.


EMILY

Je me prends un café.


ELENA

OK, je te rejoins.


Elles sont maintenant à l'intérieur du dépanneur.


ELENA

T'as de la monnaie?


EMILY

Tu te souviens que

je t'ai parlé de Gloria?


ELENA

La fille que t'as rencontrée

en prison.


EMILY

Elle est sortie.


ELENA

Je croyais qu'elle en avait

pris pour longtemps.


EMILY

Non, finalement, ils ont

annulé toute la procédure.

Elle m'a rappelée

la semaine dernière.

Elle veut que je vienne.


ELENA

Où ça?


EMILY

À San Francisco.

Elle a trouvé un label

qui aime nos maquettes.


ELENA

Fais gaffe au coup foireux,

T'as un contrat?


EMILY

Non, elle n'a pas parlé

de contrat.


ELENA

Y a un peu de thunes,

au moins?


EMILY

Ils sont prêts à dépenser

un peu d'argent

pour refaire les chansons

avec un vrai producteur.


ELENA

Ah oui, c'est qui?


EMILY

David Ruback.

Tu as du feu?


ELENA

Non.


EMILY

Il a un groupe qui s'appelle

Mazzy Star.


EMILY va demander à un client.


EMILY

Excusez-moi, monsieur.

Est-ce que vous avez

du feu, s'il vous plaît?

Merci.

Ils ont fait trois-quatre

disques très bien.


ELENA

Oui, je me souviens

de Mazzy Star.

Je me souviens de ce groupe.


EMILY

Mais le problème, elle est libre

que la semaine prochaine.

Pour être en studio lundi,

je dois partir dimanche.

Je n'irai pas.

Je ne sais pas comment le dire

à Gloria.

Elle sera très déçue.


ELENA

Dis-lui que tu viendras

plus tard.


EMILY

Non, c'est maintenant

ou jamais.

Ce qui compte pour moi,

c'est Jay.

Aller à San Francisco

maintenant,

ça veut dire

tout foutre en l'air.

J'ai déjà trop fait ça

dans ma vie

et je veux pas recommencer.


ALBRECHT et JAY sont dans un train.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Te voilà. Tu as fait comme

j'ai dit? Tu as mis le chrono?


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Oui.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Depuis combien de temps on est

dans le tunnel?


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

4 minutes 35.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

4 minutes 35, tu as raison.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Qu'est-ce qu'on va faire, à Paris?


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Je te l'ai déjà dit trois

fois: voir ta mère.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Je dois la voir, moi aussi?


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Oui.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Tu peux pas y aller seul?


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Non.


JAY s'éloigne.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

(Demandant à un employé)

Un café.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Tu m'avais pas dit que je

devais passer le week-end avec

elle.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

C'est ta mère.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Elle a tué mon père.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Non, c'est pas vrai.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Si! Grand-mère Rosemary me l'a dit.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Tu sais que c'était un accident.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

C'est pas vrai. Il est mort à

cause de la drogue qu'elle lui a

donnée.


ALBRECHT

(Saisissant JAY par le collet)

(Propos traduits de l'anglais)

Il faut que je te parle. Ta

grand-mère et moi sommes vieux.

Qu'arrivera-t-il quand nous

serons plus là?


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

J'ai pas fini de chronométrer.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Arrête. C'est ta mère. Elle

t'aime et tu dois la connaître.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Je l'aime pas et elle m'aime

pas non plus.


ALBRECHT rejoint EMILY dans un café.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Vous êtes seul.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Jay n'a pas voulu venir.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Comment ça? Vous m'aviez

promis...


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Je n'ai rien promis. J'ai dit

que je venais à Paris pour

parler.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Je devais l'avoir ce week-end.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

S'il ne veut pas, je ne peux

pas le forcer. Ce n'est pas bon

pour vous.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Il ne veut pas me voir.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Il ne vous connaît pas.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Il me déteste.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Je ne sais pas. Il ne parle

jamais de vous.


EMILY

(Avec émotion)

(Propos traduits de l'anglais)

Je sais, mais... Si vous me

l'aviez dit, je n'aurais pas

tant espéré.


EMILY pleure.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Je fais de mon mieux. Ce n'est

pas facile.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Je sais. Moi aussi.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Nous devons rester à Londres.

Quelques semaines, peut-être.

Donnez-lui du temps. Je lui

parlerai. Vous pourrez venir

nous voir.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Désolée, j'y arrive pas...

Voyons-nous une autre fois.


EMILY court dans la rue, puis à la gare et le rattrape.


EMILY

Albrecht!


EMILY et ALBRECHT entrent dans un restaurant.


HÔTESSE

Bonjour.


EMILY

Bonjour. Nous sommes deux.


HÔTESSE

Oui, fumeur ou non-fumeur?


EMILY

Fumeur.


SERVEUR

Madame, monsieur, bonjour.

Par ici.


EMILY et ALBRECHT sont maintenant assis à table.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Jay est ici. Il est à Paris

avec moi. Il est à l'hôtel, pas

loin d'ici. Sa grand-mère...

Elle nous croit en Écosse. Elle

ne sait pas qu'il est ici.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Comment va-t-elle?


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

On l'opère la semaine

prochaine. Ensuite, tout

dépendra des examens. Elle

semble croire que... à vrai

dire, je n'ose pas prononcer

votre nom devant elle.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Elle me croit responsable de

ce qui est arrivé à Lee.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Oui. De ça et de tout le reste. De

son déclin.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Et vous?


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Je crois au pardon. Les gens

changent. S'ils en ont besoin,

ils changent. Mais je ne veux

pas faire souffrir Rosemary. Si

elle se doutait que Jay est ici,

ça la déchirerait. Je vous ai

rappelée parce que votre lettre

m'a vraiment ému.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Vous n'avez pas confiance.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Qu'est-ce que ça change?

Emily, je suis vieux.

Je ne pourrai pas toujours

m'occuper de Jay.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Vous voulez dire... tout seul?


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

C'est ça, exactement... sans

Rosemary. Vous avez commencé

votre nouveau travail?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Je vends des vêtements pour

femme active. Au Printemps, un

grand magasin. J'ai mes

week-ends.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Printemps...

Je ne vous imagine pas.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

C'est mieux que rien.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Vous trouverez un travail qui

vous plaira, autre chose.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

J'espère.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Vous trouverez.


EMILY et ALBRECHT sont dans l'entrée de l'hôtel.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Attendez-moi. Je veux d'abord

lui parler.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

S'il ne veut pas...


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Bien sûr.

Je m'en remets entièrement à

vous. Vous pouvez fuir avec lui.

Vous êtes sa mère. Vous risquez

peu.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Je ne le ferai pas.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Vous le ramènerez pour le

train de 15h40 demain? Désolé,

mais j'ai besoin de votre

parole.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Vous l'avez.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

OK.


ALBRECHT et JAY rejoignent EMILY. EMILY serre JAY dans ses bras. Elle est émue. Plus tard, ils marchent sur la rue.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Tu as déjà fait du scooter?


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Non.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Tu veux essayer? Tu vas voir,

c'est marrant! Tu as peur?


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Non.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Tu disais rien, alors je croyais.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Je n'ai pas peur.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Tu as peut-être peur de moi.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Non.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Ton grand-père dit que tu as

peur de moi.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Non.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Alors tant mieux.

Accroche-toi, on y va.


Ils partent en scooter. EMILY et JAY sont maintenant au zoo devant l'enclos des babouins.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Petite, je n'aimais que les

tigres et les singes. Tu aimes

les singes?


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Ça dépend lesquels.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Les gorilles?


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

J'en ai vu, des gorilles.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Où ça?


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Au Canada, au zoo de

Vancouver.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Viens voir! Il est bien, le

zoo de Vancouver?


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Bien mieux que celui-là.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Viens voir les zèbres.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

C'est nul, ici. Comme ça

s'appelle, déjà?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Le zoo de Vincennes. C'est le

nom de la ville.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

On n'est pas à Paris?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Non.


Ils sont devant l'enclos de girafes.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

À Vancouver, il y a des

grizzlys, des élans et des

castors.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Peut-être ici aussi. On peut

demander.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Non. J'en ai vu assez au

Canada. Il y en a partout. Y en

a un qui a voulu me mordre.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Un quoi?


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Un castor.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Ils sont dangereux?


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Ils sont trop cons.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

(Pointant un girafon)

Regarde, un bébé.

Tu veux voir quoi, maintenant?


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Un léopard des neiges.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

C'est un animal très rare. Je

vais demander. Tu m'attends?

Merci.


EMILY s'éloigne. Lorsqu'elle revient, JAY a disparu. Elle le cherche partout.


EMILY

Jay?

Jay!

Jay!

Jay!


EMILY s'assoit pour reprendre son souffle JAY revient vers elle.



EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Tu trouves ça drôle ?


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Non.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Moi non plus.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Je veux pas passer le week-end

avec toi.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Pourquoi?


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Parce que tu as tué mon père.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Tu crois ça?


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Je suis pas le seul.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Qui d'autre?


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Tout le monde.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Je n'ai pas tué ton père.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Tu lui as donné la drogue.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Ce n'est pas vrai.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Alors, pourquoi tout le monde

le dit?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Parce qu'ils ne savent pas.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Menteuse!


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Viens, on s'en va.


EMILY et JAY marchent.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

C'est moi qui ai acheté la drogue, ce

soir-là. Il en a pris, j'en ai

pris. C'était comme ça, entre

nous. Peu importe qui l'a

achetée. Tout aurait pu arriver.

Il aurait aussi pu me perdre. La

drogue, c'est plus compliqué que

ce qu'on croit. Certains en ont

besoin parce qu'ils souffrent,

qu'ils ne savent pas comment

faire autrement.

Ton père était comme ça. Moi aussi.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Parce que vous êtes faibles.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Ton père n'était pas faible.

Il a fait de grandes choses,

mais c'était pas facile. Il faut

être très fort pour ça. Tu

devrais être fier de lui.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Pourquoi il avait besoin de drogue?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Ça nous a donné du plaisir.

Mais après, il faut payer le

prix, un prix très élevé. Moi,

je paie encore.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Tu ne te drogues plus?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

J'ai arrêté. Surtout pour toi.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Pourquoi pour moi?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Parce que sinon, je ne

t'aurais jamais revu.


EMILY et JAY partent en scooter et entrent chez ELENA.


EMILY

(S'adressant au chien)

(Propos traduits de l'anglais)

Salut, Sniff. C'est Jay.

(En français)

Tu es là?

(Propos traduits de l'anglais)

Elena est sortie.


JAY

(Lui tendant quelque chose)

(Propos traduits de l'anglais)

La boîte.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Merci. Je te montre notre chambre?

C'est à gauche. C'est la chambre

qu'Elena nous prête. Elle est

sympa, tu verras.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

T'as pas une chambre à toi?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Elle était à Londres.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Pourquoi t'habites pas à Londres?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Trop de souvenirs.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

De mon père?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Oui.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Tu veux pas te souvenir de lui?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Si, mais pas tout de suite. Ça fait trop mal.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Et plus tard?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Oui, peut-être. Et toi, tu

aimes Londres?


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Oui.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Plus que Vancouver?


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Oui. Albrecht et Rosemary sont

gentils. Mais ils sont vieux et

tristes.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Parce que ton père est mort?


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Parce que Rosemary va mourir.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Elle t'a dit ça?


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Oui.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Je vais faire du chocolat

chaud. Tu en veux? Va voir

là-bas. Il y a des DVD. Tu peux

en choisir un.


EMILY écoute un message sur le répondeur.


VOIX DE GLORIA

Salut, c'est Gloria. Tu es

là? Je suis à San Francisco, à

l'hôtel Triton, sur Grant

Street. Tu te souviens? Je t'en

ai parlé. S'il te plaît... S'il

te plaît, rappelle-moi. David a

retardé les séances de 48

heures pour te laisser une dernière

chance d'arriver. Je ne sais pas quoi

dire d'autre. Je te laisse le

numéro...


JAY

(Montrant un film)

(Propos traduits de l'anglais)

Je peux regarder celui-là?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Non. C'est pas pour les

enfants.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Tu vas aller à San Francisco?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

J'en sais rien. Je ne crois pas.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

C'est là où je suis né.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Oui.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

C'est comment, San Francisco?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

C'est une belle ville sur

l'océan. Il y a un grand pont.

Tu as dû voir des photos.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Si tu y vas, je peux venir?


EMILY

(Lui donnant des macarons)

(Propos traduits de l'anglais)

Goûte ça. Ils sont super bons.

Il n'y en a pas un autre que tu

veux voir? Il y a sûrement

quelque chose... Regarde!

Robbie le renne. Tu l'as vu?


EMILY reconduit JAY à l'hôtel.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Fais vite. Je t'attends ici.


JAY entre dans l'hôtel. Il prend un passeport. ALBRECHT croise EMILY qui attend devant l'hôtel.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Emily?

Vous le ramenez déjà?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Il a oublié quelque chose.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Quoi?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Son bonnet.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Je croyais qu'il l'avait pris.

Comment ça se passe?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Très bien.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Il vous a adoptée?


JAY revient vers EMILY.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

J'avais oublié mon magazine.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Et ton bonnet. Mais

maintenant, tu l'as.


JAY

(Propos traduits de l'anglais)

Oui.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Mets-le sur tes oreilles, ou

tu vas prendre froid. Il faut

que je parle à ta maman.

Rentrons. Allez, entre.


ALBRECHT revient vers EMILY.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Il a pris quoi, là-haut?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Son passeport.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Je m'en doutais. Où est-ce qu'il va?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Il veut venir à San Francisco

avec moi. On me propose de faire

un disque. L'occasion ne se

représentera pas.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Vous abandonnez...


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Les vêtements pour femme

active au Printemps?


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Heureux de l'entendre.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Merci.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

C'est courageux de votre part.

C'est facile d'être courageux

quand tout va bien. Mais quand

la vie est plus difficile, c'est

rare. Et précieux. Je suis sûr

que Lee vous aurait conseillé

ça. J'ai un marché à vous

proposer.


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

J'ai le choix?


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Bien sûr que vous avez le

choix. C'est votre fils. Vous

êtes sa mère. Rosemary a peu de

temps à vivre.

Je veux que Jay soit près

d'elle. Qu'elle puisse le voir

de temps en temps. Donc, allez à

San Francisco. Et ensuite, venez

nous rejoindre à Londres. Est-ce

que ça vous va?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Bien sûr.


ALBRECHT

(Propos traduits de l'anglais)

Ça va être une période très

dure pour moi... et pour Jay. Il

aura besoin de sa mère pour le

protéger. Et je vous aiderai à

reconstruire une vie.

Une nouvelle vie, si une telle

chose est possible, pour vous

deux.


EMILY sourit.


Plus tard, ALBRECHT et JAY repartent en train. EMILY est au studio elle se concentre.


TECHNICIEN

(Propos traduits de l'anglais)

Attention... Elle est prête,

on y va.


EMILY chante au micro.


EMILY

(Propos en anglais)

♪ I saw an angel ♪

♪ Comin' to me ♪

♪ You are living ♪

♪ Here tonight ♪

♪ Everybody ♪

♪ Is a notion ♪

♪ Drinking blood ♪

♪ From divine ♪

♪ Goin' home ♪

♪ With the stars ♪

♪ Up in the sky ♪

♪ Me ♪

♪ I'm down in the light ♪

♪ There's a reason ♪

♪ Don't you know it ♪

♪ Around here ♪

♪ For everything ♪

♪ There's a lady ♪

♪ She's a killer ♪

♪ With a reminder ♪

♪ In her eye ♪

♪ Goin' home ♪

♪ With the stars ♪

♪ Up in the sky ♪

♪ Me ♪

♪ I'm down in the light ♪

♪ Me ♪

♪ I'm down in the light ♪♪


PRODUCTEUR

(Propos traduits de l'anglais)

On va faire une petite pause.


EMILY va s'acheter un café. Le producteur la rejoint.


PRODUCTEUR

(Propos traduits de l'anglais)

J'ai beaucoup aimé. On en fait

une autre?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

D'accord.


GLORIA

(Propos traduits de l'anglais)

C'était super. T'es pas

fatiguée?


EMILY

(Propos traduits de l'anglais)

Non, ça va.


GLORIA s'éloigne dans une autre pièce. EMILY s'assoit et pleure. Puis elle va marcher sur le bord de l'eau.


Générique de fermeture


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Cinéma
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par