Image univers CinéTFO Image univers CinéTFO

CinéTFO

Retrouvez le meilleur du cinéma sur CinéTFO! Profitez de notre sélection de films offerts gratuitement pour (re)découvrir des classiques et des oeuvres incontournables du cinéma d'auteur contemporain. Pour la programmation en ondes, consultez le Passeport CinéTFO!

Site officielpour CinéTFO Télécharger le document Passeport de Ciné TFO.
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Fidelio, l'odyssée d'Alice

Alice, 30 ans, est marin. Elle laisse Félix, son homme, sur la terre ferme, et embarque comme mécanicienne sur un vieux cargo, le Fidelio. A bord, elle apprend qu’elle est là pour remplacer un homme qui vient de mourir et découvre que Gaël, son premier grand amour, commande le navire.
Dans sa cabine, Alice trouve un carnet ayant appartenu à son prédécesseur. La lecture de ses notes, entre problèmes mécaniques, conquêtes sexuelles et mélancolie amoureuse, résonne curieusement avec sa traversée.
Au gré des escales, au milieu d’un équipage exclusivement masculin, bercée par ses amours qui tanguent, Alice s’expose au bonheur de tout vivre à la fois et tente de maintenir le cap…



Réalisateur: Lucie Borleteau
Année de production: 2014

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Générique d'ouverture


ALICE nage nue. FÉLIX la regarde de la rive. ALICE sort de l'eau, met un maillot de bain et s'essuie avec une serviette. FÉLIX et ALICE s'embrassent et se couchent au sol. FÉLIX retire le maillot de bain d'ALICE.


Titre :
Fidelio, l'odyssée d'Alice


FÉLIX parle en norvégien.


ALICE

(En riant)

Quoi?


FÉLIX

Non, non, non.


ALICE rit.


FÉLIX

J'aime ta chatte.


ALICE

J'aime que

tu lèches ma chatte.


FÉLIX

C'est cochon?


ALICE

Non, mais c'est vrai.


FÉLIX dessine une sirène dans un cahier. ALICE regarde le dessin.


ALICE

J'ai pas des si

gros seins, moi.


FÉLIX

Dans mes rêves, si.


ALICE rit.


ALICE

C'est un remplacement.

Il y en a même pas pour un mois.


FÉLIX et ALICE s'embrassent.


ALICE est sur le pont d'un bateau. Il fait noir et il vente fort. On peut voir les lumières de la rive. On entend une corne de brume. ALICE monte à une échelle de corde.


VALI attend dans un corridor. ALICE ouvre une porte et sort dans le corridor. Ils s'éloignent.


ALICE

(Propos traduit de l'anglais)

C'est ton premier contrat?


VALI

Oui, oui! Comme élève, oui.


ALICE

Ah oui, tu parles bien le

français. Tu préfères qu'on

te parle français ou anglais?


VALI

Français, ma mère

est professeure.


VALI et ALICE descendent un escalier. Dans un corridor, FELIZARDO et FLORES prient en philippin.


ALICE

Bien dis donc, ils ont des

nouveaux rituels les Philippins?


VALI

Je sais pas. Mais là,

comme on a un mort à bord...


ALICE

Hein?!


VALI

Et je crois qu'on peut pas

débarquer un corps chrétien

ou le port n'a pas voulu.

J'ai pas bien compris.

En tout cas, c'est pour

ça qu'ils t'ont appelée.


ALICE

Attends, mais ça veut

dire que je dors dans

la cabine du mort ça?


VALI, ALICE, FELIZARDO et FLORES entrent dans une salle des machines. FRÉDÉRIC les attend et leur parle. Le vacarme couvre la conversation. ALICE s'approche d'une machine avec FELIZARDO. Elle lui fait des signes avec ses mains. De la vapeur s'échappe de la machine. ALICE et FELIZARDO manipulent des manivelles. ALICE met en marche une machine.


Un bateau vogue. On peut voir les mots : « FIDELIO Marseille » sur la poupe.


Dans une salle des commandes, ALICE est en compagnie de cinq hommes. FRÉDÉRIC lui tend la main.


FRÉDÉRIC

Alice?

Frédéric.


ALICE et FRÉDÉRIC se serrent la main.


FRÉDÉRIC

On a plein de défauts

sur le 24 volts.

J'ai beau vérifier

les plans, pfff...

Il y a eu des modifs de partout,

on n'y comprend rien.

Tu as pas peur des

fantômes, j'espère?


Un homme s'approche d'eux.


ANTOINE

Le MP1, on l'a surnommé

Demonia.


ALICE

Eh, parce qu'il est...

Il est mort en machines.


FRÉDÉRIC hoche la tête.


FRÉDÉRIC

On pense qu'il a fait

un AVC près du MP1

avant de ramper

jusque-là, mais...

On sait pas très bien

ce qui s'est passé.

C'est les gars qui l'ont

retrouvé là le matin.

FELIZARDO)

Hey, scuse me.

(Propos traduits de l'anglais)

Tu te rappelles le mec, par terre?


FELIZARDO

Oui, je l'ai vu,

il avait plein de sang sur le visage,

on a eu très peur.


Sur un écran, ALICE remarque GAËL qui marche dans un escalier. ALICE se place contre un mur pour ne pas être vue par GAËL qui entre.


GAËL

Messieurs.


FRÉDÉRIC

Commandant.


GAËL

Elle est bien arrivée

la nouvelle seconde?


FRÉDÉRIC

Oui.


COMMANDANT

Ça va, pas trop larguée?


FRÉDÉRIC

Elle assure impec.


ALICE sort par une porte et s'avance près d'une machine. GAËL la suit. Comme il arrive près d'elle, une alarme retentit. ALICE manipule un panneau de commande et l'alarme s'arrête. GAËL et ses autres collègues arrivent et la regardent. Le bruit du moteur est assourdissant.


ALICE

(En criant)

C'est bon! OK!

Désolée, c'est...

c'est bon!


ANTOINE indique GAËL du doigt.

En criant

Gaël!


GAËL s'approche d'ALICE comme pour lui faire la bise, puis recule.


ANTOINE

(En criant)

Ah, vous vous

connaissez?


ALICE

(En criant)

Je le connais

de quand j'étais élève.


ALICE sourit, GAËL semble gêné.


ALICE pose le dessin de sirène de FÉLIX au mur.


ALICE

(Narratrice)

Félix, c'est Alice.

On a du réseau,

on passe Gibraltar.

Je voulais te dire pour

l'adresse que je t'ai donnée,

les mails passent par le

commandant, comme d'habitude.

Alors évite les trucs cochons.

On n'a qu'à dire

les "B" pour "bite"

et les "C" pour "chatte".

C'est incroyable.

Le bateau, je l'ai reconnu

presque tout de suite.

C'est mon premier bateau

sur lequel j'ai navigué.

C'est drôle, il a pas

tellement changé.

Je t'embrasse.


ALICE descend une échelle. Elle parle à VALI sous le vacarme de machines.


Dans un corridor, ALICE remarque des fils électriques qui pendent.


ALICE

C'est quoi ce bordel!


ALICE examine des plans de machines. Elle indique un endroit à VALI.


ALICE

C'est là.

Tu vois. Là, il y

a eu une modif.


L'équipage mange à une table. Le CUISINIER entre.


CUISINIER

(Propos traduits de l'anglais)

Bonjour Alice,

comment ça va ce matin?


ALICE

(Propos traduits de l'anglais)

Bien.


Le CUISINIER présente une assiette à ALICE.


CUISINIER

(Propos traduits de l'anglais)

Et voilà, spécial pour vous.


ALICE

(Propos traduits de l'anglais)

Mais je veux juste un œuf, pas quatre!


CONSTANTIN s'adresse à FRÉDÉRIC.


CONSTANTIN

Tu me prêtes Vali

pour préparer le corps?

Si je demande aux Philippins,

ils vont avoir peur.


FRÉDÉRIC

Oui, bien sûr.


CONSTANTIN s'adresse à VALI.

Propos traduits

Vali, on va percer des trous

dans la housse du mort

pour qu'il coule bien au fond.


Le bateau tremble sous un orage.


FRÉDÉRIC

Ça va pas poser de problèmes

ce grain pour la cérémonie?


CONSTANTIN

Non, ça va remonter Nord.

On va passer derrière.


ALICE

Mais la compagnie,

elle est au courant qu'on va

émerger un corps?


CONSTANTIN

Oui, plus ou moins.

On leur a dit qu'il était

passé par-dessus bord.


ANTOINE

Ça, c'est un commandant.

Gaël, il a assuré.

Le Gall, c'était sa dernière

volonté. Il voulait être

immergé dans l'océan.

C'était impossible de demander

toutes les autorisations.


STÉPHANE

Je vais me coucher.


STÉPHANE se lève de table.


ALICE

Bonne journée.


GAËL entre.


GAËL

Messieurs.


CONSTANTIN

Commandant.


ALICE

Hum, j'ai trop mangé, moi.


ALICE se lève.


ALICE

Tu viens, Vali?


GAËL, VALI, CONSTANTIN entrent dans une chambre froide. ALICE et ANTOINE restent près de la porte. Le corps de LE GALL repose sur une étagère. GAËL peigne les cheveux de l'homme. CONSTANTIN et VALI glissent le corps dans un sac noir. Près de la porte, ALICE s'approche d'ANTOINE.


ALICE

T'y vas pas?


ANTOINE

Non, je veux pas.

Je peux pas.


L'équipage est réuni sur le pont autour du corps. Les hommes font des prières en roumain et philippin.


GAËL

Pas de fonds de six pieds

ni rats de cimetière,

eux, ils vont aux requins.

L'âme d'un matelot,

au lieu de suinter

dans vos pommes de terre,

respire à chaque flot.


VALI et ANTOINE soulèvent le corps et le font glisser dans l'eau.


Dans la cale, le CUISINIER chante en philippin accompagné d'une musique triste.


Dans sa cabine, ALICE lit dans un cahier.


LE GALL

(Narrateur)

Petit cahier,

tu seras le confident

de mon esprit vagabond,

le compagnon de mes traversées,

le témoin de ma solitude.

Patrick Le Gall.

3 juillet.

Appareillage tardif.

J'avais ramené une fille

À bord, Kalina.

Les prix ont augmenté,

mais on peut toujours faire

trois fois dans la nuit.

Cicatrice sous les seins,

pas de faux ongles.


ALICE est sur le pont avant du bateau et se prend en photo le bras tendu. GAËL s'approche d'elle.


GAËL

On joue à

Titanic?

On se prend pour Kate Winslet?


ALICE

Non, DiCaprio, je préfère.


GAËL

Ah.

Ça te fait pas bizarre qu'on se

retrouver à naviguer ensemble?


ALICE

Oui, sur

L'Éclipse en plus.


GAËL

Ils ont juste changé le nom.


ALICE embrasse GAËL.


ALICE

Comme ça, c'est fait.


GAËL sourit. ALICE semble mal à l'aise.


Dans une salle de commande, ALICE s'allume une cigarette et en offre une à CONSTANTIN.


CONSTANTIN

J'ai essayé de fumer

quand ma femme m'a quitté.

J'y arrive pas.


Une alarme retentit. CONSTANTIN se lève, appuie sur un bouton et l'alarme s'éteint. GAËL entre.


GAËL

Messieurs.


ALICE se lève et s'éloigne.


ALICE

Bonsoir.


ALICE écrit à l'ordinateur.


ALICE

(Narratrice)

Tu me manques même dans

les moments les plus insolites.

J'ai retrouvé une réparation

que j'avais faite il y a

10 ans à l'arrache.

Une tache rouge sang

entre deux tuyaux.

J'en reviens pas

que ça tienne encore.

Le bateau est dur.

On a beaucoup de travail.

Nous voilà sur l'océan

et déjà, tout le monde

semble plus détendu.

Alors ce soir, je traîne.

Je pense à toi.

Je m'alanguis.

Ma chambre est chaude et

chouine à chaudes larmes

quand je lui chante ta chanson.


ALICE se couche sur son lit et se masturbe. Elle s'imagine le corps de FÉLIX.


Des hommes font des réparations sur le bateau.



ANTOINE regarde un écran. On entend une alarme. FRÉDÉRIC s'approche de lui.


FRÉDÉRIC

Alors?


ANTOINE

On a plusieurs déviations

des températures d'échappements

sur les cylindres

4, 5 et 6 de Demonia.

Je sais pas ce qui se passe,

il a fait un slow down.

Alice est descendue voir.


FRÉDÉRIC

Y'a pas d'alarme de

pression basse de fuel?


ANTOINE

Non, je capte rien.


FRÉDÉRIC

Eh bien voilà, c'est réglé. Tu

m'as fait descendre pour rien.


ALICE entre.


ANTOINE

Bravo.


FRÉDÉRIC

Bravo, Mimi Cracra!


ALICE

Quoi?


FRÉDÉRIC

C'est l'héroïne préférée

de ma petite.

Mimi Cracra,

ça te va bien, non?


ALICE rit.


ANTOINE

Mimi Cracra, c'est bon ça!


FRÉDÉRIC

T'as assuré.


ANTOINE

Comment tu as fait?


ALICE

Bien, j'ai changé le filtre

fuel et purgé la ligne.


Le visage d'ALICE est taché de noir.


Des hommes font la file devant GAËL. Il leur donne de l'argent à tour de rôle. Les hommes le remercient.


ALICE lit dans un cahier. Des photos sont étalées sur sa table. ALICE regarde les photos.


LE GALL

(Narrateur)

17 août.

On devrait débarquer, mais pas

de nouvelles de l'armement.

Besoin de faire le plein

de carburant affectif.

3 septembre.

À Toulon, revu Éliane.

Je croyais que je tombais

amoureux, j'avais tort.

Sa voix m'a agacé.

Je n'aime pas son odeur.

Pas réussi à la faire jouir.

J'étais subitement essoufflé.

Exactement ce que

le médecin m'avait dit.

Nuit médiocre.

10 septembre.

Anniversaire de Nadine.

Ma petite soeur a 40 ans.

Avons refait

une culasse ce matin.

Travail pénible,

chaleur d'enfer.

Ça fait quand même plaisir

de remettre les mains dans

la grosse mécanique.

Ça change de l'électricité.

Cette fois, mon coeur

a tenu le coup.

Le vent s'est calmé,

la mer a retrouvé son hypocrite

et bleu sourire.

Cachez ces dents

d'écumes blanches.


L'équipage mange autour d'une table sur le pont.


VALI

Et tu en as déjà vu,

toi, des clandestins?


ALICE

Tu verras, sur le port, tu les

repères facilement

parce qu'ils essayent

de se mêler aux dockers,

mais tu les repères parce qu'ils

ont des anoraks ou bonnets.

Si tu vois un gars qui a l'air

de partir aux sports d'hiver,

tu nous le dis.


VALI

S'il y en, qu'est-ce

qu'on en fait?


GAËL

Tu les mets dans la cabine

qui fait office de prison.

Et surtout, tu leur

demandes leur nom,

parce qu'une fois, je me suis

retrouvé avec un Johnny Walker

et un Jack Daniels.


L'équipage rit.


GAËL

On les a trimballés pendant

trois mois dans toute l'Europe.

Aucun port n'a voulu

d'eux, évidemment,

alors quand on est arrivés en

Afrique, on a ouvert les portes.


ANTOINE

Des fois, t'es même

obligé de les attacher,

sinon ils se foutent sur

la gueule entre eux et après,

ils disent que c'est toi.

Ils tentent d'avoir un statut

de réfugié, un truc comme ça.


Un marin traduit la conversation à un autre marin.


MARIN1

(Propos traduits de l'anglais)

En Europe,

on a des problèmes avec les étrangers.


MARIN2

(Propos traduits de l'anglais)

Nous les Philippins,

on a le même problème

avec les Chinois.

On doit être compétitifs,

prouver qu'on est les meilleurs.


GAËL s'assoit près d'ALICE avec une assiette.


GAËL

Tiens. Bien grillé,

comme tu aimes.


ALICE

Merci.


GAËL

Faut que tu manges,

t'es toute menue.

Dans mon souvenir, t'étais

un petit peu plus grande.


ALICE

T'es déçu?


GAËL

Non.

Je suis jamais déçu

par la réalité.


Des marins boivent et chantent autour d'une table.


CHOEUR

♪ Le Capitaine du bâtiment ♪

♪ Était enchanté

d'un si beau jeune homme ♪

♪ Le capitaine du bâtiment ♪

♪ Le fit appeler

sur le gaillard d'avant ♪

♪ Puisqu'enfin l'amour

nous rassemble ♪

♪ Nous allons nous

marier ensemble ♪

♪ L'argent que

nous avons gagné ♪

♪ Il va nous servir

À notre ménage ♪

♪ L'argent que

nous avons gagné ♪


ALICE se joint à la chanson.


CHOEUR

♪ Il va nous servir

À nous marier ♪


Sur le pont, ALICE et GAËL se regardent.


Dans une toilette, ALICE vomit.


ALICE dort dans sa cabine. FRÉDÉRIC entre et commence à la déshabiller. ALICE le repousse de ses pieds.


ALICE

Tu fais quoi là?!


FRÉDÉRIC sort. ALICE est perturbée.


ALICE fume sur le pont.


ALICE dans la salle des commandes. FRÉDÉRIC et ANTOINE discutent.


FRÉDÉRIC

J'espère au moins

me réincarner en...

en animal qui

n'aime pas l'eau.

Tu vois? Un truc où on est

dans les grands espaces,

style un tigre, un lion...

Toi, tu sais ou pas?


ALICE ignore FRÉDÉRIC et se sert un café.


ALICE

Antoine, tu l'as fini ton

inventaire des pièces?

J'ai ma commande à envoyer.


ANTOINE

J'ai aussi la gueule de bois.

Pas besoin d'être

désagréable, hein?


ANTOINE s'éloigne. ALICE regarde FRÉDÉRIC.


ALICE

Bon, on oublie ce qui

s'est passé hier soir.

Mais tu m'adresses plus la

parole, tu t'approches pas.

Si t'as un ordre à ma donner,

tu passes par le troisième

ou par le commandant.

Tu te démerdes. Et par

contre, je te préviens.

T'as pas intérêt à me

saquer sur ton rapport sinon...


FRÉDÉRIC

Sinon quoi?

Tu crois que les gars,

ils vont soutenir qui?


FELIZARDO et FLORES entrent. FRÉDÉRIC leur parle en anglais.


FRÉDÉRIC

(Propos traduits de l'anglais)

Fini?

Vous allez sur l'incinérateur!


FELIZARDO

(Propos traduits de l'anglais)

Non, c'est trop dangereux...


FRÉDÉRIC

(Propos traduits de l'anglais)

Dangereux? C'est ton boulot, non?

Regarde-moi!


ALICE

Non mais c'est moi

qui leur ai dit.

Tu sais que c'est la merde

ce truc. Ça va nous péter

À la gueule.

T'as pas peur d'avoir autre

chose sur ta conscience en plus?


FRÉDÉRIC

(Propos traduits de l'anglais)

C'est qui le chef? Elle ou moi?


ALICE

(Propos traduits de l'anglais)

Pardon les gars...


FRÉDÉRIC

(Propos traduits de l'anglais)

(Plus fort)

C'est qui le chef? Elle ou moi?

(En criant)

Allez! Go!


Les ouvriers et ALICE sortent. FRÉDÉRIC sourit et s'allume une cigarette.


ALICE sanglote parmi les machines.


Le bateau s'approche d'un port.


ALICE tire FRÉDÉRIC par un bras.


FRÉDÉRIC

Je croyais que tu voulais

plus m'adresser la parole.


ALICE

Je sais que je suis pas la

première et je peux retrouver

les autres facilement.

C'est toi qui vois.

Si tu débarques, je dirai rien.

Par contre, je vais faire passer

le mot à toutes les filles

qui naviguent.

Ça va faire le tour

de la marine marchande.

Et si tu recommences, on te

met en retraite anticipée.


Les membres de l'équipage entrent en file dans une cabine. GAËL leur remet leurs passeports. ALICE s'avance devant GAËL.


GAËL

Jolie photo.


ALICE sourit et prend le passeport. Un homme lui remet un colis.


HOMME

Mme Lessad?


ALICE

C'est moi.


HOMME

Une loi, oublie jamais ça

la prochaine fois.


ALICE

Merci.


STÉPHANE parle à l'HOMME au colis.


STÉPHANE

De quoi? Je comprends

pas quand tu parles.

Qu'est-ce que... De quoi?


STÉPHANE remet un paquet à FRÉDÉRIC.


STÉPHANE

Fred, c'est à toi.

Allez, bonne chance.


ALICE descend du bateau par un escalier.


Un ouvrier l'accoste sur le quai.


OUVRIER

Jolie robe!

T'as sorti les grands moyens?


ALICE marche parmi des vendeurs sur le quai. ALICE marche parmi les conteneurs et la marchandise.


Dans un café Internet, ALICE discute avec FÉLIX à l'aide d'un appel vidéo sur un ordinateur.


FÉLIX

Salut.


ALICE

Salut.


FÉLIX

Oh, tu es belle.

Joyeux anniversaire.


ALICE

Ah non, c'est demain!


FÉLIX

Oui, oui.

Tu as reçu mon paquet?


ALICE

Mais c'est demain.

Je l'ouvrirai demain.

Qu'est-ce que tu fais

chez moi? T'as encore

eu un dégât des eaux?


FÉLIX

Mais non, j'ai plus de

place pour travailler ici.

J'ose pas rallumer

la chaudière.


ALICE

Vas-y, va sur la chaudière.

Je t'explique.


Sur l'écran, on voit FÉLIX dans la toilette.


ALICE

Il y a comme un petit robinet.


FÉLIX touche à la chaudière et crie.


FÉLIX

Ah!


ALICE

Ça va?


FÉLIX

Ça va.

Ah oui, oui, ça marche.


ALICE

Mais oui, ça marche.


On voit le visage de FÉLIX sur l'écran.


FÉLIX

Putain...

Ma chérie, ça va sur la mer?


ALICE

Ça va.

On est en escale jusqu'à demain.

T'es beau.


FÉLIX

Moi?


ALICE

Dis-moi "Je t'aime"

en norvégien.


FÉLIX

(Propos en norvégien)

Jeg elsker deg.


ALICE

Encore.


FÉLIX

(Propos en norvégien)

Jeg... Elsker... Deg.


ALICE

Encore.


FÉLIX

(Propos en norvégien)

Jeg elsker deg.


ALICE

Encore.


FÉLIX

Alice!

Oh... Tu es jolie.

Je veux te... baiser.


ALICE

Moi... aussi.


ALICE marche dans un marché extérieur. Elle examine un étalage de cahiers.


MARCHAND

Ça, c'est des cahiers

de dessin.


ALICE

Je peux voir ceux-là?


MARCHAND

Oui, ça aussi.


ALICE

Ils sont beaux ceux-là.

C'est combien?


MARCHAND

C'est 500 francs chaque.


ALICE

Je vais prendre un de

chaque couleur. Les sept.


MARCHAND

Tu prends les sept?

Ça fait 3500.


Dans un bar, des membres de l'équipage du bateau et d'autres personnes dansent sur de la musique. GAËL s'avance au comptoir.


GAËL

Excusez-moi, vous vendez

des bouteilles de whisky?


ALICE boit à une bouteille. Elle et GAËL dansent.


Dans la toilette du bar, des femmes africaines maquillent ALICE.


ALICE

Bien?


AFRICAINE

C'est bon.


ALICE regarde son téléphone.


ALICE

J'ai un message

de mon amoureux.


AFRICAINE

Oh, c'est trop mignon.


ALICE

Merci, les filles!


AFRICAINES

De rien!


À l'extérieur du bar, ALICE écoute sur son téléphone.


Dans le bar, GAËL parle à la foule dans un microphone.


GAËL

Ce soir, on est là pour fêter

l'équipage du Fidelio!


La foule lance des acclamations.


GAËL

Et tout spécialement...

Vali, qui fête son premier

embarquement avec nous.


La foule lance des acclamations.


GAËL

Et aussi Alice dont

c'est l'anniversaire!


La foule lance des acclamations.


FOULE

Alice! Alice! Alice!


GAËL

Vali, Alice,

voici vos cadeaux!


GAËL indique un escalier. Une femme et un homme descendent l'escalier.


VOIX DANS LA FOULE

Wouh!


L'homme prend la main d'ALICE et l'embrasse. La femme embrasse VALI. L'homme prend ALICE par l'épaule.


FOULE

Un bisou! Un bisous!


ALICE embrasse l'homme.


FOULE

Wouh!


ALICE danse avec l'homme sur de la musique douce. ALICE et GAËL s'échangent des regards.


ALICE s'approche de son bateau sur le quai en compagnie de son accompagnateur qu'on lui a offert en cadeau. Un matelot est posté à une table au pied de l'escalier du bateau. Il demande à l'accompagnateur d'ALICE de s'identifier.


MATELOT

(Propos traduits de l'anglais)

Monsieur?

Votre nom, et vous signez.


L'accompagnateur signe la feuille.


ALICE

C'est mon cadeau!

Ils sont fous, hein?

C'est Gaël!


ALICE monte l'escalier en riant.


ALICE se réveille dans son lit toute habillée. Elle ouvre le colis qu'elle a reçu de FÉLIX. Elle en sort un dictionnaire norvégien-français. Elle lit une note écrite sous la couverture. Elle compte les nombreux livres dans la boîte.


ALICE lit dans un cahier.


LE GALL

(Narrateur)

5 octobre.

Reçu terrible lettre de Nadine.

Son mec la quitte.

Ma petite soeur est anéantie

et je ne peux rien faire.

En même temps,

si j'étais là, elle ne me

raconterait pas tout ça.

Elle s'en fout de moi.

Je ne lui sers qu'à écouter

ses lamentations de loin.

Pourtant, je l'envie.

Elle souffre, mais au moins,

elle a aimé.

12 octobre. Barbecue.

Antoine avait trop bu.

Fred aussi.

Quand je les entends se

débattre avec leurs histoires

trop compliquées,

leur femme, leurs maîtresses,

j'ai envie de leur crier

d'en profiter.

J'en crève de vouloir

ressentir ça un jour.

Moi aussi, j'ai trop bu.


Dans la salle des commandes, BARBEREAU serre la main de membres de l'équipage.


BARBEREAU

Bonjour. Barbereau.


FELIZARDO répond un nom en philippin. BARBEREAU tend l'oreille.


BARBEREAU

Comment?


L'homme répète son nom. BARBEREAU serre la main de FLORES.


BARBEREAU

Barbereau.


BARBEREAU serre la main d'ANTOINE.


ANTOINE

Bonjour. Antoine,

troisième méca.


BARBEREAU

Barbereau.


ANTOINE

Enchanté.


BARBEREAU serre la main d'ALICE.


ALICE

Alice, second mécanicien.


BARBEREAU

Barbereau.


ALICE

Je suis désolée,

j'ai la gueule de bois.


BARBEREAU

C'est pas grave ça.

L'ancien chef m'a

passé une suite,

mais j'ai quand même

quelques questions.


ALICE

Oui?


Dans une cabine, les membres de l'équipage mangent autour d'une table. Le CUISINIER indique un gâteau sur la table.


CUISINIER

(Propos traduits de l'anglais)

Il vous plaît mon gâteau?


CONSTANTIN

(Propos traduits de l'anglais)

Succulent!


CUISINIER

(Propos traduits de l'anglais)

Merci!


Le CUISINIER s'éloigne. VALI arrive. Il a une tache rouge sur le cou.


VALI

Bonsoir.


ANTOINE

Qu'est-ce que

tu as au cou là?


TOUS

Oooh!


CONSTANTIN

(Propos traduits du roumain)

T'as bien bossé, hein!


ANTOINE

Je vais prendre

un peu de gâteau et

de fruits au sirop.


BARBEREAU

Ah pitié, arrête de me tenter.


CONSTANTIN

J'aurais mis moins de

fleur d'oranger, mais...


BARBEREAU

Au dernier embarquement,

j'ai pris 3 kilos,

je me suis fait engueuler

par ma femme.


STÉPHANE

Tu sais, par exemple,

si on était à Bangkok,

tu dirais pas ça, parce que les

Asiats, elles adorent les gros.


ANTOINE

Elles aiment surtout

les grosses queues, oui!


CONSTANTIN

Ça, au niveau physique,

une fois, un avion nous

a distribué des capotes,

ça faisait, je sais

pas, taille enfant.


ANTOINE

Tu sais quoi, on avait

un fitteur philippin,

il s'était mis des roulements

À bille dans la bite pour

la faire grossir.


Les convives gémissent de dégoût.


ALICE

Moi, je me suis tapé des mecs

sur les cinq continents,

je peux vous dire qu'on peut

avoir des surprises,

notamment en Asie d'ailleurs.

Mais de ces queues...


STÉPHANE

Non!


ANTOINE

♪ Mimi Cracra

l'homme elle aime ça ♪


ENSEMBLE

♪ Mimi Cracra l'homme

elle aime ça ♪

♪ Mimi Cracra l'homme

elle aime ça ♪


ALICE rit.


ANTOINE

Et toi, commandant?

C'était plutôt réussi

cette soirée, hein?


GAËL

(Sérieux)

Moi, j'ai rien fait

avec cette fille.

J'ai décidé que j'aimerais

toutes les femmes en une,

alors c'est pas facile,

mais j'essaye de m'y tenir.


BARBEREAU

Mais qu'est-ce que c'est

cette histoire? L'amour...

Moi, je crois en l'amitié.

T'es encore jeune,

mais tu verras.

Ta femme, ça deviendra

ta meilleure amie.


GAËL

Bon, Alice, toi,

en tant que femme,

t'en penses quoi de tout ça?


ALICE

En tant que femme,

je sais pas, mais...

Je suis pas sûre qu'on ait

envie de passer sa vie avec

son meilleur pote, moi.


BARBEREAU

C'est pas ça que

je voulais dire,


ALICE

Mais mon homme, c'est mon ami.

Évidemment, mais je veux

que ça soit aussi mon amant,

mon infirmier,

mon patient,

mon bandit,

mon frère, mon soleil.


GAËL

Toi, tu veux tout en fait.


ALICE

Oui, c'est ça.

C'est ça pour moi la définition

de l'amour. C'est tout.


Dans la salle des commandes, GAËL se tient à côté d'ALICE. Il fait noir. ALICE fume une cigarette. GAËL la lui prend des mains et fume.


GAËL

Alors?

Ce cadeau d'anniversaire?


ALICE

Super.


GAËL

Bien vas-y.

Raconte.


ALICE

Tu vas être déçu. Moi non

plus j'ai pas consommé.

Il m'a lu l'avenir.

Il m'a dit que j'avais

plusieurs lignes de coeur.


GAËL prend la main d'ALICE.


Dans la cabine de GAËL, ALICE et GAËL boivent des bières. ALICE s'approche de lui. Il la déshabille. Elle s'assoit sur un bureau et il l'embrasse entre les jambes. ALICE gémit de plaisir. Ils s'embrassent.


ALICE

Je suis d'alarme.


ALICE s'habille et sort de la cabine. Elle parle à GAËL dans le cadre de la porte.


ALICE

Merci.


GAËL

C'était un plaisir.


GAËL ferme la porte. ALICE frappe à la porte.


ALICE et GAËL se déshabillent sur un lit.


ALICE

T'adores m'embrasser

en fait.


GAËL

J'adore comment on s'embrasse,

c'est différent.


ALICE

Quand je vais voir Constantin

À la passerelle, j'espère

toujours que je vais te croiser.


GAËL

Je pense à toi tous les soirs,

même quand je t'ai à peine

vue de la journée.


ALICE

Moi, je pense à Félix.

Quand je t'ai quitté,

je pensais à toi tout le temps,

pendant des années.

Tout ce que je faisais,

tous les bateaux sur lesquels

je travaillais,

les mecs que je me tapais,

je le faisais pour toi,

en pensant à toi.

Maintenant, je m'en fous.

J'adore t'embrasser.

C'est plus simple

maintenant.

On est maqués

tous les deux.


GAËL

Est-ce que t'as eu envie

de moi tout de suite?


ALICE

Oui, tout de suite.


ALICE et GAËL sont nus et s'embrassent. Ils font l'amour.


ALICE

T'entends rien?


GAËL

Si.

J'entends ton souffle.

J'entends presque

ton coeur qui bat.


ALICE

Mais justement.

J'entends plus

la ventilation.


ALICE manipule un interrupteur. La lumière n'allume pas.


ALICE

Putain merde. Un blackout.


ALICE essaie d'ouvrir une porte. Elle tient une lampe dans sa bouche. BARBEREAU s'approche.


BARBEREAU

Mais t'étais où?

T'as pas entendu l'alarme

dans la cabine, non?


Une alarme retentit. ALICE manipule un levier sur une machine. BARBEREAU lui crie quelque chose dans le vacarme des machines.


ALICE

(En criant)

OK, je vais voir pourquoi le

groupe de secours a pas démarré!


ALICE marche dans le noir et laisse tomber la lampe.


ALICE

Ah, putain!


On entend des cris de surprise.


ALICE

Antoine, c'est toi?


ANTOINE

Oui.


ALICE

Bon, tu viens avec moi

au groupe de secours.

(Propos traduits de l'anglais)

Feliz, tu viens avec nous!


FELIZARDO

Ok, j'arrive.


ALICE examine des panneaux indicateurs avec sa lampe.


ALICE

Putain, y'a plus

de jus nulle part.


ANTOINE manipule un levier.


ANTOINE

OK, let's go!


Une machine se met en marche. La lumière revient.


ALICE

Very good!


ALICE et des membres de l'équipage boivent des thés autour d'une table. Ils discutent en anglais. Ils lèvent leurs tasses pour faire un toast.


GAËL entre.


GAËL

Messieurs.


BARBEREAU

Ah!


ANTOINE

Eh bien quelle nuit, bravo.


BARBEREAU

Vous en voulez?


GAËL

Non, non, merci bien.

Non par contre,

Alice, je veux bien

que tu me montres

le problème avec le chargeur

de batterie, s'il te plaît.


ALICE

Oui, oui, j'arrive.


ALICE se lève.


GAËL et ALICE s'embrassent sur le pont.


Texte narratif :
Passage de l'équateur


On entend de la musique qui sort des haut-parleurs sur le pont du bateau. Des membres de l'équipage se sont déguisés en diablotins. Ils écrasent des œufs et versent différents liquides sur la tête de VALI. BARBEREAU noircit le visage de VALI avec de la graisse noire. Ils lui font manger quelque chose. BARBEREAU arrose VALI et les autres avec un boyau d'arrosage.


Les matelots se reposent, lisent, jouent aux cartes et font des tâches ménagères.


ANTOINE et STÉPHANE sont sur des hamacs avec des guitares.


ANTOINE

Parce que je te dis

juste une corde.

C'est juste une corde que

tu appuies, c'est pas...

Et ta guitare,

elle est à l'envers là.

C'est une guitare de gaucher.


GAËL dort. ALICE lit un livre à ses côtés. Elle le touche du pied et le réveille.


ALICE

C'est la première fois

que je te regarde dormir.


GAËL

Toi, t'as pas dormi?


ALICE

Ah non, moi,

je suis super en forme.

Depuis que j'ai deux

hommes, je dors plus.

Je sais pas comment

elles font les femmes

qui en ont qu'un seul.

Ta femme, tu crois

qu'elle est sérieuse ou pas?


GAËL

Parle pas de ma femme.


GAËL regarde une photo de FÉLIX.


GAËL

Vous vous êtes

rencontrés comment?


ALICE

On parle pas de ta femme,

mais tu veux qu'on parle

de mon homme?


GAËL

Il fait quoi dans la vie

À part des pâtes?


ALICE

Il est dessinateur.


GAËL

Ah oui?


ALICE

Il fait de la BD.


GAËL

Ah oui?


ALICE

Il a publié une fois déjà.

Regarde.


GAËL prend un livre.


GAËL

Oh là...

Félix Bjornsen.


GAËL essaie de lire le livre en norvégien.


GAËL

C'est pas traduit?


ALICE

C'est en train de se faire

en fait.

Ça va sortir bientôt

en français normalement.

Et sa prochaine BD aussi.


GAËL

Eh bien...

Je suis pas très

BD de toute façon.


GAËL regarde la photo de FÉLIX.


GAËL

Mais... il est

un peu lisse, non?

Il est mignon.


ALICE

La première fois

qu'il m'a embrassée,

il m'a léchée là.


ALICE touche sur le côté de sa bouche.


ALICE

Et il a dit:

"C'est joli ça."


GAËL observe le visage d'ALICE.


GAËL

Qu'est-ce qui

t'est arrivé?

T'avais pas ça il y a 10 ans.


ALICE

Eh si.

C'est une tache de naissance.

Ça fait comme une petite trace

de sel qui veut pas partir.


GAËL

Ah oui?

J'avais jamais remarqué.


GAËL caresse le visage d'ALICE.


ALICE

Eh oui.


Ils s'embrassent. GAËL remarque un tatou qu'ALICE a sur son dos.


GAËL

Ça, c'est nouveau.


ALICE

Et toi, t'as fait quoi

pendant toutes ces années?


GAËL

Moi avec Maya,

on a tout fait.

Un mariage, des enfants.

La maison, le tour du monde,

l'année sabbatique et tout.


On entend un signal sonore puis une voix d'un haut-parleur.


VOIX MASCULINE

(Du haut-parleur)

Votre attention,

s'il vous plaît.

On rappelle à tous

qu'aujourd'hui, on va

retarder d'une heure.


L’aiguille des minutes sur une horloge recule d'une heure.


GAËL

C'est comme si l'heure

qui vient de s'écouler

avait jamais existé.

On recommence?


ALICE travaille sur des machines.


ALICE et BARBEREAU entrent dans une remise.


BARBEREAU

C'est dommage que tu continues

pas après Marseille.

Tu me fais penser à ma fille.

Elle travaille aux États-Unis.

Ça fait un an que

je l'ai pas vue.


ALICE

Bon, bien je vais voir

où en sont les autres.


ALICE touche le bras de BARBEREAU et s'éloigne.


ALICE et ANTOINE sont sur le pont. Le bateau est près d'une ville. Un marin s'approche. Un goéland vole dans le ciel.


MARIN2

(Propos traduits de l'anglais)

Chez moi,

on dit que les oiseaux ramènent à terre

l'âme des marins perdus en mer.


ALICE

(Propos traduits de l'anglais)

C'est Le Gall, tu crois?


MARIN2

(Propos traduits de l'anglais)

Je ne sais pas.


LE GALL

(Narrateur)

25 octobre.

Aujourd'hui, dimanche.

Ce petit con d'élève

m'a demandé combien de femmes

j'avais aimées.

Il aime les chiffres.

Je n'avoue pas que j'ai

jamais aimé personne.

C'est comme une maladie

honteuse.

J'aimerais moi aussi

aimer quelqu'un

qui prendrait toute

la place dans ma tête.

J'ai enfin parlé avec Gaël.

Entre se faire opérer

et continuer à naviguer,

il aurait fait le même

choix que moi.

Merci à lui de m'avoir

laissé embarquer

avec mon vieux coeur fatigué

d'avoir si peu servi.

J'ai besoin de me faire

couper les cheveux.

J'hésite à demander à Antoine.

Sinon, attendre l'escale.


Dans sa cabine, ALICE lit dans le cahier de LE GALL. GAËL entre.


GAËL

T'es pas passée récupérer

ta feuille de notes.

Dis donc, il t'aime

bien ton chef.

Ça a super bien été.


ALICE verrouille la porte et embrasse GAËL.


ALICE

Ce qui se passe

en mer reste en mer.

Tu vas retrouver Maya?


GAËL

Euh... On est

en train de divorcer.


ALICE

Quoi?

Pourquoi tu m'en as

pas parlé avant?

Pourquoi tu m'as menti?


GAËL

Bien, parce que je voulais

pas... gâcher la fête.

Je t'appelle

quand je débarque?


ALICE semble contrariée.


ALICE

Je...


On frappe à la porte. ALICE ouvre à des hommes.


GENDARME

Bonjour, madame.

Gendarmerie maritime.

Bonjour, commandant.


GAËL

Messieurs.


GAËL serre la main des hommes.


GENDARME

C'est bien ici que se trouve

la cabine de M. Patrick Le Gall?


GAËL

Oui, oui, absolument, mais

sa remplaçante l'occupe déjà,

donc on va aller dans

mon bureau. Suivez-moi.


ALICE est à l'arrière d'une voiture avec FÉLIX. Ils s'embrassent. FÉLIX met la main sous le pantalon d'ALICE puis se sent les doigts.


FÉLIX

Mmm...

Je crains toujours que

tu vas sentir la mer.


ALICE rit.


FÉLIX

Mais tu sens l'essence.


ALICE

C'est pas de l'essence,

c'est du fuel.


FÉLIX

Ah, du fuel.


ALICE

Moi, j'adore retrouver

ton odeur.


ALICE offre des cahiers de dessin à FÉLIX.


ALICE

Tiens. Merci pour les livres.


FÉLIX offre une clé anglaise à ALICE.


FÉLIX

C'est pour toi.


ALICE

Elle est belle.

T'es fou.

Merci.

Moi aussi, j'ai un trésor.

Je l'ai trouvé à bord.


ALICE montre à FÉLIX le cahier de LE GALL.


ALICE

C'est le gars que

je remplaçais.

Tu vas voir, il...

Il parle bien de la vie

sur le bateau.


FÉLIX et ALICE marchent sur la rue. FÉLIX embrasse ALICE.


FÉLIX

Tu vois, il y a quelque

chose de spécial avec toi.

C'est la première demi-heure.

Pendant cette première

demi-heure,

on est comme des étrangers.

C'est comme la première fois

que j'ai eu envie de toi.

Je suis comme fou.

Je te reconnais et

je te reconnais pas.

Et puis, ça passe.

Et je te retrouve.

On est obligés de passer

chez tes parents?


ALICE

Après, j'irais bien me balader

une petite semaine sur la côte.

Je vais leur emprunter

une voiture.


ALICE et FÉLIX sont autour d'une table en compagnie de gens. FÉLIX fait des grimaces à un enfant. SOEUR1 indique FÉLIX à ALICE.


SOEUR1

Ça marche bien,

il le fait bien.


ALICE

Oui, ça marche.

Dis pas ça, toi.


La MÈRE d'ALICE approche.


MÈRE

Mais il faut

prendre des fruits!


SOEUR1

Non, non, c'est bon,

on n'a plus faim. On a

vraiment assez mangé.


MÈRE

FÉLIX)

Ça a été?

C'était bon?


FÉLIX

Ah, très bon. Délicieux.


MÈRE

Et Louise, t'es avec nous?


LOUISE tape sur ton téléphone.


LOUISE

Putain, ça va, je suis

toujours avec vous!


MÈRE

Oui! Tu sais que ta soeur,

elle peut vivre des semaines

sans portable quand

elle est en mer?


LOUISE

Putain, je sais pas

comment tu fais.

Quoique ça doit être trop

bien d'être la seule fille.

T'es un peu l'attraction.


ALICE

L'attraction, oui...


SOEUR1

Toute seule, quoi.

T'es la seule fille.


ALICE

Bien oui, mais bon.


FÉLIX

Et toi, Louise, t'as envie

de faire quoi dans la vie?


Le téléphone d'ALICE sonne. Elle regarde son téléphone et sourit avec gêne.


LOUISE

Pfff, je sais pas.

Tout... ou rien.

Il y a trop de choix.


Le PÈRE d'ALICE arrive avec une cafetière.


PÈRE

Qui veut un petit café?


SOEUR2

Moi!


SOEUR1

Ah oui! C'est bien, c'est

une trop bonne idée le café.


ALICE fait signe à sa SOEUR3. Elles se lèvent de table et se retrouvent à l'extérieur. ALICE fume. La SOEUR3 regarde sur le téléphone d'ALICE.


SOEUR3

Oh...

Oh...

C'est Gaël, non?


ALICE

Oui, il est fou de

m'envoyer ça, putain.


Sur le téléphone, on peut voir une photo d'ALICE et de GAËL, nus.


SOEUR3

Alors vas-y, raconte.

C'est quoi ce truc?


ALICE

Ça va, je savais pas qu'il

serait là moi.


SOEUR2 s'approche.


SOEUR2

Je peux tirer sur

vos clopes? Merci.


SOEUR2 fume la cigarette d'ALICE.


SOEUR2

Oh, je sais que c'est mal,

mais c'est trop bon.


ALICE

(À sa SOEUR2)

Ça va, toi, avec Julien?


SOEUR2

Moyen. Il trouve

que j'ai grossi.


ALICE

Non.


SOEUR2

Bien si.

Vous trouvez que j'ai grossi?


ALICE

Pas du tout.


SOEUR3

Non.


ALICE

T'es magnifique.


SOEUR2

Bien lui, il arrête pas

de me dire "Grosse vache",

"Grosse", "T'as grossi",

À longueur de journée.


ALICE

Mais quitte-le.


SOEUR2

Mais je peux pas. Ça fait

neuf ans qu'on est ensemble.

Je suis pas comme vous,

moi, j'ai pas un boulot

qui me passionne.

Faut que j'y retourne, les

filles. Fin de la pause clope.


SOEUR3

Salut.


SOEUR2

À tout à l'heure.


SOEUR2 s'éloigne.


SOEUR3

Bon, et toi alors?


ALICE

Quoi alors?


SOEUR3

Non mais Félix du coup dans

tout ça, ça devient quoi?


ALICE

Bien quoi, ça empêche pas.

Ça empêche pas, je le

trouve super beau.

Je suis encore

plus amoureuse de lui


SOEUR3

Regarde, il est là.


ALICE

Il faut que je la

vire cette photo.


SOEUR3

Et tu lui dis pas

que tu l'as trompé, hein.


ALICE

Ça va pas?

Jamais.


SOEUR3

Ça sert à rien.


À l'intérieur, autour de la table. La MÈRE d'ALICE chante.


MÈRE

♪ Mon Dieu

c'est vrai pourtant ♪

♪ Que je t'appelais chérie ♪


Le téléphone d'ALICE sonne.


MÈRE

♪ Il faut pas m'en vouloir ♪

♪ Mais je ne m'en

souvenais plus ♪


ALICE répond à son téléphone et s'éloigne.


ALICE

Allô?


MÈRE

♪ On parle des souvenirs mais

c'est fou ce qu'on oublie ♪

♪ Je te demande pardon chérie ♪

♪ Et qu'on n'en parle plus ♪

♪ Mémère si je te dis ça ♪

♪ C'est pour te dire

que je t'aime ♪

♪ Et je peux te le dire mémère ♪

♪ J'ai jamais aimé que toi ♪


Les convives applaudissent.


ALICE

Bon bien, moi,

j'ai une bonne nouvelle.

Je passe chef.


CONVIVES

Oh!


FÉLIX

C'est super!


PÈRE

Super!


ALICE

Par contre, eh bien,

je commence demain.

Mon chef a eu un problème

avec sa famille

et du coup, je dois

le remplacer au pied levé.


PÈRE

Ça, c'est moins super.


SOEUR1

Oui mais bon, c'est quand même

une super promotion pour toi.


ALICE

Oui!


FÉLIX

(Dépité)

Tu pars combien de temps?


ALICE

Bien là, j'ai pas le choix,

c'est un contrat de trois mois.


PÈRE

J'ai pas de champagne, mais...


ALICE

Mais après, on va se faire

de ces vacances.


PÈRE

On va arranger avec...

une bonne bouteille de

whisky que j'ai gardée.


ALICE

Oui, c'est super.


MÈRE

Mais du coup, tu vas

rater le baptême du petit.

Tu sais, Noël

je me suis habituée,

mais il avait tout calé

pour que tu sois là.


ALICE

Bien oui, je sais bien.

Qu'est-ce que tu veux que

j'y fasse?

Le petit, il s'en

rappellera pas, hein.

Allez, ne sois pas triste.

Allez, à la nôtre.

À la tienne, papa.


Les convives font un toast avec des verres de whisky.


PÈRE

À la promotion d'Alice!


Dans une chambre, ALICE et FÉLIX sont chacun assis sur des lits superposés. ALICE est sur le lit du haut, FÉLIX est sur le lit du bas.


FÉLIX

Tu dormais là?


ALICE

Non, je dormais en haut moi.

C'est Rebecca qui dormait

en bas.


FÉLIX se lève et fouille dans une bibliothèque.


ALICE

Tu fais quoi là?


FÉLIX

Je fouille.

J'ai trouvé!


FÉLIX trouve un flacon.


ALICE

Bois pas ça,

c'est dégueu, c'est vieux!


FÉLIX

C'est dangereux?


FÉLIX boit le contenu du flacon.


FÉLIX

Ah mais c'est bon. T'en veux?


ALICE

Ah non.


FÉLIX lit sur des papiers au mur.


FÉLIX

Vous allez faire une...

orthodromie ou une loxodromie?


ALICE

J'en sais rien moi.

C'est la passerelle qui décide.

Et ça dépend où on va.

Tu sais ce que ça veut

dire au moins?


FÉLIX

Oui, je sais,

mais explique-moi encore.


ALICE

Alors une loxo,

on croit que c'est le chemin

le plus rapide entre deux points

parce qu'on trace une ligne

droite sur la carte.

Mais comme la Terre est ronde,

ça va plus vite de faire

une ligne courbe.

C'est-À-dire une ortho, quoi.


FÉLIX

OK.


ALICE descend du lit. FÉLIX s'approche d'elle.


FÉLIX

Hum hum. Euh...

Je vais faire une loxodromie

jusqu'à ton cul, mais après,

une orthodromie

tout autour de toi.


ALICE rit. Ils tombent sur le lit.


ALICE

Faut que je fasse ma valise.

Faut que je termine ma valise,

sérieux.


Le téléphone d'ALICE sonne pour signaler la réception d'un message.


ALICE

Tu boudes?


FÉLIX

Je boude.

Je suis content pour toi,

mais je suis triste que

tu repartes si vite.


ALICE

Moi aussi.


FÉLIX enlève son chandail.


FÉLIX

On n'a qu'à discuter.

On est toujours mieux

tout nu pour discuter.


ALICE

Des fois, j'ai peur de pas

réussir à te rendre heureux.


FÉLIX

Oh...


ALICE

Quoi?

Mais c'est vrai,

je suis jamais là.

Je serai pas là pour plein

de trucs importants pour toi.

Je serai jamais une fille

normale, quoi.

Je serai jamais comme

tes petites copines d'avant.


FÉLIX

Tant mieux.

Tu es la première fille

qui ne me demande pas

ce que je veux faire vraiment.


FÉLIX

Je te donnerai

toujours moins.


ALICE

Et si moins c'était plus?

Quand on se voit, on se voit.

C'est précieux.

C'est des moments particuliers.


ALICE embrasse FÉLIX puis monte sur lui.


Sur un quai, ALICE et FÉLIX parlent.


ALICE

Je t'enverrai mon adresse

mail de chef.

On n'a plus besoin de passer

par le commandant maintenant.

On continue?

Je penserai à toi,

tu penseras à moi.


FÉLIX

Là, je vais

beaucoup penser à toi.

(Hésitant)

Je t'ai vue avec

le mec sur la photo.

Je me doutais bien

que ça t'arrivait,

mais là, c'est très...

concret.


ALICE

T'as fouillé

dans mon téléphone?


FÉLIX

La photo, elle est...

immonde vraiment.

Ta peau sur sa peau, c'est...

c'est dégueulasse.


ALICE

Si tu veux, j'annule.

J'appelle la compagnie,

j'annule.


FÉLIX

Non, non, non.

C'est ton premier

poste de chef. T'y vas.

On en parle quand tu reviens.

Fais attention à toi.


ALICE vient pour embrasser FÉLIX, mais il se détourne et s'éloigne. ALICE est triste. Elle monte dans le bateau et avance dans un corridor. On entend une conversation agitée venant d'une des cabines. Une femme sort de la cabine en pleurs, suivie de GAËL.


NADINE LE GALL

Si, moi, j'ai des choses

À voir, parce que...

je... je voudrais

voir où il était.

Je voudrais voir

dans quoi il vivait.

Vous comprenez, c'est...


GAËL

Je comprends, madame, mais il

y a rien à voir dans la cabine.

On a été obligés de la vider.

Je suis absolument désolé.


NADINE LE GALL

Oui, d'accord, d'accord,

je comprends, mais...

Alors, je voudrais que vous

m'expliquiez quelque chose.

C'est...

Comment il a pu tomber en mer

alors qu'il était en machines?


GAËL

Madame, il a eu...


NADINE LE GALL

Non, non, attendez.

Parce que dans le rapport,

il y a que des contradictions.

Personne dit la même chose...


GAËL

La police a fait son enquête.


NADINE LE GALL

Non, quand il y a un accident,

ça se passe pas comme ça.


GAËL

Maintenant, vous outrepassez

vos droits,

le bateau va bientôt

appareiller, je ne peux pas

vous montrer sa cabine

et ça ne changerait rien.


NADINE LE GALL

Je voudrais voir la cabine.


GAËL

Par-là, c'est la passerelle.


GAËL touche à la femme.


NADINE LE GALL

Me touchez pas, me touchez

pas! Ça va, je peux rentrer

toute seule, d'accord?

Toi, avec ta petite gueule

de premier de la classe,

tu te prends pour qui?

Moi, le dossier des flics,

ça va pas me suffire, d'accord!


ALICE entre dans une cabine. Elle s'assoit à un bureau.


Dans la salle des commandes, ALICE serre la main à un nouveau mécanicien.


ALICE

Salut, Alice.


SEB

Vous pouvez m'appeler Seb.


ALICE

On va se tutoyer.


ANTOINE indique VALI.


ANTOINE

Voici Vali, l'élève.


VALI et SEB se serrent la main.


VALI

Enchanté.


ALICE

Tiens, Vali, tu lui

fais faire un tour?


VALI

Parfait.


ALICE

On a reçu la commande?


ANTOINE

Non. Tu vas pas me croire,

elles sont soi-disant sur un

autre bateau nos pièces.

Elles sont à Dunkerque.


ALICE

Sur un autre

bateau, mon cul, oui!


FELIZARDO et FLORES entrent dans la salle et serrent la main d'ALICE.


ANTOINE

Ça va, les gars?


FELIZARDO

(Propos traduits de l'anglais)

Félicitations, chef!


ALICE

(Propos traduits de l'anglais)

Merci!


FLORES

(Propos traduits de l'anglais)

Vous êtes passée chef,

c'est super!


ALICE

(Propos traduits de l'anglais)

Merci!


FLORES

(Propos traduits de l'anglais)

On voudrait faire une cérémonie

pour Demonia.


ALICE

(Propos traduits de l'anglais)

Si vous voulez.


FELIZARDO

(Propos traduits de l'anglais)

Contre les mauvais esprits.


Les mécaniciens sortent.


ALICE

ANTOINE)

C'est quoi? Une cérémonie?


ANTOINE

C'est leur manière de bénir.

Ils vont faire des offrandes.


ALICE

Au moteur?


ANTOINE

Oui.


FELIZARDO et FLORES arrosent le moteur du bateau en priant en philippin.


ALICE est sur le pont. Elle regarde GAËL par une fenêtre au poste de pilotage.


ALICE entre dans la cabine d'ANTOINE.


ALICE

Tout va bien?


ANTOINE

Oui.

Une connerie de petite alarme,

un haut niveau de puisard.

Seb a encore oublié de

les vider avant de remonter.

Tu veux voir mes photos?

Je fais du classement.


GAËL arrive derrière ALICE.


GAËL

Bonsoir.


ALICE s'approche d'ANTOINE qui est devant un ordinateur.


ANTOINE

Tu as déjà vu

une fille noire nue?

Tu veux voir?


ANTOINE lui montre des photos d'une femme nue.


ANTOINE

Tu sais, les mecs,

on est comme ça.

Eh oui, Y'a pas que toi

qui as le droit de se faire

du bien sûr ce bateau.


ALICE

Quoi?


ANTOINE

Ça, c'est pas grave.

Je l'aime bien Gaël.


ALICE

Il y en a beaucoup

qui sont au courant?


ANTOINE

En tout cas, moi,

je l'ai dit à personne.

Et puis regarde, c'est

cool. T'es passée chef

et moi, je suis second.


ALICE remarque LE GALL sur une des photos d'ANTOINE.


ALICE

C'est Le Gall?


ANTOINE fait « oui » de la tête.


ALICE

Tu trouves pas ça

bizarre que personne l'ait vu

avoir son accident?

T'as jamais pensé que ça pouvait

être un suicide?


ANTOINE

Non, c'est impossible.

Ça se voit que tu le

connaissais pas.

C'était un mec incroyable.

Je peux te dire qu'il

aimait la vie.

Il était drôle, il avait

vachement de succès

avec les filles,

tout le monde l'aimait bien.


ALICE

Vous étiez vraiment proches?

Ça, c'était à Lomé.


ANTOINE montre une photo de lui avec des femmes et de l'alcool.


ANTOINE

Là, c'était hardcore.


ALICE

Vous étiez proches.


ANTOINE

Tu connais le dragon chinois?


ALICE

Non, c'est quoi?


ANTOINE

Quand tu es en train de te

faire sucer,

quand tu es sur la femme,

tu vas éjaculer, tu vois?

Quand tu sens que t'éjacules,

t'enfonces ta bite dans la gorge

tu frappes ici...


ANTOINE se donne une tape derrière la tête.


ANTOINE

...et ça sort par le nez.


ALICE

Bon...

Je vais te laisser.


ALICE se lève.


ANTOINE

À plus tard.


Ils rient.


ALICE marche avec GAËL sur le pont.


ALICE

T'en as parlé à quelqu'un de

ce qui s'est passé entre nous?


GAËL

Pourquoi,

ça te fait honte?

Sinon ça va la machine?


ALICE

Oui, on a toujours

le même problème du 24 volts.

Je fais des mails à la

compagnie, j'ai pas de réponse.


GAËL

Moi aussi

j'ai des problèmes.

La femme de Le Gall arrête pas...


ALICE

C'est sa soeur.

Le Gall, il avait pas de femme.


GAËL

Ah bon?

En tout cas,

elle me fait bien chier.

Et j'ai un autre

problème aussi.

C'est qu'hier soir,

j'avais envie d'être avec

toi et c'était pas possible.


ALICE

Arrête.


ALICE écrit un courriel à FÉLIX : « S'il te plaît donne-moi des nouvelles... J'attends ton mail. Alice PS/ je suis embêtée de t'avoir donné le carnet de Le Gall. Je voudrais le renvoyer à sa famille »


Dans son bureau, ALICE fait une recherche sur Internet pour retrouver NADINE LE GALL.


ALICE reçoit un courriel de FÉLIX. Il s'agit d'un dessin d'elle avec GAËL et FÉLIX. GAËL est représenté avec un corps de lion. ALICE a les larmes aux yeux.


Le téléphone sur son bureau sonne. Elle répond.


ALICE

(Au téléphone)

Oui?

J'arrive.


Sur le pont, des hommes regardent un serpent dans un seau.


ANTOINE

C'est mortel ce truc.

J'en ai déjà vu en Afrique.

Comment il a fait pour rentrer

dans le filtre d'eau de mer,

cette saloperie?

VALI)

Tu te le fais?

Bien, tu le tues.


Une main agrippe le serpent.


La nuit, l'équipage est réuni autour d'une table à manger. Des matelots chantent en philippin.


GAËL

OK.

Thank you.


Ceux qui n'ont pas chanté applaudissent. GAËL lève son verre.


GAËL

Allez, Joyeux Noël.


Les convives s'échangent des vœux de Noël.


Assis à un comptoir, ALICE fait un toast avec VALI.


ALICE

VALI)

Merry Christmas.


VALI

Merry Christmas.


GAËL s'approche.


GAËL

Ça va?


ALICE

Hum hum.


GAËL

Alice, t'aurais pas

une petite clope pour moi?


ALICE

Non, j'en ai plus.


GAËL

OK.

Bon bien, bonne nuit.


VALI

Bonne nuit.


Un matelot lève son verre.


MATELOT

Cheers.


ALICE

Cheers.


VALI

Cheers.


ALICE

Merry Christmas.


VALI

Merry Christmas.


ALICE et VALI se regardent timidement.


ALICE et VALI sont nus dans un lit. Ils s'embrassent et se caressent.


VALI

C'est vraiment Noël.


ALICE rit.


ALICE

Moi aussi j'ai couché avec

mon chef quand j'étais élève.

J'étais folle de lui.

Il était exceptionnel.

J'ai pas pu m'empêcher.

Ça te plaît le métier?


VALI

De toute façon, je pourrai

jamais gagner autant chez moi.

Et toi?

Ça te plaît de gagner quatre

fois plus qu'un Roumain?


ALICE

T'as qu'à te marier

avec une Française.


VALI rit.


VALI

Et ma copine alors?


ALICE

Pourquoi t'as pas de photo?


VALI

J'en ai, mais je les cache.

J'ai pas envie que le mec qui

fait le ménage ici la voie

et pense à elle après.

Elle est tellement belle.


ALICE

T'as de la chance.

Moi, à ton âge, j'avais

peur de tomber amoureuse.


VALI

De l'homme exceptionnel?

C'est lui que

tu aimes en fait.

Pourquoi tu couches

avec moi alors?


ALICE

Pour être sûre que je

suis plus amoureuse de

quelqu'un d'autre.


VALI

Ça, ça veut rien dire,

tu sais. Regarde, moi.

Ma copine, je l'aime.

Avec toi, c'est juste

un coup comme ça et puis...

ce sera fini.

Tu sais, chez moi, on dit

que chaque doigt qui craque,

c'est un amant.


VALI fait craquer les orteils d'ALICE avec ses mains. ALICE se fait craquer les doigts.


ALICE et ANTOINE travaillent dans un atelier.


ANTOINE

T'as l'air en forme

aujourd'hui, Mimi Cracra.


SEB arrive.


ALICE

Tiens, Seb, tu vérifieras

le niveau de la caisse à boue?


SEB

Bien demande à Vali.


ALICE

(Sérieuse)

Pardon?


ANTOINE

Tu devrais faire gaffe, Alice.

Ça va se savoir.

Moi, je t'aime bien.

Ce que tu as fait à Frédéric,

franchement, c'est pas très net.


ALICE marche sur le pont. Par la fenêtre d'une cabine, elle voit des hommes qui regardent un film pornographique. Dans une autre cabine, des marins philippins font du karaoké.


ALICE regarde les étoiles. Elle s'imagine le dessin de FÉLIX dans le ciel.


ALICE

(Narratrice)

Félix,

j'avais envie de t'écrire

une vraie lettre que tu puisses

toucher physiquement,

mais je ne sais pas

quand je pourrai toucher

terre et la poster.

On est au tramping,

"vagabondage" en anglais.

Le trajet est soumis

au cours de la bourse.

Un jour, on dit

on nous dit qu'on va

débarquer en Angleterre

et on se rend compte

qu'on n'a pas de carte

À jour de la Tamise.

On nous dit de se diriger

vers Cherbourg

et le cours de

la marchandise change.

On fait cap sur la Norvège.

Je voudrais tant entendre

ta voix à la prochaine escale.

Je t'embrasse sur les yeux

et sur le bout des doigts.


CONSTANTIN trace des lignes sur des cartes géographiques.


ALICE rêve de LE GALL qui la regarde. Elle se réveille en sursaut.


GAËL entre dans une pièce où se trouve ALICE. Il verrouille la porte.


GAËL

Dis donc, c'est pas toi

qui m'avais dit un jour

que ça se faisait pas

de coucher avec un élève

quand on était chef?


GAËL touche le cou d'ALICE qui le repousse.


ALICE

Faut que t'arrêtes.

Félix est au courant.


GAËL

Pourquoi "il faut"?

C'est lui qui décide pour toi?

S'il était au courant

de rien, tu ferais quoi?

T'as envie de quoi là?


ALICE

Là, j'ai envie de t'embrasser,

mais c'est pas possible.


GAËL

T'as peur de quoi?

T'as peur d'être infidèle?

Mais toi, t'es douce. Toi...

Tu fais des infidélités douces.


GAËL touche et embrasse ALICE.


ALICE

J'ai peur de tout perdre.


GAËL

Mais moi, je suis là.


ALICE

Ça me suffirait pas.


GAËL

Mais t'y peux

rien, Alice.

Moi, je t'aimerai toujours.


ALICE sort.


ALICE est dans la salle des commandes. ANTOINE entre.


ANTOINE

Ça sent la fumée

au local groupe.


ALICE

Putain, merde.

Seb est sur l'incinérateur.

C'est juste à côté.

Préviens la passerelle!


Une alarme sonne. ALICE prend un extincteur. De la fumée sort d'une porte.


ANTOINE

Seb,

qu'est-ce que tu as? On est là!

On est là!


ALICE entre par la porte, suivie des autres mécaniciens.


GAËL arrive. VALI sort de la porte enfumée en tenant SEB.


GAËL

Seb! Seb!

Ça va? OK, remonte-le.


ANTOINE parle au téléphone dans la salle des commandes.


ANTOINE

(Au téléphone)

L'incendie est maîtrisé.

C'était juste un départ de feu.

Tout est sous contrôle.

Non, non, non. Il y a pas

de blessé. Ça va bien.


Une alarme sonne.


ANTOINE

(Au téléphone)

Attends, je te rappelle.


ANTOINE raccroche.


ANTOINE

C'est quoi ce bordel?


Dans la salle enfumée, GAËL s'adresse à ALICE.


GAËL

Je crois qu'il fait

un slowdown! Je vais voir

ce qui se passe!


ALICE

Je monte en passerelle!


Dans la salle de commandes, SEB et ANTOINE analysent la situation.


SEB

Alarme de température palier

sur le 4.


ANTOINE

Oui, sur le 5 et 6 aussi.


ALICE arrive.


ALICE

Qu'est-ce qui se passe?


ANTOINE

C'est le MP2 température

palier. Merde!


ANTOINE tourne à répétition un bouton.


ALICE

Mais stoppe le moteur!


ANTOINE

Pourquoi il veut pas stopper?


ALICE

Laisse-moi faire!


ALICE regarde les images d'une caméra de sécurité sur un écran. Elle reste figée. GAËL est étendu au sol. ANTOINE et les autres accourent à sa rescousse.


Dans une infirmerie, GAËL est allongé. Il a des brûlures au corps et au visage. CONSTANTIN le soigne en parlant au téléphone. ALICE les observe par la porte. Elle semble inquiète.


CONSTANTIN

(Au téléphone)

Oui?

Oui, j'ai de quoi faire.

D'accord.

Pour le choc à la tête?

Il est en danger là?

L'oeil, non.

Non, il semble pas touché.

Oui, j'y vais doucement. Oui.

D'accord.


ANTOINE vient chercher ALICE. Ils s'assoient contre un mur.


ANTOINE

Ça va aller, hein?

C'est un accident.

T'y peux rien.

Ça aurait pu être moi.


CONSTANTIN s'approche d'eux.


CONSTANTIN

On a eu la compagnie.

On doit faire route sur Gdansk.


ALICE

Mais ils envoient

pas de secours?


CONSTANTIN

C'est superficiel.

Pas de raison de l'hélitreuiller

et pour les brûlures,

on avait tout ce qu'il faut.


ANTOINE

Faut voir si on peut

relancer l'autre moteur.

C'est la culasse qu'on venait

de refaire. On n'a aucun stock.


ALICE

Ils vont se rendre compte

ce que c'est d'avoir

des pièces de merde.

Faut qu'il y ait un blessé

pour qu'on réalise les problèmes

qu'il y a sur ce bateau.

Felizardo veut plus bosser

sur Demonia, il a trop peur.


ALICE

Je vais lui parler.


ALICE s'approche de FELIZARDO.


ALICE

Felizardo?


FELIZARDO

Yes?


ALICE

(Propos traduits de l'anglais)

Il faut qu'on y retourne.


FELIZARDO

(Propos traduits de l'anglais)

On peut y aller,

j'ai prié le pouvoir de Jésus,

on va pouvoir redémarrer.


Dans la salle des commandes, ALICE s'adresse à CONSTANTIN.


ALICE

Vous avez eu des nouvelles

de la compagnie pour la soeur

de Le Gall?


CONSTANTIN

Ça ira.

Ils pensent pas vraiment.

Gaël, c'est un mec bien.

Il fait tout pour ses...

ses hommes, son équipage.

Il tenait beaucoup

à Le Gall, tu sais.

C'est beau ce qu'il a fait.

Toi, tu as de la chance.

Il y a quelqu'un qui t'attend.

C'est ça qui compte.

Tu vois, moi, j'ai

jamais su faire ça,

parce que les femmes,

il faut les distraire,

il faut rire ensemble.

Je peux faire ça sur le bateau,

boire, rire avec les gens et...

parler de tas de choses.

Mais je sais pas, à terre...

Je bloque.


Sur le pont, plusieurs membres de l'équipage tiennent leurs téléphones en l'air pour capter un signal.


ANTOINE

Ah c'est bon, j'ai! J'ai!


ALICE

(Au téléphone)

Félix, j'espère que

tu auras ce message.

J'espère que tu vas bien.

Ici, on a eu un accident.

J'ai vraiment besoin de savoir

si tu vas bien.

Ce soir, on arrive à Gdansk.

Tu pourras m'appeler?

Voilà. Je t'embrasse.

J'ai si froid et j'ai envie

que tu me réchauffes.

Gaël?


ALICE frappe à la porte de la cabine de GAËL et entre. La cabine est vide. Par la fenêtre, elle voit une ambulance qui s'éloigne sur le quai.


ALICE et les autres mécaniciens travaillent sur un moteur du bateau. Dans l'atelier, ALICE donne un conseil à VALI.


Des marins boivent dans une cabine.


ANTOINE

(Propos traduits de l'anglais)

Ce soir, on va au club de strip-tease?


FELIZARDO

(Propos traduits de l'anglais)

Non, désolé...


ANTOINE

(Propos traduits de l'anglais)

Allez, viens avec nous,

je te paierai tout!


ALICE s'approche dans le cadre de la porte.


ANTOINE

Alice!


FELIZARDO

(Propos traduits de l'anglais)

Allez Alice, vient! On va danser!


SEB

Alice! Alice! Allez!


ALICE

Je sais pas.


TOUS

Allez!


ALICE

OK. Je vais me changer.

Vous m'attendez?


TOUS

Aaah!


ALICE entre dans une pièce. FÉLIX est couché sur un lit. ALICE monte sur lui et l'embrasse. FÉLIX se réveille et la repousse.


ALICE enlève sa combinaison.


ALICE

Il y a un problème?

C'est mes seins

qui sont trop petits?

Quoi, il y a une autre fille?


FÉLIX

Oui.

Je pensais que ça me ferait

rien de savoir que tu couches

avec un autre,

mais... mais si on est égaux...

Moi aussi il fallait

que j'essaye.


ALICE s'assoit.


ALICE

C'est Roxane?

Oh, putain...


ALICE boit à une bouteille d'alcool.


FÉLIX

Être avec deux

filles en même temps,

c'est au-dessus de mes forces.


ALICE

On sait bien tous les deux que

c'est pas facile

de trouver quelqu'un avec qui

on s'entend vraiment bien.


FÉLIX

Pour toi, ça a l'air

assez facile quand même.


ALICE

Mais c'est rien.

C'est des pointillés.

Des mecs, il y en a partout.

Toi, tu es mon port d'attache.

Félix, c'est parce que

j'ai recouché avec Gaël

que je te choisis.


FÉLIX

Pardon?

J'ai pas compris.


ALICE

Avant, je croyais qu'on

n'avait le droit qu'à un seul

grand amour dans sa vie.

Je croyais que c'était lui

et que j'étais passée à côté.

Aujourd'hui, c'est toi

mon grand amour.

C'est toi.

Avec toi, c'est la première

fois que j'aime comme ça.

Quand c'est nouveau,

on fait des conneries.

Quand c'est important,

on sait pas.

T'as bien fait de me tromper.

Ça va être vite vu. Tu...

Tu vas rentrer et tu vas

la larguer. Elle sera même

pas triste.


FÉLIX

(Triste)

Tu parles trop.


ALICE mène FÉLIX dans les dédales des moteurs du bateau. Ils s'embrassent parmi les machines.


ALICE et FÉLIX marchent sur un quai. Il lui remet le carnet de LE GALL.


FÉLIX

C'est le contraire

de toi ce mec.

Il savait pas aimer.


ALICE sourit.


ALICE

T'es sûr que tu veux pas

rester encore un peu?


FÉLIX

Non.

Pour une fois,

c'est moi qui pars

et toi qui restes.

Ça m'a fait du bien de te

voir, mais j'ai besoin

de réfléchir un peu.

Les sentiments,

ça bouge tout le temps.


Ils s'embrassent. FÉLIX s'éloigne.


ALICE

(Narratrice)

Vous ne me

connaissez pas

et ça fait longtemps

que j'aurais dû vous contacter

pour vous restituer ce carnet.

C'est étrange les mots

de votre frère.

Ses "zones d'ombre"

comme il les appelait,

m'ont permis de faire

la lumière sur ma propre vie.

J'aurais voulu vous faire

visiter le bateau,

mais c'est trop tard.

Nous débarquons demain.

Le Fidelio va être

mis à la casse.


Dans la cuisine, des matelots se disputent des instruments de cuisine.


CONSTANTIN

Marlo, écoute-moi!


CUISINIER

Ils vont tous balancer!


CONSTANTIN

Tu peux pas...


CUISINIER

Le commandant m'avait dit

qu'on pouvait tout prendre!

De toute façon, ils vont tout bazarder,

y compris nous!


Dans une cabine, ANTOINE regarde des affiches.


ANTOINE

Je garde.

Ça je garde.


SEB et VALI entrent. ANTOINE montre une affiche à VALI.


ANTOINE

Ça tu veux, Vali?

Tu la veux celle-là?


VALI

Non, non arrêtez, les gars.

J'ai une copine, moi.


ANTOINE

Tu la veux, Seb?


SEB

Mais arrête un peu, c'est des

cadeaux, oui, moi je veux bien.


Dans la cabine d'ALICE, CONSTANTIN regarde le dessin de FÉLIX sur le mur.


CONSTANTIN

C'est bien cet homme

qui pleure là.


ALICE

J'aurais bien aimé

le laisser en souvenir

pour le prochain.


CONSTANTIN

Je peux le prendre?


Il prend l'affiche. CONSTANTIN sort. ALICE hésite dans le cadre de la porte.


CONSTANTIN

Alice, on y va.


ALICE roule dans une remorque avec des hommes. Elle sourit à un homme qui la regarde. ANTOINE la surprend. ALICE est gênée.


Générique de fermeture

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Cinéma
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par