Image univers Drôles de petites bêtes Image univers Drôles de petites bêtes

Drôles de petites bêtes

Dans un jardin, vivent de drôles de petites bêtes au milieu des fleurs. il y a Mireille l'abeille, Siméon le papillon, Belle la coccinelle et Camille la chenille, Loulou le pou et tous leurs amis. Il y a même une fée qui fait la fête.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Oscar le cafard, le malade imaginaire

Oscar fait tout ce qu’il peut pour se protéger des rhumes d’automne, mais il perd son écharpe. Toujours prête à rendre service, Marie se verra contrainte d’aider le cafard à retrouver son écharpe tout en supportant ses accès de découragements.


Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début chanson thème


VOIX MASCULINE

♪ Allongez-vous dans l'herbe

Et regardez vivre

Ces drôles de petites bêtes

Loulou le pou

Et Mireille l'abeille

Marie la fourmi

Patouch la mouche

Belle la coccinelle

Camille Barnabé

Et Siméon le papillon

Carole Chloé

Et Léon le bourdon ♪♪


Fin chanson thème


NARRATEUR

« OSCAR LE CAFARD »

« Le malade imaginaire »


Malgré le temps

splendide qu'il faisait ce

jour-là, les feuilles mortes

annonçaient l'automne.


LOULOU LE POU et OSCAR LE CAFARD se croisent sur un chemin verdoyant.


LOULOU LE POU

Alors, Oscar, ça gaze?


OSCAR LE CAFARD

(Transportant une feuille morte sur son dos)

M'en parle pas, Loulou.

Le soleil m'éblouit et

ma carapace chauffe.


LOULOU LE POU

Excuse-moi, j'oubliais que le

soleil te donnait le cafard!

Ha! Ha! Ha! Allez, t'en fais

pas, avec un peu de chance,

il va bientôt pleuvoir.


OSCAR LE CAFARD

Je sens que je vais

retomber malade, moi.


LOULOU LE POU

Va voir Frédéric le moustique.

Il a le nez pour ce

genre de problème.


OSCAR LE CAFARD arrive sur une coque de noix, aux abords marécageux du bungalow de FRÉDÉRIC LE MOUSTIQUE.


OSCAR LE CAFARD

Frédéric. Je couve sûrement

quelque chose. J'ai besoin

d'une consultation.


FRÉDÉRIC LE MOUSTIQUE

(Jouant aux fléchettes)

Tu tombes à pic. J'avais

justement très envie de faire

des piqû... Euh, de soigner

quelqu'un. Ferme les yeux

et laisse-moi faire.

Je connais mon métier.


OSCAR LE CAFARD

J'ai confiance, Frédéric.

D'ailleurs, j'accepterai

tous les médicaments que

tu me conseilleras. Sauf

les piqûres, bien sûr.


FRÉDÉRIC LE MOUSTIQUE

(Aiguisant son dard)

Quoi? Tu veux pas que

je te pique? Même pas

un tout petit peu?


OSCAR LE CAFARD

Jamais de la vie. Voyons,

ça fait bien trop mal.


FRÉDÉRIC LE MOUSTIQUE

(Vexé)

Tu n'as rien du tout.

Tu peux t'en aller.


OSCAR LE CAFARD

Qu'est-ce que tu as, Frédéric?

Tu as l'air bizarre. Tu ne

me caches rien, au moins?


FRÉDÉRIC LE MOUSTIQUE

(Refermant sa porte)

Mais non, mais non. Allez,

au revoir. Et ne me dérange plus

que si tu as besoin de piqûres.


OSCAR LE CAFARD

(Pleurant au loin)

Bouh! Hou! Hou!

Bouh! Hou! Hou!


MARIE LA FOURMI se promène entre les roseaux.


MARIE LA FOURMI

(Portant un fagot de branches sur son dos)

Oscar, qu'est-ce qu'il se passe?


OSCAR LE CAFARD

(Effondré)

Tout est perdu, Marie.


MARIE LA FOURMI

Qu'est-ce que tu as perdu?


OSCAR LE CAFARD

Mon écharpe. Sans écharpe,

je suis certain d'attraper

une pneumonie avant la

nuit. Bouh! Hou! Hou!


MARIE LA FOURMI

Elle ne doit pas

être bien loin.


OSCAR LE CAFARD

Je ne la retrouverai

jamais tout seul.


MARIE LA FOURMI

Je t'aurais volontiers

accompagné, mais ça tombe mal.

J'ai du travail par-dessus la tête.


OSCAR LE CAFARD

Bouh! Hou! Hou! Hou!


NARRATEUR

Marie s'était laissée

attendrir par le cafard

pleurnichard, mais elle

regretta bien vite son

élan de générosité.


MARIE LA FOURMI fouille tous les recoins en quête de l'écharpe d'OSCAR LE CAFARD.


MARIE LA FOURMI

Oscar, j'ai bien peur

qu'à ce rythme, on n'ait pas

fini avant la nuit.


OSCAR LE CAFARD

Je ne peux pas faire plus

vite, Marie. J'ai mal à la tête.

J'ai dû manger quelque

chose qui ne... Hip!


Souffrant, il se tient le ventre.


MARIE LA FOURMI

Pourquoi tu vas

pas voir le docteur?


OSCAR LE CAFARD

Le docteur! Mais oui, que je

suis bête. C'est chez Frédéric

que j'ai enlevé mon écharpe.


MARIE LA FOURMI

Tu vois, Oscar. Il faut jamais

se décourager dans la vie.


OSCAR LE CAFARD

Je ne peux pas y aller.


MARIE LA FOURMI

Et pourquoi ça?


OSCAR LE CAFARD

Il va... il va encore

vouloir me piquer.


MARIE LA FOURMI

Si ça peut te rassurer,

je vais récupérer ton

écharpe à ta place.

Viens, suis-moi.


OSCAR LE CAFARD

Qu'est-ce que tu es

gentille, Marie.


MARIE LA FOURMI

Je sais. Je sais.

(Haletante)

Bonjour, Frédéric. Je viens

chercher l'écharpe d'Oscar.


FRÉDÉRIC LE MOUSTIQUE

(Claquant sa porte derrière elle)

Il pouvait pas venir

la chercher lui-même?


MARIE LA FOURMI

Il a peur que tu lui

fasses une piqûre.


FRÉDÉRIC LE MOUSTIQUE

Et alors? C'est pour son bien.


MARIE LA FOURMI

Tu sais, je crois qu'il a

rien et que c'est plutôt

là-dedans [Dans sa tête]

que ça se passe.

En tout cas, on peut pas le

laisser comme ça. Il passe

son temps à se plaindre,

et j'ai plein de travail

qui m'attend, moi.


FRÉDÉRIC LE MOUSTIQUE

Hum. J'ai peut-être une idée.


MARIE LA FOURMI

Oscar, j'ai ton écharpe.


OSCAR LE CAFARD

Chut! Chut!


FRÉDÉRIC LE MOUSTIQUE

Oscar? Ah, tu étais là.


OSCAR LE CAFARD

Euh, oui. Je

prends le frais.


FRÉDÉRIC LE MOUSTIQUE

Dans ton état?


OSCAR LE CAFARD

Quoi, mon état?


FRÉDÉRIC LE MOUSTIQUE

Bien, tu as vraiment

mauvaise mine.


OSCAR LE CAFARD

Mais tu disais tout à

l'heure que j'avais rien.


FRÉDÉRIC LE MOUSTIQUE

Oui, mais c'était tout à

l'heure. Tu as dû attraper

quelque chose entre temps.


MARIE LA FOURMI

En te promenant

sans ton écharpe.


OSCAR LE CAFARD

Vous... vous croyez?


FRÉDÉRIC LE MOUSTIQUE

Ça doit être un microbe.


OSCAR LE CAFARD

Les microbes! Mais oui, je les

sens voler. Ils rôdent autour de

moi. Ah, allez-vous-en.

Ouste, du balai. Ah!


MARIE LA FOURMI

Tu sais, Oscar, ça vaudrait

tout de même le coup

de te faire ausculter.

(OSCAR LE CAFARD tremblotte.)


FRÉDÉRIC LE MOUSTIQUE

Ça donne creux.

Mauvais signe, ça.

(Touchant la poitrine d'OSCAR)

Tu n'as jamais été enflé, ici?


OSCAR LE CAFARD

Jamais. C'est

bon signe ça, non?


FRÉDÉRIC LE MOUSTIQUE

Au contraire,

Oscar. Au contraire.


MARIE LA FOURMI

Oh là là, là là là là.


OSCAR LE CAFARD

Tu ne me dis pas ça pour me

faire une piqûre, au moins?


FRÉDÉRIC LE MOUSTIQUE

Non, bien sûr, mais

dans ton état, je ne vois

que cette solution.


OSCAR LE CAFARD

Voyons, enfin. Il doit

bien y avoir un autre moyen de...

de...d'arriver à...


MARIE LA FOURMI

Oscar. Il faut être courageux.

Tu es un grand garçon.


OSCAR LE CAFARD

Et pourquoi pas des tisanes?


FRÉDÉRIC LE CAFARD aiguise son dard...


OSCAR LE CAFARD

Des pilules?

(Regardant avec inquiétude la meule tourner)

Tiens, c'est bizarre.

J'ai l'impression d'aller

beaucoup mieux, tout à coup.


FRÉDÉRIC LE MOUSTIQUE

Ça ne durera pas,

malheureusement.


OSCAR LE CAFARD

Si, si, si! Je vous assure.

Je me suis même jamais

senti aussi bien.

♪ Oh la la la la la la lè re ♪

Bon, hé. Bon, bien c'est

pas tout, ça, mais j'ai un

rendez-vous très urgent.


FRÉDÉRIC LE MOUSTIQUE

Oscar, reviens, voyons.


MARIE LA FOURMI

Ha! Ha! Ha! Un rendez-vous

urgent. Ha! Ha! Ha! Mille

fagots! Mais, moi aussi,

j'ai un rendez-vous!


MARIE LA FOURMI est retournée dans le jardin pour retrouver la colonie de fourmis.


MARIE LA FOURMI

Attendez-moi! J'arrive.


OSCAR LE CAFARD

Marie! Marie. Je voulais

te remercier. Je me sens

vraiment mieux.


MARIE LA FOURMI

De rien, Oscar, mais

excuse-moi. J'ai vraiment plus

le temps. Il faut que je

rentre à la fourmilière avec ces

provisions de bois pour l'hiver.


OSCAR LE CAFARD

L'hiver? Mais c'est pour

quand, ça? Oh là là. Oh là là.

Il ne manquerait

plus qu'il neige.


Il tremble et la neige se met soudainement à tomber.


OSCAR LE CAFARD

Je sens que je vais

retomber malade, moi.


NARRATEUR

Si l'automne et les premiers

frimas venus, vous voyez une

feuille morte se déplacer toute

seule, faites bien attention

de ne pas marcher dessus.

Il y a peut-être un cafard

déprimé, en dessous.


Début chanson thème


VOIX MASCULINE

♪ Allongez-vous dans l'herbe

Et regardez vivre

Ces drôles de petites bêtes

Loulou le pou

Et Mireille l'abeille

Marie la fourmi

Patouch la mouche

Belle la coccinelle

Camille Barnabé

Et Siméon le papillon

Carole Chloé

Et Léon le bourdon ♪♪


Fin chanson thème

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge

Résultats filtrés par