Image univers Drôles de petites bêtes Image univers Drôles de petites bêtes

Drôles de petites bêtes

Dans un jardin, vivent de drôles de petites bêtes au milieu des fleurs. il y a Mireille l'abeille, Siméon le papillon, Belle la coccinelle et Camille la chenille, Loulou le pou et tous leurs amis. Il y a même une fée qui fait la fête.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Doux Printemps

Les belles fleurs parfumées du jardin donnent le coeur léger aux Drôles de Petites bêtes ! Chacune veut gagner le grand concours annuel d’oeufs décorés, surtout Huguette la guêpe qui oblige la gentille Marie la Fourmi à faire le travail à sa place. Grâce à l’amour qui se déclare entre Oscar le cafard et Marie, la méchante guêpe n’aura pas le dernier mot. Alors qui va gagner le concours ?



Année de production: 2006

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début chanson thème


VOIX MASCULINE

♪ Allongez-vous dans l’herbe

Et regardez vivre

Ces drôles de petites bêtes

Loulou le pou

Et Mireille l’abeille

Marie la fourmi

Patouch la mouche

Belle la coccinelle

Camille Barnabé

Et Siméon le papillon

Carole Chloé

Et Léon le bourdon ♪♪


Fin chanson thème


Début information à l’écran

Doux printemps

Fin information à l’écran


VOIX MASCULINE

♪ Toutes les fleurs sont

recouvertes de couleurs ♪


ODILON LE GRILLON apparaît à l’écran en bondissant dans un champ de fleurs.


ODILON LE GRILLON

Yahou!


VOIX MASCULINE

♪ Deux mille fleurs

et primevères

Éclairent les parterres ♪


ODILON LE GRILLON

Pa pa da da dam


VOIX MASCULINE

♪ Et tout est vert

quand même

Le ciel semble

Tout bleu

Fait apprendre

que c’est le printemps ♪


ODILON LE GRILLON

(Bondissant sur des nénuphars)

Ouais!


VOIX MASCULINE

♪ Gais gais gais

Les brins de muguet

au cœur léger

Il fait doux comme au beau

milieu du mois d’août ♪

♪ Et quant à moi je me laisse

Porter par le vent ♪


ODILON LE GRILLON

(Dansant)

Tadi da la la dam


VOIX MASCULINE

♪ Car partout partout partout

C’est le printemps ♪♪


ODILON LE GRILLON se laisse tomber sur un lit de fleurs.


ODILON LE GRILLON

Yahou!

Aaah!

Ah! Oh...

Ah! Le printemps!

La nouvelle saison!

Quel bonheur!


OSCAR LE CAFARD apparaît alors.


OSCAR LE CAFARD

Parle pour toi, Odilon.


ODILON LE GRILLON

Oscar?!


OSCAR LE CAFARD

Moi, ça me rend triste,

toutes ces couleurs.

Je vois tout en noir.


ODILON LE GRILLON

Mais... Regarde

autour de toi!

C’est merveilleux!

Moi, ça me donne envie

de tomber amoureux.


OSCAR LE CAFARD

(Triste)

Amoureux?

Parle pas de malheur!

J’ennuie tout le monde.

Et d’ailleurs,

personne ne m’aime.


ODILON LE GRILLON

Hé! Allons, Oscar!

Faut pas dire ça!

La vie réserve toujours

de bonnes surprises!


OSCAR LE CAFARD

Pfft! Tu parles! Ah?!


Un œuf en bois roule alors devant eux. Il est suivi par BENJAMIN LE LUTIN.


OSCAR LE CAFARD

Ça alors!


BENJAMIN LE LUTIN

(Maîtrisant l’œuf)

Viens par là, toi! Tiens!

Salut, les amis!

Quel temps magnifique!

Vous ne trouvez pas?


OSCAR LE CAFARD

Bof! Après le beau temps,

la pluie!


ODILON LE GRILLON

Qu’est-ce que c’est que cet

œuf en bois, Benjamin?


BENJAMIN LE LUTIN

C’est celui de Mireille.

C’est pour le concours

du plus bel œuf décoré.


ODILON LE GRILLON

(S’adressant à OSCAR LE CAFARD)

Hé! Si on participait

au concours, cette année?


OSCAR LE CAFARD

Je ne sais pas dessiner.

De toute façon,

je perds toujours.


BENJAMIN LE LUTIN

Ha! Ha! Ha! Quel pessimiste!

Tout le monde peut dessiner,

tu sais.


BENJAMIN LE LUTIN enlève sa main de l’œuf et celui-ci se met à rouler. BENJAMIN LE LUTIN essaie alors de le rattraper.


BENJAMIN LE LUTIN

Ha! Ha! Ha! Hum?

Hé! Attends-moi!

Attends-moi!


ODILON LE GRILLON

Salut, Benjamin!

Et bon courage!


Plus tard, des FOURMIS sont perchées sur des feuilles et font glisser, de feuille en feuille, des grains de maïs, qu’une fourmi au sol récupère.


FOURMI 1

À toi!


FOURMI 2

Et hop! Et hop! Allez!

Marie!


MARIE LA FOURMI

Voilà, voilà!


ODILON LE GRILLON et OSCAR LE CAFARD passent par là.


ODILON LE GRILLON

Quelles fleurs magnifiques!


OSCAR LE CAFARD

Je suis allergique au

pollen. Alors les fleurs, moi...


ODILON LE GRILLON

Ha! Ha! Ha!


MARIE LA FOURMI, qui ne regarde pas où elle va, fonce sur OSCAR LE CAFARD.


OSCAR LE CAFARD

Oh, pardon!


MARIE LA FOURMI

Pardon!


OSCAR LE CAFARD

Excusez-moi.


MARIE LA FOURMI

Bonjour, Oscar!


OSCAR LE CAFARD

Marie?! Euh...

(La regardant, amoureux)

Bon... bonjour!


MARIE LA FOURMI

(Le regardant, amoureuse)

Ah...


MARIE LA FOURMI

Je...

je dois y aller.


OSCAR LE CAFARD

À bientôt, Marie!


MARIE LA FOURMI

À... à bientôt!


MARIE LA FOURMI, le regard fixé sur OSCAR LE CAFARD, fonce sur ODILON LE GRILLON en partant.


MARIE LA FOURMI

Oups!


ODILON LE GRILLON

(Arrivant avec un bouquet de fleurs)

Ah!

Oscar? Ça va?


OSCAR LE CAFARD

(Sortant de la lune)

Hein? Quoi? Comment?

Oh! Elles sont magnifiques,

ces fleurs!

Ah!


Plus tard, BENJAMIN LE LUTIN est chez MIREILLE L’ABEILLE. HUGUETTE LA GUÊPE est là.


BENJAMIN LE LUTIN

Comme convenu, Mireille,

voilà ton œuf.


MIREILLE L’ABEILLE

Merci, Benjamin.

Je vais pouvoir le décorer

tout de suite.


BENJAMIN LE LUTIN

Bon. Il me reste encore

tous les autres œufs à faire.

À plus tard!


On entend un bruit de tambour. LOULOU LE POU arrive en jouant.


LOULOU LE POU

(Criant)

Grand concours

du plus bel œuf décoré,

organisé par Barnabé!


MIREILLE L’ABEILLE

Merci, Loulou, mais

on est un peu au courant.

Et comme chaque année,

j’ai bien l’intention de gagner.


HUGUETTE LA GUÊPE

Bien, voyons!


MIREILLE L’ABEILLE

Et toi, Huguette? Tu vas faire

le concours pour une fois?


HUGUETTE LA GUÊPE

Non, ma chère Mireille.

Je suis trop occupée.


LOULOU LE POU

Attention! Le premier prix,

c’est une surprise en chocolat!


HUGUETTE LA GUÊPE

Je n’aime que le chocolat fin.

J’ai des goûts de luxe, moi.


MIREILLE L’ABEILLE

Ah! Tu parles! Dis plutôt

que tu as peur de perdre.


HUGUETTE LA GUÊPE

Mais avec mon talent,

ma pauvre Mireille,

je gagne quand je veux.


MIREILLE L’ABEILLE

Eh bien, montre-le.


HUGUETTE LA GUÊPE

Bien sûr! Je pars chercher

mon œuf tout de suite.

Et on va bien voir qui va

gagner! Ha! Ha! Ha!


Plus tard, on se retrouve chez BENJAMIN LE LUTIN. CAMILLE LA CHENILLE, SIMÉON LE PAPILLON, BELLE LA COCCINELLE, LÉON LE BOURDON, GRACE LA LIMACE, BARNABÉ LE SCARABÉE et FRÉDÉRIC LE MOUSTIQUE attendent chacun leur œuf, tandis que BENJAMIN LE LUTIN les sculpte un à un.


SIMÉON LE PAPILLON

Alors?


BELLE LA COCCINELLE

Attention, le voilà.

Taisez-vous.


BENJAMIN LE LUTIN arrive sous les applaudissements.


BENJAMIN LE LUTIN

Ahem!


BENJAMIN LE LUTIN s’installe devant un morceau de bois et, à l’aide de son ciseau et de son marteau, entreprend de sculpter un premier œuf.


BENJAMIN LE LUTIN

Hum hum.

(Terminant le travail de deux coups de ciseau)

Et hop!

Et voilà!


CAMILLE LA CHENILLE, SIMÉON LE PAPILLON, BELLE LA COCCINELLE, LÉON LE BOURDON, GRACE LA LIMACE, BARNABÉ LE SCARABÉE et FRÉDÉRIC LE MOUSTIQUE le félicitent.


BENJAMIN LE LUTIN

Merci! Merci, les amis.

Tiens, Siméon, tu peux

prendre ton œuf.


SIMÉON LE PAPILLON s’approche pour le récupérer.


BENJAMIN LE LUTIN

À qui le tour maintenant?


HUGUETTE LA GUÊPE arrive à ce moment, s’empare de l’œuf et s’enfuit.


HUGUETTE LA GUÊPE

Il est pour moi.


BELLE LA COCCINELLE

Mais c’est l’œuf de Siméon!


SIMÉON LE PAPILLON

Bien, elle manque

pas d’air, celle-là!


Plus tard, OSCAR LE CAFARD gambade sur le chemin en chantonnant.


OSCAR LE CAFARD

♪ Gais gais gais

Les brins de muguet

au cœur léger ♪♪


OSCAR LE CAFARD trébuche sur une branche et atterrit près d’un caillou qui a la forme d’un cœur.


OSCAR LE CAFARD

Oh!

Oh! Qu’est-ce que c’est?

Oh! Le beau caillou!

Chouette, alors!


OSCAR LE CAFARD continue son chemin en fredonnant.


Plus loin, trois FOURMIS transportent des grains de maïs sur leur tête.


FOURMIS

Un, deux! Un, deux!

Un deux! Un deux!


MARIE LA FOURMI s’arrête alors en apercevant une fleur qui lui rappelle OSCAR LE CAFARD.


MARIE LA FOURMI

Oh...

Tiens, mais c’est rigolo!

On dirait Oscar.

Oh, oh, oh...


OSCAR LE CAFARD arrive à ce moment en gambadant.


OSCAR LE CAFARD

Marie!

Marie! Marie!


MARIE LA FOURMI

Oscar! Oscar!


VOIX MASCULINE et VOIX FÉMININE

♪ Clic clic font les yeux

Clic boum boum

fait mon cœur

Boum

Brille brille le soleil

Brille lorsqu’on est

amoureux


VOIX FÉMININE

J’ai eu un vrai

coup de foudre


VOIX MASCULINE

Elle a mis le feu

aux poudres


VOIX FÉMININE

Ses grands yeux bruns

me chavirent


VOIX MASCULINE et VOIX FÉMININE

Je dérive en plein délire


VOIX FÉMININE

Mes mains décrochent

les étoiles


VOIX MASCULINE

J’ai eu la tête

dans les étoiles


VOIX FÉMININE

J’ai fini par croquer

la pomme


VOIX MASCULINE et VOIX FÉMININE

J’ai failli tomber

dans les pommes


VOIX FÉMININE

Mon cœur bat fort

la chamade


VOIX MASCULINE

Le mien

Est en marmelade


VOIX FÉMININE

De bonheur mes yeux

se troublent


VOIX MASCULINE et VOIX FÉMININE

Tout s’illumine

je vois en double

Clic clic font les yeux

Clic boum boum

fait mon cœur

Boum brille brille

le soleil brille

Lorsqu’on est amoureux ♪♪


Les FOURMIS viennent alors rejoindre MARIE LA FOURMI, restée derrière.


FOURMIS

Marie!

Alors, tu viens?


MARIE LA FOURMI

Désolée, Oscar,

mais je dois y aller.


OSCAR LE CAFARD

Hum...


MARIE LA FOURMI rejoint ses amis en fredonnant.


FOURMIS

Ça va, Marie?


MARIE LA FOURMI

Oh oui!

Magnifiquement bien.

Pou pou pidou wow


FOURMIS

Bien, et ta graine?


MARIE LA FOURMI

Oh, zut! Je l’ai oubliée.

Ha! Ha! Ha!


Plus tard, ODILON LE GRILLON joue du violon, alors qu’OSCAR LE CAFARD vient le rejoindre en dansant et en fredonnant.


ODILON LE GRILLON

Eh bien, ça a l’air d’aller,

Oscar!


OSCAR LE CAFARD

Euh... oui.

Bien, c’est-à-dire que... non.

Je ne sais pas ce qui m’arrive,

j’ai... j’ai...

(Bafouillant)

... un ami qui se sent bizarre.

Il pense toujours à Ma...

euh, à une certaine personne.

Il n’est pas malade, au moins?


ODILON LE GRILLON

Sacré Oscar! Dis à ton ami

que ça s’appelle simplement

être amoureux.


OSCAR LE CAFARD

Amoureux?

Mais... c’est affreux.

Alors c’est pour ça

que je vois tout en rose,

que j’ai envie de danser

et d’embrasser tout le monde.


ODILON LE GRILLON

Eh oui, Oscar!

C’est ça qui est merveilleux.


OSCAR LE CAFARD

(Inquiet)

Alors... je suis amoureux?

(Enjoué)

Youpi! Ha! ha! ha!

Je suis amoureux!

Je suis amoureux! Youpi!

Oui! Amoureux!


Plus tard, on retrouve BENJAMIN LE LUTIN et MIREILLE L’ABEILLE qui discutent.


MIREILLE L’ABEILLE

Qu’en dis-tu, Benjamin?


BENJAMIN LE LUTIN

Tu t’es encore surpassée,

cette année, Mireille.


OSCAR LE CAFARD passe par là en se balançant à une branche.


OSCAR LE CAFARD

Youhou! Hou! Hou! Youhou!

Wow! Ha! Ha!

Wow! Tadam!

(Chantonnant)

Je suis amoureux! Ah!

La la la la la.

Hop là!


OSCAR LE CAFARD s’arrête devant BENJAMIN LE LUTIN et MIREILLE L’ABEILLE et intervertit leur chapeau de BENJAMIN LE LUTIN et la boucle de MIREILLE L’ABEILLE, avant de s’en aller.


OSCAR LE CAFARD

Salut, les amis!


BENJAMIN LE LUTIN

Oh là là! Il a l’air

vraiment amoureux, hein!


MIREILLE L’ABEILLE

Oui. Mais de qui?


BENJAMIN LE LUTIN

Il te va pas mal,

ce chapeau...


LOULOU LE POU continue de jouer du tambour, quand il entend, au loin, OSCAR LE CAFARD.


OSCAR LE CAFARD

Hi! Ouais!

(Chantonnant)

Je suis amoureux!


LOULOU LE POU

Oh?


OSCAR LE CAFARD

(Dansant)

Je suis amoureux!

Oui! Oui! Youpi!


OSCAR LE CAFARD remarque alors LOULOU LE POU et s’arrête aussitôt, timide.


LOULOU LE POU

Ahem!

Grand concours du

plus bel œuf décoré!

Plein de chocolat à gagner!

Alors, Oscar, tu participes?


OSCAR LE CAFARD

Euh... après tout,

pourquoi pas?

Ah non!

(Se ravisant)

Au fait, si je mange

trop de chocolat,

ça me rend malade.


LOULOU LE POU

Bah! T’as qu’à le partager

avec quelqu’un!


OSCAR LE CAFARD

Partager? Mais avec qui?


Plus loin, HUGUETTE LA GUÊPE est chez elle en train de peindre son œuf, celui qu’elle a volé plus tôt.


HUGUETTE LA GUÊPE

Oups!

Nom d’un pot de miel!

Ah, ça ne ressemble à rien!

(Rageant)

Je n’y arriverai jamais.

Hum. Allons voir

où en sont les autres.


HUGUETTE LA GUÊPE s’envole et va voir chez SIMÉON LE PAPILLON.


HUGUETTE LA GUÊPE

Tiens, tiens!


SIMÉON LE PAPILLON

(Fredonnant)

♪ Tati tati tati tata ♪♪


On aperçoit ensuite ADÈLE LA SAUTERELLE qui cogne sur son œuf pour y faire tenir des images. BELLE LA COCCINELLE et LÉON LE BOURDON sont, chacun de son côté, en train de peindre leur œuf en chantonnant.


BELLE LA COCCINELLE

♪ Tati tati Tati Tata ♪♪


HUGUETTE LA GUÊPE s’arrête chez LÉON LE BOURDON qui ne l’a pas entendu arriver.


LÉON LE BOURDON

Ah!


HUGUETTE LA GUÊPE

Dis, Léon, ça te plairait

de t’associer avec une grande

artiste pour être sûr de gagner

plein de chocolat?


LÉON LE BOURDON

Tu parles que oui!


HUGUETTE LA GUÊPE

Alors voilà. Je vois

quelque chose de très simple

et très classe:

un portrait de moi,

entourée de mes fleurs préférées

et de quelques fruits

dont je raffole.

Le tout, dans un immense

château doré.


LÉON LE BOURDON

Quoi? Tu rigoles?! J’ai pas

envie de faire le boulot à ta

place. Je te connais!

Hi! Hi! Ha! Ha!


Plus loin, on retrouve PATOUCH LA MOUCHE, chez elle, qui chantonne en décorant son œuf.


PATOUCH LA MOUCHE

♪ C’est moi Patouch

Je prends pas de douche

Mais au concours

mon œuf va faire mouche ♪♪

(Apercevant HUGUETTE LA GUÊPE qui arrive)

Tiens! Salut, Huguette!


HUGUETTE LA GUÊPE

Bonjour, Patouch!

Ah! Ça sent bizarre, ici.


PATOUCH LA MOUCHE

Ah bien, bien...

Je sens rien, moi!


HUGUETTE LA GUÊPE

Dis-moi, Patouch,

tu ne voudrais pas m’aider

à décorer mon œuf

pour le concours?


PATOUCH LA MOUCHE

Bien, d’accord!

Super! Il me reste plein de

crottes pour mettre sur ton

œuf. Regarde.


PATOUCH LA MOUCHE lui montre un sceau, dans lequel il y a plein de mouches.


HUGUETTE LA GUÊPE

Pouah! C’est insoutenable!


PATOUCH LA MOUCHE

Hum?!

Ah bien! Ah bien...

Huguette, bien, où elle est?


HUGUETTE LA GUÊPE survole les champs, quand elle aperçoit MARIE LA FOURMI qui dessine des cœurs sur le chemin.


HUGUETTE LA GUÊPE

Tiens!

Voilà qui est intéressant.


HUGUETTE LA GUÊPE s’arrête sur une fleur et fait semblant de pleurer pour attirer l’attention.


HUGUETTE LA GUÊPE

Oh! Je suis malheureuse!

Personne ne veut m’aider!

Ah... personne ne m’aime!

Comme je suis seule!


MARIE LA FOURMI

(S’approchant)

Pauvre Huguette!


HUGUETTE LA GUÊPE

Si seulement, je trouvais

quelqu’un de gentil

qui m’aide à terminer mon œuf!


MARIE LA FOURMI

Mais... si ce n’est pas

trop difficile,

je veux bien t’aider, moi.


HUGUETTE LA GUÊPE

Pour une artiste comme toi,

y en aura pas pour longtemps.

Fais-moi confiance. Alors c’est

réglé, je t’attends chez moi.

À tout à l’heure!


OSCAR LE CAFARD arrive à ce moment.


OSCAR LE CAFARD

Marie!

Marie! Marie!

J’ai quelque chose à te dire.


MARIE LA FOURMI

Quoi?


OSCAR LE CAFARD

Tu sais qu’il y a le concours

du plus bel œuf décoré.

Et je me demandais si toi,

euh... nous, on ne pourrait pas

y participer ensemble?


MARIE LA FOURMI

En fait, je me suis déjà

engagée avec Huguette.


OSCAR LE CAFARD

Huguette?! Ah...

Je comprends.

(S’en allant)

Bon, bien...

l’année prochaine peut-être.


MARIE LA FOURMI

Oscar!


OSCAR LE CAFARD

Ce n’est pas grave.

N’en parlons plus.


Plus tard, MARIE LA FOURMI est chez HUGUETTE LA GUÊPE.


HUGUETTE LA GUÊPE

Voilà. C’est l’œuf

dont je te parlais.


MARIE LA FOURMI

Mais, Huguette, je croyais

qu’il était presque fini.


HUGUETTE LA GUÊPE

T’inquiète pas. J’ai toute

la décoration en tête. Tu n’as

qu’à faire ce que je te dis.

Commence déjà par peindre

le fond en rose.


HUGUETTE LA GUÊPE est étendue sur une chaise et sirote une boisson.


HUGUETTE LA GUÊPE

(Apercevant le pendentif de MARIE LA FOURMI)

Qu’est-ce que tu as là?

C’est quoi, ce cœur?!


MARIE LA FOURMI

C’est mon cadeau.


HUGUETTE LA GUÊPE

C’est vraiment n’importe quoi.

Un caillou comme cadeau? Hum!

Qui t’a fait cette farce?


MARIE LA FOURMI

Bien... c’est Oscar.

On est amoureux.


HUGUETTE LA GUÊPE

Amoureux?!

Mais ma pauvre fille,

tu mériterais des diamants!

De la soie!

Oscar se moque de toi.

(S’emparant du pendentif, elle le lance au bout de ses bras)

Allez! Ne perdons pas de

temps, Marie! Au travail!


Plus loin, ODILON LE GRILLON joue du violon.


OSCAR LE CAFARD

(Arrivant en courant)

Odilon!


ODILON LE GRILLON

Hein?


OSCAR LE CAFARD

Odilon!!!

Il faut que tu m’aides!


ODILON LE GRILLON

Ah! L’amoureux du jardin!

Que puis-je faire pour toi?


OSCAR LE CAFARD

Je ne suis pas sûr qu’elle

m’aime. Il faudrait que je fasse

quelque chose de magnifique

pour elle. Qu’elle croie

en mon amour!


ODILON LE GRILLON

Laisse parler ton cœur.

Exprime tes sentiments.


OSCAR LE CAFARD

Oui, oui, oui!

Oui, mais comment?


ODILON LE GRILLON se remet à jouer du violon.


ODILON LE GRILLON

Eh bien...

(Fredonnant)

Pourquoi tu ne lui chanterais

pas une chanson?


OSCAR LE CAFARD

Une chanson?

Marie, Marie... euh...

(Hurlant et faussant)

Marie ma chérie!


ODILON LE GRILLON

Stop! C’est peut-être pas

une bonne idée.

Et si tu lui récitais un poème!


OSCAR LE CAFARD

D’accord! Ah bien, non.

J’en connais pas,

moi, des poèmes.


ODILON LE GRILLON

Bon. Je vais t’aider.

Tu pourrais commencer par:

Marie tes yeux de...


OSCAR LE CAFARD

De pastèques!


ODILON LE GRILLON

Oui. Euh... On va

trouver autre chose.


Plus tard, tandis que MARIE LA FOURMI est train de peindre l’œuf d’HUGUETTE LA GUÊPE, ODILON LE GRILLON entraîne OSCAR LE CAFARD à sa rencontre.


OSCAR LE CAFARD

Non! Non, je veux pas y aller!

Non!


ODILON LE GRILLON

T’inquiète pas.

Tout se passera bien.


ODILON LE GRILLON et OSCAR LE CAFARD se cachent tout près de MARIE LA FOURMI et élaborent un plan.


OSCAR LE CAFARD

T’es sûr? J’ai un peu peur,

maintenant. Allez, on repart!


ODILON LE GRILLON

Non! Pas question.

On va trouver une solution.

Alors, tu as compris.

Je me cache ici et tu répètes

ce que je te dis.

D’accord?


OSCAR LE CAFARD

Euh, t’es sûr?


ODILON LE GRILLON

Qu’est-ce que t’attends?

Allez, vas-y!


OSCAR LE CAFARD

Euh...

Marie!


MARIE LA FOURMI

Oscar?!


OSCAR LE CAFARD

Martie ta peau de moisette

Tes yeux de pari euh...


MARIE LA FOURMI

Pardon?


OSCAR LE CAFARD rie nerveusement et ODILON LE GRILLON soupire.


ODILON LE GRILLON

Allez, c’est pas grave.

Enchaîne.

Ta voix de mésange

Tes cheveux de brunette...


OSCAR LE CAFARD

Euh...

(Répétant nerveusement ce que lui murmure ODILON LE GRILLON)

Ta noix de pécan

Tes cheveux de lunettes


MARIE LA FOURMI

Mais qu’est-ce que

tu racontes, Oscar?


OSCAR LE CAFARD

Euh...

(Trouvant alors le pendentif qu’il a offert à MARIE LA FOURMI)

Oh! C’est le cadeau

que je t’ai offert!


MARIE LA FOURMI

Euh... oui. En fait...


OSCAR LE CAFARD

(S’enfuyant en pleurant)

C’est fini!


MARIE LA FOURMI

Attends, Oscar!

Il faut que je t’explique.


HUGUETTE LA GUÊPE

(Intervenant)

Cadeau minable.

Poème minable.

Ah, les garçons!


MARIE LA FOURMI

Mais --


HUGUETTE LA GUÊPE

Crois-moi, Oscar se moque

de toi. Oublie-le.

Tu verras. Avec moi,

en route pour la gloire.

Finis tranquillement ton œuvre.

Je vais voir où

en sont les autres.


HUGUETTE LA GUÊPE survole les champs pour regarder où en sont les autres avec la décoration de leur œuf, quand elle surprend une conversation entre BENJAMIN LE LUTIN et SIMÉON LE PAPILLON.


SIMÉON LE PAPILLON

Non! Pas possible!


BENJAMIN LE LUTIN

Je t’assure, Oscar et Marie

sont amoureux.


SIMÉON LE PAPILLON

J’y crois pas!


BENJAMIN LE LUTIN

À qui le dis-tu!

Amoureux!

Tu te rends compte?


HUGUETTE LA GUÊPE

(Apercevant l’œuf de SIMÉON LE PAPILLON)

Cet œuf est déjà très beau.

Un peu trop, à mon goût!


HUGUETTE LA GUÊPE s’arrête ensuite chez MIREILLE L’ABEILLE et se cache à la fenêtre pour surprendre la conversation que MIREILLE L’ABEILLE a avec BARNABÉ LE SCARABÉE.


MIREILLE L’ABEILLE

Puisque je te le dis! Oscar

lui a même offert un bijou!


BARNABÉ LE SCARABÉE

Bien, ça alors!


HUGUETTE LA GUÊPE

L’œuf de Mireille est

encore plus beau que celui

qu’elle a fait l’an dernier.


MIREILLE L’ABEILLE

(Croyant avoir aperçu quelqu’un à la fenêtre)

Hein?


Plus tard, HUGUETTE LA GUÊPE rend visite à PATOUCH LA MOUCHE.


PATOUCH LA MOUCHE

Oh, la bonne crotte

de vers de terre!

Un peu par là, comme ça.

Hum! Ça sent bon.

Magnifique!


HUGUETTE LA GUÊPE

Au moins, avec l’œuf

de Patouch, je ne risque rien.


Plus tard, HUGUETTE LA GUÊPE surprend cette fois une conversation entre LÉON LE BOURDON et ADÈLE LA SAUTERELLE.


LÉON LE BOURDON

Tu gardes ça pour toi, mais...

en échange, Marie

lui a offert une fleur!


ADÈLE LA SAUTERELLE

Oh! Il est mignon, cet Oscar.


HUGUETTE LA GUÊPE

Non, mais je rêve ou quoi?

Même Adèle a fait un bel œuf!

Il va falloir trouver

une solution plus radicale.


Plus loin. OSCAR LE CAFARD est assis sur un pont et lance des pétales de fleur dans l’eau tandis qu’il discute avec ODILON LE GRILLON.


OSCAR LE CAFARD

Je suis triste!

Tu vois? Elle ne fait même pas

attention à moi.

Je lui propose de faire

le concours,

et elle le fait avec Huguette.


ODILON LE GRILLON

Bah! T’en fais pas

pour si peu!


OSCAR LE CAFARD

Attends. En plus,

elle a jeté mon collier.

(Pleurant)

Elle ne m’aime plus!


ODILON LE GRILLON

Et moi, je pense plutôt

que gentille comme elle est,

Marie s’est laissée

emberlificoter par Huguette.


OSCAR LE CAFARD

Tu crois?


ODILON LE GRILLON

Mais oui! Retourne la voir

et parle-lui.


OSCAR LE CAFARD

Merci... Tu as vu le désastre,

la dernière fois?


ODILON LE GRILLON

Allez, rentrons. On trouvera

une solution demain.


OSCAR LE CAFARD

Non. Je ne veux plus la voir.

C’est fini! Pour toujours!


OSCAR LE CAFARD lance la fleur dans l’eau et pleure.


C’est maintenant la nuit et MARIE LA FOURMI, qui travaille toujours sur l’œuf d’HUGUETTE LA GUÊPE, s’est endormie.


HUGUETTE LA GUÊPE

(Sortant de sa maison)

Hein?!

(S’approchant de MARIE LA FOURMI)

En plein travail, je vois!


MARIE LA FOURMI

Euh, oui.

Je m’y remets tout de suite.


HUGUETTE LA GUÊPE

Bien. Je préfère ça.

Quant à moi,

j’ai des choses à faire.


HUGUETTE LA GUÊPE enfile des lunettes soleil, s’arrête chez PATOUCH LA MOUCHE, prend de la crotte et va ensuite en enduire tous les autres œufs. Quant à l’œuf de PATOUCH LA MOUCHE, HUGUETTE LA GUÊPE le recouvre de fleurs.


HUGUETTE LA GUÊPE

(Constatant son magnifique travail de sabotage)

Hé, hé!

Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!


Le lendemain, MIREILLE L’ABEILLE se réveille, joyeuse, en fredonnant. Jusqu’à ce qu’elle aperçoive son œuf.


MIREILLE L’ABEILLE

Oh non!


BENJAMIN LE LUTIN et SIMÉON LE PAPILLON arrivent à ce moment.


SIMÉON LE PAPILLON

Mireille!

Regarde ce qu’on

a fait à mon œuf!


MIREILLE L’ABEILLE

Oh non! C’est pas croyable!


SIMÉON LE PAPILLON

Un œuf que j’ai mis

si longtemps à faire.


LÉON LE BOURDON

(Arrivant à ce moment)

Mireille, quelqu’un a tout

sali mon œuf! Qu’est-ce que je

vais faire maintenant?


CAMILLE LA CHENILLE

(Arrivant en pleurant)

Mon œuf est plein de crottes!


BELLE LA COCCINELLE

(Arrivant)

Moi aussi. Et ça sent mauvais.


MIREILLE L’ABEILLE

Mais enfin! Qui a bien pu

faire ça?


BARNABÉ LE SCARABÉE arrive alors à son tour.


BARNABÉ LE SCARABÉE

Salut, les amis! Ça va?

Bien... Vous en faites

une de ces têtes! Oh!


MIREILLE L’ABEILLE

Barnabé, nos œufs

ont été sabotés!


BARNABÉ LE SCARABÉE

Vos œufs à tous?!


MIREILLE L’ABEILLE, SIMÉON LE PAPILLON, BENJAMIN LE LUTIN, BELLE LA COCCINELLE et CAMILLE LA CHENILLE

Oui, tous!


BENJAMIN LE LUTIN

Indiscutablement, c’est

de la crotte de ver de terre.


MIREILLE L’ABEILLE, SIMÉON LE PAPILLON, BENJAMIN LE LUTIN, BELLE LA COCCINELLE et CAMILLE LA CHENILLE

Patouch!


BARNABÉ LE SCARABÉE

Si c’est elle, elle mérite

d’être éliminée du concours.


MIREILLE L’ABEILLE

Oui. Allons chez elle.


MIREILLE L’ABEILLE, SIMÉON LE PAPILLON, BENJAMIN LE LUTIN, BELLE LA COCCINELLE et CAMILLE LA CHENILLE

Faut aller chez Patouch!


MIREILLE L’ABEILLE, SIMÉON LE PAPILLON, BENJAMIN LE LUTIN, BELLE LA COCCINELLE, BARNABÉ LE SCARABÉE et CAMILLE LA CHENILLE arrivent chez PATOUCH LA MOUCHE.


BARNABÉ LE SCARABÉE

C’est là.

Patouch!

(Frappant à la porte)

Ouvre tout de suite!


PATOUCH LA MOUCHE

Qu’est-ce qu’il y a?

(Se réveillant)

Ah! Salut, les amis!

(Remarquant leur air fâché à tous)

Bien, qu’est-ce qu’il y a?

Bien quoi? Qu’est-ce qu’il y a?!

(Remarquant son œuf, recouvert de fleurs)

Ah! C’est pas possible!

Mon œuf, il est tout sale!


PATOUCH LA MOUCHE se met à pleurer en martelant le sol.


BARNABÉ LE SCARABÉE

Hum... C’est très intéressant.

D’une certaine façon,

même l’œuf de Patouch

a été saboté. Ce n’est donc

pas elle la coupable.

Allons voir l’œuf d’Huguette.


PATOUCH LA MOUCHE

Des fleurs!

C’est vraiment trop moche!


À ce moment, MARIE LA FOURMI s’empresse d’aller frapper à la porte d’HUGUETTE LA GUÊPE pour lui annoncer qu’elle a terminé son œuf.


MARIE LA FOURMI

Huguette! Huguette!

Huguette! Ouvre vite!


HUGUETTE LA GUÊPE

Qu’est-ce qu’il y a?


MARIE LA FOURMI

J’ai fini ton œuf.

Viens voir.

Tadam!


HUGUETTE LA GUÊPE

Oh!

(Remarquant que MARIE LA FOURMI a reproduit le portrait d’OSCAR LE CAFARD)

C’est quoi, ça?!

Un portrait de cafard?

C’est ridicule!

C’était mon œuf.

Tu as tout gâché

avec ta petite histoire

d’amour.


HUGUETTE LA GUÊPE va chercher le sceau rempli de crotte et commence à en lancer sur l’œuf.


HUGUETTE LA GUÊPE

Tiens!

Voilà ce que j’en fais

de ton dessin!


MARIE LA FOURMI

Arrête, Huguette.


HUGUETTE LA GUÊPE

Est-ce que je suis amoureuse,

moi? De quoi je vais avoir l’air

au concours, maintenant, hein?

Je n’ai pas passé la nuit

à saboter les œufs pour ça!


MIREILLE L’ABEILLE, SIMÉON LE PAPILLON, BENJAMIN LE LUTIN, BELLE LA COCCINELLE, BARNABÉ LE SCARABÉE, PATOUCH LA MOUCHE et CAMILLE LA CHENILLE arrivent à ce moment derrière [HUGUETTE LA GUÊPE.


BARNABÉ LE SCARABÉE

Huguette!


HUGUETTE LA GUÊPE

Euh...


BARNABÉ LE SCARABÉE

Huguette, tu es...

tu es éliminée du concours.


HUGUETTE LA GUÊPE

Ah... mais...


BARNABÉ LE SCARABÉE

Pour te racheter, tu

nettoieras les œufs que tu as

salis. Marie, puisque c’est toi

qui l’as décoré, tu peux

récupérer ton œuf.


MARIE LA FOURMI

Oh, merci!


PATOUCH LA MOUCHE

(Tendant un sceau et un balai à HUGUETTE LA GUÊPE)

Padam!


Plus tard, les œufs sont alignés et HUGUETTE LA GUÊPE les nettoie un à un.


HUGUETTE LA GUÊPE

Quelqu’un pourrait m’aider,

au moins!

(Voyant que personne ne répond)

Ça va, j’ai compris.


PATOUCH LA MOUCHE

(Intervenant dès qu’HUGUETTE LA GUÊPE s’apprête à nettoyer son œuf)

Non! Non! Pas celui-là!

C’est le mien.

Il est déjà tout propre.


Plus tard, c’est l’heure du concours.


LOULOU LE POU

(Jouant du tambour)

Le grand concours

du plus bel œuf décoré

est officiellement ouvert!


BARNABÉ LE SCARABÉE

Ahem!

Cette année encore,

vous avez accompli

un travail magnifique!


ODILON LE GRILLON arrive en poussant OSCAR LE CAFARD.


ODILON LE GRILLON

Allez! Va la voir!


OSCAR LE CAFARD

Non, ça ne sert

à rien d’abord!


MARIE LA FOURMI

Oscar?! Oh!


ODILON LE GRILLON

Allez! Et voilà!


OSCAR LE CAFARD

(Tombant nez à nez avec l’œuf que MARIE LA FOURMI a fait)

Oh! Mais c’est mon portrait!


MARIE LA FOURMI

C’est pour toi, Oscar.


OSCAR LE CAFARD

(Bafouillant)

Euh...


BARNABÉ LE SCARABÉE

Bien.

Puisque tout est rentré dans

l’ordre et que tous les œufs

sont là, je vais annoncer

les résultats.


MIREILLE L’ABEILLE

Oh!


BARNABÉ LE SCARABÉE

Je vous félicite, mais je suis

incapable de vous départager.

Donc, il y a sept premiers prix

ex aequo!


MIREILLE L’ABEILLE, SIMÉON LE PAPILLON, BELLE LA COCCINELLE, ADÈLE LA SAUTERELLE, CAMILLE LA CHENILLE, PATOUCH LA MOUCHE et LÉON LE BOURDON

Oui! Oui!


BARNABÉ LE SCARABÉE

Vous avez mérité

vos œufs en chocolat.


CAMILLE LA CHENILLE

Oh là là!


LÉON LE BOURDON

Ouais! Des œufs

en chocolat!


PATOUCH LA MOUCHE

Regardez! Y en a plein!


SIMÉON LE PAPILLON

Regardez! Ici, y en a plein!


ADÈLE LA SAUTERELLE

Ça, c’est génial!


MARIE LA FOURMI, OSCAR LE CAFARD et ODILON LE GRILLON sont demeurés en retrait.


OSCAR LE CAFARD

On y va?


MARIE LA FOURMI

Attends. J’ai une petite

chose à faire d’abord.


ODILON LE GRILLON

(Offrant à OSCAR LE CAFARD le pendentif en forme de cœur dont il s’était débarrassé)

Au fait, il me semble

que ceci t’appartient.


OSCAR LE CAFARD

Oh! Tu l’as retrouvé!


MARIE LA FOURMI

(Allant retrouver HUGUETTE LA GUÊPE)

Tu l’aurais bien

mérité, Huguette.

Mais je ne veux pas

que tu restes dans ton coin.

Alors, je te pardonne.


HUGUETTE LA GUÊPE

Eh bien, je regrette

d’avoir été aussi méchante,

et d’avoir saboté les œufs.


MARIE LA FOURMI

C’est pas grave.

Tu t’es rachetée.


HUGUETTE LA GUÊPE

Hum...


OSCAR LE CAFARD

(Récitant un poème)

Marie! Ta peau de myrtille

Et tes yeux de noisette

Ta voix de mésange

Tes cheveux de brunette

De toutes les fourmis

Tu es vraiment

La plus jolie.

(Lui offrant le pendentif retrouvé)

Tiens. C’est à toi, je crois.


MARIE LA FOURMI

Merci.


MARIE LA FOURMI donne ensuite un bisou à OSCAR LE CAFARD.


OSCAR LE CAFARD

Euh... je, je...


MARIE LA FOURMI

(Voyant qu’OSCAR LE CAFARD s’est évanoui)

Ça va, Oscar?


OSCAR LE CAFARD

(Se relevant)

Très bien.

Parfaitement bien.


Début chanson thème


VOIX MASCULINE

♪ Allongez-vous dans l’herbe

Et regardez vivre

Ces drôles de petites bêtes

Loulou le pou

Et Mireille l’abeille

Marie la fourmi

Patouch la mouche

Belle la coccinelle

Camille Barnabé

Et Siméon le papillon

Carole Chloé

Et Léon le bourdon ♪♪


Fin chanson thème



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge

Résultats filtrés par