Image univers FLIP Image univers FLIP

FLIP

Regarde l'émission FLIP en direct à la télé, sur YouTube et Facebook du lundi au jeudi à 18h HE #FlipTFO

Site officielpour FLIP
Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Jeunes d'exception : Sabrina, 17 ans, auteure

Des auteurs qui publient des livres à cet âge-là, il n’y en a pas beaucoup. À 14 ans, Sabrina signait son premier contrat d´auteure et publiait, un an plus tard, le journal d´une intimidée. Aujourd´hui âgée de 17 ans, Sabrina parcourt le Québec pour sensibiliser les jeunes du secondaire et des cégeps aux méfaits de l´intimidation. Voici son histoire.

Le journal d’une intimidée est publié aux Éditions Magique Futur.



Réalisateur: Josiane Blanc

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

SABRINA BILLARD

Je m’appelle Sabrina Billard,

j’ai 17 ans, et à l’âge de 14

ans, j’ai écrit un livre sur

mon histoire d’intimidation.

Aujourd’hui, je suis

conférencière sur le sujet.


Titre :
Jeunes d’exception


Des extraits du livre que SABRINA BILLARD a écrit sont lus, tandis qu’elle est face à un miroir dans sa chambre.


SABRINA BILLARD (Narratrice)

(Lisant des extraits du livre)

"T’es tellement grosse. Quand

je passe à côté de toi, j’ai

peur d’attraper l’obésité."

"Je te regarde et j’ai

le goût de vomir."

"Autant devenir aveugle

que de te regarder."

"Mes parents ont mis la maison

à vendre vers la fin du mois

de décembre 2006, vente que

j’appréhendais. Je ne voulais

absolument pas partir, moi."


SABRINA BILLARD est dans sa maison à Saint-Paul-de-Montminy avec sa mère CAROLINE et sa sœur JESSICA. Elle se prépare à aller donner une conférence à Québec, mais auparavant, elle doit se préparer. Sa préparation est entrecoupée d’entrevues avec CAROLINE et avec JESSICA.


CAROLINE

Sabrina est une fille très

sensible, très intelligente,

très curieuse d’apprendre aussi.


SABRINA BILLARD arrive dans la cuisine avec une boîte remplie de choses qui lui appartiennent.


SABRINA BILLARD

J’ai donc bien du stock!


JESSICA

Pour moi, Sabrina, c’est une

personne qui va tout le temps

venir te faire rire. Tu vas voir

que t’es pas de bonne humeur,

elle va essayer de venir... de

venir te mettre de bonne humeur.


Plus tard, SABRINA BILLARD est assise dans la cuisine et sa sœur, JESSICA, s’apprête à lui couper les cheveux.


JESSICA

Je te ferai pas

une tresse, fille.


SABRINA BILLARD

Trop cool.

J’aimerais ça que tu prennes

conscience que le fond

de ma tête a quand même

des sensations.


SABRINA BILLARD explique le déroulement de sa journée.


SABRINA BILLARD

Après midi, ce qu’il va se

passer, c’est que, dans le fond,

je vais arriver à l’école.

Là, premièrement, j’ai une

intervention avec une jeune.

Après ça, il y a la conférence

qui commence.

C’est la deuxième dans une

école secondaire. Les autres,

c’était dans des Cégeps.


JESSICA

T’es-tu stressée, à matin?

Comment ça va se passer?


SABRINA BILLARD

Non, je suis pas stressée.


SABRINA BILLARD

(Poursuivant l’entrevue)

À mon école, on a reçu un

conférencier, justement, qui

venait parler d’intimidation.

Puis à la fin de la conférence,

moi, je suis allée le voir et

je lui ai dit: "Moi, j’écris

des histoires et moi aussi,

je me suis fait intimider quand

j’étais jeune." Là, de fil en

aiguille, on s’est rencontrés.

Je lui ai envoyé mes textes,

il les a lus, il les a corrigés.

Ensuite, il y a eu un comité

de lecture, dans le fond.

Il y a des gens qui ont été

sélectionnés, qui ont tous lu

mon livre l’un après l’autre et

qui ont émis des commentaires.

Tu sais, c’est à ce moment-là

qu’on sait si c’est bon ou

non, puis si ça vaut la peine

de signer un contrat.


SABRINA BILLARD lit un extrait de son livre.


SABRINA BILLARD

"Les gens, à l’école,

m’insultaient chacun leur tour.

C’est simple: tout le monde

me connaissait et moi, je

ne connaissais personne."


SABRINA BILLARD

(Poursuivant l’entrevue)

Quand j’ai reçu mon livre, j’ai

fait un selfie puis ensuite,

je l’ai relu au complet.

Je voulais juste voir si le

produit final avait gardé son

intégralité, puis j’ai vraiment

été contente, parce que

c’est vraiment un produit

qui me ressemble à la fin.


Dans la voiture, en route vers Québec, SABRINA BILLARD poursuit l’entrevue.


SABRINA BILLARD

Comment j’ai commencé à faire

des conférences? C’est plus

une idée qui est venue de mon

éditeur, parce que lui, il

faisait déjà des conférences

par rapport à ça.


Texte narratif :
14 h 30 – Québec


SABRINA BILLARD

C’est important pour moi, parce

que je crois en mon message

et j’ai besoin de le donner.

J’ai la certitude que j’ai plus

d’impact si je suis là sur

place pour donner le message.


SABRINA BILLARD arrive à l’école secondaire Joseph-François Perreault où elle doit donner sa conférence.


SABRINA BILLARD

Bon après-midi, tout le monde.

Vous allez bien?

Quel cours vous manquez

l’après-midi pour voir ça?

Dans la cour d’école, la

cloche a sonné, l’école est

théoriquement finie, mais

vous êtes pas encore parti.

OK, ça fait quand même partie

du domaine de l’école,

sachez-le, OK?

S’il se passe quelque chose,

c’est de votre devoir,

si vous êtes témoin ou

victime, d’aller dénoncer.

Moi, je l’ai vécu sur Facebook.

Je l’ai imprimé et j’ai dénoncé,

puis l’école s’en est chargé.

Ils ont pas dit: "Oh, mais là,

ça s’est passé sur Facebook,

c’est pas nos affaires!"


SABRINA BILLARD

(Poursuivant l’entrevue)

L’intimidation, c’est

définitivement pire à cause de

ce qu’il se passe sur Internet,

parce que les intimidateurs ont

pas le fait de voir la victime.

Ça fait qu’ils voient pas

l’impact qu’ils ont

sur la victime.


SABRINA BILLARD

(Poursuivant sa conférence)

Mais à part de dénoncer, moi,

dans la vie, j’ai fait autre

chose qui m’a aidé à aller

mieux, OK? Depuis que je suis

à peu près haute comme ça,

que je rêve qu’un jour

je vais écrire un livre.

Puis... Depuis que je suis

haute comme ça que j’ai

écrit un livre.


Par la suite, les élèves, tant des GARÇONS que des FILLES posent des questions à SABRINA BILLARD.


GARÇON 1

C’est quoi, le nom de votre

livre que vous avez publié?


FILLE 1

Est-ce que tu te fais

encore intimider?


FILLE 2

Pensez-vous que votre

intimidatrice avait une

raison de faire ça?


GARÇON 2

Est-ce que c’est difficile

d’écrire un livre et en même

temps faire les études?


SABRINA BILLARD (Narratrice)

Je souriais fièrement, debout

sur une scène, moi qui croyais

que personne ne voyait mon

potentiel. Moi qui croyais que

mon écriture ne ferait jamais

le bonheur de personne, je me

voyais dans dix ans en train

d’écrire pour calmer les

peines de tous les autres

adolescents du monde.

Mes rêves étaient

revenus pour le mieux.


Après la conférence, des élèves viennent féliciter SABRINA BILLARD.


FILLE 3

On voulait te dire bravo.


SABRINA BILLARD

Merci! Merci.


FILLE 4

C’était vraiment intéressant.


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison
  • Catégorie Divertissement
  • Catégorie Éducation
  • Catégorie Reportage

Résultats filtrés par