Image univers Là est la question ! Image univers Là est la question !

Là est la question !

Adrien, Gabrielle, Olivier et Tamara sont quatre amis âgés de 12 à 14 ans, qui enquêtent afin de répondre à quatre questions qu'ils se posent dans leurs activités quotidiennes. Ils découvrent, grâce à leurs reportages colorés et dynamiques, que la science n'est pas composée uniquement de formules chimiques ou de calculs savants, mais qu'on la retrouve dans les éléments de la vie de tous les jours. Présentant sujets étonnants et informations surprenantes, Là est la question! est une série scie...

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Le dentiste

Les chiens peuvent-ils avoir des caries? Que peut-on faire d’autre avec de la soie dentaire? Où vont les déchets que l’on met à la rue? Qu’est-ce que le smog? Telles sont les questions que se posera notre bande d’amis alors qu’elle accompagnera Gabrielle chez le dentiste! Dès lors, chacun se rendra directement sur le terrain afin de rencontrer des experts qui auront réponse à tout!



Année de production: 2011

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

ADRIEN, TAMARA, GABRIELLE et OLIVIER se trouvent devant une clinique dentaire.


ADRIEN

Bon bien c'est ici.


GABRIELLE

Hum... Euh, je pense que je

vais aller prendre une gorgée

d'eau avant d'entrer.


TAMARA

Non, non, non. Allez,

Gabrielle. Tu vas voir, ça fera

même pas mal.


OLIVIER

Ouais, aie pas peur.

Ça va bien aller.


TAMARA

T'es capable.


GABRIELLE

Ah... j'aime pas ça venir ici.


ADRIEN

Dis-toi qu'il y a des choses

bien pires qu'une visite

chez le dentiste.


GABRIELLE

Ah oui? Quoi?


ADRIEN

Deux visites chez le dentiste.


GABRIELLE

Merci d'être venus avec moi.

Vous êtes fins. Ça me rassure.


GABRIELLE semble effrayée en entendant le bruit d'une fraise dentaire.


Début générique d'ouverture


VOIX FÉMININE

♪ Là est la question

Là est la question ♪

♪ Là est la question

Là est la question ♪


Titre :
Là est la question


Fin générique d'ouverture


GABRIELLE

Oh non! C'est déjà l'heure. Ça

va bientôt être à mon tour.


TAMARA

Plus vite tu vas passer, plus

vite ça va être fini.


OLIVIER

Inquiète-toi pas, il te mordra

pas, le dentiste.


GABRIELLE

Est-ce que j'ai l'air

d'avoir des caries?


TAMARA

Hum... J'en vois pas, non.


GABRIELLE

Ah, j'espère. J'ai pas envie

qu'il me pique pour me geler.


OLIVIER

Y a du monde qui se fait faire

des plombages ou enlever des

dents sans piqûre.


GABRIELLE

Hein? Ça doit faire super mal!


OLIVIER

Non, non, ils se font

hypnotiser à la place, puis ils

sentent absolument rien.


GABRIELLE

Ah oui?


OLIVIER

Hum-hum.


ADRIEN

Attends un peu. Tu vas voir.


GABRIELLE

Qu'est-ce que tu vas faire?


ADRIEN

Fais-moi confiance.

Gabrielle... tu te sens molle.

Je vais compter jusqu'à trois.

Et à trois, tu vas tomber

dans un sommeil profond.

Un... deux...

trois...


GABRIELLE

Tu me donnes plus le goût de

rire que de dormir.


ADRIEN

Au moins, j'ai réussi à te

changer les idées.


GABRIELLE

Hum.


TAMARA

Tiens. Tu l'amèneras avec toi.

C'est mon porte-bonheur.


GABRIELLE

Ah, merci. T'es fine.


TAMARA

De rien.


GABRIELLE

Des fois, j'aimerais ça être

un petit animal. J'aurais pas

besoin d'aller chez le

dentiste.


ADRIEN

C'est encore drôle. Si t'étais

un chien, t'aurais 42 dents au

lieu de 32. Donc, t'aurais plus

de chances d'avoir des caries.


GABRIELLE

Ouais, mais les chiens, ils

vont pas chez le dentiste.


OLIVIER

Es-tu sûre?


GABRIELLE

En tout cas, j'ai jamais vu un

chien avec un plombage.


GABRIELLE (Narratrice)

Les chiens peuvent-ils

avoir des caries?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


GABRIELLE se trouve devant une clinique vétérinaire.


GABRIELLE

Euh... pour tout savoir sur la

santé dentaire des chiens, je

rencontre Sarah Guenette,

vétérinaire. Suivez-moi.

Salut, Sarah!


SARAH

Bonjour, Gabrielle.


GABRIELLE

Ça va bien?


SARAH

Oui, ça va très bien. Toi?


GABRIELLE

Euh, oui, merci. Mais est-ce

que le chien est malade?


SARAH

Non, il est pas malade. Je

l'ai endormi parce que,

aujourd'hui, on va nettoyer

ses dents.

Puis on va aller vérifier voir

si Estevan, il a des caries.


GABRIELLE

Depuis quand tu veux être

vétérinaire?


SARAH

Moi, je veux être vétérinaire

depuis que je suis toute petite.


GABRIELLE

Bio express!


Des images de SARAH accompagnée de différents animaux défilent.


GABRIELLE (Narratrice)

Sarah connaît bien les

reptiles. Elle adore son chien

Vegus. Elle soigne aussi des

perroquets. Et, le plus

important, elle se brosse les

dents quatre fois par jour.


SARAH

Comme les humains, les chiens,

les chats peuvent avoir

des caries.


GABRIELLE

Si mon chien a une carie,

est-ce que je vais

m'en rendre compte?


SARAH

Souvent, on va s'en rendre

compte avec l'haleine parce que

ça va sentir très mauvais.

L'autre chose, si tu regardes,

ici, sur les dents,

tu vois le jaune?


GABRIELLE

Oui.


SARAH

Ça, ici, c'est des petites

bactéries et de la nourriture

qui sont restées sur les dents

et qui sont en action

présentement pour abîmer

l'émail de la dent. Tu vois, la

gencive est égale en couleur.

Quand on regarde de l'autre

côté, par contre

- oh là, là! -

là, on voit l'accumulation de

tartre. On peut voir aussi

l'inflammation de la gencive,

hein, qui est toute rouge.

Donc, qui est une réaction des

bactéries qui se développent

dans le tartre. Quand je viens

brosser, avec le doigtier, c'est

ça que je me trouve à enlever.

On brosse les dents des chiens

comme on brosse nos dents à

nous. Au début, il faut y aller

en faisant accepter la pâte à

dents. Comme tu vois, elle aime

beaucoup la pâte à dents. C'est

pour ça qu'elle va accepter que

je lui brosse les dents.


GABRIELLE

Mais la pâte à dents, elle est

À quoi? Est-elle à la

menthe?


SARAH

Elle est au poulet. Mais on

peut en avoir au bœuf, au

saumon. Donc, il faut que ça

devienne comme une gâterie

pour le chien.

Quand toi, tu vas chez le

dentiste, le dentiste, il dit:

"Ouvre la bouche", et tu restes

la bouche ouverte. Mais un

chien, on peut pas lui dire de

laisser la bouche ouverte, c'est

pour ça qu'il faut l'endormir.

Parce que, autrement, il

croquerait les instruments,

puis là, ça briserait et il

pourrait aussi se blesser.


GABRIELLE

C'est-tu l'instrument qui fait

ce bruit-là ou c'est...


SARAH

C'est l'instrument qui vibre

sur la dent.


GABRIELLE

Ouais, ça fait un drôle

de bruit.


SARAH

Ça fait le même bruit

que chez le dentiste, hein?


GABRIELLE

Est-ce que les animaux ont

peur du vétérinaire comme moi,

j'ai peur du dentiste?


SARAH

Oui. Mais toi, tu peux le dire

À ton dentiste, ou le dentiste,

il peut t'expliquer. Moi, je

peux pas expliquer à Estevan.

Pour lui, il me voit juste

arriver avec mes gros

instruments. Donc, oui, ils ont

vraiment très peur.


GABRIELLE

Est-ce que, parfois, t'as

peur des animaux?


SARAH

C'est toujours bon d'avoir une

certaine réticence. Si t'aimes

beaucoup les animaux puis t'as

beaucoup de facilité, tu

risques plus de te faire

mordre. Donc, c'est toujours

important de se garder une

petite gêne que, moi, je dis.


GABRIELLE

Il est beau, le serpent!


SARAH

C'est un python royal albinos.

Regarde ses yeux.


GABRIELLE

Ah, ils sont rouges!


SARAH

Ils sont tout rouges. Avec les

serpents, si tu sais comment

t'y prendre puis tu y vas

doucement, tu te feras pas

mordre.


GABRIELLE

Elle aime pas ça.


SARAH

Donc, les dents, elles sont

cachées dans les gencives.


GABRIELLE

Hé, oui! On voit toutes les

petites, petites dents dans

les gencives. Il faut donc

aller chercher la confiance.


SARAH

La confiance, exactement, de

l'animal. Avec des récompenses

et beaucoup de douceur.

Le chien va apprendre à te

connaître. Donc, la prochaine

fois qu'il va revenir pour

ses vaccins, il va dire: "Elle,

elle me donne des biscuits.

Je le sais, je m'en rappelle."


GABRIELLE

OK. Ouais! Bien, merci, Sarah.

C'était vraiment génial.


SARAH

Ça me fait super plaisir,

Gabrielle.


GABRIELLE

À la prochaine!


SARAH

À la prochaine.


GABRIELLE porte une fausse dent noire.


GABRIELLE

Oh non! Ha-ah... Il va falloir

que j'aille chez le

vétérinaire. Euh, le dentiste.


Transition


GABRIELLE lit des magazines dans la salle d'attente.


RÉCEPTIONNISTE

Gabrielle? C'est à ton tour.


GABRIELLE se cache derrière un magazine.


RÉCEPTIONNISTE

Gabrielle, le dentiste t'attend.


GABRIELLE se dirige vers la réception puis elle fait demi-tour.


RÉCEPTIONNISTE

Gabrielle? Est-ce que

tu t'en viens?


GABRIELLE

Euh... moi? Euh, mais c'est

pas moi, Gabrielle. Je pense...

qu'elle est partie aux

toilettes.


GABRIELLE se trouve maintenant dans le bureau du dentiste, avec TAMARA.


GABRIELLE

Puis? C'est-tu correct?


TAMARA

Euh...


GABRIELLE

Quoi? Quoi? J'ai quelque chose

de coincé entre les dents?


TAMARA

Bien non, c'est une blague.

Elles sont parfaites.


GABRIELLE

Tsst! Tu m'as fait peur. Bon,

je me suis brossé les dents,

je me suis rebrossé les dents,

je me suis rerebrossé les

dents, j'ai pris du

rince-bouche...


TAMARA

Et t'as regardé tes dents

dans tous les sens avec

le petit miroir. Je pense que

t'es pas mal prête, là.


GABRIELLE

Ouais. Tu dois me trouver

un peu bizarre.


TAMARA

Je fais pareil quand je vais

chez le dentiste.


GABRIELLE

Hum... Oh non! C'est pas

vrai...


TAMARA

Quoi, qu'est-ce qu'il y a?


GABRIELLE

J'ai oublié de me passer

la soie dentaire.


TAMARA

C'est pas grave.


GABRIELLE

Bien, comment ça,

c'est pas grave? Bien oui, c'est

grave. C'est super important,

la soie dentaire. Surtout quand

on s'en va chez le dentiste.


TAMARA

Panique pas, j'en ai.


GABRIELLE

Quoi? T'as... t'as de la soie

dentaire dans ton sac?


TAMARA

Bien, oui. Bon. Laquelle

tu veux? À la menthe,

régulière ou aux fruits?


GABRIELLE

Euh, je vais prendre à

la menthe. Mais...

sérieusement, pourquoi tu

traînes ça avec toi?


TAMARA

Pour me passer la soie

dentaire.


GABRIELLE

Ouais...


OLIVIER (Narrateur)

Qu'est-ce qu'on peut faire

d'autre avec de la soie

dentaire?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


OLIVIER

(S'adressant au public de l'émission)

Avec de la soie dentaire, à

part se nettoyer les dents, on

peut construire un pont. Pour

nous expliquer comment, on

rencontre Mario Cossette,

enseignant en physique.


OLIVIER

Salut, Mario.


MARIO

Salut, Olivier.


OLIVIER

On est où présentement?


MARIO

On est à la 9e édition de

la compétition PontPop,

constructions de ponts en bâtons

de bois, faites par des élèves

du secondaire.


OLIVIER

Puis, c'est quoi le but

de la compétition?


MARIO

Le but, c'est de construire un

pont qui respecte des normes,

qui doit supporter le plus gros

poids possible.


OLIVIER

(S'adressant au public de l'émission)

Pour construire un pont, on a

besoin de bâtons de bois,

de cure-dents, de colle blanche

et de soie dentaire.


MARIO

Le pont doit avoir 450

millimètres de haut maximum...

Les élèves dessinent leur plan

en premier. Après ça, ils font

le travail de construction,

c'est-à-dire l'assemblage,

coller les bâtons de popsicle...


ÉTUDIANTE

Les bâtons de popsicle

servent à construire la

structure pour le pont. Les

cure-dents servent à renforcer

la structure. Ils empêchent

les bâtons de s'enlever.


OLIVIER

À quoi ça sert, la soie

dentaire?


ÉTUDIANTE

La soie dentaire sert à

renforcer la structure du pont.


MARIO

C'est un fil qui est très,

très rigide, très léger. L'idée,

c'est qu'on l'utilise pour

empêcher le pont de s'étirer.

C'est quand même une pièce

importante pour l'intégrité,

la structure du pont.


OLIVIER

(S'adressant au public de l'émission)

Première étape: Isabelle et

son équipe présentent

leur pont au jury.


JOHANNE

Bonjour. Moi, c'est Johanne.


ÉTUDIANTE

Ça, c'est un pont qui a jamais

été fait avant dans toutes les

compétitions de PontPop.

Fait qu'on espère

le mieux pour ça.


MEMBRE DU JURY

Pontpette-pâ, ça veut dire

qu'il pétera pas, c'est ça?


ÉTUDIANTE

Oui.


MEMBRE DU JURY

C'est super. J'ai compris.


OLIVIER

(S'adressant au public de l'émission)

Deuxième étape: on juge la

qualité du travail, l'élégance

et le réalisme du pont.


MEMBRE DU JURY

Je trouve le design très

original. Vous avez optimisé

au niveau des éléments de

compression évidés là-dedans,

ce qui est très bien. Les

charges en tension, vous avez

bien compris les éléments

structuraux du pont. On a hâte

de regarder ça éclater,

je dirais.


OLIVIER

(S'adressant au public de l'émission)

L'étape ultime: la

résistance du pont.


MARIO

Ici, à l'ETS, ils ont

développé une machine, une

presse, qui est une espèce de

gros piston, qui va appuyer

sur une plaquette métallique

qu'on place dans le centre du

pont. La presse appuie jusqu'à

temps que le pont éclate.


OLIVIER

Quel poids tu penses que

votre pont va être capable

de supporter?


ISABELLE

Bien, on espère

au moins 1500 kilos.


MARIO

C'est votre minute de gloire.

Profitez-en. Let's go.

Oui, let's go!


La machine presse sur la pont de l'équipe d'ISABELLE, et le pont se brise sous un poids de 850 kilos.


MARIO

Oui, bravo!


OLIVIER

Votre pont a supporté un poids

de 859 kilogrammes.


MARIO

Oui, c'est pas rien parce que

ça équivaut au poids

d'une petite voiture.


OLIVIER

Tout ça sur votre petit pont

en bois de popsicle!


MARIO

C'est fort, un petit pont

en bâtons de bois.


OLIVIER

Hé, vous avez fini en

cinquième place, les filles!


L'ÉQUIPE D'ISABELLE se réjouit.


Intertitre :
Bonne idée!


RAPHAËL

(S'adressant au public de l'émission)

Hé, je m'appelle Raphaël

et j'ai inventé une main

robotisée.


Des images d'une expo-sciences et du kiosque de RAPHAËL défilent.


RAPHAËL

(S'adressant au public de l'émission)

Quand les gens ont vu mon

invention, ils étaient un peu

étonnés de voir un robot

en carton 100% recyclé.


RAPHAËL

(S'adressant au public de l'expo-sciences)

L'ordinateur, qui est juste

en bas, envoie des pulsions

électriques vers le robot.

L'ordinateur, c'est comme un

maître; le robot, c'est comme

un esclave, il va juste obéir.

Il simule comme s'il

transportait un objet d'un

point A à un point B. J'ai mis

une calculatrice. Ce que ça

fait, ça compte combien de fois

le robot se déplace en trois

dimensions dans son espace.

(S'adressant au public de l'émission)

C'est meilleur que jouer pour

moi, l'électronique. Plus tard,

c'est sûr que je vais

continuer dans... peut-être

électronicien, roboticien. Bien,

j'espère. Qui vivra verra.


Transition


GABRIELLE se trouve maintenant sur la chaise de dentiste.


DENTISTE

Bonjour, Gabrielle.


GABRIELLE

Je vous avertis: il est pas

question que vous preniez ces

grosses pinces-là avec moi.


DENTISTE

Inquiète-toi pas. On a juste

eu un petit problème

de plomberie puis c'est le

plombier qui les a oubliées.


GABRIELLE

Ah, OK. Fiou.


Le DENTISTE a dans les mains, un outils qui ressemble aux pinces de plombier, mais en plus petit.


GABRIELLE

Euh, bien, je pense qu'il a

oublié ça aussi, votre plombier.


DENTISTE

Non, non, ça, c'est vraiment

mon instrument de travail.

Allez, ouvre grand, grand,

grand.


Pendant ce temps, OLIVIER et ADRIEN sont assis dans la salle d'attente.


OLIVIER

T'es sûr que t'en veux pas?


ADRIEN

Non, merci. J'ai pas faim.


OLIVIER

Tu sais pas ce que tu manques.

C'est vraiment trop bon!


ADRIEN

À te voir manger, j'ai pas

de misère à te croire.


OLIVIER

(Lançant un papier dans la poubelle.)

Admire le pro du basketball.


Le papier tombe à côté.


ADRIEN

Wow! Très impressionnant.


OLIVIER

J'étais pas réchauffé.


ADRIEN

Je vais te montrer, moi,

ce que c'est qu'un vrai pro.

Regarde bien ça.


OLIVIER

Hum! Je suis capable de

faire ça, moi aussi.


ADRIEN

Bien, je veux voir ça.


OLIVIER

Regarde bien. Regarde bien.


ADRIEN

Hop! Oh, interception!


OLIVIER

Hé, t'as pas le droit

de faire ça.


OLIVIER

Je savais pas qu'il y avait un

livre de règlements pour le

basketball poubelle de

dentiste. Oh! 1-0 pour moi.


ADRIEN

Ouache... Euh, la partie est

terminée. J'ai gagné.


OLIVIER

Wô, wô, wô! Essaie pas.

C'est pas fini.


ADRIEN

Bien... prends la balle si tu

veux, moi, je mets pas ma main

là-dedans, c'est plein de

déchets.


OLIVIER

Beurk! C'est vrai que c'est

un peu dégueu, hein?

Bon bien, bye-bye, ballon.


ADRIEN

C'est quand même fou, la

quantité de déchets qu'on

produit.


OLIVIER

Hum...


ADRIEN (Narrateur)

Mais... où vont

tous ces déchets?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Aujourd'hui, je m'apprête à

lever le voile sur un des plus

grands mystères de la vie: où

s'en vont toutes les ordures

que les camions emportent?

Ah! Ma patience sera

récompensée.


ADRIEN se trouve dans un bac poubelle au bord de la rue.


ADRIEN

Bonjour, je suis

content de vous voir.

Dites-moi, où est-ce que vous

emportez toutes les ordures?


ÉBOUEUR

Au site d'enfouissement.

Débarque du bac, on va y aller.


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Merci! Je n'en peux plus

d'être là-dedans. Ça pue.


ADRIEN se trouve maintenant dans le camion de l'éboueur et apprend à manipuler le bras électrique qui soulève les bacs poubelle, et qui transvide leur contenu dans le camion.


ÉBOUEUR

Ramène ton bras vers toi.

C'est ça. Tiens-le tout le temps

comme ça. Pèse sur ton bouton,

en bas. Regarde ton bras.

Lâche-le pas. Tout le temps

comme ça.


ADRIEN

Cool!

(S'adressant au public de l'émission)

On est arrivés au site.

Maintenant, il faut décharger

le camion.

Dans un camion comme celui-là,

on peut rentrer le contenu de

500 bacs poubelles. Je vais

maintenant rencontrer André

Chulak, spécialiste des déchets.


ADRIEN

Bonjour, André.


ANDRÉ

Salut, Adrien.


ADRIEN

Dites-moi, est-ce que, avec

tous ces déchets-là, vous

faites juste un gros tas et

vous le laissez comme ça?


ANDRÉ

Les déchets qui sont amenés

ici, au lieu d'enfouissement

technique, sont pris en charge

par un compacteur. Aimerais-tu

conduire un compacteur?


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Oui! Mon rêve se réalise.

Wow! Je vais conduire ça.


ANDRÉ

Le compacteur pèse 50 000

kilos. Il roule sur les déchets

avec ses roues de métal

pour les broyer.


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Chaque jour, y a de 500 à

700 camions d'ordures qui

viennent déposer leurs vidanges

ici. Ça fait 4000 tonnes. Je

comprends pas: ça devrait

vraiment sentir mauvais ici.

C'est quoi, votre secret?


ANDRÉ

Le but des opérations est de

recouvrir le plus rapidement

possible les déchets. Un petit

peu comme un chat dans sa

litière, qui enterre ses

besoins, bien, ça camoufle

les odeurs.


ADRIEN

(Reniflant un tas de déchets)

(S'adressant au public de l'émission)

Encore une fois...

OK, non.


ANDRÉ

À chaque jour, on aménage

des monticules de déchets...

Des restants de voitures, tout

ce qui est pas métallique

mélangé ensemble, ça fait un

bon recouvrement qui retient

bien les odeurs. Au bout de

cinq ans, on atteint 40 mètres

de haut. Et, à la toute fin, on

va remettre un couvert final,

qui est de trois mètres

d'épaisseur, de glaise,

d'argile. Ces trois mètres-là

empêchent les gaz de sortir.


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Oh!

(Riant)

Non, c'est... Non, c'est pas

moi. C'est... Les gaz de

poubelles, est-ce qu'on peut

faire quelque chose avec ça?


ANDRÉ

Notre site d'enfouissement est

un peu comme une grosse

bonbonne de gaz propane

utilisée en camping. On

l'utilise de la même façon

comme énergie. C'est du

gaz méthane. On l'aspire, on va

l'envoyer dans notre centrale

électrique et on produit de

l'électricité. On fournit de

l'électricité pour plus de 2000

résidences ici, avec le gaz des

déchets.


ADRIEN

Mais il doit y avoir plein de

rats puis de bestioles ici?


ANDRÉ

Les bestioles autres que toi?

Euh... régulièrement, on a une

population de goélands à bec

cerclé. Pour stopper ça, on

fait appel à une équipe de

fauconniers.


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Tom est un officier de

contrôle de la faune.


ADRIEN

Bonjour, Tom.


TOM

Bonjour, Adrien.


ADRIEN tient un faucon.


TOM

Là, tu vas

juste lever ton poing au-dessus

de ta tête... J'apprends à cet

oiseau-ci à effaroucher les

goélands qui se trouvent sur

le site d'enfouissement.


ADRIEN

Et effaroucher, ça veut dire

juste leur faire peur, c'est ça?


TOM

C'est ça.


ADRIEN

Après avoir mis tous

les déchets dans le site,

qu'est-ce qui se passe?


ANDRÉ

...et on retrouve un terrain

qui ressemble à un champ,

avec un petit peu plus

de relief où la nature

peut prendre le dessus.


ADRIEN

Merci beaucoup, André.


ANDRÉ

Ça me fait plaisir.


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Quand il faut mettre des

déchets dans une poubelle chez

soi, c'est simple. Mais quand

il faut s'occuper de toutes

les ordures d'une ville, pfft!

C'est beaucoup de travail.


Transition


OLIVIER est assis dans la salle d'attente.


VOIX FÉMININE

(Provenant d'un haut-parleur)

La Fée des dents est

demandée salle 210. La Fée

des dents, salle 210.

La Fée des dents est demandée

salle 214. La Fée des dents,

salle 214.


OLIVIER

La Fée des dents? Je pensais

pas qu'elle travaillait le

samedi.


Transition


ADRIEN, TAMARA et OLIVIER se trouvent dans la salle d'attente.


ADRIEN

Sens ce parfum-là.


OLIVIER

Hum! Pas si pire. Mais sens

celui-là.


ADRIEN

Oh, ouache! Lui,

c'est le pire de tous.


TAMARA

Euh, les gars? Un magazine,

d'habitude, c'est fait pour

lire, pas pour sentir.


ADRIEN

D'habitude, un journal, c'est

fait pour lire, pas pour

écrire.


TAMARA

Hum... je fais les mots

croisés. Je cherche un mot de

cinq lettres qui commence

par S. "Constructeur automobile

iranien."


ADRIEN

Saipa.


TAMARA

Bien là, tu peux au moins

prendre deux secondes

pour y penser.


ADRIEN

Non, c'est ça, la réponse.

Saipa. S-A-I-P-A.


TAMARA

Ah! Comment ça

que tu sais ça?


ADRIEN

Je sais pas.


TAMARA

Hé, les gars, je cherche

un mot de six lettres qui

veut dire "dérangeant".


ADRIEN

Tamara.


TAMARA

Non, "Adrien" ça marche aussi.


OLIVIER

Hé, question quiz: savez-vous

quelle est la ville qui a le

plus d'épisodes de smog

dans une année?


ADRIEN

Euh... non.


OLIVIER

Mexico.


TAMARA

C'est quoi, du smog?


OLIVIER

Du smog? Bien...

le nom le dit, c'est...


ADRIEN

C'est... oui, c'est...


OLIVIER

C'est du smog.


TAMARA (Narratrice)

C'est quoi au juste, le smog?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Y a quelque chose de poussiéreux

dans l'air. Serait-ce le smog?

Je vais aller vérifier ça.

Ici, c'est une station de

surveillance de la qualité de

l'air.


TAMARA

Bonjour, Chantal.


CHANTAL

Bonjour, Tamara.


TAMARA

Dis-moi, c'est quoi, le smog?


CHANTAL

Le smog, en fait, c'est deux

mots. Le smog, ça vient de

smoke et fog. Smoke pour fumée,

fog pour brouillard. Alors,

c'est vraiment un mélange. Puis

la raison pour laquelle on

s'intéresse au smog, c'est que

le smog peut avoir un impact

sur la santé des gens.


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Chantal Duhaime, elle a le nez

fin. Sa spécialité, c'est la

qualité de l'air. Elle

travaille à faire en sorte que

tout le monde s'en préoccupe.


CHANTAL

Tamara, viens-t'en!


TAMARA

Comment ça apparaît, le smog?


CHANTAL

Le smog, c'est un mélange de

plusieurs polluants qu'on

retrouve dans l'air. Lorsque

ces polluants sont réchauffés

par le soleil, ils se

transforment pour devenir de

l'ozone. Puis cet ozone-là, au

niveau du sol, lui, il peut

être problématique pour la

santé.


TAMARA

Qu'est-ce qu'il y a

dans les polluants?


CHANTAL

Entre autres, on pense aux

oxydes d'azote. Ça, ce sont des

gaz d'échappement des voitures.

On pense également aux composés

organiques volatiles. Eux

proviennent, entre autres...

lorsqu'on va mettre de

l'essence à la pompe. Ce qu'on

sent lorsqu'on sent l'essence.

Aux peintures aussi. Et puis aux

particules fines. Les feux de

foyer, les poussières de

route, l'agriculture, le

revirement de la terre, ce sont

également des particules fines.

C'est de la très petite

poussière. C'est dix fois plus

petit que la grosseur d'un

cheveu. On parle de

2,5 microns.


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Avec le spécialiste de la

qualité de l'air, Bruno Harvey,

nous irons attraper des

particules fines. Bonjour,

Bruno.


BRUNO

Salut, Tamara.


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Ce tuyau nous amène à un

appareil, et cet appareil nous

permet de voir des particules

fines.


BRUNO

Chaque spot représente

les concentrations particulaires

ramassées pendant une heure

de temps. Tu vois, ici, c'est

une journée qui était

particulièrement polluée.


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Je vais faire une expérience

qui permet de simuler le smog

mais sans particules nocives.

Regardez ça.


TAMARA allume une feuille de papier avec une allumette et place la feuille de papier en feu, dans un pot en vitre qu'elle recouvre d'une feuille de papier d'aluminium.


TAMARA

(S'adressant à CHANTAL)

Est-ce qu'il est dangereux

de respirer le smog?


CHANTAL

Ces polluants-là

peuvent rentrer en profondeur.

Ils passent à travers notre

système naturel de défense,

par notre nez puis les petits

poils qu'on retrouve dedans,

et puis, ils peuvent descendre

en profondeur dans les poumons.

Puis, à ce moment-là, les gens

qui ont des problèmes

respiratoires, entre autres, on

peut penser aux asthmatiques

ou les personnes âgées dont le

système naturel de défense est

un petit peu moins fort que

ceux des jeunes d'habitude,

bien, eux, ils peuvent avoir des

problèmes dans ces journées-là

de smog.


TAMARA

Avec toutes les données que

ces appareils vous fournissent,

qu'est-ce que vous faites?


CHANTAL

On en fait ce qu'on appelle un

index de qualité de l'air. C'est

un index qui est coté de 1

À 10, qui est également en

couleur, du bleu jusqu'au rouge

très foncé. Et plus le chiffre

est élevé, plus le risque pour

la santé est élevé.


TAMARA marche dans la rue et parle dans un porte-voix.


TAMARA

Avertissement de smog en

vigueur! Avertissement de smog

en vigueur! Le smog est parmi

nous!

(S'adressant à CHANTAL)

Qu'est-ce qu'on peut

faire pour réduire le smog?


CHANTAL

Plusieurs choses. D'abord, on

peut prendre notre vélo pour se

rendre au travail, pour se

rendre à l'école. On peut aussi

faire du covoiturage, ne pas

voyager tout seul dans notre

auto. Ne pas jeter de déchets

dans notre appareil de

chauffage au bois. Peut-être

même de ne pas l'utiliser si

c'est pas notre source de

chauffage principale. Parce que

ça aussi, ce serait

une bonne idée.


TAMARA

Merci beaucoup, Chantal.


CHANTAL

Ça me fait plaisir.


TAMARA

Je vais de ce pas faire mon

effort pour réduire le smog en

repartant en trottinette.


TAMARA roule dans un sol boueux.


TAMARA

C'est pas facile, mais je vais

y arriver.


Transition


TAMARA dépose une serviette de plage sur la chaise de dentiste. Elle met des lunettes de soleil, allume la lumière et boit un cocktail tropical.


TAMARA

J'aime ça, le dentiste. Ça me

rappelle les vacances.


TAMARA se trouve maintenant dans la salle d'attente accompagnée d'ADRIEN et d'OLIVIER.


GABRIELLE

(S'adressant au dentiste)

Merci, à la prochaine.


TAMARA

Puis, comment ça s'est passé?


GABRIELLE

Super bien. Je m'inquiétais

vraiment pour rien. J'ai

absolument rien senti. Un peu

plus puis je m'endormais.


TAMARA

Bon, tu vois? J'espère que

tu vas t'en souvenir.


GABRIELLE

C'est sûr. Le prochain coup,

je n'aurai plus peur d'aller

chez le dentiste.


OLIVIER

Bon, enfin!


ADRIEN

On va boire un petit chocolat

chaud pour fêter ça?


TOUS

Ouais!


RÉCEPTIONNISTE

Gabrielle, attends un peu.

On a oublié quelque chose.


GABRIELLE

Oh non, c'est pas vrai...


RÉCEPTIONNISTE

On a oublié de te donner

ta brosse à dents.

Quelle couleur tu veux?


GABRIELLE

Ah, OK, c'est juste ça. Euh...

je vais prendre... la rouge.

Euh... oh non. La bleue.

Euh... avez-vous d'autres

couleurs?


RÉCEPTIONNISTE

Non.


GABRIELLE

Ah...


ADRIEN

Gabrielle, on commence

À avoir soif, là.


GABRIELLE

Oui, attends une minute.

Attends une minute.

♪ Ma petite vache

a mal aux pattes

Tirons-la par la queue

elle ira bien mieux ♪

Ah, j'aime pas la jaune.

♪ Ma petite vache

a mal aux pattes

Tirons-la par la queue ♪


ADRIEN (Narrateur)

Quelle couleur de

brosse à dents Gabrielle

va-t-elle choisir?


TAMARA (Narratrice)

La plus belle.


GABRIELLE (Narratrice)

Oh oui, la rouge.

Ah, je ne sais plus...


OLIVIER (Narrateur)

Elle se décidera jamais...


Début générique de fermeture


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


OLIVIER

(S'adressant au public de l'émission)

Wow! Y a un petit bonhomme

en 3D qui me ressemble

vraiment sur le site de

Là est la question!


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Oui, j'ai vu. Le jeu en ligne

est vraiment cool. Et mon

bonhomme court pas mal vite.

Dans le monde aquatique,

je suis imbattable.


OLIVIER

Le monde aquatique?

J'ai pas vu ça.


TAMARA

Mais il faut absolument

que tu joues une partie.

Toi, l'as-tu essayé?


VOIX FÉMININE

♪ Là est la question

Là est la question ♪

♪ Là est la question

Là est la question

Là est la question ♪


Fin générique de fermeture

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Éducation

Résultats filtrés par