Image univers Là est la question ! Image univers Là est la question !

Là est la question !

Adrien, Gabrielle, Olivier et Tamara sont quatre amis âgés de 12 à 14 ans, qui enquêtent afin de répondre à quatre questions qu'ils se posent dans leurs activités quotidiennes. Ils découvrent, grâce à leurs reportages colorés et dynamiques, que la science n'est pas composée uniquement de formules chimiques ou de calculs savants, mais qu'on la retrouve dans les éléments de la vie de tous les jours. Présentant sujets étonnants et informations surprenantes, Là est la question! est une série scie...

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Glissades d'eau

Est-ce qu’il y a encore des trésors à découvrir sous l’eau? Pourquoi faut-il protéger les yeux du soleil? Comment lit-on un cours d’eau? Pourquoi une bulle de savon éclate-t-elle? Telles sont les questions auxquelles Gabrielle, Olivier, Tamara et Adrien seront exposés lors d’une sortie aux glissades d’eau. Pour répondre à leurs questions, nos joyeux reporters rencontreront un archéologue subaquatique, un directeur de marketing, un champion de kayak rodéo et un professeur de chimie!



Année de production: 2012

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

ADRIEN, TAMARA, GABRIELLE se trouvent à l'entrée d'un parc aquatique.


ADRIEN

J'ai tellement hâte

de faire le tourbillon!


GABRIELLE

Ah oui, je l'ai fait l'année

passée. C'est tellement

étourdissant.


ADRIEN

Ah oui? Hé, cool! Moi, plus

ça va vite, plus j'aime ça.


TAMARA

Il paraît qu'il y a une

nouvelle glissade dans le noir.

J'ai trop envie de l'essayer.


ADRIEN

Ha! Ha!


GABRIELLE

C'est bon, y a pas d'attente.


ADRIEN

Hé, il est où, Olivier?


TAMARA

Il était pas censé

nous attendre ici?


GABRIELLE

Oui, c'est ce qu'il m'a dit.

Quand il m'a appelée tantôt,

il était même déjà arrivé.


ADRIEN

Mais faut vraiment qu'il

arrive, là, parce qu'il fait

très chaud.


GABRIELLE

Oui, j'ai hâte d'être

dans l'eau.


OLIVIER surprend ses amis en les arrosant avec un fusil à l'eau.


OLIVIER

Vous vouliez être mouillés?

Bien, vous l'êtes!


GABRIELLE

Hé!


Début générique d'ouverture


VOIX FÉMININE

♪ Là est la question

Là est la question

Là est la question

Là est la question

Là est la question ♪♪


Titre :
Là est la question!


Fin générique d'ouverture


OLIVIER

C'était trop cool!


TAMARA

Ah, j'ai trop aimé le moment

où il y avait les rapides!


OLIVIER

Mets-en! Au milieu,

c'était génial!


GABRIELLE

Avez-vous aimé?


OLIVIER

Aimé?! C'était ma préférée,

à date.


GABRIELLE

Bof! Trop calme, je trouve.


OLIVIER

Oui, mais attends, toi,

t'avais pris le couloir

de gauche, hein?


GABRIELLE

Oui. Pas vous autres?


TAMARA

Non. Puis je te jure,

nous autres, ça brassait.

La bretelle de droite est

beaucoup plus longue

et plus rapide.


OLIVIER

On la refait?


TAMARA

Oui!


GABRIELLE

Mais je veux prendre

la glissade de droite.


OLIVIER

Hum, attends. Je suis pas sûr

que tu peux contrôler ça,

là, avec les courants.


TAMARA

Bien, moi, je pense que

je sais comment.


GABRIELLE

Ah oui, comment?


TAMARA

Regarde. Dès le départ,

tu mets tout ton poids sur

le côté droit de la tripe. Ton

transfert de poids devrait

amener la tripe à suivre

le courant qui mène dans

le corridor de droite.


GABRIELLE

OK. Donc, je me tourne

un peu comme ça?


TAMARA

Oui, c'est ça. Tu vas voir que

la glissade fait comme un S.

Y a plein de courbes. À chaque

tournant, tu transfères ton

poids à l'intérieur de la

courbe. Comme ça, tu vas

prendre de la vitesse.

Tu comprends?


GABRIELLE

Ouais. Mais t'es sûre que

ça va marcher?


TAMARA

Certaine.


OLIVIER

J'en reviens pas!


TAMARA

Quoi?


OLIVIER

Mais je pense que t'as raison!


TAMARA

Certain que j'ai raison.

Je suis la pro des pros

des glissades d'eau.


OLIVIER

On dirait que

t'as analysé le trajet.


TAMARA

C'est comme un réflexe.

Je fais toujours ça avec mon

père en canot. On lit

les cours d'eau.


OLIVIER

Bon. On y va.


TAMARA

Oui!


OLIVIER (Narrateur)

Comment on lit un cours d'eau?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


OLIVIER

(S'adressant au public de l'émission)

Aujourd'hui, je vais faire du

kayak. Mais avant, je dois

comprendre le courant d'une

rivière. Pour m'aider, je

rencontre Guillaume Larue,

champion de kayak rodéo.

Salut, Guillaume!


GUILLAUME

Salut, Olivier.


OLIVIER

Comment ça fonctionne,

les courants des eaux?


GUILLAUME

C'est assez simple. Dans le

fond, une rivière, ça part

toujours du point le plus haut

puis ça descend vers le point

le plus bas. Au cours de la

descente, bien, ça va

rencontrer des obstacles puis

ça va créer des fois des

petites vagues, des fois

des plus grosses vagues,

dépendamment des obstacles

et de la pente. Et plus y a de

la pente, là, on va te donner

des rapides. Y a cinq classes

de rapides: R1, R2, R3, R4, R5.

Alors nous, les kayakistes de

rivière, on utilise des cartes

qui vont nous indiquer la

difficulté du rapide et la

longueur du rapide. Puis nous

autres, en kayak de rodéo,

on va utiliser non seulement les

courants pour descendre, mais

aussi pour jouer. On va faire

des figures puis on va s'amuser

sur les vagues.


OLIVIER

Donc, dans le fond, c'est

comme un peu faire de la

planche à neige acrobatique,

mais sur l'eau.


GUILLAUME

Exactement. Puis pour que

tu comprennes bien,

on va aller l'essayer.


OLIVIER

(S'adressant au public de l'émission)

Super! Je suis un peu stressé.

Je sais pas qu'est-ce que

je vais être capable de faire,

mais je me lance.


GUILLAUME

Tiens, Olivier,

voici ton kayak.


OLIVIER

Cool!


GUILLAUME

Mais avant d'aller dans l'eau,

il va falloir que t'enfiles

tout ça.

Prêt?


OLIVIER

Oui. Mais à quoi ça sert, ça?


GUILLAUME

En fait, la jupette, c'est

seulement pour empêcher l'eau

d'entrer dans ton kayak.


OLIVIER

OK.


GUILLAUME

On place tout le tour la

jupette. Faut qu'elle soit

bien rentrée...

La pagaie...

Faut toujours que la pointe ici

soit en haut. Ça se prend

comme ça.


OLIVIER

Comment je fais pour avancer?


GUILLAUME

On donne des coups en

alternant les côtés: à gauche,

à droite, à gauche, à droite.

OK. Pour reculer, on fait la

même chose, mais par en arrière.

Maintenant, on va apprendre

à tourner. Alors, il y a deux

façons. En faisant un écart,

on prend l'eau en arrière de

nous et on la pousse

vers l'avant.

Exactement.

L'autre technique, c'est de

prendre l'eau qui est en avant

et de la tirer vers l'arrière.


OLIVIER

OK.


GUILLAUME

Et voilà.


OLIVIER

Je m'en tire pas si mal.

Bon, bien, on fonce

dans les rapides?


GUILLAUME

Juste avant, on va regarder

l'esquimautage.


OLIVIER

C'est quoi, l'esquimautage?


GUILLAUME

C'est ce qui va te permettre

de revenir à l'endroit quand

tu vas te ramasser

la tête en bas.


OLIVIER

OK.


GUILLAUME

Prêt?


OLIVIER

Ouais.


GUILLAUME

Go!

Oui! Excellent!

Là, là, le mouvement est très

bon. Je t'ai à peine aidé, là.

J'ai pas forcé fort, là.


OLIVIER

C'est pas facile,

mais je l'ai eu.


GUILLAUME

Alors Olivier, on va aller

surfer la vague qui est juste

en haut.


OLIVIER

OK, mais qu'est-ce qu'il faut

que je fasse?


GUILLAUME

Tu vas partir du bord, qui est

le contre-courant, puis tu vas

commencer à pagayer pour

prendre de la vitesse, puis là,

tu vas traverser la ligne de

cisaillement qui est la jonction

entre les deux courants...

Tu vas te ramasser dans le

courant, jusqu'à la vague.


OLIVIER

(S'adressant au public de l'émission)

J'essaie une autre manoeuvre.

Wouhou! J'y retourne!

Le kayak rodéo,

c'est vraiment trippant!


GUILLAUME

Puis, Olivier, comment

t'as trouvé ça?


OLIVIER

C'est vraiment trippant, mais

disons que ça prend plus

de pratique.


GUILLAUME

En tout cas,

t'as été très bon.


OLIVIER

Merci, Guillaume,

je l'apprécie vraiment.


GUILLAUME

Ça m'a fait plaisir.


OLIVIER

Bye!

(S'adressant au public de l'émission)

Maintenant, les courants

de rivière n'ont plus de secrets

pour moi.


Transition


GABRIELLE descend une glissade d'eau très abrupte.


GABRIELLE

Elle est vraiment le fun,

celle-là. Mais, lll...

l'eau est un peu froide, hein!


À un autre moment, OLIVIER et ADRIEN se suspendent à des cordes et se jettent dans l'eau.


OLIVIER

Wou!


ADRIEN

Ah!

Oh! Oh-oh-oh! Oh-oh-oh!


OLIVIER

Oh! Je pense que

t'es mal tombé.


ADRIEN

Un peu. Ha! Ha!


OLIVIER

Ah, pauvre toi! Je te jure...

quand t'es arrivé sur l'eau,

ça a fait un énorme splash.


ADRIEN

Ouais, ça a tellement pincé!


OLIVIER

Ça doit. On y retourne?


ADRIEN

OK... Ow! Ouch!


OLIVIER

Qu'est-ce qu'il y a?


ADRIEN

Je sais pas, y a quelque chose

de pointu au fond de l'eau.


OLIVIER

Pauvre toi!

C'est pas ta journée.


ADRIEN

C'est bon, j'ai rien, là.


OLIVIER

T'as marché sur quoi?


ADRIEN

Je sais pas.


OLIVIER

Ouais... Faudrait peut-être

trouver, hein, pour pas que

quelqu'un d'autre se blesse.


ADRIEN

Oui, si c'est rouillé, c'est

peut-être dangereux.


OLIVIER

Ouais...


ADRIEN

OK.


OLIVIER

Ah... attends. Oui!


ADRIEN

Oh!


OLIVIER trouve une pièce de deux dollars au fond de l'eau.


OLIVIER

Cool! Non. Mais... je pense

pas que c'est ça, hein.


ADRIEN

Ah, j'ai quelque chose!

(Sortant un bouchon de bière de l'eau)

Ah, non. Trop petit, hein?


OLIVIER

Ouais.


ADRIEN

OK.


OLIVIER

(Sortant une canne à pêche de l'eau)

Wô!


ADRIEN

Wô! Ça, c'est

un petit peu trop gros.


OLIVIER

Ouais, hein!


ADRIEN

Ah oui, là... Je l'ai.

(Sortant une voiture jouet de l'eau)

C'est sûr que c'est ça.

Ha! Ha! Ha!


OLIVIER

C'est quand même fou, hein,

tous les petits trésors qu'on

peut trouver dans le fond

de l'eau.


ADRIEN

Ouais. Mais... c'est

ma voiture, hein.


TAMARA (Narratrice)

Est-ce qu'il y a encore des

trésors à découvrir sous l'eau?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Mon coffre renferme le plus

beau trésor. Mais est-ce que

je pourrais trouver un trésor

sous la mer? Pour le savoir,

je rencontre Charles Dagneau,

archéologue subaquatique.

Charles trouve de vieux objets

sous la mer. Enfant, il rêvait

de faire de la plongée

sous-marine. L'histoire

l'intéressait aussi beaucoup.

Et il était un grand fan

du célèbre archéologue

Indiana Jones. Salut, Charles!


CHARLES

Allô, Tamara!


TAMARA

J'aimerais savoir: est-ce

qu'il y a toujours des trésors

à découvrir sous la mer?


CHARLES

Des trésors, il y en a

beaucoup à découvrir. Il y a

les coffres aux trésors qu'on

peut s'imaginer sur les bateaux

pirates, évidemment. Mais au

Canada, on parle de trésors

culturels. Y a beaucoup

d'épaves à découvrir. Et moi,

mon travail en archéologie

subaquatique, c'est de les

chercher, de les trouver et puis

aussi de les étudier.

On remonte les objets.

Ces objets-là, il faut les

conserver pour le futur puis

pour les montrer au public

aussi par après.


TAMARA

Ça, c'est une pièce d'or qui a

été retrouvée dans le trésor

d'un bateau qui a coulé

en Nouvelle-Écosse.

Charles, c'est quoi, ça?


CHARLES

Ça, c'est un magnétomètre,

qu'on appelle aussi un poisson.


TAMARA

OK.


CHARLES

C'est un instrument qu'on tire

derrière notre bateau. Et ça,

ça va détecter des masses de

métal enfouies sous le fond

marin. Le sonar latéral, c'est

un autre instrument qu'on tire

derrière notre bateau. Et ça,

ça marche avec des ondes

sonores qui donnent des images

détaillées. On voit la forme

des objets, d'une épave, etc.

Par exemple, ici, c'est

des images sonores qu'on a

prises sur l'épave du HMS

Investigator. Ça, c'est un

navire qui date de 1853. Il a

été abandonné dans l'Arctique.

Au centre de l'image, ça, c'est

une zone aveugle, et le sonar

est latéral puisqu'il voit des

deux côtés. Donc, d'un côté,

il y a des sédiments, tu vois,

à gauche ici. Puis à droite,

on a l'épave de l'Investigator

qui est là.


TAMARA

Ah oui!


CHARLES

On voit le tour.


TAMARA

Est-ce que c'est dangereux

d'aller explorer des épaves?


CHARLES

Bien, en plongée sous-marine,

il faut prendre ses

protections. Par exemple,

on va plonger deux par deux,

toujours, sur les épaves.

Et en plus, il y a toujours un

plongeur de sécurité en surface

qui est prêt à intervenir s'il

se passe quelque chose.


TAMARA

Comment vous réussissez

à communiquer sous l'eau?


CHARLES

Nous, on a un système de

communication sous-marin;

fait qu'on peut se parler

entre plongeurs. Mais aussi,

normalement, les plongeurs

communiquent entre eux par

signes. Il y a des signes

standards. Par exemple,

ça, ça veut dire OK.


TAMARA

OK.

Oui. OK! Mais là, je vois

le plongeur écrire sous l'eau.

Comment il fait?


CHARLES

On a des planchettes spéciales

pour aller dessiner et écrire

sous l'eau.


TAMARA

(Écrivant sur la planchette ensevelie d'eau)

Voilà!


CHARLES

Tu ferais une bonne plongeuse.


TAMARA

Merci!


CHARLES

Les objets qu'on trouve au

fond de l'eau, s'ils sont là

depuis 100, 200, 500 ans,

ils sont fragiles. Il faut

considérer les objets

archéologiques un peu comme des

grands malades. On va souvent

d'ailleurs utiliser des

bandages pour les envelopper

de manière à les protéger.

Parce qu'une fois en surface,

la gravité fait aussi que les

objets vont avoir tendance à

s'affaisser puis peut-être

à se briser. Cette ancre-là a

été trouvée au Labrador sur une

des plus vieilles épaves au

Canada. Elle a plus de 450 ans.


TAMARA

Wow! Charles, quel effet

que ça te fait de faire des

découvertes comme ça

sous la mer?


CHARLES

Ah, fantastique! Moi, j'adore

ça. En fait, c'est un peu le

côté bonbon de notre travail.

On fait beaucoup de recherche,

mais quand on découvre un

nouveau site archéologique, là,

on est un peu excités comme

des enfants, des fois.


TAMARA

Merci beaucoup, Charles!

C'était vraiment intéressant.


CHARLES

Ça me fait plaisir.


TAMARA

Merci!

(S'adressant au public de l'émission)

Moi, j'ai pas besoin

d'aller sous l'eau pour trouver

un trésor.


TAMARA ouvre un coffre où se trouve une photo de ses amis.


TAMARA

Je l'ai déjà trouvé!


Intertitre :
Bonne idée!


MOHAMED

Je m'appelle Mohamed.


MAXIME

Moi, Maxime.


WALID

Moi, Walid.


ÉMILE

Et moi, Émile.


MOHAMED

Et on a...


MAXIME

...inventé...


WALID

...le robot...


ÉMILE

...Picasso.


TOUS

Tadam!


MAXIME

On a pensé que les handicapés,

ils pouvaient pas faire de la

peinture. Donc, on a eu l'idée

de faire un robot qui pouvait

faire de la peinture pour eux.

On a programmé notre robot

pour qu'il fasse un demi-cercle.

Il active son capteur de

couleurs qui est placé en avant

de lui, et il détecte les

couleurs qu'on a placées ici

sur les morceaux de bois.

Quand il détecte une couleur,

il s'arrête, il trempe son

pinceau, il le secoue,

il le relève.

Rendu ici, il détecte la ligne

rouge, il s'avance jusqu'à tant

qu'il détecte le porte-papier.

Et il commence un dessin.


TOUS

Yeah!


Transition


OLIVIER descend une glissade d'eau très abrupte.


OLIVIER

Wou!

C'était fou! J'ai presque

perdu mon maillot de bain,

mais... ah... Ah non!

J'ai perdu ma voix! Ah...


ADRIEN, TAMARA, GABRIELLE et OLIVIER font différentes activités au parc aquatique.


TAMARA

Un, deux, trois, go!


ADRIEN

Olivier et Tamara veulent pas

sortir de l'eau.


GABRIELLE

Je sais pas comment ils font.

On est dans l'eau depuis

ce matin, quand même.


ADRIEN

Ouais. Moi, j'ai vraiment

envie de me réchauffer, là.


GABRIELLE

Ah, as-tu de l'eau?

Je n'en ai plus.


ADRIEN

Euh, oui. Regarde

dans mon sac.


GABRIELLE

C'est parfait, merci.

(Tendant une bouteille de protection solaire à ADRIEN)

Ah! Tiens.


ADRIEN

Non, merci, j'ai pas soif.


GABRIELLE

Arrête de niaiser, tu sors de

l'eau, tu devrais te protéger.


ADRIEN

Ha! Ha! D'accord.


GABRIELLE

Ah bien! Des bulles!


ADRIEN

Oui, c'est parce que je suis

allé au parc hier avec

mon petit frère.


GABRIELLE

Ah, cool! Ça fait tellement

longtemps que j'ai fait ça.

Quand j'étais petite,

je les perçais avec mon doigt

avant qu'elles éclatent

toutes seules.


ADRIEN

Moi aussi! Ha! Ha!


GABRIELLE

Ninja Adrien! T'en as avalé?


ADRIEN

Oui. Ha! Ha! Wô! Ho! Ho!


GABRIELLE (Narratrice)

Pourquoi ça éclate,

des bulles de savon?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


GABRIELLE

Pour tout savoir sur les bulles

de savon, nous aurons besoin

de savon à vaisselle, de

glycérine, d'eau et de Yannick,

enseignant de chimie.


GABRIELLE (Narratrice)


GABRIELLE

Salut, Yannick!


YANNICK

Salut, Gabrielle.


GABRIELLE

Yannick, j'aimerais ça savoir

pourquoi ça éclate,

une bulle de savon?


YANNICK

Ah, une bulle de savon, ça

éclate... C'est comme un peu les

objets qui sont attirés vers le

sol sur la Terre. Qu'est-ce qui

attire tous les objets vers

le sol sur Terre?


GABRIELLE

La gravité.


YANNICK

Bingo! C'est en plein ça.


GABRIELLE

Mais je vois pas trop le

rapport entre la gravité

et une bulle qui éclate.


YANNICK

Tout d'abord, il faut savoir

qu'une bulle de savon, c'est

fait de trois couches:

de deux couches de savon

et d'une couche d'eau, comme

une espèce de sandwich. Et

qu'est-ce qui se passe? La

gravité agit surtout sur la

couche d'eau. Et ça va amincir

la paroi de bulle de savon pour

finalement la faire éclater.

Je te propose d'essayer, si tu

veux, en faisant une recette

de bulles de savon.


GABRIELLE

OK. Comment on fait?


YANNICK

Tout d'abord, on va utiliser

du savon à vaisselle. Je vais te

demander de prendre le savon

à vaisselle et l'ajouter dans

cette bonne quantité d'eau

au complet. Ensuite,

on ajoute de la glycérine.


GABRIELLE

C'est quoi, de la glycérine?


YANNICK

La glycérine, ça permet de

faire durer les bulles plus

longtemps. Et à l'aide d'une

paille, on va aller souffler la

plus grosse bulle qu'on est

capable. Quelle est la forme

d'une bulle?


GABRIELLE

Elle est sphérique.


YANNICK

Oui, hein! Est-ce que tu me

crois que je suis capable de

faire des bulles cubiques?


GABRIELLE

Je vois vraiment pas comment

tu vas réussir à faire ça.


YANNICK

Ah oui, hein? Bien, je vais te

montrer un truc pour le faire.


GABRIELLE

Pour faire des bulles de savon

de forme cubique, nous aurons

besoin de pailles et de

cure-pipes. Comment on fait ça?


YANNICK

On va prendre les ciseaux ici

et on va couper des morceaux

identiques de pailles.

Maintenant, ce qu'on va faire,

on va prendre un cure-pipe,

on va rentrer quatre morceaux

à l'intérieur. On va rentrer

chacun des bouts de cure-pipe

dans chacune des petites

pailles. On va ramener tous les

bouts de cure-pipe dans le

même sens. Moi, je vais y

insérer les morceaux de paille.

Et ensuite, à l'aide de l'autre

bout, on va rejoindre le tout

pour faire notre cube.


GABRIELLE

Hein! Bien, c'est simple.


YANNICK

C'est simple, hein? Et voilà.

On prend notre cube, et on le

trempe dans notre solution

d'eau savonneuse. Et regarde

bien ce qui va se produire.


GABRIELLE

Hein!


YANNICK

Vois-tu? Y a un petit carré

qui est à l'intérieur. Je prends

cette bulle sphérique et

je la mets juste ici.

Et elle devient cubique!


GABRIELLE

Ah!


YANNICK

C'est incroyable, hein?!


GABRIELLE

C'est fou!


YANNICK

Gabrielle, on peut essayer

aussi avec une forme

pyramidale. Tu vois, Gabrielle?

On obtient la même forme, mais

au niveau de la bulle de savon,

dans notre forme pyramidale.


GABRIELLE

Mais, est-ce qu'on pourrait

faire des très, très,

très grosses bulles?


YANNICK

Oh oui! Tu veux essayer?


GABRIELLE

Oui! Pour faire de très

grosses bulles de savon,

nous aurons besoin d'eau,

de savon à vaisselle, de poudre

à pâte et de fécule de maïs.


YANNICK

Gabrielle, je te demande de

mélanger notre savon...


GABRIELLE

OK.


YANNICK

...au complet. Vas-y.

Pendant ce temps-là, moi,

je vais ajouter la fécule de

maïs. Prends la poudre à

pâte... ajoute au complet,

et on va brasser le tout.

On s'en va à l'extérieur pour

faire nos bulles géantes.

T'es prête?


GABRIELLE

Ouais!


YANNICK

Gabrielle, pour faire nos

bulles de savon géantes,

ça nous prend un bâton de bois

avec un ruban de tissu accroché

après des anneaux.


GABRIELLE

Hein!

Hé, wow! C'est vraiment beau!

C'est gros en plus!

Bien, merci beaucoup, Yannick!

C'était super.


YANNICK

Ça m'a fait plaisir. Écoute,

si ça te tente, on peut

peut-être essayer de faire

encore des plus grosses bulles

que ça.


GABRIELLE

Oui!

Wow! Hé, il était long,

celui-là!


YANNICK

C'était beau, hein!


GABRIELLE

Ouais!


Transition


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Un internaute nous demande:

d'où vient le beurre?

Eh bien, comme vous vous en

doutez sûrement, le beurre

vient du beurrier!


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Et voilà! C'est pas plus

compliqué que ça.

Donc, merci, et à la prochaine!


ADRIEN

Mais... le beurre, là...

avant de se retrouver dans

le beurrier, il vient d'où?


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Avant? On fait du beurre en

ajoutant de la crème 40%,

simplement.


ADRIEN

Hein, pour vrai?


TAMARA

Bien oui! N'importe qui peut

en faire. Ça marche aussi avec

de la crème 35%. Tu la mets

dans un bocal, tu le fermes

bien et on agite.


ADRIEN

Du beurre pour se faire

muscles... c'est du jamais vu.


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Ce qui va arriver, là, c'est

que les particules de gras

contenues dans la crème vont

se souder ensemble, ce qui va

la faire épaissir et va faire

apparaître un liquide clair.

On garde juste la partie solide.

C'est du beurre!

Non, non, non! C'est pas fini,

là. Je voulais juste pas

t'empêcher de te faire

un peu de muscles. Hum.


ADRIEN

Yeah!


Transition


TAMARA porte des lunettes de plongée et descend une glissade d'eau très abrupte.


TAMARA

Wow! Wow!

Bien, quoi? C'est pratique.

J'aime pas ça avoir de l'eau

dans les yeux. Wou!


À un autre moment, OLIVIER et TAMARA portent des lunettes fumées excentriques.


OLIVIER

Yeah!


TAMARA

Wow! Elles sont cool,

tes lunettes!


OLIVIER

Non, c'est moi qui suis cool.


TAMARA

OK. Un peu les deux, d'abord.


OLIVIER

Mais... elles sont

originales, hein?


TAMARA

Hum. Elles te font bien.

T'as l'air d'une superstar...


OLIVIER

C'est sûr! C'est moi, la plus

grande vedette ici.


TAMARA

J'avais raison, hein! Y a des

beaux modèles au kiosque.


OLIVIER

Ouais. Mais moi, j'ai choisi

les plus belles. Regarde

autour de toi...


TAMARA

Hum-hum.


OLIVIER

Y a personne qui en a

des pareilles.


TAMARA

J'aime les miennes. J'hésitais

entre deux paires, mais je suis

contente de mon choix.


OLIVIER

Ouais, elles sont très

originales aussi.

On fait la paire.


TAMARA

Là, il faut aller rejoindre

Gabrielle et Adrien, ils sont

aux pirates.


OLIVIER

Go!


ADRIEN et GABRIELLE portent les mêmes lunettes.


GABRIELLE

Bien, là, on a choisi

les mêmes.


ADRIEN

Ça a l'air.


TAMARA

J'en reviens pas.


OLIVIER

Hé, moi, qui voulais être

pas comme les autres.


GABRIELLE

T'es pas comme moi,

en tout cas.


TAMARA

On est pas amis pour rien.

On a tous les mêmes goûts.


OLIVIER et ADRIEN

Ouais.


GABRIELLE

Et tout le monde va le

remarquer aujourd'hui.


OLIVIER

C'est super! On a l'air d'un

groupe rock en tournée

aux cascades d'eau.


TAMARA et GABRIELLE

Yeah!


ADRIEN

On se protège les yeux du

soleil... et des flashs.

Non! Pas de photos,

s'il vous plaît!


TOUS

Non,

s'il vous plaît!


ADRIEN (Narrateur)

Pourquoi il faut se protéger

les yeux du soleil?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Avez-vous déjà essayé

de regarder le soleil sans

lunettes fumées? C'est

impossible et c'est extrêmement

dangereux. Alors, si vous

voulez protéger vos yeux

des méfaits du soleil,

vous avez besoin de...

...lunettes fumées! Ha! Ha!

Alexandre Goulet en connaît long

sur les lunettes fumées.

Chef au marketing, il connaît

tous les secrets de fabrication

des lunettes fumées.

Salut, Alex!


ALEX

Salut, Adrien!


ADRIEN

J'aimerais savoir pourquoi

il faut protéger nos yeux

du soleil.


ALEX

Bien, y a deux raisons.

Premièrement, c'est à cause des

rayons UV qui sont émis par

le soleil. Alors ça, ça peut

endommager tes yeux, ça peut

causer des maladies puis ça peut

faire que à la longue, tu vas

avoir une prescription,

il va falloir que t'aies une

correction visuelle. Sinon,

c'est aussi pour te protéger

contre l'éblouissement. Des

fois, quand tu regardes le

soleil, tu vas voir beaucoup de

rayons puis tu vas avoir de la

misère à voir. Fait que c'est

pour te protéger de ça aussi.


ADRIEN

Est-ce que vous fabriquez

juste des lunettes

de soleil ici?


ALEX

Non, on fabrique toutes sortes

de lunettes: des lunettes

claires, des lunettes avec

prescription, tout ça.

Veux-tu aller voir comment

c'est fait?


ADRIEN

Ah bien, oui!


ALEX

OK.


ADRIEN

Les premiers verres teintés

furent inventés par les Chinois

il y a 500 ans. En fait, ils

servaient pas à cacher les yeux

du soleil mais plutôt à cacher

les yeux des juges

dans des procès.

Comment est-ce que vous faites

pour transformer un verre

transparent en verre fumé?


ALEX

Il y a deux types de verre.

Alors il y en a un qui va être

complètement clair, et lui,

ce qu'on va faire, on va

rajouter une couleur dessus,

mais aussi un antireflet à

l'arrière du verre pour bloquer

les rayons UV. Et l'autre,

il y a déjà un film qu'on

appelle un film polarisant à

l'intérieur du verre. Après ça,

on va le surfacer dans la

machine qu'il y a juste là.


ADRIEN

C'est quoi, un verre

polarisant?


ALEX

C'est un verre avec un certain

film à l'intérieur.

Premièrement, son matériau

va bloquer les rayons UV.

Puis deuxièmement, le film

polarisant va te protéger

contre l'éblouissement dont

on parlait tout à l'heure.


ADRIEN

Comment on fait pour colorer

un verre?


ALEX

Si tu veux, je peux aller

te montrer.


ADRIEN

Ah, bien oui!


ALEX

Comme tu peux voir ici,

on a différents bains. Alors

les bains ont différentes

couleurs. Puis après ça, c'est

un peu comme une recette.

Alors si tu voulais un rouge,

on va le tremper pendant un

petit moment dans une solution,

puis ça va te donner le rouge

que tu veux.


ADRIEN

Donc, la couleur, c'est plus

une question de goût, c'est ça?


ALEX

C'est pas seulement le goût

parce que des fois, selon tes

activités, y a certaines

teintes qui sont vraiment

bonnes. Si par exemple

tu faisais du tir à l'arc, ça

serait une teinte jaune, par

exemple, qui serait vraiment

utile. Ou du golf, ça serait

comme un brun pâle, à peu près.


ADRIEN

Qu'est-ce qu'on fait

maintenant avec les verres?

Est-ce qu'on les place

directement sur les montures?


ALEX

Non. Alors, en premier, il

faut qu'on soit sûr qu'ils sont

propres, puis on va leur mettre

un vernis, comme ça, on va

pouvoir mettre un traitement

dessus. Ici, on a des bassins

qui sont remplis d'eau puis de

savon, et d'eau encore. Puis

après ça, un vernis. Alors

juste pour s'assurer que

tout va être correct.


ADRIEN

Alors, Alexandre,

qu'est-ce qu'on fait ici?


ALEX

Alors on a commencé avec

un bloc qu'on a surfacé d'une

certaine manière. Après ça,

on a ajouté la couleur.

Puis après ça, on a fait

l'antireflet. Là, on est dans

l'étape finale, alors on va en

gros lui donner la forme de ta

monture pour pouvoir le mettre

dans ta monture.


ADRIEN

Merci beaucoup, Alexandre.


ALEX

Ça fait plaisir, mais oublie

pas, c'est important

de protéger tes yeux

contre le soleil.


ADRIEN

D'accord!

(S'adressant au public de l'émission)

N'oubliez pas,

vos yeux sont très précieux,

il faut les protéger des rayons

du soleil. Alors une paire de

lunettes fumées, c'est

indispensable. Bon. En plus,

ça donne un super beau style.

Tiens! Comme ça.

(Posant des lunettes de soleil sur la caméra)

Voilà, c'est parfait, ça.

Ça te va super bien.

Un petit peu mieux qu'à moi,

en plus.


Transition


ADRIEN descend une glissade d'eau très abrupte, vêtu d'un combinaison de plongée.


ADRIEN

Wow! C'est tellement

aérodynamique, mon truc!

Je veux dire, ça va super

rapidement! C'est... wow!


ADRIEN, TAMARA, GABRIELLE et OLIVIER font leur dernière glissade d'eau de la journée.


OLIVIER se trouve à l'entrée du parc aquatique.


OLIVIER

Tamara? Adrien! Gabrielle!

Je comprends pas.

On était supposés

s'attendre ici.


ADRIEN, TAMARA, GABRIELLE arrosent OLIVIER avec des fusils à l'eau.


OLIVIER

Ah! C'est froid!


GABRIELLE

À ton tour de prendre

une douche!


OLIVIER

Bien non! Pitié, pitié!


ADRIEN

C'est toi qui as commencé!


ADRIEN (Narrateur)

Que fera Olivier pour éviter

la douche imposée par ses amis?


OLIVIER (Narrateur)

Hé! La douche, c'est avant,

pas après.


GABRIELLE (Narratrice)

Ça t'apprendra.

Adrien, c'est Olivier que

tu dois arroser. Pas moi.


ADRIEN (Narrateur)

Ha! Ha! Ha! Oups!


Début générique de fermeture


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


TAMARA

T'as vraiment glissé avec ça?


ADRIEN

Ouais. Hé, c'est tellement

aérodynamique, mon truc.

Non mais, ça va super vite!


TAMARA

J'aurais vraiment voulu voir

ta glissade.


ADRIEN

C'est facile.

(S'adressant au public de l'émission)

Si tu veux me

voir encore glisser dans mon

super costume ou voir des

épisodes de Là est la question

que t'as pas encore vus,

va sur notre site web.


TAMARA

Tous les épisodes sont là?


ADRIEN

Tous!


TAMARA

Cool! Moi, j'aimerais

absolument revoir celui

de la vente de garage.


ADRIEN

Tu veux revoir

ma super perruque?


TAMARA

Ah non, pas certaine.


ADRIEN

Elle l'aime, ma perruque.

Elle veut juste pas le dire.


TAMARA

Non, je...


VOIX FÉMININE

♪ Là est la question

Là est la question

Là est la question ♪♪


Fin générique de fermeture


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Éducation

Résultats filtrés par