Image univers Là est la question ! Image univers Là est la question !

Là est la question !

Adrien, Gabrielle, Olivier et Tamara sont quatre amis âgés de 12 à 14 ans, qui enquêtent afin de répondre à quatre questions qu'ils se posent dans leurs activités quotidiennes. Ils découvrent, grâce à leurs reportages colorés et dynamiques, que la science n'est pas composée uniquement de formules chimiques ou de calculs savants, mais qu'on la retrouve dans les éléments de la vie de tous les jours. Présentant sujets étonnants et informations surprenantes, Là est la question! est une série scie...

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Visite au musée

Qu’est-ce que c’est la cuisine moléculaire? Comment fonctionne une voiture électrique? Pourquoi le cheval dort-il debout? Pourquoi le métal est-il froid? Telles sont les questions qu’Adrien, Tamara, Gabrielle et Olivier se poseront lors d’une visite au musée! Nos jeunes reporters rencontreront un chef cuisinier, des ingénieurs, une vétérinaire et un scientifique qui répondront à toutes leurs questions!



Année de production: 2012

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

GABRIELLE

Tenez, vos billets!


TAMARA

Merci!


ADRIEN

Ah j'ai pas envie d'y aller,au musée.


GABRIELLE

Pourquoi? Ça va être super

le fun.


ADRIEN

J'ai pas envie de faire des

questions puis des réponses sur

une exposition.


TAMARA

Bien non! Ça va être super

cool. Et les meilleures

questions-réponses vont se

retrouver dans un questionnaire

pour les visites scolaires

au musée.


ADRIEN

Bof.


GABRIELLE

Bien oui, peut-être que nos

idées vont être retenues!


OLIVIER

Attendez, attendez. Question

numéro un: Est-ce qu'on entre

dans le musée? A: Non, on boude

comme Adrien. B: Non, on joue du

ukulélé. Ou C: Oui et on essaie

de gagner les prix du concours.


TOUS

C!


ADRIEN

Y a un prix?


TAMARA

Oui, tu peux gagner des

billets de cinéma, de théâtre,

de musée...


ADRIEN

D: Aucune de ces réponses. On

laisse gagner Adrien à la

place.


Début générique d'ouverture


VOIX FÉMININE

♪ Là est la question

Là est la question

Là est la question

Là est la question

Là est la question ♪♪


Titre :
Là est la question!


Fin générique d'ouverture


OLIVIER

Non, non, fais la même

expression que la figure

de proue.


TAMARA

Euh... OK.


OLIVIER

Ah super.


TAMARA

Ah je veux une photo ici!


OLIVIER

Tamara, on a déjà pris plein

de photos. On est venus ici pour

faire un jeu-questionnaire.


TAMARA

Je sais, mais...


OLIVIER

Bon, OK, d'abord.


TAMARA

Yes.


OLIVIER

Mais après ça, il faut se

dépêcher, hein, parce qu'on n'a

pas inventé une seule question à date.


TAMARA

Inquiète-toi pas, on va en

trouver, des questions.


OLIVIER

Ah je veux trop faire une

question là-dessus.


TAMARA

C'est quoi? Une mini-calèche?


OLIVIER

Non, c'est un genre de cabine

installée sur deux longs

bâtons. C'était transporté par

deux personnes.


TAMARA

Ah ouais, t'as raison.

"Chaise à porteurs. Les nobles

s'assoyaient dans la cabine et

les porteurs les amenaient là

où ils voulaient aller."


OLIVIER

T'imagines? On est rendu à la

voiture électrique, là. Ça

change.


TAMARA

Hé, c'est ça que je veux plus

tard: une voiture électrique.


OLIVIER

Sérieux?


TAMARA

Hum-hum.


OLIVIER

Ah bien c'est super cool,

c'est écologique.


TAMARA

Hum. Bon, bien une dernière

photo avec l'ancêtre de la

voiture électrique?


OLIVIER

Bon, OK, d'accord.


OLIVIER (Narrateur)

Comment ça fonctionne, une

voiture électrique?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


OLIVIER

(S'adressant au public de l'émission)

Aujourd'hui, je me transforme en

chroniqueur automobile pour

tout savoir sur la voiture

électrique. Suivez-moi.

Salut, Philippe.


PHILIPPE

Hé, bonjour, Olivier.


OLIVIER

Philippe connaît bien les

voitures électriques et il

enseigne à l'École de

technologie supérieure.


PHILIPPE

Ça, c'est une voiture hybride

électrique. Elle a deux

systèmes pour la propulser: un

système fermé, qu'on met de

l'essence dedans, et puis un

système électrique. Celle-ci,

on a augmenté sa capacité

électrique. Dans cette boîte,

ici, on a installé plus de

batteries qui permettent de

couvrir à peu près une

trentaine de kilomètres tout

électrique. Et en plus, tu

vois, y a une prise installée

ici. On met une extension et on

la recharge. Ça, c'est une

modification maison.


OLIVIER

Est-ce qu'on peut l'essayer?


PHILIPPE

Mais oui, allons-y.


OLIVIER

Super.


PHILIPPE

Je la démarre... Voilà le

niveau de notre batterie. On a

pas mal d'autonomie ici. Puis

comme tu peux le voir ici,

30 kilomètres tout électrique.


OLIVIER

Mais ça fait aucun bruit.


PHILIPPE

Pas de bruit, pas de

pollution.

À part les bruits des plaques

d'égout.


OLIVIER

(S'adressant au public de l'émission)

Aujourd'hui, sur la planète,

on compte 900 millions de

voitures et autres véhicules

motorisés. Il faut plus de 25

millions de barils de pétrole à

chaque jour pour faire

fonctionner toutes ces

voitures. Une hybride, ça

fonctionne à l'essence et à

l'électricité. Mais pourquoi ça

peut pas juste fonctionner avec

l'électricité?


PHILIPPE

Le problème, c'est qu'on

aurait pas beaucoup

d'autonomie, parce que

l'énergie dans les batteries,

ça nous permet pas de

parcourir 500 kilomètres sans

faire des recharges.


OLIVIER

Pourquoi on peut juste pas

mettre, mettons, trois grosses

batteries?


PHILIPPE

On pourrait continuer d'en

mettre, des batteries. Mais

plus on en met, plus y a de la

masse. C'est très lourd, une

batterie et ça coûterait plus

cher que la voiture. On mettrait

40 000$ de batterie puis

30 000$ de voiture. C'est pas

très intéressant.

Là, quand il faut de la

puissance, le moteur thermique

vient nous aider. Là, j'ai

accéléré fort, on n'a pas le

choix. L'électrique, il a sa

limite sur cette auto-là.


OLIVIER

Mais comment on recharge une

batterie d'une voiture hybride?


PHILIPPE

Bien c'est le freinage

régénératif. Là, j'accélère,

donc la batterie alimente les

roues. Tu vois, la flèche: elle

s'en vient de la batterie, elle

s'en va vers les roues. Et

quand je freine, tu vois, la

flèche s'inverse, l'énergie

vient des roues et rentre dans

la batterie. Donc

théoriquement, y a pas besoin

de la brancher.


OLIVIER

OK! Puis est-ce que cette

voiture-là fonctionne aussi

bien qu'une voiture à essence?


PHILIPPE

Oui, tout à fait. D'ailleurs,

pour étudier le

fonctionnement plus en détails

des voitures hybrides, on a des

installations à l'université.


OLIVIER

C'est quoi, ça?


PHILIPPE

Ça, Olivier, c'est un

dynamomètre à rouleau. C'est un

outil qui permet de recréer la

route, si tu veux, mais dans le

sous-sol. Est-ce que tu veux

essayer de conduire?


OLIVIER

Super!


PHILIPPE

Bon, bien, monte au volant.

Donc tu freines et tu mets sur

"drive", et tu peux y aller.

OK, Olivier, tu peux accélérer!

C'est bon, Olivier!

Tu peux arrêter!

Grâce à l'essai que tu as fait,

on peut avoir une bonne idée du

fonctionnement de la voiture.


OLIVIER

Donc ces tests-là nous

permettent de conclure que la

voiture hybride est aussi

efficace que la voiture à

essence.


PHILIPPE

Bien oui. Tu vois, tu as pu

t'en rendre compte par

toi-même.


OLIVIER

À ton avis, c'est quoi la

voiture de l'avenir?


PHILIPPE

Ah ça, c'est une bonne

question, Olivier. La voiture

de l'avenir, selon moi, c'est

pas une seule voiture. Par

exemple, quand t'es en ville,

c'est une voiture électrique

parce que t'es jamais loin

d'une prise. Quand tu vas loin,

bien une voiture avec des

biocarburants. À mon avis, ça

va être ça, la voiture de

l'avenir.


OLIVIER

Donc la voiture volante, c'est

pas pour demain?


PHILIPPE

Hélas, non.


OLIVIER

Merci, Philippe, c'était super

intéressant.


PHILIPPE

Merci, Olivier, ça m'a fait

plaisir.


OLIVIER

Maintenant que j'en sais plus

sur les voitures, il ne me reste

plus qu'à apprendre à

conduire. Ouais, ça, c'est pas

pour demain, hein.


Intertitre :
Bonne idée!


YUHAN

Moi, je m'appelle Yuhan.


LIN XIAO

Lin Xiao.


GABRIELLE

Gabrielle.


YUHAN

Et on vous présente...


LIN XIAO

...le super...


GABRIELLE

parateneur.


LIN XIAO, YUHAN et GABRIELLE présentent leur prototype lors d'une expo-sciences.


GABRIELLE

Bien nous, on a fait un

"super parateneur". C'est pour

tenir le parapluie sur notre

dos. On l'a inventé parce que

on n'aimait pas vraiment tenir

un parapluie.


LIN XIAO

On a mis tout ça dans une

corbeille en plastique.


GABRIELLE

On met un parapluie ici. Puis

après ça, avec les bretelles

ici, on met ça sur notre dos.

Pour l'ouvrir, on tire sur la

corde ici. Puis il y a un bâton

ici qui pèse sur le bouton du

parapluie et ça fait ouvrir le

parapluie.


LIN XIAO

Moi, ce que j'aime dans les

inventions, c'est quand on voit

le résultat final.


YUHAN

Démonstration!


LIN XIAO

Quand les gens ont vu notre

projet, ils ont dit qu'on

devrait faire passer un brevet.


GABRIELLE

Je pense qu'on pourrait vendre

notre parateneur, sauf que

faudrait faire des

améliorations.


Transition


ADRIEN se promène dans le musée.


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Même les hommes portaient des

perruques à l'époque. Ça fait un

petit peu déguisement, tout ça,

mais je pense que j'aurais aimé

ça me déguiser un petit peu

tous les jours. Alors...

"Les épidémies de poux étaient

très courantes à l'époque."

Ark, mais c'est dégueulasse!


HOMME

Chut! Vous êtes dans un musée!


ADRIEN

Désolé, euh... je suis

juste...


ADRIEN visite le musée en compagnie de GABRIELLE.


ADRIEN

Woh! Hé, les ustensiles sont

énormes.


GABRIELLE

Hé, ça a pas l'air léger.

C'est fait en quoi? C'est

écrit?


ADRIEN

Euh... en fer forgé.


GABRIELLE

On devrait faire une question.


ADRIEN

D'accord. En quoi étaient

faits les ustensiles de cette

époque?


GABRIELLE

A: en bois. B: en fer forgé.


ADRIEN

C: en papier. Et D: en tissu.


GABRIELLE

E: en plastique!


ADRIEN

Oh ouais! Ha! Ha!


GABRIELLE

Woh! On est loin de la cuiller

en fer forgé.


ADRIEN

Oui. Tout un saut dans le

temps.


GABRIELLE

C'est vrai que le plastique,

c'est une belle invention. Les

formes, les couleurs, c'est

cool.


ADRIEN

Hé, Gabrielle, regarde! Tu

penses qu'elles servent à quoi,

ces bouteilles-là?


GABRIELLE

Je sais pas. Peut-être à faire

des vinaigrettes?


ADRIEN

On dirait presque des

éprouvettes. Peut-être que ça

sert à faire... de la cuisine

moléculaire.


GABRIELLE

Tu connais ça, toi, la cuisine

moléculaire?


ADRIEN

Bien oui. Un peu.

C'est quoi, la cuisine

moléculaire?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


ADRIEN parle au téléphone.


ADRIEN

Oui, ce serait pour une

livraison.


HOMME

Je vous écoute.


ADRIEN

Alors j'aimerais une pizza

double fromage avec un gâteau

au chocolat...


HOMME

Vous êtes chez Apollo,

cuisine moléculaire.


ADRIEN

Chez Apollo,

cuisine moléculaire?


HOMME

Exactement, c'est ça.


ADRIEN

Ça tombe bien, j'avais

justement une question.


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Bio express!

Giovanni est un très grand chef

cuisinier. Après ses études en

cuisine, Giovanni a obtenu un

bac en chimie et une maîtrise

en biotechnologies. Il en sait

long sur la cuisine

moléculaire. Il en parle souvent

À la télé. Bonjour, Giovanni.


GIOVANNI

Salut.


ADRIEN

C'est quoi la cuisine

moléculaire?


GIOVANNI

La cuisine moléculaire, c'est

pas une addition de produits

chimiques, c'est la

compréhension de l'alimentation

comme telle.

Si je cuis une carotte, je vais

comprendre le phénomène

physico-chimique de la carotte,

d'accord?


ADRIEN

OK. Donc on commence par quoi?

Est-ce qu'on fait un gâteau

au chocolat?


GIOVANNI

Oui, exactement, on va faire

un gâteau au chocolat. En fait,

on va faire un moelleux au

chocolat. Avant, ce que je

pensais, c'est que ça prenait

forcément de la farine,

forcément des oeufs, forcément

beaucoup de trucs.

Mais j'ai compris que le

principe du gâteau au chocolat,

c'est exactement le même

principe qu'une mayonnaise.

Une mayonnaise, c'est un

mélange d'une protéine, un

jaune d'oeuf, qui est mélangé

avec un corps gras, de l'huile.

Moi, si je prends le même

procédé, je prends une

protéine, cette fois, le blanc

d'oeuf, et un corps gras, le

chocolat, je devrais avoir un

gâteau au chocolat normalement.

Ce que je veux, là, c'est que

mes blancs d'oeufs captent

de l'air.

Pour faire le phénomène de la

levure. Qu'est-ce que je viens

d'obtenir? Comme une

mayonnaise.

Alors là, maintenant, je prends

un peu de mayonnaise... au goût

de moelleux au chocolat, si tu

veux, comme tu veux. Et là,

j'amène ça dans une cuisson

extrêmement longue... qui va

durer huit secondes.


ADRIEN

Oh!


GIOVANNI

Tu vois?


ADRIEN

Wow!


GIOVANNI

Incroyable. Huit secondes

pour faire un gâteau. Mais je

trouve que mon dessert est un

peu plate. Donc on va essayer

de l'agrémenter. Par contre, si

je prends de l'eau d'érable et

que je la mets dessus, tu

comprends que ça va pas être

très esthétique. Normalement,

si je voulais épaissir ça, je

vais mettre de l'amidon.

Mais l'amidon va faire que l'eau

d'érable va devenir opaque.

J'en mets un petit peu dans un

bol et j'ai un petit produit

qui est de la gomme de guar.

C'est un amidon de céréales,

d'accord? Tu peux m'aider?

Mets-en un petit peu.

On va y aller petit à petit. Tu

vois, mon eau d'érable est

devenue très visqueuse. Je vais

apposer mon sirop. D'accord?

Comme ça. Et je vais faire une

mousse avec une base d'enzymes.

C'est une particule qui est un

catalyseur, qui va me permettre

de fragmenter mon sirop

d'érable, de pouvoir mettre de

l'air à l'intérieur, de capter

cet air et de le fixer grâce à

un autre produit qui s'appelle

le xantan.


ADRIEN

Oh wow! Ha! Ha! Ha!


GIOVANNI

D'accord? Donc là, je vais

obtenir une belle mousse

d'érable, là, qui va rester

très stable. Est-ce que tu veux

y goûter?

Bon, je la trouve un peu plate,

pas de couleur. Donc ce qu'on

va faire... un mix

framboise-chocolat, c'est

toujours bon. Mais on va faire

la framboise un peu

différemment. Alors ma façon de

faire, c'est de prendre de

l'azote liquide. C'est

simplement un gaz qui est 600

fois le volume liquide en état

gazeux. D'accord? Alors là

simplement, je verse un peu

d'azote liquide. T'inquiète

pas, c'est pas dangereux.

Donc mes framboises vont devenir

plus que congelées. Maintenant,

si je pose ma framboise, t'es

d'accord qu'elle est très dure.

Et si je tape dessus...

j'obtiens de la graine de

framboise. D'accord? Quand tu

manges ça, là, c'est comme si

tu mangeais 100 framboises en

même temps. Est-ce que ça goûte

intensément la framboise?


ADRIEN

C'est collé sur ma langue.


GIOVANNI

C'est normal. Et là, ça va se

décoller délicatement, tu vas

voir. Puis là, je vais finir

avec quelques grains de

framboise...


ADRIEN

Ha! Ha!


GIOVANNI

...sur mon petit dessert.

Donc tu vois, ça?


ADRIEN

Oui.


GIOVANNI

C'est de la cuisine.


ADRIEN

Hum!


GIOVANNI

Ça te plaît?


ADRIEN

Oh wow, c'est vraiment

super bon.


GIOVANNI

Bien tant mieux. Non seulement

tu l'as fait avec moi, mais en

plus, t'es le cobaye

aujourd'hui.


ADRIEN

Merci beaucoup, Giovanni.


GIOVANNI

Je te remercie.


GABRIELLE

(S'adressant au public de l'émission)

Ah la mode de cette époque-là

est trop belle. J'ai toujours

rêvé de porter des grosses

robes à crinoline qui passent

pas dans les portes. Ça, c'est

les corsets qu'on portait en

dessous des robes pour avoir

une petite taille. Hein?

Y avait des femmes qui avaient

des corps déformés à cause des

corsets trop petits? Ah, ouache!

J'aime bien mieux mon

tee-shirt puis mes jeans!


HOMME

Chut! Vous êtes dans un musée.


GABRIELLE

Excusez.


ADRIEN est assis dans une salle du musée, déguisé en Jacques Cartier et s'endort.


GABRIELLE

Tamara! On va dans l'autre

salle!

Oh wow! C'est super beau!


TAMARA

Wow, c'est vraiment

impressionnant. Est-ce que tu

penses que c'est la Grande ou

la Petite Vermine?


GABRIELLE

Euh, je pense que c'est pas la

Grande ni la Petite Vermine.


TAMARA

Hein, comment ça? C'est pas

une réplique d'un bateau de

Jacques Cartier? Ils parlaient

de lui dans l'autre salle.


GABRIELLE fait signe à ADRIEN de s'approcher derrière elles, sans que TAMARA ne s'en rende compte.


GABRIELLE

C'est parce que les bateaux de

Jacques Cartier s'appelaient la

Petite et la Grande Hermine.

Pas Vermine.


TAMARA

Hum, je savais.


GABRIELLE

Euh, mais c'est fou, tout le

travail qu'il y a dans cette

maquette-là, hein?


TAMARA

Hum-hum!


GABRIELLE

Regarde la statue. Elle a

bougé.


TAMARA

Hein?


ADRIEN

Ha!


TAMARA

Adrien!


GABRIELLE

Wow, t'as eu peur.


TAMARA

Bien oui, quand même.


ADRIEN

C'était son idée.


GABRIELLE

Bien oui. Quand j'ai vu le

costume dans le kiosque de

photos d'antan.


ADRIEN

Hé, j'ai attendu longtemps.


GABRIELLE

T'as gardé la pose tout ce

temps-là?


ADRIEN

Oui. À un certain moment, là,

j'ai cru que j'allais dormir

debout, comme un cheval.


TAMARA

C'est quoi le rapport?


ADRIEN

Bien tout le monde sait que

les chevaux dorment debout.


TAMARA

Oui, je... oui, oui, oui.

Tout le monde sait ça.


GABRIELLE (Narratrice)

Est-ce que c'est vrai que les

chevaux dorment debout?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


GABRIELLE

(S'adressant au public de l'émission)

Aujourd'hui, c'est vraiment très

spécial. Je vais devenir

vétérinaire des chevaux. Oui,

oui. Avec Mathilde Leclère,

vétérinaire et professeure à la

faculté vétérinaire. Elle

m'attend. On a des malades à

soigner.

Tous les jours, dans cet

hôpital, on traite les

différentes maladies qui

affligent les chevaux. C'est

exactement comme nos hôpitaux.

Sauf la senteur, bien entendu.

Bonjour, Dre Mathilde.


MATHILDE

Bonjour, Gabrielle.


GABRIELLE

Pourquoi est-ce que les

chevaux dorment debout?


MATHILDE

C'est une très bonne question.

En fait, les chevaux sont

capables de somnoler debout

parce qu'ils sont capables de

bloquer certaines de leurs

articulations. Par contre,

quand ils veulent vraiment

avoir un sommeil profond, ils

doivent se coucher.


GABRIELLE

C'est quoi les maladies les

plus courantes chez les

chevaux?


MATHILDE

Ce qu'on voit le plus souvent,

ce sont des problèmes de

boiterie, des problèmes

digestifs comme des coliques ou

encore des problèmes

respiratoires.


GABRIELLE

Puis ce cheval-là, il a quoi?


MATHILDE

Ce cheval-là, il vient parce

qu'il tousse quand il mange. Ce

que je pense qu'il arrive avec

lui: il a développé une

certaine allergie aux poussières

qui sont dans le foin. Ça

s'appelle le souffle, qui est

une maladie qui ressemble à

l'asthme chez l'humain. On va

commencer par l'ausculter, et

ensuite, on va mettre une

caméra dans ses poumons pour

aller récolter des cellules qui

sont au niveau de ses bronches.


GABRIELLE

OK.


MATHILDE

Viens avec moi. Comme c'est

pas un humain puis qu'on peut

pas lui demander de prendre des

grandes respirations, il va

falloir mettre un sac sur son

nez. On va mettre notre

stéthoscope... ici.

Est-ce que t'entends les

sifflements?


GABRIELLE

Oui, un peu.


MATHILDE

C'est parce qu'il a des

bronches qui sont trop petites

puis l'air fait du bruit en

passant.


GABRIELLE

(S'adressant au public de l'émission)

Vous allez assister à

l'endoscopie des voies

respiratoires pour un cheval.

L'opération n'est pas banale...

coeurs sensibles, s'abstenir.


MATHILDE

Maintenant, ce qu'on va faire,

on va aller mettre une caméra

dans son nez, dans sa trachée

puis dans ses poumons pour être

capable d'analyser les

cellules de ses bronches.


GABRIELLE

Ça va pas trop lui faire mal?


MATHILDE

En fait, non. C'est un petit

peu désagréable au niveau du

nez, mais on a mis de la crème

pour pas qu'il sente.

C'est vraiment très beau à

l'intérieur.


GABRIELLE

Qu'est-ce qu'on voit ici?


MATHILDE

On voit l'intérieur de la

trachée. On va avancer

tranquillement.

On arrive à la séparation des

deux bronches puis on entre

dans le poumon droit. Ce qu'on

voit, les différents trous de

chaque côté, c'est l'arbre

bronchique, donc toutes les

petites bronches qui se

séparent pour amener de l'air

partout dans le poumon.

Maintenant, ce qu'on met, c'est

un petit peu de lidocaïne

pour geler les bronches, pour

pas qu'il tousse.


GABRIELLE

Mais qu'est-ce que ça fait si

le cheval tousse? Est-ce que la

caméra est expulsée?


MATHILDE

C'est juste un petit peu

désagréable pour lui. Donc on

essaye de geler pour pas

qu'il le sente.


GABRIELLE

OK.


MATHILDE

Bon. Maintenant, on est rendu

dans une toute petite bronche.

La caméra, elle est prise là,

puis on met de la saline, donc

du liquide qu'on va récupérer.

Et on va envoyer ce

prélèvement-là au laboratoire

pour poser un diagnostic.


GABRIELLE

Et comment on fait pour le

soigner, le cheval?


MATHILDE

Si c'est vraiment ça qu'il a,

le souffle, donc qu'il est

allergique aux poussières qu'il

y a dans le foin, il faut ne

pas lui donner de foin. Ça veut

dire qu'il va falloir qu'il

mange au pâturage idéalement,

donc de l'herbe à l'extérieur.

Évidemment, c'est pas possible

ici, pendant l'hiver. Donc on

va lui donner des espèces de

croquettes de foin compactées,

dans lesquelles il y a pas de

poussière.


GABRIELLE

Merci beaucoup, Mathilde.

C'était génial.


MATHILDE

Ça m'a fait plaisir. On va te

voir dans quelques années à la

faculté.


GABRIELLE

(S'adressant au public de l'émission)

Pour ceux et celles qui

s'inquiètent de la santé du

cheval, ne vous en faites pas.

Avec les soins de la Dre

Mathilde, il va bientôt être sur

ses pattes et va enfin pouvoir

dormir debout.


Intertitre :
La question web


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Un internaute nous demande: Un

casque de vélo a-t-il une date

d'expiration?


GABRIELLE

(S'adressant au public de l'émission)

Y a pas de date d'expiration.

Mais vaudrait mieux pas prendre

de chance. On peut le laisser

au frigo, dans le bac à

légumes, pour qu'il se conserve

plus longtemps.


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

C'est pas nécessaire. Même

s'il y a pas de date, les

fabricants recommandent de

changer notre casque après

cinq ans.


GABRIELLE

(S'adressant au public de l'émission)

C'est parce que, après cinq

ans, ton casque risque d'être

démodé et de ne plus aller avec

tes nouveaux vêtements de vélo

ou même... ton nouveau vélo!


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Pas tout à fait. C'est que la

mousse de plastique utilisée

pour absorber les chocs perd

son efficacité avec le temps.


GABRIELLE

Oui, aussi.


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Et notre casque est conçu pour

résister jusqu'à un coup

violent. Donc si tu es déjà

tombé sur la tête avec lui, il

faut en acheter un autre. Bien

protégé... on peut rouler en

toute sécurité.


GABRIELLE

(Tendant un monocycle à TAMARA)

Tiens, justement, je crois que

c'est pour toi.


TAMARA

Euh... même avec un casque,

je préfère quand il y a deux

roues.


GABRIELLE

T'es sûre?


TAMARA

Oui. Oui, oui. Très sûre.


Transition


OLIVIER

(S'adressant au public de l'émission)

Ce bâtiment-là date du XIXe

siècle. J'aurais tellement aimé

ça, vivre à cette époque-là. Je

me promènerais à cheval, je

vivrais dans un grand manoir en

pierres. Ah... je pense que

j'aurais aimé ça. Ouais.


GUIDE

Approchez, tout le monde.

Alors ici, dans la forteresse

vivaient les jeunes hommes de

l'époque qui étaient des

soldats.


OLIVIER

Des soldats? Hein? à la

guerre? Bien là, moi, j'aime

battre mes records à la Wii,

mais j'irais pas me battre à la

guerre!


GUIDE

Chut! Vous dérangez la visite,

jeune homme.


OLIVIER

Oups. Désolé.


OLIVIER et ADRIEN traînent près des canons sur le site extérieur du musée.


OLIVIER

Adrien, qu'est-ce que tu fais?


ADRIEN

Je me demande comment les

hommes-canons visaient avant.


OLIVIER

Dans les cirques,

tu veux dire?


ADRIEN

Ouais, un homme peut pas

rentrer dans un canon, c'est

beaucoup trop petit.


OLIVIER

Je sais pas. Moi, j'ai jamais

vraiment vu ça, un homme-canon.


ADRIEN

Ah bien ça existe pourtant.

J'ai déjà vu ça dans une foire.

Mais c'était pas avec un canon

comme ça; c'était avec un canon

de plastique puis le monsieur

se faisait propulser par un

ressort dans un filet.


OLIVIER

Ah je savais pas.


ADRIEN

Je peux avoir une gorgée

d'eau, s'il te plaît?


OLIVIER

Ouais.


ADRIEN

Woh! Hé, ta bouteille est donc

bien froide.


OLIVIER

Hum-hum. Je te le dis: depuis

que j'ai cette bouteille

d'eau-là, je ne veux plus rien

savoir des bouteilles en

plastique.


ADRIEN

Comment ça, les bouteilles de

métal restent aussi froides?


OLIVIER

Je sais pas, hein.


TAMARA (Narratrice)

Pourquoi c'est froid, du

métal?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Pour savoir pourquoi le métal

est froid, on aura besoin de

cuillers de métal, de

plastique, de bois, d'une caméra

infrarouge et de Claude,

enseignant en technologie

physique.


TAMARA se trouve dans un laboratoire en compagnie de CLAUDE.


TAMARA

Salut, Claude.


CLAUDE

Salut, Tamara.


TAMARA

J'aimerais savoir pourquoi le

métal, c'est froid.


CLAUDE

Effectivement, les fois qu'on

touche des objets en métal, on

a l'impression que c'est

beaucoup plus froid que

n'importe quel objet autour.

Ici, j'ai justement trois

cuillers. Je t'invite à les

toucher et je te garantis

qu'elles ont toutes la même

température.


TAMARA

Bien la cuiller de métal me

paraît plus froide.


CLAUDE

Elle paraît plus froide? Je

vais te prouver le contraire.

Avec une caméra infrarouge, ça

permet un peu de voir la

température des corps à

distance.


TAMARA

C'est quoi, de l'infrarouge?


CLAUDE

L'infrarouge, c'est un peu

comme la lumière du soleil ou

d'une ampoule. C'est des ondes

électromagnétiques. La seule

différence, c'est que ton oeil

ne les voit pas. Cette

caméra-là, elle, permet de voir

ce rayonnement infrarouge-là.

Mets ta main devant la caméra,

tu vas voir. On voit très bien:

plus c'est rouge, plus

c'est chaud.


TAMARA

Oui, y a plein de couleurs.


CLAUDE

Et les trois cuillers, tu vois

bien, ont à peu près toutes la

même couleur, ce qui signifie

qu'elles ont la même

température.


TAMARA

Pourquoi celle de métal me

paraît toujours plus froide?


CLAUDE

C'est que le métal est un très

bon conducteur de chaleur et

est capable d'en emmagasiner

beaucoup, contrairement à du

bois ou du plastique qui, lui,

conduit moins bien la chaleur.

Le métal absorbe rapidement la

chaleur de ma main qui donc

devient froide. Ce qui donne

l'effet, dans le fond, de

froid, parce que notre main

refroidit plus vite.


TAMARA

Mais on pourrait pas utiliser

une caméra infrarouge dans un

aéroport, par exemple, pour

regarder dans les poches ou

dans les bagages de quelqu'un?


CLAUDE

La caméra infrarouge ne peut

pas voir à travers les objets.

Par contre, ça aurait une

utilité dans un aéroport pour

trouver les gens qui sont

malades. Toi, présentement,

t'as pas l'air de faire trop de

fièvre.


TAMARA

Yé!


CLAUDE

En détectant les gens qui font

de la fièvre, comme ça, on peut

éviter les épidémies qui

pourraient se propager à

l'intérieur du pays.


TAMARA

On fait d'autres tests avec la

caméra infrarouge en utilisant

de la glace, un fusil à air

chaud et moi!


CLAUDE

Tu prends la glace, Tamara. Tu

peux regarder justement avec la

caméra. Vas-y, frotte un petit

peu. Tu vas voir, rapidement,

la glace refroidit ton bras et

on le voit très bien au niveau

de la température avec la

caméra. Tu peux même t'en

mettre dans le visage.


TAMARA

Ah! C'est froid!


CLAUDE

Même la tache que t'as au

milieu du front, on voit

vraiment que c'est rendu très,

très froid. Faisons un test

avec la cuiller de bois.

Tiens-la dans les airs. Elle

est à température pièce. On la

voit pratiquement pas. Je vais

te prêter le fusil à air chaud.

Oh, rapidement, avec la caméra

infrarouge, on voit que la

cuiller se réchauffe

tranquillement. Si tu veux

essayer, Tamara, on peut même

faire un graffiti sur le mur

avec le fusil à air chaud. On

le verra pas à l'oeil nu, mais

avec la caméra infrarouge, on

peut voir apparaître les zones

plus chaudes du mur.

Finalement, t'es en train de

faire un graffiti complètement

propre parce qu'il va laisser

aucune trace dans le visible.


TAMARA

Yé! Tam, c'est mon nom.

(S'adressant au public de l'émission)

Pour connaître d'autres utilités

de la caméra infrarouge, on

aurait besoin d'ampoules

électriques.


CLAUDE

Également, pour améliorer le

rendement énergétique de

certains appareils, on peut se

servir de la caméra infrarouge.

Je vais te le démontrer ici

avec deux ampoules que tu

reconnais peut-être.


TAMARA

Incandescente et fluocompacte.


CLAUDE

Excellent. Ces deux

ampoules-là servent à la même

chose, c'est-à-dire éclairer

une pièce. Donc si on regarde

la lumière qui est produite par

chacune des ampoules, on voit

qu'elles sont comparables. Par

contre, si je regarde avec ma

caméra infrarouge, ce qu'on

remarque, c'est que l'ampoule

incandescente, elle produit

beaucoup plus de chaleur que la

fluocompacte. Ce que ça

démontre, c'est que l'ampoule

incandescente gaspille beaucoup

d'énergie à produire de la

chaleur. Alors c'est beaucoup

plus intéressant d'utiliser une

fluocompacte.


TAMARA

Merci beaucoup, Claude. J'ai

beaucoup appris.


CLAUDE

Ça m'a fait plaisir, Tamara.


TAMARA

Je t'envoie mon salut

infrarouge grâce à la chaleur

de ma main. Salut!


CLAUDE

Salut!


Transition


TAMARA visite la salle du musée dédiée à l'histoire maritime.


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Ça devait être tellement le

fun, être un matelot. Je sais

que les filles pouvaient pas

l'être dans le temps. Mais...

je me serais déguisée en gars

pour être engagée. Pour vrai,

là. Et là, j'aurais demandé à

être le matelot qui grimpe dans

le haut du mât et qui crie:

Bateau à tribord! Baleine à

bâbord!


HOMME

Chut! Vous êtes dans un musée.


TAMARA

Excusez.


ADRIEN, TAMARA, GABRIELLE et OLIVIER marchent sur le site extérieur du musée.


GABRIELLE

Hé, wow! Il est gros, ce

canon-là!


ADRIEN

Il est énorme.


OLIVIER

Et surtout lourd!


TAMARA

Bon, tout le monde est prêt

pour mon vrai ou faux?


TOUS

Oui!


ADRIEN

Mais j'espère que tu t'es

forcée parce que nous, nos

questions sont vraiment fortes,

hein, Gabrielle?


GABRIELLE

Ouais!


OLIVIER

Oui, moi aussi, j'en ai

des bonnes.


TAMARA

OK, attention, tout le monde.

Vrai ou faux? Christophe Colomb

est l'homme qui a découvert

l'Amérique.


ADRIEN

Bip! Vrai.


TAMARA

OK. Vrai ou faux? À cette

époque, les canons étaient

faits en fer forgé.


GABRIELLE

Bip! Faux! En chocolat.


ADRIEN

Hum... en chocolat?

Du chocolat...


ADRIEN s'apprête à croquer le canon.


TAMARA

Ah non, Adrien.


OLIVIER

Non, Adrien!


TAMARA (Narratrice)

Est-ce qu'on va gagner le

concours organisé par le musée?


OLIVIER (Narrateur)

Attention, Adrien, tu vas te

briser une dent.


GABRIELLE (Narratrice)

Le fer forgé, c'est pas mal

plus dur que le chocolat.


TAMARA (Narratrice)

C'est pas un billet de cinéma

que tu vas gagner, c'est une

visite chez le dentiste.


ADRIEN (Narrateur)

Aouch! OK, j'arrête.


Début générique de fermeture


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


OLIVIER

Tamara, t'es trop drôle.


TAMARA

Mais je ne me souvenais plus

c'était quoi mon texte.


ADRIEN

Ah ça paraît pas, t'es trop

belle, là.


GABRIELLE

As-tu vu? On a notre

série web à nous.


ADRIEN

Oui et tous nos épisodes sont

en ligne sur le site de

Là est la question.


OLIVIER

Oui. Puis moi, mon personnage,

un moment donné--


TOUS

Chut!


OLIVIER

Je peux pas dire qu'au

deuxième épisode, mon pers--


TOUS

Chut!


TAMARA

Olivier, tu vas brûler les

punchs.


ADRIEN

Puis y en a plein, des punchs.


GABRIELLE

Vite! Va sur le site de Là est

la question.


OLIVIER

Oui, oui, c'est vraiment

drôle. Surtout que mon--


TOUS

Chut!


GABRIELLE

Bien là, Oli!


VOIX FÉMININE

♪ Là est la question

Là est la question

Là est la question ♪♪


Fin générique de fermeture


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Éducation

Résultats filtrés par