Image univers Là est la question ! Image univers Là est la question !

Là est la question !

Adrien, Gabrielle, Olivier et Tamara sont quatre amis âgés de 12 à 14 ans, qui enquêtent afin de répondre à quatre questions qu'ils se posent dans leurs activités quotidiennes. Ils découvrent, grâce à leurs reportages colorés et dynamiques, que la science n'est pas composée uniquement de formules chimiques ou de calculs savants, mais qu'on la retrouve dans les éléments de la vie de tous les jours. Présentant sujets étonnants et informations surprenantes, Là est la question! est une série scie...

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Montgolfière

Comment se prépare-t-on pour faire voler une montgolfière?



Année de production: 2012

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Titre :
Montgolfière


ADRIEN

Aujourd'hui, je vais vraiment

avoir la tête dans les nuages

grâce à un moyen de transport

unique. Devinez lequel.

Salut, Yvon.


YVON

Salut, Adrien.


ADRIEN

Toi, tu sais piloter une

montgolfière. C'est rare.

Comment on se prépare avant de

faire voler une montgolfière?


YVON

Tout premièrement, faut faire

la météo. Faut aller voir si

tout est favorable. Pour

l'installer, c'est sûr, on va

l'attacher après le camion

pour être certain qu'on va être

sécuritaire. Ensuite, on va

gonfler la montgolfière avec le

ventilateur. Une fois que la

montgolfière va être dressée,

à ce moment-là, on chauffe un

peu plus et puis on s'envole.


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Présentement, il fait 19

degrés Celsius avec des vents

du sud-ouest de 11 kilomètres.

Pour résumer, c'est une

température parfaite pour

s'envoler en montgolfière.

OK, là, c'est bon. On s'envole.

Wô!

Comment ça vole,

une montgolfière?


YVON

Quand on va gonfler le

ballon, on va envoyer de l'air

froid dedans et cet air froid,

on va le chauffer. À ce

moment-là, le ballon va

devenir plus léger que l'air

extérieur. Et c'est ça qui va

nous permettre de pouvoir

s'envoler.


ADRIEN

C'est fou, on est vraiment

plus haut que les oiseaux.

Wow! C'est vraiment fantastique,

l'expérience.


YVON

On sait jamais à quel endroit

on va atterrir. C'est une

aventure à chaque vol.


ADRIEN

C'est féerique avec toutes les

montgolfières qu'on

voit partout. Pourquoi est-ce

qu'on s'envole avant 7 h?

C'est très tôt.


YVON

C'est à cause des thermiques.

C'est une bulle d'air chaud, OK,

qui sort du sol lorsque le

soleil plombe dessus. Elle

rentre dans le ballon. C'est

elle qui nous fait grimper.

On va monter plus haut qu'on

est supposés de monter. Là, on

n'a plus de contrôle de la

montée et de la descente.


ADRIEN

Comment vous faites pour vous

diriger vers la droite, la

gauche? C'est juste vraiment

le vent?


YVON

C'est juste le vent.

Généralement, en Amérique du

Nord, les vents partent de

l'Équateur, montent vers

le nord.

Lorsque le vent redescend, il

revient à l'Équateur. Ça fait

comme dans le sens des

aiguilles d'une montre. On

appelle ça l'effet Coriolis. On

monte, on prend de la droite,

on descend, on prend de

la gauche.


ADRIEN

OK, je vois. Mais à quelle

altitude ça peut monter

comme ça?


YVON

On peut aller jusqu'à 10 000

pieds si on veut. Mais à 10 000

pieds, on a de l'oxygène pour

environ une demi-heure. Si on

reste plus longtemps, bien,

à ce moment-là, on va manquer

d'oxygène et puis on peut

perdre conscience. Actuellement,

on est à environ 1000, 1200

pieds. Comme là, on se parle,

on est en train de descendre.

Là, je vais chauffer.


ADRIEN

Comment on fait un

atterrissage?


YVON

J'ai vu le champ dans lequel

je veux atterrir. J'arrête de

chauffer et c'est avec les

coups de brûleur que je vais

contrôler ma descente. On va se

tenir après les câbles, on va

plier les genoux, OK. Pour

absorber le coup quand on va

toucher le sol. Attention!


ADRIEN

Opelaïe! OK, tout va bien.

Wô! OK!

Wô!


YVON

On va pas plus loin.


ADRIEN

Merci beaucoup, Yvon.


YVON

Ça m'a fait plaisir, Adrien.

J'espère que t'as aimé

ton envolée.


ADRIEN

C'était fantastique.


YVON

OK, good.


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

J'ai voyagé à vélo, en auto,

en train, en avion, mais voyager

en montgolfière, c'est la

plus belle façon de voyager au

monde.

Bon, maintenant, il faut que je

me rende à l'école.

OK.

Le vent vient de par là, OK,

c'est bon, j'y vais, je

décolle. Je décolle, ah!


ADRIEN essaie de s'envoler avec des ballons de fête.


Générique de fermeture


Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Éducation

Résultats filtrés par