Image univers La famille Berenstain Image univers La famille Berenstain

La famille Berenstain

Inspirée des succès de librairie de Jan et Stan Berenstain, cette série haute en couleur vous fait découvrir l'univers tendre d'une famille d'ours à Ourseville. Sous le regard bienveillant de maman et papa ours, Léon et Léa font chaque jour de nouvelles découvertes...

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Test de sélection - Estimez-vous heureux

Léon et Léa, excellents joueurs de baseball, s’inscrivent pour passer les tests de sélection afin d’intégrer l’équipe régionale du club d’Ourseville. Une seule place sera attribuée. Inquiet de se voir humilié par une défaite face à sa soeur, Léon se retire de la compétition. Léa l’encourage et trouve les mots pour l’inciter à revenir sur sa décision. - Léon et Léa se plaignent souvent de ne pas avoir autant de jouets que leurs amis. Maman et papa leur expliquent qu’ils devraient s’estimer heureux de ce qu’ils possèdent.


Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

[Chanson thème]
[CHOEUR:]
♪ Dans un pays loin d'ici ♪
♪ Vivent des oursons
et leurs amis ♪
♪ La seule différence
entre eux et nous ♪
♪ C'est qu'ils sont un peu
plus coquins, c'est tout ♪
♪ Être des ours, c'est
s'amuser tous ensemble ♪
♪ Et c'est bien vrai si on me
dit qu'ils nous ressemblent ♪
♪ La famille Berenstain ♪
♪ Même si parfois
les choses tournent mal ♪
♪ Quelqu'un trouvera bien
une idée géniale ♪
♪ Papa, Maman, Léa et Léon ♪
♪ S'aimeront toujours
d'un amour profond ♪
♪ Être des ours, c'est
être doux comme le miel ♪
♪ Et c'est bien vrai
qu'ils rient d'une bagatelle ♪
♪ La faille Berenstain ♪
♪ Berenstain ♪ [Fin chanson thème] [Début information à l’écran] [Test de sélection] [Fin information à l’écran]
[LÉA:] [Narrateur]
Quand Léon décide de participer à la compétition,
c'est dommage, c'est sa sœur qu'il doit battre! [LÉA et LÉON jouent au base-ball avec des amis.]
[FRED:]
Bien lancé!
[LÉA:]
Je l'ai, oui, je l'ai!
[FRED:]
Ouais! Super!
[LIZZY:]
Oui, bien joué!
[MILLIE:]
Bien attrapé, Léa!
[FRED:]
Aaah... Oh...
[LÉON:]
Bel essai, Freddie. [BEN le fermier est derrière le banc des joueurs.]
[BEN:]
Joli coup, Fred. Joli coup.
[FRED:]
Oui, sauf que Léa a une bonne main.
[THÉO:]
Frappe un homerun, Léon!
[ENFANT:]
Allez, vas-y, Léon! [LÉON frappe un circuit.]
[MILLIE:]
Oh non! Encore une...
[FRED:]
Ouais! Youhou!
[PAPA:]
Bonjour, Ben! Comment se déroule la partie?
[BEN:]
Léon est imbattable, aujourd'hui.
[LÉON:]
Tu as vu celle-là, papa?
[PAPA:]
Bien sûr, fils. Jolie frappe!
[BEN:]
Quel est le score pour l'instant?
[LÉON:]
Deux triples et 3 homeruns.
[PAPA:]
Beau travail.
Tu devrais passer le test pour entrer dans l'équipe régionale!
[LÉON:]
À l'Ourseville Base-ball Club?
[BEN:]
Ha! Ha! Ha! Ce serait sûrement mieux que de jouer dans mon champ!
[LÉON:]
Mais je crois que les tests de sélection ont eu lieu il y a 2 semaines.
[PAPA:]
Oui, mais j'ai parlé aux parents de Billy, et lorsqu'ils ont vu
son dernier bulletin scolaire, ils ont décidé de diminuer
son entraînement sportif pour qu'il consacre un peu plus de temps
au travail de classe.
[LÉON:]
Alors, ils doivent le remplacer?
[PAPA:]
Hum-hum.
Si tu veux, on va faire un tour au club, juste après ce terrible match!
[LÉON:]
D'accord!
[MILLIE:]
La partie est terminée à présent.
[LÉA:]
Mais il y a encore 2 tours à jouer, Millie!
[MILLIE:]
Pas sans balle de base-ball... Dora la chèvre l'a trouvée... appétissante.
[DORA LA CHÈVRE:]
Mêêêêêê! [Rires]
 [À l'Ourseville Base-ball Club]
[LÉA:]
Wahou! Regarde cet adorable petit champ!
[LÉON:]
Avec de vraies bases!
[PAPA:]
Bien différent du terrain de Ben le fermier, n'est-ce pas?
[LÉON:]
Sûr! Moins encombré de poules, de chèvres et d'auges pour les cochons! [LÉON voit une photo d'équipe sur la clôture.]
[LÉON:]
Wow! Hé! Regardez leur superbe maillot!
[PAPA:]
Voici une feuille d'inscription, fiston.
[LÉON:]
Ourseville Base-ball Club, j'arrive!
[LÉA:]
Moi aussi!
[LÉON:]
Hum... Léa, il y a que des garçons dans ces équipes-là.
[LÉA:]
Je ne pense pas. [À la maison]
[MAMAN:]
Léa a raison. D'après les conditions particulières d'admission,
rien ne dit que les filles ne peuvent pas faire les tests de sélection.
[PAPA:]
Eh bien, pourquoi pas?
[LÉA:]
Ah! Tu vois?
[LÉON:]
D'accord, Léa, mais tu joueras contre des oursons qui sont
capables d'envoyer la balle au-dessus de la palissade!
[MAMAN:]
C'est fort possible, mais le base-ball est aussi un jeu de lancers,
d'interceptions et de course... et c'est là où Léa excelle.
[PAPA:]
Je le reconnais. D'ailleurs, au lieu de rester ici assis à papoter,
vous devriez aller dehors vous entraîner.
[LÉON:]
T'as raison, papa! Il faut que je travaille mon lancer!
[LÉA:]
Moi aussi! [Dehors, LÉON et LÉA s'entraînent.]
[LÉON:]
Dans le mille! Juste en plein milieu de la cible!
Léon envoie une balle magnifique, et la foule est en délire!
Léon! Léon!
[LÉA:]
As-tu bientôt fini?
[LÉON:]
Oui, bien sûr. À vous, mademoiselle. [LÉA lance la balle sans atteindre la cible.]
[LÉON:]
Pas assez puissant.
Tiens, je vais te montrer. Essaie de tenir la balle comme ça, tu vois?
Deux doigts sur la couture du haut, et le pouce en dessous. Compris?
[LÉA:]
Je crois que oui.
[LÉON:]
Alors, vas-y! Et de toutes tes forces!
[LÉA:]
Aaayaaaah! [LÉA lance tellement fort
et en plein centre de la cible qu'elle y perse un trou.]
[LÉA:]
Comment c'était?
[LÉON:]
Bien.
[LÉA:]
Ourseville Base-ball Club, attention, j'arrive! [Plus tard, LÉON discute avec un ami
pendant que LÉA joue au base-ball.]
[AMI:]
Ça alors! J'ai du mal à croire que ta soeur passe les tests de sélection aussi.
[LÉON:]
Han-han.
[AMI:]
Elle connaît vraiment les bons gestes. Si j'étais entraîneur,
je la mettrais certainement bloqueur. Pas toi?
[LÉON:]
Oui, sans doute.
[QUEENIE:]
Vas-y, Millie, allez! Allez, plus vite!
[AMIE:]
Ouais! Lancer époustouflant, Léa!
[MILLIE:]
Allez, wouhou!
[LÉA:]
Merci!
[AMI:]
Wow! Elle a une force étonnante!
[LÉON:]
Je lui donne des cours, c'est pour ça.
[AMI:]
Hé! Je pense à quelque chose.
[LÉON:]
À quoi?
[AMI:]
Tu ne veux pas que Léa soit prise dans l'équipe et pas toi!
Ha! Ha! Ha! Ce serait drôle, non?
[LÉON:]
Oui... [LÉON rit jaune.]
[FRED:]
Le dernier! Tu viens, Léon?
[AMI:]
Oui, allez! On compte sur toi, frappeur!
[AMI:] [Dans la tête de LÉON]
Tu ne veux pas que Léa soit prise dans l'équipe et pas toi!
[QUEENIE:]
Strike 1!
[LÉON:] [À lui-même]
Oh! Hmm... Concentre-toi, concentre-toi!
[QUEENIE:]
Strike 2!
[TOUS:]
Oh!
[LÉON:]
Ah... Oui, j'en suis capable...
[LÉON:]
Ah!
[QUEENIE:]
Strike 3! Éliminé!
[TOUS:]
Yé! Hourra! Aaaah...
[LÉON:]
Comment j'ai pu rater ça? [C'est au tour de LÉA au bâton. Elle cogne la balle tellement loin
que LÉON en tentant de l'attraper tombe dans l'étang.]
[TOUS:]
Hé! Vas-y! Léa! Allez! Vas-y!
[QUEENIE:]
Ah!
[FRED:]
Magnifique!
[MILLIE:]
C'est haut! Oh!
[LÉON:]
C'est bon, je l'ai!
[AMI:] [Dans la tête de LÉON]
Tu ne veux pas que Léa soit prise dans l'équipe et pas toi!
[LÉON:]
Ooooh! Oh... [LÉON tombe dans l'étang.]
[LÉA:]
Est-ce que ça va, Léon?
[LÉON:]
Oui...
[AMI:]
Hé! Pas de panique, Léon!
[LÉON:]
Je n'aurai pas à me préoccuper des chèvres qui mangent les balles,
des poules et des étangs après ma sélection!
[AMI:]
Tu veux dire si tu es vraiment sélectionné.
Tu ne veux pas que Léa soit prise dans l'équipe et pas toi!
Oh!
[LÉA:]
Qu'as-tu, Léon? Que se passe-t-il?
[LÉON:]
J'ai mal au bras... Aïe! [Dans la chambre de LÉON,
MAMAN examine le bras de LÉON.
LÉON fait semblant d'avoir mal au bras.]
[MAMAN:]
Hmm... Il ne semble pas enflé.
[LÉON:]
Mais j'ai mal!
[MAMAN:]
Tu peux le lever?
[LÉON:]
Oh! Ouille!
[MAMAN:]
Oh! Tu as dû trop forcer sur tes muscles
avec tous ces entraînements que tu as faits.
[LÉON:]
Oui, je suppose.
[MAMAN:]
Repose-toi. Ça ira sûrement mieux demain.
[LÉON:]
D'accord.
Pourquoi Léa s'est inscrite pour les tests de sélection?
Pourquoi elle n'est pas bonne dans un autre sport?
Le base-ball, c'est mon jeu, pas le sien! [LÉA arrive dans la chambre
pendant que LÉON joue à son jeu de bolo
pour faire passer sa frustration.]
[LÉA:]
Hé! Je croyais que tu ne pouvais pas bouger le bras!
[LÉON:]
Oh! Non, c'est mon bras gauche qui me fait mal.
[LÉA:]
Non, c'est pas vrai.
[LÉON:]
Bien sûr que si! Je le sais quand même, c'est mon bras!
[LÉA:]
Je vais demander à maman. Elle se souviendra.
[LÉON:]
Hé! Attends! Bon... D'accord... C'était pour du faux...
[LÉA:]
C'est vrai? Pourquoi?
[LÉON:]
Si tu veux vraiment le savoir, c'est parce que j'ai peur que toi,
tu sois prise dans l'équipe et pas moi...
[LÉA:]
Tu penses que je suis si bonne que ça, Léon?
[LÉON:]
Tu as fait des progrès énormes, cette saison.
[LÉA:]
Mais toi aussi, tu es très bon!
[LÉON:]
Je ne sais pas...
[LÉA:]
Je ne peux pas croire que tu te décourages!
Tout ça à cause de ton bébé de petite soeur?
[LÉON:]
Oh! Mais non, je ne me décourage pas...
[LÉA:]
Prouve-le! Allez, viens, Léon!
Tu dois passer ta sélection, tu es obligé.
[LÉON:]
Et alors, si je la réussis pas?
[LÉA:]
Bien, tu ne le sauras jamais si t'essaies pas.
En plus, je ne peux pas m'entraîner seule.
[LÉON:]
Tu peux t'entraîner avec Winnie ou Lizzie.
[LÉA:]
Ah! Je préfère jouer avec toi. Tu es bien meilleur.
[LÉON:]
Vraiment?
[LÉA:]
Évidemment! J'apprends beaucoup en te regardant.
Et comment tu crois que je me suis améliorée?
Quand tu m'as montré comment tenir ma balle,
eh bien, ça m'a permis d'accélérer sa vitesse à 100%.
[LÉON:]
Hum...
Bien, je suppose que je peux encore me présenter aux tests.
Enfin... au moins pour m'amuser.
[LÉA:]
Oui, c'est toi qui y vois.
[LÉON:]
D'accord, alors allons vite nous entraîner!
[LÉA:]
Oui! Et que le meilleur ourson gagne.
[LÉON:]
Comme tu dis! [Dehors, LÉON et LÉA s'entraînent.]
[LÉA:]
Yah!
[MAMAN:]
Déjà une heure qu'ils sont là-bas!
[PAPA:]
J'aurais souhaité assister aux tests de sélection des gradins.
[MAMAN:]
Pas moi! Ça me rend déjà bien trop nerveuse!
Je me demande si c'est une bonne idée...
[PAPA:]
Que veux-tu dire, ma chérie?
[MAMAN:]
Eh bien, mettre en compétition
Léon et Léa l'un contre l'autre.
[PAPA:]
Ah! Ils peuvent assumer.
Tu as vu comme ils se sont entraînés ensemble?
[MAMAN:]
En effet...
Rien et surtout pas la concurrence ne les a empêchés de s'entraider.
[LÉA:]
Maman! Papa! Devinez quoi? Je suis retenue!
[MAMAN:]
Oh! C'est fantastique!
[PAPA:]
Hé! Bravo, ma grande!
[LÉON:]
Félicitations, Léa... [LÉON arrive, la mine basse.]
[MAMAN:]
Ah, le pauvre...
[LÉON:]
Oh...
[PAPA:]
Allons, ne sois pas triste, fiston. Il ne faut pas t'en vouloir.
[LÉON:]
Je vous ai eus! Je suis pris moi aussi!
[PAPA:]
Tous les deux?
[MAMAN:]
Comment c'est possible?
[LÉON:]
L'entraîneur a été tellement impressionné par les lancers
de Léa et par moi qu'il a décidé de ne pas passer à côté de 2 bons joueurs!
[LÉA:]
Et pour ça, il va réorganiser son équipe!
[PAPA:]
Eh bien, Maman, tu n'es pas fière d'élever 2 super nouvelles stars du base-ball?
[MAMAN:]
Très, très fière, Papa. [Toute la famille rit.] [Fin épisode] [Début information à l’écran] [Estimez-vous heureux] [Fin information à l’écran]
[MAMAN:] [Narrateur]
Les petits ours ouvrent grand leurs yeux quand ils partent en vadrouille.
[PAPA:] [Narrateur]
Et parfois oublient toutes les bonnes choses de la maison. [LÉA joue dans le carré de sable avec sa poupée.]
[LÉA:]
Poupie... Tu viens de découvrir le temple perdu, et c'était,
paraît-il, impossible. Et tu vas devenir super célèbre! [LIZZIE passe par là.]
[LIZZIE:]
Léa! Regarde ce que j'ai eu!
[LÉA:]
Bonjour, Lizzie! Qu'est-ce que c'est?
[LIZZIE:]
C'est une Poupie cavalière!
[LÉA:]
Wow! Encore une nouvelle!
[LIZZIE:]
Veux-tu venir à la maison pour jouer avec elle?
[LÉA:]
Tu parles! Je vais demander à maman. [LÉA entre dans la maison.]
[LÉA:]
Maman! Je peux aller jouer aux Poupies chez Lizzie?
[MAMAN:]
Elle t'a invitée au moins?
[LÉA:]
Oui. D'ailleurs, elle m'attend dehors.
[MAMAN:]
Entendu. Amuse-toi bien.
[LÉA:]
Ah oui! Ça, c'est sûr et certain! Elle a une nouvelle poupée!
[MAMAN:]
Encore une nouvelle?
[LÉA:]
Oui, c'est ce que je lui ai dit. Elle est drôlement gâtée.
Elle a des tonnes de poupées Poupies. Et moi, je n'en ai qu'une.
Bon, à tout à l'heure, maman!
[MAMAN:]
Au revoir... Je sais déjà ce que je vais entendre quand Léa va rentrer:
"Hé! Maman! Tu verrais toutes les poupées Poupies de Lizzie!
Elle a même la Poupie globe-trotter avec 17 tenues!
Pourquoi je n'en ai qu'une, moi? Et pas Lizzie?" [PAPA arrive à la maison.
MAMAN passe la vadrouille.]
[PAPA:]
Hum... Tu parles toute seule? Hi! Hi! Hi! Ce n'est pas très bon signe!
[MAMAN:]
Tu as raison... Je suis stupide. Mais Léa joue aux Poupies avec Lizzie,
et je sais ce qui va se passer quand elle rentrera à la maison.
[PAPA:]
Oh? C'est-à-dire?
[MAMAN:]
Exactement la même chose que les autres fois.
Elle va se plaindre de ne pas avoir autant d'objets que ses amies.
Avec Lizzie, ce sont les Poupies, avec Anna, le téléphone dans
sa chambre... Quant à Kinnie elle a le téléphone et la télé dans sa chambre.
[PAPA:]
Hé! Moi, je n'ai même pas la télé dans ma chambre! Hum...
Mais Léa a une Poupie et beaucoup d'autres choses que ses amies n'ont pas.
[MAMAN:]
Je sais, mais elle ne voit que ce qu'elle n'a pas.
[PAPA:]
Et j'imagine que ce ne sera pas différent
quand Léon reviendra de chez son cousin Fred.
[MAMAN:]
Nous entendrons parler des nouveaux jeux vidéo de Freddie.
[PAPA:]
Exact. Mais il ne parlera pas du ballon de football
ni des figurines de grands champions qu'il a.
[MAMAN:]
Sans oublier les bandes dessinées empilées dans sa chambre.
[PAPA:]
Non, on peut être sûrs qu'il n'en citera pas une! [PAPA soupire et sans s'en rendre compte
MAMA lui a mis le balai dans les mains.]
[MAMAN:]
Oh! Frotte donc cette tache.
[PAPA:]
Hé! Pourquoi je me retrouve avec ce balai? [Chez LIZZIE.
LÉA et LIZZIE font faire un défilé de mode aux Poupies de LIZZIE.]
[LIZZIE:]
Mesdames et messieurs, le défilé de mode Poupie commence!
Ici, nous avons la magnifique Poupie impératrice dans une
adorable robe de bal bleu clair et bleu violine, assortie de jolis gants.
Merci, Poupie!
[LÉA:]
Oui! Oui, merci beaucoup! Et nous avons qui, ici? Oh!
Mais c'est notre extraordinaire Poupie médecin dans une
éclatante blouse blanche ornée d'un stétoscope, tenue qui
sera portée par tous les docteurs ce printemps. [Chez FRED, LÉON et FRED jouent au jeu vidéo.]
[LÉON:]
Ah! Je te l'ai dit!
[FRED:]
C'est pas fini!
[LÉON:]
Oh! Perdu!
[FRED:]
Tu étais bien meilleur que l'autre fois!
[LÉON:]
Tu seras toujours plus fort que moi.
Je ne peux pas jouer à la maison, je n'ai pas de jeu.
[FRED:]
Je sais pas pourquoi, mais celui-ci va te porter chance.
Je l'ai eu juste hier!
[LÉON:]
C'est quoi?
[FRED:]
La bataille des dinosaures.
[LÉON:]
Oui, super! [Chez LIZZIE]
[LÉA:]
Et enfin, admirez la tenue confortable de la Poupie plongeuse.
C'était, mesdames et messieurs, la fin de ce défilé de mode.
[LIZZIE:]
Non, attends! J'ai encore plein de poupées Poupies!
[LÉA:]
Ah! Tu en as encore plus! [Chez FRED]
[LÉON:]
Attention, Freddie! Mes dents géantes vont se refermer sur toi!
[FRED:]
Aaaah! Mauvais contrôle, Léon! Tu as oublié ma queue pointue!
[LÉON:]
Oooh...
[FRED:]
Tu as failli gagner cette fois.
[LÉON:]
Hum... Je n'aurais pas dû choisir le tyrannosaure destructeur.
[FRED:]
Aaah! Oui, le tricératops a une queue redoutable! [Tonnerre]
[FRED:]
Oh! Regarde ces gros nuages!
[LÉON:]
Wow! Oh! Il faut que je rentre à la maison. Salut, Freddie!
[FRED:]
On n'a même pas joué à Attaque de météores... [Chez LIZZIE]
[LIZZIE:]
Tiens, Léa. Tu peux faire défiler la nouvelle.
[LÉA:]
D'accord. Merci, Lizzie.
Et voici maintenant notre splendide Poupie cavalière.
On devrait dire en fait... Poupie jambes arquées!
Wouah! Ha! Ha! Ha! Oh!
Ma pauvre Poupie, tu es restée trop longtemps à cheval!
[LIZZIE:]
Hi! Hi! Hi! [Tonnerre]
[LIZZIE:]
Oh! L'orage!
[LÉA:]
Oh! Regarde ces gros nuages! Je ferais bien de rentrer chez moi.
[LIZZIE:]
Tu veux pas rester? On s'amuse drôlement bien!
[LÉA:]
Non, il va pleuvoir. Allez, viens, Poupie. Elle déteste la pluie. Au revoir!
[LIZZIE:]
Au revoir! [En marchant vers la maison, LÉON et LÉA se croisent.]
[LÉON:]
Hé! Où tu étais?
[LÉA:]
Chez Lizzie, on a joué aux Poupies.
On a organisé un défilé de mode, comme les vrais.
Elle a presque toutes les Poupies qui existent.
[LÉON:]
Moi, j'étais chez Freddie. J'ai mis à l'épreuve
mes réflexes rapides comme l'éclair. Zip! Zap! Kopoy!
[LÉA:]
Ha! Ha! Ha! Et cousin Fred t'a encore battu facilement?
[LÉON:]
Oui, comme d'habitude.
Il faut que j'arrive à convaincre maman et papa de m'acheter des jeux.
[LÉA:]
Moi, j'aimerais avoir un peu plus de Poupies.
Pas autant que Lizzie, non... Six ou sept, ce serait bien. [Tonnerre]
[LÉON:]
Oh! Oh-oh!
[LÉA:]
Dépêchons-nous! [À la maison de la famille Ours]
[MAMAN:]
Il commence à pleuvoir.
J'ai l'impression qu'un bel orage se dirige par ici.
[PAPA:]
Oui, tu as raison. Léon et Léa aussi.
J'ai peur d'essuyer un tonnerre de réclamations.
[MAMAN:]
Eh bien, cette fois, ce sera peut-être différent.
[LÉON:]
Oh...
[LÉA:]
Ah...
[MAMAN:]
Oh! Vous êtes tout mouillés.
[LÉA:]
On a presque évité la pluie.
[LÉON:]
Presque, seulement.
[MAMAN:]
Venez là que je vous sèche, tous les deux.
[LÉA:]
J'ai failli ne pas remarquer
les gros nuages noirs tellement je m'amusais bien!
[MAMAN:]
C'est vrai?
[LÉA:]
Oh! Maman! Tu verrais toutes ces Poupies qu'a Lizzie! Oh!
Elle a drôlement de la chance! Tout ce qu'elle veut, elle l'obtient!
Elle a une Poupie cavalière, une Poupie impératrice et une Poupie docteur!
[LÉON:]
Et tu verrais tous les jeux vidéo qu'a cousin Fred!
Il a même 2 nouvelles mannettes double action!
Je n'ai jamais rien de tout ça, moi. Zip! Zap! Zowé!
Vous verriez, elles sont fantastiques!
[LÉA:]
Et Lizzie, elle a tous--
[PAPA:]
Les oursons... Les oursons!
[MAMAN:]
Écoutez-vous parler!
Vous passez votre temps à vous plaindre de ce que vous n'avez pas.
[PAPA:]
Pourquoi vous ne vous réjouissez pas de tout ce que vous avez?
[LÉON ET LÉA:]
Oooh...
[MAMAN:]
Vous devriez vous estimer heureux!
[LÉA:]
Heureux?
[LÉON:]
De quoi? [Tonnerre]
[LÉON ET LÉA:]
Aaah!
[MAMAN:]
De vivre dans cette maison douillette et solide
qui vous protège du mauvais temps. Ça, c'est un bonheur.
[LÉON:]
Je suis content de ne pas être dehors.
[LÉA:]
Euh... Moi aussi.
[PAPA:]
Je crois que ça va être un gros orage. Vite! Fermons les fenêtres.
[MAMAN:]
Je file au premier voir s'il y en a pas d'autres ouvertes.
Occupez-vous de celles du salon, les enfants. [Tonnerre]
[LÉA:]
Je suis heureuse de ne pas me retrouver seule.
[LÉON:]
Moi aussi. [Tonnerre]
[MAMAN:]
Nous sommes une famille unie, c'est aussi un bonheur.
[LÉON ET LÉA:]
Ouh! [Tonnerre. Il n'y a plus d'électricité.]
[LÉON:]
Oh...
[MAMAN:]
Et vous avez un papa qui sait allumer
un feu de bois dans la cheminée!
[PAPA:]
Bonne idée! [Crépitements]
[LÉON:]
Merci, papa.
[PAPA:]
Je t'en prie, fiston. Et voici un autre bonheur.
[LÉA:]
Lequel?
[PAPA:]
Une gentille maman qui prépare à merveille
de grands bols de chocolat chaud.
[MAMAN:]
Oui, encore une bonne idée.
[LÉON:]
Mmm... Ça sent bon, maman!
[MAMAN:]
Vous avez à manger et à boire. Ça, c'est un vrai bonheur.
[LÉON:]
Et on a des amis pour jouer.
[PAPA:]
C'est un très grand bonheur. [Tonnerre]
[LÉON ET LÉA:]
Oooh!
[LÉA:]
Oh! Là, j'ai eu peur, il est passé tout près!
[PAPA:]
Ne vous inquiétez pas, l'orage est à plus de 2km.
[LÉON:]
Comment tu le sais?
[PAPA:]
Oh! Parce que je connais ces choses-là!
Vous pouvez appeler ça intuition d'ours.
[LÉA:]
Ah?
[PAPA:]
Je plaisante. Il faut compter les secondes qui s'écoulent
entre l'éclair et le coup de tonnerre qui suit.
Le bruit du tonnerre se déplace plus lentement que la lumière de
l'éclair. Si vous préférez, pour 2km, il faut compter 5 secondes.
[LÉON:]
Un, deux, trois, quatre, cinq... [Tonnerre]
[LÉA:]
Cinq! L'orage se trouve à 2km!
[PAPA:]
Exact.
[LÉA:]
Un, deux, trois, quatre, cinq... [Tonnerre. Un peu plus tard dans la soirée, MAMAN borde les oursons.]
[MAMAN:]
Bonne nuit, mon chéri.
[LÉON:]
Bonne nuit, maman.
[LÉA:]
...Six, sept... Bonne nuit, maman. Huit...
[MAMAN:]
L'orage est parti, maintenant, Léa. Il n'y aura plus de tonnerre ni d'éclair.
[LÉA:]
Je ne compte pas l'éloignement de l'orage, je compte juste mes bonheurs.
[MAMAN:]
C'est vrai?
[LÉA:]
J'en ai 8 pour l'instant, mais je n'ai pas encore fini.
[MAMAN:]
Tu es reconnaissante de beaucoup de choses, dis-moi!
[LÉA:]
D'une belle et grande maison solide, de la nourriture,
des amis pour jouer, d'une famille qui m'aime fort... [LÉA bâille.]
[LÉA:]
...et d'une poupée Poupie.
[MAMAN:]
Et d'un câlin pour dormir.
[LÉA:]
Ah oui, maman!
[MAMAN:]
Hum... [MAMAN redescend au salon.]
[MAMAN:] [Déçue]
Oh! L'électricité est revenue...
[PAPA:]
J'aimais mieux l'ambiance sans lumière.
[MAMAN:]
Ha! Ha! Moi aussi. [Un ressort perce le siège du sofa sur
lequel MAMAN vient rejoindre PAPA.]
[MAMAN:]
Oh... non...
Encore un ressort qui lâche...
Je crois qu'un nouveau canapé me ferait plaisir.
[PAPA:]
Un super fauteuil relaxant ne serait pas mal non plus!
[MAMAN:]
Oh oui! Vous m'en mettez 2!
[PAPA:]
Ha! Ha! Ha!
Je pense qu'on peut peut-être s'estimer heureux de ce qu'on a déjà! [Chanson thème] [Générique fin émission]

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par