Image univers La famille Berenstain Image univers La famille Berenstain

La famille Berenstain

Inspirée des succès de librairie de Jan et Stan Berenstain, cette série haute en couleur vous fait découvrir l'univers tendre d'une famille d'ours à Ourseville. Sous le regard bienveillant de maman et papa ours, Léon et Léa font chaque jour de nouvelles découvertes...

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Le palais des glaces - Gare au surmenage

Léa entend par hasard quelque chose qui lui fait penser à tort qu’elle a de grandes oreilles. Maman Ours tente en vain de lui prouver le contraire. Elle décide alors d’emmener sa fille au palais des glaces où leurs images apparaissent déformées. Léa se retrouve finalement en train de regarder fixement son image dans un miroir qui lui déforme les oreilles à tel point que l’on dirait vraiment des oreilles d’éléphant. Elle comprend ainsi que ce qui compte, c’est la beauté intérieure et non l’apparence. - Trop affairée, la famille trouve à peine le temps de rendre visite à Papy et à Mamie. Tous décident alors de consigner les allées et venues des uns et des autres sur un grand tableau et découvrent avec stupéfaction que celui-ci est entièrement rempli. Les choses finissent par se gâter lorsque Maman Ours réalise qu’elle et les oursons sont censés être à trois endroits différents à la fois.


Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

[Chanson thème]
[CHOEUR:]
♪ Dans un pays loin d'ici ♪
♪ Vivent des oursons
et leurs amis ♪
♪ La seule différence
entre eux et nous ♪
♪ C'est qu'ils sont un peu
plus coquins, c'est tout ♪
♪ Être des ours, c'est
s'amuser tous ensemble ♪
♪ Et c'est bien vrai si on me
dit qu'ils nous ressemblent ♪
♪ La famille Berenstain ♪
♪ Même si parfois
les choses tournent mal ♪
♪ Quelqu'un trouvera bien
une idée géniale ♪
♪ Papa, Maman, Léa et Léon ♪
♪ S'aimeront toujours
d'un amour profond ♪
♪ Être des ours, c'est
être doux comme le miel ♪
♪ Et c'est bien vrai
qu'ils rient d'une bagatelle ♪
♪ La faille Berenstain ♪
♪ Berenstain ♪ [Fin chanson thème] [Début information à l’écran] [Le palais des glaces] [Fin information à l’écran]
[MAMAN:] [Narrateur]
La moindre réflexion
peut causer chez l'ourson
des ravages. Qui plus est,
quand on a des problèmes
avec sa propre image. [Dans la chambre de LIZZIE.]
[LÉA:]
Wow! Lizzie! Tu possèdes la
plus incroyable collection de
poupées que je n'ai jamais vue.
[LIZZIE:]
La plupart appartenaient à ma
maman quand elle était petite.
Certaines ont tellement de
valeur que je n'ai même pas
le droit de m'amuser avec.
Et je ne t'ai pas montré le
joyau de ma collection.
Ma toute dernière poupée mannequin.
La Marylin Monrours.
[LÉA:]
Oh! Qu'est-ce qu'elle est belle, dis donc.
Oh! J'aimerais tellement pouvoir
lui ressembler quand je serai
plus grande, pas toi?
[LIZZIE:]
Je n'en sais rien. Je ne
m'étais jamais posé la question.
Ah! Mais ma mère me répète
souvent qu'elle voudrait bien
avoir sa garde-robe.
Ah! Je reviens tout de suite! [LIZZIE va voir sa mère.]
[LIZZIE:]
Maman?
[MAMAN LIZZIE:]
Oui, mon trésor?
[LIZZIE:]
Tu te souviens que j'ai
reçu deux Marylin Monrours
pour mon anniversaire?
Une offerte par tante Sarah
et l'autre par tante Jane?
[MAMAN LIZZIE:]
Han han!
[LIZZIE:]
Je me disais que je pourrais
peut-être en donner une à Léa,
histoire de lui faire une surprise.
[MAMAN LIZZIE:] [Chuchotant] Chut! Il y en a qui ont
l'oreille très développée.
[LIZZIE:]
Tu veux dire que Léa
a de grandes oreilles? [LÉA a entendu
au travers de la porte.]
[LÉA:]
Oh!
Mes oreilles sont... grandes?
[MAMAN LIZZIE:]
Non, Lizzie. Tu m'as mal
comprise. Je voulais dire
par-là que Léa pouvait nous
entendre. Si bien que ta
surprise n'en serait plus une.
[LIZZIE:]
Alors tu es d'accord?
[MAMAN LIZZIE:]
Naturellement. Je sais que
Léa est ta meilleure amie. [Quand LIZZIE revient
dans sa chambre, LÉA
est triste et quitte.]
[LÉA:]
Je dois rentrer.
[LIZZIE:]
Oh?! Attends!
Je te réservais une surprise! [LÉA marche, toute triste,
vers chez elle. Elle s'arrête pour
pleurer près de la rivière.
LÉA entend les voix de LIZZIE
et de MAMAN LIZZIE.]
[MAMAN LIZZIE:] [Dans la tête de LÉA] Il y en a certains qui ont
l'oreille très développée.
[LIZZIE:] [Dans la tête de LÉA] Tu veux dire que Léa
a de grandes oreilles?
[LÉA:]
C'est vrai qu'elles
sont trop grandes. [Sur le chemin, LÉA croise LÉON.]
[LÉON:]
Hé! Léa, on parlait de toi justement.
[LÉA:]
Et qu'est-ce que vous disiez?
[LÉON:]
Que tu avais super bien joué
au football la semaine dernière.
[AMI:]
Ha! Ha! Ha! Ça, oui. [LÉA se sauve en courant.]
[LÉON:]
Attends! Qu'est-ce que tu as? Léa! [Chez la famille Ours.
MAMAN lit le journal
dans le salon et PAPA
arrive tout prêt pour partir pêcher.]
[MAMAN:]
Ha! Ha! Ha! Avec un équipement
pareil, tu vas attraper tous
les poissons de la rivière.
[PAPA:]
Non, pas tous. Finalement,
je n'emporte pas le harpon.
[MAMAN:]
La saison de la fête foraine est revenue.
Nous pourrions y emmener les petits
un de ces jours.
[PAPA:]
Y a-t-il un palais des glaces?
[MAMAN:]
Hmm! Je vais te dire ça.
Oui, oui. Tout à fait.
[PAPA:]
Voilà une bonne nouvelle.
Je préfère cette attraction
aux montagnes russes, au train-
fantôme et aux barbes à papas.
Quand je me retrouve face à
l'un de ces miroirs déformants,
j'ai l'air... d'avoir à nouveau 20 ans.
[MAMAN:]
Ha! Ha! Ha! C'était il y a... une éternité.
[PAPA:]
Ha! Ha! Ha! [LÉA entre dans la maison
et grimpe rapidement à sa chambre.]
[MAMAN:]
Bonjour, mon coeur.
Tu as passé une...
Voilà un silence qui en dit long.
[PAPA:]
Qu'est-ce qu'elle peut avoir d'après toi? [LÉON entre à son tour.]
[LÉON:]
Salut, Maman. Salut, Papa.
Youppi! On va aller à la pêche!
[MAMAN:]
Sais-tu pourquoi ta petite
soeur est contrariée?
Elle est montée dans sa chambre
sans dire un mot.
[LÉON:]
Aucune idée. On n'est même pas
rentrés ensemble. Elle s'est
peut-être disputée avec Lizzie.
[MAMAN:]
Si tel avait été le cas,
je suis persuadée
que Mme Brun m'aurait déjà téléphoné.
[PAPA:]
Mieux vaut rester ici
tant que nous n'aurons pas
éclairci ce mystère.
[MAMAN:]
Mais non, allez-y.
Je vais tâcher de parler à Léa.
D'ailleurs, il est bon
que les garçons restent
en dehors de ces histoires. [Dans la chambre de LÉA]
[MAMAN:]
Léa? Ça va?
Tu sembles un peu contrariée.
[LÉA:]
Non.
[MAMAN:]
Tu en es sûre?
[LÉA:]
J'ai de grandes oreilles!
[MAMAN:]
Ha! Ha! Ha! De grandes
oreilles?! Oh voyons!
Je serais curieuse de savoir
où tu es allée pêcher
une idée aussi aberrante.
[LÉA:]
Si, elles sont grandes.
Gigantesques. On dirait
des oreilles d'éléphants.
[MAMAN:]
Tu as les plus jolies oreilles
que je n'ai jamais vues. Quand
bien même elles seraient grandes
ou vertes ou décollées, Papa et
moi, nous ne les aimerions pas
moins pour autant, sois-en sûre.
[LÉA:]
Mais les mamans disent
toujours ça à leurs enfants.
Même si c'est un mensonge.
[MAMAN:]
Il se trouve que dans ce cas précis,
ce n'est pas un mensonge.
Tu sais, nous vivons dans un
monde où l'apparence occupe une
place trop importante. Alors que
la véritable beauté d'une
personne vient de l'intérieur.
Et pour la révéler aux autres,
il faut savoir s'ouvrir à eux
sans avoir aucune appréhension.
[LÉA:]
J'ai les oreilles trop grandes, Maman.
[MAMAN:]
Si seulement je pouvais
te l'expliquer d'une manière plus simple.
J'ai peut-être trouvé un moyen. [MAMAN emmène
LÉA à la fête foraine.
Elles s'amusent beaucoup.]
[ANIMATEUR:]
Ha! Ha! Ha!
Approchez!
Approchez, messieurs, dames!
Venez admirer l'ours le plus fort du monde!
[MAMAN:]
Deux billets, s'il vous plaît.
[LÉA:]
Pourquoi on va là-dedans, Maman?
[MAMAN:]
Tu verras bien. Approche et regarde-toi.
[LÉA:]
Ha! Ha! Ha!
[MAMAN:]
Ha! Ha! Ha! Nous sommes au
palais des glaces, l'attraction
préférée de ton père.
[LÉA:]
Oh! Regarde-moi, Maman.
C'est dingue comme j'ai l'air maigre.
[MAMAN:]
Ha! Ha! Ha! Attends, ma chérie.
Tu n'es pas au bout de tes surprises. [Devant un miroir,
MAMAN et LÉA
ressemblent à des pingouins.]
[MAMAN:]
Coin! Coin! Coin! Coin!
Coin! Coin! Coin! Coin!
[LÉA:]
Ha! Ha! Ha! Maman!
Ha! Ha! Ha! On ressemble
à des pingouins. Qu'est-ce que
nous réserve le miroir d'à côté?
Ha! Ha! Ha!
Ha! Ha! Ha!
[MAMAN:]
Ha! Ha! Ha!
Tu vois, Léa. Chaque miroir renvoie
une image différente de nous.
On peut paraître gros ou
maigre selon les cas. Oh non!
[LÉA:]
Oh! On a la grosse tête.
[MAMAN:]
Alors ne te préoccupe pas
de ce que les autres peuvent
penser de toi. C'est ce que
tu es vraiment qui compte
et non l'apparence.
Tu comprends à présent?
[LÉA:]
Je crois qu'oui, Maman.
[MAMAN:]
C'est le dernier. à toi l'honneur, Léa. [Dans le miroir,
LÉA a des oreilles gigantesques.]
[MAMAN:]
Oh!
[LÉA:]
Wow! Alors là, elles
sont vraiment grandes.
[MAMAN:]
Ha! Ha! Ha! Sans l'ombre d'un doute.
[LÉA:]
Mes oreilles ont une taille
normale comparées à celles-là.
Maintenant je comprends quand
tu dis que chacun de nous est
différent d'une manière ou
d'une autre. Merci, Maman. [Au comptoir de crème glacé.]
[MAMAN:]
Chocolat ou vanille?
[LÉA:]
Oh! Vanille, s'il vous plaît.
[VENDEUR:]
En pot ou en cornet?
[LÉA:]
Euh! En cornet. Hmmm! [Juste derrière LÉA,
une petite fille a perdu
son ballon dans un arbre.]
[MÈRE:]
Chut! Chut!
Je regrette, mon amour,
mais le ballon est trop haut.
Maman ne pourra pas l'attraper.
[LÉA:]
Tiens, petite. Goûte.
Tu m'en diras des nouvelles.
[PETITE:]
Hmm!
Ha! Ha! Ha!
[MÈRE:]
Je ne sais pas comment te remercier.
J'espère qu'en grandissant,
ma petite fille deviendra aussi généreuse
et attentionnée que la vôtre.
[LÉA:]
Ha! Ha! Ha! Pourquoi
tu me donnes un bisou?
[MAMAN:]
Parce que tu l'as bien mérité. [Un photographe pose
LÉA et MAMAN en train de s'embrasser.]
[LÉA:]
Oh?!
[MAMAN:]
Ça nous fait un beau
souvenir, n'est-ce pas? [Dans la chambre de LÉA.
MAMAN dépose la photo sur la table.]
[LÉA:]
Oh oui, Maman.
[MAMAN:]
Tu n'es plus préoccupée
par la taille de tes oreilles maintenant? [Ça sonne à la porte.]
[LÉA:]
J'y vais. [LÉA ouvre la porte.
C'est LIZZIE qui vient
offrir un cadeau à LÉA.]
[LÉA:]
On peut dire que tu tombes à
pic, Lizzie Brun. Parce que je
tiens à te dire que mes oreilles
sont très bien comme ça.
[LIZZIE:]
Hein?!
[LÉA:]
Ce matin, ta mère a prétendu
qu'elles étaient trop grandes.
[LIZZIE:]
Oh! Ce n'est pas vrai.
[LÉA:]
Menteuse! Elle a déclaré :
"Certains ont l'oreille très
développée." En parlant de moi.
[LIZZIE:]
Ha! Ha! Ha! J'ai pensé la même chose.
Mais ce n'est pas une expression
qu'il faut prendre au pied de la lettre.
[LÉA:]
Oh?! Comment ça?
[LIZZIE:]
Non. C'était une manière de
me demander de baisser la voix
pour ne pas que tu entendes.
[LÉA:]
Sans blagues?!
[LIZZIE:]
Je t'assure, sinon ça n'aurait
plus été une surprise.
[LÉA:]
Quelle surprise?
[LIZZIE:]
Tu es partie tellement vite
ce matin que je n'ai pas eu le
temps de te la donner. Tadam!
C'est la Marylin Monrours
que m'a offert tante Jane.
Elle est maintenant à toi
parce que tu es la meilleure amie
que je n'ai jamais eue.
[LÉA:]
Oh! Merci, Lizzie. Merci mille
fois. Tu es ma meilleure amie
toi aussi. Lizzie, tu parles
peut-être beaucoup et parfois
trop fort, mais n'écoute jamais
ceux qui prétendent que tu es
un vrai moulin à paroles. [Fin épisode] [Début information à l’écran] [Gare au surménage!] [Fin information à l’écran]
[MAMAN:] [Narrateur]
À vouloir pratiquer trop d'activités...
[PAPA:] [Narrateur]
On court le risque de devenir surmené. [Tous les membres
de la famille Ours
s'activent à préparer leurs
sacs pour quitter la maison.]
[TOUS:]
On va être en retard!
[LÉON:]
Personne n'a vu ma
casquette de baseball?
[PAPA:]
Tu la chercheras une autre
fois. Prends ça à la place. [PAPA met un chapeau
de pêcheur sur la tête de LÉON.]
[PAPA:]
Personne n'a vu mon carnet
de notes par hasard? [Le téléphone sonne.]
[LÉA:]
Quelqu'un a vu mes chaussons?
[MAMAN:]
Allô? Mamie, un instant.
La casquette se trouve sur la
table de chevet, les chaussons
de danse dans la buanderie
et le carnet de notes
dans la salle à manger.
[TOUS:]
Merci!
[MAMAN:]
Oh bon. Mais qu'est-ce que
j'ai fait des clés de voiture?
[MAMIE:] [Au téléphone]
En tout cas, je suis certaine
que ce n'est pas moi qui les ai.
[MAMAN:]
Quoi? Oh! Ha! Ha! Ha! Pardon,
Mamie. Je parlais toute seule.
[MAMIE:] [Au téléphone]
Je m'en suis rendue compte.
J'ai l'impression qu'il règne
une effervescence particulière
chez toi aujourd'hui.
[MAMAN:]
Pas plus que d'habitude.
[MAMIE:] [Au téléphone]
Comme nous ne t'avons pas vue
depuis des siècles, Papi et moi,
nous te proposons de venir
déjeuner à la maison. N'oublie
pas d'emmener ton petit mari
et tes enfants adorables.
[TOUS:]
On va être en retard! [PAPA, LÉON et LÉA
sortent de la maison.
MAMAN qui a vidé le contenu
de son sac à main au sol s'étire
pour attraper les clés de la
voiture et fait tomber le meuble.]
[MAMIE:] [Au téléphone]
Oh! Que se passe-t-il?
Rien de grave, j'espère.
[MAMAN:]
Oh non! Non, ne t'inquiète pas.
Déjeuner? C'est entendu.
Écoute, comme on est tous très
pressés, je vais devoir te laisser.
À tout à l'heure. [MAMAN raccroche.]
[MAMIE:] [Au téléphone]
Allô? Oh! Quelle famille! [Dans la voiture]
[LÉA:]
Dépose-moi la première, Maman.
Mon professeur de danse déteste
quand on arrive en retard.
[LÉON:]
Mon entraîneur de baseball aussi.
J'estime que je suis prioritaire.
[PAPA:]
Désolé, mais la réunion
du conseil municipal
commence dans 10 minutes.
[MAMAN:]
Personne n'ira nulle part
tant que cette voiture ne démarrera pas. [Toux du moteur de la voiture.
MAMAN est au volant
et la voiture démarre enfin.]
[PAPA:]
Oh! Il faudrait que je nettoie
le carburateur. Mais en raison
de ce projet de reforestation,
je n'ai plus une minute à moi.
[MAMAN:]
Rassure-toi, mon chéri.
Je la laisserai chez le garagiste.
[PAPA:]
Quand ça? Lorsque tu ne joues
pas les chauffeurs de taxi,
tu es à la bibliothèque,
au supermarché ou à ton club de couture.
[MAMAN:]
Je trouverai bien un moment dans la journée. [PAPA descend de la voiture.] TOUS:]
Au revoir!
[PAPA:] [En ouvrant la porte
de la salle de réunion] Désolé pour le retard,
ça ne se reproduira plus. [LÉA arrive à son cours
de danse. LÉON à sa partie
de baseball. LÉON et LÉA
ont pris le sac de l'autre.
LÉA sort un gant de baseball
et LÉON un chausson de danse.]
[LÉON:]
Laissez-la-moi! [LÉON réalise qu'il a
un chausson de danse
à la main au lieu de son gant.]
[MAMAN:]
Oh?! Oh! [En ouvrant son sac,
MAMAN sort le cahier de notes de PAPA.]
[MAMAN:]
Zut alors!
Ha! Ha! Ha! [MAMAN va porter
le cahier de notes à PAPA.
Ensuite, MAMAN va chercher
LÉON et LÉA à leurs activités respectives.] [De retour à la maison de la famille Ours]
[LÉA:]
Comme je n'avais pas de
chaussons, j'ai dû regarder
les autres danser. Ensuite, je
n'ai pu peindre que la moitié
d'une fleur en cours de dessin
parce que je suis encore
arrivée en retard.
[MAMAN:]
Quoi qu'il en soit, elle est
très jolie, ta demi-fleur.
[LÉON:]
On m'a prêté un gant, mais ce
n'était pas la bonne main.
Si bien que j'ai été nul.
Après, je n'ai pas pu aller manger
une glace avec le reste de l'équipe
car on a cru que mon cours de
karaté était aujourd'hui.
[PAPA:]
Ce n'est pas le lundi?
[LÉON:]
Non, c'est le mercredi.
Alors j'ai dû suivre le cours
des benjamins et croyez-moi,
j'en ai sué.
[PAPA:]
Ha! Ha! Ha! J'imagine.
En tout cas, je remercie
ma bonne étoile d'avoir envoyé
Maman à mon secours
en plein conseil municipal.
Car inutile de vous dire
que sans notes,
j'étais complètement perdu.
Ah! Hélas! Tu as raté ton cours
de couture par ma faute.
[MAMAN:]
Et c'était la 3e fois consécutive.
J'ai été tellement
débordée aujourd'hui que je
n'ai pas eu le temps de faire
à dîner. Il y a toujours un problème.
[PAPA:]
Si vous voulez mon avis,
on est trop occupés.
Il serait souhaitable de réduire
le nombre de nos activités.
[LÉON:]
Pas question que j'abandonne
le baseball ou le football.
Quant au club informatique,
je viens de m'y inscrire.
[LÉA:]
Moi, j'adore la danse.
Même si parfois je dois me
contenter de regarder.
Et le dessin et le foot aussi.
[LÉON:]
On a des chances de
disputer un tournoi.
[PAPA:]
Ah! Seulement, à force de
courir dans tous les sens,
on ne sait plus qui fait quoi
dans cette maison. Pour nous y
retrouver, il nous faudrait
un tableau d'affichage...
qu'on accrocherait ici. [Le temps passe.
PAPA a installé un tableau
au mur et explique comment
la famille va l'utiliser.]
[PAPA:]
Voilà. On va y inscrire les
activités quotidiennes de chacun.
Ce qui devrait nous permettre
d'y voir un peu plus clair.
Vous êtes d'accord? [PAPA note au tableau
tout ce que chaque membre
de la famille a comme activités.]
[MAMAN:]
Oui. La réunion de
l'association des parents
d'élèves se déroule le mercredi,
le cours de couture, le jeudi et
je travaille à la bibliothèque
un vendredi sur deux.
Sauf la semaine prochaine où
ce sera le lundi.
[LÉON:]
Moi, j'ai cours de karaté
tous les mardis et jeudi.
Non, les vendredis.
[MAMAN:]
Euh! Mercredi.
[LÉON:]
Oui! Plus le club informatique.
Et comme tous les samedis,
je reste dormir chez mon cousin Fred
après l'entraînement de baseball.
Il faut qu'on m'y emmène en voiture.
[LÉA:]
Et n'oublie pas le football
le samedi matin pour Léon et
moi. J'ai gymnastique le
mercredi, danse le lundi et
le vendredi et natation tous
les samedis après-midi.
[PAPA:]
Quant à moi, entre le travail,
le jardinage et les réunions à
la mairie... travail, jardinage,
réunions... Hmm! Et la pêche
alors? Ah! Vu mon emploi du
temps surchargé, ce n'est même
plus la peine d'y songer. [Le téléphone sonne
et LÉON va répondre.]
[MAMAN:]
Ça alors! Il n'y a plus de place!
[PAPA:]
Ha! Ha! Ha! Il reste encore
deux ou trois créneaux
horaires disponibles.
[LÉON:]
C'était notre entraîneur de foot.
On va disputer le tournoi
inter-scolaire. Il va falloir
caser un entraînement de plus le
samedi et un match le dimanche.
[PAPA:]
Hmm! Attendez voir.
Si j'ajoute une croix le samedi
et une croix le dimanche...
[LÉA:]
Maman, j'aimerais bien prendre
des cours d'équitation comme Lizzie, s'il te plaît.
[PAPA:]
Des cours d'équitation?!
Je ne sais pas si c'est bien raisonnable.
[LÉON:]
J'ai envie de faire du cheval,
moi aussi. Allez, s'il te plaît.
[PAPA:]
Ah! D'accord. Va pour l'équitation.
Mais on s'arrête là.
[LÉA:]
Youppi!
[LÉON:]
Merci, Papa!
[MAMAN:]
Hmm!
Chouette, il me reste un
peu de temps libre.C'est
le seul moment pour aller
chez le garagiste. [En pleine nuit,
MAMAN et PAPA sont au lit.
MAMAN ne dort pas.]
[MAMAN:] [À elle-même]
Je commencerai par déposer Papa,
puis... Non, je dois d'abord
emmener Léon chez Fred.
Il faut que j'aille consulter
mon emploi du temps. [MAMAN se lève
et va voir le tableau.
PAPA rêve à haute voix.]
[PAPA:] [Dans son rêve]
Travail... jardinage...
réunions... pêche...
dans 20 minutes, 20 minutes...
Ooooh! [Dans la chambre des oursons]
[LÉA:] [Dans son rêve]
Gymnastique... danse...
natation... demi-fleur... demi-
fleur... demi-fleur...
demi-fleur...
Oh! Oh!
[LÉON:] [Dans son rêve]
Karaté le mardi...
informatique... baseball...
entraînement le samedi...
match le dimanche... [Le lendemain matin.
Le cadran sonne le réveil.]
[LÉON:]
Oh!
[PAPA:]
Quelle heure est-il?
[LÉON:]
9h30.
[LÉA:]
Oh! On va être en retard!
[MAMAN:]
Consultez le tableau
pour savoir ce que
vous devez emporter.
[TOUS:]
Football!
Natation!
Jardinage!
Vite!
[MAMAN:]
Zut! Les clés! [Le téléphone sonne.
MAMAN répond.]
[MAMAN:] [Au téléphone]
Allô? L'APE? Aujourd'hui?!
[LÉON:]
Où est ma tenue de sport?
[LÉA:]
Où est mon maillot de bain?
[PAPA:]
Où sont mes gants de jardinage?
[MAMAN:] [Au téléphone]
Un instant, je vous prie.
[MAMAN:]
Placard, commode, garage.
[MAMAN:] [Au téléphone]
Du fromage et des gâteaux secs?
Ma foi, je pense que-- [Ça a raccroché.]
[MAMAN:] [Au téléphone]
Allô? Allô?
[MAMAN:] [À elle-même]
J'ai une réunion surprise!
2h30, fromage et gâteaux secs.
2h30, fromage et gâteaux secs.
2 fromages et 30 gâteaux secs. [Le téléphone sonne.
PAPA répond.]
[PAPA:] [Au téléphone]
Allô? Oh! Bonjour, M. Brun.
Ah! Sans aucun problème. Oui,
oui. C'est ça. Merci. Au revoir.
[MAMAN:]
À 2h30. Fromage et gâteaux secs. [Le téléphone sonne.
MAMAN répond.]
[MAMAN:] [Au téléphone]
Allô? Euh! Oh! Ah!
Au revoir et merci.
[MAMAN:]
Changement de programme.
L'entraînement de foot
aura lieu à l'école à 3h.
[PAPA:] [Écrivant au tableau]
Départ pour la danse,
arrêt club informatique puis,
direction club couture, détour
par karaté, escale APE et enfin,
terminus, terrain de foot.
[MAMAN:] [Soupirant]
Oh! Comme tu voudras.
[LÉON:]
On a déjà enfilé nos tenues.
[LÉA:]
Pour gagner du temps.
[MAMAN:]
Très bien. Répète après moi.
"Club informatique, karaté, football."
[LÉON:]
"Club informatique, karaté, football."
[MAMAN:]
"Danse, natation, football."
[LÉA:]
"Danse, natation, football." [Brouhaha de répétitions]
[PAPA:]
J'allais oublier l'appel de M. Brun.
[MAMAN:]
Club de couture, association
des parents d'élèves,
fromage et gâteaux secs. [Dans la voiture]
[LÉON:]
Club informatique, karaté, football.
[LÉA:]
Danse, natation, football.
[MAMAN:]
Fromage et... Oh! Je suis sûre
d'avoir oublié quelque chose.
Mais quoi? [La voiture ne démarre pas.]
[MAMAN:]
Oh! La voiture!
J'ai complètement oublié
de la faire réparer.
[LÉON:]
On va être en retard, Maman.
[LÉA:]
On ne peut pas rester comme ça.
[MAMAN:] [En larmes]
Oh! Je sais bien, mais...
[LÉA:]
Ne pleure pas, Maman.
[LÉON:]
Maman. [MAMAN, LÉON et LÉA
pleurent. PAPA arrive.]
[PAPA:]
Qu'est-ce qu...
Ah! Je savais que ça allait
se terminer comme ça. Bon!
Écoutez-moi. On va changer
de programme. Tous les rendez-
vous et toutes les activités
prévues aujourd'hui sont
officiellement annulés. [Dans la maison, devant le tableau]
[PAPA:]
Cette fois, je veux que vous
choisissiez entre l'activité qui
est vraiment importante et celle
qui peut être reportée.
[LÉON:]
D'accord. Léa et moi, on
jouera au foot la saison
prochaine. Je suis prêt à
sacrifier le karaté pendant
quelque temps, mais pas le baseball.
[LÉA:]
J'irai en cours de dessin une
semaine sur deux, mais je tiens
absolument à continuer la danse.
Et peut-être aussi les leçons d'équitation.
[LÉON:]
Et moi aussi, alors.
[PAPA:]
Parfait. Ça vous laissera
ainsi du temps libre.
[MAMAN:]
Hmm! Je n'irai à la
bibliothèque qu'un vendredi
sur deux. Et au club de couture
une fois par semaine.
[PAPA:]
Voilà qui me paraît plus raisonnable. [Le temps passe.
On voit LÉA sortir
calmement de son cours de danse
et LÉON à sa partie de baseball.]
[LÉON:]
Je peux aller manger
une glace avec eux?
[PAPA:]
Pourquoi pas? Rien
ne l'empêche à présent. [En pique-nique
avec PAPI et MAMIE.]
[MAMIE:]
À vouloir trop en faire,
on finit par ne plus rien faire du tout.
[MAMAN:]
Comme tu as coutume de dire,
Mamie, s'occuper est une chose,
mais se surmener est une
autre paire de manches.
[PAPA:]
Maintenant, comme la plupart
des familles, nous avons du
temps libre pour jouer, rendre
visite à nos amis et de temps en
temps, nous tourner les pouces. [Toute la famille soupire
de soulagement.] [Chanson thème] [Générique fin émission]

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par