Image univers La famille Berenstain Image univers La famille Berenstain

La famille Berenstain

Inspirée des succès de librairie de Jan et Stan Berenstain, cette série haute en couleur vous fait découvrir l'univers tendre d'une famille d'ours à Ourseville. Sous le regard bienveillant de maman et papa ours, Léon et Léa font chaque jour de nouvelles découvertes...

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Visite chez le docteur - Ne polluez plus

La petite cousine des oursons appréhende d’aller chez le médecin pour une visite annuelle. Léa chasse les peurs de la petite en jouant avec elle et en utilisant sa panoplie complète de super docteur. - Pour le devoir sur l’environnement à faire pour l’école, Léa et Léon rendent visite au professeur Arthus Factuel à l’institut oursinien. Non seulement ils découvrent que les déchets des Oursevilliens créent de gros problèmes, mais aussi que certaines espèces sont en voie d’extinction.


Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

[Chanson thème]
[CHOEUR:]
♪ Dans un pays loin d'ici ♪
♪ Vivent des oursons
et leurs amis ♪
♪ La seule différence
entre eux et nous ♪
♪ C'est qu'ils sont un peu
plus coquins, c'est tout ♪
♪ Être des ours, c'est
s'amuser tous ensemble ♪
♪ Et c'est bien vrai si on me
dit qu'ils nous ressemblent ♪
♪ La famille Berenstain ♪
♪ Même si parfois
les choses tournent mal ♪
♪ Quelqu'un trouvera bien
une idée géniale ♪
♪ Papa, Maman, Léa et Léon ♪
♪ S'aimeront toujours
d'un amour profond ♪
♪ Être des ours, c'est
être doux comme le miel ♪
♪ Et c'est bien vrai
qu'ils rient d'une bagatelle ♪
♪ La faille Berenstain ♪
♪ Berenstain ♪ [Fin chanson thème] [Début information à l’écran] [Visite chez le docteur] [Fin information à l’écran]
[LÉON:] [Narrateur]
Tire la langue,
retiens ta respiration...
[LÉA:] [Narrateur]
...viens voir le
Dr Grizzly, petit ourson! [Dans son atelier, PAPA chantonne
en sciant une planche de bois.
LÉON et LÉA jouent avec
les retailles, juste à côté.]
[PAPA:]
♪ La la la la ♪
[LÉA:]
Tada. Le plus grand gratte-ciel
de morceaux de bois au monde!
[LÉON:]
Il manque un dernier petit détail... [LÉON place un dernier bout
de bois au sommet de leur
structure et tout tombe.]
[LÉON:]
Ah! Wo, oh! [MAMAN arrive.]
[MAMAN:]
Léon, Léa, êtes-vous prêts?
[LÉON:]
Pour quoi?
[MAMAN:]
Vous avez rendez-vous chez
le médecin, aujourd'hui.
[LÉON:]
Mais on n'est pas malades!
[MAMAN:]
C'est juste une visite.
[LÉON:]
Encore?
[MAMAN:]
Une année s'est écoulée depuis la dernière,
il est temps d'y retourner.
Il est important que le docteur voie
si vous grandissez bien,
comme tous les oursons.
[LÉON:]
Oh!
[LÉA:]
Toi aussi, tu fais des contrôles, Maman?
[MAMAN:]
Oui, bien sûr.
Je veux rester en bonne santé.
[LÉON:]
Tu fais des bilans de santé, Papa?
[PAPA:]
Non. Je n'ai pas besoin de me faire examiner,
je ne suis jamais malade. Ha! Ha! [PAPA éternue.]
[PAPA:]
Aaaa...atchou!
[MAMAN:]
Ça s'appelle un éternuement.
[PAPA:]
Oh! C'est probablement la poussière. [MAMAN donne un mouchoir
à PAPA qui se mouche bruyamment.]
[PAPA:]
Ha! Ha! [Chez le médecin.]
[DR GRIZZLY:]
La dernière fois, tu avais une entorse au poignet.
Comment va-t-il, maintenant?
[LÉON:]
Oh, très, très bien.
[DR GRIZZLY:]
Parfait. Il est totalement rétabli.
Bon, on va passer au contrôle! Vous voulez bien?
[LÉA:]
Oui, Dr Grizzly.
[LÉON:]
Oui, docteur. [DR GRIZZLY fait le contrôle de santé.
Elle mesure les oursons, vérifie leurs yeux,
écoute leurs poumons, etc.]
[LÉON:]
E droit, E couché,
E à l'envers, E suspendu,
E retourné et couché.
[DR GRIZZLY:]
Très bien. Encore. [Pendant que DR GRIZZLY écoute
les poumons de LÉA, LÉON observe le matériel.]
[LÉON:]
Hé, j'avais oublié cet instrument.
[DR GRIZZLY:]
Merci, mon petit Léon,
c'est exactement ce qu'il me
faut pour l'examen suivant.
[LÉA:]
Qu'est-ce que c'est?
[DR GRIZZLY:]
Un outil spécial avec un bout en caoutchouc,
comme une petite balle. Je vais donner un petit
coup sur tes genoux pour tester tes réflexes.
[LÉA:]
Ha! Ha! Ça fait une drôle de
sensation. Vous recommencez?
[DR GRIZZLY:]
D'accord, mais sur celui-là.
[LÉA:]
Ha! Ha! Ha! [LÉA rit.]
[MAMAN:]
Léa, calme-toi.
Comment veux-tu que le docteur fasse
correctement son travail si tu gigotes comme ça?
[LÉA:]
Ce n'est pas ma faute, Maman, ça chatouille.
[DR GRIZZLY:]
Je vérifie si tout va bien dans ce petit ventre.
Dis "aaaah".
[LÉA:]
Aaaah!
[DR GRIZZLY:]
Magnifique! Ils sont en parfaite santé. [De retour à la maison]
[PAPA:]
Alors, comment s'est passé ce rendez-vous?
[LÉON:]
Super, Papa! Tu aurais dû venir.
[PAPA:]
Ah, non! Je suis trop occupé et puis,
comme je vous l'ai dit tout à l'heure, je ne suis jamais...
Aaaa... atchou! ...malade.
[MAMAN:]
Hum... Tu n'es jamais malade, toi?
[PAPA:]
Il y a sûrement du pollen dans l'air,
qui incommode mon nez.
Je ferais mieux de rentrer.
[COUSINE AUDREY:]
Bonjour!
[MAMAN:]
Tiens donc! Cousine Audrey
et son adorable petit bout de chou.
Quelle surprise! Que faites-vous par ici?
[COUSINE AUDREY:]
En vérité, j'ai besoin d'un conseil éclairé
pour confectionner mon nouveau patchwork.
Qui d'autre que toi peut me le donner, Maman?
[MAMAN:]
Je serai heureuse de pouvoir t'aider. Entre.
[LÉA:]
Bonjour, Millie, comment tu vas?
[MILLIE:]
Bien.
[LÉA:]
Tu veux de la limonade?
Des biscuits, ça te dit?
[MILLIE:]
Oui, je veux bien.
[LÉA:]
D'accord.
[LÉON:]
Hé! Moi aussi, j'aime la limonade et les gâteaux.
[LÉA:] [Ironique]
Ah, il veut de la limonade et des gâteaux!
Oh! Viens avec nous, alors.
[LÉON:]
Ah, finalement, je vais me servir moi-même! [Dans la maison]
[MAMAN:]
C'est une chance que vous ne soyez pas venues
plus tôt, vous nous auriez ratés.
[LÉA:]
On est allés chez le Dr Grizzly pour un bilan.
[MILLIE:]
Maman!
[COUSINE AUDREY:]
Oh, chérie, mais non! mais non, tout va bien.
[LÉA:]
Oh, la limonade est trop glacée?
[COUSINE AUDREY:]
Ah non, Léa!
C'est le mot "docteur" qui l'effraie.
Elle doit passer une visite médicale
en fin de journée et elle est un petit peu perturbée.
[LÉA:]
Mais le Dr Grizzly est très gentille.
Tu vas voir, tu l'aimeras.
[MILLIE:]
Je n'ai pas envie d'aller chez le docteur.
Je ne veux pas, je ne veux pas!
Je veux rester sous la table.
[LÉA:]
Désolée. Je voulais juste essayer d'aider.
[COUSINE AUDREY:]
Ce n'est absolument pas ta faute.
Millie s'est mis dans la tête
que ce contrôle médical lui ferait peur.
[MILLIE:]
Mais... Mais tu ne comprends pas!
J'ai très peur, je n'irai pas.
[LÉA:]
Hum... Je reviens tout de suite. [Un peu plus tard,
MAMAN et COUSINE AUDREY
terminent une couette et MILLIE
est toujours cachée sous la table.]
[COUSINE AUDREY:]
Allons, ma chérie!
Il est grand temps de sortir
de là-dessous, à présent.
[MAMAN:]
Oui, sinon on va te coudre avec la couette.
[MILLIE:]
Je sortirai seulement si tu me promets
de ne pas m'emmener chez le docteur. [LÉA arrive dans la cuisine
habillée en docteur. MILLIE sort
de sous la table lorsqu'elle entend LÉA.]
[LÉA:]
He-hem! Est-ce que Millie Braun est là?
Je suis le Dr Ours. Si vous voulez bien me suivre,
je vais m'amuser à vous ausculter.
Venez. Venez, mademoiselle.
[MAMAN:]
Léa a une superbe panoplie complète de médecin.
[COUSINE AUDREY:]
Quelle excellente idée! [Dans le salon]
[LÉA:]
Bonjour, Millie.
Tu es une grande fille, maintenant.
Tu sais ce qu'on va faire?
On va regarder combien tu pèses, d'accord?
Grimpe là-dessus.
Très, très bien. Maintenant, on va te mesurer.
Très, très bien. Tu peux venir t'asseoir ici, maintenant.
Cet instrument s'appelle un stéthoscope.
[MILLIE:]
"Stézoscope"?
[LÉA:]
Oh, c'est un mot difficile à dire!
Le docteur l'utilise pour écouter tes poumons
et ton coeur. Alors, voyons, respire bien fort. [Inspiration et expiration]
[LÉA:]
Et encore! [Inspiration et expiration]
[LÉA:]
Oh oui! Tout ça me semble parfait.
[MILLIE:]
C'est quoi, ça?
[LÉA:]
Un tableau pour vérifier la vue.
À chaque fois que je te montrerai une flèche,
tu m'indiqueras sa direction.
Bien. Et maintenant, celle-ci?
[MILLIE:]
Est-ce que j'ai bien répondu?
[LÉA:]
Ha! Ha! Ha! Oui, parfaitement.
Et voici le moment que je préfère. [LÉA sort le petit marteau en caoutchouc
qui sert à vérifier les réflexes. MILLIE a peur.]
[LÉA:]
Oh, ne t'inquiète pas, c'est en caoutchouc.
Je vais donner des petits coups de marteau
sur tes genoux. Tu vas voir,
il va se passer quelque chose très amusant.
Je peux essayer?
[MILLIE:]
Oh!
[LÉA:]
Tu vois, je t'avais dit que ce serait drôle.
[MILLIE:]
Ha! Ha! Ha!
[COUSINE AUDREY:]
Tout va bien, les enfants?
[MILLIE:]
Maman! Tu sais, à la visite médicale,
eh bien, on vérifie que le cœur
bat bien fort avec un... stézo... un sté...?
Euh... Cette chose-là!
Et on vérifie la vue avec un poster,
comme celui-là. Et le Dr Ours
a fait bouger ma jambe en tapant
sur mon genou avec ce petit marteau.
[COUSINE AUDREY:]
Ah, mais dis-moi, ça a l'air très intéressant.
Je devrais peut-être faire un bilan aussi.
[MILLIE:]
Sauf que le Dr Ours examine
les patients pour du faux.
Tu sais, il n'y a que le Dr Grizzly
qui ausculte en vrai.
[LÉA:]
Exactement.
[MILLIE:]
Et moi, je vais la voir aujourd'hui!
Tu viens, Maman?
[COUSINE AUDREY:]
Merci beaucoup, Léa.
[LÉA:]
J'ai seulement aidé.
Comme le font les docteurs. [Le soir, après le repas, PAPA renifle.]
[LÉA:]
Je me demande comment
s'est passée la visite de Millie.
[MAMAN:]
J'appellerai ma cousine Audrey demain, pour savoir. [On cogne à la porte. PAPA va ouvrir.]
[PAPA:]
Ah! Dr Grizzly. Je ne savais
pas que vous veniez à domicile.
[DR GRIZZLY:]
Eh bien si, bien sûr! Mais aujourd'hui,
c'est tout à fait exceptionnel.
[PAPA:] [Reniflant]
Entrez, docteur.
Alors, c'est une visite sans rendez-vous... [PAPA renifle.]
[PAPA:]
...mais je l'ai acceptée quand même. Ha! Ha! Ha!
[DR GRIZZLY:]
Ha! Ha! Ha!
[MAMAN:]
Entrez.
[LÉA:]
Dr Grizzly!
[LÉON:]
Bonjour.
[DR GRIZZLY:]
Bonjour, bonjour.
Je me suis arrêtée pour remettre
ce petit tableau à Léa. Tiens, ma grande.
[LÉA:]
Ah? Merci.
"Pour la remarquable préparation
de la petite Millie Braun à sa 1re visite médicale".
[DR GRIZZLY:]
Elle a trouvé son contrôle annuel très intéressant.
D'après sa Maman, c'est grâce à toi
et à ton idée judicieuse, Léa.
[MAMAN:]
J'avoue que Léa a fait un travail épatant.
[LÉA:]
Si jamais vous avez besoin
de moi pour d'autres patients,
j'aiderais volontiers. [PAPA renifle à nouveau.]
[MAMAN:]
Je crois que le prochain malade
du Dr Grizzly est près de nous.
[PAPA:]
Aaa... Aaa... Atchou!
[DR GRIZZLY:]
Hum... Ah, ah! J'ai l'impression
que vous avez de la température.
Ouvrez la bouche et dites "aaah".
[PAPA:]
Aaaah!
[DR GRIZZLY:]
Hum! Gorge rouge, nez bouché.
Papa, je crains que vous ne soyez malade.
[PAPA:]
Ah.. Je ne suis jamais malade.
Bien, enfin... Presque jamais.
[DR GRIZZLY:]
Dr Ours, assurez-vous que ce patient
garde la chambre et boive beaucoup.
D'accord? Et vous, Papa...
[PAPA:]
Oui, docteur?
[DR GRIZZLY:]
Obéissez à ce que Léa vous dit.
[PAPA:] [Soupirant]
Ah! Oui, docteur. [PAPA est au lit
et LÉA est habillée en docteur.]
[LÉON:]
Tiens! C'est la boisson que Léa...
Enfin, je veux dire
que le Dr Ours a recommandée.
[PAPA:] [Toussant]
Ah, merci, Léon!
[LÉA:]
Euh... Tu es encore un petit peu chaud.
[PAPA:]
Ah, je suis bouillant, docteur!
Ah, j'ai mal à la tête!
Ma gorge est douloureuse.
Tu peux me passer un mouchoir, s'il te plaît?
Ah! Je ne sens plus mon nez,
c'est une véritable fontaine.
[LÉA:]
Papa, si tu avais rendu visite au Dr Grizzly plus tôt,
tu ne serais pas malade comme ça maintenant. [PAPA se mouche bruyamment.]
[PAPA:]
Je n'y pensais vraiment pas.
[LÉON:]
Et peut-être que si tu consultais un médecin
régulièrement comme nous, tu ne serais jamais malade.
[PAPA:]
Jamais? Ah, je n'en suis pas convaincu!
Mais c'est sûrement une bonne idée
de voir un docteur de temps en temps.
[MAMAN:]
Mes petits chéris, vous avez bien travaillé,
vous êtes de bons, de très bons gardes-malades.
Mais il doit se reposer et il est temps pour
vous d'aller vous coucher.
[LÉON:]
D'accord. [LÉA bâille.]
[LÉA:]
Ah, c'est fatigant de jouer au docteur!
[MAMAN:]
Ha! Ha! Ha!
Je viens vous border.
[PAPA:]
Euh.. Maman... Avant de partir,
tu peux m'arranger mon oreiller?
Et... je voudrais une autre couverture et...
Et aussi un autre verre d'orangeade,
celui-ci n'est plus très frais. [PAPA se mouche bruyamment.] [Fin épisode] [Début information à l’écran] [Ne polluez plus] [Fin information à l’écran]
[LÉON:] [Narrateur]
Quand les oursons d'Ourseville
découvrent que la région est polluée...
[LÉA:] [Narrateur]
...ils apprennent aux
grands à nettoyer leurs saletés. [LÉON et LÉA aident
MAMAN à faire la vaisselle.]
[MAMAN:]
Vous voyez, quand on travaille ensemble,
les tâches sont évidemment moins importantes.
[LÉA:]
Et plus faciles.
[MAMAN:]
Ha-han!
[LÉON:]
Et plus amusantes.
[LÉA:]
Ha! Ha! Ha!
[MAMAN:]
Avez-vous des devoirs ce week-end?
[LÉA:]
On doit préparer un projet pour la semaine
de l'environnement, sur les différents moyens
de protéger la nature dans Ourseville
et dans notre entourage.
[LÉON:]
Mais on n'a pas encore d'idée bien précise.
[MAMAN:]
Hum... Je ne pensais pas que notre charmant
village avait besoin de sauvegarde.
Il conserve depuis toujours sa beauté,
parce qu'on l'entretient précieusement. [LÉON jette une conserve vide au recyclage.]
[LÉON:]
Hop!
[MAMAN:]
Bon! Demain, c'est samedi,
vous pourriez rendre visite
au Professeur Artus Factuel.
[LÉON:]
Dans l'immense Institut Oursinien! Super idée!
[LÉA:]
Le professeur donne en général de très bons conseils
[LÉON:]
Hé! Je viens de remarquer quelque chose.
Il manque une chaise. Où est-elle?
[PAPA:]
Un et 7/8... [MAMAN, LÉON et LÉA
vont rejoindre PAPA dans son atelier.
PAPA mesure les pattes de la chaise
qu'il manquait dans la cuisine.]
[MAMAN:]
Papa?
[PAPA:]
Hein? Oh! Ah!
[MAMAN:]
Qu'est-ce que tu fais sous cette chaise?
[PAPA:]
Ah! Ha! Ha! Ha!
Je travaille sur un projet de mobilier
qui me tient à coeur et me passionne infiniment... [PAPA soulève une nappe
qui couvre une magnifique table.]
[PAPA:]
Tada!
[TOUS:]
Wow!
[PAPA:]
Elle appartient au comte et à la comtesse de Grizzly.
Et ils ont demandé à votre serviteur, Papa Ours,
de fabriquer 4 chaises assorties.
Ce magnifique objet est en bois d'arboribellus.
[LÉA:]
Bois d'arboribellus?
[PAPA:]
Oui, en effet.
Cet arbre rare pousse près d'Ourseville.
C'est un bois assez difficile à travailler,
mais le résultat est tellement magnifique!
[MAMAN:]
Je n'ai jamais vu une table
aussi merveilleuse de ma vie.
Toutes mes félicitations, Papa.
J'imagine que les chaises seront aussi réussies.
[PAPA:]
Tu parles! Les chefs-d'oeuvre de la totalité
de ma création de meubles. [À l'Institut Oursinien,
le Professeur FACTUEL observe un squelette.]
[LÉON ET LÉA:]
Bonjour, professeur!
[ARTUS FACTUEL:]
Ah! Tiens, mais ce sont
mes amis Léa et Léon Ourson!
Quelle bonne surprise!
Voyez-vous, il semblerait que cet allosaure
n'a pas les jambes qu'il faut pour tenir debout.
J'ai l'intention de l'aider un peu. Qu'en pensez-vous?
[LÉON ET LÉA:]
Cool!
[ARTUS FACTUEL:]
Eh bien, je me réjouis de votre soutien.
Il fait partie de la nouvelle exposition
des spécimens disparus ou en voie d'extinction.
[LÉA:]
Extinction? Ça veut dire qu'ils grandissent?
[ARTUS FACTUEL:]
Ha! Ha! Ha! Pas extension.
Extinction se dit des familles
ou des espèces dont il ne
reste plus personne en vie.
[LÉA:]
Ah! Je suis drôlement contente
qu'ils n'existent plus, ceux-là.
[ARTUS FACTUEL:]
Ha! Ha! Ce seraient des
compagnons bien étranges.
Dites-moi, quel est l'objet
de votre visite, au fait?
[LÉON:]
Nous avons besoin d'idées
pour préparer la semaine de
l'environnement à l'école.
[ARTUS FACTUEL:]
Ah! Splendide! Eh bien, allons-y!
[LÉON:]
Aller? Où ça, professeur?
[ARTUS FACTUEL:]
Regarder l'environnement et voir ce qu'il y a à voir.
Le véhicule Artus Factuel vous attend dehors. [Dans le véhicule ARTUS FACTUEL.]
[LÉON:]
Cet engin est trop cool, professeur.
[ARTUS FACTUEL:]
Il fonctionne à propulsion solaire.
[LÉA:]
Oh! Ça veut dire qu'il utilise l'énergie solaire
pour rouler, à la place de l'essence?
[ARTUS FACTUEL:]
Ha! Ha! Ha! Exactement.
L'essence, le gasoil envoient
de mauvais éléments dans l'air,
mais pas la lumière solaire.
Alors, qui dit que la sauvegarde
de la nature n'est pas simple?
[LÉON:]
Le recyclage est bon pour l'environnement,
n'est-ce pas, professeur?
[ARTUS FACTUEL:]
C'est plus que certain, Léon.
Chaque fois qu'on réutilise les choses,
ça diminue la quantité de détritus de moitié.
[LÉA:]
Ah, professeur, il se passe quoi,
avec tous les autres déchets qu'on jette?
[ARTUS FACTUEL:]
Excellente question, ma petite Léa!
C'est justement ce que j'ai l'intention de vous montrer.
Toutes les ordures d'Ourseville qui ne sont pas recyclées
ni réutilisées arrivent ici, dans ce que j'appelle
la montagne-poubelle.
[LÉON:]
Une montagne entière de détritus!
[ARTUS FACTUEL:]
Les déchets s'accumulent et s'entassent.
L'endroit devient de plus en plus monstrueux.
[LÉA:]
C'est un problème pour l'environnement, n'est-ce pas?
[LÉON:]
Un problème qui devient de plus en plus monstrueux,
comme la montagne, n'est-ce pas?
[ARTUS FACTUEL:]
Exact et exact. Vous pouvez peut-être trouver
de bonnes solutions pour aider à résoudre
ce problème à l'occasion de votre projet, justement.
[LÉA:]
Mais cette montagne-poubelle
est trop grande pour qu'on s'en occupe!
[ARTUS FACTUEL:]
Ha! Ha! Pas nécessairement.
Parfois, quelques petites idées
peuvent contribuer à régler les gros problèmes.
Et ça ne fait pas de mal de discuter
des choses avec les adultes. [Un peu plus tard, près de la rivière.]
[LÉON:]
On dirait une vraie décharge municipale.
[ARTUS FACTUEL:] [Soupirant]
Voilà encore un autre problème aux abords d'Ourseville.
Et cela aussi. [ARTUS FACTUEL ramasse
un petit bout de bois au sol.]
[ARTUS FACTUEL:]
Encore un échantillon qui va rejoindre
mes spécimens éteints ou en voie de disparition.
[LÉON:]
Mais je croyais que les spécimens en danger
étaient des animaux, professeur?
[ARTUS FACTUEL:]
Les animaux, les plantes,
même les arbres peuvent être mis en danger.
Dans beaucoup, beaucoup d'endroits,
on coupe plus vite les arbres qu'ils ne poussent.
Comme celui d'où provient cet éclat de bois, par exemple.
Il est un peu particulier, parce que cet arbre rare
ne pousse qu'autour d'Ourseville.
Il est appelé joliment arboribellus.
[LÉON ET LÉA:]
Arboribellus, professeur?
[ARTUS FACTUEL:]
Exactement. Il n'en reste plus beaucoup, à mon avis.
Vraiment très peu.
[LÉON ET LÉA:]
Hum... [Dans l'atelier de PAPA.]
[LÉON:]
Papa!
[PAPA:]
Oh! Ah! Ha! Ha!
Vous venez voir le maître d'oeuvre travailler?
[LÉON:]
Papa, tu sais que les arboribellus
sont des spécimens en voie de disparition?
[LÉA:]
Ils sont presque tous éteints.
Ça veut dire qu'il n'en reste plus beaucoup.
[PAPA:]
C'est la raison pour laquelle
les meubles en arboribellus sont exceptionnels.
[LÉON:]
On pense qu'il ne faut pas couper d'arboribellus
pour fabriquer tes chaises.
[PAPA:]
Mais elles doivent être assorties à la table,
je suis obligé d'utiliser de l'arboribellus.
Sincèrement, je ne vois pas où est le mal.
Encore si j'avais abattu le tout dernier, je comprendrais.
Un arbre de plus ou de moins, quelle différence?
[LÉON:]
Aucune différence, j'imagine.
[PAPA:]
Est-ce qu'un seul arbre change quelque chose?
Hum... Un arbre... Un arbre. Hum... [Dans la maison, LÉON et LÉA
aident MAMAN à faire la vaisselle.]
[MAMAN:]
Alors, le Professeur Artus Factuel
vous a donné des renseignements sur l'environnement?
[LÉON:]
Bien, il nous a expliqué l'importance de le préserver.
[LÉA:]
Mais ce veut dire quoi, préserver, exactement?
[MAMAN:]
Eh bien, préserver signifie ne pas gâcher les choses.
Comme l'énergie et... Justement voilà, vous venez
de m'aider à protéger l'environnement
en me rappelant de fermer l'eau pour ne pas la gaspiller.
[LÉON:]
C'est vrai?
[MAMAN:]
Mais oui! Et éteindre la lumière
quand on n'en a pas besoin conserve l'énergie.
[LÉA:]
C'est simple à faire!
[LÉON:]
Super génial!
On a déjà 2 solutions d'aide à
l'environnement pour le projet.
[LÉA:]
Mais on peut faire quoi pour la montagne-poubelle?
[LÉON:]
C'est là où vont toutes les ordures non recyclées.
L'endroit est de plus en plus monstrueux.
[MAMAN:]
Que dit le professeur au sujet de la montagne-poubelle?
[LÉON:]
Euh... Que parfois, les gros problèmes...
[LÉA:]
… ont de petites solutions.
[MAMAN:]
Bon, très bien!
Asseyez-vous à la table.
Maintenant cassez les
coquilles en 1000 morceaux. [LÉON et LÉA cassent
chacun une coquille d'oeuf vide.]
[LÉON:]
Ah, super! C'est amusant d'aider l'environnement.
[LÉA:]
Ça, c'est sûr! Et après, on fait quoi?
[MAMAN:]
Vous allez déposer ces miettes de coquilles
sur la terre, au pied des plantes.
Les coquilles d'oeuf contiennent
des vitamines qui renforcent
et favorisent la croissance.
Voilà, très bien!
[LÉON:]
Mais de quelle façon ça aide l'environnement?
[MAMAN:]
Parce qu'on n'a pas jeté les coquilles d'oeuf,
on les a utilisées. Elles ne finiront pas
sur la montagne-poubelle.
[LÉON:]
Oui, on a donné un coup de main à l'environnement.
[LÉA:]
Ici, de notre cuisine.
[LÉON:]
Et si nous, on le fait, tout le monde peut le faire.
[LÉA:]
Si on allait le dire à tous nos amis?
Je parie qu'ils connaissent des trucs pour
réutiliser des choses et éviter de les envoyer
à la montagne-poubelle.
[LÉON:]
Et tout le bazar au bord de la rivière?
[MAMAN:]
Quel bazar?
[LÉA:]
Oh, des pneus de voiture, des pots de peinture...
[LÉON:]
Un vieux matelas. C'est trop dégoûtant, Maman.
[MAMAN:]
Ah, pas possible! Eh bien...
Vous ne vous en rendez pas compte,
mais vous avez déjà commencé à vous occuper
de ce problème aussi.
[LÉA:]
Ah, eh bien décidément, on fait du bon travail,
pour l'environnement!
[LÉON:]
Oui, j'ai l'impression.
Allez, viens, appelons nos amis!
[MAMAN:]
Je crois que je vais en parler
à quelques amis, moi aussi. [À l'école, LÉON et LÉA
sont à leur kiosque d'informations.
ARTUS FACTUEL fait le tour
de tous les kiosques et écoute
les enfants présenter leur travail.]
[LÉON:]
Les vitamines de coquilles d'oeuf
aident les plantes à grandir.
Et on a réutilisé les vieux pots
de crème glacée pour les garder.
[MILLIE:]
Si une personne se sert du même sac en tissu
pour faire ses courses pendant une année,
il y aura 1000 fois moins de sacs en plastique
destinés à la poubelle.
[FRED:]
Et plutôt que gaspiller et jeter le papier de l'école
dans les corbeilles, on peut le déchirer en petits bouts
et le donner à Ben le fermier, qui en disposera
pour la litière de ses cochons.
[THÉO:]
Admirez ce recyclage artistique.
Si vous dites "jolie poubelle",
je le prendrai pour un compliment.
[ARTUS FACTUEL:]
Je suis extrêmement impressionné.
Toutes ces merveilleuses idées
pour empêcher la montagne-poubelle de grossir!
[LÉA:]
Oui, un beau bouquet de petites idées!
[LÉON:]
Pour résoudre un énorme problème.
Comme vous l'aviez dit, professeur.
[ARTUS FACTUEL:]
Mais... où sont vos parents, les enfants?
Il faut absolument qu'ils voient
ce travail remarquable! [MAMAN est à l'entrée de la grande salle
avec plein d'amis adultes.]
[MAMAN:]
Nous descendons nettoyer la rivière.
Et nous remercions nos oursons
qui nous ont rappelé que lorsque les tâches
sont trop lourdes pour eux,
c'est aux grandes personnes de s'en charger.
[ARTUS FACTUEL:]
Ha! Ha! Ha! Je ne l'aurais pas mieux dit moi-même.
[LÉON:]
Mais où est Papa?
[MAMAN:]
Oh, il est parti tôt, ce matin!
Il a vaguement parlé de ce fameux arboribellus.
[LÉON:]
Ah! Je suppose qu'il est allé le couper
pour fabriquer ses chaises. [PAPA arrive avec une brouette
remplie de petites pousses d'arbre en pot.]
[PAPA:]
Pourquoi cet air si triste, mes oursons?
[LÉA:]
Est-ce que tu l'as déjà coupé, Papa?
[PAPA:]
Quoi? Ah! Non, non, non!
J'ai réfléchi longuement à ce que vous m'avez dit
l'autre soir et j'ai compris qu'un arbre en plus,
ça fait une grosse différence. Et si on ne prend
pas soin des choses qu'on a la chance d'avoir,
en un rien de temps elles disparaîtront.
Alors, à la place de couper cet arbre rare...
[LÉA:]
Ce sont des bébés arboribellus!
[PAPA:]
Ha! Ha! Ha! Eh oui! On les plantera au bord de la rivière.
J'ai réussi à convaincre le comte de construire
ses chaises en bois ordinaire.
[LÉON ET LÉA:]
Merci, papa.
[PAPA:]
Non, merci à vous deux.
Vous nous avez tous aidés à
ouvrir les yeux sur notre environnement,
à comprendre que chacun a son rôle à jouer:
les oursons, les mamans, les papas
et même, les professeurs. [Tous les habitants du village s'affairent à nettoyer
la rivière.] [Chanson thème] [Générique fin émission]

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par