Image univers La famille Berenstain Image univers La famille Berenstain

La famille Berenstain

Inspirée des succès de librairie de Jan et Stan Berenstain, cette série haute en couleur vous fait découvrir l'univers tendre d'une famille d'ours à Ourseville. Sous le regard bienveillant de maman et papa ours, Léon et Léa font chaque jour de nouvelles découvertes...

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

À la mode - Envole-toi

Quand une petite fille un peu prétentieuse habillée très à la mode avec un super vélo arrive à Ourseville, Léa hésite entre continuer à jouer à la corde à sauter et faire partie du groupe de la nouvelle fille. – Léon et Fred font équipe afin d’inventer un nouvel engin volant pour un projet de science. Leur espoir tombe à l’eau après une série de vols infructueux. Décideront-ils d’abandonner leur projet?


Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

[Chanson thème]
[CHOEUR:]
♪ Dans un pays loin d'ici ♪
♪ Vivent des oursons
et leurs amis ♪
♪ La seule différence
entre eux et nous ♪
♪ C'est qu'ils sont un peu
plus coquins, c'est tout ♪
♪ Être des ours, c'est
s'amuser tous ensemble ♪
♪ Et c'est bien vrai si on me
dit qu'ils nous ressemblent ♪
♪ La famille Berenstain ♪
♪ Même si parfois
les choses tournent mal ♪
♪ Quelqu'un trouvera bien
une idée géniale ♪
♪ Papa, Maman, Léa et Léon ♪
♪ S'aimeront toujours
d'un amour profond ♪
♪ Être des ours, c'est
être doux comme le miel ♪
♪ Et c'est bien vrai
qu'ils rient d'une bagatelle ♪
♪ La faille Berenstain ♪
♪ Berenstain ♪ [Fin chanson thème] [Début information à l’écran] [À la mode] [Fin information à l’écran]
[LÉA:] [Narrateur]
Aller pour aller ou pour faire plaisir
n'est pas la bonne solution.
Retenez bien cette pensée.
Soyez vous-même
et restez fidèle à vos convictions! [Dans la cour d'école, LÉON joue au soccer
et LÉA saute à la corde avec ses amies.]
[FILLES:]
♪ Cendrillon en haillons,
monte rejoindre son compagnon.
Guet-apens, elle embrasse un serpent.
Combien de médicaments lui faudra-t-il? ♪
1, 2, 3... super double!
[LÉA:]
Ha! ha! ha!
Vous appelez ça du double?
Ha! ha! ha! [Une nouvelle fille arrive en vélo
avec son radio qui joue de la musique.]
[LÉA:]
C'est qui?
[QUEENIE:]
La nouvelle.
Elle vient d'emménager par ici.
Elle a des vêtements les plus top
et le vélo le plus top!
[MILLIE:]
Elle écoute la musique la plus top!
[LIZZIE:]
Hé, regardez, elle a même des anneaux aux oreilles!
[LÉA:]
Allons lui dire bonjour. Bonjour!
Je m'appelle Léa et voici, Queenie, Millie et Lizzy.
[HILARY:]
Et moi, c'est Hilary.
[LÉA:]
Est-ce que tu veux jouer
au double avec nous, Hilary?
[HILARY:]
Ha! ha! ha! Tu plaisantes, je pense.
C'est pour les petits la corde à sauter.
Mais quand je vois cette salopette rose
avec ce nœud rose dans tes cheveux,
je suppose que tu es un petit ourson...
Ha! ha! Ha!
D'ailleurs, avec un prénom pareil,
tu auras du mal à grandir! [LÉA quitte insultée et fâchée.] [Plus tard, à la maison des ours,
toute la famille est à table.
PAPA et LÉON s'amusent à attraper
le dernier morceau de carotte dans l'assiette.]
[PAPA:]
Ha! ha! ha! Prends-la!
[LÉON:]
Ha! ha! ha! En garde!
[PAPA:]
Touché!
[MAMAN:]
Ha! ha! ha! Allons, voyons.
[LÉON:]
Désolé, maman, mais tes carottes glacées
au miel sont trop bonnes!
[PAPA:]
Hé!
Et mon feuilleté de dinde aux marrons
n'était pas mal non plus...
[LÉON:]
​​Le meilleur de tout Ourseville, papa!
[PAPA:]
Dommage que Léa n'ait rien goûté...
[MAMAN:]
Tu n'as pas faim ce soir, chérie?
[LÉA:]
Non, pas vraiment...
[MAMAN:]
Hum, hum...
Tu es contrariée, ma petite puce?
[LÉA:]
Non... enfin, Hilary s'est moquée de mes vêtements,
de mon prénom et a rajouté que la corde à sauter,
c'était pour les petits!
[MAMAN:]
Qui est Hilary?
[LÉA:]
Une nouvelle fille de l'école.
Elle porte des vêtements super top,
un bandeau et écoute de la musique hyper top.
Elle a même des anneaux aux oreilles...
Maman, tu crois que c'est seulement
les petits oursons qui sautent à la corde?
[MAMAN:]
Non, je ne crois pas.
Mais plus important que ce que pense Hilary,
moi ou d'autres personnes, c'est ce que tu penses, toi.
À ton avis, sauter à la corde, c'est réservé aux tout-petits?
[LÉA:]
Non.
[MAMAN:]
Alors c'est ce qui compte.
Sois toi-même et les autres
t'accepteront comme tu es, Léa.
[LÉA:]
Merci, maman! [Le lendemain dans le parc,
LÉA saute à la corde et HILARY
arrive en vélo tout près d'elle.]
[LÉA:]
♪ Cendrillon en haillons,
monte rejoindre son compagnon.
Guet-apens et elle embrass... ♪
[HILARY:]
Bonjour, Léa!
Tu aimes mes nouveaux vêtements? [LIZZIE arrive aussi,
habillée de façon identique à HILARY
et avec le même vélo.]
[LÉA:]
Oui... ce sont les...
les mêmes que eux de Lizzy.
[HILARY:]
Wow!
[LIZZY:]
Je dois partir! [QUEENIE et MILLIE
arrivent également en vélo,
avec les mêmes vêtements.]
[HILARY:]
Vraiment bien habillées, les filles!
[MILLIE:]
J'adore cette couleur sur toi, Queenie!
[QUEENIE:]
L'ensemble vert m'allait pas mal...
[HILARY:]
Le vert, c'est vulgaire!
[LIZZY:]
Oh oui, trop grossier!
[MILLIE:]
Beurk!
[QUEENIE:]
Euh... je... je voulais dire
que je n'aimais pas du tout le vert...
[LÉA:]
Bonjour, Queenie.
Bonjour, Hilary.
Alors, qui veut commencer à jouer la première?
[HILARY:]
Je l'ai déjà dit, je crois, sauter à la corde,
c'est pour les tout-petits, Léa.
L'une de vous veut jouer à la corde?
Super, parce que j'ai une bien meilleure idée.
Si on allait à la crèmerie à bicyclette
manger des yaourts glacés? Je vous invite!
[QUEENIE:]
Excellente idée!
[MILLIE:]
Allons-y!
[LÉA:]
Mais... je n'ai pas pris mon vélo... [Les filles quittent. LIZZY revient
sur ses pas pour parler à LÉA mais
suit les filles après réflexion.]
[QUEENIE:] [Au loin]
Wow!
[MILLIE:] [Au loin]
Ha! ha! ha!
[LIZZY:]
Ce ne sont que des yaourts glacés...
Hé! Attendez-moi! [À la maison de la famille Ours.]
[MAMAN:]
On dirait que tu as perdu ton meilleur ami.
[LÉA:]
Eh oui, Lizzy et Millie et Queenie.
Elles sont copines avec Hilary maintenant.
[MAMAN:]
Mais ce sont toujours tes amies!
[LÉA:]
Elles sont habillées pareilles
toutes les trois, comme Hilary.
Elle les a invitées à la crèmerie
et elle payait un yaourt glacé
à chacune d'elles.
À chacune d'elles et pas à moi.
Lizzy, Millie et Queenie
ont toujours été mes meilleures amies.
Pourquoi elles vont avec Hilary, maman?
[MAMAN:]
Eh bien, il semblerait qu'Hilary soit au fait de la mode
et elles veulent faire comme elle.
Essaie de ne pas leur en vouloir.
[LÉA:]
Je ne leur en veux pas, c'est seulement que...
je n'aime pas qu'on me laisse tomber.
[MAMAN:]
Personne n'aime ça, ma chérie.
[LÉA:]
Alors qu'est-ce que je peux faire, maman?
[MAMAN:]
Sois toi-même. Tu verras, tu ne le regretteras pas.
Si tu t'aimes, les autres t'aimeront aussi. [LÉON arrive dans la cuisine.]
[LÉON:]
Maman, j'ai déchiré mon jean en jouant au football.
[MAMAN:]
Ha! ha! ha! Encore?
[LÉON:]
Est-ce que tu peux le réparer, s'il te plaît?
[MAMAN:]
Bien sûr, pose-le sur la machine à coudre, d'accord?
[LÉON:]
Merci!
[LÉA:]
Maman, je peux te demander si tu peux
me confectionner une nouvelle tenue?
Mais pas une salopette avec des froufrous
aux bretelles et pas de noeud rose,
je préfère un bandeau.
[MAMAN:]
Tu veux dire comme les autres filles?
Si c'est vraiment ce que tu désires...
[LÉA:]
Oh oui!
[MAMAN:]
D'accord, mais il faut que tu m'aides. [LÉA aide MAMAN à lui
confectionner une nouvelle tenue.]
[MAMAN:]
Eh bien? Qu'en penses-tu?
[LÉA:]
Je l'adore, maman! Merci! [Au parc, LÉA vient rejoindre
le groupe de filles en vélo.]
[LIZZY:]
Léa!
Oh! J'aime beaucoup ta nouvelle tenue!
[MILLIE:]
Carrément trop cool!
[QUEENIE:]
Oh... mais elle est verte...
enfin, dans vert vulgaire.
[HILARY:]
Ha! ha! ha! Rose, c'est peu
de chose; vert, c'est l'univers!
[LIZZY:]
C'est génial, non?
On est toutes ensemble!
[LÉA:]
J'ai apporté des super
cassettes de Mélodie L'Oursonne!
[LIZZY:]
Sublime! Je l'adore!
[MILLIE:]
Moi aussi!
[QUEENIE:]
Cool!
[HILARY:]
Pourquoi? Les Stars Polaires ne vous plaisent pas?
[MILLIE:]
C'est mon groupe préféré!
[LIZZY:]
Moi aussi...
[LÉA:]
Je les aime beaucoup, pas de problème, Hilary.
Mais je pensais qu'on pouvait changer...
[HILARY:]
On écoute les Stars Polaires, d'accord?
[LÉA:]
Ça ne me dérange pas, j'aime les Stars Polaires, en fait...
Mélodie L'Oursonne ne me plaît pas vraiment en réalité...
[MILLIE:]
Moi non plus.
[LIZZY:]
Moi non plus.
[QUEENIE:]
Pas cool., [Le temps passe. Les filles écoutent
de la musique et semblent toutes blasées.]
[HILARY:] [Blasée]
Je crois que je vais m'acheter un haut jaune.
[QUEENIE:] [Blasée]
Hmm-hmm, c'est cool le jaune.
[LIZZY:] [Blasée]
Oh oui, j'en raffole...
[MILLIE:] [Blasée]
Moi aussi.
[LÉA:]
Euh... oui, c'est mignon.
Hé! si on allait à la crèmerie à vélo
acheter de bons yaourts glacés, les filles?
[HILARY:]
Non.
[QUEENIE:]
Non.
[LIZZY:]
Non.
[MILLIE:]
Non.
[LÉA:]
Oh.
Bon, alors, je propose que...
[TOUTES:]
Non!
[HILARY:]
Si ça t'ennuie de rester avec nous,
tu es parfaitement libre d'aller t'amuser... toute seule.
[LÉA:]
Ah... bon, d'accord.
Alors réécoutons les Stars Polaires... [HILARY refait jouer sa cassette.
LÉA aperçoit LÉON et FREDDY
jouer au soccer tout juste à côté.
Il y a également des amies
qui sautent à la corde.]
[FREDDY:]
Oui, oui, je l'ai! Je l'ai!
[LÉON:]
Oui!
[FREDDY:]
Ha! ha! ha! Ça y est! [À la maison de la famille Ours.]
[MAMAN:]
Oh, Léa, on t'a trouvée
jolie dans ta nouvelle tenue?
[LÉA:]
Ah oui! Mais j'ai découvert
que s'habiller comme Hilary
voulait dire agir comme elle.
On ne peut rien faire sans son
consentement alors on reste
tout simplement assises les une
à côté des autres à écouter la
même chanson qui passe en boucle
encore et encore! On ne peut pas
sauter à la corde ni jouer au ballon...
rien du tout!
Peut-être que les autres filles
s'amusent, mais moi, non.
Voilà! Ça, c'est moi!
La Léa qui n'essaie pas d'être
comme les que je m'aime le plus!
[MAMAN:]
Et ces nouveaux vêtements alors?
[LÉA:]
Oh, je les porterai encore quelquefois.
Mais pour le moment, je veux être moi.
[MAMAN:]
Tout à fait d'accord.
[LÉA:]
Léon, j'ai besoin d'une faveur...
et tu n'aurais pas vu ma corde à sauter? [Au parc, LÉA saute à la corde avec LÉON
devant ses amies blasées d'être avec HILARY.]
[LÉA:]
♪ Cendrillon en haillons,
monte rejoindre son compagnon.
Guet-apens, elle embrasse un serpent.
Combien de médicaments lui faudra-t-il? ♪
[HILARY:]
Allez-y!
Que celles qui meurent d'envie d'aller jouer
avec la petite en rose ne se gênent pas...
[LIZZY:]
Elle a l'air de drôlement bien s'amuser.
J'ai l'impression qu'il y a très longtemps
que je n'ai plus joué comme ça...
[LIZZY ET LÉA:]
Ha! ha! ha!
1, 2, 3... Ha! ha! ha! [Voyant que LÉA et LIZZY
ont beaucoup de plaisir,
MILLIE et QUENNIE viennent
les rejoindre et laissent HILARY seule.]
[LÉA:]
1, 2, 3, 4...
[TOUTES:]
♪ Cendrillon en haillons,
va rejoindre son... ♪
Ha! ha! ha!
[LÉA:]
Tu peux venir, Hilary!
Essaie, tu verras, c'est drôle!
[HILARY:]
D'accord. Je te demande pardon
d'avoir été méchante avec toi.
Léa est un très joli nom.
C'est seulement... que je
ne sais pas sauter à la corde.
[LIZZY:]
C'est facile!
[MILLIE:]
On va te montrer!
[QUEENIE:]
Viens!
[TOUTES:]
Ha! ha! ha!, [Fin épisode] [Début information à l’écran] [Envole-toi] [Fin information à l’écran]
[LÉON:] [Narrateur]
Toutes les inventions
naissent de l'imagination. [À l'école] [MAÎTRE BOB:]
Tous les élèves auront l'opportunité de faire
une démonstration de leur invention en classe.
Et bien entendu, le travail et les efforts
pour réaliser ce projet seront
évalués et notés en conséquence.
[LÉON:]
Hé, Freddy, on fait équipe
et on fabrique un volcan phénoménal!
[FREDDY:]
Super idée, Léon!
Je marche avec toi! [MAÎTRE BOB:]
Je vous demande, s'il vous plaît, de m'épargner
le sempiternel et immanquable "volcan".
[TOUS:] [Déçus]
Ahhhh... [MAÎTRE BOB:]
Les traces de laves de la dernière éruption
sont encore au plafond...
[THÉO:]
Ha! ha! Ha!
Quand on met de la gelée de raisin sous pression,
on ne sait jamais ce qui va se passer. [MAÎTRE BOB:]
Oui...
[LÉON:]
Bon, d'accord, pas de volcan.
Il faut qu'on trouve quelque
chose de complètement dingue!
[FREDDY:]
On peut essayer d'aller
chercher quelques idées à l'Institut ursinien.
[LÉON:]
Parfait! On ira en sortant de l'école. [À l'Institut ursinien]
[LÉON:]
Wow! Regarde ça!
Tu n'aurais pas aimé qu'on soit
"Wilfred" et "Léonville" Wright?
[LÉON:]
Tu imagines? Les deux premiers
ours à expérimenter un aéroplane à moteur!
[FREDDY:]
J'adorerais inventer une chose extraordinaire!
[LÉON:]
Dommage, mais toutes les
inventions ont déjà vu le jour.
[ARTUS FACTUEL:]
Désolé de vous contrarier, chers oursons,
mais les idées pour les inventions
ne seront jamais épuisées.
[LÉON ET FREDDY:]
Pr Artus Factuel!
[ARTUS FACTUEL:]
Il est exact que les frères Wright
ont inventé les premiers aéroplanes,
mais leur inspiration a conduit
d'autres personnes à développer
plus vite et perfectionner leur modèle.
J'ose penser que Léonville et Wilfred
reconnaîtraient difficilement les
machines volantes d'aujourd'hui.
Chaque invention révolue laisse
la place à de nouvelles inventions
qui ouvrent le chemin à d'autres avenirs.
[LÉON:]
Hé, Freddy, on peut peut-être inventer
un nouveau type d'aéroplane.
[FREDDY:]
Nous? Inventer un nouvel aéroplane?
[LÉON:]
Bien sûr! On l'appellerait
"Spécial Léon-Freddy"!
[FREDDY:]
Tu veux dire "Spécial Freddy-Léon"!
[LÉON:]
Peu importe... allez, viens,
on va se mettre au travail!
Au revoir, professeur!
[FREDDY:]
À bientôt, professeur!
[LÉON:]
Et merci pour votre aide!
[ARTUS FACTUEL:]
C'était avec plaisir!
Bonne chance, les gars! [Dans l'atelier de PAPA,
LÉON et FREDDY conçoivent
des prototypes d'avions en papier.]
[LÉON:]
Spécial Léon-Freddy numéro 7.
Prêt au décollage... Oh, pas encore...
[FREDDY:]
Je parie que celui-ci va voler.
[LÉON:]
Ce n'est pas un nouveau modèle.
C'est celui que fabriquent tous les oursons d'Ourseville.
[FREDDY:]
Non, pas exactement.
J'ai replié un petit peu le coin
de chaque aile, tu vois?
[LÉON:]
Ça ne compte pas. Si on veut
vraiment inventer, on doit créer
une forme totalement différente.
[FREDDY:]
Comment penses-tu y arriver?
On a épuisé notre imagination à force d'en faire.
Ils se sont tous crashés!
[LÉON:]
Hum...
Et si on fabriquait un aéroplane
qui n'a pas forcément besoin d'être lancé?
[FREDDY:]
Tu veux dire un avion en papier
capable de voler tout seul?
Je parie que personne au monde n'a construit ça!
[LÉON:]
Allez, viens, Wilfred,
on a du travail sur la planche!
[FREDDY:]
D'accord, Léonville!
[LÉON ET FREDDY:]
Ha! ha! ha! [Un peu plus tard, toujours dans l'atelier de PAPA.
Les garçons ont fabriqué un
propulseur avec des bâtons de popsicle. ]
[LÉON:]
Prêt, Freddy?
Ha, ha, je veux dire Wilfred?
[FREDDY:]
Prêt, Léonville.,
[LÉON:]
On est les témoins de notre temps
dans l'histoire de l'aviation. [L'avion tombe rapidement au sol.]
[FREDDY:]
Il faut peut-être un plus gros propulseur?
[LÉON:]
Il faut peut-être deux propulseurs!
[FREDDY:]
Et deux propulseurs sortis de l'atelier!
Chocolat?
[LÉON:]
Ma préférée!
[FREDDY:]
C'est amusant d'inventer
des avions et super succulent!
[LÉON ET FREDDY:]
Ha! ha! ha! [Un peu plus tard, les garçons
sont rendus au prototype numéro 15.]
[LÉON:]
Propulseur gauche et droit, prêts?
[FREDDY:]
Vérifié.
Propulseur central prêt?
[LÉON:]
Vérifié.
[FREDDY:]
Le vol numéro 15 du Spécial Léon-Freddy
prêt au décollage! [L'avion tombe rapidement au sol.]
[LÉON:]
Oh non, pas encore...
[FREDDY:]
Qu'est-ce qu'on fait qui ne va pas?
[LÉON:]
Je vais te dire ce qui ne va pas,
on est des apprentis inventeurs, voilà!
[FREDDY:]
Je suppose qu'on aurait dû s'en douter...
[LÉON:]
Si on allait chez toi pour fabriquer
quelque chose avec des trombones,
du papier et des aimants?
[FREDDY:]
Ce n'est pas ce qu'on appelle
un projet inventif de science expérimentale...
[LÉON:]
C'est mieux que d'avoir un 0.
[FREDDY:]
Bon point. [En marchant vers chez FREDY,
les garçons passent devant la maison
d'ARTUS FACTUEL.]
[FREDDY:]
Mon père a un aimant
assez grand dans son atelier.
[LÉON:]
Super!
Alors il nous manque juste des trombones.
[FREDDY:]
Et quelques bonnes et brillantes idées
pour rendre notre projet intéressant.
[LÉON:]
Ça, c'est la partie la plus difficile...
[FREDDY:]
Hé! Je me demande sur quoi
travaille le Pr Artus Factuel... [ARTUS FACTUEL travaille
sur une petite voiture électrique
modifiée en tondeuse à gazon.]
[LÉON:]
Bonjour, professeur!
[FREDDY:]
Bonjour!
[ARTUS FACTUEL:]
Bonjour, les garçons!
Vous arrivez juste à temps pour
découvrir ma dernière invention
Une révolution dans les jardins,
une concurrente directe des tondeuses à gazon.
[FREDDY:]
C'est une vraie tondeuse?
[LÉON:]
Comment pouvez-vous la pousser sans manette?
[ARTUS FACTUEL:]
Pourquoi la pousser alors
qu'il n'y a qu'à lui suggérer où aller?
[FREDDY:]
Vous voulez dire que vous lui parlez?
[ARTUS FACTUEL:]
Oui, en effet, je lui parle.
Elle est programmée pour
répondre à plus de 300 ordres
dissociés de ma voix partout dans le jardin.
[LÉON:]
Super!
[FREDDY:]
Wow!
[ARTUS FACTUEL:]
Je vais vous faire une démonstration.
Poussez-vous, les oursons.
Tondeuse prototype numéro 18, activée par voix.
Ici, c'est le Pr Artus Factuel.
Mettez vos programmes en fonction. [Petits bruits électroniques]
[TONDEUSE:]
Programmes en fonction.
[ARTUS FACTUEL:]
Enclenchez la lame.
[TONDEUSE:]
Lame enclenchée.
[ARTUS FACTUEL:]
Effectuez déplacement.
[TONDEUSE:]
Déplacement direction droit devant.
[LÉON:]
Wow! Ça marche vraiment!
[FREDDY:]
Comment vous l'empêchez de couper vos fleurs?
[TONDEUSE:]
Couper les fleurs.
[ARTUS FACTUEL:]
Oh! Mes pétunias!
[TONDEUSE:]
Progression vers pétunias.
[ARTUS FACTUEL:]
Demi-tour! Arrêtez!
[TONDEUSE:]
Commande incorrecte. Opération impossible.
[ARTUS FACTUEL:]
Oh! Stoppez le fonctionnement!
[TONDEUSE:]
Fonctionnement stoppé.
[ARTUS FACTUEL:]
Eh bien, il va falloir
retourner à la planche à dessin.
[FREDDY:]
Oh, désolé, professeur.
Je n'aurais pas dû parler des fleurs...
[ARTUS FACTUEL:]
Oh, pas du tout, il est mieux
de régler les petites imperfections maintenant.
Et peut-être que le succès viendra
avec le prototype numéro 19.
[LÉON:]
Le numéro 19?
[FREDDY:]
Vous en avez déjà construit 18 qui ne marchait pas?
Et vous n'avez pas eu envie d'abandonner?
[ARTUS FACTUEL:]
Les inventeurs déterminés n'abandonnent jamais!
Que se serait-il passé si Léonville et Wilfred
avaient abandonné leur avion?
[LÉON:]
Ils ne l'auraient sûrement pas remplacé
par des aimants et des trombones...
[FREDDY:]
Tu as raison.
[ARTUS FACTUEL:]
Au fait, mais j'y pense, comment fonctionne
votre invention volante?
[FREDDY:]
Euh... on a quelques petites imperfections à régler.
[LÉON:]
Mais on n'abandonne pas!
[ARTUS FACTUEL:]
Excellent! Nous les inventeurs,
nous devons croire en ce que nous faisons.
Je suis sûr que vous viendrez à bout de vos problèmes.
[LÉON:]
Avez-vous une petite idée
du temps que ça peut prendre, Pr Factuel?
[ARTUS FACTUEL:]
Eh bien, on ne peut pas savoir,
cela peut être long, mais une solution peut
apparaître comme ça, tout à coup, en un clin d'oeil!
[FREDDY:]
Vraiment? Quand ça arrive,
on a intérêt à se tenir prêt, n'est-ce pas Léonville?
[LÉON:]
Exact, Wilfred! Merci, Pr Factuel, à bientôt!
[FREDDY:]
Au revoir, professeur!
[ARTUS FACTUEL:]
Au revoir, les garçons!, [À la maison de LÉON,
les garçons ont fabriqué d'autres prototypes.]
[LÉON:]
Dommage pour l'élastique plus épais.
[FREDDY:]
Et pour l'élastique plus long.
[LÉON:]
Si on essayait deux élastiques?
Ça donnerait deux fois plus de puissance
et il ira deux fois plus vite!
[FREDDY:]
Il est allé deux fois plus vite,
mais directement par terre.
[LÉON:]
On devrait essayer deux propulseurs
avec deux élastiques chacun.
[FREDDY:]
D'accord, mais on ferait bien
de commencer à recycler les propulseurs.
Je ne crois pas que mon ventre accepte
d'autres esquimaux...
[LÉON:]
Ha! ha! ha! Je comprends! [LÉA sort dehors attacher
un ballon à l'entrée de la maison.]
[LÉON:]
Tu fais quoi, Léa?
[LÉA:]
Je prépare le goûter
d'anniversaire d'Angela demain.
[LÉON:]
Tu organises une fête pour
l'anniversaire de ta poupée?
[LÉA:]
Hmm-hmm!
Elle aura 3 ans demain.
Tu veux m'aider à décorer?
[LÉON:]
Ha! ha! Ha!
Un peu plus tard. Freddy et moi
on est très occupés, tu sais.
[LÉA:]
D'accord. [LÉA échappe un ballon qu'elle gonfle
alors qu'il est à son maximum d'air.
Le ballon s'éloigne dans les airs.]
[LÉON:]
Eurêka!
[FREDDY:]
C'est ça!
[LÉON:]
Merci, Léa!
Tu viens de nous aider
à réaliser un nouvel avion!
[LÉA:]
C'est vrai? [À l'école, LÉON et FREDDY
font la présentation de leur projet.]
[FREDDY:]
Et ensuite, on a essayé
avec le propulseur au-dessus,
comme un hélicoptère.
[ÉLÈVES:]
Oh...
[LÉON:]
Quand on tente d'inventer quelque chose,
ça ne marche pas toujours la première
ou la deuxième fois.
[FREDDY:]
Ha! ha! Ha!
Ni même la vingtième, n'est-ce pas, Léon!
[LÉON:]
Ha! ha! ha! Exact!
Et finalement, on a eu l'idée
d'un ballon aéro-propulseur.
[ÉLÈVES:]
Ah!
[FREDDY:]
Ce ballon est simplement un
moteur d'aéroplane sauf qu'il
n'a pas besoin de carburant.
[LÉON:]
Tour de contrôle,
ici le commandant de bord.
Nous sommes prêts à décoller! [LÉON enlève la pince
qui empêchait le ballon
de se dégonfler et l'avion
en papier vole dans la classe.]
[ÉLÈVES:]
Oh! Wow!, [MAÎTRE BOB:] [Évitant l'avion de justesse] Oh!
[ÉLÈVES:]
Oui! Ha! ha! ha! [MAÎTRE BOB:]
Très, très bien, Léon et Freddy.
Le succès de votre aéroplane-ballon
confirme cet adage bien connu:
"Quand on ne réussit pas la première fois,
il faut essayer et essayer encore."
[THÉO:]
Ce sont de bons conseils.
Je vais continuer à travailler ma petite invention
mais il faut que je rajoute des bêtes dans le pot... [MAÎTRE BOB:]
Théo, mon jeune ami, je pense que la meilleure façon
de faire disparaître un brocoli, c'est de le manger.
[THÉO:]
Beurk! Il y a sûrement plus facile... [Chanson thème] [Générique fin émission]

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par