Image univers La famille Berenstain Image univers La famille Berenstain

La famille Berenstain

Inspirée des succès de librairie de Jan et Stan Berenstain, cette série haute en couleur vous fait découvrir l'univers tendre d'une famille d'ours à Ourseville. Sous le regard bienveillant de maman et papa ours, Léon et Léa font chaque jour de nouvelles découvertes...

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Un nouvel ami - Le nouveau travail de maman

Quand un nouvel ourson nommé Milton est taquiné par Théo et sa bande pour son manque de prouesses sportives à l’école, Léon aide ce nouvel ami à reprendre confiance en lui, en valorisant les choses qu’il sait bien faire.



Année de production: 2003

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

[Chanson thème]
[CHOEUR:]
♪ Dans un pays loin d'ici ♪
♪ Vivent des oursons
et leurs amis ♪
♪ La seule différence
entre eux et nous ♪
♪ C'est qu'ils sont un peu
plus coquins, c'est tout ♪
♪ Être des ours, c'est
s'amuser tous ensemble ♪
♪ Et c'est bien vrai si on me
dit qu'ils nous ressemblent ♪
♪ La famille Berenstain ♪
♪ Même si parfois
les choses tournent mal ♪
♪ Quelqu'un trouvera bien
une idée géniale ♪
♪ Papa, Maman, Léa et Léon ♪
♪ S'aimeront toujours
d'un amour profond ♪
♪ Être des ours, c'est
être doux comme le miel ♪
♪ Et c'est bien vrai
qu'ils rient d'une bagatelle ♪
♪ La faille Berenstain ♪
♪ Berenstain ♪ [Fin chanson thème] [Début information à l’écran] [Le nouveau travail de maman] [Fin information à l’écran]
[LÉON:] [Narrateur]
Quand Maman entreprend
un nouveau travail,
les oursons trouvent
étonnant d'agir à sa place
et de s'habituer
à ce bouleversement! [MAMAN est dans la cuisine
et chantonne en brodant.]
[LÉON:]
Qu'est-ce que tu fais, maman?
[MAMAN:]
Je travaille sur mon couvre-
lit, Léon. J'essaie de le finir
depuis quelque temps,
mais aujourd'hui,
il faut que j'y arrive!
[LÉON:]
Oh, je vois
ce que tu veux dire!
[MAMAN:]
Ah bon?
[LÉON:]
Je m'entraîne à faire voler
mon nouvel avion, moi aussi.
Depuis au moins 2 heures!
Je voudrais y arriver
pour la journée d'exercice
pratique à l'école,
mais je ne suis pas doué...
Et j'aimerais bien...
qu'on m'aide un peu!
[MAMAN:]
Copilote à pilote!
Préparez-vous au décollage! [MAMAN et LÉON
sont dans le jardin à
faire voler l'avion de LÉON
avec une corde.]
[MAMAN:]
Bien!
Bien... Maintenant,
tu le maîtrises mieux!
Essaie de tenter une figure.
Fais un 8 comme si tu le
dessinais.
[LÉON:]
J'ai réussi! Je pratique
la haute voltige!
[MAMAN:]
Magnifique! Continue
ton entraînement et, quand
tu te sentiras prêt, nous
essaierons un super looping!
[LÉON:]
D'accord! Merci, maman!
Tu es vraiment géniale! [MAMAN vient pour entrer
dans la maison mais LÉA
est devant la porte avec sa corde
à danser dans les mains.]
[MAMAN:]
Oh!
Laisse-moi deviner...
Tu veux montrer, à la journée
d'exercice pratique, que tu sais
sauter à la corde, mais tu as
besoin de quelqu'un pour compter!
[LÉA:]
Oui, parce que je saute plus
vite que je ne peux compter!
Comment tu le sais, maman?
[MAMAN:]
Mais voyons, ma puce!
Toutes les mamans savent lire
dans les pensées! Prête?
[LÉA:]
Tu es la maman
la plus géniale du monde!
[MAMAN:]
...3, 4... [PAPA arrive rapidement
près de MAMAN.]
[PAPA:]
Dis-moi: lequel des deux?
Je dois peindre la dernière
table pour ma vente de meubles,
demain, mais je n'arrive pas
à me décider... le bleu plus
clair ou le bleu plus bleu? [MAMAN répond à PAPA
tout en continuer de compter
les sauts de LÉA.]
[MAMAN:]
Moi, j'aime... 24! ...cette
couleur miel que tu utilisais
avant... 28! ...Je ne l'ai pas
vue depuis... 30!
assez longtemps...
32... 33...
[PAPA:]
Tu as raison. Jaune miel,
c'est très joli.
Les ours adorent.
Tu es la femme la plus géniale,
maman! Qu'est-ce que je ferais,
sans toi?
[MAMAN:]
...46, 47, 48... [À la vente de meubles de PAPA]
[CLIENT:]
Hm...
Cette qualité de travail
est rare de nos jours...
[CLIENTE:]
Ah, je ne te le fais pas dire!
[CLIENT:]
Et j'adore cette couleur,
ce miel doré!
[CLIENTE:]
As-tu remarqué ce rose
et ce vert pâle?
Ces couettes seraient fabuleuses
sur les lits de mes petits
oursons! Combien en demandez-
vous, madame?
[CLIENTE 2:]
Excusez-moi, mais je crois que
je les ai vues la première!
[LÉA:]
Non!
Maman les a cousues pour nous!
[MAMAN:]
Ha! Ha! Ha! Je suis désolée...
Ces couvre-lits ne sont pas
à vendre. En fait, je les ai
sortis pour les aérer.
[CLIENTE:]
Vraiment? Quel dommage!
Très franchement, ils sont
magnifiques!
[CLIENTE 2:]
Je connais beaucoup, beaucoup
d'ours prêts à s'offrir
des couvre-lits comme ceux-ci.
Vous n'avez jamais pensé
à en faire votre métier?
[PAPA:]
Ha! Ha! Ha! Il me semble
qu'un artisan dans une famille,
ce n'est déjà pas mal,
n'est-ce pas, maman?
En parlant de cela, je peux vous
montrer mon dernier modèle
de chaise...
[MAMAN:]
Hm... [Le soir, dans l'atelier
de travail de PAPA.]
[PAPA:]
Hm! Ah! Merci, ma chérie.
[MAMAN:]
La vente de tes meubles a
rencontré un vif succès!
[PAPA:]
En effet! Je ne sais pas
comment je vais honorer toutes
les commandes!
[MAMAN:]
Je n'ai jamais vraiment pensé
vendre mes couvre-lits...
Pourtant, je suis une des plus
inventives, dans ce domaine,
à Oursonville! Sans prétention
de ma part, bien sûr...
D'ailleurs, certains fabricants
me demandent de l'aide...
et souvent même des conseils!
[PAPA:]
Hm! Hm!
Couleur: brun noisette dorée
ou jaune miel sucré,
laquelle des deux?
[MAMAN:]
Tu sais, si je me lançais
dans ce travail...
Oh! Je confectionnerais
de merveilleux couvre-lits!
Un pour chaque changement
de saison...
Avec des feuilles qui tombent
ou des potirons et une corne
d'abondance...
Et celui du printemps serait
magnifique, aussi!
Avec des jolies fleurs
et un oiseau bleu!
Mais, hélas, il me semble
que je ne trouverai jamais
le temps! [Le lendemain, dans le jardin.
LÉA saute à la corde
et LÉON joue avec son avion.]
[LÉON:]
Tu vas voir que je vais
réussir mes loopings! C'est
mieux que de sauter à la corde
jusqu'à 1000!
[LÉA:]
Maman va compter pour moi
jusqu'à 2000!
[PAPA:]
Vous venez, tous les deux?
Les crêpes au miel vont
refroidir!
[PAPA:] [À MAMAN]
Hé! Où vas-tu comme ça,
aujourd'hui?
[MAMAN:]
J'ai décidé de travailler!
Je vais ouvrir mon entreprise
de couvre-lits! [Toute la famille
est devant une vieille bâtisse
qui servira de boutique à MAMAN.]
[MAMAN:]
J'ai beaucoup réfléchi, vous
savez. Et mes amies du club
de patchwork m'ont proposé
de m'aider.
[LÉA:]
Mais maman...
Tu ne peux pas
avoir un métier;
tu es notre maman!
[MAMAN:]
Et alors? C'est une raison
pour ne pas ouvrir ma boutique
de couvre-lits?
Beaucoup de mamans ourses
ont un travail! Mme Ourse Miel
est professeur et le Dr Graz
Grizouly, votre médecin.
[LÉON:]
Mais elles ne sont pas
nos mamans!
[MAMAN:]
Vous savez, pour moi,
avoir une entreprise de
couvre-lits me plaît comme
il vous plaît de sauter
à la corde jusqu'à 1000
ou de faire des prouesses
avec un avion!
Ou encore, de fabriquer
des meubles!
[LÉA:]
Mais... mais... Je n'aime pas
ça, moi, quand les choses sont
différentes!
[LÉON:]
On préfère qu'elles restent
comme elles sont!
[PAPA:]
Je ne l'aurais pas
mieux dit moi-même!
[MAMAN:]
L'organisation de la maison
va changer un peu,
mais ça va aller!
Tout changement
n'est pas mauvais...
[PAPA:]
M-m-m-mais...
Qui va s'occuper
de la maison, alors?
Entretenir le jardin et...
[MAMAN:]
J'aurai sûrement besoin
d'aide! Et je suis certaine
que ma petite famille
acceptera le défi! [Dans l'atelier de PAPA]
[LÉA:]
Mais, papa! Il faut absolument
que Maman reste ici!
[LÉON:]
Oui! On a besoin d'elle pour
plein de choses!
[LÉA:]
Comme... compter jusqu'à 1000
quand je saute à la corde!
[LÉON:]
Et aussi, m'aider
à faire des loopings!,
[PAPA:]
Hmm... Écoutez-nous en train
de dire: "moi, moi, moi!"
et réfléchir à qui va nous
aider. Il y a encore une chose
à laquelle il faut absolument
penser.
[LÉON:]
Comment on va aider Maman!
[LÉA:]
Oui!
Comment on va aider Maman?
[PAPA:]
Eh bien, euh... Maman
accomplit des tonnes de tâches,
ici... La lessive, le nettoyage
du jardin, le rangement
de photos dans l'album, le choix
des livres à la bibliothèque,
l'aide précieuse à vos leçons
et devoirs de classe... [PAPA, LÉA et LÉON
sont découragés.]
[PAPA:]
...le nettoyage
de vos chambres, la poussière,
passer l'aspirateur, emmener
vos vieux jouets au centre
ourson, distribuer les affiches
pour la kermesse, participer
aux sorties scolaires
et visiter des malades
comme Mme Grisel!
[LÉA:]
Bon, eh bien, si l'on veut
aider Maman...
[LÉON:]
Il faut qu'on s'y mette
tout de suite! [LÉA et LÉON font
le ménage de la maison
et cachent tous les jouets
sous le lit. PAPA
prépare la lessive avec LÉON,
LÉA travaille dans le jardin.
LÉON aide LÉA dans ses devoirs.
Quand tout est terminé, PAPA
aide LÉON avec son avion pendant
que LÉON compte les sauts de LÉA.]
[PAPA:]
Voilà! Tu as compris!
Garde-le bien tendu!
[LÉON:]
...225, 226,
227, 228,
229, 230,
231... [MAMAN est de retour.
C'est le soir. LÉON, LÉA
et PAPA cuisinent.]
[MAMAN:]
Hmm...
Ça sent bon, dans cette maison!
[LÉON:]
Maman est là!
[LÉA:]
Ouais!
[LÉA:]
Oui, c'est le dîner, maman!
[LÉON:]
On l'a fait nous-mêmes!
[PAPA:]
Et nous l'avons appelé
"la nouvelle potée familiale
spéciale!"
[LÉON:]
Devine quoi! Léa a sauté
jusqu'à 1000, aujourd'hui!
[LÉA:]
Léon a compté pour moi
et papa lui a montré comment
faire les loopings avec l'avion.
[PAPA:]
Nous avons réussi
un magnifique vol!
Et les enfants m'ont aidé
à peindre.
[MAMAN:] Je vois...
[LÉA:]
Et on a arraché les mauvaises
herbes dans le jardin
et passé l'aspirateur!
[LÉON:]
Au début, on se demandait s'il
nous resterait du temps pour
jouer... Puis, finalement,
c'était comme si on jouait!
Bizarre, hein?
[MAMAN:]
Ha! Ha! Ha! Oui, en effet!
Merci, merci beaucoup.
Je suis vraiment très, très
fière de vous trois.
[PAPA:]
Et nous sommes très fiers
de toi aussi, maman... [À la boutique de MAMAN]
[MAMAN:]
J'aimerais vous remercier tous
d'être venus si nombreux
à l'inauguration d'ouverture
de la boutique de couvre-lits
d'Oursonville.
Et je remercie tout spécialement
ma famille, qui, en ce grand
jour, m'apporte son soutien. [Applaudissements]
[CLIENTE:]
Cette fois-ci, c'est moi qui
l'ai vu en premier.
[CLIENTE 2:]
Hm... Je ne crois pas,
ma chère!
[LÉA:]
Pas de panique! Tout va bien.
Regardez! Maman en a fabriqué 2
identiques!
[CLIENTE:]
Oh! [Clochette de la caisse enregistreuse]
[LÉON:]
Papa! Papa!
Il y a même M. le maire
et sa femme!
[PAPA:]
Ha! Ha! Ha! Ça ne me surprend
pas, fiston! Comme je l'ai
toujours dit, dans ma famille,
deux artisans peuvent cohabiter
sans le moindre petit souci! [La journée est teminée.
Toute la famille est dans la voiture
sur le chemin du retour.]
[MAMAN:]
Oh! Quelle journée!
[LÉA:]
Tu te rends compte?
Cette nuit, plein de lits sont
recouverts de tes jolies
couettes, maman!
[MAMAN:]
Ha! Ha! Ha! Oui!
Le maire m'en a commandé 3!
[PAPA:]
Je propose que l'on fête
ce succès avec notre potée
familiale spéciale!
[MAMAN:]
Et si à la place, nous allions
manger à l'Oursburger,
mes chéris? Je vous invite!
[PAPA:]
Décidément, tu as toujours
de bonnes idées! [À l'Oursburger,
un casse-croûte familial.]
[PAPA:]
Je lève mon verre à cette
magnifique journée et au bel
avenir de la nouvelle boutique
de maman! Aux couvre-lits
d'Oursonville!
[LÉON:]
Si la boutique a un bel
avenir, ça veut dire qu'on va
manger tous les soirs ici? [Rires]
[MAMAN:]
Léon... [Fin épisode] [Début information à l’écran] [Un nouvel ami] [Fin information à l’écran]
[LÉON:] [Narrateur]
Les méchants peuvent profiter
de ta complaisance,
mais un ami peut te faire
découvrir ta puissance! [LÉON est en pleine
partie de soccer avec ses amis.]
[THÉO:]
Léon, Léon!
Il peut toujours courir;
il n'arrivera jamais à marquer!,
Ah! [LÉON fait un but.]
[LÉON:]
Ouais! Ha! Ha! Ha!
[MEDIOCRE:]
Oh...
[THÉO:]
Et alors?
Il est super fort, au foot! [LÉON joue maintenant
au basketball.]
[THÉO:]
Léon va essayer de marquer!
C'est dommage;
il va rater le panier! [LÉON fait un panier.]
[THÉO:]
Hein?
[LÉON:] Oui!
[THÉO:]
Et alors? Il est super fort
au basket, aussi! [LÉON joue au baseball]
[MEDIOCRE:]
Ah, joli lancer!
[LÉON:]
Oui!
[FRED:] Ah, super, Léon!
[MEDIOCRE:]
Je suppose que Léon est super
fort aussi au baseball...
n'est-ce pas, Théo? [THÉO va voir LÉON
et THÉO n'est pas
de bonne humeur.]
[THÉO:]
C'est la 3e fois que tu me
fais passer pour un minable!
[LÉON:]
Je n'y suis pas arrivé tout
seul, Théo... Tu m'as aidé!
/[THÉO:]
Tu n'as jamais pensé à entrer
dans l'équipe de catch?
Moi et mes copains, on aurait pu
t'apprendre... quelques prises!
[LÉON:]
Merci, mais ça ne me passionne
pas. Le catch, c'est ton truc,
pas le mien! [LÉON quitte et THÉO
pense à faire un mauvais
tour à LÉON.]
[THÉO:]
Oh! Eh bien, tu viens
de gagner une leçon gratuite...
dans la cour, demain matin,
pendant la récréation!, [L'autobus est arrivé
et les enfants se dirigent
vers l'école.]
[LENNY:]
Belle partie, hier, Léon!
[LÉON:]
Ouais...! Dommage que Théo
ne le pense pas...
[FRED:]
Si tu veux mon avis, Théo
ne pense pas... tout court!
[LENNY:]
Oh! On dirait qu'il a
l'intention de jouer un mauvais
tour à un pauvre ourson!
[FRED:]
Pas la peine de demander qui
est visé! Vraiment! Pourquoi il
s'en prend à toi aussi souvent?
[LÉON:]
Ce n'est pas grave, cousin
Fred. Moi, je l'ignore. [THÉO et MEDIOCRE
attendent LÉON sur
le bord de la porte d'entrée
de l'école.]
[MEDIOCRE:]
Hé! Ha! Ha! Ha!
[THÉO:]
Oh! Hmm!
[FRED:]
Oh!
Le nouvel ourson fait
connaissance avec le comité
d'accueil! [THÉO et MEDIOCRE
se dirigent en courant vers
LÉON, FRED et LENNY
mais les dépassent
et s'arrêtent devant un nouvel ourson,
MILTON, pour se moquer de lui.]
[MILTON:]
Oh! [THÉO pointe dans le vide
pour se moquer de MILTON,
le nouvel ourson, qui regarde
naïvement au loin.]
[THÉO:]
Tu as vu ça?
Hé! Je t'ai eu!-
[MEDIOCRE:]
Hé! Regarde ça, là-bas!
[MILTON:]
Quoi? [THÉO et MEDIOCRE
sont en train de se moquer
encore une fois de MILTON.]
[FRED:]
Une vraie meute de loups sur
un pauvre mouton! [En classe]
[PROFESSEUR:]
Les enfants,
nous accueillons un nouvel élève
dans notre classe.
Il s'appelle Milton Chub.
[THÉO:]
Hé! Le balourd Milton!
[PROFESSEUR:]
Qu'est-ce qu'il y a, Théo?
Tu te portes volontaire pour
lire le premier, aujourd'hui,
c'est ça?
[THÉO:]
Euh... Euh... Oui...
Enfin... Oui, c'est ce que
je voulais dire...
[FRED:]
Théo ne joue plus les durs,
tout à coup! [Les élèves jouent au baseball.
MILTON laisse tomber la balle
devant lui.]
[MILTON:]
Oh!
[THÉO:]
Il paraît que son nom est
Milton Chub! À partir
de maintenant, on va l'appeler:
"la mauviette"! [Rires] [Dans le gymnase,
LÉON lance un ballon
de basketball à MILTON.
En driblant, il perd le ballon.]
[LÉON:]
Milton!
[THÉO:]
Oh?
[THÉO ET MEDIOCRE:]
♪ Milton, Milton
ne sait pas jouer. ♪
♪ Il drible même
avec son pied! ♪
[LÉON:]
Oh, ce n'est rien;
ça nous est tous arrivé! [Sur le terrain de soccer.
THÉO incite MILTON
à botter le ballon
dans son propre but,
mais MILTON ne le sait pas.]
[THÉO:]
Vite, Milton! Le but!
[MILTON:]
Ouais!
[LÉON:]
Oh! [THÉO et MEDIOCRE rient.]
[THÉO:]
Beau ballon, la mauviette!
Tu as marqué dans ton camp!
[MILTON:]
Oh...
[LÉON:]
Bien... au moins, tu l'as mis
dedans!
[THÉO ET MEDIOCRE:]
♪ Gros balourd Milton,
c'est son nom ♪
♪ Il joue au foot comme
un cornichon! ♪ [À la sortie de l'école,
THÉO et MEDIOCRE
volent le livre de MILTON
et sont désagréables avec lui.]
[MILTON:]
Oh?
[THÉO:]
Alors, c'est quoi, ton jeu préféré?
[MEDIOCRE:]
Probablement...
le jeu de puces!
[THÉO:]
Non... Je parie que c'est...
la marelle!
[MILTON:]
Je crois que...
je n'en ai pas!
[THÉO:]
Non, sans blague! [LÉON qui passe par là
vient secourir MILTON.
LÉON fait la même blague
de pointer au loin à
THÉO et MEDIOCRE.
LÉON récupère le livre
de MILTON.]
[LÉON:]
Hé, les gars!
Vous avez vu, ça, là-bas?
Laisse-le tranquille, Théo!
[THÉO:]
Et si je ne veux pas?
[LÉON:]
Allez, viens, Milton.
[THÉO:]
Qu'est-ce que tu vas faire,
Léo? Lui apprendre à jouer
aux osselets? [Sur le chemin en bicyclette,
LÉON et LÉA discutent.]
[LÉA:]
C'est vrai?
Milton habite la ferme
de Ben le fermier?
[LÉON:]
Oui! Ses parents sont les
nouveaux employés de la ferme!
Super, non? [Chez BEN LE FERMIER]
[LÉON:]
Milton! Voici Léa!
[MILTON:]
Bonjour!
[LÉA:]
Merci pour l'invitation,
Milton!
[MILTON:]
De rien. Venez, je vais vous
faire visiter! [En faisant visiter la ferme,
un cochon s'échappe.
MILTON va le rattraper
facilement.]
[LÉA:]
Oui, attrape-le!
[MILTON:]
Ouais!
[LÉON:]
Yahoo!
[LÉA:]
Oui, Milton! [LÉON, LÉA et MILTON
jouent sur une grosse
balle de foin.]
[LÉON:]
Oh...
[MILTON:]
J'arrive!
[LÉON:]
Wow, Milton!
C'est super amusant!
[MILTON:]
Oui! J'adore vivre ici,
à la ferme et aider mes parents!
Beaucoup plus que d'aller
dans cette école!
[LÉA:]
Youppi!
Hé!
Comment tu appelles la prise que
tu as faite au cochon, Milton?
Le super placage?
[MILTON:]
Oh... Le blocage!
[LÉA:]
Tu sais, c'était
impressionnant!
[LÉON:]
J'ai trouvé!
C'est ça!
Milton, je vais faire
ce que m'a dit Théo.
[MILTON:]
Tu vas m'apprendre à jouer
aux osselets?
[LÉON:]
Non, pas aux osselets.
Non, mais au basketball,
au baseball et au football!
Et une fois que tu y arriveras,
Théo ne se moquera plus de toi!
[MILTON:]
D'accord.
Mais en retour, laisse-moi aussi
t'apprendre quelque chose.
[LÉON:]
Comment traire une vache!
[MILTON:]
Exactement! [LÉON enseigne à MILTON
comment jouer au baseball.]
[LÉON:]
Prêt, Milton? [LÉON cogne la balle.]
[MILTON:]
Oh...
Oups...
[LÉON:]
Ha! Ha! Ha! Attrape-la!
[MILTON:]
Oh non... [MILTON n'a pas été capable
d'attraper la balle pour le moment.
LÉON lui enseigne maintenant
le soccer. Ensuite, le basketball.]
[MILTON:]
Ah...
Tu ne veux pas
qu'on se repose un peu? [À la ferme, LÉON a de la
difficulté à traire une vache.]
[LÉON:]
Oh! Je crois que je n'y
arriverai jamais...
[MILTON:]
Oh, ce n'est pas grave,
tu sais! Personne ne te
taquinera parce que tu ne sais
pas traire une vache!
Je n'arriverai jamais à devenir
bon en sport, n'est-ce pas?
[LÉON:]
Eh bien... Je ne le dirais pas
comme ça, enfin...
Bien...
[MILTON:]
Ah bon! Je suppose
que je resterai toujours Milton
la mauviette!
On ne change pas comme ça!
Merci d'avoir essayé.
[LÉON:]
Dis-moi, Milton, je...
Tu ne dois pas laisser ces gars
t'embêter.
[MILTON:]
Tout va bien. Il faut que
je rentre dîner, maintenant.
À plus tard! [À la maison, au souper,
LÉON explique à ses
parents ce que THÉO
a fait de désagréable envers
MILTON.]
[LÉON:]
Et alors, Théo et sa bande se
moquent de lui, parce qu'il ne
sait pas attraper, qu'il ne sait
pas dribler et encore moins
shooter!
[MAMAN:]
Mais qu'est-ce qu'il sait
faire, Léon?
[LÉON:]
Mais justement, c'est le
problème! Il ne sait rien faire!
[MAMAN:]
Ça, c'est ce que pensent Théo
et ses amis, parce que ce sont
des méchants.
[PAPA:]
Maman a raison, Léon!
Les méchants cherchent toujours
les faiblesses des gens,
parce que ce sont des
incapables! ...Oh! [PAPA vient pour se prendre
des légumes mais le plat est vide.]
[LÉA:]
Si tu veux, tu peux prendre
mes légumes, papa!
[MAMAN:]
Mais qu'en penses-tu, toi,
Léon?
Tu es son ami!
Qu'en pense l'ami de Milton?
[LÉON:]
Hm...Hé!
Mais oui, j'ai réagi sans
réfléchir! Depuis le début,
je vois seulement ce que Milton
ne peut pas faire et à aucun
moment je n'ai pensé à ce qu'il
sait faire! C'est un garçon
extraordinaire qui connaît plein
de choses. Il sait nourrir les
chevaux, traire les vaches et...
mais maintenant, je sais!
Je connais le moyen d'empêcher
Théo de le mettre mal à l'aise!
..."d'être méchant"
me semble plus juste!, [Dans le gymnase de l'école.
Le COACH est avec THÉO
et ses amis pour pratiquer
la lutte.]
[THÉO:]
Écoutez, l'équipe!
Aujourd'hui, on commence
l'entraînement pour la grande
rencontre inter-classe de catch!
La compétition s'annonce très
dure. Il faut qu'on soit les
plus durs! [LÉON s'approche du COACH.]
[THÉO:]
Tiens, tiens!
On dirait qu'un petit nouveau
a envie d'intégrer l'équipe!
[LÉON:]
Qu'en pensez-vous, coach?
[COACH:]
Eh bien, Théo, c'est toi,
le capitaine!
L'équipe a besoin de muscles,
pour la rencontre!
[THÉO:]
Non, pas vraiment. À moins
qu'il puisse m'épingler, moi!
À ton avis, Léon,
tu peux me battre?
[LÉON:]
Non, même pas dans 1000 ans!
Mais c'est parce que
je ne pratique pas ce sport.
Prêt, Milton?
[THÉO:]
Euh...
Milton la mauviette! C'est
une plaisanterie ou quoi?
[LÉON:]
Il serait normal de laisser
Milton essayer, s'il le désire!
Hein, coach!
[COACH:]
Euh, tu es sûr de vouloir
faire un essai, Milton?
[MILTON:]
Je crois que oui.
[COACH:]
OK. Milton, Théo,
que le meilleur gagne.
Après, on reprend l'entraînement!
[MEDIOCRE:]
Hé! Va doucement avec lui,
Théo! Ha! Ha! Ha! Mais pas trop
doucement, quand même!
[THÉO:]
Allons, allons!
Ne perdons pas de temps.
J'ai une équipe qui m'attend!
[MILTON:]
D'accord. Comme tu veux! [MILTON saute sur THÉO
et en une seconde, THÉO
est immobilisé au sol par
MILTON.]
[LÉON:]
Tu l'appelles comment,
cette prise, Milton?
[MILTON:]
Le blocage!
Pas trop mal, Théo?
[THÉO:]
Ne t'inquiète pas pour moi!
C'est bon!
[MILTON:]
En tous cas,
le catch me plaît bien!
[THÉO:]
Pourquoi tu ne me l'as pas dit
plus tôt?
[MILTON:]
Je suis comme beaucoup
de monde... J'étais bien trop
occupé à penser
à ce que je ne sais pas faire!
Il a fallu qu'un ami comme Léon
m'aide à découvrir mes capacités!
[THÉO:]
Alors... Tu rejoins l'équipe?
[MILTON:]
Eh bien, je ne sais pas...
Je...
[THÉO:]
D'accord, c'est vrai! On s'est
comporté comme des idiots.
On ne t'a pas laissé ta chance.
Ce n'est pas juste. Désolé.
On aimerait que tu rejoignes
l'équipe. Mais seulement
si tu veux! Si tu ne veux pas,
on ne t'en voudra pas!
Bienvenue au club!
[LÉON:]
Et Milton sait faire plein
d'autres choses! Il faut le voir
traire une vache! À 3 m,
il envoie le lait dans la bouche
d'un chat!
[THÉO:]
Ah, cool!
[MILTON:]
Ah... Oh! Hmm...
[TOUS:]
Ouais!
♪Le catch, le catch,
c'est sa passion!
Super Milton, c'est son nom!♪
Ouais! Milton! [Chanson thème] [Générique fin émission]

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par