Image univers La famille Berenstain Image univers La famille Berenstain

La famille Berenstain

Inspirée des succès de librairie de Jan et Stan Berenstain, cette série haute en couleur vous fait découvrir l'univers tendre d'une famille d'ours à Ourseville. Sous le regard bienveillant de maman et papa ours, Léon et Léa font chaque jour de nouvelles découvertes...

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

L'angoisse de la rentrée - Vacances chez mamie et papy

Léo et sa bande se moquent de Léa, lui faisant croire combien la première année du cours élémentaire est difficile et l’institutrice sévère. Mais le jour de la rentrée des classes, Léa se réjouit vite de vivre une nouvelle expérience. - Contraints d’aller vivre chez leurs grands-parents durant la deuxième lune de miel de papa et maman, Léon et Léa s’attendent à passer la semaine la plus pénible de leur vie.



Année de production: 2003

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

[Chanson thème]
[CHOEUR:]
♪ Dans un pays loin d'ici ♪
♪ Vivent des oursons
et leurs amis ♪
♪ La seule différence
entre eux et nous ♪
♪ C'est qu'ils sont un peu
plus coquins, c'est tout ♪
♪ Être des ours, c'est
s'amuser tous ensemble ♪
♪ Et c'est bien vrai si on me
dit qu'ils nous ressemblent ♪
♪ La famille Berenstain ♪
♪ Même si parfois
les choses tournent mal ♪
♪ Quelqu'un trouvera bien
une idée géniale ♪
♪ Papa, Maman, Léa et Léon ♪
♪ S'aimeront toujours
d'un amour profond ♪
♪ Être des ours, c'est
être doux comme le miel ♪
♪ Et c'est bien vrai
qu'ils rient d'une bagatelle ♪
♪ La faille Berenstain ♪
♪ Berenstain ♪ [Fin chanson thème] [Début information à l’écran] [L'angoisse de la rentrée] [Fin information à l’écran]
[LÉA:] [Narrateur]
Quand l'été se termine et que
le froid pointe le bout de son
nez, la plupart des oursons sont
prêts à retourner à l'école. [LÉA et LÉON font
les achats de la rentrée scolaire
avec MAMAN au supermarché.]
[EMPLOYÉE:] [haut-parleur]
Votre supermarché La Grande
Ourse est le lieu incontournable
pour préparer une bonne rentrée
des classes. Et n'oubliez pas
de profiter de nos promotions au
rayon couture. Vous réaliserez
de jolies économies.
[MAMAN:]
Choisissez le reste de vos
fournitures scolaires pendant
que je vais faire un petit
tour au rayon couture.
[LÉON:]
D'accord.
[LÉA:]
À tout à l'heure.
J'ai besoin d'une nouvelle
trousse. Tiens-moi ça
s'il te plaît.
[LÉON:]
Euh...Léa... [LÉA a mis tous les achats
dans les mains de LÉON.]
[LÉA:]
Rien qu'une minute.
J'en veux une violette. [LÉA désire
une boucle à cheveux.]
[LÉON:]
Comme c'est original.
[LÉA:]
Oui, pour qu'elle soit
assortie à mon sac à dos.
[LÉON:]
Dépêche-toi un peu!
[LÉA:]
Je vais chercher de l'aide.
Je reviens tout de suite.
[LÉON:]
Hé, attends! Ne me laisse pas
ici avec toutes tes... affaires. [Pendant que LÉA se dépêche
à aller chercher de l'aide, THÉO
et sa gang arrivent près de LÉON.]
[THÉO:]
Léon! Quelle surprise!
[LÉON:]
Oh non!
[THÉO:]
Wo! Qu'est-ce qu'il est
chouette, ton sac à dos.
[MÉDIOCRE:]
Ouais. Je ne savais pas
que t'avais des goûts de fille.
[LÉON:]
Écoutez, ce ne sont pas--
[MÉDIOCRE:]
Tu ne nous avais pas dit que
t'aimais porter des barrettes!
[LÉON:]
Ce ne sont pas mes barrettes.
[THÉO:]
Très jolies. Elles font
ressortir la couleur de tes yeux.
[LÉA:]
J'ai trouvé! Merci d'avoir
porté mes affaires.
[LÉON:]
Vous voyez?
Ce sont les siennes.
[THÉO:]
Nous aussi, on est venus
acheter nos fournitures
scolaires.
[MÉDIOCRE:]
Exactement.
[THÉO:]
Voici nos bandes dessinées
et nos pistolets à eau.
[MÉDIOCRE:]
Sans oublier nos sarbacanes.
[LÉA:]
Vous ne savez pas qu'il est
interdit d'apporter ce genre
d'objets en classe?
[THÉO:] [Ironique]
Tu rigoles.
[MÉDIOCRE:]
Je n'étais pas au courant.
[THÉO:]
Tu n'es pas trop jeune
pour aller à l'école?
[LÉA:]
Non. Je rentre en CE1
dans la classe de Mlle Jeane.
[THÉO:] [en faisant un clin d'oeil complice] Hein? En CE1?
Vous avez entendu ça?
Il n'y a pas pire
que le cours élémentaire.
[MÉDIOCRE:]
Ouais, Théo a raison.
Il m'arrive d'en faire
encore des cauchemars.
[THÉO:]
Qu'est-ce que c'est dur
avec tous ces chiffres!
[MÉDIOCRE:]
Et tous ces mots à rallonges!
Et Mlle Jeanne qui t'envoie
dans le bureau du proviseur
tous les jours.
[THÉO:]
Elle a fait redoubler
presque toute notre classe.
[LÉA:]
C'est pas vrai!
[LÉON:]
Ne les écoute pas, Léa. Ils
veulent juste te faire marcher.
[THÉO:]
Pas du tout! Tu ne l'as pas
eue comme institutrice. Nous,
oui. Je ne voudrais pas être
à ta place. Venez, les copains.
Profite bien de tes derniers
jours de vacances, Léa.
[LÉON:]
Quelle bande de clowns! [À la maison, dans la cuisine.]
[PAPA:]
Regardez-moi ces belles pommes
rouges que m'a données
Ben le fermier.
[LÉON:]
Elles sont appétissantes.
[PAPA:]
On peut les manger crues
ou bien s'en servir pour
en faire des gâteaux.
[MAMAN:]
Dans ce cas, j'ai hâte
de goûter à ton quatre-quarts.
[PAPA:]
Moi? Je ne sais pas faire la
cuisine. C'est trop difficile.
[LÉA:]
Comme le cours élémentaire.
Je ne veux plus aller à l'école
[LÉON:]
Théo et sa bande ont taquiné
Léa en prétendant que le niveau
en CE1 était très élevé. Je lui
ai dit de ne pas les écouter.
[LÉA:]
Ils ne sont pas les seuls
à dire que ce n'est pas facile.
[MAMAN:]
Qui, par exemple?
[LÉA:]
La maîtresse du cours
préparatoire nous a prévenus
qu'on allait devoir travailler
encore plus cette année.
[LÉON:]
Comme à chaque fois qu'on
passe en classe supérieure,
mais pas au point
d'en faire des cauchemars.
[PAPA:]
Écoute ton frère.
Qui veut une pomme?
[LÉON:]
Ils t'ont raconté
n'importe quoi sur Mlle Jeanne.
[LÉA:]
Tu n'es pas tombé sur elle
en CE1, contrairement à Théo.
[LÉON:]
C'est vrai, mais--
[LÉA:]
Je ne veux plus aller en CE1!
[MAMAN:]
Pourtant, tu étais une très
bonne élève l'année dernière
et tu adorais l'école.
[LÉA:]
Cette année, on va apprendre
des nombres à 3 chiffres
et des mots à rallonges.
[LÉON:]
Léa, je voudrais te montrer
quelque chose dans la chambre.
J'ai gardé mon vieux cahier
du cours élémentaire.
Lis le 1er mot de la liste.
[LÉA:]
Ap-pré-hen-sion.
Qu'est-ce que ça signifie?
[LÉON:]
Ça veut dire peur.
C'est simple.
[LÉA:]
Pré-ci-pi-ta-tion.
Et celui-là?
[LÉON:]
Pluie.
[LÉA:]
Alors, pourquoi on ne dit pas
simplement peur et pluie?
[LÉON:]
Tu sais ce qu'est un synonyme-
[LÉA:]
Han-han. Ça signifie inconnu.
Par exemple, un musicien
synonyme ou un auteur synonyme.
[LÉON:]
Tu confonds avec anonyme.
Je dis sy-no-ny-me. C'est
qui s'épelle différemment,
mais qui a le même sens.
[LÉA:]
Je ne suis pas plus rassurée.
Qu'est-ce que c'est que ça?
[LÉON:]
Des petits exercices
de mathématiques.
C'est une division. À première
vue, elle semble difficile,
mais il n'y a pas de quoi
en faire une montagne.
[LÉA:]
Pas de quoi en faire
une montagne... Théo avait
raison. C'est trop dur!
[MAMAN:]
Oh, voyons! Il ne faut pas te
mettre dans des états pareils.
[LÉA:]
Maman, je ne veux plus
aller à l'école! Je préfère
rester avec toi
à faire des gâteaux.
[PAPA:]
Qui a parlé de gâteaux?
Je viens justement de peler
les pommes. À présent, tout
ce dont j'ai besoin, c'est du
savoir-faire d'une pâtissière.
[MAMAN:]
Prends le livre de cuisine
et suis la recette
du quatre-quarts aux pommes.
[PAPA:]
J'aime mieux pas.
Je suis nul en pâtisserie.
[MAMAN:]
Plus tard. Je voudrais d'abord
vous montrer quelque chose.
[LÉON:]
Pourquoi tu veux feuilleter
l'album de photos, maman?
[MAMAN:]
Je me souviens très bien
des jours qui ont précédé
l'entrée en maternelle de Léa.
Elle ne se sentait pas plus
rassurée qu'aujourd'hui.
[LÉA:]
J'aimais la maternelle!
[MAMAN:]
C'est vrai, mais pas avant
d'y avoir mis les pieds.
[LÉA:]
Mlle Mielours était très
gentille et c'est là que j'ai
rencontré Lizzie. On avait
des tas de jouets et...
[MAMAN:]
Oui, oui. Je sais, Léa, je
sais. Mais comme tu ne pouvais
pas savoir ce qui t'attendait,
tu étais très inquiète. [En regardant les photos
de l'album, les images
prennent vie.
On retourne dans le passé.]
[LÉA:]
Je ne veux pas aller
en maternelle, maman.
Je préfère rester avec toi!
[MAMAN:]
On ressent parfois de la peur
face à une situation qu'on n'a
pas encore vécue, mais c'est
avec l'expérience qu'on apprend
à grandir. Et la maternelle
n'échappe pas à la règle.
[LÉA:]
Mais si la maîtresse
d'école ne m'aimait pas?
[LÉA:]
En voilà une drôle d'idée.
Tu es une petite fille adorable
[LÉON:]
Oui, enfin, il ne faut pas
exagérer non plus, hein?
[MAMAN:]
Je suis persuadée que
Mlle Mielours se réjouit
de t'avoir dans sa classe.
[LÉA:]
Seulement, je ne peux pas
y aller demain. Je serai
beaucoup trop occupée.
[MAMAN:]
Hein? Trop occupée?
[LÉA:]
J'ai promis à Léon
de faire son portrait.
[LÉON:]
Rien ne t'empêche de
le réaliser à la maternelle.
Il y a de la peinture
et des crayons dans toutes
les couleurs que tu désires.
[LÉA:]
Mais qui me racontera
des histoires?
[MAMAN:]
Tu peux compter sur Mlle
Mielours. Et ce ne sont pas les
livres qui manquent à l'école.
[LÉA:]
Je voulais construire une
maison avec mon jeu de cubes.
[PAPA:]
Il y en a assez pour bâtir
un château à la maternelle.
Léon s'en donnait à coeur joie
quand il avait ton âge.
[LÉON:]
Ils ont des cubes qui sont
2 fois plus gros de toi.
[MAMAN:]
Alors, Léa? Tu ne veux pas
savoir à quoi ça ressemble?
[MAMAN:] [Narrateur]
C'est ainsi que tu es partie
à l'école en bus avec ton frère
pour ta toute première
rentrée des classes. [LÉON et LÉA
embarquent dans l'autobus.]
[LÉA:]
Excuse-moi, je peux
m'asseoir à côté de toi?
[LIZZIE:]
Han-han. [À l'école]
[MLLE MIELOURS:]
Soyez les bienvenues.
Je m'appelle Mlle Mielours
et c'est moi qui suis votre
maîtresse d'école.
Voulez-vous
faire la connaissance
de vos camarades? [C'est la cloche de la récréation
qui sonne et MAMAN est venue
voir si tout était bien pour LÉA.]
[LÉA:]
Maman? Que fais-tu là?
[MAMAN:]
J'ai préféré me déplacer pour
savoir si tout se passait bien.
[LÉA:]
Je m'amuse beaucoup.
Léon avait raison: ils ont
des tas de crayons de couleur.
Plus d'une centaine!
[MAMAN:]
Ha! Ha! Ha! Tant que ça?
[LÉA:]
Et aussi des cubes de toutes
les dimensions comme disait
papa. Lizzie et moi, on a
construit un château géant!
[MAMAN:]
Lizzie?
[LÉA:]
Han-han.
C'est ma nouvelle amie.
[LIZZIE:]
Nouvelle meilleure amie.
[MAMAN:]
Ravie de te connaître, Lizzie.
[LIZZIE:]
Bonjour. C'est la récréation.
[MAMAN:]
Que comptez-vous faire?
[LÉA:]
Euh, tu sais, toi?
[LIZZIE:]
C'est ma toute première.
[MAMAN:]
Je peux vous donner
des conseils. Montez sur la
balançoire et je vous pousserai.
[LÉA:]
D'accord.
[LIZZIE:]
C'est une idée géniale! [Fin du retour dans le passé.]
[MAMAN:]
C'est ainsi que tu as découvert
combien tu aimais l'école.
[LÉA:]
Je n'avais pas du tout envie
d'y aller, mais je me suis
forcée et ça m'a drôlement plu.
[MAMAN:]
Imagine ce qui se serait passé
si tu n'avais pas sauté le pas.
[LÉON:]
Alors, maintenant,
t'as plus peur d'aller en CE1?
[LÉA:]
Je peux toujours essayer.
On verra bien. [L'autobus attend les enfants
devant la maison.
LÉON et LÉA courent pour
ne pas la rater.]
[MAMAN:]
Tâchez de passer
une bonne journée.
[LÉON:]
Oui, maman.
[PAPA:]
Léa, et si tu en offrais une
à Mlle Jeanne? [PAPA remet une pomme à LÉA.]
[LÉA:]
D'accord, papa. [La journée d'école est terminée.
LÉON et LÉA sont de retour à la maison.]
[LÉON:]
C'est nous!
[LÉA:]
Bonjour, maman!
[MAMAN:]
Bonjour, mes amours.
Comment s'est déroulée
cette 1re journée d'école?
[LÉA:]
C'était super, maman. On a
fait des mathématiques et on a
appris des nouveaux mots.
[LÉON:]
Et ce n'était pas
trop difficile.
[LÉA:]
Pas tant que ça, bizarrement.
Je dois être plus futée
que l'année dernière.
[LÉON:]
Par contre, pour Théo,
la rentrée s'est mal passée.
L'instituteur lui a confisqué
son pistolet à eau et ses B.D.
[LÉA:]
Il aurait dû
suivre mes conseils.
[LÉON:]
Et toi, tu n'aurais
pas dû l'écouter.
Maman, tu as préparé
un gâteau aux pommes?
[MAMAN:]
Non.
[PAPA:]
C'est moi.
[LÉA:]
Tu te lances dans la cuisine
maintenant, papa?
[PAPA:]
Hé oui! Si Léa peut
surmonter ses appréhensions,
alors moi aussi.
[LÉON:]
Ça sent bon en tout cas.
[PAPA:]
Vous savez, je croyais
que la cuisine, c'était pas
de la tarte, mais finalement...
Ha! Ha! Ha! C'est du gâteau. [Toute la famille rit.] [Fin épisode] [Début information à l’écran] [Vacances chez Mamie et Papy] [Fin information à l’écran]
[LÉON:] [Narrateur]
Pendant la seconde lune
de miel de papa et maman...
[LÉA:] [Narrateur]
On est allés en vacances
chez Papy et Mamie. [LÉON et LÉA rentrent de l'école.]
[LÉA:]
Des valises?
[MAMAN:] [Au téléphone]
L'Hôtel de la Montagne aux
Grizzlys? Je voudrais réserver
une chambre. Merci infiniment.
À tout à l'heure.
[LÉON:]
Réserver une chambre?
[LÉON ET LÉA:]
On part en vacances!
[MAMAN:]
Non, en fait, il s'agit
de notre seconde lune de miel.
[LÉON:]
Ça ne nous dérange pas.
[LÉA:]
Mmm! Surtout s'il y a
du miel au programme.
[PAPA:]
Regarde ce que j'ai
retrouvé, chérie. J'espère que
mon service est toujours... [PAPA arrive du sous-sol
avec deux raquettes de tennis.
Il fait un mouvement et se coince
le bas du dos.]
[LÉON:]
Papa! Rien de cassé?
[LÉA:]
Il vaudrait mieux que tu me
laisses jouer au tennis avec
Léon pendant la lune de miel.
[LÉON:]
Maman et toi,
vous compterez les points.
[MAMAN:]
Désolée, mes trésors, mais les
enfants n'y sont pas invités.
La lune de miel correspond
aux premiers temps du mariage
au cours desquels le jeune
couple effectue un voyage.
[PAPA:]
Nous étions déjà descendus
à l'Hôtel de la Montagne
aux Grizzlys lors de
notre 1re lune de miel.
[LÉON:]
Et nous alors?
[MAMAN:]
Eh bien, vous allez
vous aussi partir en vacances.
[LÉON:]
Où? À Grizzliland?
[LÉA:]
Je préférerais aller
au parc de loisirs Mieli-mielo.
[MAMAN:]
Vous irez chez
vos grands-parents.
[LÉON ET LÉA:] [Déçus] Nos grands-parents? [LÉON et LÉA font leurs valises.] ​​[LÉON:]
Ça devrait suffire. Des jeux de
société, des livres et un yoyo.
Est-ce que je laisse ma panoplie
de super ours ou pas?
[LÉA:]
Moi, j'emporte des puzzles,
des livres à colorier et Teddy.
[PAPA:]
Attention, laissez-moi passer
C'est un véritable déménagement.
[LÉON:]
Comme on va passer toute
une semaine chez eux... mieux
vaut prendre ses précautions.
[MAMAN:]
Voyons, les enfants.
D'habitude, il ne vous faut pas
autant de jouets pour vous
amuser chez vos grands-parents.
[LÉON:]
Oui, à condition d'y passer
seulement un après-midi.
Et Papy et Mamie sont...
tu sais... si vieux.
[LÉA:]
Peut-être qu'ils voudront
faire la sieste toute
la journée. [Près de la voiture.]
[LÉA:]
Papa! Où est-ce qu'on va
mettre nos jouets?
[PAPA:]
À quoi bon en emporter autant?
Vous n'aurez pas le temps
de vous ennuyer, croyez-moi.
J'espère que l'hôtel organise
toujours des promenades
en canoë sur le lac.
[MAMAN:]
Et des soirées dansantes
au clair de lune.
[LÉON:]
Maman et papa vont passer
une semaine géniale...
[LÉA:]
Pendant que nous,
on va compter les jours. [Chez PAPY et MAMIE.
MAMAN et PAPA quittent.]
[MAMIE:]
À la semaine prochaine!
Soyez prudents!
[MAMAN:]
Au revoir!
[PAPA:]
Amusez-vous bien!
[MAMIE:]
Entrez, les enfants., [En voiture devant l'entrée
de l'hôtel, PAPA et MAMAN restent
surpris du nouvel accueil fait par
un robot-employé.]
[EMPLOYÉE:] [Robot] Bienvenue à l'hôtel de la
Montagne aux Grizzlys.
Je suis la gardienne automate.
Veuille introduire une pièce
de monnaie afin d'accéder
au parc de stationnement.
Ensuite, vous pourrez aller
retirer la clé de votre chambre
auprès du concierge automate.
Je vous souhaite de passer
un agréable séjour.
[PAPA:]
L'établissement a... changé
depuis la dernière fois.
[MAMAN:]
Et alors? Nous aussi. [Chez PAPY et MAMIE]
[LÉON:]
Elle est belle,
ta maquette, Papy.
[PAPY:]
C'est moi qui l'ai fabriquée.
Et je n'en suis pas peu fier.
[LÉA:]
Comment tu as réussi à faire
entrer le bateau par le goulot?
[PAPY:]
C'est magique.
[LÉON ET LÉA:]
Tu es un magicien?
[PAPY:]
En tout cas, je connais
une astuce infaillible.
Venez, je vais vous la dévoiler.
Il suffit d'aplatir les voiles,
d'introduire la coque
dans la bouteille, de tirer
et le tour est joué.
[LÉON:]
Chouette! Je peux
moi aussi en construire une.
[PAPY:]
Absolument, mais rien ne
presse, mon petit. Nous avons
toute la semaine devant nous.
[LÉA:]
Papy? C'est bien un coffre
aux trésors, n'est-ce pas?
[PAPY:]
Ma foi, il m'est
très précieux. Ouvre-le.
[LÉON ET LÉA:]
Wow! [Dans le coffre, il y a
plein de costumes et
d'instruments de musique.]
[LÉA:]
Hé, on n'a qu'à
former un groupe!
♪♪♪
[PAPY:]
Il faudrait d'abord demander
à Mamie de te donner des cours.
C'est une virtuose de l'harmonica.
[LÉON ET LÉA:]
Mamie?
[PAPY:]
Hé oui! Quant à moi,
je suis le roi du yoyo!
Attention, prêt? Yo!
[LÉON:]
Bravo!
[MAMIE:]
Qui a faim? Je vous ai préparé
de délicieuses brioches au miel.
[LÉON:]
C'est vrai?
[LÉA:]
Moi! Mmm! Et des confitures
faites maison. Mamie
tu voudrais bien m'apprendre
à jouer de la "mornica"?
[MAMIE:]
Harmonica, ma chérie. Je te
donnerai des cours avec grand
plaisir. C'est très facile.
[PAPY:]
Tu connais cette figure?
[LÉON:]
Oui, c'est la promenade
des chiens. [À l'hôtel. PAPA et MAMAN
jouent au tennis.]
[PAPA:]
Tu te souviens du nombre
de parties qu'on a pu disputer
durant notre 1re lune de miel?
[MAMAN:]
Oui, et c'est moi qui
remportais tous les points.
[PAPA:]
Ha! Ha! J'acceptais de laisser
la victoire à la jeune mariée
à l'époque, mais cette fois,
il va falloir qu'elle sache
retourner mon service canon. [Au moment où MAMAN
vient pour retourner la balle,
un chien passe devant elle
et attrape la balle.
Il se sauve avec.]
[CHIEN:]
Wouf! Wouf!
[PAPA:]
Hé! Reviens! [Chez PAPY et MAMIE.
On fait un pique-nique.]
[LÉON:]
Et maintenant, attaquons
la partie du repas que
je préfère: le dessert!
[LÉA:]
Oh! Zut! Mamie a oublié
le pot de miel pour manger
avec les brioches.
[PAPY:]
Pas du tout. Mamie fait les
brioches et moi, le miel. Enfin,
je me contente de le récolter.
[LÉON:]
Attention de ne pas
te faire piquer!
[PAPY:]
Rassure-toi, j'ai l'habitude.
Il faut commencer par enfumer
la ruche pour endormir
les abeilles. Ensuite, il n'y a
plus qu'à introduire la main,
détacher délicatement un rayon
puis prélever le nectar.,
[LÉA:]
C'est délicieux!
[LÉON:]
Miam! C'est bon!
J'en peux plus!
[PAPY:]
Vous vous sentez fatigués?
[LÉA:]
Non, mais si toi et Mamie,
vous voulez faire la sieste...
[MAMIE:]
En vérité, j'avais prévu
de vous emmener sur
mon lieu de pêche préféré.
[PAPY:]
Si vous attrapez des poissons,
j'allumerai le barbecue
pour les faire griller.
[LÉA:]
Super! Ça nous rappellera
les vacances en camping., [À l'hôtel.
PAPA et MAMAN font du canoë.]
[MAMAN:]
Ah! Cette balade en canoë
est aussi magnifique que celle
de notre 1re lune de miel.
[PAPA:]
J'adore me retrouver
en contact avec la nature. [Une abeille vient
agacer PAPA qui accroche
le panier à lunch
qui tombe dans l'eau.]
[PAPA:]
Oh...
[MAMAN:]
Au moins, ce soir,
nous mangerons avec appétit. [Avec MAMIE à la pêche.]
[LÉON:]
C'est le meilleur endroit
pour pêcher que je connaisse.
Merci de nous y avoir emmenés.
[MAMIE:]
Je t'en prie.
C'est un plaisir.
[LÉA:]
Ça mord! Mamie, aide-moi!
[LÉON:]
Hé! J'en ai un moi aussi!
[LÉA:]
Papa adore le poisson, mais je
parie que même lui ne pourrait
pas le manger en entier. [Au restaurant de l'hôtel.]
[MAMAN:]
C'est exactement
comme dans mon souvenir.
[PAPA:]
Et ma vieille veste me va
encore comme un gant, mais mieux
vaut la déboutonner parce que
je me rappelle qu'ici, ils
servent des grosses portions.
[MAMAN:]
Fort heureusement, il y a des
choses qui ne changent jamais.
[PAPA:]
Grâce au ciel, tu ne peux pas
savoir comme... hein? [PAPA soulève le couvert
que le serveur vient de
déposer sur la table.
Il n'y a qu'une toute petite portion.]
[PAPA:]
J'ai faim.
[MAMAN:]
Quoi qu'il en soit, il est
souhaitable de manger léger
si nous voulons aller
danser ce soir. [Avec PAPY et MAMIE
à une soirée dansante.]
[MAMIE:]
À votre tour, les enfants!
Montrez-nous vos talents!
Attrapez la main de votre
cavalière, deux pas en avant,
trois par en arrière! [À l'hôtel dans la salle des soirées.
C'est un groupe rock qui joue.]
[PAPA:]
Si la musique est trop forte
pour toi, on peut partir.
[MAMAN:]
Le principal,
c'est que tu t'amuses. [Le lendemain matin
chez PAPY et MAMIE.
Le téléphone sonne.]
[MAMIE:]
Allô?
[MAMAN:] [Au téléphone]
Je voulais juste savoir
si tout allait bien.
[MAMIE:] [Au téléphone]
Nous avons passé
une semaine formidable!
[MAMAN:] [Au téléphone]
Les petits ne vous
fatiguent pas trop? [MAMIE regarde les enfants
qui se sont endormis pendant
que PAPY leur lit une histoire.]
[PAPY:]
Et papa ours dit: "Il y a
quelqu'un qui a dormi dans
mon lit". Et maman ours dit:
"Il y a quelqu'un qui a dormi
dans mon lit". Puis bébé ours
dit: "Il y a quelqu'un qui dort
dans mon lit. Venez voir."
[MAMIE:] [Au téléphone]
Je t'avouerai qu'ils sont
sages comme des images.
Comment se sont déroulées
vos vacances? Bien, j'espère.
[MAMAN:] [Au téléphone]
Disons que nous sommes
impatients de retourner
à la maison. À demain!
[MAMIE:]
À demain! Bonne nuit! [Le lendemain. LÉON, LÉA,
PAPY et MAMIE attendent
PAPA et MAMAN devant la maison.]
[LÉON:]
Regardez! J'arrive à faire
la promenade du chien!
[LÉA:]
Écoutez! J'arrive
à jouer une gamme.
♪♪♪ [LÉA joue de l'harmonica.
MAMAN et PAPA
arrivent en voiture.]
[MAMAN ET PAPA:]
Hé! Hé!
[LÉON ET LÉA:]
Maman! Papa!, [La famille quitte en voiture.]
[PAPA:]
Au revoir!
[MAMAN:]
À la prochaine!
[LÉA:]
Merci!
[MAMAN:]
Alors, racontez-nous.
[LÉON:]
Je n'arrive pas à croire
que la semaine est déjà finie.
On s'est amusés comme des fous.
[LÉA:]
Est-ce que vous savez quand
aura lieu votre prochaine lune
de miel, maman?
[MAMAN:]
Hmm... Eh bien, nous avons
décidé que nous passerions les
prochaines vacances en famille.
Que diriez-vous
de visiter Grizzliland?
[LÉON:]
Quoi? Grizzliland?
[LÉA:]
Ah oui! Allons à Grizzliland!
[LÉON:]
C'est une idée géniale!
[LÉA:]
Pourquoi on ne retournerait
pas chez Papy et Mamie?
[LÉON:]
Vous savez, on s'était trompés
sur leur compte. En fait,
ils sont super chouettes! [Chanson thème] [Générique fin émission]

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par