Image univers Le club des 5 : nouvelles enquêtes Image univers Le club des 5 : nouvelles enquêtes

Le club des 5 : nouvelles enquêtes

Quatre amis, Max, Dylan, Allie, Jo et leur chien Timmy passent leurs vacances scolaires à la campagne et en profitent pour résoudre des mystères.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Guet-Apens chez les Kirrin

Les parents de Jo sont kidnappés et emmenés sur l’île de Kirrin. Dagobert trouve le sentier secret qui va mener aux prisonniers. Les kidnappeurs ont emporté une belle fortune. Mais la police va pêcher les voleurs.



Année de production: 2008

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début chanson thème


CHOEUR

♪ Une énigme

pour un mystère ♪

♪ C'est pour le Club des 5 ♪

♪ Détectives et solidaires ♪

♪ Voilà le Club des 5 ♪

♪ Face à tous les dangers ♪

♪ Une solution ♪

♪ Le Club des 5 ♪

♪ Nos talents rassemblés ♪

♪ Plus de l'intuition ♪

♪ Le Club des 5 ♪

♪ On aime se retrouver ♪

♪ Partager nos idées ♪

♪ C'est ça le pouvoir

de l'amitié ♪


Fin chanson thème


JO, MAX, DYLAN et ALLIE lisent le journal de CLAUDE, la mère de JO.


MAX

(Pointant une tache rouge dans le journal)

Ouah, Jo! L'aventure qu'ont

vécue nos parents sur l'île de

Kirrin n'a pas dû être

évidente. J'avais jamais

remarqué ce grand marécage.


JO

C'est pas un marécage, c'est

une tache. Une tache de

confiture. Qui a donné un bout

de tartine à Dagobert sans me

le dire?


MAX, DYLAN et ALLIE lèvent la main.


JO

Hum. Il faut arrêter de lui

céder. Il est trop gâté!

Et puis il va finir par perdre

sa forme.


ALLIE

Ouah! Le journal de ta mère

est palpitant! Elle sait ménager

le suspense.

(Lisant le journal)

"J'étais seule dans

cette maison plongée dans

l'obscurité. Tout était

silencieux. Je n'entendais que

les battements de mon coeur.

Mais je savais instinctivement

qu'un danger planait. Je me

sentais observée par quelqu'un

qui attendait le moment propice

pour..."


Un choc soudain surprend les adolescents. Un arbre tombe sur le toit de la maison.


CLAUDE

Vous n'avez rien, les enfants?

Ah, que s'est-il passé? C'est

comme si un arbre était tombé

sur le toit.


MAX

Bonne intuition, tante Claude,

c'est le cas.


CLAUDE

Ah!


DYLAN

Un arbre est effectivement

tombé sur le toit.


JO

Et Allie a hurlé comme

une fille.


ALLIE

C'est normal, je suis

une fille.


JO

Hum.


ALLIE

Et puis, c'est arrivé pile au

moment où une menace planait

dans le récit. Quand quelqu'un

attendait le moment propice

pour... OK, j'ai pas eu le

temps de lire la fin de la

phrase, mais je suis sûre que

ce quelqu'un avait de mauvaises

intentions.


Un homme observe les Kirrin discuter à l'extérieur. Il joint quelqu'un au téléphone.


HOMME

(Parlant au téléphone)

L'arbre est abattu. On peut

lancer l'opération Dédom.


Titre :
Guet-apens chez les Kirrin


Le lendemain, les Kirrin observent l'arbre tombé.


ALLIE

(Prenant une photo)

Wow!


CLAUDE

Ravi, mon chéri, est-ce qu'il

y a d'énormes dégâts?


RAVI

Le pire a été évité. Les

plantes aromatiques n'ont pas

été touchées. On pourra faire

de la sauce à la menthe pour

napper les côtelettes, ce soir.

Hum!


CLAUDE

La chute de cet arbre est un

mystère. Les arbres ne tombent

pas parce qu'ils trébuchent sur

un obstacle!


JO

Regardez la souche.

Elle est spongieuse et toute

jaune. Maman, c'est normal,

cette moisissure?


CLAUDE

Non. Des racines ne

pourrissent pas sans raison.


MAX

Ouais! Les racines, c'est

résistant.

Moi, celles qui me résistent

toujours, ce sont les racines

carrées. Plus coriaces que

celles de mes molaires.


DYLAN

Qui sait? Peut-être que cet

arbre a été empoisonné. Pourquoi

aurait-on voulu l'éliminer?

Parce qu'il en savait un peu

trop? Pour lui voler ses

économies?


ALLIE

(Mangeant des croustilles)

Il faut remonter à la source

du problème.


ALLIE donne une croustille à DAGOBERT.


JO

Non, Allie. Ne cède pas à

Dago. Plus de grignotage!


ALLIE

Il a l'air si affamé. C'est

dur de résister.


DAGOBERT prend un air piteux. Tout le monde le prend en pitié.


DYLAN

Hum...


JO

Ah...


MAX

Donnons-lui une belle

entrecôte.


JO

Non, mais arrêtez de le

regarder. Quand on voit ses

yeux, on se laisse attendrir.

(S'adressant à DAGOBERT)

Désolé, mon grand! À partir de

maintenant, c'est régime et

exercice.


JO, MAX, DYLAN et ALLIE s'éloignent de DAGOBERT. Pendant ce temps, une branche tombe tout près de CLAUDE.


CLAUDE

Oh! Ah.

Ça alors, c'est le bouquet!

Il faut l'aide d'un

professionnel pour des dégâts

de cette ampleur.


Un homme arrive sur place avec une jeune fille.


ED GOMTIBOUM

Eh bien, vous l'avez trouvé.

Ed Gomtiboum, homme à tout faire

extraordinaire. Et voici Gwen,

ma fille extraordinaire.


GWEN

Salut!


JO

Vous n'êtes pas déjà passé, il

y a quelque temps, en proposant

vos services comme plombier?


ED GOMTIBOUM

Et un peu avant comme

jardinier. Ah, j'ai pas mal de

compétences, jeune fille. S'il

vous faut un magicien, bien,

appelez-moi!


ED GOMTIBOUM fait sortir une pièce de monnaie de l'oreille de DYLAN.


ED GOMTIBOUM

Hé, tu savais pas

que t'avais une pièce derrière

l'oreille, hein.


DYLAN

Bien sûr que si.

Rendez-la-moi!


RAVI

Vous me semblez être à la

hauteur de la tâche, monsieur

Gomtiboum. Je vous engage!


GWEN

Bravo, papa, c'est gagné!


ED GOMTIBOUM

(Mangeant des croustilles)

Ah...


CLAUDE

Quel soulagement de trouver

l'homme de la situation avant

même de l'avoir cherché.

Vous tombez à pic!


JO, MAX, DYLAN et ALLIE se regardent d'un air dubitatif.


JO

Ouais! Une belle coïncidence.


Plus tard, DYLAN fait des recherches sur Internet, entouré de MAX, JO et ALLIE.


DYLAN

Ah! Voilà. Métadexahydratine.


ALLIE

Feta de lézard en gratin?

C'est quoi, ce truc?


DYLAN

Le métadexahydratine est un

acide employé pour décaper les

murs de briques et de pierres.

Mais si on en verse sur les

racines d'un arbre sain, elles

pourrissent rapidement et se

mettent à empester l'oeuf

pourri.


MAX

Même pour les plantes, c'est

pas comestible.


JO

Oh!


JO voit DAGOBERT s'approcher d'un sandwich. JO prend le sandwich et le met hors de portée du chien.


JO

Fin de la pause! Allez,

Dagobert.


JO mène DAGOBERT à un tapis roulant. DAGOBERT court sur le tapis roulant.


JO

Encore une petite série de 100

et puis tu auras un gâteau au

soja. Non, la moitié d'un

gâteau au soja.


DYLAN

Ils disent que le

métadexahydratine vire au

violet lorsqu'on lui ajoute de

la glycérine végétale.


ALLIE

Hé! Mon lait démaquillant est

à base de glycérine végétale.

Donc, il m'hydrate la peau et

démasque les criminels.


ALLIE verse une goutte de son lait démaquillant sur un échantillon des racines pourries. L'échantillon devient mauve instantanément.


MAX

C'est ce que t'as dit: il a

viré au violet.


JO

(Dégoûtée)

Ah!


MAX

(Se pinçant le nez)

Ça sent pire que l'oeuf

pourri. Moi, je trouve que ça

sent le vomi de vautour.


ALLIE

Alors cet arbre a bien été

empoisonné par ce truc-là!

La feta de lézard en gratin.


DYLAN

Mais où trouve-t-on cette

chose dangereuse? Je me

souviens pas avoir vu des

bidons de métadexahydratine en

vente libre à l'épicerie du

village.


JO

On doit plutôt pouvoir s'en

procurer au magasin de

matériaux de construction.

Venez!


Les Kirrin quittent la pièce. DYLAN traîne un peu et prend le sandwich laissé par JO. DAGOBERT regarde DYLAN d'un air piteux.


DYLAN

(S'adressant à DAGOBERT)

Hum... Ah!

Oh, non, je t'en supplie,

arrête. Ne me regarde pas comme

ça. Je suis tenté,

mais Jo veut pas.


DYLAN se laisse attendrir et donne le sandwich à DAGOBERT.


DYLAN

Ah, un sandwich au jambon,

c'est pas grand-chose, après

tout, hein. Surtout, ça reste

entre nous!


CLAUDE constate les dégâts dans la maison causés par l'arbre.


CLAUDE

C'est vrai que j'ai toujours

adoré les plantes d'intérieur,

mais celle-ci est un peu

envahissante!


ED GOMTIBOUM et GWEN suivent CLAUDE et voient l'arbre de l'intérieur.


ED GOMTIBOUM

Ah non, quel désastre.

La poutre principale est plus

courbée que mon vieil oncle

Sid. Et quand ça plie comme ça,

ça finit par casser.


GWEN

Oh! Donc, la poutre pourrait

nous tomber sur la tête,

c'est ça?


ED GOMTIBOUM

Exactement, ma fille. Il me

faudrait des supports en acier

pour la soutenir. Mais je peux

pas m'absenter alors que ça

risque de craquer.


GWEN

Peut-être que M. Ravi et

madame pourraient se charger

d'aller en chercher en ville.


CLAUDE

Oh, mais c'est évident!

Je vais aller prévenir mon mari.

Nous nous mettons en route

tout de suite!


CLAUDE s'en va et laisse GWEN et son père seuls dans la maison.


GWEN

(S'adressant à ED)

Ah! J'ai cru qu'elle ne

partirait jamais, cette pot de

colle.


ED GOMTIBOUM

On n'a pas de temps à perdre.

Fouillons partout pour trouver

ce fameux journal.


GWEN

D'accord, papa, allons-y.

Je me demande où ils ont pu

le cacher.


Dans le bureau, GWEN et ED lisent les journaux de CLAUDE et éparpillent les feuilles sur le sol.


GWEN

Il y en a de tonnes, c'est

incroyable! Cette femme a dû

passer sa vie à écrire son

journal.

(Lisant un extrait du journal de CLAUDE)

"Ensuite, nous avons

dévoré nos sandwiches au jambon

puis des gâteaux à la

confiture et bu de la

limonade." C'est à croire que

ses cousins et elle ne

pensaient qu'à manger.


ED GOMTIBOUM

(Prenant un livre)

J'ai le bon, ça y est. C'est

celui qui parle de l'affaire du

visage à pois. Regarde, elle

l'a même dessiné.


ED GOMTIBOUM montre à GWEN une photo de lui lorsqu'il était adolescent. Son visage était couvert de boutons.


GWEN

Ouh! Il devait être

redoutable. Il a un drôle

d'air, hein.


ED GOMTIBOUM

C'était moi! C'était mon

surnom, Visage à pois.


CLAUDE arrive dans la pièce.


CLAUDE

(Fâchée)

Qui êtes-vous et que

faites-vous avec mon journal?


ED GOMTIBOUM

Bien, je vous croyais partie

en ville, madame.


CLAUDE

(Prenant son journal)

Nous avons dû prendre le temps

de vider notre voiture pour

pouvoir charger les poutres

d'acier. Et le gangster

surnommé Visage à pois était

Edgar Stick, pas Ed Gomtiboum!


ED GOMTIBOUM

Gomtiboum est le nom de ma

mère. Je l'ai pris quand je

suis allé vivre dans sa famille

après que vous et vos cousins

ayez envoyé mes parents

en prison.


CLAUDE

Votre mère et votre père

étaient des voleurs et des

contrebandiers.


ED GOMTIBOUM

Ha! Personne n'est parfait.

Tenez, moi, j'ai une mauvaise

mémoire. Je ne me souviens plus

où est le donjon de l'île de

Kirrin. Et là-bas, il y a un

beau butin planqué que

personne n'a jamais trouvé.

C'est pour cela qu'il me faut la

carte que vous avez dessinée

dans votre journal.

Donnez-la-moi. Ah!


CLAUDE arrache la page du journal qui décrit le donjon de l'île de Kirrin et la déchire en petits morceaux.


CLAUDE

Puisque vous voulez ce

passage de mon journal, je vous

l'offre en confettis!


ED GOMTIBOUM

Bon. Si vous voulez que

j'emploie la manière forte...

Ah! Tah! Oh.


ED GOMTIBOUM court vers CLAUDE. CLAUDE se penche et ED fonce dans le mur. Pendant que CLAUDE et ED s'affrontent, RAVI arrive dans la pièce en transportant une pile énorme de coussins.


RAVI

Claude, pourquoi as-tu acheté

autant de coussins? Ils ne

tiendront pas tous sur le

canapé. Ah!


GWEN fait un croc-en-jambe à RAVI. RAVI tombe, ensuite GWEN s'assoit sur lui pour le retenir au sol.


RAVI

Quelqu'un est assis sur ma tête.

C'est vraiment très déplaisant.


ED transporte CLAUDE dans un sac sur son épaule.


CLAUDE

(Se débattant)

Lâchez-moi!


ED GOMTIBOUM

Ma petite Gwen, je crois que

le donjon de l'île de Kirrin va

reprendre du service et abriter

deux prisonniers.


CLAUDE

En voilà des manières!


JO, MAX, DYLAN et ALLIE se promènent dans un chantier de construction.


MAX

Ha! Ha! Ha!


JO

(S'adressant à un employé)

Euh, excusez-moi, vous

travaillez ici?


ROCK GRANITE

Ouais, je suis le patron.

On m'appelle Monsieur Brique.

C'est un surnom en rapport

à ma profession. Mon vrai nom,

c'est Rock Granite.


ALLIE

Est-ce que par hasard vous

vendriez du méta... méta...

Il a dit quoi, Dylan?


DYLAN

Du métadexahydratine.


ROCK GRANITE

Hum... j'en ai vendu

y a huit jours.


ALLIE

Celui qui vous a pris du

méta... truc, c'était pas un

homme de la quarantaine avec

une peau douteuse?


ROCK GRANITE

Non, attendez. Rien à voir

avec celui qui a acheté ça.

C'était Freddy Tyker.


JO

L'étrange Fresco Freddy? Celui

qui vit dans une plantation de

choux et ramasse les vieilles

boîtes de conserve?


MAX

On dit qu'il a un ballon de

feuilles d'aluminium de la

taille d'un taxi londonien.


ALLIE

Pourquoi cet homme aurait-il

empoisonné un pauvre arbre

innocent?


DYLAN

Réfléchissons. Probablement

parce qu'il a des feuilles qui

lui poussent dans la tête.


JO

Eh bien, allons rendre visite

à cette vieille branche qui

prend la végétation pour cible.


JO, DYLAN et ALLIE s'en vont. DAGOBERT regarde MAX avec un air piteux.


MAX

Oh... Ce regard me fait

craquer. Bon, allez, tant pis.

Après tout, un bout de gâteau,

c'est pas grand-chose.


MAX donne un morceau de gâteau à DAGOBERT.


JO

Max, on t'attend! Qu'est-ce

que tu fais?


MAX

Rien! J'étais en train

d'acheter... euh... une brique

parce que c'est bientôt

l'anniversaire de mon père.


Plus tard, FREDDY TYKER cherche dans les ordures.


FREDDY

Oh... oh...

Ah!


FREDDY trouve un bout d'aluminium dans les poubelles. Il colle ce bout de métal sur une énorme boule d'aluminium.


JO

Oh, quel beau ballon

d'aluminium vous avez là,

Freddy!


FREDDY s'enfuit à poussant son ballon d'aluminium. Les Kirrin le poursuivent en courant.


FREDDY

(Se parlant à lui-même)

Vite! Sauve-toi, Freddy,

cours, cours!


JO

Pourquoi il prend la fuite?

On lui a rien dit.


MAX

(Glissant sur un couvercle de poubelle)

Ah, ah...


FREDDY

(Se parlant à lui-même)

Continue à courir. Surtout, ne

t'arrête pas!

Continue à courir. Cours, cours,

Freddy!

Attrape-le, attrape-le,

attrape-le!


FREDDY perd le contrôle de sa boule de métal. La boule roule en bas d'une colline en entraînant FREDDY avec lui. FREDDY atterrit dans les poubelles.


FREDDY

Beurk! Quelle horreur. Il y a

quelque chose qui sent très

mauvais ici. C'est moi?

(Se reniflant)

Ah, oui.


JO

Pourquoi vous avez empoisonné

notre arbre?


FREDDY

J'ai jamais fait ça. Est-ce

que vous êtes cinglés?


DYLAN

Non, mais vous, si.


ALLIE

D'ailleurs, on sait que vous

avez acheté du... euh... Dylan.


DYLAN

Métadexahydratine.


FREDDY

Oui, je l'ai bien acheté. Un

type a payé pour que je m'en

charge à sa place en secret.

Un grand gars qui a la

quarantaine et puis une sacrée

carrure.


JO

Gomtiboum. Dès que je l'ai vu,

j'ai pensé qu'il était pas

clair. Je parie qu'il a

empoisonné l'arbre pour nous

obliger à l'employer pour les

réparations.


ALLIE

C'est nul de sacrifier la

nature à ses intérêts.


FREDDY

(Faisant un câlin à sa boule d'aluminium)

Ah...


MAX

Si c'est pas vous qui l'avez

empoisonné, pourquoi avoir fui

en nous voyant?


FREDDY

J'ai cru que vous vouliez mon

ballon. Personne n'a le droit de

le toucher. C'est mon

gagne-pain pour la retraite.

Les gens devront me donner

une pièce pour le voir. Hé!

Vous l'avez vu. Vous devez me

donner quelque chose. Vous

l'avez encore regardé!

On double la somme.


Les Kirrin retournent à la maison. Ils voient le bureau sens dessus dessous. CLAUDE et RAVI ont disparu.


MAX

Wow! On dirait que le bureau

de tante Claude a été mis dans

une boule à neige géante qu'on

a secouée trop fort et qui a

fini par exploser. Mais ce qui

est bizarre, c'est la présence

de ces coussins.


JO

Rien. Aucune trace de mes

parents nulle part et

d'Ed Gomtiboum non plus.


DYLAN

Ah, si! Il y a une trace d'Ed

Gomtiboum!

(Montrant un sac de croustilles traînant au sol)

Ce sont des chips

qu'il croque tout le temps.


JO

J'espère qu'il n'est rien

arrivé à mes parents. Allons

vite informer l'agent

Stubblefield de leur

disparition.


MAX, JO et DYLAN sortent du bureau. ALLIE prend le sac de croustilles d'ED. DAGOBERT regarde ALLIE piteusement.


ALLIE

Ah, non. Il faut que je

résiste. Je regarde ailleurs.

Oh, je craque.

Ah, tant pis. Après tout,

quelques chips, c'est pas

grand-chose.

(Versant les croustilles par terre)

Ça reste entre

nous, d'accord?


Les Kirrin se présentent au bureau de police.


DYLAN

Agent Stubblefield?

Stubblefield?


JO lit une note laissée par l'AGENT STUBBLEFIELD.


JO

"Partie assister à une

conférence sur un sujet de

littérature romantique: Comment

apprivoiser le coeur rebelle

d'un pirate qui n'a jamais aimé

passionnément que la mer?

De retour à 16 h."


MAX

C'est incroyable que des gens

s'intéressent à ces histoires à

l'eau de rose.

(Lisant un livre)

"Le colonel

Oturn saisit tout à coup la

fière Cornélia dans ses bras

puissants. Son regard

habituellement froid était

animé d'une intense flamme."

C'est vrai que c'est captivant.


ALLIE

Non, c'est trop chou! Notre

mec s'avère sensible aux

histoires sentimentales.

J'immortalise ce moment.


ALLIE essaie de prendre une photo avec son téléphone, mais cela ne fonctionne pas.


ALLIE

Ah! La mémoire est pleine. Il

faut que je supprime quelques

photos.


JO

(Pointant une photo)

Ah, regarde! Sur celle-là, on

voit l'arrière du fourgon d'Ed

Gontiboum. Pas assez net pour

qu'on distingue le numéro

d'immatriculation.


DYLAN

(S'adressant au vide)

S'il vous plaît, agent

Stubblefield, pouvons-nous nous

permettre d'utiliser votre

ordinateur? Dites non, si cela

vous ennuie.

(Attendant une réponse)

Ça ne l'ennuie pas.

Agent Stubblefield, pouvons-nous

consulter vos fichiers pour

trouver une adresse à partir

de l'identification d'un

véhicule? Dites non, si cela

vous ennuie. Merci. Vous nous

êtes d'un grand secours.


DYLAN branche le téléphone d'ALLIE sur l'ordinateur de l'AGENT STUBBLEFIELD. Il agrandit l'image de la voiture d'ED GOMTIBOUM et identifie le numéro de sa plaque d'immatriculation. Il recherche ensuite l'adresse d'ED à partir de ce numéro.


MAX

(Lisant le livre à l'eau de rose)

"Cornélia était sous le charme

de Oturn. Son coeur battait à

tout rompre. Mais comment

oublier qu'il avait causé la

mort de son frère?" Ah, il a

tué le frère de Saben. Alors,

leur amour est impossible!


DYLAN

(Trouvant de l'information à l'ordinateur)

Ça, c'est bizarre. Le fourgon

n'est pas enregistré au nom

d'Ed Gontiboum. Il est censé

appartenir à Edgar Stick.


JO

Tu as dit "Edgar Stick"?

Je connais ce nom. Je l'ai

lu dans le journal de ma mère.

Elle a eu affaire à ses parents

aussi. Elle était redoutable,

la famille Stick.


ALLIE

Donc, si on considère qu'Ed

Gontiboum est en réalité Edgar

Stick, il n'a sûrement pas

empoisonné l'arbre dans le seul

but de nous obliger à

l'embaucher pour réparer.

Mais alors, qu'est-ce qu'il

avait en tête?


JO

La réponse se trouve peut-être

dans le bureau de ma mère.


MAX

J'ai lu directement la

dernière page. Oturn et

Cornélia finissent par se

marier.


ED GOMTIBOUM et GWEN emmènent RAVI et CLAUDE à l'île de Kirrin.


CLAUDE

Vous perdez votre temps!

Jamais je ne vous donnerai la

moindre inducation.


ED GOMTIBOUM

Je vous conseille de m'aider.

Sinon, vous et votre mari,

vous ne reviendrez jamais

de cette île.


Pendant ce temps, les Kirrin ramassent les pages qui jonchent le plancher du bureau de CLAUDE.


DYLAN

Toutes ces pages font

référence aux Stick et à l'île

de Kirrin.


MAX

Même chose. J'admire beaucoup

ta mère, Jo, mais elle parle

d'aventures, pas de sentiments

comme dans l'histoire de Oturn

et de Cornélia.


ALLIE

Personne n'a trouvé le passage

où elle raconte comment les

Stick ont caché un trésor volé

dans le donjon de l'île de

Kerrin?


DYLAN

S'il y est toujours, ça vaudra

une belle récompense à ceux qui

le trouveront, et la célébrité!

La reine pourrait nous décorer!

Mais en fait, je préférerais

une récompense.


ALLIE

Si c'est Stick qui a déchiré

tous les volumes comme ça, c'est

qu'il était fou de rage.


JO

C'est peut-être ma mère qui a

fait ce pêle-mêle pour qu'il ne

puisse pas trouver ce qu'il

cherchait.

Ah...

(Trouvant une clé plantée dans un tableau)

Oh. C'est la clé du bateau

de ma mère, ça!


MAX

Elle devrait acheter un

crochet pour les pendre dans

l'entrée plutôt que d'abîmer

ce beau tableau.


JO

Cette peinture représente

l'île de Kirrin. Je parie que

maman l'a mise là pour nous

donner un indice.


DYLAN

On a un bateau, une

destination. Qu'est-ce qu'on

attend pour lever l'ancre?


Les Kirrin voguent vers l'île de Kirrin. Ils arrivent sur la plage, qui est surplombée par une falaise.


DYLAN

Le journal indique à quel

endroit de la falaise se trouve

l'entrée du tunnel secret?


JO

Il y a trois pages sur le

petit-déjeuner qu'ils ont pris,

ce jour-là. Elle y parle en

détail des oeufs, des toasts,

du bacon, mais il n'y a qu'une

phrase à propos de ce tunnel

secret dans la falaise. Et ça

se réduit à ça: "Nous avons

trouvé un tunnel secret dans

la falaise."


DAGOBERT mène les Kirrin vers un sentier.


DYLAN

C'est un sentier. Est-ce qu'il

mène à l'entrée du tunnel

secret? Sinon, où pourrait-il

conduire? Oh! Pourquoi je pose

autant de questions?


Pendant ce temps, ED GOMTIBOUM et GWEN enferment CLAUDE et RAVI dans le donjon. Des bijoux et des pièces d'or se trouvent dans le donjon.


CLAUDE

(S'adressant à ED)

Vous agissez exactement comme

vos parents. Vous aussi, vous

enfermez les gens dans un

donjon. Votre éducation est

à refaire!


GWEN

Mais, à l'inverse de ses

parents, il partira avec le

trésor. Il pourra s'offrir tout

ce qu'il voudra. Et moi, il

m'achètera une voiture de sport

décapotable.


RAVI

Inutile de paniquer.

Restons zen!


ED GOMTIBOUM

(S'adressant à RAVI)

Vous allez vous taire?


RAVI

Taisons-nous.


ED GOMTIBOUM

(Pointant un chariot rempli d'or)

Gwen, ma chérie, emmène ça

jusqu'au bateau pour qu'on

puisse commencer à charger.


CLAUDE

Et quels sont vos projets en

ce qui nous concerne?


ED GOMTIBOUM

Ah, c'est simple, hein, on va

tout bêtement vous

abandonner ici.


ED et GWEN s'en vont charger leur bateau avec le trésor.


RAVI

Je crois que j'ai un début

de migraine.


CLAUDE

(Découragée)

Ah...


Pendant ce temps, les adolescents continuent de marcher. Le sentier mène à un cul-de-sac.


JO

Voilà. Le sentier s'arrête là.

Et je ne vois pas d'entrée

secrète.


DAGOBERT renifle autour de lui et déplace un buisson. Un trou se trouve dans la paroi rocheuse, derrière le buisson.


MAX

Lui l'a trouvée tout de suite!

Félicitations, Dagobert!


JO

C'est bien. Je suis fière

de toi!


DAGOBERT gémit en lançant un regard piteux à JO.


JO

Bon, d'accord, d'accord.

Ça mérite une récompense.

Pour une fois, tu as droit

à un biscuit. Mais--


MAX

Il y a des biscuits? Et

pourquoi je n'ai pas été

informé?


Exaspérée, JO donne un biscuit à DAGOBERT et à MAX.


JO

Hum...


DAGOBERT entre dans le trou, mais il n'arrive pas à faire passer son corps au travers du trou.


MAX

Oh?


ALLIE

Le trou est trop petit pour

qu'il passe.

Ah! Tout ça, c'est ma faute.

Je l'ai un peu gâté. J'ai pas pu

résister.


DYLAN

Moi non plus.


MAX

Moi, c'est pareil.


JO

Je vous avais dit qu'il

fallait un peu le mettre au

régime. Pourquoi vous avez

cédé?


ALLIE

Pourquoi toi, tu lui as donné

un biscuit?


JO

Parce que... je craque quand

il me regarde.


MAX

Bon, alors, plus de grignotage

pour Dagobert. Il va falloir le

pousser pour faire passer le

reste du corps.


JO, DYLAN, ALLIE et MAX poussent DAGOBERT pour qu'il entre dans le trou. Ils entrent ensuite à leur tour dans l'entrée secrète. Pendant ce temps, ED et GWEN terminent d'embarquer le trésor sur leur bateau.


ED GOMTIBOUM

(S'adressant à CLAUDE et RAVI)

C'était bien agréable, cette

pendaison de crémaillère. Votre

nouveau logis est très coquet.

Mais on doit prendre congé,

désolé.


Les voleurs enferment CLAUDE et RAVI dans le donjon.


RAVI

Pourriez-vous me donner

un magazine avant de partir?


CLAUDE

Ravi, mon chéri, il faut

chanter.


RAVI

Excuse-moi, Claude, c'est sans

doute parce que j'ai un afflux

de sang à la tête, mais j'ai

cru que tu me proposais

de chanter.


CLAUDE

Il faut faire quelque chose

pour garder le moral,

mon chéri.


RAVI

Ah, je te reconnais bien là.

Toujours positive en toute

circonstance.


Les adolescents suivent le chemin secret. JO lit le journal de CLAUDE.


JO

"Nous arrivâmes dans une pièce

aux parois de pierres qui

semblait ne pas avoir d'issue.

Mais heureusement, François

découvrit une porte dérobée."

On a inspecté toutes les

pierres de ces parois. Il n'y a

pas de porte dérobée.


En s'appuyant sur un mur, JO actionne une porte dérobée. Les Kirrin sont tous entraînés de l'autre côté du mur.


MAX

Eh bien si, en fait, il y en

avait une.


JO

(Lisant)

"L'escalier de pierre qui

commence à la sortie de la

pièce nous réservait une petite

surprise. La première

marche...


ALLIE pose le pied sur la première marche de l'escalier. La marche se dérobe sous ses pieds. ALLIE se retient de justesse pour ne pas tomber dans ce trou.


JO

Allie!


JO, MAX, DYLAN et DAGOBERT tirent ALLIE pour la sortir du trou.


DYLAN

(Se faisant tirer par DAGOBERT)

Vas-y doucement, Dagobert.

C'est pas une cuisse de poulet.


ALLIE

Il y a aucun système de

sécurité dans ce vieux château.

Pire que ça, il y a même

des pièges.


JO

(Entendant CLAUDE et RAVI chanter)

Ce sont mes parents! Quand ils

ont des ennuis, ils chantent

des chants de marin!


Les Kirrin courent en direction des chants. La voie est bloquée par deux armures tenant de grandes haches. JO pousse les haches et actionne un piège. Le plancher se met à bouger et devient une glissade. Les Kirrin tombent dans cette glissade qui les mène vers le donjon.


MAX

C'est marrant, le toboggan!

On recommence?


DAGOBERT tombe sur MAX.


MAX

(S'adressant à DAGOBERT)

Ah! T'as vraiment besoin

d'un régime.


JO

Maman! Papa! Vous n'avez rien?


CLAUDE

Non, ça va, ma chérie. Mais Ed

et Gwen ont filé en emportant

une belle fortune.


DYLAN

Une belle fortune? Le

chevalier Dylan se lance à

leurs trousses! Ah! À moi

la récompense!


Les adolescents courent pour rejoindre ED et GWEN avant qu'ils ne s'en aillent avec le trésor.


RAVI

Au revoir, les enfants. Ne

vous inquiétez pas pour nous.


En naviguant pour quitter l'île, GWEN voit les Kirrin voguer vers son bateau.


GWEN

Ah!

Papa! On a un gros problème.


ED GOMTIBOUM

Oui, oui, très gros. On

commence par acheter quoi?

Une villa sur la Côte d'Azur ou

une île privée en Méditerranée?

Les deux en même temps!

Ah, le problème est résolu.


GWEN

(Pointant le bateau des Kirrin)

Non. Regarde!


ED GOMTIBOUM

(Voyant les Kirrin)

Hein?


ALLIE

(Voyant la trajectoire du bateau d'ED)

Ils se dirigent vers

les récifs!


JO

Parfait!


MAX

Ah, ils les contournent.

Attention, ils s'échappent.


JO

Encore plus que parfait. Le

journal signale une épave de

bateau affleurante dans cette direction.

Et on les pousse droit dessus.

Attention à la collision!


ED GOMTIBOUM

Au revoir, les enfants! Et

méfiez-vous des chutes

d'arbres. Ha! Ha! Ha!


Le bateau d'ED et GWEN frappe l'épave de bateau abandonnée.


ED GOMTIBOUM

Ah! C'était quoi, ça? Qu'est-ce

qu'on a percuté?


JO

Ohé! Matelots! Que s'est-il

passé? Un arbre a défoncé

votre coque?


ED GOMTIBOUM

C'est qu'une petite

infiltration. On va colmater ça

et on vous enverra une carte

postale du sud.


DAGOBERT saute sur le bateau d'ED. Un trou se crée sous le poids du trésor et de DAGOBERT. Le bateau d'ED prend l'eau et coule. ED et GWEN nagent vers l'épave de bateau pour ne pas se noyer.


DYLAN

(S'adressant à ED et GWEN)

La police va venir vous

pêcher.

Envoyez-nous des cartes

postales de prison!


ALLIE

Et en attendant que la police

arrive, vous voulez de

la crème solaire?

(Lançant une bouteille de crème solaire)

Indice de protection 30!


DYLAN

Allez, courage, Dagobert,

tu peux y arriver.


DAGOBERT nage vers le bateau des Kirrin. Les adolescents tirent DAGOBERT pour le faire monter sur le bateau.


JO

Bon! Cette fois, on est tous

d'accord.


JO, MAX, DYLAN ET ALLIE

Et que ça reste

entre nous. Plus de grignotage

pour Dagobert.


ALLIE

Mais on peut le

gâter d'une autre façon.

(Mettant un collier autour du cou de DAGOBERT)

Ah! Un vrai prince.


De retour au donjon, JO, MAX, DYLAN et ALLIE libèrent CLAUDE et RAVI.


CLAUDE

Ah, j'espère ne plus jamais

revenir dans ce donjon.

Et toi, Ravi?

Vous devriez vite décrocher

votre oncle avant qu'il ne

perde tout à fait la tête.


De retour à la maison, JO, MAX, DYLAN et ALLIE font de la planche à roulettes.


DYLAN

(Tombant)

Oh! Ah!

Ah. Ouh, là. Bon, Dagobert a

retrouvé son poids de forme,

mais c'est moi qui suis devenu

un peu mou. Ne me donnez pas de

trucs à grignoter, même si mon

regard vous attendrit.


JO, MAX et ALLIE regardent DYLAN et ne lui donnent rien à manger.


DYLAN

(S'adressant à DAGOBERT)

Prête-moi ton regard de toutou,

Dago, que je les fasse craquer.


Générique de fermeture



Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par