Image univers Le club des 5 : nouvelles enquêtes Image univers Le club des 5 : nouvelles enquêtes

Le club des 5 : nouvelles enquêtes

Quatre amis, Max, Dylan, Allie, Jo et leur chien Timmy passent leurs vacances scolaires à la campagne et en profitent pour résoudre des mystères.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Double énigme à Avalon

Le club des Cinq se rend sur l’île d’Avalon pour un grand week-end sur le thème du Moyen-Age.



Année de production: 2008

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début chanson thème


CHOEUR

♪ Une énigme

pour un mystère ♪

♪ C'est pour le Club des 5 ♪

♪ Détectives et solidaires ♪

♪ Voilà le Club des 5 ♪

♪ Face à tous les dangers ♪

♪ Une solution ♪

♪ Le Club des 5 ♪

♪ Nos talents rassemblés ♪

♪ Plus de l'intuition ♪

♪ Le Club des 5 ♪

♪ On aime se retrouver ♪

♪ Partager nos idées ♪

♪ C'est ça le pouvoir

de l'amitié ♪


Fin chanson thème


Les Kirrin lisent une brochure sur un parc d'attractions au thème médiéval.


JO

L'île d'Avalon, un week-end

idyllique pour toute la famille.


MAX

Et un voyage formidable dans

un Moyen-Âge synonyme de

sensations fortes.


JO

La demeure du noble roi

Olivier et de la belle princesse

Pétula.


MAX

Et du sombre prince Roland.


ALLIE

Ça a l'air super. J'ai trop

hâte d'y aller. Alors, il faut

que je prenne mes chouchous, mes

brosses et ma trousse

à maquillage.


JO

Une fois là-bas, on est

censés vivre comme au

Moyen-Âge. Oublie

le maquillage


ALLIE

Quoi?! Dans ce cas, vous vous

passerez de moi.


MAX

Mais non, c'est ça qui est

marrant. Tu fais tout à

l'ancienne. Faut être

chevaleresque, manger avec les

doigts, s'essuyer les mains sur

le chien.


DYLAN

Pas d'ordinateur non plus,

je suppose. Pas étonnant qu'on

ait appelé ça l'âge

des ténèbres.


ALLIE

Mais ils avaient des

princesses, pas vrai? Ah! Je

pourrais être une princesse.

Bon, d'accord, j'y vais aussi.

Ça va être génial.


DYLAN

Génial! Tu veux dire ringard.

Y a jamais rien eu d'excitant au

Moyen-Âge.


Au parc d'attractions, le prince ROLAND boit du vin à un banquet et fait semblant de mourir empoisonné sous les yeux horrifiés d'OLIVIER et PÉTULA. ROLAND ouvre les yeux et fait un clin d'oeil à OLIVIER et PÉTULA.


OLIVIER

Bravo! C'était une prestation

magistrale.


PÉTULA

On y croit du début à la fin.

Aucun de tes muscles ne

bougeait.


OLIVIER

Je sens que ça va être le

meilleur, le plus convaincant et

le plus mystérieux des week-ends

Crimes-mystères qu'on ait

organisés. Allons, il est temps

d'accueillir notre public.


Titre :
Double énigme à Avalon


Un bateau mène des touristes à l'île d'Avalon. L'AGENT STUBBLEFIELD fait partie du groupe de touristes.


AGENT STUBBLEFIELD

Ah, l'île d'Avalon. Incarner

trois jours durant cette douce

damoiselle que j'aurais pu

être. Écartez-vous, manants!

J'ai des fleurs à cueillir.


L'AGENT STUBBLEFIELD pousse deux hommes qui marchaient sur une planche pour atteindre le quai. Les hommes tombent à l'eau.


HOMME

Au secours!


BLAISE

(Débarquant du bateau)

L'île d'Avalon gouvernée par

d'autres que nous. Mais

enfin, c'est grotesque. Nous

devrions être les souverains de

cette île.


DAISE

(S'adressant à son domestique)

Crawford, rassemblez les

paysans et incitez-les à la

révolte immédiatement.


Les Kirrin sortent à leur tour du bateau et marchent sur le quai.


ALLIE

On vient à peine d'arriver et

les Dunston sont déjà révoltés.


DYLAN

Faut bien avouer qu'ils ont

toujours été révoltants.


TOURISTE

Vous avez vu là-haut,

regardez.


Les visiteurs sur le quai voient un crieur public qui joue de la trompette sur le rempart du château d'Avalon.


EDWIN

(S'adressant aux visiteurs)

Veuillez vous taire et

accueillir le généreux et noble

roi Oli... euh pardon,

Oliver... enfin, voilà, le roi

Olivier.

(Se parlant à lui-même)

Allons, Edwin, veux-tu

te concentrer, gros benêt.


Le roi OLIVIER se présente sur le rempart et s'adresse aux visiteurs.


OLIVIER

Oyez, mes amis. Jouez hautbois

et résonnez musettes.

Apprêtons-nous à festoyer.

Le roi honore ses invités.


ALLIE

Euh... vous pourriez répéter

ça dans notre langue?


JO

C'est dans notre langue.

Ça veut dire: bonjour.


EN CHOEUR

Hourra!


OLIVIER

Mais ouvrez l'oeil, car un

crime sera commis ici même

aujourd'hui. Et il est de votre

devoir à vous, invités, de

découvrir le coupable.


OLIVIER et EDWIN s'appuient sur le rempart. Le rempart se brise et les deux animateurs se retiennent sur le mur pour éviter de tomber en bas de la falaise.


AGENT STUBBLEFIELD

Comme tout cela est excitant.

On jurerait que c'est vrai.


Les Kirrin courent pour aider les malheureux animateurs. Ils tirent OLIVIER et EDWIN, qui se retrouvent ainsi de nouveau sur le rempart.


OLIVIER

Merci à vous, loyaux sujets.


EDWIN

Cidre... enfin, je veux

dire: sire, cette chute n'était

pas vraiment dans le script.


OLIVIER

N'aie crainte, écuyer, ce

n'était qu'un accident.


OLIVIER et EDWIN s'en vont. Les Kirrin examinent le rempart brisé.


MAX

L'agent Stubblefield avait

raison de trouver ça très

réaliste puisque c'est vrai.

Ce poteau a été scié.


JO

Nous voilà donc avec un vrai

mystère à résoudre. Hardis, les

gars, hâtons-nous de rallier

le bourg.


ALLIE

Qu'est-ce que tu dis?


JO

Allons vite au village.


Les Kirrin se rendent au village médiéval. Ils portent des costumes de l'époque.


JO

Séparons-nous et menons

chacun notre enquête. Voyons

un peu qui aurait pu avoir

intérêt à provoquer la chute

accidentelle du roi.


DYLAN

Hum... tu devrais peut-être

nous laisser enquêter et

attendre gentiment en haut de

la tour qu'un jeune prince

vienne te délivrer, miss

chapeau pointu.


JO

Je vois pas pourquoi on m'a

affublée de cette robe.


ALLIE

C'est le Moyen-Âge, à

l'époque, y avait pas d'armures

en taille fillette.


EDWIN

(S'adressant aux Kirrin)

Salutations, voyageurs, en

cette belle journée. Je vous

apporte vos deniers.


MAX

Ah, nos deniers. Ce drôle

nous apporte nos deniers. C'est

quoi, les deniers?


DYLAN

De l'espèce sonnante.


JO

Ah...


DYLAN

Je connais tous les mots pour

dire argent.


EDWIN

Les ducats d'Avalon, la

monnaie de notre royaume. Je

vous suggère de les dépenser

avec sagesse.


DYLAN

(Prenant la bourse d'écus)

Venez, mes trésors,

papa est là.


BLAISE se bat en armure contre le prince ROLAND. BLAISE ne touche pas son adversaire et tombe.


BLAISE

À moi, baron.

Ah!

Et voilà, j'ai encore gagné.


DAISE et CRAWFORD aident BLAISE à se relever, mais tous les trois tombent ensemble.


DAISE

C'est un affront délibéré.

Crawford, veuillez alerter notre

avocat immédiatement. Nous

réglerons ça au tribunal.


JO

Il est encore plus mal tombé

que le roi Olivier.

(S'adressant à ROLAND)

Mais vous n'étiez pas sur les lieux,

mon prince.


ROLAND

Hélas, non. J'étais occupé à

aider la princesse Pétula à

répéter son menuet.

Mais à présent, une passe

d'armes. Prenez, je vous prie.


ROLAND donne un casque de chevalier à JO.


JO

Quand même, il était temps.


ROLAND

Aidez messire Max à le placer

sur sa tête. Qu'il soit

harnaché comme il faut pour se

battre. Quant à vous,

damoiselle, allez vous

distraire au pavillon de danse.


JO donne brusquement le casque à MAX et croise les bras.


MAX

Oh!

Heureusement que t'as pas vécu

au Moyen-Âge, Jo, parce que tu

te serais fait remarquer.


ALLIE danse avec la princesse PÉTULA.


ALLIE

Dites-moi, princesse, par quel

hasard êtes-vous arrivée sur

l'île d'Avalon?


PÉTULA

Le roi Olivier et moi-même

sommes promis l'un à l'autre et

le prince Roland est son

royal cousin.


ALLIE

En vérité? Je veux dire, pour

de vrai ou pour du beurre?


PÉTULA

En vérité vraie.


EDWIN s'apprête à danser avec ALLIE. En se penchant, il accroche son costume sur un clou, ce qui fait tomber la tente sur les danseurs.


ALLIE

Ah!


EDWIN

(Se parlant à lui-même)

Edwin, tu n'es qu'un benêt!

Allons, mon garçon,

concentre-toi.


DYLAN s'approche d'un kiosque de joaillier.


SILAS

Salut à toi, jeune écuyer.

Sois le bienvenu à l'échoppe

de Silas. La malle au trésor.


DYLAN

Des babioles sans valeur. Mais

dites-moi une chose: vous auriez

une scie en rayons? Le genre de

scie qui pourrait me servir si

je voulais scier discrètement

une poutre sur laquelle

quelqu'un, le roi Olivier, par

exemple, viendrait s'appuyer?


SILAS

Oh, je n'ai que des articles

de pacotille comme ces

bracelets que tu vois là. Et

que tout le monde s'arrache

comme des petits pains.


AGENT STUBBLEFIELD

(Voyant le bracelet)

C'est exactement ce qu'il me

faut pour gagner le coeur du

prince Roland. Je lui ai

fait une grosse impression, je

l'ai tout de suite vu dans

son regard.


DYLAN

(S'adressant à SILAS)

Hum... Et combien vous

en voulez?


SILAS

Trois ducats.


DYLAN

Affaire conclue. Je prends

la totalité.


AGENT STUBBLEFIELD

(S'adressant à DYLAN)

J'aurais besoin d'un de ces

très jolis bracelets

attrape-prince.


DYLAN

Excellente nouvelle,

ça fera six ducats.


AGENT STUBBLEFIELD

Ils étaient à trois ducats

il y a 30 secondes.


DYLAN

Auxquels il faut rajouter

trois ducats de manutention.

(Manipulant le bracelet)

Voilà. Je manutentionne et ça

fait six ducats.


DYLAN donne un bracelet à l'AGENT STUBBLEFIELD, qui lui donne en retour 6 ducats.


DYLAN

Reste plus qu'à tondre

le troupeau.


DYLAN tient son kiosque. Il chante et danse pour attirer des clients. Des gens affluent vers DYLAN pour acheter ses bijoux.


DYLAN

(Chantant)

♪ Boum boum soin soin

Y a des promos

dans tous les coins

Pour un article acheté

Un jarret de veau emportez ♪♪

(S'adressant aux clients)

Dans la limite des stocks

disponibles.

Voilà, voilà. Désolé, les

jarrets de porc sont pas

arrivés. Merci, pas de jarret

de porc pour l'instant.

Revenez plus tard, s'il vous

plaît. On fait le maximum, j'ai

appelé l'éleveur.


Plus tard, les Kirrin et les Dunston mangent au banquet.


DAISE

Yark! Mes doigts sont tout

gras. C'est dégoûtant.


DYLAN

(S'adressant à DAISE)

Doigts tout gras, visage

suintant, irrité par une acné

disgracieuse, vous avez besoin

de moi. Messire de Frottedur,

gardez vos mains propres

sept joutes sur sept.

(Offrant une serviette à DAISE)

Une serviette, ma graisseuse

dame? Ce qui vous fera

cinq ducats.


DAISE

C'est du vol pur et simple.


DYLAN

C'est du simple commerce.

J'ai fait main basse sur le

stock de serviettes.


DAISE donne 5 ducats à DYLAN.


ROLAND

Messeigneurs, je vous

propose de lever nos verres.

Longue vie au roi Olivier.


Tous les convives lèvent leur verre.


EN CHOEUR

Longue vie au roi

Olivier.


ROLAND boit une gorgée de son verre. Il s'étouffe et tombe au sol.


OLIVIER

Ah, trahison! Que l'on

verrouille les portes. Le

prince Roland a été empoisonné.

Mes chers sujets. Je vous

confie donc la tâche de trouver

le coupable de ce meurtre aussi

lâche que misérable avant la

fin de votre séjour. Mais en

attendant, place au spectacle.


Un mage fait des tours de magie devant les convives. Plus tard, un homme force un coffre fort qui contient de l'argent. Cet homme vole cet argent. De retour au banquet, les convives se tiennent devant OLIVIER et PÉTULA pour poser des questions et prendre des notes.


BLAISE

Votre Majesté, nous avons une

question de la plus haute

importance à vous poser

concernant ce crime des plus

tragiques.


DAISE

En effet. Avons-nous droit à

une récompense?


AGENT STUBBLEFIELD

(Se tenant à genoux à côté de ROLAND)

Mon tendre et doux prince.

Son impétueux amour pour moi

l'a emmené à périr de la main

d'un rival jaloux. Ah, maudit

soit le sortilège dont sont

victimes les hommes qui

m'approchent.

Ah!


L'AGENT STUBBLEFIELD quitte la tente royale en pleurant et en faisant tomber les chandeliers sur son passage.


JO

(S'adressant à OLIVIER)

Dites-nous, votre royal

machin, là, avez-vous vu

quelqu'un en haut des remparts

peu de temps avant l'arrivée

du bateau--


EDWIN

Roi Olivier? Roi Olivier! Ah!


EDWIN arrive en courant dans la tente. Il chuchote quelque chose à l'oreille d'OLIVIER.


OLIVIER

(Horrifié par ce qu'il entend)

Ah!!!


OLIVIER court vers une autre tente. Les Kirrin le suivent.


OLIVIER

(Découragé)

Tous les bénéfices du week-end

envolés. L'île d'Avalon est

condamnée à sa perte. Je vais

devoir retourner jouer de la

guitare dans le métro.


DYLAN

(Examinant le coffre-fort)

Le coffre n'a pas été

fracturé. Celui ou celle qui

l'a dévalisé connaissait

la combinaison.


OLIVIER

C'est impossible. La seule

personne à qui je l'ai jamais

confiée, c'est à mon écuyer,

Edwin.


JO, MAX ET ALLIE

(Regardant EDWIN)

Hum!


EDWIN

Je ne l'ai donnée à personne.

Bon, enfin, sauf à Léonard

l'enchanteur. Et bien sûr, à

Cyrille l'archer. Et aussi, à

Mimi la tonnelière. Oh et

aussi à l'éleveur de porcs,

Persi.


JO

(Ironique)

Donc le seul à connaître

véritablement la combinaison,

c'est tous les villageois. Eh

bien, génial, ça réduit

les recherches.


OLIVIER

Les amis, je vous en conjure,

pas un mot de tout ceci aux

autres. Je ne veux surtout pas

gâcher leur plaisir.


ALLIE

Si tel est votre plaisir.


MAX examine le coffre-fort. Il touche à une substance visqueuse laissée sur le coffre-fort. Pendant qu'il examine le coffre, son casque se ferme tout seul.


MAX

Ah! Faut lui mettre une

béquille, à ce casque.


JO

Notre voleur est coincé ici

avec l'argent jusqu'à ce que

le bateau revienne. Ça nous

laisse quelques bonnes heures

devant nous.


DYLAN

Je vous laisse vous occuper

de ça. Moi, j'ai des chapeaux

de bouffon à écouler. Hum...

Hé, j'en ai une, là. Saute de

joie pour être le bouffon du

roi. Youhou!

(Sautant et fonçant dans une cabane)

Ah!


MAX

Regardez cette cire. C'était

sur la porte du coffre. Le

voleur devait en avoir sur les

doigts quand il l'a ouverte.


JO

Allons demander au marchand

de bougies ce qu'il en pense.

Avec un peu de chance, il

pourra peut-être nous éclairer.


ALLIE

Ha! Ha! Ha! T'es drôle.


MAX

(Voyant son casque se fermer)

Ah!


Les Kirrin se rendent au kiosque de bougies.


DYLAN

Léonard l'enchanteur! Chut!


CRÉMIO

Je suis Crémio, le marchand de

bougies. Nous autres, acteurs

sur l'île d'Avalon, adorons

interpréter plusieurs rôles.

Princesse Pétula devient

occasionnellement Nelly, la

charmeuse de chèvres. Le prince

Roland, lui, est parfois Ned le

sculpteur sur bois. Quant à

Edwin l'écuyer...

(Hésitant un peu)

Disons qu'il a déjà fort à

faire à être simplement Edwin

l'écuyer. Je présume que vous

avez des tas de questions à me

poser sur le mystère de

l'empoisonnement du prince

Roland.


JO

Nous enquêtons sur un crime

qui a réellement eu lieu. À

fabriquer des bougies, vous

devez avoir de la cire plein

les doigts. Ces mêmes doigts qui

ont dérobé l'argent dans le

coffre du roi.


CRÉMIO

Quoi? Vous voulez dire qu'on

a pris la recette dans le

coffre? Vous plaisantez.


DYLAN

Ne jouez pas au plus fin,

Merlinpinpin. C'est arrivé

juste après que vous avez

disparu dans un nuage de fumée.


CRÉMIO

Hum...


CRÉMIO disparaît dans un nuage de fumée colorée.


JO, MAX, DYLAN ET ALLIE

Ah!


CRÉMIO

(Sortant d'une cachette)

Je me dissimule derrière la

tapisserie au fond de la tente

et le tour est joué. Quant à la

cire, je n'en ai plus touché

depuis qu'Edwin l'écuyer a pris

mon stock de bougies il y a

quelques jours.


JO

Tiens donc, Edwin l'écuyer!


EDWIN

(Entendant JO)

Qui? Moite? Enfin, je veux

dire: moi?


EDWIN s'enfuit en laissant tomber sa trompette. Les Kirrin poursuivent EDWIN. DAGOBERT ramasse la trompette.


AGENT STUBBLEFIELD

(Arrachant les pétales d'une fleur)

Le regretté prince Roland

m'aimait. Le regretté prince

Roland ne m'aimait pas. Le

regretté prince Roland-

Oh!


Surprise, L'AGENT STUBBLEFIELD laisse tomber sa fleur au passage des Kirrin.


ALLIE

(Ramassant la fleur)

Il vous aime. Mais le prince

Roland, en plus d'être

regretté, n'a jamais existé. Si

j'étais vous, je repartirais en

chasse illico.


AGENT STUBBLEFIELD

Hum...


Les Kirrin courent derrière EDWIN.


JO

Je les retiens. "Mais si, vous

serez superbe dans cette robe."

Oui, t'as raison, c'est très

facile de courir après les

voleurs déguisée en Gwendoline.


JO prend la trompette de la gueule de DAGOBERT. Elle tire la corde tenant l'arrière de sa robe, l'attache à la trompette et lance la trompette vers EDWIN. La corde s'enroule autour de pieds d'EDWIN. EDWIN tombe.


EDWIN

Ah!

Je vais peut-être rester

par terre.

Vous avez gagné, je me rends.

Oui, je l'avoue, c'est moi.


JO

Pourquoi avez-vous pillé

ce coffre?


EDWIN

Non, je n'y suis pour rien.

Je ne ferais jamais ça.


ALLIE

Qu'est-ce que vous

avouez alors?


EDWIN

J'ai volé cette pâtisserie.

Je voulais juste avoir un

désert. Enfin... dessert.


MAX

Pourquoi vous l'avez pas

simplement achetée?


EDWIN

Parce que c'est au-dessus de

mes moyens. Les prix ont triplé

depuis que sire Dylan a racheté

la boulangerie.


DYLAN

Et alors, au Moyen-Âge aussi,

un commerce doit être rentable.

OK, je vais être grand

seigneur, je vous fais 50%.


JO, MAX et ALLIE regardent DYLAN avec reproche.


DYLAN

70. 90. OK, ça va, ça va, c'est

la maison qui régale.


EDWIN

(Mangeant la pâtisserie)

C'est bon.


JO

Une dernière question.

Pourquoi vous avez pris tout le

stock de bougies de Léonard

l'enchanteur?


EDWIN

C'était pour le prince

Roland. Il m'a demandé de

racheter toutes les bougies sur

l'île. Il arrive un tas de

choses ce week-end qui

n'étaient pas dans le script.


JO

Pourquoi Roland investit

autant dans l'éclairage?

Aurait-il peur du noir?


Plus tard, DAGOBERT renifle une trace. Cela le mène à un puits. ALLIE voit une substance visqueuse sur le bord du puits.


ALLIE

On dirait mon baume pour les

lèvres à la lavande. C'est

collant. Oh, quelqu'un a

embrassé la pierre. Non, mais

vous le croyez? Embrasser un

puits, faut vraiment être sot.


JO essaie de remonter le seau du puits, mais n'y arrive pas.


JO

En parlant de seau, vu le

poids, celui qui pend au bout

de la corde doit être gros.


MAX aide JO à remonter le seau. Le prince ROLAND se trouve dans le seau.


DYLAN

Non, en guise de seau, c'est

le prince Roland. Qu'est-ce

qu'il fait là?


DYLAN arrache un bras de ROLAND.


DYLAN

Oh!


JO

Un sire en cire? Voilà donc

pourquoi toutes ces bougies ont

été utilisées.


DYLAN

(Trouvant une scie dans le seau)

Et je vous parie ce que vous

voulez que c'est avec ça qu'on

a saboté le rempart.


ALLIE

L'empoisonnement n'est pas le

seul fait mystérieux dans

lequel le prince Roland

soit impliqué.


MAX

Compagnons, ralliez-vous à

mon panache. Nous avons une

fripouille, un vil coquin à

soumettre à la question.

Yo! C'est rigolo de causer comme

ça. Argh!


BLAISE et DAISE courent vers les Kirrin.


BLAISE

Ah!

Dylan, je te somme de nous

vendre du papier hygiénique

sur-le-champ.


DYLAN

Les prix s'envolent. Un

rouleau entier contre ton

lecteur MP3.


DAISE

Ah, donne-lui ce qu'il

demande, Blaine. Je suis

malade rien qu'à l'idée d'avoir

à négocier avec ce crétin

de Kirrin.


DYLAN

Oups! Les prix viennent

encore de grimper. Je vais

devoir vous demander de vous

mettre à genoux et de battre

des bras en faisant le canard.


JO

Bonne initiative, Dylan.

Fais marcher le commerce; nous,

on s'occupe de trouver Roland.


JO, MAX et ALLIE rejoignent l'AGENT STUBBLEFIELD, qui est occupée à jouer de la harpe.


ALLIE

Gente dame Stubblefield, nous

cherchons le prince Roland.


AGENT STUBBLEFIELD

Alors que je rentrais de ma

séance quotidienne

d'haltérophilie, j'ai vu le

beau sire se diriger d'un pas

alerte vers la plage. J'attends

son retour pour lui offrir

cette sculpture que je viens

de réaliser.


MAX

(Voyant l'objet sculpté)

Oui, vous êtes douée. Il est

très joli, cet éléphant.


AGENT STUBBLEFIELD

(Insultée)

C'est un autoportrait.


MAX

Mais oui, bien sûr, maintenant

que vous le dites. Euh... il

faut vite qu'on aille voir sur

la plage. Salut.


Les Kirrin vont à la plage.


JO

Moi, je vais chercher de ce

côté. Criez si vous trouvez

quelque chose.


Les Kirrin se séparent pour trouver ROLAND. MAX trouve ROLAND au haut d'une falaise. Il tient un coffre en bois.


MAX

(S'adressant à ROLAND)

Ah!

Excusez-moi. Il me semble que

ceci ne vous appartient pas.


ROLAND

En garde, messire Max.


ROLAND et MAX battent à l'épée.


ROLAND

Pas mal pour un débutant.


MAX

J'apprends vite. J'ai

également retenu que vous étiez

un lâche et un voleur.


ROLAND

Hi! Hi! Hi!


ROLAND pousse MAX vers le bord de la falaise.


MAX

La dernière réplique avec le

lâche et le voleur, il est pas

trop tard pour la retirer?


ROLAND pousse MAX, qui tombe en bas de la falaise. MAX se retient au bord de la falaise.


MAX

Ah!!!

Ah!

Aidez-moi!


ROLAND

Un voleur, un lâche, mais

aussi un écraseur de doigts.


ROLAND écrase les doigts de MAX. MAX tombe à l'eau.


MAX

Ah!

Au secours! À moi!

Venez m'aider.


JO arrive, prend l'épée de MAX et se met en garde devant ROLAND. Pendant ce temps, ALLIE et DAGOBERT se rendent sur la plage pour aider MAX.


ALLIE

À nous de jouer. Je vais vous

montrer ce que fait une

princesse dans ce cas-là.


MAX

Au secours! Ah!


ALLIE prend le ruban décoratif de ses cheveux et le lance à MAX. MAX attrape le ruban. ALLIE et DAGOBERT tirent MAX vers la terre ferme.


MAX

Merci.

Tu sais que j'adore ta coiffure.


JO

(S'adressant à ROLAND)

Vous allez voir comment une

vraie dame sait se défendre.

Yaha!


JO désarme ROLAND.


ROLAND

Oh! Dans ces conditions,

je me retire.

(S'enfuyant)

Ah!!!


JO ouvre le coffre en bois. Il contient l'argent volé.


JO

L'oiseau s'est envolé, mais au

moins, on rapporte une cage

pleine de graines. Allons

rendre ce précieux colis

au roi.


Les Kirrin reviennent à la tente royale avec le coffre.


ALLIE

Roi Olivier, nous avons une

bonne surprise.


PÉTULA

Le roi s'est absenté. Il

tente de négocier avec votre

cousin l'achat de... d'un

rouleau de papier toilette.


JO

Princesse Pétula, votre île

d'Avalon est tirée d'affaire.

Nous avons retrouvé votre

argent et le coupable est...


MAX

...le sombre prince Roland.


ALLIE

Quand il est mort au banquet,

bien, en fait, il était pas

aussi mort qu'il en avait

l'air.


JO

Tout le monde au cours du

festin a pu constater que le

prince Roland jouait fort bien

son rôle. Mais pendant le

numéro de Léonard

l'enchanteur, il a glissé un

mannequin de cire lui

ressemblant comme deux

gouttes d'eau.


ALLIE

Ah, en parlant de festin, si

je pouvais avoir la recette des

manchons de daim, ça serait

super sympa. Y avait une épice,

je ne sais plus ce que c'était.


JO

Il est sorti vider le

coffre-fort avant de regagner sa

place pendant que nous

cherchions tous son

empoisonneur.

Autant dire que son alibi était

en béton.

Qui soupçonnerait un cadavre?


MAX

C'est un malin, le gaillard.

Mais on va remporter la manche

haut la main. Ha! Ha! Ha!

Y a un moment que je voulais la

placer, celle-là.


PÉTULA

Magnifique, mais il y a un

petit détail que vous avez raté.


ROLAND

(Arrivant derrière les Kirrin)

Je n'ai pas agi seul.


JO, MAX, DYLAN ET ALLIE

Oh!


ROLAND

Nous ne pourrons quitter

Avalon que lorsque le bateau

sera là. Mais en attendant,

nous devons continuer à assumer

nos rôles.


PÉTULA

Vous ne serez plus là pour

le voir.


PÉTULA prend le coffre et s'enfuit avec. ROLAND fait tomber la tente sur les Kirrin en s'enfuyant avec PÉTULA.


ALLIE

Je ne vois plus rien.


MAX

Mais... lumière.


JO

Vous allez le regretter.

Laissez-nous sortir!


ROLAND attache les Kirrin. DAGOBERT s'en va discrètement. Pendant ce temps, DYLAN tient un kiosque. Une file de clients attendent pour s'adresser à DYLAN. C'est au tour de l'AGENT STUBBLEFIELD.


AGENT STUBBLEFIELD

(S'adressant à DYLAN)

Brave commerçant, je viens

t'implorer de me vendre du

parfum. Je veux ce soir

impressionner mon godelureau.

Mais hélas, j'empeste

le poivron.


L'AGENT STUBBLEFIELD lève son bras et renifle son aisselle.


DYLAN

(Donnant un pot de parfum)

Wow! Baissez les bras, je

vous en supplie, et je vous fais

un prix.


DAGOBERT rejoint DYLAN et le tire.


DYLAN

(S'adressant à DAGOBERT)

Hé! Bon, ça va, j'arrive.

T'affole pas.


AGENT STUBBLEFIELD

(Se parfumant, soulagée)

Ah!


JO, MAX et ALLIE sont attachés à un pied du quai. Des vagues couvrent les adolescents.


ALLIE

Ah!


MAX

Ha! Ha! Ha!


ALLIE

Arrête de rire parce que...

parce qu'il y a vraiment pas

de quoi rire.


MAX

C'est pas toi qui me fais

rire. J'ai une sardine dans

l'armure et ça chatouille.


DYLAN

(S'adressant à JO, mAX et ALLIE)

J'arrêterais de patauger si

j'étais vous. La mer est en

train de monter.


Plus tard, PÉTULA et OLIVIER président un banquet. ROLAND arrive dans la tente.


OLIVIER

Le fantôme de feu prince

Roland. Son âme ne trouvera le

repos que lorsque le criminel

aura été châtié. Mes nobles

invités, le moment est venu de

nous exposer vos théories sur

l'identité de l'auteur de cet

odieux crime.


AGENT STUBBLEFIELD

Ce n'est autre que vous, roi

Olivier. Lorsque vous avez

réalisé que le prince Roland

était amoureux de moi, la

jalousie vous a rendu fou de

rage. Vous avez empoisonné le

pauvre prince afin de me garder

pour vous tout seul.


OLIVIER

Oh! Quelqu'un aurait-il un

autre jugement à formuler?


JO

Pour sûr! Le prince Roland et

la princesse Pétula sont tous

les deux complices.


DYLAN

Ce sont eux qui ont scié la

poutre afin de vous faire choir

du rempart.


ALLIE

Ce sont eux qui ont vidé

votre coffre.


MAX

Ils comptaient filer en douce

pendant que nous étions

gentiment en train de nous

noyer. Ce qui est très moche de

leur part, si on y pense bien.


OLIVIER

Non! Pétula et Roland ne

feraient jamais une chose

pareille.


PÉTULA

Je suis désolée, Olivier,

mais Avalon est vraiment trop

loin de l'idée que je me fais

d'une île paradisiaque.


AGENT STUBBLEFIELD

Oh!


PÉTULA va rejoindre ROLAND.


ROLAND

Pétula et moi, nous allons

nous marier. Sur une île digne

de ce nom dans les Bermudes.

Viens, mon amour. Il est temps

de tirer notre révérence.


AGENT STUBBLEFIELD

Oh! Si je ne puis l'avoir,

nulle ne l'aura!


L'AGENT STUBBLEFIELD lance une cuisse de poulet à la tête de ROLAND. Les Kirrin lancent des cuisses de poulet à ROLAND et PÉTULA.


MAX

(S'adressant à ROLAND)

Viens croiser le pilon avec

deux vrais chevaliers.


ROLAND, MAX et JO se battent. Les convives du banquet se mettent à lancer de la nourriture dans toutes les directions. PÉTULA en profite pour sortir de la tente, mais DAGOBERT la menace en grognant.


PÉTULA

Ah!


ALLIE

(Lançant une citrouille à PÉTULA)

Celle-là, t'en feras pas un

carrosse au moins.


DYLAN

(S'adressant à PÉTULA)

Je sais aussi prédire

l'avenir. La journée va mal

finir pour vous et votre prince.

Voilà, ça vous fera 40 ducats.

Merci.


PÉTULA donne l'argent à DYLAN. JO et MAX prennent le dessus dans leur combat contre ROLAND. ROLAND tombe.


JO

Et bonjour chez vous, prince

pas très charmant.


Plus tard, l'AGENT STUBBLEFIELD menotte ROLAND et PÉTULA et les emmène sur le bateau.


OLIVIER

Dylan, vos cousins me disent

que vous avez fait de gros

bénéfices lors de votre séjour

sur notre île.


DYLAN

C'est pas que je veuille me

vanter, mais y en a pas un qui

m'arrive à la cheville.

Qu'est-ce que vous voulez que

je vous dise?


OLIVIER

Félicitations. Vous avez

gagné le droit de vous

acquitter de la taxe de départ

soit la somme forfaitaire de

100 ducats.


DYLAN

C'est que j'ai déjà troqué

plein de choses contre mes

ducats vu qu'ils ont aucune

valeur en dehors de l'île.

Quelqu'un veut bien

m'avancer 100 ducats?


JO

Désolée, je t'ai donné tous

ceux que j'avais.


OLIVIER

Ah, je devrai donc me

contenter de saisir le contenu

de votre sac à dos.

(S'adressant aux touristes)

Chers amis et invités, veuillez

reprendre possession de vos effets

personnels.


Les visiteurs reprennent leurs effets personnels pris par DYLAN.


MAX

(S'adressant à DYLAN)

J'ai de quoi te rendre

le sourire.


MAX met une sardine dans les pantalons de DYLAN. Cela chatouille DYLAN.


DYLAN

Ah!


OLIVIER

Merci à vous, mes loyaux

sujets. Grâce à votre

clairvoyance, vous avez pu

sauver le trésor de la couronne

et le royaume tout entier de

l'île d'Avalon. Gentils

damoiseaux et damoiselles, je

vous fais chevaliers et citoyens

d'honneur de notre île.


JO, MAX, DYLAN ET ALLIE

Hourra!


JO

Au fait, Majesté, vous savez

qui a réellement empoisonné le

prince Roland?


OLIVIER

Ah ah! La réponse est

surprenante. Il s'agissait en

fait d'un accident. Un

serviteur maladroit a versé par

erreur de la mort-aux-rats dans

le gobelet de l'infortuné

prince.


JO

Un serviteur maladroit,

vous dites? Je n'en vois qu'un

seul qui pourrait...


JO, MAX, DYLAN ET ALLIE

Edwin l'écuyer!


EDWIN joue de la trompette sur le rempart.


Générique de fermeture

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par