Image univers Le club des 5 : nouvelles enquêtes Image univers Le club des 5 : nouvelles enquêtes

Le club des 5 : nouvelles enquêtes

Quatre amis, Max, Dylan, Allie, Jo et leur chien Timmy passent leurs vacances scolaires à la campagne et en profitent pour résoudre des mystères.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

L'affaire du tableau trompeur

Quelqu’un a saccagé le tableau du Fort de Falcongate alors que son inauguration devait avoir lieu le lendemain…Le club des cinq se charge trouver le coupable



Année de production: 2008

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début chanson thème


CHOEUR

♪ Une énigme

pour un mystère ♪

♪ C'est pour le Club des 5 ♪

♪ Détectives et solidaires ♪

♪ Voilà le Club des 5 ♪

♪ Face à tous les dangers ♪

♪ Une solution ♪

♪ Le Club des 5 ♪

♪ Nos talents rassemblés ♪

♪ Plus de l'intuition ♪

♪ Le Club des 5 ♪

♪ On aime se retrouver ♪

♪ Partager nos idées ♪

♪ C'est ça le pouvoir

de l'amitié ♪


Fin chanson thème


MAX regarde un modèle miniature d'un château.


MAX

Terriens de Falcongate, mes

intentions sont pacifiques. Je

ne vous demande qu'une

part de tarte aux figues.


DYLAN et JO tiennent un tableau afin de le placer au mur. MADAME NYLANDER donne les instructions à DYLAN et JO sur la façon de placer le tableau.


MADAME NYLANDER

C'est un tel agrément pour

notre fondation historique

de pouvoir exposer ce tableau de

Westbrook. Quelle belle

représentation du pont à

péage de Falcongate.


DYLAN

Hum, le fort du Moyen-Âge de

Falcongate, Madame Nylander,

c'est une ancienne base navale.


MADAME NYLANDER

J'ai tant de choses en

tête que je m'y perds.

Quand j'ai dit "pont à péage",

je pensais évidemment "fort du

Moyen-Âge". Je suis extrêmement

touchée.

(S'adressant à JO)

Vous remercierez votre

mère, la Comtesse Héliotrope,

de nous l'avoir offert.


JO

Euh, ma mère s'appelle

Claude, pas Comtesse Héliotrope.


MADAME NYLANDER

Oh! Comment se fait-il que

j'ai encore fait une erreur?

Quand j'ai dit la "Comtesse

Héliotrope", je pensais

évidemment "Claude".

Pourriez-vous vous déplacer

un peu vers la droite?


DYLAN

Bien sûr, mais quand vous

dites "droite", vous

pensez "gauche", en fait.


MADAME NYLANDER

Pas du tout, non. En

fait, je pense plus bas.


ALLIE

Madame Nylander, ma

spécialité, c'est la décoration

d'intérieur. Vous permettez que

je vous aide?

(Observant le tableau)

Hum... Hum...

Faites deux pas vers la gauche.


DYLAN et JO déplacent le tableau vers la gauche.


ALLIE

Un peu plus haut.


DYLAN et JO placent le tableau plus haut.


ALLIE (Hurlant de peur)

Ahh!


JO (Sursautant)

Quoi?


Le cri soudain d'ALLIE surprend DYLAN et JO qui lancent le tableau dans les airs. MAX attrape le tableau et le redonne à JO.


MAX

Terriers de Falcongate, je

vous rends votre tableau contre

une petite part de flan

à la noix de coco.


ALLIE

Excusez-moi d'avoir hurlé,

mais j'ai vu une araignée

sur cette vitrine.


JO

C'est nouveau, ça. Depuis

quand tu as peur des araignées?


ALLIE

J'ai vu un film où elles

envahissent toute la Terre

et réduisent les

humains en esclavage.


DYLAN

Ça doit être super. Je

le veux, ce DVD pour Noël!


ALLIE

(Voyant une araignée au sol)

Ahhh! Ne bouge plus. Ne

me réduis pas en esclavage.


JO

Dagobert, fais le ménage.


JO fait entrer DAGOBERT dans la pièce. DAGOBERT balaie l'araignée jusqu'à l'extérieur avec sa queue. Pendant ce temps, DYLAN accroche le tableau au mur.


MADAME NYLANDER

La cérémonie d'inauguration de

demain sera un grand

jour pour Falcongate.


Pendant la nuit, quelqu'un entre dans la pièce avec le tableau. La personne enlève le voile qui cache le tableau et le frotte avec un chiffon. La peinture sur le tableau s'efface un peu. La personne remet le voile sur le tableau et s'en va.


[Début information à l'écran]

L'affaire du tableau trompeur

[Fin information à l'écran]


Le jour venu, un groupe de gens est venu assister au dévoilement du tableau.


MADAME NYLANDER

Bienvenue à cette cérémonie.

Vous allez découvrir un tableau

disparu depuis longtemps.

Il représente le fort de

Falcongate. Nous devons ce

cadeau magnifique à notre

bienaimée Claude Kirrin.


CLAUDE

J'ai retrouvé cette peinture

en cherchant les clés de ma cave

dans mon grenier. Cet heureux

hasard nous permet d'être réunis

et de nous régaler

d'excellentes pâtisseries.


FREDDY

(Avalant bruyamment une pâtisserie)

Hompf! Vloup!


MADAME NYLANDER

Merci pour votre générosité,

chère Claude. J'ai le plaisir

de vous présenter cette

merveilleuse vue du

fort de Falcongate.


MADAME NYLANDER dévoile le tableau. Tout le monde est choqué par la bavure sur le tableau.


JO

Oh!


EN CHOEUR

Ohh!


MADAME NYLANDER (Horrifiée)

Mais quand je dis

"merveilleuse, je pense

"monstrueuse"! C'est

un ignoble barbouillage!


DYLAN (S'adressant à CLAUDE)

T'as d'autres curiosités de

ce genre dans ton grenier?


CLAUDE (Mal à l'aise)

Hum!


AGENT STUBBLEFIELD

Donc, ce tableau vous appartenait?

Bien. Je vais vous demander de remplir

ces papiers pour pouvoir ouvrir

l'enquête. Commençons par le

formulaire 15, tiret J/313.

Nom de famille en majuscule.


L'AGENT STUBBLEFIELD dépose une pile de formulaires à remplir devant CLAUDE.


CLAUDE (Remplissant un formulaire)

Hum!


Pendant ce temps, JO et DYLAN examinent le tableau.


JO

Hum... Il n'y a pas

d'empreintes digitales et il

n'y a pas eu d'entrée

par effraction.


DYLAN

Pas besoin de forcer l'entrée.

Regarde, la porte

n'a même pas de serrure.


MAX

Mme Nylander n'a pas peur

qu'on lui vole la maquette

de cette vieille fabrique

de cure-dents fabriquée en

cure-dents? Les cure-dents,

c'est bien. Elle devrait être

plus prudente. Il y a des gens

que ça peut tenter.


MAX prend un cure-dents de la maquette et se nettoie les dents.


MAX

Tenez, la preuve que c'est utile.


ALLIE

Les fenêtres non plus ne sont

pas sécurisées. Le coupable a

pu... Ah! Une araignée! Ah!

(Frappant l'araignée avec sa chaussure)

Oh! Attendez. Non.

C'est mon pendentif.

Enfin... ce qui reste

de mon pendentif.


MAX

Il faut qu'on te débarrasse de

cette phobie. Moi qui avais peur

des clowns, je me suis entraîné

pour surmonter mon appréhension.


MAX s'entarte lui-même.


MAX

Hum! Han! La vieille blague de

la tarte dans la figure me pose

plus de problème maintenant.

D'ailleurs, si j'aime bien

la garniture, j'y prends

même un certain plaisir.


JO

On est content pour toi. Mais

pour le tableau,

qu'est-ce qu'on fait?


Un homme apparaît à la porte.


BOB RUCHAMIEL

Vendez-le-moi!

(Serrant la main à DYLAN)

Je suis Bob Ruchamiel,

collectionneur américain

d'Amérique.


BOB RUCHAMIEL va voir le tableau de plus près. DYLAN essuie discrètement sa main après avoir serré celle de BOB RUCHAMIEL.


BOB RUCHAMIEL

Ma collection est du

tonnerre et cette peinture

aussi est du tonnerre.


DYLAN

Elle ressemble plus à rien.


BOB RUCHAMIEL

Ça me parle, le

postimpressionnisme. J'entends

cette oeuvre me dire:

"Achète-moi, Bob!" Bon,

dites-moi, combien

vous en voulez?


BOB RUCHAMIEL sort une liasse de billets très épaisse de son veston.


DYLAN

Oh! L'énorme liasse!


JO

Elle n'est pas à vendre. C'est

une pièce à conviction et

la police va ouvrir une enquête.


AGENT STUBBLEFIELD

(Donnant des formulaires à CLAUDE)

Formulaire X12. Faites la

liste de tous les gens que vous

avez fréquentés depuis l'âge de

2 ans avec leur adresse

et leur téléphone.


JO

A priori, l'instruction de

cette enquête devrait durer

quelques années. Mais nous, on

va se charger de découvrir qui a

osé saccager cette toile.


Plus tard, JO, MAX, DYLAN, ALLIE et DAGOBERT sont réunis pour réfléchir à ce mystère.


DYLAN

(Décrivant la bavure sur le tableau)

Ces traces montrent que les

mouvements allaient de gauche à

droite et de bas en haut. Donc,

on peut en déduire que

le coupable est gaucher.


JO

Ce qui réduit le nombre de

suspects potentiels à 470

millions de personnes.

Commençons vite les

interrogatoires.


ALLIE regarde une image du fort de Flacongate dans un livre.


ALLIE

Dans son journal, Tante Claude

raconte des aventures qui ont eu

lieu dans ce fort. Ah! Je

parie que cet endroit sinistre

fourmille d'araignées!


MAX

Il faut réagir. On commence le

traitement anti-phobies tout de

suite. Je vais t'habituer à

la présence de ces adorables

petites bestioles.

(Approchant sa main d'ALLIE)

Coucou, je suis Monique

l'Araignée-Sympathique. Je veux

être ami avec...


ALLIE

(Frappant la main de MAX)

Oh!


MAX

Aïe! Bien quoi?

C'était pas Ursule la

Tarentule, pourtant.


JO (Tenant un livre)

Pourquoi quelqu'un a-t-il

vandalisé cette peinture?

D'après ce livre, Westbrook, qui

en est l'auteur, n'avait pas

d'ennemis, alors qu'il devait de

l'argent à pas mal de gens.


MAX (S'adressant à DYLAN)

Tiens, à ce propos,

Dylan, tu me dois 5 euros.


DYLAN

Donne-moi 5 euros et je

rembourse ma dette.


MAX

(Donnant de la monnaie à DYLAN)

D'accord. Tiens, les voilà.


DYLAN

(Redonnant l'argent à MAX)

Tiens, on est quitte.


MAX

Parfait, affaire classée.

(Suspicieux)

Attends, j'ai comme un doute. Je

viens de me faire piéger.


DYLAN

Non.


MAX

Hein... Alors ça va.


JO (Lisant le livre)

Westbrook a fait de nombreux

tableaux de Falcongate, mais il

ne reste que celui-ci. Tous

les autres ont brûlé

dans un incendie.


Quelqu'un cogne à la porte.


DAGOBERT

Wouf! Wouf! Wouf!


MAX et JO ouvrent la porte, suivis de DAGOBERT.


VILBERT VOUREMBOURSE

Bonjour, je suis Vilbert

Vourembourse, cabinet

d'assurance Lingford

et Longford.


DAGOBERT (Grognant)

Grr! Grr!


JO (Tentant de calmer DAGOBERT)

Il n'aime pas trop les

inconnus. Désolée.


VILBERT VOUREMBOURSE

Oui, je vois qu'il les menace

pour vous défendre. Je m'en

souviendrai. C'est le

tableau qui m'amène ici.


ALLIE

Je vais le chercher.

Tante Claude est occupée.


VILBERT VOUREMBOURSE

J'ai appris que cette toile

avait subi des dommages

très importants.


DYLAN

On l'a vandalisée,

effectivement.


VILBERT VOUREMBOURSE

Pour ainsi dire, ma compagnie

l'assure, alors je vais le

montrer à nos experts qui vont

l'évaluer et vous dédommager.


ALLIE revient et donne le tableau à VILBERT VOUREMBOURSE.


VILBERT VOUREMBOURSE

Une seconde. Voici un reçu pour

la remise de la

marchandise. Bonne journée.


VILBERT VOUREMBOURSE s'en va avec le tableau et tout le monde rentre à la maison.


JO (Appelant CLAUDE)

Maman?


CLAUDE

Je suis dans la cuisine.


JO

L'assureur est passé

prendre le tableau.


CLAUDE

Pardon? Mais de

quel assureur tu parles?


DYLAN

T'as pas assuré le

tableau, Tante Claude?


CLAUDE

Non. Jusqu'à la semaine

dernière, j'ignorais même

que cette toile était

en ma possession.


DYLAN

On est mal. On s'est tous

fait piéger, cette fois.


DAGOBERT

(Jappant contre le faux assureur)

Wouf! Wouf! Wouf!


ALLIE

Ah!


Tout le monde se précipite à la fenêtre. VILBERT VOUREMBOURSE s'en va sur sa moto avec le tableau.


JO

Il faut qu'on le rattrape.


JO, MAX, ALLIE et DYLAN poursuivent VILBERT VOUREMBOURSE à vélo. DAGOBERT court à côté du groupe.


VILBERT VOUREMBOURSE

Ha, ha, ha!


VILBERT VOUREMBOURSE arrive à semer les adolescents à vélo.


VILBERT VOUREMBOURSE

Ha, ha, ha!


Les adolescents prennent un raccourci pour couper la route de VILBERT VOUREMBOURSE.


ALLIE

(Voyant des vaches devant elle)

Obstacle en vue, Max.


MAX

(Évitant de justesse les vaches)

Ahh! Wouhou!


VILBERT VOUREMBOURSE

Hum, hum, hum!

Oh!


VILBERT VOUREMBOURSE bifurque soudainement pour éviter MAX et ALLIE qui bloquent la route.


VILBERT VOUREMBOURSE

Oh!


JO et DYLAN bloquent la route du voleur. VILBERT VOUREMBOURSE bifurque une autre fois pour éviter JO et DYLAN.


JO (Suivant le voleur)

On y va!


DYLAN

Attention!


VILBERT VOUREMBOURSE

Hum! Hum!


MAX ET ALLIE

Han!


MAX et ALLIE font rouler une roue de tracteur dans la direction du voleur.


VILBERT VOUREMBOURSE

(Évitant la roue)

Ahhh!


DAGOBERT envoie un tonneau au malfaiteur. JO et DYLAN déplacent un chariot pour bloquer la route du voleur. VILBERT VOUREMBOURSE évite chacun de ces pièges. Il tourne brusquement et roule dans un hangar. MAX et ALLIE s'efforcent de fermer la porte du hangar avant que le voleur n'arrive à le traverser, mais le voleur passe dans l'ouverture de la porte. Le side-car où se trouve le tableau reste pris dans l'ouverture pendant que le voleur s'enfuit.


DYLAN

Il a réussi à fuir.


JO

Oui, mais sans le

tableau. C'est déjà ça.


Plus tard, JO replace le tableau dans la maison.


JO

Pourquoi tant de gens veulent

s'approprier cette toile?

En quoi elle les intéresse?


DYLAN

Il y a peut-être de l'or

ou des pierres précieuses cachés

dans l'encadrement.

(Frottant et grattant le tableau)

Allez, montrez-vous, lingots et

émeraudes. Coucou, où êtes-vous?

Si c'est que de l'argent,

je m'en contenterais.


MAX arrive derrière ALLIE qui nettoie des pièces de métal.


MAX (Chuchotant)

Une araignée.

Bravo, t'as pas bondi et tu m'as

pas fait de bleu. C'est quoi,

ces trucs que tu frottes?


ALLIE

Les ornements de capot de la

vieille voiture d'Oncle Ravi.

Je lui ai dit que

je les nettoierais.


MAX

(Montrant une photo d'araignée à ALLIE)

Et qu'est-ce que tu penses

de ça? Effrayant, non?


ALLIE

Non.


MAX

Tu vois, ça fonctionne.

Les petites araignées ne te

font plus peur. Et

le modèle au-dessus?


MAX montre la photo d'une énorme araignée à ALLIE.


ALLIE

Ah! C'est très laid,

mais je ne panique pas.


MAX

Et devant ça non plus?


MAX fait entrer DAGOBERT qui est déguisé en araignée.


DAGOBERT

Hou!


ALLIE

Ah! Je n'ai jamais rien vu

d'aussi mignon.

(Voyant une araignée sur le tableau)

Ah! Oh non!


ALLIE lance un chiffon sur le tableau.


DYLAN

Ah!


JO

Allie, tu as vu

ce que tu as fait?


ALLIE

Pardon, j'ai pas

pu me contrôler.


JO

Hum, pas la peine de

t'excuser. Tu viens

de faire une découverte.

(Frottant un peu plus la peinture)

Il y a comme une carte ou bien

un plan dissimulé sous la

peinture. Oui, c'est bien une

carte secrète qui apparaît.


DYLAN

J'aurais préféré

des écus d'or.


JO lance le chiffon à la figure de DYLAN.


DYLAN

Argh!


ALLIE

Ha, ha, ha!


DYLAN

Alors!


JO

La question est:

que représente ce plan?


MAX

Vous êtes sûrs que c'est un

plan? Parce que ça ressemble aux

jeux de labyrinthes des

journaux pour enfants.


DYLAN

Pourquoi aurait-on dissimulé

une feuille de journal pour

enfants sous une

peinture, d'après toi?


MAX

Quand on se lasse du tableau

et qu'on peut plus le voir en

peinture, on peut s'amuser.


ALLIE

Mais cette toile représente le

fort de Falcongate. Et regardez

le journal de Tante Claude.


ALLIE enlève une fausse araignée sur le journal de CLAUDE. ALLIE prend le journal.


MAX

Génial! Ta peur des araignées

s'est envolée. T'oses même

les toucher à mains nues.


ALLIE (S'adressant à MAX)

Je n'ai pas peur des fausses

araignées, mais de celles qui

pourraient me piquer.

(S'adressant à tous)

Tante Claude a un dessin du fort

de Falcongate vu de haut.


MAX

Vous avez peut-être raison,

mais je la trouve drôlement

difficile à plier,

pour une carte.


DYLAN

Allie, aide Max à tenir

le plan bien droit. Tu

me prêtes ton téléphone?

Je crois qu'une photo sera

beaucoup moins difficile

à transporter.


DYLAN s'apprête à prendre une photo avec le téléphone d'ALLIE.


ALLIE

(Vérifiant son reflet dans un miroir)

Non, stop, une seconde. Hum,

ah. Ça va, tu peux y aller.


DYLAN prend la photo de MAX et ALLIE en train de tenir le tableau.


DAGOBERT

Wouf wouf wouf!


DYLAN, JO, ALLIE et MAX quittent la maison pour se rendre au fort de Falcongate à vélo. Le voleur les espionne et les suit de loin.


DYLAN (Voyant le fort)

Quand on n'entretient pas un

bâtiment, voilà ce qui arrive.


ALLIE

Pour des investisseurs, ça

pourrait être une bonne affaire.

Une couche de peinture, on

débroussaille et on vend ça

une fortune à un milliardaire.


JO

Je ne suis jamais venue

ici parce que je pensais que cet

amas de ruines serait sans

intérêt. Et j'avais raison:

il "est" sans intérêt.


Les adolescents arrivent à l'entrée du fort. Une femme garde l'entrée du fort.


GARDIENNE DE FORT

Bienvenue au fort de

Falcongate. Pas de boisson ou de

nourriture, pas de photos

au flash. On ne marche pas pieds

nus, on parle à voix basse. Je

vous souhaite une bonne visite.


DYLAN

Faudrait savoir.


GARDIENNE DE FORT

Et aucun animal n'est toléré.


DAGOBERT (Grognant)

Grr!


JO

Je peux laisser

mon chien à l'extérieur?


GARDIENNE DE FORT

Vous "devez" laisser votre

chien à l'extérieur. L'accès

au fort lui est

totalement interdit.


DAGOBERT

Grr!


GARDIENNE DE FORT

Interdiction de grogner.


DAGOBERT (Cessant de grogner)

Hou!


JO (Donnant la laisse à la gardienne)

Euh! Euh...


JO touche la main de la gardienne. JO s'essuie la main. Les adolescents entrent dans le fort.


JO (Comparant le fort avec le plan)

La disposition de ces murs ne

correspond pas à

celle de la carte.


ALLIE

Le plan a peut-être été

réaménagé pour créer un espace

ouvert, ce qui est bien plus

convivial.

(Pointant une terrasse du fort)

Cet endroit serait

parfait pour installer

une médiathèque.


DYLAN

Cet endroit est l'endroit

où ils enchaînaient les pirates.


ALLIE

Hum... Bel éclairage

naturel, en tout cas.


MAX

Donc, cette carte n'est pas

un plan du fort. Et si on

réenvisageait l'idée

du jeu pour enfants?


Les adolescents reviennent en courant à l'entrée du fort.


JO

Où est Dagobert?


ALLIE

Où est la gardienne du fort?


DYLAN

Oh!

Je crois que ce qu'on a pris

pour une gardienne était en fait

un homme. Il était déguisé.


Dylan montre le costume de la gardienne laissé à l'entrée. Dylan met la perruque sur sa tête.


MAX

Wah, Dylan, cette

coiffure te va à ravir.


DYLAN (Enlevant la perruque)

Argh!


ALLIE

Cet imposteur a dû

emmener Dagobert.


JO

J'aurais dû me douter qu'il

allait me le voler quand il m'a

pris la laisse avec

ses mains moites.


DYLAN

T'as dit "moites"? Mouillées,

gluantes et froides comme de la

bave d'escargots réfrigérée?


MAX

Hé! Celles de l'assureur aussi

étaient humides et collantes.


DYLAN

Ça se recoupe. Quand j'ai

serré la main à Bob, le

collectionneur américain

d'Amérique, j'ai ressenti

exactement la même chose.


JO

Bob et l'assureur voulaient

cette toile, et elle,

que voulait-elle?


ALLIE

(Prenant un billet laissé dans la perruque)

La toile aussi.


JO (Lisant)

"J'ai votre chien et vous,

vous avez mon tableau. Venez

me retrouver à la cimenterie

Pennington à 15h30."

Signé "DeFunk".


ALLIE

Mais c'est épouvantable!

Il a enlevé Dagobert!


MAX

J'espère que l'Agent

Stubblefield en a enfin

terminé avec sa paperasse.


Pendant ce temps, CLAUDE finit de remplir les formulaires au poste de police.


AGENT STUBBLEFIELD

(S'adressant à CLAUDE)

Et voilà, ça y est,

c'était le dernier.


CLAUDE donne le formulaire à l'AGENT STUBBLEFIELD.


AGENT STUBBLEFIELD

(Lisant le formulaire)

Oh! Attendez, ils datent

de l'année dernière, ces

formulaires. Il va falloir

tout recommencer à zéro.


L'AGENT STUBBLEFIELD dépose une nouvelle pile de formulaires à remplir.


CLAUDE (Découragée)

Hum!


Les adolescents se rendent à la cimenterie avec le tableau. DAGOBERT est prisonnier dans un élévateur à godets, une machine servant à transporter le gravier et le sable.


JO

Dagobert! Oh, viens

me voir, descends.


DAGOBERT

Hou! Hou! Han! Han!


DAGOBERT est attaché au godet et ne peut pas descendre.


DEFUNK

Il ne pourra pas vous obéir

parce que je l'ai attaché. Je ne

le relâcherai qu'après avoir eu

le tableau que vous détenez.


MAX

Vous voulez dire le plan,

plutôt. Je me trompe?


DEFUNK

Vous avez donc bien trouvé le

plan sous la peinture. Je

l'ai deviné quand je vous

ai vus débarquer au fort.


ALLIE

Si vous croyez que c'est

un plan du fort, vous

allez être déçu.


DYLAN

Et je tiens à vous dire que

déguisé en gardienne, vous ne

faisiez pas honneur aux femmes

avec vos grosses pattes

dégoûtantes et poilues.


DEFUNK

C'est bien d'un plan du fort

qu'il s'agit. Il faut seulement

savoir le lire correctement.

Maintenant, posez le

tableau et reculez.


JO dépose le tableau et recule. DEFUNK met en marche l'élévateur à godets.


DEFUNK

Bonne promenade, Dagobert.


DAGOBERT

Ouaf!


L'élévateur fait monter DAGOBERT. JO grimpe sur les godets pour rejoindre DAGOBERT et le détacher de son godet.


JO

Je vais te libérer.


DEFUNK (S'enfuyant avec le tableau)

Ha, ha, ha!


MAX, DYLAN et ALLIE poursuivent DEFUNK. DEFUNK saute dans un wagon et s'enfuit par le chemin de fer. DYLAN, MAX et ALLIE suivent DEFUNK dans ces montagnes russes. DEFUNK arrive à s'enfuir en moto avec le tableau. Pendant ce temps, JO libère DAGOBERT.


MAX (Revenant à la cimenterie)

Bonne nouvelle, Jo:

il a pris la fuite.


JO

Il a remarqué qu'on lui

avait donné un faux plan?


ALLIE

Non, il ne pensait

qu'à se sauver.


DYLAN (Tenant le plan)

Et nous, on a toujours

le plan original.


La nuit tombe. DEFUNK retourne au fort avec son plan.


DEFUNK

Ha, ha, ha!


De loin, JO, ALLIE, MAX, DYLAN et DAGOBERT observent DEFUNK entrer dans le fort de Falcongate.


JO

Bon, eh bien, maintenant, on

va voir s'il est capable de

lire le plan correctement.


Tout le monde entre dans le fort et voit DEFUNK se promener dans le fort.


ENSEMBLE (Perdant DEFUNK de vue)

Ah!

Oh!


DYLAN

Wow! Vous avez vu? Il a réussi

à se déguiser en pièce vide.

Il est très, très fort.


JO

Il ne peut pas avoir

disparu en un clin d'oeil.


MAX

Moi, je dis qu'en fait, c'est

un extraterrestre et qu'il s'est

téléporté. Quelqu'un

adhère à ma théorie?


ALLIE (Buvant de l'eau)

Quelqu'un veut de l'eau?


JO prend la bouteille d'eau et boit quelques gorgées.


ALLIE

Bon, on a cru qu'il était

entré ici, mais c'est pas sûr.


DYLAN

Moi, j'en suis sûr. Je l'ai vu

comme je vois ce bébé myrtille

près de ton pied. Oh, mais c'est

pas un bébé myrtille!

C'est une araignée.


ALLIE (Hurlant de peur)

Hum? Ahhh! Ah, ah, ah!

Oh! Ah! Oh!

Ah-ah-ah!


Surprise par les cris, JO laisse tomber la bouteille d'eau.


JO

Allie, tu pourrais paniquer

plus calmement, s'il te plaît?

Il ne faut pas que

DeFunk nous entende.


ALLIE

(Sautillant et hurlant)

Ah!

Ah, ah, ah, ah, ah!


MAX (Examinant la bouteille au sol)

Ah, regardez, l'eau ne se

répand pas. Elle s'infiltre

entre les pierres.


JO

Deux solutions: ou le sol a

soif, ou juste au-dessous de

nous, il y a en fait

une pièce secrète.


MAX

Ce qui expliquerait que DeFunk

ait dit qu'il fallait savoir

lire le plan. Il devait savoir

comment accéder au sous-sol.


ALLIE (Effrayée)

Ah! Pardon, s'il

vous plaît, aidez-moi.


MAX

(S'adressant à ALLIE)

Tu devrais faire quelques

exercices de respiration.


ALLIE

Tu as raison. Je m'isole un

peu. Je reviendrai quand

je me serai maîtrisée.


ALLIE sort de la cour.


ALLIE (Hurlant)

Ahhh!


ALLIE (Revenant dans la cour)

Ha! Waouh! Waouh, waouh!


DYLAN

Allie, tu crois vraiment que

t'as réussi à te maîtriser?


ALLIE

(Pointant une pierre sculptée dans le mur)

Regardez cette étoile. Tante

Claude l'a dessinée dans son

journal, et elle est

aussi sur la carte.


MAX

Voyons ce qui se passe

quand on frappe dessus.


MAX prend un caillou et le lance sur l'étoile. L'étoile bouge et une porte s'ouvre dans le mur.


ALLIE

Waouh!


Tout le monde passe la porte et descend des escaliers. ALLIE voit des araignées partout.


ALLIE (Effrayée)

Ahhh! Euh, moi, je remonte.

J'ai besoin d'air. Ahhh...

Ahh!


JO, DYLAN et MAX continuent leur chemin en suivant le plan. Une goutte d'eau tombe sur la tête de MAX.


MAX

Hé, faudrait

réparer la plomberie.


JO

Il y a une fuite d'eau?


DYLAN

C'est le vieux système de

canalisation du fort. L'eau doit

provenir d'une rivière

des alentours.


JO

Le faux plan qu'on a donné

à DeFunk l'a conduit tout au bout de ce

réseau de tunnels. Mais il faut

quand même qu'on se dépêche.


JO, DYLAN et MAX arrivent au bout d'un tunnel et voient une porte.


JO

Si notre plan est

fiable, ça doit être là.


JO ouvre la porte et découvre une pièce remplie de tableaux.


MAX

Notre plan était fiable.


JO

Ce ne sont que des

tableaux de James Westbrook.


MAX

Je suis sûr, même si c'est pas

des Picasso, des Matisse ou des

Van Gogh, que ces oeuvres

ont beaucoup de valeur.


DEFUNK

Oui, elles ont beaucoup de

valeur. Et je me suis donné

beaucoup de mal pour les

retrouver. Alors,

veuillez venir par ici.


DEFUNK menace les trois adolescents avec un bâton. Il les emmène à l'extérieur de la pièce pleine de tableaux et les pousse vers une autre pièce.


DEFUNK

Vous m'avez donné une version

falsifiée du plan. Très

intelligent. Mais vous avez des

lampes-torches, alors j'ai pu

vous repérer à leur lueur.


JO

Comment saviez-vous que

ce plan vous mènerait

à ces tableaux?


DEFUNK

Grâce à une vieille lettre de

Westbrook que j'ai trouvée dans

une vente aux enchères. Il écrit

à ses enfants qu'il a fait

croire que ses toiles ont

toutes brûlé dans un incendie.


DYLAN

Mais il les a cachées dans le

souterrain puis il a fait un

plan qu'il a recouvert d'une

peinture représentant ce fort.


DEFUNK

Je l'ai cherché longtemps et

je l'ai retrouvé dans votre

fondation historique. La

suite, vous la connaissez.


MAX

Oui, on sait tout. D'ailleurs,

merci pour toute la poudre de

ciment que vous nous

avez fait respirer.


DEFUNK

Désolé, mais je ne peux pas

vous laisser ruiner

mon propre plan.


JO, DYLAN ET MAX

Ohhh! Aïe!


JO, DYLAN ET MAX passent la porte d'une pièce en reculant. Ils tombent des escaliers et DEFUNK ferme la porte à clé. Un tuyau au plafond se brise et remplit lentement la pièce d'eau. [DYLAN

Oh!

Oh non, ça va, j'ai déjà

pris mon bain ce matin.


MAX

Est-ce que quelqu'un ici a la

capacité de respirer sous l'eau?

Bon, alors espérons qu'un groupe

de touristes ait prévu de faire

une petite visite nocturne

au fort de Falcongate.


MAX trouve une roche par terre et se met à taper sur un tuyau. ALLIE entend ce bruit à l'extérieur.


ALLIE (Faisant les cent pas)

Ah, allez, allez, Allie, c'est

ridicule d'avoir peur. Pense

que ces petites bêtes sont

adorables, comme Monique

l'Araignée-Sympathique.

(Chantonnant)

♪ La ♪

♪ On dirait que Monique est

une araignée surdouée qui a

pris des cours de musique ♪

♪ Elle a le sens du

rythme en plus ♪

(Entendant le bruit)

Non, c'est du morse. Quelqu'un

tape sur cette canalisation.


ALLIE court vers la porte menant au sous-sol du fort et descend les escaliers.


ALLIE

Oh! Oh oh! Ah, quelle angoisse!

Bon, allez, dis-toi que ce

ne sont que des dizaines de

Monique-Sympathique. Ne te gêne

pas pour moi, vas-y.

(Courant et hurlant)

Ahhh! Ah!

Ah! Ah! Oh! Oh!


ALLIE se rend à la porte de la pièce où se trouvent ses amis.


MAX, DYLAN ET JO

Au secours!

Viens vite! à l'aide.


ALLIE

C'est vous? Mais

vous jouez à quoi, là?


JO

Vite, Allie, la pièce se

remplit d'eau à toute vitesse.

Il faut que tu nous

aides à sortir de là.


DYLAN

Ou tu nous trouves

de très, très longs tubas.


ALLIE

Pas de souci.

Maintenant, je suis là.


DEFUNK (Arrivant derrière ALLIE)

Oui, mais c'est

un sérieux inconvénient.

J'avais oublié que vous étiez

quatre, plus le chien. C'est

gentil de m'avoir

rafraîchi la mémoire.


ALLIE

Bon, d'accord, vous avez

gagné. Je me rends. Je peux

aller rejoindre mes cousins?


DEFUNK

Bonne idée. Ouvrez

la porte et entrez.


ALLIE ouvre la porte et libère un torrent d'eau qui entraîne DEFUNK. DEFUNK perd son bâton et est acculé au fond du tunnel. [DEFUNK

Oh! Ah bll bll!


DAGOBERT (Menaçant DEFUNK)

Grr! Grr! Grr!


JO

Si j'étais vous, je ne

bougerais pas d'un poil.

Dagobert est d'hyper mauvaise

humeur après ce bain forcé.


DAGOBERT (Grognant)

Grr! Grr!


DEFUNK (Assommé)

Ha, ha, ha... Hou...


Le lendemain, DEFUNK est gardé derrière les barreaux au poste de police.


AGENT STUBBLEFIELD

Eh bien, Madame Nylander,

pouvez-vous

identifier cet homme?


MADAME NYLANDER

Sans difficulté.

C'est Bob Hydromel.


DYLAN

Madame Nylander pense

"Ruchamiel" quand elle dit

"Hydromel". N'est-ce pas?


MADAME NYLANDER

Oui, exactement.


AGENT STUBBLEFIELD

(Donnant des formulaires à DEFUNK)

Bon, eh bien, dans ce cas,

je vais devoir remplir

ces formulaires.

Allez, on attaque par les

subdivisions 21 et 22, et 23,

des feuillets 913 AJ/TR14.


Pendant ce temps, les adolescents remettent le tableau à MADAME NYLANDER.


JO

On a pensé que cette toile

devait revenir à votre fondation

historique, Madame Nylander.


MADAME NYLANDER

Vous êtes adorables! Je ne

sais pas comment vous

remercier, les enfants.


JO

Ça nous fait plaisir.


ALLIE

Et nous, quand on

dit "plaisir", on pense:


JO, ALLIE, MAX E DYLAN

Vite à la plage!


Les adolescents courent prendre leur vélo à l'extérieur pour se rendre à la plage.


Générique de fermeture





Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par