Image univers Le Crypte Show Image univers Le Crypte Show

Le Crypte Show

Le Gardien de la Crypte, au fond d'un sinistre manoir, narre différentes histoires remplies de monstres, de vampires, d'êtres surnaturels et autres créatures de l'au-delà...

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Une troll d'histoire

Sheldon et Eddy prennent certaines précautions pour que les trolls ne suivent pas leurs traces. Mais tout va de mal en pis, les trolls ne lâchent pas leur proie et Sheldon a un truc pour se débarrasser des trolls, s’habiller en rose.



Année de production: 1994

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Titre :
Crypte show


À l'extérieur d'une maison abandonnée, quelques voitures étranges sont garées.


Le GARDIEN de la crypte joue aux cartes avec des amis.


GARDIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Salut les accros du jeu!

Vous tombez bien on est

justement en train de faire un

poker monstre.

(Jetant sa main sur la table)

J'ai une chance d'enfer.

Regardez-moi ce jeu.

Dommage!

Moi qui gardais quelques atouts

dans ma manche.

(Récupérant sa main)

Tu permets, tu n'as jamais vu un

joueur perdre la main?

Allez les enfants, on s'en fait

une dernière je dois me refaire.

Et je suis sûr que la chance va

tourner.

Alors, on joue à quoi?

À la pelote? Au poker menteur?

Au pouilleux massacreur? Ou alors

plus simplement on se fait une

partie de bridge?

À toi de couper.


Une mini-guillotine coupe les cartes.


GARDIEN

Ça, c'est très drôle.

Bon, et bien en attendant qu'on

nous apporte un nouveau jeu, je

vais en profiter pour vous

présenter l'émission.

Je suis sûr que l'histoire de ce

soir va vous filer les jetons et

croyez-le ou non les accros je

ne suis pas en train de bluffer.

Ça s'intitule une troll

d'histoire.


Titre :
Une troll d'histoire


Dans une salle de bain, l'eau de la baignoire déborde.


HORACE entre dans la salle de bain en marchant dans l'eau.


HORACE

Oh mon Dieu!

Gladys!


GLADYS

(Voix au loin)

Horace!


EDDY marche sur la pointe des pieds dans le couloir.


GLADYS

(Voix au loin)

Eddy!


EDDY (Narrateur)

Ne cherchez pas.

Eddy, c'est moi.


EDDY est devant la baignoire qui continue de déborder pendant que ses parents le semoncent.


EDDY (Narrateur)

Je suis le petit dernier de

la famille, mais ce n'est pas

moi le chouchou.

Loin de là.

Je serai plutôt le soufre

douleur, surtout que j'ai un

grand frère qui ne fait rien

pour arranger les choses.


HORACE, caché pour surveiller la scène, sort et fait un grand sourire à EDDY.


EDDY est seul dans sa chambre.


EDDY (Narrateur)

Il y a des jours où j'aimerai

bien, moi aussi avoir une tête

de Turc, quelqu'un qui

prendrait les coups à ma place.

Mais tout ce que j'ai c'est

Fred et c'est difficile de

faire porter le chapeau à une

gerboise.

(S'adressant à sa gerboise en la caressant)

Si tu n'étais pas là Fred, je

ne sais pas ce que je ferai.


Plus tard dans la journée, EDDY met son sac à dos.


GLADYS

(Voix au loin)

Eddy!

Le dentiste c'est quatre heures

moins et quart, ne l'oublie pas.


EDDY

Quatre heures moins le quart?

Mais je n'aurai jamais le temps.


GLADYS

(Voix au loin)

Tu n'as qu'à prendre le

raccourci par le pont.


EDDY

Oh non!

(En tombant dans le placard)

Il n'est pas question que

j'emprunte le pont.

Je préférai faire--


HORACE

(Surgissant entre les vêtements dans le placard)

Faire quoi?

Tu as un problème microbe?

Tu as peur de te faire enlever

par un de tes gros malins?


EDDY

Ce sont des gobelins, face de

rat. D'ailleurs, ce sont les trolls

qui vivent sous les ponts pas

les gobelins.


EDDY (Narrateur)

D'accord je vous l'accorde je

n'ai jamais vu de troll.


Près du pont, des déchets jonchent le lit de la rivière.


EDDY (Narrateur)

Et je ne connais personne qui en

ait rencontré.

Mais vous ne m'enlèverez pas de

l'idée qu'il y en a sûrement un

sous ce pont-là.

Qui me l'a dit?

Sheldon bien sûr!

C'est lui le spécialiste.

Il connaît tout sur les trolls,

les gobelins et les créatures

d'outre-tombe.

Il a tout vu, tout lu, tout

entendu.

C'est un expert.


SHELDON et EDDY sont à l'entrée du pont.


SHELDON

Alors qu'est-ce qu'on fait

Eddy?


EDDY

Je n'en ai aucune idée.

Les trolls ont peur de quoi?


SHELDON

Et bien, ils ont horreur des

ogres.


EDDY

Ça ne nous aide pas beaucoup!


SHELDON

Non.


Un bruissement de feuilles surprend les deux garçons.


EDDY

Un troll?


SHELDON

Trop lent.


EDDY

Un gnome?


SHELDON

Trop gros.


EDDY

Un gobelin?


SHELDON

Non pas en plein jour!

C'est un ogre!


EDDY

Un ogre?


Les deux garçons se sauvent en courant.


EDDY (Narrateur)

C'était clair, on n'avait pas

le choix.

Soit on traversait le pont,

soit...


De l'autre côté du pont, EDDY se retrouve seul.


EDDY

Sheldon?

Oh non il s'est fait prendre--


EDDY se fait tirer dans un buisson.


SHELDON

Chut!


Un putois sort d'un buisson près de l'endroit où les deux garçons étaient.


SHELDON

Quel imbécile!

J'aurais dû le savoir.

Les ogres sentent meilleur que

ça.


EDDY

Sheldon, on a traversé le

pont.


Les deux garçons hurlent en restant cachés dans le buisson.


EDDY (Narrateur)

Sur le chemin de la maison,

Sheldon me donnait de précieux

renseignements.

Le troll suivrait notre trace à

moins de prendre certaines

précautions: primo, se plonger

dans du vinaigre; secundo,

porter un chapeau en aluminium;

et enfin, revêtir la robe de

chambre de maman à condition

d'en avoir remplir les poches

avec de la craie.

Normalement, ça devrait suffire

à dérouter n'importe quel

troll.

L'inconvénient, c'est que je

sentais aussi bon qu'un bocal

de cornichons.


EDDY se promène dans la maison dans le peignoir de sa mère avec un bonnet en aluminium. GRAND FRÈRE se tient dans la porte de la salle de bain.


HORACE

Bravo, Eddy, bien joué!

J'adore ton sens de la

décoration.


Au plafond de la salle de bain, des tartines de confiture sont collées au plafond.


EDDY

Ah! Pourquoi tu as fait

ça face de rat?


HORACE

Moi? Comment ça?


GLADYS arrive derrière les deux frères.


HORACE

Moi je n'ai rien fait du tout,

mon petit "couche-culotte".


Les tartines commencent à tomber sur le sol de la salle de bain.


EDDY est dans sa chambre et tient le téléphone.


EDDY (Narrateur)

C'était fatal.

Il y avait peu de chance que

maman croit un gamin affublé

d'une robe de chambre et d'un

chapeau en aluminium.


SHELDON

(Répondant au téléphone)

Je ne suis pas vraiment sûr

que le vinaigre soit efficace.

Mais par contre qu'est-ce que ça

démange!

Au fait, j'ai du ketchup, on

pourrait essayer.


EDDY

(Parlant au téléphone)

Désolé je suis bouclé.

Une histoire de confiture.


SHELDON

(Parlant au téléphone)

Sur le plafond?


EDDY

(Parlant au téléphone)

Comment tu as deviné?

Sheldon?

Allo Sheldon?


EDDY raccroche, puisque la ligne a été coupée.


EDDY

Bizarre!


GLADYS

Eddy!


HORACE est de nouveau devant la porte de la salle de bain, sa mère dans son dos.


EDDY

(Approchant de la porte de la salle de bain)

Oh non!


Cette fois, le plafond est couvert de pages de journaux.


GLADYS

(Voix au loin)

Non, non, non, Horace

était avec moi.


EDDY est de nouveau dans sa chambre.


EDDY (Narrateur)

Retour à la case départ tout

seul enfermé dans ma chambre.

Même Fred m'avait abandonné.

Apparemment, les gerboises

n'aiment pas l'odeur du

vinaigre.


La nuit tombée, EDDY se réveille dans son lit.


EDDY

Oh!


EDDY remarque la cage de FRED restée ouverte.


EDDY

Fred?

La cuisine!


EDDY entend des bruits et prend une batte de baseball avant de descendre à la cuisine.


EDDY

Fred?

Fred?


L'interrupteur de la lampe ne fonctionne pas.

l

EDDY regarde au plafond de la cuisine, mais tout est normal.


EDDY avance dans la cuisine. Soudain la porte du réfrigérateur s'ouvre et EDDY remarque que l'intérieur est couvert d'une glue luisante et pousse un hurlement.


EDDY

Beurk!

Ah!

Fred?

(Approchant du réfrigérateur)

Allez, montre-toi.

(Tâtant de la main l'intérieur du frigo)

Fred?


EDDY voit FRED courir sous la table.


EDDY

Fred, mais si tu es là alors,

qui est-ce qui--


GLADYS

(Voix au loin)

Eddy!

(Arrivant dans la cuisine)

Tu peux me dire à quoi tu joues?


EDDY remarque du sang au bout de son index.


HORACE

(Arrivant à son tour dans la cuisine)

Ben alors!

(Remarquant le frigo)

Oh, mais ça, ça bat tous les

records.


EDDY est de retour dans sa chambre.


EDDY

(S'adressant à FRED)

Bon, Horace et toi pour cette

fois vous n' y êtes pour rien.

Donc c'est quelqu'un d'autre qui

a fait le coup?

Mais qui?


Au matin, EDDY marche vers l'école.


EDDY

Hé Sheldon.


SHELDON se sauve en s'entendant appeler.


EDDY

Mais attends.


EDDY court derrière SHELDON dans le parc et saute sur SHELDON pour l'arrêter. Les deux garçons roulent sur une pente gazonnée.


EDDY

(Se retrouvant assis sur SHELDON)

Bon, maintenant tu vas me

donner des explications j'en ai

plus qu’assez de cette

histoire.

De la confiture aux plafonds,

Des journaux collés sur les murs

et le contenu du frigidaire

changé en bouillie.


SHELDON

(Repoussant EDDY)

C'est un troll!

C'est un troll qui a fait ça, la

confiture, les journaux, la

bouillie.

Tout ça, c'est l'oeuvre d'un

troll.


EDDY

Tu en es sûr?


SHELDON

Absolument!

Il a dû te suivre chez toi.


EDDY

C'est impossible Sheldon.

J'ai fait ce que tu m'as dit.

Le chapeau, le vinaigre, la robe

de chambre, la... la craie.

Oh non quel idiot?

J'ai complètement oublié craie.


SHELDON

Quoi?

Tu es tombé sur la tête?

(Frappant la tête de EDDY)

C'était important!


Un bruit lointain interrompt la dispute des deux garçons.


SHELDON

Chut! Et désolé de te l'annoncer,

mais ça va aller de mal en pis.

Les trolls sont mauvais, surtout

ceux qui vivent sous un pont.

Ils ne lâchent jamais leur

proie.

D'abord ils jouent avec elle et

puis ensuite, ils la croquent.


EDDY

Mince!

Mais qu'est-ce que je dois

faire?


SHELDON

Voyons, t'habiller avec des

couleurs vives.


EDDY

Hein?


SHELDON

Les trolls vivent sous terre,

ils aiment tout ce qui est terne

et ils ont horreur des couleurs

vives.

Surtout le rose.


EDDY

Quoi?

Tu me vois en rose?

Toi tu es malade.

(Poursuivant SHELDON jusqu'à l'école)

Je suis poursuivi par un troll

et toi tu me conseilles de

m'habiller en rose.


De retour chez lui, EDDY regarde sa gerboise.


EDDY (Narrateur)

D'après Sheldon, le troll

n'en aurait pas forcément

après moi.

Apparemment Fred ne

l'intéressait pas non plus.

Mais alors qui?


HORACE est dans sa chambre et entend un bruit.


HORACE

Eddy? Eddy, où est-ce

que tu es caché?


HORACE cherche sous son lit.


EDDY

(Toujours dans sa chambre)

Horace!


HORACE

(Soulevant la jupe du lit)

Attention si je t'attrape.


Un troll se tient derrière HORACE.


EDDY

(Courant vers la chambre d'HORACE)

Horace!


La chambre d'HORACE est vide et la fenêtre est ouverte.


SHELDON consulte un de ses nombreux livres sur le sujet, assis dans son lit.


SHELDON

On a de la veine!

Même de près l'aluminium reste

efficace. Et comment

tu es habillé?


EDDY montre sa chemise hawaïenne.


SHELDON

Waouh, avec ça tu es bien parti

pour aveugler tous les trolls de

la ville.


EDDY

Bon je crois que j'ai tout.

Le chapeau, la chemise, le sac à

dos, la craie...

Bon bien, on peut y aller.


SHELDON

Tu es bien sûr de vouloir le

sauver? Réfléchis.

Une vie sans grand frère?

Moi à ta place, j'irai dire un

grand merci au troll.


EDDY

Il faut que j'y aille,

Sheldon.

C'est de ma faute,

c'est moi qui

ai traversé le pont.


SHELDON

Bon bien, c'est toi qui vois

c'est ton frère.

J'espère seulement que tu ne le

regretteras pas plus tard.

Allez, haut les coeurs!

Si on suit notre plan, on ne

craint rien.


SHELDON met sa veste.


EDDY

Ah ouais, j'espère seulement

que tu sais de quoi tu parles.


SHELDON

Dis donc, si tu n'avais pas

oublié la craie, on n'en serait

pas là.


Les deux garçons sont maintenant près du pont.


EDDY (Narrateur)

D'après Sheldon, les trolls

étaient des créatures malines

et sournoises, qui s'emparaient

de tout ce qui passait à portée

de leurs pattes et qui adoraient

marchander. Leur seul ennemi,

c'était l'ogre géant.


EDDY et SHELDON arrivent sous le pont.


SHELDON


Allez courage et n'oublie

pas: quoi qu'il puisse arriver, je

prêt à voler à ton secours.


SHELDON trébuche sur une cannette et s'enfuit à toutes jambes.


EDDY (Narrateur)

Je n'avais jamais Sheldon

courir aussi vite.

À ce train-là, dans une heure

il aurait quitté le pays.


EDDY

(S'adressant à FRED qui sort la tête du sac à dos.)

Bon, je crois qu'on est tout

seul Fred.


EDDY s'engage sous le pont.


EDDY se trouve dans une caverne. Sur le mur on peut lire : Vente 2 pour 1.


EDDY avance dans la caverne et remarque HORACE ligoté sur un matelas.


EDDY

(S'adressant au TROLL)

Ça sent rudement bon par ici.

Qu'est-ce que vous cuisinez?


TROLL

(Assis par terre)

Rien... pour l'instant.

Alors, toi vouloir récupérer?

(HORACE gigote en implorant EDDY du regard.)


EDDY (Narrateur)

C'était le moment de mettre

le plan A en route.


EDDY

Non, par contre si tu veux que

je t'en débarrasse, il va

falloir que tu me paies.


TROLL

Moi payé toi?

Ridicule.


EDDY

Bien comme tu veux, mais ne

t'en prends qu'à toi quand les

ennuis vont commencer.


TROLL

Ennuis?

Lesquels?


EDDY

De très très gros ennuis

comme tu n'en as jamais eu.

Tellement énorme que je ne peux

pas te le décrire.


HORACE gigote en gémissant.


EDDY

Bon maintenant que te voilà

prévenu, il vaut mieux que--


TROLL

Combien?

Je donne bouteilles. Tout plein.

Les choses qui brillent,

machine à temps.

Regarde!

(Montrant un tas de montres)

Si vouloir plus, moi te

donner bijoux aussi.


EDDY

Pas intéressé.


TROLL

(Rapportant un trophée)

Bien et ça?


EDDY

Hum!

Ça marche!


HORACE se réjouit du pacte.


TROLL

Peut-être aussi que je garde

tout.


Le TROLL pousse un rire dément tandis que HORACE ouvre des yeux horrifiés.


EDDY (Narrateur)

Il me restait encore le

plan B.

(S'adressant au TROLL)

On peut faire

encore un marché.


TROLL

Quoi tu as?


EDDY

(Ouvrant son sac à dos)

Un yoyo à pile.

Des aimants décoratifs.

Une télécommande.


Le TROLL prend la télécommande et soudain une télévision s'allume dans la grotte.


ANIMATEUR TÉLÉ

(Voix provenant de la télé)

Bien nous allons passer à la

question suivante.

Quelle est la capitale du

Dakota du Nord.

Félicitations, c'est gagné!


EDDY reprend la télécommande.


EDDY

J'ai aussi un caleçon fluo,

un sifflet d'arbitre, un jeu

vidéo, une calculatrice et pour

finir une mini lampe de poche.

Alors qu'est-ce que tu en dis?

Tu acceptes le marché oui ou

non?


Le TROLL renifle l'air.


TROLL

Quoi avoir d'autre dans sac?


EDDY

Non, rien du tout!

Il est vide.


Le TROLL saisit le sac à dos.


EDDY

Non!


Le TROLL ouvre le sac et voit la petite gerboise, FRED.


EDDY

Non!


EDDY reprend son sac et recule au fond de la grotte.


TROLL

Marché conclu!


EDDY

Non! Tout ce que tu veux,

mais pas Fred.


Le TROLL avance sur EDDY qui recule et tombe sur des rochers.


TROLL

Marché conclu.


EDDY

Non!

Je ne peux pas.


TROLL

Donné!


EDDY

Mais c'est mon ami.

Lui, c'est juste mon grand frère.

Il s'est toujours moqué de moi

parce que je croyais aux trolls.

Ce n'est plus si drôle que ça,

hein, Horace?


HORACE pleure dans son coin de la grotte.


TROLL

Donné!

Donné!


EDDY

Bon d'accord, mais tu laisses

partir Horace et tu promets de

plus jamais t'attaquer aux

enfants de cette ville.

(Refermant le sac à dos avec FRED dedans)

J'espère que tu comprends Fred.

C'est quand même mon frère.


EDDY donne le sac à dos au TROLL qui dépose la gerboise sur un rocher. Un casque à visière sert de cage à la gerboise.


EDDY

Bon alors on peut partir?


TROLL

Non, non, non, non!

Moi garder ça, garder ça--


HORACE se démène dans tous les sens, malgré ses liens.


TROLL

Et puis gardé toi aussi.


HORACE

Eddy, attention!


Un immense filet, tombe sur EDDY qui l'évite juste à temps.


EDDY

Aaah!


Le TROLL mécontent prend la batte de baseball commence à suivre EDDY, mais se retourne sur HORACE en replaçant son bâillon.


TROLL

Toi pas bougé!


Le TROLL cherche dans la grotte et EDDY en profite pour aider son frère.


EDDY

Viens!

Pas de temps à perdre.


Mais le TROLL le voit avant qu'EDDY n'ait le temps de défaire les liens d'HORACE.


EDDY prend le filet géant et le lance sur la tête du TROLL et part en courant.


EDDY

Je reviendrai.


HORACE se tortille en voyant EDDY s'enfuir.


À l'entrée de la grotte, une silhouette avance en grognant. EDDY recule.


La silhouette éclaire de ses yeux jaunes l'entrée de la grotte.


TROLL

Ca ogre!


L'ogre saisit EDDY et le TROLL court cherchant une issue.


EDDY

Non!


L'ogre grogne en éclairant la grotte avec ses yeux comme des lampes.


HORACE s'évanouit.


Le TROLL, pris de frayeur, tombe dans un trou.


L'ogre approche d'HORACE en grognant. HORACE qui a perdu son bâillon pousse des cris de terreur en rampant sur le sol.



Au bout d'un moment, EDDY rit aux éclats.


EDDY

Ne t'en fais pas Horace, il

ne te touchera pas.

(Soulevant le déguisement de SHELDON)

Tu es trop mauvais pour être

mangé.


SHELDON montre le porte-voix qui amplifiait sa voix.


EDDY (Narrateur)

Quand je pense que j'avais

douté de Sheldon.

C'est quand même chouette les

copains.


EDDY retire le casque à visière de sur FRED et reprend sa gerboise.


EDDY

Pardon, Fred. Ça n'arrivera

plus jamais.


HORACE

Oh, quelle peur!

Oh, mais je ne suis pas prêt

d'oublier.


EDDY

J'ai vu le moment où on ne

pourrait plus rentrer chez nous.


SHELDON

Heureusement que le grand

Zorro est arrivé.


HORACE

(Pointant le fond de la grotte)

Un ogre!


SHELDON, EDDY et HORACE s'enfuient de la grotte à toutes jambes.


Le lendemain, dans la maison.


GLADYS

(Voix au loin)

Horace! C'est toi

qui as pris ma robe de

chambre?


HORACE porte un bonnet d'aluminium et la robe de chambre de sa mère.


HORACE

Petit frère après tout ce que

tu viens de faire pour moi, je

te promets de ne plus jamais me

moquer de toi ni de toutes ces

histoires de monstre.


SHELDON et EDDY préparent quelque chose dans la cuisine.


HORACE

C'est quoi ça?


SHELDON

Hamburger, sauce chocolat.


EDDY

Et, et surtout, n'oubliez pas

de mettre une bonne dose

d'insecticide. C'est primordial.


HORACE

Ah, vous êtes sûr?


EDDY

Crois-en les experts.


Les deux garçons marchent en portant leur mixture dans un grand sac.


HORACE

(Retirant son bonnet d'aluminium)

Vous êtes sûr que ça va

éloigner les orques?


EDDY

Les ogres crétins!

(Renversant la mixture sur la tête d'HORACE.)


SHELDON

Garanti sur facture.


HORACE

Il faut que je garde ça

combien de temps?


SHELDON

Oh trois ou quatre jours.


HORACE

(Sortant de la cuisine en remettant son bonnet d'aluminium)

Merci les gars.


SHELDON et EDDY rigolent en voyant HORACE s'éloigner.


EDDY (Narrateur)

Ce que Horace ignorait, c'est

que les ogres ne suivaient pas

leur proie.

Les seuls êtres que cette

mixture allait éloigner étaient

accessoirement les chiens, les

chats, et évidemment les parents

et les amis.

Quoique les amis, il en avait

jamais eu beaucoup.


De retour dans le repère du Gardien de la crypte toujours en train de jouer aux cartes.


GARDIEN

J'aimerais bien faire une

partie de cartes avec ce petit

Eddy, moi il ne pourrait pas me

bluffer comme ce crétin de

troll.

(Riant)

Bon allez, on se la fait à

quitte ou double.

(Distribuant les cartes)

La plus grosse main remporte la

partie.

(Exhibant une main géante)

J'ai gagné!

Au fait, la semaine prochaine

j'organise un petit poker, mais

méfiez-vous: je suis un tricheur

de première.


Générique de fermeture

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par