Image univers Le ranch Image univers Le ranch

Le ranch

Ils sont quatre jeunes liés par la passion du cheval. Léna et ses amis ont réaménagé le ranch de son grand-père pour pouvoir accueillir Mistral, un cheval sauvage. Grâce à ses talents de « chuchoteuse », parviendra-t-elle à l'apprivoiser?

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Jazzy

En promenade dans la nature sauvage Camarguaise, Léa et Angelo croisent la route d’un vieux poney maigre et tout crotté. Ils le ramènent au Ranch, le prennent en charge et se mettent à la recherche de son propriétaire. Mais avant qu’ils aient pu identifier le propriétaire, le poney disparaît mystérieusement.



Année de production: 2013

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Léna et ses amis, liés par la passion du cheval, ont réaménagé un ranch appartenant au grand-père de Léna pour y accueillir Mistral, un cheval sauvage, ainsi que d'autres montures et animaux.

Début chanson thème

♪♪♪


CHANTEUR

♪ Léna rêve de grandes aventures

De soleil et d'air pur

Libre comme le vent

D'un petit paradis sur terre

De plaines et de rivières

Bordées par l'océan

Léna se sent pousser des ailes

À la seule vue de son pur[]sang

Léna court et part au galop

Léna chante et parle aux chevaux

Et pour Léna

tout ça c'est normal

Léna rit le monde est plus beau

Léna dit je t'ai dans la peau

Et va dans la vie

avec Mistral ♪♪

(Fin chanson thème)

(Début information à l’écran)

(Jazzy)

(Fin information à l’écran)

(Un poney mal en point et à la bride rompue sort d'une ferme et trotte le long d'une rivière. Un peu plus tard, ANGELO et LÉNA s'arrêtent près de la rivière. Un peu plus loin, le poney s'abreuve.)


[LÉNA:] Hé, Angelo, regarde.

(LÉNA s'approche du poney.)


[LÉNA:] Salut, toi. Dis, t'es pas très

gros. Comment t'es arrivé là?


[ANGELO:] Il est pas tout jeune.
[LÉNA:] Ton propriétaire doit te

chercher partout.


[ANGELO:] Il a plutôt l'air d'un poney

abandonné, vieux et maigre.

Si tu veux mon avis, personne

ne le recherche.


[LÉNA:] Il est peut-être vieux et

maigre, mais il est gentil

comme tout. Qui aurait le coeur

de t'abandonner?


[ANGELO:] On dirait que son licol

a été arraché.


[LÉNA:] Allez, on te ramène au ranch.

On va s'occuper de toi.

(Plus tard, un HOMME MOUSTACHU trotte dans la forêt tout en parlant au cellulaire. Il s'approche de la rivière.)


HOMME MOUSTACHU

Ah, j'en sais rien, il a dû

réussir à se détacher. En tout

cas, faut le retrouver avant

que quelqu'un tombe dessus

au risque d'avoir les gars du

Contrôle sanitaire sur le dos.

Oui, on se tient au courant.

(L'HOMME MOUSTACHU remarque les traces de sabots du poney près de la rivière. Il s'élance alors au galop. Un peu plus tard, au ranch, LÉNA et ANGELO prennent soin du poney qui mange.)


[ANGELO:] Hé, tu manges comme un ogre.

(Les autres chevaux s'approchent pour manger.)


[LÉNA:] Arrêtez! Laissez-le manger!
[ANGELO:] Regarde ses sabots.

Faudra faire venir le maréchal ferrant.


[LÉNA:] Pauvre chou, t'es dans un

triste état. Et t'es tout crotté.

Allez, à la douche!

(Un peu plus tard, LÉNA et ANGELO terminent de laver le poney.)


[LÉNA:] Et voilà! T'es tout beau. Eh

bien, t'as le dos bien creusé,

t'as dû en porter des

cavaliers. Angelo, regarde ça.

Tu vois quoi?

(LÉNA pointe vers une marque sur le cou du poney.)


[ANGELO:] Un saxophone! C'est dingue,

il est tellement bien fait.

On dirait qu'il a été dessiné.


[LÉNA:] On pourrait le surnommer Saxo.
[ANGELO:] Allez, Saxo,

on va te montrer

ta nouvelle maison!

(Un peu plus tard, dans la carrière extérieure, LÉNA et ANGELO installent un pieu sur lequel attacher SAXO. ANGELO donne des coups de marteau irréguliers pour enfoncer le pieu dans la terre.)


[LÉNA:] Regarde. Ils ont l'air

de bien s'entendre.

En fait, concentre-toi sur ce

que tu fais. Maintenant,

il va falloir retrouver le

propriétaire de Saxo.


[ANGELO:] Ça risque d'être laborieux.
[LÉNA:] Pas avec le lecteur de mon

père. Il suffira de lire la

puce de Saxo et on sauta vite

à qui il appartient.


[ANGELO:] Si le propriétaire a

abandonné, son poney,

il n'appréciera pas

forcément qu'on le lui ramène.


[LÉNA:] Peut-être qu'il l'a perdu et

qu'il sera heureux de le retrouver.


[ANGELO:] J'ai du mal à y croire.

(Au même moment, un peu plus loin, l'HOMME MOUSTACHU les épie. Un peu plus tard, au collège, HUGO et ANAÏS font leurs devoirs.)


[HUGO:] Tu sais que t'es jolie

comme tout?

(HUGO montre l'intérieur de son cahier de devoir. Un dessin d'ANAÏS s'y trouve.)

[ANAÏS:] Hé! Y a pas d'épreuve de

dessin au brevet! Et oublie pas,

ton père a été clair.


[HUGO:] Brevet raté,

sorties supprimées.

Je sais. N'empêche que t'es

jolie comme tout.

(Le cellulaire d'ANAÏS vibre. Elle répond.)

[ANAÏS:] Allô?
[LÉNA:] On a trouvé un poney.

Rejoignez-nous au ranch.

[ANAÏS:] OK, on arrive tout de suite.

C'est Léna, ils ont ramené

un poney au ranch.


[HUGO:] Et nos révisions?

Et brevet raté,

sorties supprimées?

[ANAÏS:] On reprendra plus tard.

Et puis tu n'étais plus concentré.

Une petite pause nous fera du bien.


[HUGO:] Bon... si t'insistes.

(Pendant ce temps, l'HOMME MOUSTACHU s'approche discrètement de SAXO, puis le menace d'un bâton.)


HOMME MOUSTACHU

Mais bouge, vieille carpe!

(Le poney hennit. MISTRAL s'approche alors et hennit fortement.)


HOMME MOUSTACHU

Hé, toi! Pousse-toi de mon

chemin ou ça va chauffer pour toi!

(MISTRAL se cambre et rue. L'HOMME MOUSTACHU tombe sur le sol, puis se relève et s'enfuit avec SAXO. Un pan de sa veste brune se déchire et reste accroché à l'enclos de la carrière.)

(Quelques instants plus tard, les quatre amis arrivent au ranch.)


[LÉNA:] Avec ce lecteur de puce,

on va bientôt savoir

à qui il appartient.

(LÉNA s'approche de la carrière extérieure.)


[LÉNA:] Hum? Saxo?
[ANGELO:] Saxo!
[HUGO:] Euh... vous êtes bien sûrs

qu'il existe, ce poney?

(ANGELO pointe vers des empreintes au sol.)


[ANGELO:] Ce sont ses empreintes,

on reconnaît la trace de ses sabots.

Il est sorti de l'enclos.


[LÉNA:] On voit aussi des empreintes

de chaussures.

(MISTRAL hennit alors bruyamment.)


[LÉNA:] Chut... Tout doux, Mistral.

(LÉNA remarque la pan déchiré de la veste brune sur l'enclos.)


[LÉNA:] Hum?

C'est ça que tu essaies de me

dire? Saxo n'est pas parti

tout seul. Quelqu'un est venu

le récupérer. Il faut qu'on

le retrouve, je suis

inquiète pour lui.


[ANGELO:] Je viens avec toi.
[HUGO:] Moi aussi! [ANAÏS:] Pas la peine d'y aller à 50.

Nous, on retourne réviser

le brevet. Sérieusement.

(ANAÏS met une main sur l'épaule d'HUGO. HUGO a un air déconfit. Plus tard, ANGELO et LÉNA parcourent un poney club.)


[ANGELO:] Pourquoi chercher dans les

poney clubs? Saxo pourrait

très bien appartenir

à un particulier.


[LÉNA:] Avec son dos tout creusé, Saxo

a l'allure d'un poney qui a

passé sa vie à promener des

jeunes cavaliers. Je suis

presque sûre qu'il appartient

à un poney club.

(Quelques instants plus tard, le propriétaire du poney club montre à LÉNA et ANGELO l'ensemble de ses poneys.)


PROPRIÉTAIRE HOMME

Voilà. Tous mes poneys sont là.

(Plus tard, LÉNA et ANGELO examinent l'intérieur d'une autre écurie de poneys avec la propriétaire des lieux.)


PROPRIÉTAIRE FEMME

C'est par ici. Venez.

(Un peu plus tard, LÉNA et ANGELO trottent sur une route de campagne.)


[ANGELO:] Léna, on a fait

tous les poney clubs de la région.

On le trouvera pas.


[LÉNA:] On va le trouver.
[ANGELO:] On est à une bonne heure

du ranch. Moi, je n'en peux

plus, je rentre.


[LÉNA:] Juste un dernier, le Club du

Petit Galop! Il est tout près.


[ANGELO:] Je savais que t'allais pas

laisser tomber. Toi, quand t'as

une idée derrière la tête, t'es

aussi têtue que Zigoto.


[LÉNA:] C'est pour ça que

tu m'aimes bien.


[ANGELO:] Hein? Euh... Oui. Enfin...

(Un peu plus tard, LÉNA et ANGELO parlent à la propriétaire du Club du Petit Galop.)


PROPRIÉTAIRE PETIT GALOP

Je suis désolée, mais nous

n'avons aucun poney qui

ressemble à votre description.

(L'HOMME MOUSTACHU apparaît alors derrière une porte.)


HOMME MOUSTACHU

Chérie! T'aurais pas vu

les dossiers d'inscrip... Ah!

Hé, tenez votre cheval,

mademoiselle!

(MISTRAL se cambre et hennit.)


[LÉNA:] Désolée, Mistral est un peu

sauvage. Mais ne vous inquiétez

pas, je le contrôle.


PROPRIÉTAIRE PETIT GALOP

Ces deux jeunes cherchent

un poney égaré. Mais sa

description ne correspond

à aucun de nos poneys.


HOMME MOUSTACHU

Eh bien, bonne chance pour vos

recherches. Bonne journée.


[ANGELO:] Merci. Et désolé

d'avoir abusé

de votre patience.


[HOMME MOUSTACHU:] Au revoir.

(LÉNA et ANGELO s'éloignent.)


[LÉNA:] Mistral n'a pas réagi

comme ça par hasard.

Ce type est louche. Moi, je dis

qu'il connaît Saxo.


[ANGELO:] J'ai bien compris. Mais

en insistant, tu vas juste

réussir à les alerter.

Ils vont se méfier

et on n'arrivera à rien.


[LÉNA:] Alors tu veux faire quoi,

laisser tomber? Pas question!


[ANGELO:] Détends-toi.

J'ai ma petite idée.

(Un peu plus tard, au village, les quatre amis discutent sur une terrasse.)


[HUGO:] Moi? Faire un cours

de poney? Mais c'est la honte!

Et pourquoi pas vous?!


[LÉNA:] Parce qu'il nous connaît.

Vous, il vous a jamais vus.

Vous pourrez entrer et chercher

discrètement si Saxo y est.


[HUGO:] Mais... et les révisions?

Brevet raté,

sorties supprimées.

[ANAÏS:] On a un cas de force majeure,

Hugo, on reprendra plus tard.


[HUGO:] Ouais... Pour une fois que

j'étais motivé.

Bon! Qu'est-ce qu'on attend?

On y va?


[LÉNA:] Génial! J'étais sûre

que vous diriez oui!

(Un peu plus tard, au Club du Petit Galop, HUGO et ANAÏS discutent.)


[HUGO:] Faut qu'on trouve un poney

avec le dos creusé et avec un

saxo sur l'encolure. S'il est

là, on pourra pas le louper.

[ANAÏS:] C'est trop énorme,

ça marchera jamais.


[HUGO:] Mais si! Fais comme moi,

prends ton air le plus niais

et ça va le faire.

Voilà le directeur.

(L'HOMME MOUSTACHU s'approche.)

[HUGO et ANAÏS:] Bonjour, monsieur!

HOMME MOUSTACHU

Hum... Vous n'êtes pas un peu

grands pour monter des poneys?


[HUGO:] En fait, on débute et les

chevaux, c'est trop haut,

ça nous fiche la trouille.

Et si on tombe...

vous comprenez?


HOMME MOUSTACHU

Voici, Nawel, notre monitrice

d'équitation, qui va vous

donner votre premier cours.


[NAWEL:] Enchantée. Suivez-moi.

(Un peu plus tard, près de l'enclos du poney club.)


HUGO (à voix basse)

N'oublie pas,

on est censés être débutants.

[ANAÏS:] T'auras pas trop d'efforts

à faire. Ha! Ha! Ha!


[HUGO:] Merci, je te revaudrai ça.
[NAWEL:] Voici vos poneys, Caramel et

Avalanche. On va les préparer

ensemble et ensuite, en selle!

[ANAÏS:] Oh, ils sont trop mignons!

(Quelques instants plus tard, NAWEL prépare les poneys avec HUGO et ANAÏS. HUGO et ANAÏS s'installent et feignent de ne rien connaître à l'équitation. Un peu plus tard, NAWEL les ramène à l'écurie.)


[NAWEL:] Et voilà! Vous voyez?

C'était pas si effrayant.

[ANAÏS:] C'est vraiment chouette.
[NAWEL:] Et pour un premier cours,

vous vous débrouillez très bien.


[HUGO:] Avec une monitrice comme toi,

tout paraît facile. Pas comme

avec ma prof de math pour le

brevet.

(ANAÏS émet un grognement désapprobateur. NAWEL sourit.)


[NAWEL:] Eh bien, à demain.

HUGO (charmeur)

À demain, Nawel.

(NAWEL s'éloigne.)

[ANAÏS:] C'est ça, à demain. T'as fini

de draguer? On est en mission.


[HUGO:] C'est pour les besoins

de l'enquête.

(Quelques instants plus tard, ANAÏS et HUGO examinent les poneys.)


[HUGO:] Et lui, là! Regarde!

(NAWEL passe près et les remarque.)


[NAWEL:] Hugo? Qu'est-ce que tu fais?
[HUGO:] Euh...je regarde s'il a pas

des poux. Non, je rigole.

En fait, mon cousin avait monté

un poney un peu vieux, avec un

saxophone sur l'encolure dans

ce club, alors je regardais

juste si c'était pas lui.


[NAWEL:] Jazzy? C'était mon préféré.

Il était super chou!


[HUGO:] Était?
[NAWEL:] En fait, il est parti dans

une pension pour chevaux dans

le sud. C'est là que le

directeur envoie ses poneys

profiter d'une retraite bien

méritée quand ils sont trop

vieux.

(Un peu plus tard, les quatre amis discutent au ranch.)

[ANAÏS:] Aucune trace de Saxo sur

place, mais c'était bien un

poney du Club du Petit Galop.


[LÉNA:] J'en étais sûre.

Ils ont menti.


[HUGO:] Au fait, il s'appelle Jazzy. [ANAÏS:] Nawel nous a dit qu'il était

parti dans une pension de

retraite dans le sud.


[LÉNA:] Une retraite dans le sud?

C'est du flan. Et pourquoi ils

auraient nié connaître Saxo?

Euh... Jazzy, je voulais dire.

Ta première intuition

était la bonne, Angelo.


[HUGO:] Ils abandonnent leurs poneys? [ANAÏS:] Si c'est le cas, faut trouver

où et vite; Jazzy est sûrement

en danger. Et il pourrait y

avoir d'autres poneys comme lui

à secourir.


[ANGELO:] Hugo et toi, vous avez cours

demain au poney club; il faut

essayer d'en savoir plus.


[LÉNA:] En attendant, ce soir,

c'est révision du brevet

pour tout le monde.

(Le lendemain, HUGO et ANAÏS sont devant le Club du Petit Galop. HUGO regarde à l'intérieur du bureau d'accueil. Un ordinateur portable ouvert se trouve sur une table.)


[HUGO:] Hum? Anaïs, fais le guet,

je vais voir si je trouve

quelque chose dans l'ordi.

[ANAÏS:] Ça va pas? T'es malade?

Hugo!

(Quelques instants plus tard, HUGO fait des recherches sur l'ordinateur portable.)


[HUGO:] Pension de retraite cheval...

Rien. Jazzy...

C'est pas vrai!

(À ce moment, ANAÏS cogne dans la vitre du bureau d'accueil et fait signe qu'une personne approche. HUGO continue ses recherches.)


[HUGO:] Hé-hé! Intéressant.

Très intéressant. Je me l'envoie

et hop hop, hop. Voilà!

(L'HOMME MOUSTACHU entre alors dans le bureau. HUGO se cache sous la table. L'HOMME MOUSTACHU s'asseoit à la table. Soudain, des cris se font entendre.)

[ANAÏS:] À l'aide! Avalanche ne va pas

bien! Elle est à terre! Vite!

(L'HOMME MOUSTACHU sort du bureau. HUGO sort alors de sa cachette. En se relevant, il échappe son portefeuille sur le plancher. Quelques instants plus tard, ANAÏS discute avec L'HOMME MOUSTACHU dans l'enclos des poneys.)

[ANAÏS:] Je comprends pas.

Il y a deux minutes,

Avalanche se roulait

par terre et là...


HOMME MOUSTACHU

Un poney qui se roule par

terre, ça n'a rien de

catastrophique, mademoiselle.

Ils font ça souvent pour se

gratter le dos, par exemple.

[ANAÏS:] Ah. Je savais pas. Désolée.

(L'HOMME MOUSTACHU s'en va. HUGO arrive à ce moment.)


[HUGO:] Merci, Anaïs,

tu m'as sauvé la vie.

[ANAÏS:] Non, mais t'es pas un peu

malade? C'était de la folie!


[HUGO:] Oui, mais j'ai peut-être une

piste. Je me suis envoyé

un document par mail depuis

l'ordi du directeur.

[ANAÏS:] C'est quoi? Dis-moi,

je veux tout savoir.

(NAWEL arrive à ce moment.)


[NAWEL:] Bon, eh bien, on se voit

demain pour le nouveau cours.


[HUGO:] Oui, Nawel, avec plaisir.

(Plus tard, les quatre amis discutent sur une terrasse.)


[LÉNA:] Alors, du nouveau?

(HUGO sort son ordinateur portable et montre la carte géographique qu'il a trouvée sur l'ordinateur du Club du Petit Galop.)


[HUGO:] Bien oui, je m'appelle pas

Le Boss pour rien. Hum.

J'ai découvert que les proprios

du Club du Petit Galop

possédaient des terrains dans la

région. Là. Tout ça, c'est à

eux. Largement de quoi cacher

des poneys dont on voudrait

se débarrasser.


[LÉNA:] Et ça, c'est quoi?

On dirait une ferme.


[ANGELO:] Une ferme perdue dans

les marais. Ça ferait

une bonne planque, ça.

(Plus tard, au Club du Petit Galop, L'HOMME MOUSTACHU remarque le portefeuille d'HUGO sur le sol du bureau d'accueil. Il l'ouvre et trouve une photo des quatre amis.)


[HOMME MOUSTACHU:] Ah.

Mais je les reconnais.

Ce petit fouineur est venu

fouiller dans mon ordinateur.

Alors... J'en étais sûr!

(L'HOMME MOUSTACHU saisit un téléphone.)


[HOMME MOUSTACHU:] Allô, Nawel?

Venez tout de suite.

(Quelques instants plus tard, NAWEL est dans le bureau d'accueil.)


[NAWEL:] Oui, ils m'ont posé des

questions sur Jazzy. Je leur ai

dit qu'il était dans le sud,

dans une pension pour chevaux

à la retraite.


HOMME MOUSTACHU (songeur)

Hum...


[NAWEL:] C'est bien ça? Il n'y a pas

de problème avec Jazzy?


HOMME MOUSTACHU

Non, non, bien sûr que non.

Il n'y a aucun problème.

Merci, Nawel. Vous pouvez

retourner au travail.

(Avant de quitter, NAWEL remarque la photo des quatre amis sur la table d'accueil. L'HOMME MOUSTACHU saisit de nouveau le téléphone.)


HOMME MOUSTACHU

Oui, c'est moi. On a un

problème. Un des jeunes

inscrits cette semaine est venu

fouiner dans le bureau, il a

regardé le plan du domaine.


PROPRIÉTAIRE DU PETIT GALOP

Faut pas qu'il voie les poneys.


HOMME MOUSTACHU

Oui, il faut évacuer les

poneys par précaution.

On se rejoint au van.

(Au pas de la porte, NAWEL épie la conversation. Un peu plus tard, au ranch, les quatre amis s'apprêtent à partir. HUGO palpe ses poches de pantalon.)

(HUGO)

Ah. Personne n'a vu

mon portefeuille?

[ANAÏS:] Non. T'avais des trucs

importants dedans?


[HUGO:] Carrément! Toutes mes

antisèches pour le brevet.

ANAÏS (inquiète)

Ah!
[HUGO:] Ah, ça va, je rigole,

j'ai tous mes papiers dedans.


[ANGELO:] On le cherchera au retour.

On fonce à la ferme. Allez!

(Les quatre amis s'élancent et vont vers la ferme perdue dans les marais. Ils s'arrêtent devant une clôture de barbelés.)


[HUGO:] On doit se trouver là.

On arrive sur leur propriété.


[LÉNA:] Par ici. Aïe!

Des fils barbelés.

(Les quatre amis écartent les fils barbelés et avancent. Un peu plus tard, ils arrivent devant la ferme.)


[ANGELO:] Un coin perdu où personne

ne vient jamais. Idéal pour

y cacher des poneys.

(LÉNA tente d'ouvrir les portes de la ferme. Elle en est incapable. Elle rejoint ANGELO un peu plus loin qui examine le sol.)


[LÉNA:] Alors?
[ANGELO:] Jazzy est passé par là.

(MISTRAL hennit et se cambre.)


[LÉNA:] Qu'est-ce qu'il y a, Mistral?

Tu entends quelque chose?

(MISTRAL hennit de nouveau.)


[LÉNA:] Il y a des chevaux

à l'intérieur, Mistral les a sentis.

C'est probablement Jazzy.

[ANAÏS:] Les propriétaires du poney

club abandonnent leurs vieux

poneys et ils les laissent

mourir enfermés ici.

(ANGELO tente sans succès de défoncer les portes d'entrée de la ferme.)


[LÉNA:] Attends. J'ai une idée.

(LÉNA attache alors l'extrémité d'une corde aux poignées des portes de la ferme. Elle attache l'autre extrémité à MISTRAL. MISTRAL se met à tirer.)


[LÉNA:] Allez, Mistral.

Bravo. T'es un bon cheval.

(Les portes cèdent. Les quatre amis entrent à l'intérieur. La ferme semble abandonnée.)


[HUGO:] Eh bien,

c'est le grand luxe ici!


[LÉNA:] Chut! Écoutez!

(Des hennissements se font entendre.)

[ANAÏS:] Ça vient de là-bas!

(Les quatre amis ouvrent les portes d'une section obscure de la ferme.)


[ENSEMBLE:] Beurk! Quelle odeur!

(Ils avancent à la lueur d'une lampe de poche.)


[ANGELO:] On n'y voit rien.

(Les quatre amis sursautent en découvrant plusieurs poneys mal en point.)


[LÉNA:] On ne s'était pas trompés.

Jazzy!

[ANAÏS:] Ces gens-là sont

des monstres!


[ANGELO:] On va prévenir

les gendarmes!


[LÉNA:] Rapportez de l'eau pour

les poneys.

(Un des poneys gît sur le sol et respire difficilement.)

[ANAÏS:] Il est en train de mourir!
[LÉNA:] Dis pas ça. Il va s'en sortir.

Courage, mon beau, on va te

sortir de là. On va s'occuper

de toi. Mais pour ça, il faut te

lever. Allez, rassemble tes

forces.

(Le poney se lève péniblement.)


[LÉNA:] Oui, c'est bien! Bravo!

(À l'extérieur de la ferme, HUGO regarde son cellulaire.)


[HUGO:] J'ai très peu de réseau,

j'espère pouvoir joindre

les gendarmes.

(Les chevaux des quatre amis se mettent alors à hennir en même temps.)


[HUGO:] Hein? Mais...

(L'HOMME MOUSTACHU et la PROPRIÉTAIRE DU PETIT GALOP surgissent alors avec un fusil de chasse. MISTRAL hennit bruyamment.)


[ANGELO:] Tout doux, Mistral,

tout va bien.

(ANAÏS et LÉNA sortent à ce moment avec les poneys mal en point.)


HOMME MOUSTACHU

Allez, reculez, tout le monde!


[LÉNA:] Ah non!

HOMME MOUSTACHU

Fallait que vous veniez mettre

le nez dans nos affaires, hein?

Espèces de sales petits

fouineurs!

[ANAÏS:] C'est inhumain de traiter

des animaux comme vous le faites!

Laissez ces poneys tranquilles!

Laissez-les, vous avez compris?!

(ANAÏS s'élance vers l'HOMME MOUSTACHU, mais HUGO la retient.)


HOMME MOUSTACHU

Je vous conseille de calmer

votre copine ou ça risque

de mal finir pour elle!


[HUGO:] Anaïs, arrête, il est armé.

On ne peut rien faire.


HOMME MOUSTACHU

Bien. Maintenant, vous allez

rester là gentiment. Quand j'en

aurai fini avec les poneys,

je vous libérerai. Vous pourrez

toujours porter plainte.

Sans preuves, ça ne servira pas

à grand-chose.

(L'HOMME MOUSTACHU embarre les quatre amis dans un coin de la ferme, puis quitte dans un camion où s'entassent les poneys.)

(Quelques instants plus tard, ANGELO tente de défoncer la porte barrée.)


[LÉNA:] Cette fois, ils vont faire

disparaître Jazzy et les poneys

pour de bon.


[ANGELO:] Et on ne peut rien y faire.

(La porte de la ferme s'ouvre soudainement. NAWEL a entre les mains le portefeuille d'HUGO.)

[HUGO ET ANAÏS:] Nawel?!
[HUGO:] Mais qu'est-ce que tu fais là?

Hein? Oh, mon portefeuille!

Tu l'as trouvé où?


[NAWEL:] Dans le bureau de mon

patron. Je l'ai entendu parler

et j'ai compris que la pension

de retraite dans le sud, c'était

qu'un gros mensonge. Alors

le l'ai suivi jusqu'ici...


[LÉNA:] Oui! OK! Tu nous raconteras

tout en détail plus tard. Il

faut prévenir les gendarmes.


[NAWEL:] C'est déjà fait!

Quand j'ai vu l'état des poneys,

je me suis cachée et

je les ai appelés.


[ANGELO:] Pas sûr qu'ils arrivent

à temps!


[LÉNA:] On peut peut-être encore

les arrêter!

(Les quatre amis et NAWEL s'élancent au galop. Un peu plus tard, ils rattrapent le camion. La PROPRIÉTAIRE DU PETIT GALOP les aperçoit dans le rétroviseur.)


PROPRIÉTAIRE DU PETIT GALOP

Ils ont réussi à se libérer!

Ils sont après nous!


HOMME MOUSTACHU

Ah, c'est pas vrai...

Ils perdent du terrain! Ha! Ha!

Ha! On va les semer.

(Soudain, une voiture de police arrive en sens inverse.)


[HOMME MOUSTACHU:] Ah!

PROPRIÉTAIRE DU PETIT GALOP

Tourne!

(Le camion sort de la route et s'enfonce dans le marais. Le moteur s'éteint au bout de quelques secondes. Les quatre amis bloquent le chemin à l'HOMME MOUSTACHU et à la PROPRIÉTAIRE DU PETIT GALOP qui s'enfuyaient dans le marais. NAWEL arrive à ce moment.)


HOMME MOUSTACHU

Nawel? C'est toi qui

les as libérés?


[NAWEL:] Oui. Je vous faisais

confiance. Vous m'avez menti.

(Quelques instants plus tard, les poneys sont libérés du camion.)

[ANAÏS:] Les pauvres choux.

C'est fini maintenant.

On va s'occuper de vous.


[LÉNA:] Jazzy!

J'appelle mon père. On va les

prendre en charge et les

soigner au ranch.


[HUGO:] Yahou! On a réussi!

Je propose une grosse fiesta

jusqu'au bout de la nuit

pour fêter ça!

[ANAÏS:] Hugo, je te rappelle que

demain, on passe le brevet.


[HUGO:] Ah ouais?

(Le lendemain au collège, les quatre amis marchent dans un corridor.)

[ANAÏS:] Allez, fais pas cette tête,

tu vas l'avoir, ton brevet.


[HUGO:] Tu parles. Je me suis raté

grave. Je peux dire adieu

à mes sorties.

(Un peu plus tard au ranch, NAWEL rejoint les amis qui se reposent.)


[LES QUATRE AMIS:] Alors?
[NAWEL:] Le directeur et sa femme

risquent six mois de prison

ferme avec interdiction

d'approcher des chevaux pendant

cinq ans et une forte amende.


[ANGELO:] Parfait. Ils réfléchiront à

deux fois avant de recommencer.

[ANAÏS:] Parfait? Moi, je trouve ça

limite trop gentil.

(Quelques instants plus tard, NAWEL caresse les poneys.)


[NAWEL:] Hé, vous avez l'air

en pleine forme. Et vos sabots sont

impeccables. Le maréchal

ferrant est passé par là.

[ANAÏS:] Bien, c'est qu'on

les bichonne.


[LÉNA:] Mon père les a soignés. Ils

sont tous hors de danger.

Y compris le petit qui ne tenait

plus debout.


[ANGELO:] Mais on ne pourra pas les

garder ici, il va falloir

leur trouver une place.


[NAWEL:] Justement, j'ai une bonne

nouvelle. Mon grand frère

reprend le poney club. Et

écoutez bien, on y ajoute un

espace pension de retraite pour

les vieux poneys. Jazzy et ses

trois copains seront nos

premiers pensionnaires.


[LÉNA:] Génial! T'entends ça, Jazzy?

Vous allez enfin avoir la

retraite que vous méritez.

(MISTRAL et JAZZY hennissent de bonheur.)


[LÉNA:] Mais oui, Mistral, promis,

on ira voir ton copain au Club

du Petit Galop aussi souvent

que tu veux.

(HUGO arrive à ce moment en courant.)


[HUGO:] Les résultats du brevet

viennent de tomber! Vous

l'avez tous. Pour moi, j'ai pas

le courage de regarder.

Anaïs, tu peux le faire?

Ça va, fais pas cette tête,

je me suis planté,

je m'en doutais.

(ANAÏS regarde les résultats avec un air inquiet.)

[ANAÏS:] Mais non, gros bêta!

Tu l'as eu! Brevet réussi,

vive les sorties!


[HUGO:] Quoi? C'est vrai? Et j'ai

combien? Combien?

[ANAÏS:] Euh... 10, 10 sur 20.
[HUGO:] Hé-hé! C'est qui Le Boss?
[ENSEMBLE:] Pour Hugo! Hip-hip-hip,

hourra!

(Début chanson thème)

♪♪♪


CHANTEUR

♪ Léna rêve de grandes aventures

De soleil et d'air pur

Libre comme le vent

D'un petit paradis sur terre

De plaines et de rivières

Bordées par l'océan

Léna se sent pousser des ailes

À la seule vue de son pur[]sang

Léna court et part au galop

Léna chante et parle aux chevaux

Et pour Léna

tout ça c'est normal

Léna rit le monde est plus beau

Léna dit je t'ai dans la peau

Et va dans la vie

avec Mistral ♪♪

(Fin chanson thème)

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par