Image univers Les meilleurs moments Image univers Les meilleurs moments

Les meilleurs moments

Capsules informatives et divertissantes sur l'Ontario et les francophones qui se sont démarqués au fil des années.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Forêt Larose

Le 2 juin 1928, pour arrêter les dommages de la coupe de bois industrielle, l´agronome Ferdinand Larose rêve grand: entreprendre une première plantation de conifères sur des fermes abandonnées près de Bourget. Ainsi commence l´histoire de la Forêt Larose, du premier agronome francophone qui planta lui-même 600 pins rouges. Depuis, plus de 18 millions d´arbres ont été plantés et l´on vient de partout à travers le monde pour admirer cette forêt majestueuse.



Année de production: 2016

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Générique d’ouverture


Titre :
Les meilleurs moments. Images et visages de l'Ontario français. Forêt Larose.


Des dessins animés viennent illustrer les propos de PATRICK et FABIENNE, les deux animateurs.


PATRICK

On va vous raconter l'histoire

fascinante de Ferdinand Larose,

que bien des gens trouvaient

un peu fou.


FABIENNE

L'histoire commence au début

du XIXe siècle. Une forêt

remplie d'arbres majestueux

couvrait le territoire

de l'est de l'Ontario.


PATRICK

Les gens se sont dit:

"Regarde-moi ça, tout ce beau

bois-là. C'est parfait

pour fabriquer des bateaux!"

Les bûcherons arrivent en

grand nombre et ils coupent,

et coupent, et coupent encore.

Les arbres sont transformés

en billots de bois.

La forêt disparaît.


On nous montre une photo d'une forêt aux arbres coupés.


FABIENNE

Des agriculteurs s'installent

dans la région et se regroupent

autour des villages de

Casselman, Limoges et Bourget.

Mais le sol est infertile et

les fermiers décident de partir.

Sur ces grandes terres

abandonnées, le vent crée

des tempêtes de sable

et d'énormes dunes. Cette région

a désormais un triste de nom:

le désert de Bourget.


On nous montre une photo en noir et blanc d'une forêt rasée recouverte de sable.


PATRICK

C'est à ce moment-là

que Ferdinand arrive dans

notre histoire.


On nous montre une photo de FERDINAND LAROSE.


PATRICK

Le gouvernement

lui demande de travailler avec

les agriculteurs de Prescott

et Russell. Ferdinand constate

les dégâts: l'agriculture,

la coupe des pins blancs,

les feux de forêt, tout ça

a accéléré l'érosion des sols.

Pour stopper les dégâts,

Ferdinand a une idée formidable:

planter des arbres, reboiser.

Transformer ce désert en

une plantation de conifères.


FABIENNE

Tout le monde trouve farfelue

cette idée du jeune Larose.

Mais Ferdinand n'écoute pas

les protestations.

Il plante lui-même 600 pins

rouges, une espèce d'arbres qui

pourra survivre dans les sols

sablonneux.


On nous montre une photo en noir et blanc d'une forêt de pins rouges.


FABIENNE

À compter de 1928,

le rêve de Ferdinand

se transforme en réalité.

Le gouvernement accorde

son appui pour qu'on reboise

officiellement cette région.


PATRICK

Aujourd'hui, la forêt Larose

abrite de nouveau des animaux

sauvages, des petits et

des gros. Savais-tu que

près d'un siècle plus tard, la

forêt Larose compte 18 millions

d'arbres plantés sur un

territoire de 26 000 acres?


FABIENNE

Les gens viennent de loin pour

admirer les pins cathédrales

et pour se promener l'hiver

en ski de fond, en motoneige

et en traîneau à chiens.


Plusieurs photos se succèdent. On y voit différents types de randonneurs de promenant dans la forêt en hiver.


PATRICK

Nommée en l'honneur

de l'infatigable Ferdinand,

la forêt Larose est maintenant

l'une des plus grandes forêts

plantées à la main au Canada.

Pas si fou que ça,

notre Ferdinand, hein!


Générique de fermeture

Épisodes