Image univers Les mystères d'Alfred Image univers Les mystères d'Alfred

Les mystères d'Alfred

L'histoire du merveilleux monde mystérieux d'Alfred où les habiletés de déduction et de raisonnement d'Alfred sont requises pour mener des enquêtes sur des disparitions soudaines, d'étranges phénomènes naturels, de curieux comportements de la part des animaux et même des empreintes de pieds boueuses.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Le visiteur de l'espace

Milo jure qu’il a vu un extraterrestre. Il y avait du brouillard et celui-ci portait un énorme masque-casque. De plus, les abeilles de la région sont très faibles.



Réalisateur: Frédéric Dybowski
Année de production: 2009

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

TITRE

(Les mystères d’Alfred)


Début chanson thème


VOIX FÉMININE

Dans la nature,

il y a des mystères♪

Qui sont très compliqués,

mais Alfred a du flair♪

Milo, Camille, Alfred,

c’est un trio super♪

Nos héros sont

toujours prêts♪

Ils lâchent pas l’affaire♪


ALFRED

Quelque chose s’approche


MILO

Je l’entends♪


CAMILLE

Quelle est cette odeur?


ALFRED

Derrière toi♪


MILO

Voilà un indice♪


VOIX FÉMININE

Dans la nature,

il y a des mystères♪

Personne ne trouve la clé,

mais Alfred sait y faire♪

Milo, Camille, Alfred,

c’est un trio super♪

Ils collectent

les indices et tout...♪

est clair♪♪


Fin chanson thème


Titre :
Le visiteur de l’espace


MILO se trouve dans la clairière. Armé d’une branche, il donne des coups dans le vide comme s’il affrontait un adversaire.


MILO

Ha! Ha! Ha! Tu veux

combattre le grand Milo?

Ah! Prends garde,

tu vas perdre!

Tiens, prends ça,

chevalier noir!

Et ça!


Ton armure ne résistera

pas à ma vaillante épée.


Des vapeurs de fumée apparaissent. Un individu de haute stature et vêtu d’une combinaison particulière fait face à MILO.


MILO

Hum, hum!

(Terrifié)

Ah! Qu’est-ce que c’est?

(S’enfuyant)

Au secours! Aaah!

Aaah!

À moi!


MILO arrive au quartier général.


MILO

Ah, ah! Alfred!

(Entrant dans le quartier général)

À l’aide!


Un extra... extra...

C’est un extra...


CAMILLE

Qu’y a-t-il,

Milo? «Extra»...


T’as vu quelque

chose d’extraordinaire?


Qu’est-ce qui

est extraordinaire?


ALFRED

Essaie de finir

ta phrase, Milo.

Alors, tu as vu un...


MILO

Un extraterrestre.

On est envahi par

des extraterrestres.


CAMILLE

Des extraterrestres?

(Hilare)

Ha! Ha! Ha! Ha!


MILO

Je le jure!

J’en ai vu un.


J’espère qu’il ne

m’a pas suivi.


Il a pointé son

pistolet laser sur moi,

mais j’ai

réussi à fuir.


CAMILLE

Un extraterrestre, un

pistolet laser? Tu es sûr?


MILO

Oui!


Bien, je n’ai pas

vraiment vu le pistolet,

mais il se dirigeait vers

moi en bougeant les bras.


Je n’ai jamais

vu quelque chose

d’aussi effrayant

de toute ma vie.

(Voyant l’air sceptique d’ALFRED et de CAMILLE)

Hein? Vous ne

me croyez pas?


Alors, comme ça, mes 2 meilleurs

amis ne me croient pas?


D’accord. Il y a bien

quelqu’un qui va me croire.


MILO sort dehors et placarde des affiches à l’effigie de la silhouette mystérieuse qu’il a aperçue.


ALFRED

(Regardant les affiches)

Il a l’air de

prendre ça au sérieux.


EDGAR

Qu’est-ce qui se passe?


ALFRED

Euh... C’est l’affiche

annonçant le

dernier film,

mais la première

a été reportée.


EDGAR

Oh, dommage,

ç’a l’air génial.


CAMILLE

C’est pour

bientôt, la sortie.


MILO

(Énervé)

Hé! Mais qu’est-ce

que vous faites?


ALFRED

Attends, Milo.

Bon, excuse-moi.


On a compris

que c’était sérieux.


Laisse tomber

les affiches,

retournons au quartier général

et tu nous raconteras tout ça.


ALFRED, CAMILLE et MILO sont à leur quartier général.


MILO

Vous me croyez, maintenant?


ALFRED

Non, mais... c’est

qu’on n’a aucune preuve.


MILO

C’est ça, la preuve.


CAMILLE

Milo! Ce n’est

pas une preuve.


MILO

D’accord. Vous

voulez une preuve?


Je vais vous en

donner, une preuve.


Mais ne vous plaignez

pas si on vous tire dessus

avec un pistolet laser.

(Nerveusement)

Ha, ha...

Passez devant.


MILO emmène ALFRED et CAMILLE dans la clairière où il a vu la silhouette mystérieuse.


MILO

Chut! Attention!


Alors, il est

arrivé par là-bas.


CAMILLE

Où, là-bas?


MILO

Camille, pas si fort!

L’extraterrestre

va t’entendre.


CAMILLE

S’il est toujours là.


ALFRED

Alors, où était le...

hum, l’extraterrestre?


MILO

Hum, je n’en

suis pas sûr.


Mais tu sais, il y avait

beaucoup de brouillard.


ALFRED

(Reniflant)

Snif! Snif! Snif!


CAMILLE

Il n’y a plus

de brouillard.


ALFRED

On ne le voit plus, mais

on peut encore le sentir.


MILO

(Reniflant)

Snif! Snif! Snif!

Oui, c’est ça!


C’est l’odeur

du brouillard!


CAMILLE

Vous dites que le

brouillard a une odeur?

On dirait de la fumée

ou de la vapeur.


MILO

Oui, c’est exact!


Des gaz d’échappement

pendant un décollage.


ALFRED

Non!


MILO

Hein, quoi?


ALFRED

Des gaz d’échappement,

ça m’étonnerait.


Mais il y avait du brouillard

et il reste une odeur.


Donc, tu as

raison, Milo.


Il s’est passé

quelque chose ici.


Cette odeur de fumée

est notre premier indice.


Bon! Donc, il était

entouré d’une vapeur?


MILO

(S’adressant à CAMILLE)

Oui! Tu vois? Je

te l’avais bien dit.


ALFRED

Maintenant, il

faut d’autres indices.


MILO

Très bonne idée!


Le vaisseau spatial

a sûrement dû laisser


des marques de brûlures

ou des traces dans l’herbe.


Les amis, si vous voyez un

extraterrestre, n’oubliez pas:

jetez-vous par terre

pour éviter d’être touché

par les rayons laser.


Il hésitera à tirer et

vous pourrez vous enfuir.

Ha! Ha! Ha!


CAMILLE

(Désemparée)

Ah!


ALFRED

Ah! Ah...

Va-t’en, l’abeille.


Une abeille se pose sur le nez d’ALFRED.


CAMILLE

Ne lui fais

pas de mal!


Les abeilles sont en voie de

disparition!

(S’adressant à l’abeille)

Va-t’en! Va-t’en!


L’abeille harcelant ALFRED s’écrase au sol.


MILO

(S’adressant à une autre abeille)

Oh, ah!

Lâche-moi, l’abeille.

(La chassant)

Allez! Ouf-ouh!


ALFRED

Tu as vu? Cette

abeille a l’air endormie.


MILO

Oui! Celle-là aussi.


ALFRED

Attends une minute.


ALFRED examine à la loupe l’abeille qui se débat par terre.


MILO

Elles sont

peut-être paralysées

par le pistolet laser

de l’extraterrestre?


CAMILLE

(Ironique)

Oui, c’est

ça, paralysées.


ALFRED

Et je dirais que

c’est suffisant

pour constituer

un autre indice.


Les abeilles engourdies

sont notre 2e indice.


CAMILLE

Génial. Parce que je n’ai

vu aucune trace de brûlure ici.


ALFRED

Oui. Et il nous faut

une autre preuve.


Quelque chose d’important.


Une preuve certaine,

une preuve solide.


Ces abeilles viennent sans

doute des ruches de mon père.

Il vient de

commencer l’apiculture.


MILO

Ce sont des abeilles

extraterrestres, peut-être.


Elles volent

de façon étrange.


Elles ne sont pas

habituées à notre gravité.


CAMILLE

(Moqueuse)

Ce sont peut-être

de fausses abeilles?


Peut-être que les

extraterrestres


changent de forme.


Ils peuvent prendre

notre apparence,


et ensuite, ils se

changent en abeilles.


ALFRED

Je n’en sais rien.

Mais il nous faudrait

une preuve solide.


MILO

Comment la trouver?


ALFRED, CAMILLE et MILO sont à leur quartier général.


MILO

Un piège? Mais

tu es fou, ou quoi?


L’extraterrestre qui m’a

attaqué était énorme!


Il fait plus

de 2 mètres!


On ne pourra

jamais le maintenir,

même si on

réussit à l’attraper.


ALFRED

Calme-toi, Milo.

C’était juste une idée.


MILO

Colossal! Gigantesque!


CAMILLE

Mais Milo, et si on pouvait

l’enregistrer sur vidéo?


MILO

Sur vidéo?


ALFRED

C’est génial, Camille!


CAMILLE

Ah, c’est indéniable.


Ils courent dans le sous-bois, haletant.


Ils enfoncent trois piquets dans le sol reliés par du fil laser.


CAMILLE

Ah, ça me semble parfait!


ALFRED

Maintenant, au

quartier général!


ALFRED, CAMILLE et MILO sont à leur quartier général.


Ils visionnent les images filmées en direct par la caméra qu’ils ont disposée dans le sous-bois.


MILO

C’était une...


ALFRED

Une abeille? Oui.


Le détecteur

de mouvement

décèle quelque

chose qui approche.


MILO

Là, vous allez

voir l’extraterrestre.


CAMILLE

(Apeurée)

Oh!


ALFRED, CAMILLE ET MILO

(Effrayés)

Holà! Qu’est-ce que c’est?


Ils distinguent un œil en gros plan. La silhouette mystérieuse a collé son œil sur l’objectif de la caméra.


MILO

Vous croyez

qu’il nous voit?


Reculez! Reculez!

Un extraterrestre cyclope!

Le pire de tous.


CAMILLE

Il est vraiment effrayant.

Tu as vu? Son

œil est énorme!


ALFRED

Oui, il est immense.


MILO

Vous voyez que

j’avais raison!


ALFRED, CAMILLE ET MILO

(Stupéfaits)

(Apercevant M. HÉRISSON)

Hein!


MILO

Regardez!


M. HÉRISSON

(Saluant de l’autre côté de la caméra)

Alfred? C’est papa!


ALFRED

Papa? Euh, mais

qu’est-ce qu’il fabrique?


M. HÉRISSON

Je suppose que tu mènes

une enquête? Bonne chance!


MILO

C’est un indice, Alfred?


C’est un extraterrestre

qui s’est changé en ton père?


ALFRED

Le gros œil. C’est

ça, notre indice!


Je ne sais pas

ce que c’est,


mais il est arrivé

quelque chose.


Alors, ce sera

notre 3e indice.


CAMILLE

Il est arrivé

quelque chose, mais quoi?


MILO

(Parlant de CAMILLE)

Parfait. À présent,

elle me croit.


ALFRED, CAMILLE et MILO sont à leur quartier général.


ALFRED

Pour résoudre

ce mystère,

utilisons la science

et la logique.


CAMILLE

Le premier indice...


ALFRED

Le brouillard.


C’est étrange, ce brouillard,

alors qu’il fait soleil.


MILO

C’était un

brouillard extraterrestre.

Ça me paraît logique.


CAMILLE

Ça sentait le brûlé.


ALFRED

Oui, mais ça aurait pu

être simplement de la fumée.

Le 2e indice,

les abeilles.


Elles étaient engourdies

et volaient de travers.


MILO

C’est la preuve

qu’elles ont été atteintes

par le pistolet laser.


ALFRED

La preuve que quelque chose

les a affectées. Mais quoi?


CAMILLE

Il n’y a pas de signe qu’un

vaisseau spatial ait atterri.


ALFRED

Je sais, mais...

On a vu un objet

étrange sur la vidéo.


MILO

Oh, oui!

Un œil d’extraterrestre

très, très effrayant.


ALFRED

(Remontrant une image figée de son père)

Ça avait l’air de ça,

mais regardons

de plus près.


MILO

(Se masquant les yeux)

Ah!


CAMILLE

Attends un peu.

Appuie sur pause.


Zoome avant. Zoome sur

l’œil de ton père


ALFRED

Comparons-le avec

l’œil de l’extraterrestre.


MILO

Oh, non!

Je le savais!


C’est ton père,

l’extraterrestre.


ALFRED

Ou alors, l’extraterrestre,

c’est mon père.


MILO

Hein, quoi?

Répète un peu ça.


ALFRED

C’est mon père,

voilà tout!


La seule personne qu’on

a vue, c’est mon père.


Et il n’est pas

un extraterrestre.


Quoiqu’il lui arrive

de se comporter comme eux.


CAMILLE

Quoi? Mais c’était

tellement bizarre.


MILO

Donc, tu veux dire que ce

n’est pas un extraterrestre

qui se transforme

comme les abeilles?


ALFRED

Les abeilles!

Je crois que j’ai compris.

Suivez-moi!


CAMILLE

Où est-ce qu’on va?


ALFRED

On retourne

là où Milo a vu

l’extraterrestre dans

le brouillard.

Il est peut-être

encore là.


CAMILLE

Qui, ça, «il»? Hein?


MILO

L’extraterrestre

ou ton père?


ALFRED

Les deux.

Allez, vite!


Ils sont à l’endroit où MILO a aperçu la silhouette mystérieuse.


CAMILLE

C’est la même

odeur de fumée.


ALFRED

Parce que c’est

de la vraie fumée.


Elle vient de mon

jardin. Par ici!


MILO

On va dans

son jardin?


Mais on peut voir

en restant ici, non?


CAMILLE entraîne MILO avec elle. ALFRED les emmène dans les ruches de son père.


ALFRED

(Apercevant son père en tenue d’apiculteur)

Milo, voici

ton extraterrestre.


MILO

(Effrayé)

Ah! Non!

(S’éloignant)

Ah...


M. HÉRISSON

(Ôtant son chapeau)

Alfred! Tu arrives

à temps pour la récolte.


Les cadres n’étaient

pas encore prêts hier,

mais là, ils le sont.


MILO

Ah, euh...

Euh, vous êtes...

(S’énervant)

Arrgh! Je suis un idiot!


ALFRED

Papa, à quoi

sert la fumée?


M. HÉRISSON

Pour la ruche.


La fumée engourdit les abeilles

et les rend plus dociles.


Je peux récolter le miel

sans avoir peur d’être piqué.


MILO

Et vous avez besoin de

ce chapeau-là pour faire ça?


M. HÉRISSON

Celui-ci? Bien sûr!


Il me protège des piqûres

pendant l’enfumage de la ruche.


En plus, il me donne un

petit air d’extraterrestre,

tu ne trouves pas?


MILO

(Gêné)

Wah!


Faut être idiot

pour penser à ça.


Tout le monde rit.


Début générique de fermeture


VOIX MASCULINE

Milo n’avait jamais vu un costume

d’apiculteur et il a imaginé le pire.


Il y a des abeilles partout sur Terre,

sauf en Antarctique. Elles ont un rôle

important dans les chaînes alimentaires,

car elles transportent le pollen de fleur en

fleur.


Fin générique de fermeture

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par