Image univers Les mystères d'Alfred Image univers Les mystères d'Alfred

Les mystères d'Alfred

L'histoire du merveilleux monde mystérieux d'Alfred où les habiletés de déduction et de raisonnement d'Alfred sont requises pour mener des enquêtes sur des disparitions soudaines, d'étranges phénomènes naturels, de curieux comportements de la part des animaux et même des empreintes de pieds boueuses.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

L'art du vol

Cynthia est très triste et fâchée lorsque sa sculpture d’objets étincelants est volée. Tout ce qui reste est l’arbre dénudé. Alfred et son équipe examinent la situation et éliminent la possibilité que le raton laveur qui aime les objets reluisants ait volé la sculpture.



Réalisateur: Frédéric Dybowski
Année de production: 2009

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

TITRE

(Les mystères d’Alfred)


Début chanson thème


VOIX FÉMININE

Dans la nature,

il y a des mystères♪

Qui sont très compliqués,

mais Alfred a du flair♪

Milo, Camille, Alfred,

c’est un trio super♪

Nos héros sont

toujours prêts♪

Ils lâchent pas l’affaire♪


ALFRED

Quelque chose s’approche


MILO

Je l’entends♪


CAMILLE

Quelle est cette odeur?


ALFRED

Derrière toi♪


MILO

Voilà un indice♪


VOIX FÉMININE

Dans la nature,

il y a des mystères♪

Personne ne trouve la clé,

mais Alfred sait y faire♪

Milo, Camille, Alfred,

c’est un trio super♪

Ils collectent

les indices et tout...♪

est clair♪♪


Fin chanson thème


Titre :
L’art du vol


Les élèves sont rassemblés devant l’école pour le lancement d’un concours d’art.


M. RUSARD

Les enfants,

le concours d’art de

l’école va commencer!


Et le premier artiste

à nous présenter son

œuvre est... Cynthia.

(Surpris)

Oh?


CYNTHIA

(Lui prenant le micro des mains)

Comme vous le savez tous,

je suis la fille la plus

branchée de Bois Touffu.


Et maintenant,

vous allez voir

que je suis aussi l’artiste

la plus douée de l’école!


LOUISE, GABY ET TINA

Cynthia!

Cynthia! Cynthia!


CYNTHIA

J’ai créé

cette sculpture


et j’y ai consacré

énormément de temps.


Je sais que vous êtes

tous impatients de la voir.


ENSEMBLE

(Ébahis)

Aaah!


CYNTHIA

(Horrifiée)

Hum? Aaah! Mais...


Mon arbre, mon incroyable,

magnifique œuvre d’art...

mon chef-d’œuvre...

est complètement fichu!


Au voleur!


Aaah!

(S’évanouissant)

Je me sens mal!


M. RUSARD la rattrape.


LOUISE, GABY ET TINA

Son arbre!

(S’évanouissant)

Aaaah!


ALFRED

Ça alors! C’est

vraiment très mystérieux!


MILO

Oui, tu

l’as dit.


J’ai jamais vu

autant de filles

s’évanouir en

même temps!


ALFRED

Cynthia, tu

peux nous dire


ce qu’il y avait

sur ton arbre?


CYNTHIA

Il y avait des

bijoux scintillants,


des étoiles

et des boules.


C’était magnifique,

grandiose, extraordinaire!


Maintenant, il n’y a

plus rien. Rien de rien!


Oh, je crois que je

vais encore m’évanouir!


ALFRED

Ne t’en fais

pas, Cynthia.


Il y a sûrement

une explication


et nous retrouverons

tes décorations, tu verras.


M. RUSARD

Alfred, crois-tu vraiment

qu’il y ait un voleur

à Bois Touffus?


ALFRED

J’ai bien peur que ça en

ait tout l’air, M. Rusard.


CYNTHIA

(Se précipitant)

Oui! Et je connais

le voleur! Suivez-moi!


ALFRED

Cynthia, attends!


Tu ne peux pas accuser

quelqu’un comme ça!


CYNTHIA

(Furieuse)

Ça, c’est ce que

tu crois! Hum!


CYNTHIA est devant l’habitation de GÉGÉ le raton laveur qui se coltine une réputation de voleur.


CYNTHIA

OK!


GÉGÉ

(Ahuri)

Hum?


CYNTHIA

Rends-moi mes affaires!

Tout de suite!


GÉGÉ

Cynthia? Te rendre quoi?

Quelles affaires? Où ça? Hein?


ALFRED

(Arrivant)

Il y a eu

un vol, Gégé.


CAMILLE

Et Cynthia est convaincue

que c’est toi, le coupable.


CYNTHIA

Tout le monde sait

que les ratons laveurs

aiment tout

ce qui brille.


Un voleur restera

toujours un voleur!


GÉGÉ

Non! J’ai promis que

jamais plus je ne volerais.


Et je n’ai

qu’une parole.


CYNTHIA

Je ne te crois pas.

Arrêtez ce raton laveur!


ALFRED

Mais Cynthia, nous

n’avons aucune preuve.


MILO

Il faut commencer par

chercher des indices, voyons!


CYNTHIA

Des indices?

On n’en a pas besoin!


ALFRED

M. Rusard,

je suis sûr

qu’on peut découvrir

ce qui s’est passé.


Il nous faudra

juste quelques heures.


M. RUSARD

D’accord. Ça me semble

raisonnable, Alfred.


Allez, viens, Cynthia.


Laissons Alfred

faire son travail.


CYNTHIA

(S’adressant à GÉGÉ)

Toi, je t’ai

à l’œil!


GÉGÉ

Alfred, aide-moi,

je t’en prie.


CAMILLE

Ne t’en fais

pas, Gégé.


Alfred va résoudre

ce mystère.


ALFRED, CAMILLE et MILO sont à nouveau devant l’école et l’exposition, à ciel ouvert, des œuvres de CYNTHIA.


MILO

(S’adressant à CAMILLE)

Si le voleur

est aussi doué,

il pourrait

tout nous voler!


Mon microscope, mon

stéthoscope supersonique,


ALFRED

Le crime parfait,

ça n’existe pas.


Il y a toujours

des indices.


Il faut juste

qu’on les trouve.


MILO

Oh non,

c’est le voleur!

Il a dû capturer quelqu’un

qui appelle au secours.


Venez!


Ça vient de cette

direction, j’en suis sûr.


ALFRED

Hum... Milo,

je crois plutôt


que c’est quelqu’un

qui chante...


ou qui essaie,

du moins.


Ils arrivent devant la maison de M. RÉMY.


ALFRED

Bonjour, M. Rémy!


M. RÉMY

Oh!

Bonjour, les enfants!


Que faites-vous

par ici?


ALFRED

On essaie de

résoudre un mystère.


Entre hier soir

et ce matin,

quelqu’un a volé des objets

sur la sculpture de Cynthia.


M. RÉMY

(Réfléchissant)

Hum!


CAMILLE

Puisque vous

habitez tout près,

on se demandait si vous

aviez entendu quelque chose.


MILO

Rien de suspect?


M. RÉMY

De suspect? Non,

je n’ai rien entendu.


Mais bon, hier soir,

je chantais.


Je répète pour un

spectacle amateur.


Vous voulez écouter

l’enregistrement que j’ai fait?


ALFRED

Quoi? Vous vous

êtes enregistré?


M. RÉMY

Oui, hier soir. J’étais

particulièrement inspiré.


ALFRED

On aimerait

vraiment l’écouter!


CAMILLE ET MILO

Vraiment?


M. RÉMY

Ne bougez pas!

Je reviens tout de suite.


MILO

Tu es sûr qu’on veut

encore l’entendre hurler?


ALFRED

Oui. Parce que si

M. Rémy s’est enregistré,


il a peut-être enregistré

autre chose en même temps.


M. RÉMY

Voilà, j’arrive.


Vous n’en croirez

pas vos oreilles.


Là! Ça va commencer

dans un instant!


MILO se bouche les oreilles. CAMILLE est grimaçante. ALFRED enregistre l’enregistrement de M. RÉMY.


ALFRED

Merci beaucoup, M. Rémy.


M. RÉMY

(Énervé)

Mais comment ça, merci?

Tu te moques de moi?


ALFRED

J’essaie de capter

les bruits de fond

que vous avez

peut-être enregistrés.


CAMILLE

Vous avez peut-être

enregistré le voleur.


MILO

On dirait des chants

d’oiseaux! C’est étrange.


ALFRED

Très étrange.


On a trouvé notre

premier indice.


Merci, M. Rémy.

Vous nous avez bien aidés.


M. RÉMY

Oh! De rien!


Maintenant, vous allez

pouvoir m’écouter chanter!


TINA

(Arrivant)

Alfred! Alfred!


On a retrouvé

quelques décorations

de l’arbre de Cynthia!


LOUISE

On va vous montrer!

Suivez-nous!


Ils arrivent à l’endroit d’une clairière.


TINA

(Penchée au sol)

Nous allions

retrouver Cynthia,

quand quelque

chose de brillant

a attiré notre regard.


Vous voyez, elles sont là!

Cachées sous la terre.


ALFRED

Merci, Tina.

On va s’en occuper.


TINA

Au revoir, Alfred!


LOUISE

Au revoir!


ALFRED

Attention où vous

mettez les pieds.


Il ne faut surtout pas

endommager le lieu du crime.


Les objets retrouvés sous terre reposent sur une serviette.


CAMILLE

Ça n’a aucun sens!


Pourquoi le voleur

laisserait-il son

butin derrière lui,

à moitié enterré?


ALFRED

C’est une bonne

question, Camille.


Le fait que les objets

étaient à moitié enterrés

sera notre 2e indice.


MILO

Hum!


Je me demande

pourquoi Cynthia pense


que les plumes sont

des objets d’art.

Ces artistes! Ha!


ALFRED

C’est étrange...

Mais attends!


Cynthia a dit

qu’elle n’avait mis


que des objets brillants

sur son arbre.


MILO

Alors qu'est-ce

qu'elle fait ici?


ALFRED

Tu as raison, Milo.


Cette plume n’a

rien à faire ici.


Je crois qu’elle

est notre 3e indice.


CAMILLE

Mais qu’est-ce

que ça veut dire?


D’où provient

cette plume?


ALFRED

Je n’en sais rien,

mais en tous cas,


les plumes ne poussent

pas dans les arbres.


MILO

Une chose est sûre:


ce voleur n’est pas du

tout intéressé par l’argent.


Ces objets ne sont rien

d’autre que du bric-à-brac.

Ça ne vaut rien.


CYNTHIA

(Arrivant furieuse)

Du bric-à-brac?


Non! Oh que non!


C’est du véritable

cristal en plastique!


C’est de l’art!

Vous n’y connaissez rien!


D’ailleurs, je vais

les récupérer!


ALFRED

Pas encore, Cynthia.


On en a besoin

pour enquêter.


CYNTHIA

Bien. Quand pourrai-je

les reprendre?


ALFRED

On doit d’abord les

examiner au quartier général.


Ensuite, on te les rend.


CYNTHIA

Bon, d’accord.

Mais dans ce cas,

je viens avec vous.


ALFRED, CAMILLE, CYNTHIA et MILO sont au quartier général.


ALFRED

Bon... passons

nos indices en revue.


Le premier, c’était le bruit

de pépiements d’oiseaux


que M. Rémy a enregistré

sans le savoir.


MILO

Le voleur essaie

peut-être de nous conduire


sur une fausse

piste avec ce son.


CYNTHIA

Je ne vois pas pourquoi

on perd du temps

avec ces indices!

C’est Gégé! Hé-oh!


CAMILLE

Parce que n’importe quel

détective digne de ce nom

examine toujours

tous les indices

avant d’accuser

un suspect.


ALFRED

Passons au

2e indice maintenant.

On a trouvé des décorations

éparpillées par terre


et à moitié enterrées.


C’est vraiment

très bizarre.


MILO

Si vous voulez mon avis,

ce voleur est très désordonné.


CYNTHIA

On ne t’a pas

demandé ton avis.


ALFRED

Notre 3e indice,

c’est cette plume.


CYNTHIA

À mon avis, ce n’est

pas vraiment un indice.


MILO

À ton avis? Mais on ne

t’a pas demandé ton avis.


Vous deux, vous lui

avez demandé son avis?


Moi, je me rappelle pas.


ALFRED

Tu te trompes, Cynthia.

Au contraire, cette plume

est très importante.


Il faut qu’on détermine de

quel oiseau elle provient.

(Inspectant la plume au microscope)

Intéressant! Hum!

C’est ce que je pensais.

Je crois que

j’ai la solution.


Tu me prêtes une

boucle d’oreille?


CYNTHIA

Quoi? Euh...

je crois que...

ce n’est pas le moment

de te déguiser, Alfred!


ALFRED

J’en ai besoin

pour l’enquête!


CYNTHIA

Bon... dans

ce cas, d’accord.


Mais tu me la

rends, hein?


ALFRED

Je crois savoir comment faire

pour trouver le coupable.

Suivez-moi.


Ils retournent dans le sous-bois.


MILO

Alors ça, c’est

vraiment très mystérieux.


Qu’est-ce que c’est?


ALFRED

Un minuscule émetteur.


Ça nous permettra


de suivre la trace

de la boucle d’oreille


et de confirmer

l’identité du voleur.


Allons nous cacher!


CYNTHIA

Ça va être

encore long?


CAMILLE

Chuuuut!


MILO

Chut!


Ils sont tapis derrière des herbes hautes.


Quelques instants plus tard, CYNTHIA et MILO dorment. ALFRED et CAMILLE sont aux aguets.


ALFRED

Voilà notre voleur!


CAMILLE

Un oiseau?


ALFRED

Suivons-le!


L’oiseau s’envole avec l’émetteur dans le bec.


CYNTHIA

Hein? Quoi?

Hé!


CYNTHIA ET MILO

Attendez-nous!


MILO

(Courant)

Ah, ah! Attendez-moi!

Attendez-moi!


Ne me laissez pas

seul avec elle!


M. RUSARD

Ah, vous voilà!


Ça fait plus d’une heure

que je vous cherche partout.


MILO

Je crois qu’on a

trouvé notre voleur.


ALFRED

Il s’est arrêté! Regardez!

La croix s’est immobilisée!

Ça veut dire

qu’il est tout près.


CYNTHIA

Où est le voleur?


ALFRED

Il est dans cet arbre!


CYNTHIA

Le voleur est

dans cet arbre?


Je vais m’en occuper!


M. RUSARD

Non, attendez!


Vous serez plus

en sécurité ici.


Je m’en occupe!


CAMILLE

Faites attention,

M. Rusard!


M. RUSARD

Je suis toujours prudent

quand je grimpe aux arbres.

(Grimpant)

Hum?

(Trouvant le nid)

J’ai la boucle d’oreille!


ALFRED

Y a-t-il des jeunes

pies, là-haut, par hasard?


M. RUSARD

Non, Alfred!

Le nid est vide!


CYNTHIA

Qu’est-ce qu’on en a à

faire des jeunes oiseaux?


ALFRED

Ça devrait t’intéresser:

ce sont eux, tes voleurs.


La maman pie

apprend à ses petits


à stocker de la

nourriture en l’enterrant.


Mais les jeunes

pies sont curieuses


et attirées par

tout ce qui brille.


Elles prennent ces

objets et les enterrent.



CAMILLE

Ce qui explique pourquoi

on a trouvé une plume

près des objets enterrés.


ALFRED

Exactement!

Les jeunes oiseaux ont

vu les objets brillants


sur la sculpture et

ils les ont emportés.


Ensuite, la maman

apprend à ses petits


à enterrer les objets,


pour les préparer à

enterrer la nourriture


quand ils seront

plus grands.


CAMILLE

Et voilà!

Affaire résolue!


M. RUSARD

Je suis ravi

de l’apprendre!


Voilà ta boucle d’oreille.

Je crois que tu dois

des excuses à Gégé.


CYNTHIA

D’accord, mais

je dois y réfléchir.


Je vais d’abord

reprendre ma boucle.


CYNTHIA tient sa boucle. Une pie passe et la lui subtilise.


CYNTHIA

(Surprise)

Hé!


Reviens tout

de suite! Reviens!

Voleuse! Elle... il...

a volé ma boucle!


Tout le monde rit.


CYNTHIA

Reviens ici!

Qu’est-ce que tu fais avec ma

boucle d’oreille? Rends-la-moi!


Début générique de fermeture


VOIX MASCULINE

Les pies font partie de

la famille des corbeaux.


Un des faits extraordinaires

au sujet des pies est leur capacité

de se reconnaître dans un miroir.


La pie est omnivore, elle se nourrit

donc d’insectes, de graines, de fruits

et de petits rongeurs.


Fin générique de fermeture

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par