Image univers Les mystères d'Alfred Image univers Les mystères d'Alfred

Les mystères d'Alfred

L'histoire du merveilleux monde mystérieux d'Alfred où les habiletés de déduction et de raisonnement d'Alfred sont requises pour mener des enquêtes sur des disparitions soudaines, d'étranges phénomènes naturels, de curieux comportements de la part des animaux et même des empreintes de pieds boueuses.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Les perles ont disparu!

Alfred, Lili, Milo et Camille trouvent un vieux coffre dans le grenier. Lili y trouve des perles et elle veut fabriquer un collier pour sa mère, mais le lendemain, les perles ont disparu.



Réalisateur: Frédéric Dybowski
Année de production: 2009

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

TITRE

(Les mystères d’Alfred)


Début chanson thème


VOIX FÉMININE

Dans la nature,

il y a des mystères♪

Qui sont très compliqués,

mais Alfred a du flair♪

Milo, Camille, Alfred,

c’est un trio super♪

Nos héros sont

toujours prêts♪

Ils lâchent pas l’affaire♪


ALFRED

Quelque chose s’approche


MILO

Je l’entends♪


CAMILLE

Quelle est cette odeur?


ALFRED

Derrière toi♪


MILO

Voilà un indice♪


VOIX FÉMININE

Dans la nature,

il y a des mystères♪

Personne ne trouve la clé,

mais Alfred sait y faire♪

Milo, Camille, Alfred,

c’est un trio super♪

Ils collectent

les indices et tout...♪

est clair♪♪


Fin chanson thème


Titre :
Les perles ont disparu!


Tout le monde est chez ALFRED. Ses parents, M. et MME HÉRISSON, font la vaisselle.


M. HÉRISSON

Chérie, qu’est-ce que

les enfants fabriquent

au grenier? Oh?


LILI

Regarde ce qu’on

a trouvé, maman!


MME HÉRISSON

C’est la malle de ma

grand-tante, Mamie Trognon.


Je ne l’ai pas ouverte

depuis des années!


MILO

Ça se voit

qu’elle est vieille:


il y a des trous

dans le fond.


ALFRED

Mamie Trognon?

Mais qui est-ce?


Tu ne nous as

jamais parlé d’elle.


MME HÉRISSON

En fait, ce doit être

parce qu’elle est morte


quand j’étais

encore toute petite,

(Réfléchissant)

et à vrai dire, tout

ce dont je me souviens,

c’est qu’elle était

très... très grognon.


LILI

C’est drôle, ça!

Mamie Trognon

était grognon.


MME HÉRISSON

Oui.

Mais en fait, elle

avait de bons côtés,

et elle m’a laissé

tout ce qui se trouve

dans cette malle.


M. HÉRISSON

Ouvrons-la pour voir

ce qu’il y a dedans.


Vous trouverez peut-être

quelque chose d’amusant.


ALFRED

C’est plein

d’objets anciens!


CAMILLE

(Tournoyant avec un chapeau sur la tête et une fourrure autour du cou)

Ouah!

(S’adressant à MME HÉRISSON)

Bonjour!


M. HÉRISSON

Bonjour, Mamie Trognon,

vous allez bien?


Désirez-vous

une tasse de thé?


CAMILLE

Oh, bien sûr,

avec plaisir!

(Jetant la fourrure derrière l’épaule avec classe)

Hum!


MME HÉRISSON

Amusez-vous bien!

Nous, allons

préparer le déjeuner.


M. HÉRISSON

(Surpris)

Nous? Hum...


MME HÉRISSON

Oui, «nous», chéri.


M. HÉRISSON

Ha, ha! D’accord.


ALFRED

Oh! Ah, mais qu’est-ce

que c’est que ça?


Euh... regardez!


CAMILLE

On dirait des perles!


ALFRED

Elles doivent provenir

d’un collier cassé.


MILO

En voilà deux autres.


LILI

Faites voir!

ALFRED

Attention, Lili!

Ce ne sont pas des jouets.


LILI

(Étonnée)

Oh!


ALFRED

On en fera un collier

et on l’offrira à maman.


CAMILLE

Elle va être vraiment

contente. Youpi!

Il faut les cacher.


ALFRED

Bonne idée!


LILI

C’est moi qui offrirai

le collier à maman!


ALFRED

Oui, et tu pourras

même l’emballer.


Mais il faut

attendre demain.


On doit d’abord

l’assembler.


LILI

Chut! C’est un secret.


CAMILLE

Me voilà!


Dites bonjour

à Mamie Trognon!


LILI

(Enthousiaste)

Ha!


MILO

Oh...


CAMILLE

Hum... Bon, d’accord!


ALFRED

(Les examinant à la loupe)

Hum! Ces perles

sont bizarres.

Comment peuvent-elles

former un collier?


Elles n’ont pas de trou.


CAMILLE

Mais, Milo, qu’est-ce

qui te prend?


MILO

Il y a des moustiques!


ALFRED

Lili a laissé la porte

de derrière ouverte.


Ma chambre est

pleine de moustiques.


Je croyais qu’ils

étaient partis!

(S’adressant aux moustiques)

Hé, restez dehors!


CAMILLE

Ces perles peuvent

valoir très cher.


ALFRED

Oui, tu crois?


CAMILLE

Possible. Tu sais,

elles sont anciennes.


ALFRED

Dans ce cas, je vais fermer

ma porte à clé ce soir.


Papa!


La maison est

complètement envahie

par les moustiques!


Le lendemain matin, ALFRED se réveille tout doucettement, et s’étire dans son lit.


ALFRED

(Constatant qu’elles ont disparu)

Quoi? Les perles?

Où sont-elles?

(Allant à la cuisine)

Lili? Euh...


Hé, euh... les...

trucs ont disparu.

C’est toi

qui les as?


LILI

Non! C’est toi qui étais

chargé de les garder,

Alfred.


Moi, j’ai juste

tenu ma langue.


MME HÉRISSON

Mais qu’est-ce que vous

marmonnez, tous les deux?


ALFRED

(Embarrassé)

Rien du tout.


Mais je n’y comprends

plus rien, moi.

Il faut que

j’appelle les autres!


ALFRED, CAMILLE et MILO sont à leur quartier général.


ALFRED

Voyons s’il y a des

empreintes digitales.


C’est le

coup classique:

un cambriolage dans une

pièce fermée de l’intérieur.


Hum... je me

demande bien...

ce qui peut

traverser les murs?


MILO

Bon, le voleur n’a

certainement pas pu

passer par la fenêtre.


CAMILLE

Alors, peut-être qu’il était

déjà caché sous le lit

et a simplement attendu

que tu t’endormes.


Il a pris les perles,

est retourné se cacher

et a attendu

jusqu’au matin.


ALFRED

Le lit!

Voilà le voleur!

(Soulevant la couverture)

Euh?


LILI

(Sursautant dans son sommeil)

Oh!


ALFRED

Lili.


MILO

Attendez!


Il devrait y avoir

des traces dans la...

Éternuant

A-a-a-atchoum!


ALFRED

... la poussière, exact.


On fait le

ménage demain.


MILO

Si j’étais superstitieux,

je dirais que

Mamie Trognon

n’a pas apprécié qu’on

joue avec ses affaires!


CAMILLE

Les fantômes traversent

les murs, non?


Ta mère a dit qu’elle était

grognon, n’est-ce pas?


C’est peut-être elle!


ALFRED

Ce n’est pas

un fantôme!


Il n’y a rien!

J’ai regardé partout.


Les perles ne sont

pas tombées par terre.


CAMILLE

Oh! Là!


Il y a des traces bizarres

dans la poussière.


ALFRED

Bravo, Camille!

Ces étranges petites traces

laissées par le voleur

sont notre

(Prenant une photo)

premier indice!


Hé! Écoutez...


MILO

Quoi? Qu'est-ce

qu'il y a?


ALFRED

Vous n’avez

rien remarqué?


MILO

Euh... je ne

vois pas vraiment...

de quoi tu parles.


ALFRED

Écoutez... Il n’y a

plus de moustiques!


C’est pour ça que j’ai

aussi bien dormi.


Les moustiques

ont disparu


en même temps

que les perles!


Indice numéro... deux!

(Prenant des affiches dans son armoire)

Venez, on a du boulot.


Ils sortent dehors. ALFRED placarde des affiches sur le voleur qu’ils recherchent.


ALFRED

(Agrafant une affiche sur un arbre)

Hum-hum...


MILO

Bon, ça y est!

J’ai fini.


J’ai distribué des affiches

à tous les gens du coin.


Si le voleur montre

les perles à quelqu’un,


il se fera

forcément prendre.


CYNTHIA

Hé, vous autres!


ALFRED

Oh? Cynthia! Qu’est-ce

que vous faites?


CYNTHIA

Tu peux enlever ces affiches,

j’ai trouvé le coupable.


ALFRED

C’est pas vrai!

Mais qui est-ce?


CYNTHIA

Euh, à vrai dire...

je ne le sais pas.


Du moins, pas encore.

Mais je trouverai bien.


C’est quoi, la récompense?


ALFRED

Euh...

un chewing-gum?


LILI met un chewing-gum dans la main d’ALFRED.


CYNTHIA

Ha! Mes compétences

valent bien plus que ça.


Mais... je prends

celui-ci comme acompte,


car je veux que tu saches

qu’il m’en faudra plus,

beaucoup plus.


MILO

Mais pour qui

elle se prend?


Tu vas trouver le voleur

avant elle, Alfred.


ALFRED

Possible, mais elle

nous apprendra peut-être

quelque chose d’utile,

on ne sait jamais, Milo.


CAMILLE

Alfred, et si

Milo avait raison


et que le fantôme de

ton arrière-grand-tante


nous en voulait d’avoir

joué avec ses affaires?


ALFRED

Les fantômes,

ça n’existe pas!


Il y a forcément une

explication logique.


Je... je... je ne l’ai

pas encore trouvée.


CYNTHIA

(Revenant)

Affaire classée!

J’ai retrouvé vos perles.


ALFRED

Quoi? Déjà?


CYNTHIA

Oui, bien sûr,

c’était du gâteau.


C’est Julie qui les avait.


Elle a bien essayé

de tout nier,

mais je lui ai

fait avouer la vérité.


Alors, les voici!


ALFRED

(Les reniflant)

Elles ont une drôle

d’odeur, ces perles.

(Goûtant)

Ce sont des bonbons!


CYNTHIA

Hum? C’est donc pour ça

qu’elle essayait d’en manger

quand je l’ai attrapée.


CAMILLE

Non, mais

pauvre Julie!


Tu devrais vite

aller t’excuser!


CYNTHIA

Oh, certainement pas!


Elle n’avait

qu’à ne pas manger

de bonbons en

forme de perles

pendant que moi,

je cherche des perles.

(S’en allant)

Je reviendrai.


CAMILLE

Je ne sais pas ce

qui est le pire:

Cynthia qui malmène

des suspects,

ou le fantôme de Mamie Trognon

qui terrorise Bois Touffu!


MILO

Euh... moi,

je préfère Cynthia.


Au moins, elle,

je la vois,

et elle ne m’a jamais

fait frémir de peur.


ALFRED

Je t’ai dit qu’il n’y

avait pas de fantôme.


CAMILLE

Hé, J’ai trouvé la façon

parfaite de prouver

que les fantômes

n’existent pas!

(Acquiesçant)

Hum-hum!


Ils sont rentrés chez ALFRED.


CAMILLE

On va régler ça une

bonne fois pour toutes.

Maintenant, si

Mamie Trognon est là,

elle ne ratera pas

cette occasion

de nous dire ce

qu’elle nous reproche.


MILO

C’est... c’est ça

qui m’inquiète!

(Frissonnant et frémissant)

Vous... vous

avez... entendu ça?


CAMILLE

C’est toi qui

claques des dents.


Non, mais arrête!

Tu te fais peur à toi-même.

(S’adressant à ALFRED et à MILO)

Maintenant, concentrez-vous.


Mamie Trognon...

si vous m’entendez...

s’il vous plaît,

montrez-vous!


ALFRED

Vous voyez?

Il n’y a absolument

aucun fantôme.


MILO

Qu’est-ce que c’est?


Quelque chose m’est

passé sur le pied!


ALFRED

Ça alors!


CAMILLE

C’est juste

un petit lézard.


Et je parie que c’est lui

qui a laissé les traces!


MILO

Et c’est lui qui

est passé sur mon pied?


Je préfère que ce

soit ce petit lézard

plutôt que le fantôme

de Mamie Trognon.


ALFRED

Ce petit lézard qui a laissé

ses traces dans ma chambre

est notre 3e indice.


CAMILLE

Mais ça n’explique

toujours pas

pourquoi nos

perles ont disparu.


ALFRED

Allons vite au quartier

général examiner nos indices!


MILO

Hé! Attendez-moi!


ALFRED, CAMILLE et MILO sont à leur quartier général.


ALFRED

Premier indice: les

traces dans la poussière.


On les a trouvées

dans ma chambre,


là où se trouvaient

les perles.


Il y en avait aussi

dans le salon.


Ce sont les traces du lézard

qui est notre 3e indice.


Donc, le 3e indice

explique le premier.


Mais les lézards ne

volent pas les perles.


MILO

Oui, et le 2e indice,

ce sont les moustiques,


qui ont disparu

la nuit dernière,


en même temps que

les perles ont disparu.


ALFRED

Oui, et tout ça

n’avait aucun sens

jusqu’à ce qu’on trouve

notre 3e indice.


MILO

Un gecko? Tu trouves

ça logique? Pourquoi?


Les geckos

aiment les perles?


ALFRED

Non, mais ils

mangent les insectes.


CAMILLE

Donc le gecko aurait

mangé les moustiques


et Mamie Trognon aurait

pris les perles, c’est ça?


ALFRED

Il y a vraiment

quelque chose qui cloche.


Quel est le lien entre

les geckos et les perles?


Un instant, je dois

vérifier quelque chose.

(Cherchant sur son ordinateur)

Oh! Ça y est!

On a trouvé! Venez!


MILO

«On» a trouvé?


CAMILLE

(Contrariée)

Ah...


Ils sont de retour à la maison et plus exactement dans la chambre d’ALFRED qu’ils fouillent.


MILO

Tu peux nous dire ce

qu’on cherche exactement?


ALFRED

Vous le saurez quand

vous le trouverez.


CAMILLE

(Tenant la chaussette du bout des doigts)

Cette chaussette,

peut-être?


ALFRED

Ha, ha, très drôle.

Hé! Venez voir!

Oh... Ah!

Eurêka!


MILO

Qu’est-ce que

c’est, Alfred?


Les bébés geckos gazouillent.


MILO

Ce sont des bébés geckos!


CAMILLE

Ce sont eux qui

ont laissé des traces!


ALFRED

Ce sont aussi les lézards

qui ont mangé les moustiques,

car ils sont

insectivores.


MILO

D’accord, mais...

les perles, alors?


ALFRED

Je trouvais ça bizarre

que les perles ne

soient pas percées.

Quand on en a trouvé

d’autres à côté du gecko,

j’ai pensé qu’il devait y

avoir un lien entre les deux.


MILO

Oui... C’est-à-dire?


LILI

Des œufs

de gecko!


ALFRED

Tu as

raison, Lili.


CAMILLE

Ils sont adorables!


MILO

Mais si c’était

des œufs,

on aurait dû trouver

des coquilles.


ALFRED

Et voilà pourquoi

on n’en a pas trouvé.


Parfois, après l’éclosion,

ils mangent les coquilles.


Ils sont dehors et remettent en liberté les geckos.


MILO

Je crois que Mamie

Trognon va me manquer.


CYNTHIA

Affaire... classée!


Je l’ai trouvée

sous un oreiller.


CAMILLE

Laisse tomber, Cynthia,

on a élucidé le mystère.


En fait, il n’y a

jamais eu de perles.


CYNTHIA

(Désemparée)

Ah! Euh...

dans ce cas...


RATON LAVEUR

Qui m’a volé ma dent?

Qui a osé faire ça?


CYNTHIA

Quoi?


Euh... Ouais!


Bien, il faut que

j’y aille.

(S’éloignant)

À bientôt!


ALFRED, CAMILLE, MILO et LILI rient.


RATON LAVEUR

Ma dent! Hé! Cynthia!

Attends! Attends!


Début générique de fermeture


VOIX MASCULINE

Les œufs du gecko peuvent

ressembler à des perles.

Il arrive qu’à sa naissance,

un bébé gecko

manque de calcium.


Il peut donc se nourrir

de la coquille de

l’œuf qui l’abritait

car elle est en partie

composée de calcium.


Fin générique de fermeture

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par