Image univers Les mystères d'Alfred Image univers Les mystères d'Alfred

Les mystères d'Alfred

L'histoire du merveilleux monde mystérieux d'Alfred où les habiletés de déduction et de raisonnement d'Alfred sont requises pour mener des enquêtes sur des disparitions soudaines, d'étranges phénomènes naturels, de curieux comportements de la part des animaux et même des empreintes de pieds boueuses.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

La pêche au trésor

Lorsque Milo trouve accidentellement un arc, une flèche et d’autres objets dans la boue, Alfred et ses amis croient qu’il y a un visiteur mystérieux dans les Bois Touffus, mais lorsqu’ils l’ont cherché, personne ne l’a ni vu ni entendu.



Réalisateur: Frédéric Dybowski
Année de production: 2009

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

TITRE

(Les mystères d’Alfred)


Début chanson thème


VOIX FÉMININE

Dans la nature,

il y a des mystères♪

Qui sont très compliqués,

mais Alfred a du flair♪

Milo, Camille, Alfred,

c’est un trio super♪

Nos héros sont

toujours prêts♪

Ils lâchent pas l’affaire♪


ALFRED

Quelque chose s’approche


MILO

Je l’entends♪


CAMILLE

Quelle est cette odeur?


ALFRED

Derrière toi♪


MILO

Voilà un indice♪


VOIX FÉMININE

Dans la nature,

il y a des mystères♪

Personne ne trouve la clé,

mais Alfred sait y faire♪

Milo, Camille, Alfred,

c’est un trio super♪

Ils collectent

les indices et tout...♪

est clair♪♪


Fin chanson thème


Titre :
La pêche au trésor


ALFRED, CAMILLE et MILO sont sur les berges du lac.


MILO

Elle est passée par ici.


CAMILLE

Là aussi, il y a des

empreintes de grenouille.


MILO

Elle est aussi

passée par là.


ALFRED

Vous avez trouvé

la grenouille-taureau?


MILO

Non, mais elle

est passée ici.


ALFRED

Milo! Stop.

Regarde où tu vas.


MILO

(S’enfonçant dans la vase)

Aaah!


MILO a une jambe coincée dans la vase.


ALFRED

Milo, arrête de bouger.


MILO

Je... je... je n’arrive

pas à sortir mon pied.


CAMILLE

J’ai lu

dans un livre

que plus on bouge dans

la boue, plus on s’enfonce.


Alors, arrête

de bouger.


ALFRED

J’arrive.


MILO

Ce n’est pas le moment

de faire de la botanique!


ALFRED

(Lui tendant une branche)

Attrape, on va te

sortir de là, tiens fort.


MILO

Bien sûr,

je le savais. Voilà.


ALFRED

Accroche-toi bien!

Ne gigote pas!


Laisse-nous

te sortir de là.


MILO

Merci. J’ai cru

que j’étais fichu.


Oh! Ma chaussure! Je dois

récupérer ma chaussure!


CAMILLE

Je vais chercher des

bâtons pour qu’on puisse

sonder la boue

et la retrouver,

mais ça ne va

pas être facile.


Heureusement que ce

n’est qu’une chaussure.


MILO

Pas n’importe

quelle chaussure,

c’est l’une de mes X-L-5

d’excursion toutes neuves!


CAMILLE

Oui, mais tu es

sain et sauf.


MILO

Ma mère m’a dit

qu’elle me priverait

de sortie pendant un mois

s’il arrivait quelque chose

à mes nouvelles chaussures!


Je suis fichu!


ALFRED

Il faut qu’on soit méthodiques

si on veut la retrouver.


Il ne faut pas passer

au même endroit 2 fois.


Ils sondent le sol à l’aide de bâtons.


MILO

Pourquoi est-ce

que c’est si difficile


de sortir quelque

chose de la boue?


ALFRED

La boue est

épaisse et humide.

(Tenant la chaussure au bout de son bâton)

Je l’ai trouvée!


MILO

Fais attention! Doucement.

Ne la laisse pas tomber!

Oui! Mais... Quoi?


ALFRED

Euh...


MILO

Mais ce n’est

pas ma chaussure!


ALFRED

Tu n’es pas le premier

à perdre une chaussure ici.


Je peux la voir?


MILO

J’étais juste ici, donc

ma chaussure devrait être...


CAMILLE

J’ai trouvé

quelque chose!


CAMILLE sort une sacoche de la boue.


MILO

Ça non plus, ce

n’est pas ma chaussure!


Elle est forcément ici!


Je dois absolument

retrouver ma X-L-5.


Je dois retrouver

ma X-L-5 d’excursion.


CAMILLE

Hé! Regardez ça!


MILO

Ça alors! Ça non plus,

ce n’est pas ma chaussure.


Qu’est-ce que c’est

que ce truc? Ça fait peur.


ALFRED

C’est bizarre de

trouver ça ici.


CAMILLE

C’est la pointe d’une lance

qui aurait pu servir à chasser.


ALFRED

Peut-être.


CAMILLE

Milo, je doute

qu’on retrouve ta chaussure.

On a cherché partout.


MILO

(Dépité)

Oh non!


ALFRED, CAMILLE et MILO sont dans la maison d’ALFRED.


MILO

Merci de m’avoir

prêté tes chaussures,

même si ce ne sont

pas des X-L-5.


ALFRED

(Regardant la chaussure qu’il a trouvée)

Cette chaussure

est étrange.


Je n’ai jamais vu

ce genre de sandale.


Elle est

presque neuve.


Qui peut bien porter

des chaussures pareilles?


CAMILLE

Un chasseur? Quelqu’un qui

ne veut pas faire de bruit?


MILO

Tu... tu veux dire que

quelqu’un rôde à Bois Touffu?

Quelqu’un... d’effrayant?


CAMILLE

J’en ai bien

l’impression, Milo.


Au moins, c’est nous

qui avons sa lance.


MILO

Vous pensez... qu’il pourrait

être dans les buissons

ou... ou juste

devant notre porte?


ALFRED

Je ne sais, Milo.


Mais une chose est sûre, je

n’ai jamais vu de tels objets.


CAMILLE

Moi non plus.


MILO

On cherche un homme à qui

cette chaussure pourrait aller.


ALFRED

Si on peut appeler

ça une chaussure.


MILO

C’est une

grande chaussure,

donc il se peut

qu’il soit grand.


Et même de très,

très grande taille!


Hé! Regardez ce que

j’ai trouvé dans le sac.


CAMILLE

Milo! Qu’est-ce

que tu fais là?


On ne fouille pas dans

les affaires des gens.


MILO

Mais... n’importe quel bon

détective aurait fait pareil.


Ça nous donne plein

d’informations utiles

sur la personne

qu’on recherche!


ALFRED

Et quelles informations

as-tu trouvées?


MILO

J’ai trouvé

3 figurines.


ALFRED

Wow! Regardez ça. Elles

sont fabriquées à la main.


MILO

Mais pourquoi est-ce

qu’un adulte se promènerait

avec 3 petites figurines?


CAMILLE

Elles sont très...

comment dirais-je...


ALFRED

Tu veux dire... primitives?


CAMILLE

Primitives, oui.

Ce visiteur est très primitif.


ALFRED

Apportons tout

ça à M. Rémy.


Il pourra peut-être

nous en dire un peu plus.


MILO

Vous voulez

vraiment sortir?


Vous oubliez peut-être que cet

homme est grand et effrayant?


Ils sont chez M. RÉMY.


M. RÉMY

Vous venez de faire

une découverte très

intéressante, les enfants.


Ces objets semblent

avoir été fabriqués

il y a très,

très longtemps.


Bien avant que

Bois Touffu n’existe.


MILO

Il y a donc quelqu’un

à Bois Touffu

qui aime les

objets anciens

et qui est très grand...

et qui fait peur?


ALFRED

Peut-être bien. Tout ça

est vraiment très mystérieux!


À qui appartiennent-ils?

Que font-ils là?


Notre premier indice,


c’est que ces objets

ont l’air très, très anciens,

mais qu’ils sont

quasiment neufs.


M. RÉMY

(Riant)

Si vous tombez

sur cet homme,

vous le reconnaîtrez

immédiatement.


À l’époque, ces hommes

étaient vêtus de peaux de bêtes.


MILO

Vous voulez dire

qu’un homme effrayant

qui aime les

vieux objets

et qui ne porte pas de vêtements

se promène à Bois Touffu?


M. RÉMY

(Caressant la tête de MILO)

(Bienveillant)

Il n’est peut-être

pas si effrayant.


ALFRED

Merci, M. Rémy!


M. RÉMY

(Acquiesçant)

Hum.


ALFRED, CAMILLE et MILO sont à leur quartier général.


ALFRED

Qui est cet homme et

qu’est-il venu faire ici?


MILO

Oui, et est-ce qu’il porte ma

chaussure X-L-5 d’excursion?


ALFRED

Bon. Je sais exactement ce qui

nous aiderait à le retrouver!


Des empreintes! Retournons

tout de suite à la tourbière.


Voilà l’empreinte de pied

qu’on cherche. Allons-y.


MILO

(Inquiet)

Euh... Le fait qu’il soit

très grand, effrayant,

et qu’il ait une lance,

ça ne vous paraît pas,

comment dirais-je,

un tant soit peu effrayant?


ALFRED

On va bien voir.


MILO

Suis-je le seul à

être raisonnable ici?


Ils retournent dans la tourbière aux abords du lac.


MILO

(Suivant ses propres empreintes)

Ça, c’est

ma chaussure...


Ça, c’est mon pied nu! Ha!

Et ça, c’est aussi mon pied nu.


ALFRED

Je ne vois pas d’empreintes

correspondant à notre inconnu.

Et vous autres?


CAMILLE ET MILO

Non.


ALFRED

Comment a-t-il

pu sortir de la boue?

Comment a-t-il pu ne

pas laisser de traces?


CAMILLE

Peut-être qu’il a

rampé dans la boue,

puis s’est glissé

dans l’eau

pour ensuite

remonter sur la rive.


MILO

Hein? Tu as dit: ramper

dans la boue?

(Secouant son index pour dire non)

Impossible.

Vous avez vu comment

j’étais coincé.


ALFRED

Alors, comment a-t-il

pu laisser sa chaussure,

son sac et sa

lance dans la boue


sans laisser aucune

trace en sortant?


Qui serait capable

de faire ça?


MILO

Quelqu’un de très étrange!


ALFRED

(Réfléchissant)

Hum... Notre 2e indice,

c’est qu’il est sorti de la

boue sans laisser aucune trace.


Retournons au

quartier général!


ALFRED, CAMILLE et MILO sont à leur quartier général.


ALFRED

Entrez! La porte

est ouverte!


M. RÉMY

Ce livre est

vraiment très lourd.


ALFRED

Posez-le là.


M. RÉMY

J’ai trouvé quelque chose

d’intéressant dans ce livre,

alors je vous

l’ai apporté.


CAMILLE

Qu’est-ce que

vous avez trouvé?


M. RÉMY

J’ai trouvé la preuve

que cet être primitif,

qui vit de

la même façon

que vivaient nos ancêtres

il y a 2000 ans,

est bel et bien est

en vie aujourd’hui!


ALFRED, CAMILLE ET MILO

Hein?


CAMILLE

Ces objets ont l’air vieux.

Ils tombent en morceaux.


M. RÉMY

Exactement. Ceci est la preuve

que notre homme des cavernes

est bien en vie,

car ses objets à lui

ont l’air presque neufs.


MILO

Et les sculptures, alors?


M. RÉMY

Ah! Oui, j’ai vu

quelque chose là-dessus.


Attendez. «Ces figurines

représentaient la famille

“et les êtres chers qu’ils

laissaient derrière eux.


‘Ils les emportaient

souvent dans un sac

‘en souvenir

de leur chez soi.’


CAMILLE

Alors, il a une famille!


ALFRED

Il faut qu’on

rapporte ces objets!


Il doit être en

train de les chercher!


Ils sont sur la tourbière.


ALFRED

Regardez! Quelqu’un a laissé...

un panier à pique-nique!


Mmm! Une tarte.

Elle est encore chaude.


CARLOS

(Arrivant)

Je me suis dit que le visiteur

aurait peut-être faim.


J’ai parlé

avec les autres,

et on s’est dit que

ça serait très sympathique

d’accueillir

chaleureusement notre visiteur.

(Portant une couverture)

Grâce à tout ça, il

n’aura ni faim ni froid.


Mince! Au secours!

Je m’enfonce!


Cette tourbière ne veut

pas lâcher prise! Tirez!


Oh! Merci, les amis!


Mon grand-père gardait

toujours sa nourriture

au frais dans

cette tourbière.


C’était son réfrigérateur.

La tourbière permettait de

conserver la nourriture

à l’abri de l’air,

si bien qu’elle se

gardait plus longtemps.


Mais on peut s’y enliser

facilement! Au revoir.


MILO

Pourquoi est-ce que le

visiteur ne se montre pas?


Vous croyez qu’il

s’apprête à nous attaquer?


CAMILLE

Peut-être qu’il est timide.


MILO

Ou difficile à voir.

Ou encore...


ALFRED

Troisième indice!


MILO

Le fait qu’on

ne le voit pas?


ALFRED

Non, le fait que la tourbière

isole les objets de l’air.


Et c’est ici qu’on

a trouvé ces affaires.


C’est notre 3e indice!


MILO

Quoi? Il y a un homme

des cavernes armé


qui se promène

dans la nature,


et toi, tu penses que le fait de

stocker des choses dans la boue

est un indice?


ALFRED

Allons passer les indices en

revue au quartier général!


CAMILLE ET MILO

(Se regardant et approuvant ALFRED)

Hum!


ALFRED, CAMILLE et MILO sont à leur quartier général.


ALFRED

Indice numéro un.


CAMILLE

Ces objets ont l’air

anciens. Très anciens.


MILO

Mais oui!

J’ai trouvé!


Peut-être que ces

objets sont anciens,


et qu’ils appartiennent à

un musée qui a été cambriolé


par des contrebandiers qui les

ont cachés dans la tourbière,


jusqu’à ce qu’ils puissent

revenir les chercher!


ALFRED

(Faisant mine de trouver cela intéressant)

Intéressant...

alors, 2e indice.


MILO

C’est vrai, il n’y

avait pas d’empreintes.


ALFRED

Pas d’empreintes de pieds du

propriétaire de la chaussure,

de la lance et du sac,

ni des contrebandiers.


MILO

Bon, d’accord,

les contrebandiers,

ce n’était pas

une bonne idée.


ALFRED

Troisième indice:

Carlos a dit que son grand-père

utilisait autrefois

la tourbière

comme réfrigérateur.


MILO

Rien de tel pour rehausser le

goût de la salade de fruits.


ALFRED

Je crois

que ça y est!


CAMILLE

(Demandant des explications)

Hum?


MILO

C’est une

salade de fruits?


ALFRED

Oui! J’ai trouvé!

Retournons à

la tourbière.


Ils sont sur la tourbière.


CAMILLE

Qu’est-ce qui

se passe ici?


CARLOS, M. RÉMY, GRIZZ et MME RADLEY sont présents.


CARLOS

On voulait juste

montrer à notre visiteur

qu’il était

le bienvenu.

On est tous venus ici

pour l’accueillir.


M. RÉMY

Je suis sûr qu’il

est impressionné

par les êtres évolués que

nous sommes, mais il viendra.


ALFRED

Vous risquez

d’attendre longtemps.


Ça fait plusieurs centaines

d’années qu’il a disparu.


CARLOS

(Sidéré)

Quoi? Ah!


M. RÉMY

Mais les chaussures, la lance,

le sac et les figurines?


ALFRED

Ce sont bien ses affaires,

mais elles ne sont pas neuves.


En fait elles

sont très vieilles


et elles devraient

être dans un musée.


Je sais que ces

objets ont l’air neufs,


mais Carlos

m’a donné une idée

quand il m’a parlé au

sujet de son grand-père.


CARLOS

Ah bon? J’ai donné une

idée à Alfred Hérisson!


ALFRED

(Acquiesçant)

Han, han!

Tu nous as dit que ton grand-

père utilisait la tourbière

pour conserver

sa nourriture.


Ça veut dire que la tourbière

isole les choses de l’air

et qu’elle les

empêche de se décomposer

jusqu’à ce qu’elles soient à

nouveau exposées à l’air.


CARLOS

Pardon?


ALFRED

Même si la chaussure,


la lance et le sac

ont l’air presque neufs,


ils sont peut-être

vieux de 2000 ans!


La tourbière les a

empêchés de vieillir.


MILO

Alors, il n’y a pas de

visiteur homme des cavernes

armé d’une lance?


ALFRED

Non. Mais je crois qu’il

serait content de savoir


que ses affaires

ne sont pas perdues.


Et que ses descendants

les apprécient.


CAMILLE

Laisse tomber, Milo! Ta

chaussure a disparu pour de bon!


MILO continue de fouiller le sol boueux à l’aide d’un bâton pour trouver sa chaussure.


ALFRED

Tu sais, Milo,


il se peut que dans 2000 ans

un enfant trouve ta chaussure,


qui aura toujours

la même apparence


que le jour

où tu l’as perdue!


MILO

Vraiment! Et qu’est-ce que

je fais, moi, en attendant?


Tout le monde rit.


Début générique de fermeture


VOIX MASCULINE

Grâce au manque d’oxygène

et à la basse température des

tourbières, les objets qui y sont

déposés peuvent se conserver

pendant une très longue période de temps.


Ceci permet aux archéologues

d’étudier l’histoire et la préhistoire,

de comprendre les êtres qui ont vécu

il y a plusieurs milliers d’années.


Fin générique de fermeture

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par